Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > G8 : beaucoup de bruit

G8 : beaucoup de bruit

Le sommet du G8 à commencé hier, Mercredi 6 Juin 2007, à Heligendamm en Allemagne, dans le luxueux Kempiski Grand Hotel, encerclé pour l’occasion d’une enceinte d’acier de 12 km et de plusieurs mètres de hauteur. Au même moment...

... à l’extérieur de l’hôtel, le contre-sommet fait rage : une "ultraprésence policière" (voir le site http://www.contre-faits.org) encadre depuis sept jours le contre-sommet du G8, qui réunit pêle-mêle tous les contestataires de gauche, d’extrême gauche et d’extrême droite. Les manifestants pacifiques qui continuent d’appeler au calme et qui se revendiquent "de la couleur et de la joie" se retrouvent pris en étau dans l’affrontement physique qui opposent les forces de polices aux militants néonazis du NPD et aux autonomes de la gauche interventionniste qui secouent l’actualité de ce début de mois.

Un contre-sommet qui ferme son premier forum aujourd’hui à 13 h 00, à un jour de décalage avec le programme officielle, et qui sera suivi d’une grande manifestation. Le programme est disponible sur le site d’Attac : http://www.france.attac.org/spip.php?article6802. On y apprend que le gros de la manifestation, des manifestant venus du monde entier dans un désir de paix et fraternité, se sont installés en trois "camps autogérés" installés autour d’Helingdamm. Ils dénoncent ensuite largement les interventions, interruptions et autres provocations dont se rendent coupables les autorités et plus spécifiquement les agents de polices, ce que confirme le site militant http://www.quellesconnes.com/anti-g8/breve.php3?id_breve=158

Ils sont 16 000 policiers et 1 000 militaires à assurer la sécurité de l’évènement pour un coût total avoisinant les 100 millions d’euros. Très equipés (chars, canons à eau), ils n’en restent pas moins très exposés, et déplorent 146 blessés, dont 25 grièvement, lors d’une manifestation Samedi, à Rodstock, qui s’est terminée en de violentes échauffourées. Le nombre de victimes chez les manifestants n’est pas encore connu de l’afp sur rfi. De nouvelles manifestations sont prévues au départ de Rodstock, "vers la zone rouge", dans l’après-midi.

De leur côté, les dirigeants vont passer leur première nuit dans la très vieille station balnéaire du Mecklembourg, en Allemagne. Le président Sarkozy expose son programme et son agenda sur le site de l’elysée. Il prévoit notamment de rencontrer, le 8 juin à 7 h 55, le président Bush lors d’un entretien privé. George Bush qui a été longuement sifflé, à son arrivée, par la foule des manifestants qui lui bloquaient alors le passage. On peut suivre l’actualité en français de George Bush durant le G8 sur le fil info http://www.wikio.fr/news/George+W.Bush). Pour connaitre le programme officiel du sommet du G8 de Heiligendamm, cliquez ici. Pour accéder au site officiel du G8, en anglais, cliquez .

D’après une brêve de l’AFP, le journal 24H indique que "Sarkozy veut que le G8 rende "hommage" au geste d’Uribe", et ainsi discuter de l’affaire Betancourt avec l’ensemble du sommet.
Pour rendre le G8 plus égalitaire et offrir à des intervenants extérieurs (notamment les principaux pays en voie de développement) l’occasion d’observer in vitro l’actualité de l’évènement, Angela Merkel a invité cette année à la table du club : le Brésil (Lula da Silva), la Chine (Hu Jintao), l’Inde (Manmohan Singh), l’Afrique du sud (Thabo Mbeki), le Mexique (Felipe Calderon Hinojosa), l’Algérie (Abdelaziz Bouteflika), le Nigeria (Umaru Musa Yar’Adua), l’Egypte (Hosni Moubarak), le Sénégal (Abdoulaye Wade), l’Union africaine (John Kufuor et Alpha Oumar Konare), le NEPAD (Zenawi Meles), les Nations unies (Ban Ki-Moon), l’OCDE (Angel Gurria), la Banque mondiale (François Bourguignon), l’OMC (Pascal Lamy) et l’AIE (Claude Mandil).

Avec eux, la 33e édition du G8 à souhaité orienter le programme des débats vers deux points spécifiques de l’actualité internationale : l’Afrique et le réchauffement climatique.

L’APP (Africa Progress Panel ), dirigé par Kofi Annan, l’ancien secrétaire générale de l’ONU, a pour vocation de suivre et faire appliquer les promesses des huit dirigeants qui concernent le continent africain. Une brève du courrier international, qui se rapporte aux conclusions rendues par l’AFP "le 24 avril 2007 à Berlin, devant Tony Blair et Angela Merkel," dénonce que "deux ans après le sommet, l’objectif de doubler l’aide au développement de l’Afrique d’ici 2010 n’est rempli qu’à 10 %".

D’après des révélations d’IPSinternational "les autorités allemandes n’ont pas caché le fait que l’intérêt du G8 en Afrique se focalise également sur les ressources naturelles abondantes sur le continent, et les avancées des pays en développement émergents comme l’Inde et la Chine dans l’exploitation de ces ressources."

"’Nous devons prendre place en Afrique’’, a déclaré Merkel à une conférence sur le développement urbain à Berlin en novembre, moins d’une semaine après un sommet Afrique-Chine sur affaires et politiques, à Beijing."

Ce qui pourrait indiquer que le gouvernement Merkel a dans l’idée de concurrencer l’entrée de la Chine sur le marché africain.

Le Vatican s’implique également dans la lutte pour le développement de l’Afrique, notamment concernant "la possible extension de l’annulation de la dette". Benoit XVI soutient officiellement le développement africain, ce dont témoigne l’église catholique. L’église catholique, par la Conférence des évêques de France, avait déjà obtenu des résultats positifs en 2005, sous le règne de Jean Paul II, comme l’évoque le cardinal Rodriguez sur le site www.cardinalrating.com révélant du même coup l’existence d’un réel lobbying catholique qui peut s’exercer sur le G8.

Le Mali organise son propre contre-sommet pour protester contre le G8 : plus d’un millier d’altermondialistes y sont attendus. Créé en 2002 sous le nom de "Forum des peuples", l’actualité de l’évènement se trouve sur www.forumdespeuples.org mais également sur ce site individuel. Les thématiques abordées lors de ce rendez-vous sont  : la dette, les accords de partenariat économiques, les privatisations, les OGM, l’endettement paysan, la souveraineté alimentaire, l’accès à l’eau, les conflits fonciers et les OMD (Objectifs millénaires pour le développement).

Une définition complète des OMD, ici. La 7e problématique qu’ils soulèvent concerne l’environnement durable, rejoignant le deuxième point fondamental soulevé par Angela Merkel, à Heilingdamm : le réchauffement climatique.


...

Ce document dévoilé par Greenpeace et mis en ligne ici environ une semaine avant le début du G8 témoigne du refus américain de s’accorder sur la politique globale envisagée par Angela Merkel, pour limiter la production des GES (Gaz a effets de serre), malgré que "Mme Merkel [ait] reçu des soutiens clairs des six autres membres du G8 pour son approche sur le climat, qui prévoit dans le cadre de l’Onu une entente dès 2009 sur un nouvel accord post-Kyoto fixant des objectifs quantifiés (comme le souhaitait aussi Nicolas sarkozy ndlr). Cela afin que cet accord puisse entrer en vigueur après 2012, date d’expiration du Protocole.

Des négociations sont en cours. Tony Blair confiait hier à Courrier International : "Je peux faire fléchir Bush sur la question climatique". Cette déclaration vient après celle de John Sauven, directeur de Greenpeace, qui confiat à France 24 lundi dernier : "Les efforts de Tony Blair pour convaincre George Bush de l’importance de la lutte contre le changement climatique ont tout simplement échoué, bien qu’il proteste du contraire".

La réponse apportée jusqu’ici au problème du réchauffement climatique par le président Bush est un étonnant volte-face : puisqu’il ne peut pas continuer à refuser ainsi toute négociation sur la réduction des GES, il "se fait désormais le promoteur d’un plan de réduction des gaz à effet de serre" qui pourrait aller davantage à son rythme. plus d’info Mais sa proposition ne remplit pas les impératifs chiffrés statués par Mme Merkel. Aussi cette dernière a-t-elle saluée "la prise de position" mais reconnait "qu’il y a encore du travail". (source l’expension )

Pour Philip Clap, président de la National Environment Trust, le plus influent lobby américain de défense des intérêts écologiques, le discours de Bush « est un effort transparent pour détourner l’attention de son refus systématique de toute proposition de réductions des gaz à effet de serre au prochain sommet du G8 », rapporte le
Financial Times.

L’Allemagne s’est aussi réjouie des efforts du Canada pour lutter contre les changements climatiques, bien que des divergences persistent entre eux à propos du "plan vert" de Stephen Harper. La France à quant à elle parlé d’une "harmonisation" de ses positions avec le Canada. Un plan vert très attendu au Canada bien que porté par un gouvernement qui fait polémique ici ici et . Rappelons que "selon un haut responsable d’une délégation participante, certains pays du G8 "ne veulent pas soutenir" une augmentation de l’aide à l’Afrique" et "sont fatigués du dossier des promesses d’aide à l’Afrique". (AFP sur TV5 ). L’identité du/des pays en question n’est pas encore connue.


...

Un nouveau problème s’est immiscé dans le cahier des charges du G8, la Russie qui dénonce, depuis quelques semaines*, le projet américain de s’installer en Europe de l’Est sous la forme d’une base antimissile (cf. article précédent : "Quand le fer est chaud..."). A en croire le directeur du domaine diploweb.com, Pierre Verluise : "la Russie [est le] premier pays fournisseur d’hudrocarbures à l’UE". Une révélation qui pourrait laisser craindre d’eventuelles pressions exercées par la Russie sur la France s’il fallait que cette dernière tranche publiquement sur la question des boucliers antimissiles américains.

Les tensions Bush/Poutine secouent l’actualité. Poutine parle de braquer l’europe avec ses missiles *

Vladimir Poutine admet que la riposte russe à l’initiative américaine risque de relancer la course aux armements, mais en impute la responsabilité aux seuls Etats-Unis, "qui ont commencé".


George Bush se veut conciliant et répond. Il ne croit pas au scénario de l’attaque russe ici.

Guillaume Ferron


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • JEanlOu JEanlOu 7 juin 2007 13:15

    @ L’auteur, tres bon article.

    Par contre vous dites « pour un cout total de 100.000 euros », je suppose qu’il s’agit d’une erreur de frappe car il ne me semble pas que ce soit faramineux comme chiffre et meme insignifiant je dois dire.

    JEanlOu


    • Anto 7 juin 2007 14:32

      j’ai entendu 100 millions d’euros ce matin sur RMC


    • L'enfoiré L’enfoiré 7 juin 2007 14:51

      Bonjour,

      Je suppose que tu as vu sur FR2 le 6 au soir, ce qu’a couté en CO2, les déplacements de Bush & co. Deux avions, rien que pour Walker. Mais il faut parler CO2 et réchauffement.... ! A la sortie, une fin de non recevoir par boucliers interposés. Il n’y a que Madame Merkel qui a probablement pris le train. smiley


      • moebius 7 juin 2007 22:39

        C’est le carnaval ce G8 .Les décisions du G8 sont rarement suivis d’effets faute de moyens, Poutine et Bush ont été grotesques, les manifestant de plus en plus à court d’iddées, de plus en plus violents et cons. Y’aura t’il un prochain G8, quel en sera le théme, en quoi cette fois ci faudra t’il se grimer ? En grand méchant G8 avec de grandes dents, en pauvres petites cosettes sans défense qui apportent des petits pots de bonnes crémes à leurs grand méres édentés. Preparez vos déguissements mais ça commence à lasser ce guignol...


        • moebius 7 juin 2007 22:41

          Une course en sac plutot ! non ?


        • moebius 7 juin 2007 22:41

          Un chamboule tout ?


        • impertinent3 impertinent 10 juin 2007 07:09

          Sarkozy a été encore plus grotesque Poutine ou Bush. Lui qui nous disait qu’il ne buvait pas d’alcool (il est vrai qu’il n’en est pas à un mensonge près). Voila une séquence que les télévisons françaises (aux ordres) n’ont certainement pas montrée.

          Par contre, la télévision belge échappe à toute censure ou autocensure et c’est ainsi que l’on peut voir aux informations :http://www.youtube.com/watch?v...

          On savait que N. Sarkozy avait pas mal de défauts, mais se présenter bourré devant la presse, ça c’est le bouquet. Au début, il s’excuse d’être en retard, cela veut dire qu’il devait être dans un état encore plus lamentable.

          Quel image de la France donne-t-il ? Celle d’un peuple d’ivrogne ? J’ai honte pour la France.


        • Christoff_M Christoff_M 8 juin 2007 00:01

          Ce qui devient ridicule ce sont les forces de sécurité monopolisées pour ces quelques chefs d’états et leurs épouses, ce qui devrait les amener à se poser des questions sur ce que suscite leurs réunions !!

          Une réserve aussi, je ne suis pas sur de la véritable motivation de tous les manifestants...


          • Kormin Kormin 8 juin 2007 01:16

            Faut bien donné un lieu de rassemblement à tout les écolo, communiste, féministes, anarchistes, gauchistes, alter-mondialiste, anti-OGM, pro-Afrique, anticapitalistes, anti-impérialiste....

            Bref, ça fédère des mouvements complétement différents de part la pensée et le mode d’action contre les mêmes pays. Je dirais que c’est une sorte de bonne conscience.

            Et puis ça soulage


          • flamandrose 8 juin 2007 08:58

            Les promesses des 8 gogos qui « nous représentent » n’engagent que celles et ceux qui veulent y croire : dans le texte parlant du réchauffement climatique toutes les références chiffrées ont été supprimées. Je trouverai plus d’infos sur Indymedia.org ou sur rezo.net. Par ailleurs il est clair que la lisibilité politique des blocks ( black block, pink block)est très limitée et surtout baigne trop dans le spectacle de la contestation. Face au bulldozer capitaliste, le socialisme libertaire ou l’anarchisme méritent mieux que la confrontation rituelle manifestantES/ policiers.


            • Gerald 8 juin 2007 11:16

              Il me semblait que l’intérêt d’Agoravox est d’apporter des éléments de réflexion, pas de la soit-disant information qu’on peut trouver partout ailleurs. Personnellement, je n’ai jamais pensé que 100000 braillards sur 6 milliards d’habitants, cela fait des « citoyens qui s’expriment ». Plutôt des bandes de cinglés qui veulent qu’on parle d’eux. Ah la belle poursuite en bateaux passée sur toutes les chaînes de télé du monde entier ! Quelle pub pour ces « verts » dont on se demande bien qui les finance.


              • astrozygote astrozygote 8 juin 2007 23:34

                Bonjour pour ce qui est de l’environnement, nous avons frôlé la catastrophe à mon humble avis. La proposition du G8 de diminuer les émissions de CO2 de 50% d’ici à 2050 auraient été moins ambitieuses que l’accord de Kyoto. Celui-ci stipule que la réduction doit être de -75% en 2050 mais avec comme point de départ 1990 (et pas 2007). Un accord de -50% au G8 aurait anéanti l’accord de Kyoto actuel et tout après-Kyoto ambitieux. Me trompes-je dans cette interprétation ? Des avis éclairés sont bienvenus. Cordialement.


                • idyllique 9 juin 2007 00:21

                  60 milliards d’euros que devront payer les contribuables européens au continent africain... ce tombeau des danaïdes sans fond... Cela fait 50 ans que l’on distribue de l’argent qui part en fumée dans les guerres ethniques ou s’avanouissent dans les comptes des banques des paradis fiscaux d’une caste de dictateurs et familles élargis... C’est beau la générosité européenne ! Pendant ce temps, en CEE nous avons 20 millions de chômeurs et presque 2 millions de rmistes en France, des millions de retraités qui touchent moins de 1000 euros/mois après une vie de labeur à s’être levés tôt chaque matin !

                  Sont bien généreux les chefs d’Etat du G8 avec l’argent des autres, le nôtre !


                  • marmitte bouillante 10 juin 2007 14:24

                    Il me semble que c’est normal.

                    1. Ce n’est pas une réunion de travail, mais de simple bavardage => rencontre informelle « Une réunion informelle, qui se tient sans ordre du jour et sans procès, permettre un libre échange de vues. »

                    2. Giscard, père du G7, emet des doutes : « le projet initial conçu avec VGE a perdu de sa substance en raison de l’hyper médiatisation de l’évènement. Celui-ci avait été conçu pour que »les dirigeants se rencontrent en petit comité. Et ce cercle restreint n’avait pas pour objectif de prendre des decisions."

                    ==>> http://rue89.com/2007/06/06/pour-les-peres-du-g7-le-g8-ne-sert-plus-a-rien

                     smiley


                    • Christoff_M Christoff_M 11 juin 2007 00:33

                      En attendant nous avons pu apprécier la finesse et la délicatesse du sieur BUSH qui s’est distingué en donnant une grande tappe dans le dos de Frau MERKEL, qui ne s’attendait pas à une telle familiarité et qui a du penser en son fort intérieur « Was fur ein Esel !! »...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès