Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > G8 : Vers une police globale de l’internet ?

G8 : Vers une police globale de l’internet ?

Le G8, c’est l’occasion pour les grand de ce monde d’aborder des discussions consensuelles : l’explosion du prix des denrées alimentaires, la maitrise du réchauffement planétaire, autant de beaux sujets qui feront les délices de la presse quotidienne.

Mais il y des sujets en discussion au G8 qui devraient se faire nettement plus discret : l’Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ACTA) en est un dont on ne risque pas d’entendre parler. Il s’agit ni plus ni moins que d’une mise en coupe réglée de l’internet et du droit sur la propriété intellectuelle.

ACTA, qu’est-ce que c’est  ?

L’ACTA est un accord global visant à instaurer un véritable état policier au niveau mondial concernant la propriété intellectuelle. Il a été établi à la demande de la RIAA et MPAA, deux associations américaines bien connues pour leur défense des intérêts de l’industrie du disque et du cinéma par un lobbyisme intensif.

L’accord OMC-TRIPS vieillissant, les Etats-Unis, la commission européenne, le Japon, la Suisse, puis rejoints par le Canada, l’Australie, la Corée, le Mexique et la Nouvelle-Zélande, ont discuté d’un nouveau droit sur la propriété intellectuelle. Dans un parfait langage marketing, ils ont appelé ça ACTA - Anti-Counterfeiting Trade Agreement.

Un document secret de travail a été établi, très court mais passionnant.

Il contient la proposition d’un accord commercial multilatéral renforçant strictement les droits de propriétés relatifs à l’activité d’Internet.

On y déniche page 3, paragraphe 1 une clause "tueuse de pirate bay", qui criminalise toute aide d’un site à vocation non commerciale à l’échange d’information non autorisée sur Internet.

Une définition tellement vague que l’on pourrait y inclure des sites tels que Agoravox.

Un peu plus loin, il est question d’une interdiction pure et simple de mesures de contournement quelle qu’elle soit, qui rendrait illicite par exemple les lecteurs DVD dézonnés ou le retrait de MTP (DRM).

Il y a aussi l’imposition d’une forte coopération de la part des Fournisseurs d’accès à Internet, qui devront révéler les informations personnelles de leurs abonnés sur demande.

Le contrôle à la frontière n’est pas oublié non plus. Il y est question d’une "autorité compétente" qui serait à même de saisir tout ordinateur/ipod/téléphone sans avoir été mandaté par les ayant droit.

Bref, un catalogue de mesures techniques, de répression et de flicage divers. Par contre, rien n’est prévu pour la délinquance financière internationale.

La discussion sur ce texte a été menée dans le plus grand secret. Ni l’OMC, ni l’OMPI n’ont été invités à la table des négociations. On ne connaitra le texte que lorsqu’il sera prêt à être signé, et il ne sera pas possible d’en modifier les termes.

Et il semblerait que ce soit pour bientôt. Vu les dernières déclarations faites au G8, l’accord serait sur le point d’aboutir  :

"Nous encourageons l’accélération des négociations pour établir un nouveau cadre légal international, ACTA, et nous pensons terminer la négociation à la fin de cette année".

Un accord international pour une législation délirante


C’est un moyen très pratique d’imposer une législation très impopulaire par un accord international qui s’appliquera sans qu’un parlement puisse en minimiser les termes ou la portée. Bien entendu, on prétend que l’adhésion à cet accord sera sur la base du volontariat ; en pratique, il y a peu de pays qui pourront refuser cette "invitation".

Et pourtant, il ne s’agit de rien d’autre que de la généralisation au niveau mondial de ce qui se fait de pire en matière d’intrusion et de contrôle de la vie privée et de sanctions démesurées. Que peut-il sortir d’autre d’un accord dont on ne sait rien, sauf qu’il se négocie sous la dictées des entreprises multimilliardaires d’Hollywood ?

Que peut-on faire pour empêcher cela  ? L’administration Bush souhaite sa finalisation pour avant la fin de son mandat, c’est une course de vitesse. Heureusement, cet accord pose de nombreux problèmes qui seront complexes et long à résoudre.

Par exemple, le parlement européen n’est pas d’accord sur les conditions de suspension / résiliation de l’abonnement internet pour les utilisateurs de P2P. Il est possible qu’un désaccord persiste longtemps sur ces questions entre l’Europe et les Etats-Unis.

Également, la commission européenne n’a pas de mandat pour imposer des sanctions en matière de copyright. Ce volet sanction devra passer par tous les parlements des pays européens, avec les conséquences électorales qui pourraient en découler. Ça prend du temps et laisse des traces longues à faire oublier.

Et pour finir, le secret qui entoure cet accord est aussi une de ses faiblesses. La Commission aurait dû obtenir un mandat pour mener des négociations, et si c’est le cas, personne n’est au courant. De plus, la Commission n’a pas de légitimité pour négocier le volet des sanctions légales, un accord clé en main prêt à signer aura du mal à en contenir.

Mais hélas, nous n’en sommes pas à la première couleuvre avalée dans ce domaine. C’est pourquoi il est important de demander, auprès de son député, du gouvernement ou de la présidence de l’Europe, la publication du contenu de cet accord, et la définition précise du mandat dont dispose la commission concernant les termes de l’ACTA.

Plus que jamais, il est important d’agir contre cette ACTA, une DADVSI 3 en édition internationale, pour que de tels accord ne puissent plus être négociés et passés en secret.


Sources  :

* wikileaks.org  : Le site ayant publié le premier document de travail sur l’ACTA

* torrentfreaks  : ils en ont parlé

* The Pirate Bay  : Une cible identifiée de l’ACTA

* ACTA sur la wikipédia (en Anglais)


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (177 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • dom y loulou dom 14 juillet 2008 13:43

    et puis ça se complique... le dessous des cartes est plus monstrueux encore

    http://www.objetvolant.com/html/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&t=8906

    la documentation s’étoffe peu à peu et laisse entrevoir de sombres et difficiles perspectives que seules la paix du coeur et l’attachement à l’amour en notre for intérieur pourront surmonter.

    http://fr.youtube.com/watch?v=qDKtkWIx00A

    il y en a tant d’autres et le temps est court pour se préparer.


    • dup 14 juillet 2008 14:03

      Éclaircissons les questions qui concernent la liberté de la presse, le droit des associations, la liberté de conscience, les droits électoraux et tant d’autres questions qui devront disparaître du répertoire humain ou bien être radicalement modifiées dès le lendemain de l’avènement au pouvoir du Souverain international.


      02 En ce qui concerne la presse, nous agirons de la façon suivante :

      La presse sert à exciter furieusement les passions utiles à nos desseins ou à l’égoïsme des partis ; elle est souvent vide, injuste et fausse, et la plupart des gens ne comprennent pas à quoi elle sert en réalité. Nous la musellerons définitivement aussi bien les journaux que toutes les publications, car, à quoi nous servirait de nous débarrasser des attaques de la presse périodique, si nous restions ta cible des brochures et des livres ? Nous ferons en sorte que la publicité de la presse qui, en ce moment, nous coûte si cher – parce que c’est nous qui sommes obligés de la censurer – devienne une source de revenus pour notre État.

      écrit il y a 2 siècles dans les protocoles sataniques . Leur plan se réalise si vous mettez pas au grand jour les plans de dictature mondiale . Ce n’est pas la musique qui est l’objet de leur crainte ,mais bien la libre expression . Personne ne doit plus pouvoir dire que le roi est nu


      • Traroth Traroth 15 juillet 2008 11:14

        De quels "protocoles sataniques" parlez-vous, exactement ? J’ai peur de comprendre, en fait...


      • dup 15 juillet 2008 12:49

        des protocoles des sages de sion . Bien sûr , on qu’il s’agit d’un faux . Un peu facile , car si on observe le monde actuel , force est de constater que le plan se réalise point par point. Alors faux ou ,ça n’a aucune importance. Il est le texte le plus affreux que j’ai jamais vu . encore un autre texte, lui aussi contesté qui rejoint le premier .

        http://www.jp-petit.org/METAPHYSIQUE/prophetie_Jerusalem.htm



      • Traroth Traroth 15 juillet 2008 13:21

        Je vois. C’est bien ce que je craignais. Etonnant que votre post initial ne contiennent pas le mot "juif", non ? Vous avez peur de dévoiler vos idées antisémites ?
        Rendre les Juifs responsables de la situation du monde est non seulement une forme de xenophobie, mais c’est surtout une nouvelle forme de poudre aux yeux. Un bouc émissaire.


      • dup 15 juillet 2008 13:57

        incroyable , le politiquement correct fait des ravages mortels. Mettez à la place du mot juif le mot illuminati . C’est moins connu , ce sont des forces obscures qui font que l’humanité s’en sortira JAMAIS. le juifs sont les premieres victimes du sionnisme.


      • appoline appoline 15 juillet 2008 14:53

        J’ai lu ce texte ; à vrai dire, j’en ai encore froid dans le dos, c’est terrible de lire cela car il ne laisse aucun espoir en l’être humain.


      • appoline appoline 15 juillet 2008 14:57

        Arrêtez donc de seriner le monde en essayant à toutes fins de nous faire culpabiliser. Ce qui est écrit est écrit. Nous n’avons pas à porter le fardeau de ce qui s’est passé il y a 60 ans, il serait temps que vous réalisiez qu’aujourd’hui beaucoup d’autres sont à plaindre.


      • appoline appoline 15 juillet 2008 15:05

        Pour Dup,
        Je me suis beaucoup documentée ces derniers temps sur les illuminatis et ce que j’ai lu, dépasse l’entendement, c’est effrayant. Comment la race humaine peut-elle s’en sortir avec de tels prédateurs, c’est là toute la question. J’ai lu cet article écrit par ce norvégien mais je ne suis pas sûre justement que les élites ne finissent pas par se bouffer entre elles. La soif du pouvoir et de l’argent est comme la drogue, rares sont ceux qui après y avoir gouter peuvent s’en passer.


      • dup 15 juillet 2008 15:20

        oui , c’est effrayant . Je m’interesse depuis longtemps à cette engeance qui vampirise le monde . Nous sommes le betail de forces occultes qui nous ont inculqué l’ignorance ,la culpabilité et des fausses philosophies et religions . J’ai remarqué que les hommes tournent en rond depuis des millénaires ,et en plus ils sont fiers de leurs chaines . ça mène trop loin de développer cela ici , mais il y a un précurseur qui en a parlé il y a longtemps . C’est juste à 90 % ,depuis nos connaissances se sont affinées depuis .

        http://www.dailymotion.com/relevance/search/pere%2Bregimbald

        http://www.dailymotion.com/relevance/search/illuminatis


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 juillet 2008 15:28

        L’internet change la donne. Il est inévitable qu’on tente de le muserler.  Au lieu de dire "Seigneur, seigneur !..." cherchons les façons de continuer le combat.

        Pierre JC Allard

        PS : Pourquoi quelqu’un ne fait-il pas un article sur les Juifs, les Illuminati, etc, etc. À coté, on pourrait parler aussi d’autre chose sans se retrouver incessament ramenés à ce seul sujet qui semble intéresser ceux qui en parlent.


      • appoline appoline 15 juillet 2008 16:23

        Pour Dup,
        J’étais sur le site de Daily hier, je faisais des recherches sur le "nouvel ordre mondial". J’ai d’ailleurs écrit un article qui s’intitule "lettre à Nicolas" mais j’ignore si Agoravox le publiera. Ce n’est pas évident de pouvoir trouver des informations à ce sujet, d’autant que contrairement à vous, il y a peu de temps que je me penche sur ce sujet. Je vous remercie de m’avoir communiqué ces informations. Hélas, depuis peu aussi sur ce site, j’ignore si l’on peut contacter les autres rédacteurs ou lecteurs ni comment l’on peut procéder si cela est possible d’ailleurs.
        Merci à vous.


      • 3°oeil 14 juillet 2008 15:45

        Tous leurs plans sont dévoilés sur le net et cela les contraries, c’est trop tard pour toutes les p.tes du NOW utopique ,les adèptes du 11


        • Forest Ent Forest Ent 14 juillet 2008 18:58

          Article très intéressant.

          Que la peste emporte la RIAA et la MPAA !


          • jjwaDal marcoB12 14 juillet 2008 20:20

            Merci pour le renseignement. Je ne connaissais pas encore ce tentacule, mais
            il n’est pas très étonnant qu’on en arrive à ces extrémités.
            Je n’ai pas le souvenir qu’on ai demandé aux citoyens des états démocratiques
            s’il souhaitaient ou non subordonner leur constitution et leurs lois au non-droit mondial
            de l’OMC, ni s’ils souhaitaient seulement y adhérer.
            Pas le souvenir qu’on ai demandé aux peuples soumis à l’expérience ogm s’ils avaient
            envis de servir de cobaye ou simplement souhaitaient conserver la possibilité de manger
            des produits naturels non souillés par des bricolages génétiques.
            Pas le souvenir qu’AOL ait demandé aux internautes qui firent leur recherche en ligne
            s’ils souhaitaient que leur vie privée soit exposée au grand jour.
            Il est à supposer s’ils arrivent à leurs fins que comme pour la gestion des droits numériques
            on en arrivera à la situation absurde où seuls ceux qui ont acheté un produit "intellectuel"
            n’en auront pas le libre usage du fait des restrictions quand ceux qui l’ont piraté pourront
            en faire ce qu’ils veulent...
            Qui a lancé un DVD acheté et s’est vu imposé une entrée matraquante sur le thème " la copie
            c’est du vol " a sûrement regretté de ne pas avoir fait une copie zappant ce fichier...
            Interdire le P2P et les logiciels dont il se sert pourrait par ex porter un rude coup aux
            distributions Linux qui comptent sur le partage de fichiers pour répandre leur distribution
            sans avoir à payer de gros serveurs pour le téléchargement.
            Les logiciels libres ne seraient-ils pas dans le collimateur ?
            Si les internautes optent pour le cryptage de leurs échanges y aura-t’il délinquance a priori
            pour tous ceux qui utiliseront celui-ci ?
            Il est notoire que la population qui majoritairement fait du téléchargement "illégal" n’a pas
            le pouvoir d’achat pour acheter les produits téléchargés (en grande partie) et donc le manque
            à gagner des producteurs semble assez peu justifier cette manoeuvre.
            Le coût du flicage de l’internet ne risque-t’il pas de dépasser l’argent récupéré par l’industrie ?
            Quid de l’utilisation des informations collectées par ces systèmes de contrôle ?
            La démocratie dans le dos des peuples a vraiment de l’avenir.


            • HELIOS HELIOS 17 juillet 2008 18:34

              Les logiciels libres ne seraient-ils pas dans le collimateur ?
              Oui, le logiciel libre est clairement dans le collimateur, la preuve il y a une bonne idée européenne d’etablir des logiciels autorisés www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39382189,00.htm

              Si les internautes optent pour le cryptage de leurs échanges y aura-t’il délinquance a priori
              pour tous ceux qui utiliseront celui-ci ?

              L’objectif cité ci-dessus est également contextuel a ce problème : pas de logiciel de cryptage autorisé !

              Le coût du flicage de l’internet ne risque-t’il pas de dépasser l’argent récupéré par l’industrie ?
              Evidement, cela est tres cher et pas du tout efficace a 100%. Mais il faut savoir que ce n’est pas l’industrie qui paye, puisque c’est le contribualble, donc le controlé, qui paye son propre contrôle

              Quid de l’utilisation des informations collectées par ces systèmes de contrôle ?
              Les infos, en principe "isolées" des autres fichiers ne feront qu’alimenter les bases de données de plus en plus complexes servant au profiling de la population. Ceux qui y auront acces connaitrons avec precision les "bonnes" tendances pour developper leurs business.


              Tout ça pour dire qu’on est mal barré. la liberté d’internet, c’etait trop beau pour y croire longtemps. Les chinois l’ont bien compris


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 juillet 2008 20:19

               La solution est la rémunération des créateurs  au prorata des déchargements de leurs oeuvres , pondérée par les facteurs dont on décidera, à partir d’un fond de l’État affecté à la création artistique.  On y viendra, car il n’y a pas d’autre moyen de les rémunérer sans restreindre insuportablement la consommation des produits artistiques, alors qu’on veut  au contraire l’encourager.

               Pierre JC Allard


            • jjwaDal marcoB12 20 juillet 2008 22:08

              @ Hélios

              Merci pour le commentaire instructif.
              Je ne suis cependant pas aussi pessimiste. Qu’on veuille agir à l’échelle européenne auprès des sites
              fournissant du contenu illégal ne me choque pas.
              Mais interdire des logiciels poserait de nombreux problèmes car beaucoup peuvent avoir une utilisation
              anodine et légale (j’ai mentionné les logiciels d’échanges de fichiers qui servent à bien d’autres choses que la
              piraterie par ex le calcul distribué et l’aide au téléchargement des distributions Linux).
              Les procès en justice seraient très nombreux, car il y aurait présomption de culpabilité avant tout acte
              délictuel. Interdire le cryptage (pour les courriels par ex) équivaudrait à interdire l’envoi par la poste de tout
              courrier qui serait dans une enveloppe, continuer à le tolérer ouvrirait une porte de sortie aux pirates, etc...
              Le pire est toujours probable et jamais sûr.


            • HELIOS HELIOS 20 juillet 2008 23:26

              .... Sniffer le reseau, c’est comme les ecoutes téléphoniques, c’est immateriel. On ne peut pas comparer cela au viol de la correspondance, puisque cela emprunte une voie publique alors que les lettres sont sous la responsabilité d’un seul acteur, la poste.
              L’utilisateur etant responsable de sa communication, a lui de la "preparer" comme il l’entend. Il y a peu, le cryptage etait du domaine du militaire. cela a evolué mais si je me souviens bien on n’a pas le droit dutiliser des cléfs de plus de 512 bits.

              Peu importe, 512 c’est deja suffisant pour donner du fil a retordre

              Par contre, je crois bien qu’a terme nous passerons par une espèce de certification de logiciel. cela existe dejà dans de nombreux domaines professionnels. On nous sortira facilement que pour la securité du reseau on ne doit utiliser QUE IE ou son avatar... tout a l’avenant. vous savez comme moi que les futures versions de windows devraient incorporer dans un objectif de securite antivirus la gestion des signatures des logiciels habilités a fonctionner sur une machine. mais quand cela deviendra une norme....

              Linux n’aura plus d’avenir (il ne gere pas les logiciels autorisés), comme firefox (il permet de se connecter a tout et n’importe quoi) ou OpenOffice (il ouvre tout et surtout lit les tags internes aux fichiers)... alors, emule... oublions tout de suite !


            • Indo 14 juillet 2008 20:29

              Une seule solution : La Revolution.
              Le reste c’est du blabla de bobos et de gauche caviar qui dure depuis maintenant trop longtemps.


              • Traroth Traroth 15 juillet 2008 11:40

                En supposant que la révolution soit vraiment une solution.
                Le problème, voyez-vous, c’est que cela a déjà a déjà été tenté, par exemple en France en 1789. Le simple fait qu’on en arrive au point de suggérer à nouveau une révolution démontre clairement l’échec de la Révolution française. Qu’est ce qui peut bien vous faire penser qu’une nouvelle révolution apportera plus que la précédente ?
                Je pense que le fantasme le plus dangereux à propos des révolutions, c’est de penser qu’elles ont la capacité de modifier le système de domination de la majorité par une minorité qui est la base de toute société humaine depuis la préhistoire : chef de tribu, chef de guerre, roi, guide suprême de la révolution islamique, PDG, secretaire général du parti communiste, la logique est toujours la même : diriger le pays sans rendre de compte, in fine, et donc pas pour le bien du plus grand nombre (parce que vouloir faire le bien du plus grand nombre ne nécessite pas l’usage de la force ou l’autoritarisme).
                A mon avis, au contraire, les révolutions s’inscrivent dans le système, et constitue simplement un mode de renouvellement de la classe dominante, parfois dans un effort de rendre le système politique plus acceptable par le peuple en utilisant une mythologie quelconque, "le pouvoir par le peuple, pour le peuple" en démocratie, "prolétaires de tous les pays, unissez-vous" dans un système communiste. Simplement du sucre pour faire passer l’amertume de la pilule. Les autres sytèmes politiques ne prennent même pas la peine de faire croire qu’ils se basent sur le peuple.
                C’est bien ce qu’on constate dans la pratique : quand le bruit et la fureur retombent, que la poussière se dissipe, le principe de domination n’a pas bougé. Un président de la République a remplacé le roi, et on voit à quel point il tient compte de la volonté du peuple...


              • Yannick Harrel Yannick Harrel 14 juillet 2008 20:34

                Bonjour,

                Je ne suis qu’à peine étonné de cette volonté de resserrer le maillage autour des citoyens. Un délire paranoïde s’est emparé des sociétés occidentales qui n’ont que peu de moyens d’y résister, la démocratie se mourant doucement mais sûrement du supercapitalisme.
                Vous me direz que cette volonté intrusive n’est pas politique au contraire des sociétés dictatoriales mais mercantile... la bonne affaire ! En réalité, comme trop souvent la juste cause (la défense de la propriété intellectuelle) n’est qu’un cheval de troie pour des menées moins avouables...

                Cordialement


                • sisyphe sisyphe 14 juillet 2008 21:05

                  La logique libérale de privatisation du monde et de flicage de sa population poursuit son avance inexorable.
                  Inévitable que le net soit également mis sous contrôle.
                  Le système global ne peut survivre que sous ces conditions ; il mettra tout en oeuvre pour y parvenir.

                  Le résultat dépendra de la capacité et de la force de résistance des citoyens, de leur capacité à se rassembler pour faire respecter leurs derniers droits, leurs dernières libertés.

                  Plus que jamais, la mobilisation et la solidarité s’avèrent indispensables.

                  Il faut organiser la résistance.


                  • appoline appoline 15 juillet 2008 15:13

                    Sysiphe,
                    Excusez l’orthographe. Oui, il n’y a guère que cela, organiser la résistance ; oui, mais voilà : comment ? Par le biais d’Agoravox ? Nous sommes si peu nombreux sur ce site. Ce qui est terrifiant, c’est de voir l’accélération de tout un tas de phénomènes en ce moment. On sent bien que tout est tiré vers le bas mais l’être humain refuse de voir ce qui le terrorise.


                  • hans lefebvre hans lefebvre 14 juillet 2008 21:33

                    Le boycott est une arme fatale, je vous le dis, un retour au premier plan de cette modalité d’action  citoyenne et militante représente un moyen de pression indiscutable, d’autant qu’un appel dans ce sens peut faire rapidement le tour du globe. BOYCOTTONS, citoyens, BOYCOTTONS !


                    • Lartiste Lartiste 14 juillet 2008 22:31

                      Oui Boycottons ! avant de devenir les "Boys du Cotons" ou encore "les Moutons" pour ne pas dire les Citrons que l’on presse, que l’on stress.


                      — Lartiste— alias Steveosteen


                      • Christoff_M Christoff_M 14 juillet 2008 22:34

                        G et 8 est ce que ce ne serait pas le point de l’anti-jouissance, j’ai l’impression que cette année 2008 est l’annèe la plus pesante, la moins enthousiasmante et la plus rasante de toutes les années que j’ai vécues...

                        2007 était l’année de l’espoir, les elections étaient en vue on pouvait espèrer un changement mais cette affichage outrancier de l’europe en 2008, contre l’avis des citoyens commence à me faire penser que toutes ces institutions, ces comités directeurs, ces instances pseudo représentatives (est ce que nous votons, est ce que nous sommes questionnés sur des sondages faits sur une autre planète), sont dans leurs bulles de conformisme et n’ont pas du tout envie de savoir ce qui se passe plus bas....

                        comportement immature d’institutions qui ne représentent qu’elle memes avec beaucoup de suffisance méprisant les chomeurs créés par leurs incohérences et celui qui refuse de travailler pour les engraisser...
                        les émeutes des pays plus pauvres sont un avertissement ; je crains qu’il faille aller beaucoup plus loin chez nous pour déclencher une réaction de masse...pour faire bouger une population éclatée dispersée qui a perdu ses repères, travail en profondeur des euro libéraux !!, il en faudra beaucoup, le diesel à 2euros....

                        La planète va mal, les gens rament mais nos amis du G8 eux sont encore bien au dessus de la mélée se préservant par tous les moyens d’un contact avec la réalité !!


                        • Belle lurette 15 juillet 2008 00:20

                          Article très intéressant,
                          quelque fois par acoup il y a un matracage à la télé sur l’insécurité d’internet pour nos enfants avec les pédophiles et autres. ils n’auront qu’à faire une campagne énorme et ça marchera. Notre sécurité avant tout.
                          Comment avez vous eu toutes ces informations, puisqu’elles n’ont pas été divulguées ?
                          La connaissance c’est le pouvoir, le pouvoir de dire non parce que nous savons pourquoi nous le disons. Internet est capable du pire et du meilleur, mais il est aussi un formidable outil de connaissance mais une partie échappe à la progagante. si nos dirigeants ne peuvent tolérés cela, alors oui c’est grave et nous avons de gros soucis à nous faire. Nous allons vers des jours très sombres si cela arrive avec juste le droit de consommer le dernier outil indispensable.
                          je me vois mal écouter la messe en latin ni même en français d’ailleurs.


                          • Christoff_M Christoff_M 15 juillet 2008 01:51

                            cela a commencé le site de votairenet.org n’est plus accessible...


                          • Traroth Traroth 15 juillet 2008 13:53

                            Ce n’est pas ce que dit Bellaciao...


                          • alceste 15 juillet 2008 16:24

                            je viens d’aller vérifier, non seulement le site Voltaire est inaccessible, mais un article de Bellaciao qui s’y référait est également frappé d’erreur 404... Je préfèrerais croire à une coïncidence !


                          • jojolapin 15 juillet 2008 03:56

                            A propos de Voltaire,voici un article parut chez bellaciao avant hier et qui a disparu.Cet article etait signe Thierry meyssan.S’agissait-il d’un faux ?Personnellement je l’ignore,mais certaines informations se recoupent,a chacun de juger et de verifier,rien de complique a faire :
                            http://operationsarkozy.canalblog.com/

                            Je pense que pour beaucoup d’internautes et tous ceux qui veulent s’informer tout ceci n’est qu’evidence,mais pour tout les autres,dont la seul preoccupation est de faire le plein de sa voiture et regarder la tele la il y a du travail.
                            La masse se fout de ces problemes,c’est malheureux,j’ai honte surtout quand on celebre la prise de la Bastille.
                            A quand une vraie prise de conscience mondiale ?


                            • jondegre jondegre 15 juillet 2008 11:23

                              Cet article du reseau volatire est capital pour qui veut comprendre un peu la politique francaise


                            • Traroth Traroth 15 juillet 2008 14:01

                              Je veux bien, mais ça manque de références et d’éléments vérifiables.


                            • jojolapin 15 juillet 2008 14:29

                              Je precise que j’ai trouve cet article sur bellaciao,mais il n’est reste affiche que quelques heures seulement.
                              J’imagine que cet article a ete retire de la publication a cause de son contenu,il suffit de le lire pour comprendre.De graves accusations y sont proferes.
                              Certains affirmaient qu’il ne s’agissait pas d’un article de Meyssan,je n’en sais rien moi meme,mais je serais tres curieux de le savoir.Beaucoup de faits exposes sont veridiques et il n’y est pas seulement concernant NS,pour se faire une opinion il faut aussi faire ses propres recherches.Je pense en particulier a ce qui est dit sur Charles Pasqua.


                            • Botsu 15 juillet 2008 09:39

                              Nous sommes en train de revivre la crise de 1929 et la montée du fascisme un peu partout dans le monde occidental... une fois qu’on a compris ça plus rien ne nous étonne et les briques s’assemblent petit à petit pour former un tout cohérent.


                              • chria chria 15 juillet 2008 10:20

                                Quand on vit dans un monde où il faut détruire les aliments invendus au lieu de les donner à ceux qui ont faim, faut pas s’étonner qu’on poursuive les voleurs de dvd...
                                L’acta c’est comme de la javel sur la bouffe !

                                Sauf qu’on peut survivre sans film à la con...


                                • magaliesimon 15 juillet 2008 10:21

                                  Big Brother est là, et pour longtemps...


                                  • Abraracoutrix 15 juillet 2008 12:52

                                    C’est ce qui nous attend si nous nous décidons pas tous ensemble à tout foutre en l’air. Ras le bol de tous ces dirigeants et technocrates qui veulent tout codifier, tout reglementer pour leur seul profit et ceux de leurs copains des multinationales. Il faut s’unir et agir, ne plus laisser faire les politiciens de Droite comme de Gauche (enfin, surtout celle qui aspire à gouverner avec une coupe de champagne dans une main et une cueillère en argent (+ caviar) dans l’autre. En ce qui me concerne, le choix est fait, à chaque occasion qui se présentera mon bulletin de vote ira à la LCR en attendant qu’Olivier rassemble toutes les bonnes volontés dans un nouveau parti anti-libéral, anti-mondialiste, anti-capitaliste.


                                    • herve33 15 juillet 2008 13:29

                                      Extremement interessant , Internet deviendrait t-il trop dérangeant pour nos élites .

                                      On nous parle de démocratie et des droits de l’Homme d’un coté et on utilise le flicage et le traçage des pays totalitaires de l’autre .

                                      Provenant du gouvernement Bush , cette accord a toutes les chances d’etre aussi liberticides que ceux de la Chine .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès