Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > G 20 de Brisbane : An I de la Guerre Froide 2.0... ça chauffe

G 20 de Brisbane : An I de la Guerre Froide 2.0... ça chauffe

A l’autre bout du Monde, le G20 de Brisbane marque l’An I de la nouvelle Guerre Froide et stratifie le Bloc OTAN versus Russie. Pendant qu’à Kiev les forces armées Otano-ukrainiennes remises à neuf s’apprêtent à écraser dans le feu et le sang les territoires du Donbass, à Brisbane les Occidentaux - particulièrement les anglo-saxons - d’une seule voix ferme menacent déjà la Russie des pires sanctions si les séparatistes russophones s’y opposent et résistent.

C’est à qui, d’Obama, Cameron ou des deux Premiers Ministres vassaux du Canada et d’Australie, se montrera le plus ferme, le plus offensif dans ses déclarations contre Poutine : « menace pour le monde », « recréer la gloire perdue du tsarisme », « agressant des plus petits états en Europe », « vous devez quitter l’Ukraine ! » , sans compter les multiples menaces de sanctions diverses toujours à la hausse…

La diplomatie archaïque de la cour de récréation bat son plein.

La tête de turc Poutine joue son rôle bien qu’il ne l’ait pas choisi.

Malheureusement il ne s’agit pas que d’un simple jeu ! Déjà dans le Donbass, des milliers de civils y ont laissé leur vie ; des dizaines de milliers d’autres ont leur destin suspendu aux rodomontades tragiques de ces tristes matamores. Alors que le bon sens le plus élémentaire eut été de négocier un statut fédéral avec le Donbass, les extrémistes de Pravy Sektor, soutenus par l'OTAN ont poussé à la guerre civile.

L'Europe qui nous rabache sans arrêt sa vocation pacifique (malgré l'ex Yougoslavie, le Kosovo, le soutien inféodé à Israël, la Libye, la Syrie,...) a manqué là une occasion historique de jouer son rôle d'Acteur Central de la Région en se diluant et se noyant dans le jeu trouble des USA.

Jusqu’où ce jeu dangereux peut-il aller ? Jusqu'à quand la Russie pourra-t-elle supporter les menaces et les déstabilisations économiques et financières qu'elle subit ?

Cette guerre économique et financière ne risque-t-elle pas de déraper ?

On peut mesurer le poids des sanctions et des menaces déjà assénées à la Russie rien qu’à leur impact en retour sur nos propres économies mais aussi par leur incidence sur une réorganisation géopolitique du Monde.

La Russie, menacée d’asphyxie financière, doit accélérer l’installation de structures économiques et financière avec les BRICS d’une part et l’Eurasie –OCS (Organisation de Coopération de Shanghaï) d’autre part.

Au sommet de Rio, les BRICS ont entériné le projet de création d’une Banque indépendante de développement des BRICS.

Le bloc Russie-Chine-Iran que redoutait Brzezinski est en train de se former ;

 Chine et Russie dessinent « Les nouvelles routes de la soie », http://www.mondialisation.ca/les-nouvelles-routes-de-la-soie-redessinent-leconomie-eurasienne/5411353

Au sommet de l’OCS, à Douchanbé, se sont réunis en septembre 2014 des représentants d’états eurasiatiques regroupant près de la moitié de l’humanité !

Six pays membres : Chine, Kazakhstan, Kirghizistan, Russie, Tadjikistan, et Ouzbékistan, auxquels se sont ajoutés, en tant que "membres observateurs" : l’Afghanistan, l’Inde, l’Iran, la Mongolie et le Pakistan.

La Russie s’inquiète également de sa possible déconnexion du système de règlements financiers internationaux SWIFT -ce qu’a demandé par deux fois en juillet et fin septembre notre Pacifique Parlement Européen et ce pour quoi Obama exerce de discrètes mais pesantes pressions auprès de cet organisme « indépendant »- et envisage de créer un système analogue pour ses échanges avec ses partenaires. On peut lire sur le blog « Les Crises » une longue étude sur ce sujet.

La Russie s’efforce donc activement de rompre ou de compenser cet embargo économique et financier que l’Occident veut lui imposer mais depuis le mois de juin elle doit compter avec une nouvelle menace, autrement plus dangereuse  : l’écroulement des prix du pétrole qui va sérieusement rogner ses recettes !

Depuis la mi juin 2014, le prix du baril de pétrole est passé de près de 115 $ à moins de 80$.

Plusieurs raisons peuvent être alléguées :

  • La diminution de consommation liée à la crise, mais ceci ne date pas de l’été 2014
  • La production supplémentaire en excès de pétrole de schiste des USA, mais là aussi ce n’est pas nouveau.
  • Le retour partiel sur les marchés de la production de l’Iran.
  • L’augmentation récente de production de l’Arabie Saoudite.
  • Livraison pirate à bas coût de pétrole syrien et irakien par l’EI.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/les-cours-du-petrole-en-perdition-des-rumeurs-de-complot-apparaissent-968542

Obama n’a-t-il pas dégainé l’arme du pétrole comme Reagan en 1986 ?

Le documentaire "La face cachée du pétrole" d'Eric Laurent sur Arte expose ces éléments aux minutes 25 et 30-32 où les protagonistes de l'époque expliquent comment, en provoquant la baisse des cours du pétrole avec l’aide de l’Arabie Saoudite, les USA ont provoqué la chute de l’URSS.

La Face Cachée du Pétrole - Arte 2/2 .

En effet, en mars 2014, un observateur attentif du marché pétrolier parlait plutôt de hausses à venir dans un contexte de baisse de la production.

http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/03/17/nouvelle-chute-en-2013-de-la-production-de-brut-des-majors-desormais-contraintes-a-desinvestir/2/

En maintenant une offre supérieure à la demande, les pays de l'OPEP -à la demande des USA - comme en 1986 ? - ont déclenché un mouvement de baisse entretenu par la volonté de chacun de garder ses parts de marché.

Le Vénézuela, la Russie, l'Iran risquent évidemment d'en subir de lourdes conséquences financières qui seront de plus majorées par l'embargo économique et financier qu'ils subissent.

Mais les USA, eux même, le Canada également risquent d'être impactés par cette baisse du fait de leurs pétroles non conventionnels qui deviennent alors non rentables. Par contre, les consommateurs nets de pétrole vont y trouver leur compte et cela peut aider à la relance partielle de l'économie mondiale.

Ce coup de poker vraisemblable des Américains est donc un coup très risqué ; Il avait parfaitement réussi en 1986 dans un monde d'économies fermées. Aujourd'hui alors que toutes les économies sont interdépendantes, que les réseaux de la Finance et leurs produits sont d'une complexité et d'une opacité considérable, que la vitesse de circulation des infos et des capitaux est de l'ordre de la fraction de seconde et que la cyberguerre peut fausser la donne, il n'est pas sur que le coup soit gagnant.

Le G20 de Brisbane, l'accueil glacial de Poutine puis son départ anticipé ont marqué le début de cette nouvelle Guerre Froide.

Cette guerre froide 2.0 à l'échelle du monde va certainement sacrifier et ravager davantage ce qu'il reste de l'Ukraine.

Pour le reste du monde on peut craindre finalement un creusement de la Crise, un durcissement des tensions jusqu'au point de rupture absolue. Alors il suffira d'une provocation à la Sarajevo pour démarrer la Guerre 2.0, la vraie !

Mélange de cyberguerre majeure et de massacres classiques avec destruction obligatoire de tous les réseaux et infrastructures principales dans un certain nombre de pays secondaires. On ne peut écarter bien sur l'usage gradué ou non de bombes nucléaires à neutrons voire de quelques grosses bombes thermonucléaires.

Je ne veux pas croire à l'usage massif de tout le stock d'armement nucléaire car j'ai encore foi en une certaine forme de conscience de survie collective de l'espèce humaine.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 17 novembre 2014 10:08

    Humour très fin de Poutine :


    « Ils me demandent tous de quitter l’Ukraine. Impossible ! Je n’y suis pas allé ! »

    J’ai parcouru les commentaires de la plupart des articles (même les journaux officiels) et un pourcentage énorme des intervenants déclarent que Poutine a eu raison de quitter le G20 avant les agapes. Il n’avait aucune raison de partager le pain avec des accusateurs et des juges de pacotille ! Et on le comprend !

    De même, ils ont presque tous désapprouvé l’attitude de notre guignol de Président qui est passé devant Poutine sans le saluer.

    Peuchère ! Pour qui se prend-il ?

    La Russie isolée ? (Entendu à Fr Inter ce matin)... 

    La guerre froide, la guerre « chaude »... La guerre, la guerre... Mais ils sont tous fous. Quelle horreur une bêtise pareille !



    • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 12:07

      Salut Cevennevive,

      « De même, ils ont presque tous désapprouvé l’attitude de notre guignol de Président qui est passé devant Poutine sans le saluer. »

      Je ne pense pas qu’il s’agisse de provoc pour faire le beau ou sinon vu les conditions dans lesquelles il se trouve c’est qu’il a carrément pété les plomb ... Parce que c’est complétement stupide et surtout improductif ... Logiquement un président se doit avant tout d’avancer diplomatiquement et la politesse en est le premier pas, ignorer d’entré son interlocuteur c’est vu soit comme de la provoc ou de l’ignorance, dans tout les cas pas digne d’un chef d’état, l’interlocuteur peut d’entré se dire ce gars n’a pas sa place ici (c’est quoi ce clown ?)

      Je crois qu’il n’a tout simplement plus la tête sur les épaules ! 


    • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 15:04

      Salut Isga,

      C’est bon ça va ... Imprime autre chose !

      Puis l’article là, je trouve que les erreurs dénoncées sont bien grosses, le logo là sur la carlingue qui ne serrait pas au bon endroit ... Pour créer une manipulation et faire propagande c’est louche de faire appel à des bleus bite en la matière ... Je suis pas vraiment convaincu ... Ça me semble pas trés crédible ...


    • alinea alinea 17 novembre 2014 21:10

      Quand on est « merdeux », Nestor, on est prêt à tout ; c’est là que l’homme est le plus dangereux !


    • bakerstreet bakerstreet 17 novembre 2014 23:23

      On joue en ce moment plus avec le robinet d’eau froide que d’eau chaude, et pourtant, il se pourrait bien qu’on en ressorte ébouillantés !


      Je ne sais pas alors si l’oncle Sam sera là pour nous emmener aux urgences !

      C’est à se demander si ce n’est pas un koala qu’est à la tête du pays !

      Vrai, peut être qu’avec ce centenaire, on perd de vue l’histoire, en croyant que ça ne reviendra plus les horreurs. 
      Cent ans après Sarajevo, voilà revenu le temps des alliances pourries qui nous entraîneront, « en dépit de notre propre consentement ! »

      Qu’est ce qu’on a gagné à humilier l’ours, tout au bout de l’Asie !
      La Russie, ce n’est pas l’Andorre, ni Monaco, un pays fantoche qu’on accule dans un couloir de mine ! 

      Elle a des milliers et des milliers de kilomètres de toundra, de steppes et de culture, ou souffle l’esprit de Tchekhov, et de Tolstoï.
      Lisez « Guerre et paix », c’est un livre de deux mille pages qui rassemble un peu de cette âme qui s’en va bien au delà des frontières que la géographie enseigne et dessine, versatile. 

      Au delà de la Pologne, commence cet immense territoire, où le terme de frontière se gonfle et se dégonfle comme un poumon. 
      C’est une mer incertaine où se sont perdues les armées de Napoléon et d’Hitler.
      Construire des bases de L’OTAN là bas, c’était déjà la première provocation, le premier trou dans l’ouvrage, et d’autres ont tiré sur le fil. 


    • fred.foyn Le p’tit Charles 17 novembre 2014 10:16

      G20-rendez vous des fachos de la planète !


      • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 10:34

        Salut,

        Oui de plus en plus pathétique ... Et maintenant le gros dur François va t-il rester dans ça logique de sanction ? Va t-il être capable de ne pas livrer les Mistrals ?

        Quel choix va t-il faire ? S’il ne livre pas se sont des milliers d’emplois en jeu, des pénalités à payer et une image internationale d’un pays qui ne respecte pas ses engagements (mais là il resterait dans sa logique de sanctions) ... De l’autre, il livre, alors il devient la bête noir de l’Otan et des pays qui en sont alliés ...

        La pression monte des deux cotés avec Hollande en plein milieu ... Comme on le dit, il est pris dans un étaux ! Et de de jour en jour l’étaux se resserre ...

        De toute façon niveau choix ni l’un ni l’autre ne lui seront propices ...


        • 1984 17 novembre 2014 13:56

          Le problème ce n’est pas sa face de pet mou. Le problème c’est que cette grosse merde est censé nous représenter !


        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 15:15

          Salut 1984,

          Oui c’est vrai, en fait on peut dire qu’au G20 Hollande c’est mangé un gros zéro ! smiley

          De toutes façon que ce soit lui, un ou une autre pour nous représenter cela changerait-il quelque chose ?

          Et dire qu’il y en a qui y croient encore à ces beaux parleurs ...


        • lsga lsga 17 novembre 2014 15:25

          bah, toi tu crois au beau parleur Poutine, donc bon, tu es à mettre dans le même sac que le reste des aliénés. 


        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 16:13

          Non, ce qui m’agace c’est cet acharnement anti-Russe avec propagande médiatique rabâchée !

          Je suis pour la paix des peuples et j’aime pas tout ce qui s’apparente à un gouvernement car ils sont tous menteurs pour s’octroyer le pouvoir ... Puis bouffent dans la main des gros lobbys au détriment de leur peuple ... Puis de toute façon c’est comme ça j’aime pas ça !

          « Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. S’ils arrivent au trône par des moyens divers, leur manière de régner est toujours à peu près la même. Ceux qui sont élus par le peuple le traitent comme un taureau à dompter, les conquérants comme leur proie, les successeurs comme un troupeau d’esclaves qui leur appartient par nature.  Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. »

          « Il y a chez vous des personnes richissimes et des personnes qui souffrent de la faim. Chez nous, si quelqu’un a faim c’est parce que nous sommes tous affamés. Chez vous un homme est d’autant plus important qu’il peut étaler le plus de possessions, d’avoir, chez nous un homme compte par ce qu’il est et ce qu’il donne. Moi je suis très important parce que malgré mes pouvoirs, je ne possède rien ... »

          Alors non tu vois Isga je suis pas fan, faut que tu comprennes que tout le monde n’est pas comme toi mon vieux, tout le monde n’a pas une stèle dans sa piole à l’effigie de son idole ... N’oublies surtout pas tes Karl akbar avant de te pioter ... smiley


        • lsga lsga 17 novembre 2014 16:24

          et en Russie, vous seriez agacé par la propagande anti-US. 


        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 16:53

          J’en sais fichtre rien ... Vu que pour l’instant j’y suis pas !

          Ce que je comprends pas c’est pourquoi cette propagande médiatique anti-Russe ne semble pas te poser de problême ... On dirait que la propagande anti-Europe ou anti-Us te touchent beaucoup plus ...

          Tu dis Usa et Russie égale NOM, mais tu donnes pas l’impression de mettre l’un comme l’autre au même niveau et ne parlons même pas de cette Europe Économique qui est à mille lieues d’une Europe Sociale et dont tu sembles être un fervent partisan ... Pour un gars qui se dit vouloir un monde uni et égal c’est chelou !

          Bref ! 


        • lsga lsga 17 novembre 2014 16:59

          Tu as lu 1984 ? Tu devrais.

           
          Les conflits factices entre puissances impérialistes sont la base de la domination du prolétariat. Au lieu que vous soyez impliquez dans une lutte sociale, économique, pour le partage du contrôle de l’appareil de de production ; vous sombrez dans du patriotisme et du nationalisme. 
           
          Je ne rêve pas d’une Europe « sociale », mais du Socialisme. 
          Je ne veux pas un monde uni et égal : c’est une position moraliste, c’est à dire idéaliste petite bourgeoise.
           
          Nous autres communistes voulons l’abolition de la propriété privée des moyens de production, c’est à dire la collectivisation des multinationales, c’est à dire l’instauration d’une Démocratie Directe / Semi-Directe mondiale, qui au lieu d’élire des présidents et des parlementaires, prendra les décisions concernant la production et la distribution sur la base de débats scientifiques. . 
           
          Il faut tous les renverser Nestor : partout dans le monde. Il faut synchroniser les révolutions, pour dégager l’ensemble de l’Oligarchie. Il y a un Révolution qui pointe son nez en Europe, une autre aux USA, une autre en Russie. Le patriotisme et le nationalisme est un leurre que les bourgeois utilisent pour éviter que ces Révolutions ne se synchronisent. Ne tombe pas dans le panneau. 

        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 17:34

          Je suis d’accord avec toi sur le fait que se qui fait clairement flipper les puissants et la bourgeoisie de pointe c’est bien le communiste et à choisir il est à 100% clair que ces castes là préféreront l’extrême droite à ce communisme qui leur glace le sang ...

          Mais perso le communiste s’il n’est pas libertaire alors il ne peut-être qu’autoritaire et la troisième phase n’arrive jamais car ceux qui prennent le pouvoir cherchent toujours à le garder !

          Un monde uni est libre n’est pas à mes yeux une position idéaliste de petite bourgeoise, c’est un rêve utopique c’est clair, mais un rêve qui n’appartient pas juste à une caste ... Il est pour ceux qui y croient et peu importe leurs origines sociales, ethniques ou autres, c’est un rêve qui se partage avec ceux qui en franchissent les portes ...

          Quand à ta phrase « position idéaliste de petite bourgeoise », tu citais toi même il y a peu un jeune homme de 18 ans « Il y a trois sortes de tyrans » je t’invite à t’informer sur ses origines et surtout à son époque ... Tu t’apercevras sûrement que sur ce coup là tu nages à contre sens et que certains de tes préjugés sont à jeter ...

          Il y a des gens aisés qui sont prêts demain à vivre dans un monde plus juste et plus égal quitte à tout perdre et tout abandonner dans ce monde là, idéaliste et remplit de souffrance (famine guerre et autres) !


        • lsga lsga 17 novembre 2014 17:47

          le communisme ne peut-être que libertaire. La gestion de toute l’économie par une bureaucratie étatique autoritaire, ça s’appelle le Fascisme. 

           
          Essaye de donc de définir clairement « libre » et « uni » : tu vas rapidement tourner en rond dans des concepts de plus en plus abstraits.
           
          Abolir la propriété privée des moyens de production, c’est à dire instaurer une démocratie directe mondiale tranchant les questions de production et de distribution : ça c’est clairement définit. 
           
          Bon sinon, pourquoi soutiens tu l’extrême droite ?

        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 18:05

          Isga démontre moi où tu aurais lu que je soutiens l’extrême droite ...

          Par contre, je te vois souvent fricoter et être en accord avec certains qui prônent l’impérialisme et le capital ... Mais bon tout le monde est libre !


        • lsga lsga 17 novembre 2014 19:11

          peut-être me suis-je trompé ? J’ai cru comprendre que tu voulais remonter à l’envers le cours de l’histoire en retournant aux États Nations Bourgeois ?


        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 19:52

          Isga, je ne veux remonter nul part quoi que le voyage dans le temps soit l’un de mes rêves (ah si je pouvais tout voir et tout comprendre) ... Non je voulais juste dire que le jeune homme en question celui que tu as cité récemment était à l’époque issus d’une certaine bourgeoisie et que ça ne l’a pas empêché d’avoir très jeune des idées proches du peuple et éloignées de sa caste !

          Tu vois né dans la soie couvert d’or (Un cliché bien sûr) mais des idées humanistes plutôt que des idées individualistes qui serraient la continuité de son bien être au dépend d’un peuple qui n’a pas ce bonheur ! Notre propre morale tout comme une certaine spiritualité peuvent amener à tout remettre en question ... Alors oui je pense que ça c’est de l’humanisation du soi ! Et de voir ainsi peut importe qui on est et d’où on vient ... En le fessant en parabole, Les éveillés seront tous frères !


        • lsga lsga 17 novembre 2014 20:18

          g rien compris à ta réponse.
          Oui ou non veux tu retourner à l’échelle de l’État Nation bourgeois ?


        • Lemaïsjekiff Nestor 17 novembre 2014 21:14

          « g rien compris à ta réponse. » ... Tant pis pas grave, un autre jour !


        • bakerstreet bakerstreet 17 novembre 2014 23:35

          Evidemment, le dessein est économique, 

          le porte monnaie qui s’ouvre est américain, 
          et sans doute les plaies seront européennes. 

          Reagan a eu raison de la peau de l’urss, en jouant sur le prix du pétrole et du gaz, qui ont laminé un sytème claudiquant. 
          Ils tentent la même carte, sauf que cette fois le contexte n’est plus du tout le même. 
          Poutine est reconnu démocratiquement dans son pays, et le pays le soutient massivement. 
          L’heure n’est plus où les moscovites rêvaient devant un rica lewis. 

          Quant aux frontières et aux amis, ils ont changé eux aussi. 
          La chine s’est substitué à Cuba, et cela change tout.
          L’inde, est là elle aussi, et n’est plus un « good boy » 
          Difficile de mettre en quarantaine cet empire sans s’enfermer soi même !
          Tout ça pour un air de « fox trot », et de vagues promesses à peine OTAN-tiques

          Hollande risque de jurer, mais un peu tard, qu’on ne le reprendra plus.

        • Sarah Sarah 18 novembre 2014 14:22

          @Nestor

          « Il y a trois sortes de tyrans. ...


          De qui est-ce ?


        • Lemaïsjekiff Nestor 18 novembre 2014 17:17

          Salut Sarah,

          De ce jeune homme de 18 ans ...

          « Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. S’ils arrivent au trône par des moyens divers, leur manière de régner est toujours à peu près la même. Ceux qui sont élus par le peuple le traitent comme un taureau à dompter, les conquérants comme leur proie, les successeurs comme un troupeau d’esclaves qui leur appartient par nature.  Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. »

          Celle-ci dessous et de Sitting Bull ...

          « Il y a chez vous des personnes richissimes et des personnes qui souffrent de la faim. Chez nous, si quelqu’un a faim c’est parce que nous sommes tous affamés. Chez vous un homme est d’autant plus important qu’il peut étaler le plus de possessions, d’avoir, chez nous un homme compte par ce qu’il est et ce qu’il donne. Moi je suis très important parce que malgré mes pouvoirs, je ne possède rien ... »

          Quelques citations Sioux ...


        • Sarah Sarah 18 novembre 2014 18:37

          Merci Nestor

          Nos messages reçoivent des « moins » anonymes ; à ces derniers  : est-ce mal de poser une question ou d’y répondre ?


        • lloreen 23 novembre 2014 17:33

          « Il y a des gens aisés qui sont prêts demain à vivre dans un monde plus juste et plus égal quitte à tout perdre ».

          Quand comprendrez vous, tous à la ronde, que dans un monde juste, il n’ y a personne qui PERDE quoi que ce soit parce qu’ il y a tout à GAGNER.
          C ’est quand même affligeant cette peur viscérale de « perdre » quelque chose.
          La première des choses que vous perdez à force de courir à hue et à dia c ’est votre LIBERTE.
          Et cela , apparemment, cela ne vous fait guère peur...


        • izarn 17 novembre 2014 11:15

          Il ne faut pas se laisser avoir par désormais le microcosme médiatique atlantiste qui déforme tout pour « isoler » la Russie. On a la sensation ainsi de la toute puissance inchangée du Bloc OTAN et ex-Empire britanique.
          Lire cet article, pour voir l’autre coté du miroir :
          http://www.egaliteetreconciliation.fr/Ce-qu-il-faut-retenir-du-G20-a-Brisbane-29157.html
          De fait la Chine a consolidé son soutient indéfectible à la Russie. Et pour cause !
          En fait c’est un échec catastrophique pour Obama et les ambitions de domination US dans le Pacifique. TOUS les pays s’organisant pour lutter contre, et au besoin se remilitariser :
          Inde : Un porte-avion 100% indien. Achat et financement du Su-T50 (Le F22 Raptor russe)
          Chine : Un porte avion russe, en prévision de 4 PA entièrement chinois. Achat du S-400 à la Russie.
          Russie : Les fameux Mistral que refusent Hollande, sont directement lié à l’attaque US dans le Pacifique.
          Le Japon lié aux américains depuis 1945 n’arrete pas de crouler sous sa dette...
          Les BRICs s’appretent à commercer sans le dollar, ce qui peut amener rapidement à l’écroulement de la finance américaine.
          On voit bien pourquoi Obama déclare que la Russie serait une menace pour le « monde ». Ce monde étant réduit aux USA en perdition. Pays ayant la dette la plus colossale du monde, faisant marcher la planche à billet à tour de bras, pour soutenir ses banquiers. La population inactive augmente aux USA. La pauvreté s’étend.
          http://www.shadowstats.com/alternate_data/unemployment-charts
          Si les BRICS eux aussi ont des difficultés, c’est parecqu’ils subissent le contre-coup de l’effondrement économique de l’Occident. De fait son éconmie réelle, la finance étant techniquement en faillite généralisée depuis 2008.
          http://www.renovezmaintenant67.eu/

          Le matériel militaire US et otanien est vieux. Les systèmes d’armement russes sont plus modernes, capable de ridiculiser le système AEGIS américain :
          http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/04/23/29720480.html
          L’occident atlantiste est au contraire en mauvaise posture, expliquant son agressivité, acculé qu’il est au mur de sa dette et de sa population de plus en plus agée.
          Les menaces et sanction contre les BRICS ne font que consolider leur alliance, leur indépendance vis à vis des USA.
          Poutine s’en va avant la fin...Pourquoi continuer avec des has been, par dessus le marché belliqueux et totalement crétins ?
          Si on veut croire dans un avenir, il faut croire qu’il n’est certainement plus de notre coté.


          • lsga lsga 17 novembre 2014 11:15

            La guerre froide : la pseudo guerre grâce à laquelle les USA et la Russie divisent l’Europe et dominent le monde depuis 70 ans.


            • christophe nicolas christophe nicolas 17 novembre 2014 11:25

              Bonne analyse mais la différence avec 1986 provient du fait que les BRICS ne sont plus dupes. L’effondrement du dollar et de l’Euro est en marche.


              Cet effondrement va provoquer des changements de monnaies, un nouveau dollar (sans les symboles franc-maçons), le retour aux monnaies Européennes, tous les avoirs dans les paradis fiscaux seront gelés, donc, où ils reviennent dans le circuit, où ils seront perdus.

              Cela détruit ipso de facto toutes les structures financières opaques ce qui est excellent pour tous, même pour les USA. Dans un changement de monnaie, le particulier n’a rien à craindre, ses avoirs restent solides, c’est plus compliqué pour les multinationales qui seront obligées de faire des comptes par pays, celles qui le font n’auront pas de soucis mais celles qui externalisent les profits et jouent sur la fiscalité vont avoir des problèmes parce que les « tuyaux souterrains » vont être coupés.

              C’est excellent, il faut passer par cette phase et les plus malins auront fait le nécessaire avant et ne souffriront pas. Ceux qui ont un bon esprit ne souffriront pas au contraire, ils n’auront plus les tordus qui leur font une concurrence déloyale.

              L’arrêt de la spéculation laissera sans doute un trou béant. Cela veut simplement dire que les BRICS et les pays pauvres vont devenir relativement plus riches d’un coup. C’est un rééquilibrage qui arrêtera le colonialisme monétaire qui n’est plus une nécessité avec les énergies disponibles pour tous dont j’ai donné le fonctionnement. Les états qui prennent cette voie n’auront pas de soucis, les autres auront de très gros problèmes puisque l’exploitation d’une main d’oeuvre bon marché sera très diminuée. Si l’oligarchie d’un pays n’accepte pas la mutation, elle le fera sombrer et risque des représailles à moins d’instaurer une tyrannie qui ne pourra plus se dissimuler.


              • Lucide bdpif@laposte.net 17 novembre 2014 12:46

                Je ne sais pas ou est ce que vous êtes parti pécher l’info de l’ecroulement de l’Euro et du Dollar,






              • wesson wesson 17 novembre 2014 11:45

                Bonjour l’auteur, et merci pour votre article que je trouve toutefois un peu léger, car vous le contingentez qu’à la seule guéguèrre Est-Ouest.


                La véritable information de ce G20 est qu’il ne s’est rien passé sur les sujets brûlants pour lequel il avait été convoqué, je pense tout particulièrement à la lutte contre l’évasion fiscale (appelé partout « optimisation ») qui coûte un bras au monde entier et pénalise lourdement le développement des économies notamment émergentes. Dans le domaine ou des décisions sont à prendre immédiatement, il n’as rien été fait, au delà d’une déclaration de bonne intention de l’escroc en chef Juncker qui sonne comme une véritable provocation, car c’est quand même ce type là qui est le grand organisateur de l’évasion fiscale au niveau Européen, et a transformé son pays en véritable trou noir de la finance.


                Sur le reste, c’est à dire l’arrogance des Anglo-saxon et leur comédie Ukrainienne, leur diplomatie est en échec depuis un bon moment, mais le mat n’est plus très loin. Le défaut de paiement de l’Ukraine est à mon avis imminent. Déjà l’Europe a dû leur prêter en catastrophe 260 millions d’euros la semaine dernière vous éviter le défaut, information que vous ne trouverez pas chez nous mais sur les médias Chinois), et j’ai du mal à croire qu’ils puissent tenir jusqu’à la fin du mois, sachant qu’ils leur faudrait d’ici à la fin de l’année entre 10 et 15 milliards de $.

                Ce défaut va d’ailleurs activer l’exigibilité immédiate de tout un paquet d’obligations d’état que l’Ukraine avait émise, avec en première ligne celle que les Russes ont déjà acheté (qui d’ailleurs sont théoriquement déjà liquidable car le ratio dette/pib de l’Ukraine est passé au dessus de 60%, mais dont les Russes ont le bon goût de ne pas en demander le paiement, qui ce faisant précipiterait immédiatement le défaut Ukrainien).

                Ainsi non seulement les 7 milliards qui ont été versés jusqu’ici pour l’Ukraine seront définitivement perdus, mais il faudra en plus nous Européens payer en catastrophe les factures de gaz, ou supporter les morts par centaines de milliers dans ce pays, avec en prime un très probable renversement du gouvernement actuel vers une dictature dont le premier acte politique sera de s’entendre avec n’importe qui pourvu qu’il paie.

                • redrock redrock 17 novembre 2014 12:12

                  pour wesson :
                  "La véritable information de ce G20 est qu’il ne s’est rien passé sur les sujets brûlants pour lequel il avait été convoqué, je pense tout particulièrement à la lutte contre l’évasion fiscale "
                  Vous vous attendiez à ce qu’il se passe quelque chose ?
                  Du genre, les paradis fiscaux, c’est fini, de Sarkozy. !


                • wesson wesson 17 novembre 2014 12:37

                  Vous savez, de Sarkozy je pense que pas grand monde n’attends beaucoup. 

                  Et de Hollande, on pourrait d’ailleurs fort bien expliquer son impopularité par la continuité de la politique qu’il a exercé avec celle de son prédécesseur. Sauf que si il est vrai que Sarkozy avait été élu pour pratiquer une politique de droite, Hollande lui n’avait pas été élu pour la poursuivre.

                  ça c’est sur la forme.

                  Et sur le fond, Sarkozy a bien montré ce weekend que il n’avait pas d’idée autre que celle qu’il pense pouvoir le ramener au pouvoir. Sa pantalonnade sur la loi Taubira en est la démonstration la plus éclatante. Sur la question de la fraude fiscale, le fait même de parler de paradis fiscaux discrédite le propos, car ce n’est pas là qu’il faut taper, mais dans la législation sur les sociétés écrans, qui permettent de dissimuler leurs véritables propriétaires. C’est le cœur même de ce mode de fraude.

                  Pour revenir au coeur de votre propos tout de même, je ne crois pas que ce soit au final les Américains qui veulent tant que cela faire baisser le prix du pétrole, mais plutôt les Saoudiens qui profitent en fait de l’occasion pour d’une part mettre un sérieux coup de frein à la production pétrolière Nord-Américaine, et d’autre part tenter de prendre le plus possible de part de marché en Asie. Et c’est vrai que les Saoudiens profitent du contexte politique Ukrainien, ou selon moi les USA apparaissent de plus en plus coincés par une Allemagne objectivement devenu belliqueuse à l’égard de la Russie.

                • Zeb_66 18 novembre 2014 21:12

                  Et bien moi je trouve qu’au contraire il s’est produit un fait
                  exceptionnel, la démonstration formelle non tonitruante et
                  absolument patente pour un observateur diplomatique, du rapprochement
                  fermement établi entre la Chine et la Russie.
                  C’était déjà parfaitement visible et évident lors de la réunion de
                  L’OPEC mais à Brisbane ce fut particulièrement visible dans l’état
                  de tension de cette réunion ; ayant fait la démo - certainement de
                  connivence avec Xi - Poutine pouvait quitter la réunion avant
                  le diner de cons.
                  On ne m’ôtera pas de l’idée que ceci était voulu et concerté
                  par les 2 présidents.
                  Obama s’est pris 2 claques magistrales coup sur coup ;
                  tout le reste n’est que pantalonnade et gesticulations.


                • keiser keiser 17 novembre 2014 11:53


                  En fait , pour lutter contre le réchauffement climatique , rien de mieux qu’une bonne guerre froide . 

                  • redrock redrock 17 novembre 2014 12:14

                    à Keiser !

                    l’inconvénient, c’est qu’à la fin ça peut chauffer très fort !


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 novembre 2014 12:15

                    Juste pour dire que le « Mur » de briques n’a jamais été à Berlin, il est dans les cervelles des dirigeants occidentaux ; ce « Mur » tellement haut que leurs petites intelligences n’arrivent visiblement pas à escalader afin de voir la clarté d’un Monde qui refuse toujours l’idéologie de la Domination !

                    Le conflit préfabriqué en l’Ukraine est « comme le désordre des pays arabes »,
                    s’il permet aux Petits du G20 de discuter hypocritement en polluant les opinions, il ne sera jamais une excuse acceptable pour « affamer » 300 millions de Russes et ne donnera jamais le résultat escompté...

                    Ce résultat n’avait été atteint ni le Corse Napoléone, ni par Hitler, ni par le Visage Pale de là-bas après son « Débarquement faussement libérateur »« et ce résultat ne sera accessible à aucun Occidental ambitieux ! La »Grande Russie« sera toujours le »Mur«  infranchissable et indestructible qui se dressera devant le Super-National-Socialisme Occidental.

                    Ni cette Europe toujours »sans contours« , ni les USA sans réelle »consistance« aujourd’hui ne pourront ni intégrer la Grande Russie dans leur idéologie sans  »risque« , ni l’écarter par d’autres moyens sans »péril", pour eux-mêmes ...

                    Le G20 qui obéit au G-ZERO du pouvoir occulte qui voudrait sacrifier la moitié de l’humanité afin d’arriver à son objectif ultime, qui est la Domionation du Monde par le pouvoir de l’argent, vient de perdre un de ses membres... Poutine a craché sur la soupe de Brisbane, il refuse l’intégration et plus fort encore, il ne comprend pas l’assimilation !


                    • Yvance77 Yvance77 17 novembre 2014 12:46

                      Salut,

                      Moi qui ai la joie et le bonheur d’être marié avec une moscovite, je me demande de plus en plus ce que je fiche en France, et songe à me casser là-bas.
                      .
                      Nos politiques sont tellement cons et sous-burnés vis-à-vis de la pression d’Usraheil qu’ils me filent plus la pétoche que Vladimir


                      • files_walQer 17 novembre 2014 13:21

                        Yvance77, j’aime bien ton avatar.


                        Un mouton, informé par les médias principaux, touvera cela hors sujet contrairement à quelqu’un qui diversifie ses sources.

                        Cet avatar pourrait décider certains d’essayer de comprendre pourquoi.

                        L’Europe, c’est la guerre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès