Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gabon : victoire en trompe-l’oeil de l’opposition

Gabon : victoire en trompe-l’oeil de l’opposition

En 1966, sortait en librairie l’opuscule prémonitoire « L’Afrique noire est mal partie » de René Dumont. Aujourd’hui, hélas, les évènements récents confirment le pessimisme de l’auteur. La description apocalyptique de cette Afrique-là, ce Tiers-Monde voir Quart-Monde-là, empêtrée dans tous les fléaux désastreux ne pourra relever la tête que lorsqu’on lui assènera la vérité, loin de cette conception malsaine qu’est la Françafrique. Il faut conjurer le mauvais sort. Mais, après les tristes précédents et le gâchis perpétuel, du Cameroun au Gabon en passant par la Guinée, les deux Congo pour ne citer que ceux-là, les mêmes constatations. Ici règnent, la mal gouvernance, le chaos, la gabegie, le tribalisme et le népotisme, qui s’imbriquent comme des doux larrons et s’entremêlent comme des cheveux dans un peigne. L’opposition gabonaise a donc obtenu un recomptage des voix de l’élection du 30 août dernier pour mardi, alors qu’elle réclame l’annulation du scrutin. Pour quoi faire ?

Le Gabon a connu comme vous le savez sans doute, une élection présidentielle. D’aucuns diront parodie d’élection mais, toujours est-il que la démocratie a été bafouée, laminée. Ce revirement de la Cour Suprême est assez décapant il faut le reconnaître. Apparemment donc, "les fils de", consacrés dans les fonts baptismaux de Françafrique, princes sans couronne ni royaume mais héritiers de Républiques-monarchiques, unique modèle de société en son genre, est l’ultime syncrétisme pernicieux du berceau de l’humanité. Ici, le sens de l’intérêt général est inexistant, mais point s’en faut, au contraire même, c’est la subsistance d’un conservatisme exacerbé, d’un attachement aux mandats détenus voire usurpés.

Au Gabon, le rappeur-président (voir vidéo en dessous) Ali Bongo Ondimba, ex Alain, surfe donc sans vergogne sur un héritage de 40 ans. Aux solennités et apports de tous genres, aux repentances et autres offrandes et holocaustes à offrir pour faire partir des petits papiers de la Françafrique, certains disent non, ont relevé la tête et ont obtenu le recomptage des voix. Pour du beurre ? Les lèvres flatteuses n’ont visiblement pas eu raison de leur bon sens.

- Bruno Ben Moubamba était hier sur France 24.

- André Mba Obame qui, en tant qu’ancien cacique du système, a préféré par cette élection présidentielle s’éloigner des sables mouvants qui emporteront indubitablement les pourfendeurs de l’Afrique en générale, et du Gabon en particulier, résiste.

- Pierre Mamboundou, l’opposant historique du mollah Omar Bongo Ondimba, arrivé à la 3e place lors de l’élection, derrière André Mba Obame.
 
 
Dans une indifférence générale, les oiseaux de proie à la tête de ces pays françafricains sacrifieront avec fier hennissement à l’autel de la République, leurs semblables. Il est de notoriété publique aujourd’hui, que l’opposition gabonaise, vouée aux gémonies chez elle, honnie sur le plan international, a toujours fière allure. Elle est digne dans la "défaite" et ne s’évertue pas à diviser le pays.

Le tableau serait incomplet si nous avions la prétention et l’outrecuidance de faire table rase de la division au sein de l’opposition, parfois de pacotille. Sans nul doute, dans la jungle démoniaque où le plus fort n’est pas celui qu’on croit, le peuple est toujours perdant. Trahisons, manœuvres insipides entre amis, compromissions, couardise et amours incestueux au détriment du pays sont légions. Et, dans un vaudeville dont les acteurs principaux se ridiculisent, il y a comme une odeur de soufre, une malédiction immémoriale ou du moins, depuis les indépendances, qui mine l’Afrique.
 
 
 

>>> Allain Jules
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 11:26

    Ouf !

    Heureusement. Avec 14 votes, on sait au moins qu’il y a du passage. En revanche, sur le zinc, il n’y a personne.

    Pauvre Afrique !

    Peut-être que les aventures de Roman Polanski sont le nec plus ultra, comme ce billet de la création du Parti Pédophile Français (PPF)

    Bonne journée à tous !


    • LE CHAT LE CHAT 1er octobre 2009 11:28

      L’ooposition est ausi de pacotille , pour faire fortune au Gabon , il suffisait de se présenter comme opposant et attendre de se faire acheter par Bongo ......


      • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 11:50

        @Le Chat,

        Bonjour.

        Peut-être bien mais, on sait qu’il y a quand même de vrais opposants qu’on ne peut acheter au Gabon comme ailleurs.

        Bien à vous !


      • Fox 1er octobre 2009 12:58

        Merci à Allain Jules d’avoir rompu le silence assourdissant sur le sujet.
        Je t’invite à lire du contenu non censuré et argumenté par des gens de bonne volonté sur LePost.fr mot clef Gabon dans le moteur de recherche.


        • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 13:11

          @Fox,

          De rien. Je’ viens de faire un tour sur le tag Gabon. J’y ai décpouvert un certain Fax1. Est-ce vous ?

          J’aime bien Lepost.fr mais, j’y suis blacklisté depuis. Mon nom cité là-bas et la direction se met aux abris.

          Bien à vous !


        • Fox 1er octobre 2009 20:55

          @Alain, yes


        • Fox 1er octobre 2009 22:24

          J’ajoute que nous réalisons des scores d’audience, environ 1000 pages en 24h pour chaque article, relativement peu de commentaires. C’est une optique différente de ce site, qui me semble beaucoup moins convivial.
          Nous sommes aussi parfois censurés, mais c’est plutôt pour des raisons techniques (reprises non autorisées de news d’agence ou d’articles de jounaux), et beaucoup plus rarement pour des propos déplacés, d’après ce que j’ai vu.
          La modération se fait après coup, nous permettant de faire passer en rafales des analyses ou articles entiers.
          Plus récemment, puisque la pression semble baisser au Gabon, et que le nouveau terrain de jeu est la Cour Constitutionnelle, nous analysons les dépêches d’agence.
          A plusieurs occasions, l’AFP et RFI ont été épinglées, pour déni d’information ?
          D’autres agences de presse commencent à traiter le sujet, et permettent de nous informer. De la difficulté de faire son travail de journaliste dans un pays qui apparaît plus prêt d’une dictature, éclairée ou non, que d’une démocratie exemplaire.


        • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 22:59

          @Fox,

          Vous avez bien de la chance sur LePost.

          Tant mieux donc. Il faut se battre, ne pas se laisser absorber par le silence ambiant et la désinformation. Il y va de la crédibilité du Gabon et des Gabonais.


        • Fox 2 octobre 2009 00:34

          @Allain,

          Vous avez sûrement des amis bloggeurs sur la toile, faites leur passer le message, qu’ils aient un site personnel ou écrivent sur AV, Rue89 ou autre média citoyen.
          N’oublions pas non plus les morts de Guinée.
          Dans les deux cas, ils ont leur « conseillers » identifiés : Bourgi pour le Gabon, Balkany pour la Guinée.
          Les gabonais se battent au plan juridique pour que leur vote soit acté.
          La Cour Constitutionnelle va avoir du mal à se sortir de ce point, quelques soient les conseillers consultés. Certaines sources (www.lvdpg.com) parlent de déplacements réguliers ces derniers temps (par avion privé) de la Présidente de la Cour, Mr Ali Bongo et Mme la Présidente Rogombé en France.
          Si vous connaissez un journaliste d’investigation, ce sujet pourrait l’intéresser.
          Incitons le monde à avoir les yeux rivés sur la situation au Gabon et en Guinée.
          Il sera de toute façon difficile de cacher la vérité bien longtemps.


        • Ramila Parks Ramila Parks 1er octobre 2009 15:23

          « Trahisons, manœuvres insipides entre amis, compromissions, couardise et amours incestueux au détriment du pays sont légions. Et, dans un vaudeville dont les acteurs principaux se ridiculisent, il y a comme une odeur de soufre, une malédiction immémoriale ou du moins, depuis les indépendances, qui mine l’Afrique »


          Dans mon esprit, l’Africain ne doit pas demander la repentance, il doit exiger son indépendance...car si territorialement elle est acquise, économiquement, on sait parfaitement que les pitres que vous dénoncez à la tête des Nations Africaines sont des corrompus complices et les catins de la BM ou du FMI. Il n’existe pas de perspectives pour l’Afrique au-delà que celles que ces associations malfaisantes lui réservent. S’il n’y avait pas tant de misère physique en Afrique, beaucoup de rappeurs se feraient plus discrets, moins outrageants vis à vis de la pauvreté

          Bàv


          • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 19:42

            @Ramila Parks,

            Bonsoir. J’étais occupé à vouloir dompter Wordpress où j’ai ouvert un blog ce jour mais, sans succès. Pour l’instant.

            Je partage entièrement votre point de vue. Il faut que les Africains se prennent en charge.

            Bien à vous !


          • Lapa Lapa 1er octobre 2009 17:24

            pour avoir des commentaires faut juste faire un sujet sur Israël et la Palestine (ou équivalent) sur AV : succès assuré.

            ceci dit le nombre de commentaires n’est pas indicateur de la qualité des échanges... chaque jour on avait le droit à ces articles objets de joutes verbales pénibles, propagandes contre propagande, œillères contre œillères... soûlant le blabla des bons petits soldats aux ordres de chaque camp.


            • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 19:44

              @Lapa,

              Bonsoir.

              Oui, parfaitement, vous avez raison.

              Bien à vous !


            • zelectron zelectron 1er octobre 2009 22:38

              @Allain Jules
              Je relie les massacres d’aujourd’hui à la mort de Katoucha princesse peule de guinée qui était dans l’opposition, ai-je raison ? ou cela n’a rien à voir ?


              • Allain Jules Allain Jules 1er octobre 2009 23:05

                @Zelectron,

                Rien à voir outre mesure. Du côté de Katoucha, pour sûr, elle a été assassinée mais, pas par le régime guinéen actuel malgré la dérive ridicule de Moussa Dadis Camara.

                Globalement, l’Afrique est le théâtre de ce genre d’exactions guinéennes ou gabonaises, ces répressions injustifiées et criminelles.

                Oui, c’est une Afrique qui va mal, très mal même.


              • jltisserand 1er octobre 2009 23:35

                En plus de la Françafrique l’USAfrique, l’UKafrique, bien établies Vous savez que la main de velour (au bout du bras d’acier« ) de la communauté internationale est représentée par les ONG. En réalité celles-ci ont un énorme poids dans la gestion des pays africains. Et bien évidemment ils ne s’agit plus avec elles (ONG) de »charité« mais de buziness. Manipulées et financées qu’elles sont par les états, elles orientent les votes de ses affiliés dans le »bon sens« . C’est et ça reste du colonialisme. Mais si avant c’était le baton, maintenant c’est le »mie"l. 

                Voir le Zimbabwé. Bien sûr le gars est peut-être un peu cinglé mais il voulait AUSSI rendre la terre aux Zimbabwéins. Nous savons ce qu’il est advenu.

                Tout ce qui se fait en Afrique c’est pour garder le sol et les richesses -les ONG, les guerres, les épidémies TOUT.

                C’est paranoiaque ? pas tant que ça.

                 


                • Rough 2 octobre 2009 10:04

                  Non julot c’est le chat qui entièrement raison....Vous connaissez bien mal l’afrique !...Du nord au sud et d’est en ouest l’afrique n’a jamais produit d’opposant qui ne soit pas alimentaire...à l’exception notable de Mendela....Tous les autres du Sénégl au Tchad ne veulent que bouffer comme disent si joliment nos amis africains...bouffer et placer leur famille, maitresse , village aux postes de commandes les plus juteux....Bongo avait acheté tous ses opposants...Kibaki qui a succédé à Arap Moi au Kenya portait l’espoir et ça n’a pas été une grande réussite...Raila Odinga qui lui est imposé aujourd’hui est corrompu jusqu’à la moelle....Wade est un affairiste tout comme son fils...qu(il est déjà en train de placer comme futur président dynastique....La Guinée je n’en parle même pas....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès