Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gaza

Se prévalant de droits immémoriaux inscrits dans la légende des siècles, ils sont revenus au pays des aïeuls. Ils l’avaient quitté, il y a longtemps, en siècles, en millénaire, de gré ou de force, pour aller courir fortune ou misère au loin.
 
Après s’être enracinés, ici ou là, obéissant à la loi du retour, ils se sont déracinés pour replanter leurs pénates dans la terre promise. Hélas ! Elle était prise par d’autres, depuis longtemps, depuis toujours à les écouter. Ils y étaient à l’aise, s’y sentaient bien et n’en demandaient pas plus. Le Dieu de ceux-là, sans doute mieux armé, plus futé, mieux aidé prit le dessus sur celui de ceux-ci.
 
En achetant ce qu’ils pouvaient, en expulsant ceux qu’ils devaient, ils chassèrent les occupants et s’installèrent à une place qui leur rappelait qu’une terre de rêves devient une terre de souvenirs si on peut négliger, au point de les ignorer, ceux des autres.
 
Les derniers au pays, bien que ne croyant pas à des actes de propriété échappés des bonnes feuilles d’un livre fantastique, écrit par des prophètes qui n’étaient pas des notaires, se retrouvèrent dans des camps de transit, sommés d’aller voir ailleurs si le désert est plus vert, le soleil moins brûlant, l’air plus respirable, l’eau plus potable et se faire héberger par une famille d’accueil qui n’avait pas eu la mauvaise idée de s’installer sur une terre préemptée depuis l’éternité par quelqu’un dont les commandements ont force de loi.
 
Faute d’asile et avec l’espoir qu’un juge de paix rétablira leurs droits sur les champs qu’ils cultivaient, les maisons qu’ils habitaient, la plupart n’eurent d’autre choix que de rester. La zone de transit devient un camp de réfugiés. Le temps passa, les réfugiés fabriquèrent d’autres réfugiés. Ils vivotaient grâce à l’aide de l’ONU. Elle remplaçait l’agriculture et l’industrie qui ont du mal à prospérer dans un espace à plus de 1.000 habitants par kilomètre carré. Il y est difficile de trouver de la place pour faire autre chose que s’entasser.
 
L’envie de revenir dans sa maison, de retrouver son lopin, son atelier, son souk occupait les esprits qui n’eurent que ça à faire.
 
L’obsession du retour à la terre perdue, volée devint aussi leur loi. Ils se mirent alors en colère, ces expulsés, ces réfugiés. Ils s’en prirent aux nouveaux propriétaires, autoproclamés à la force des tanks. Après avoir épuisé les pourparlers, les suppliques, les arguments, ils lancent des cris, des injures, de cailloux, des pierres, des briques, des grenades, des obus, des fusées pour inciter les autres à être moins envahissants et respecter les anciens paysans, vraix-faux propriétaires selon le côté du mur.
 
Le camp de réfugiés, devenu celui de gens dangereux, s’entoura de barbelés, de miradors, de check points. Autant il avait été facile d’y entrer, poussés par des baïonnettes au canon et des bonnes paroles : Demain, le Caire, Beyrouth, Tunis, Alger, Rabat, Islamabad, autant il devint impossible d’en sortir, même pour aller faire l’ouvrier là où on avait été le maître.
 
Le camp garda son nom officiel de camp de réfugiés ; officieusement, il était un camp de concentration où la surpopulation rendait la circulation difficile. A l’interdiction d’en sortir s’ajoutaient, pour rendre l’endroit encore plus exécrable, la difficulté de travailler, de s’y nourrir, de se soigner, d’apprendre, de vivre.
 
Têtus, enragés selon leurs gardiens, s’autogérant plus mal que bien mais à hauteur de leur absence de moyens, ils étaient furieux de leur sort, ne comprenant pas ceux qui les traitent d’ingrats et désespérés puisque sans espoir d’en sortir, n’ayant nulle part où aller, sans espoir de retour puisque le pays qu’ils avaient n’existe plus.
 
La révolte qui grondait finit par éclater. Quand la vie ne vaut rien, la mort est une issue. C’est ce que se disent, probablement, les desperados du camp de concentration : forçons nos ennemis, ceux qui nous ont pris nos terres, nos maisons, notre avenir, notre liberté à nous attaquer à coup de bombes au phosphore, d’obus, forçons-les à nous exterminer, pour que nous soyons jugés aussi, un jour, dignes de la pitié des autres et que l’on nous reconnaisse le droit de vivre là où nous sommes nés, où nous étions libres, heureux, avec le droit de mourir où sont morts nos pères, nos grand-pères, nos arrière-grands-pères…

Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Gül 16 janvier 2009 18:06

    Dancharr,

    Oui, oui, oui !!!!! smiley

    Je suis très heureuse de vous voir là, mon cher ami !

    Et encore bravo pour ce très beau texte.

    Affectueusement.


    • Dancharr 17 janvier 2009 18:29
      Gül,
       
      Difficile de résister à l’appel irrésistible de la sirène.
       
      Je vous embrasse et merci.
       
       

    • sisyphe sisyphe 19 janvier 2009 03:10

      Très beau texte, qui dit l’essentiel.
      Bravo et merci.


    • SANDRO FERRETTI SANDRO 16 janvier 2009 18:10

      Content de revoir vos ordonnances, Doc.


      • abersabil abersabil 17 janvier 2009 07:13

        Rappelez vous de Guernica et de Stalingrad, Gaza peut bien renaître de ses cendres, même si cela mettra du temps, 10, 100,1000 ans,tant qu’ elle sera dans le cœur des Hommes libres, elle vivra, tout comme la Palestine usurpée en cette fatidique date de 1948 ; l’hydre à sept têtes finira bien par être terrassé.

         


      • Dancharr 17 janvier 2009 18:31
        Sandro,
         
        C’est la faute à Gül - qui avait apprécié - si le retraité non débranché est revenu. C’est difficile de faire dans la neutralité objective compassionnelle. Mais ça l’était encore plus de ne pas prendre position quand l’horreur masquée est absolue et que les victimes des bourreaux se transmutent en bourreaux.
         
        Bien amicalement.
         

      • Gül 16 janvier 2009 21:49

        Votre propagande est plus que soulante désormais !!!

        Je signale l’abus, navrée !


      • miwari miwari 16 janvier 2009 21:44

        Merci a l’auteur pour ce texte qui résume à merveille ce que je voyais et ressentais sur la condition faite aux Palestiniens pour cela je me posais cette unique question
        Est si c’était moi qui me trouvais à la place de ce Palestinien qu’elle aurait était ma position la réponse à était toujours la même "je résisterai par tous les moyens"

        Certains (ils se reconnaitront) vont me répondre que je devrais les rejoindre en Palestine au lieu de rester caché derrière mon écran, à cela ma réponse sera

        • Je ne suis pas aussi fort qu’eux, je ne pourrais pas supporter.

         


        • Dancharr 17 janvier 2009 18:32
          Miwari,
           
          Votre phrase (« Je ne suis pas aussi fort qu’eux, je ne pourrais pas supporter ») résume le sentiment qui m’a inspiré. 
           
          Cordialement.
           

        • liliette 16 janvier 2009 22:15

          Bonsoir, comme d’habitude sur les fils Palestine

          DEMAIN 17 JANVIER MANIFESTATION EN SOUTIEN AU PEUPLE PALESTINIEN à 14H30 PLACE DU CHATELET EN DIRECTION DE L’AMBASSADE ISRAËLIENNE.



          A tous mes futurs détracteurs qui soutiendront que manifester ne sert à rien je répond si, cela sert à montrer à un peuple en souffrance que les peuples, s’ils n’ont pas le pouvoir d’agir en raison des interêts économiques et géopolitique qu’y voient ceux qui sont censés les représenter, souffrent avec eux et leur manifestent leur colère, leur solidarité et leur soutien.
           
          A tous ceux qui soutiennent que l’ Etat hébreux a raison de livrer à te telles exactions et comme très certainement je ne pourrais venir répondre avant la manif, par anticipation je répond MERDE !(cela parceque mon appel de la semaine dernière a déclenché l’hyre de mes petits camarades sionistes et que j’ai autre chose à faire ce soir que réviser l’histoire avec eux ! )
           


          • Sébastien Sébastien 17 janvier 2009 16:00

            Mais va a Gaza mon grand. Prends un billet pour l’Egypte et passe par un tunnel au lieu de vociferer chez toi. Un peu de courage l’ami...


          • Paradisial Paradisial 18 janvier 2009 17:46

            Sébastien,

            Pourquoi passer par un tunel alors que la déferlente à venir brisera toutes les frontières pour libérer à mains nues la Palestine.

            Les populations sont impaties de rester dans l’attente de ce jour qui viendra inéluctablement.

            Mais bon, ce n’est qu’une questions de temps et de tolérences exédées.


          • Paradisial Paradisial 18 janvier 2009 21:23

            Je me demande des fois comment je laisse passer certaines fautes d’orthographe. La distraction certainement.

            Erratum. Je voulais dire : Les populations sont impatientes.......


          • abcde 16 janvier 2009 22:17

            "Se prévalant de droits immémoriaux inscrits dans la légende des siècles, ils sont revenus au pays des aïeuls. Ils l’avaient quitté, il y a longtemps, en siècles, en millénaire, de gré ou de force, pour aller courir fortune ou misère au loin."

            De quoi s’agit ’il au juste ? d’un conte ? d’une fable de La Fontaine ?
            Que nenni, point du tout, il s’agit de l’histoire du peuple hébreu racontée depuis un siège moëlleux sans doute par quelqu’un qui n’a sans doute jamais mis les pieds ni en Israël, ni à Gaza, ni au moyen-orient, mais qui se dit bien informé. ..sauf erreur de ma part...et probablement jamais non plus dans un camp de concentration...sinon, il/elle aurait su ce que cela représente véritablement...


            Pour ce qui est du "fait que les hébreux ont quitté de gré ou de force" cette terre, il faudrait plutôt parler d’exil forcé, de captivité,d’’aliénation à la fois physique et psychologique dans lesquel se trouvaient les Juifs après 70 avec la destruction du second temple, après la destruction du Premier Temple.


            Pendant les six siècles suivants, les Juifs vécurent sur la terre d’Israël sous législation perse, syrienne, puis autonome et indépendant, et enfin romaine. En 70, ils perdirent les derniers vestiges de leur autonomie, quand les Romains exilèrent un grand nombre d’entre euxs et allèrent jusqu’à changer le nom du pays, qui ne s’appela plus Juda, mais Palestine ; ils comptaient, ce faisant, briser les liens qui rattachaient les Juifs à cette terre, le nouveau nom étant emprunté à celui du peuple philistin qui avait occupé le pays auparavant.

            L’exil en question se poursuit pendant 2000 ans.

            Le récit aimable se poursuit : "Après s’être enracinés, ici ou là, obéissant à la loi du retour, ils se sont déracinés pour replanter leurs pénates dans la terre promise"

            Après l’euphémisme malheureux qui nous décrit un petit groupe de personnes qui sembleraient tout droit sortis d’un bd d’Asterix, ou de Candide, revoilà "nos joyeux lurons qui reviennent au pays"...Nous ne sommes pas chez les schtroumpfs, et  pourtant tout cela a l’air bien joyeux.

             

            La plume semble légère ici aussi. HOp, ils s’enracinent, hop ils se déracinent...mais de quoi parlons-nous au juste ?

            D’un peuple qui a souffert de l’exil à travers le monde, qui lorsqu’il a cru être assimilé à des cultures telles que celles de la France ou de l’Allemagne, sans parler de l’Autriche , pour ne citer que ces pays, s’est retrouvé humilié, rejeté, mis au banc de la société "comme de la vermine". Cela ne vous rappelle rien ? NOn ? vraiment pas ? c’est que vous aurez la mémoire courte. Même si vous n’êtiez pas né/e à cette époque, toute personne digne de ce nom est au courant et ne peut dire qu’ils se sont enracinés, ici ou là puis ils se sont déracinés. Après avoir été persécuté à l’époque de l’Inquisition, puis dans un monde nazi, grâce aussi à l’active collaboration de l’état français pétainiste... Peut-être en avez vous également entendu parlé..., dans des conditions que l’on ne peut souhaiter à personne...tant l’horreur d’une telle machination glace le sang...
            eh bien vous , vous parlez de "replanter leurs pénates dans la terre promise"

            Nous ne sommes pas chez les scouts, ou dans une aventure des pieds nickelés...

            Les juifs ont toujours tout fait pour préserver la vie, même dans les moments les plus tragiques. et si vous osez méler résistance au nazisme avec l’extremisme des valeurs de l’Islam, vous vous méprenez. Ces "créatures maléfiques" ne vous regardent même pas. Elle vous tueraient en se faisant exploser avec vous. vous ne représentez rien à leurs yeux. Vous voulez les aider, c’est votre perte que vous voulez.

            Peut-être ne savez vous pas que les membres du Hamas se cachent derrière des enfants qu’ils tirent par les bras, qu’ils forcent à rester, qu’ils mutilent s’ils refusent. Ce n’est pas Asterix ni aucune bd, c’est la réalité, et vous, vous rêvez les yeux ouverts...

            peut-être ne savez vous pas non plus que le Hamas ne reconnait pas l’’existence de l’état d’Israël ? qu’il ne veut pas la paix, mais la mort et qu’ils ne sèment que terreur et horreur en accusant Israël.

            N’écoutez pas que votre coeur qui réagit aux images distribuées par le Hamas...écoutez votre raison, si vous en avez...


            • jbal 17 janvier 2009 00:49

              abcde, vous déraisonner la façon dont vous parlez du peuple juif est carrément idilique au contraire des palestiniens qui seraient diaboliques. Voila 60ans qu’israel martirise ce peuple et vous lui conteste le droit de se défendre et d’exister. Sabra, Chatila, le sud Liban et maintenant Gaza, voilà les lettres de noblesse du peuple qui se dit élu. Un état qui refuse de se plier aux résolutions de la communauté internationale et qui ne connait qu’une règle de dialogue : la violence. Non c’en est assez les sanctions doivent tomber et les responsables de ces massacres doivent être jugé par un tribunal international pour leurs crimes de guerre, leurs crimes contre l’humanité ,comme d’autres l’on déja été.


            • appoline appoline 17 janvier 2009 17:40

              @ l’alphabet,
              Les juifs ont toujours tout fait pour préserver la vie.
              Mieux vaut entendre ça que d’être sourd, si l’on pouvait. Alors, très cher, ACTION.
              Que les israeliens se retirent de Palestine. De remonter à la nuit des temps ne rime à rien. Bientôt la SPA va nous filer un procès aux fesses car à l’âge de pierre nos ancêtres étaient vétus de peaux de bête.


            • Paradisial Paradisial 18 janvier 2009 17:50

              abcde,

              Les sionistes d’aujourd’hui sont loins d’être aussi sémites que les palestiniens le sont.

              Les ashkénazes sont des khazars convertis, pareil que les sépharades du Yemen, du Héjaz, de la Mésapotamie ou du Maghreb (constituant à quatre la grande partie des sépharades) qui eux aussi sont issus de populations converties au judaïsme.

              Les palestiniens ont des aïeuls descendants directement des hébreux et des premiers autochtones cotoyés et convertis par les hébreux.

              Même des historiens juifs le disent eux-mêmes (vidéo)


            • Roubachoff 1er janvier 2013 06:09

              @abcede

              Lisez donc Le crime occidental, de Vivianne Forrester (qu’on ne peut pas suspecter d’antisémitisme) et vous verrez ce qu’il en est du mythe des braves survivants de la Shoa partis retrouver la terre promise. Ces malheureux ont servi de justification à un mouvement sioniste qui n’a pas souffert de la persécution parce que ses membres ne vivaient pas en Europe. Renseignez-vous aussi sur ce que Ben Gourion pensait du sort des juifs d’Europe. Enfin, interrogez-vous sur le sort d’un peuple enfermé par des fous dans un Ghetto (Israël) cerné d’ennemis potentiels. Lorsque l’Amérique aura définitivement perdu sa première place dans le monde au profit de la Chine, que risque-t-il de se passer, selon vous ?

              Ce que vous racontez sur les membres du Hamas, on le disait déjà au sujet des Prussiens après 1870. Attention, je ne dis pas que tous ces gens sont des saints. Mais en voyez-vous beaucoup dans le camp d’en face ?


            • bosteph 16 janvier 2009 22:47

              Ce texte résume le fin fond de ma pensée !

              Bush, Sharon et Blair ont brisé les espoirs de paix en 2000 . Olmert et Livni casse définitivement toute chance d’ un accord avant l’ arrivée d’ Obama !


              • furania 16 janvier 2009 22:52

                Exil forcé ? laissez-moi rire ! L’histoire des peuples, de tous les peuples n’est qu’une longue migration.
                Alors, les juifs sortis de Judée il y a deux milles ans, c’est ça la bonne date ?
                Dans ce cas, il faudrait rétablir toute population dans la surface qu’elle occupait il y a deux milles ans.
                Renvoyons donc les Etats-Uniens en Irlande, les Turcs au nord de la Mongolie, les Francs Saliens et Ripuaires quelque part au nord de l’Allemagne actuelle, les Russes en Scandinavie, les Angles et les Saxons quelque part vers l’embouchure du Rhin, rétablissons l’Angleterre aux Celtes (ha zut ça ne marche plus, entre temps le pays à changé de nom pour adopter celui de ses habitants -envahisseurs ? ), et bien sûr renvoyons tous les Bretons quelque part au pays de Galles... j’en passe et des meilleures ! Où est la bonne date, où est la bonne histoire ? et surtout où est la bonne vérité historique ? Je crois que personne ne la détient, mais je crois aussi qu’aucun peuple, aucune nation, ni aucune religion ne peut exterminer son voisin sous prétexte qu’il était là avant.

                Pour les plus courageux  : www.decitre.fr/livres/HISTOIRE-DES-POPULATIONS-DE-L-EUROPE.aspx/9782213028255

                merci de votre attention


                • pierrot123 16 janvier 2009 23:09

                  Le peuple juif n’a pas été chassé par les Romains, en l’an 70, car jamais l’Empire Romain n’a chassé aucun peuple.
                  Lisez sur ce sujet, et quelques idées répandues, le livre de Mr. Schlomo Sand (universitaire Israëlien, Juif lui-même) intitulé "comment fut inventé le Peuple Juif" , paru chez Fayard, tout cela est parfaitement expliqué.


                  • JONAS JONAS 17 janvier 2009 00:25

                    @ L’Auteur et aux autres :

                    Encore un Article à " l’eau de rose ! "

                    Il n’y a pas eu autant de pleureuses pour le Tibet ?

                    Pour le Sud Soudan, les milices Islamistes n’ont qu’un peu plus de 2 millions de morts sur leurs consciences, enfin, celle d’Allah ! Ce n’étaient des Chrétiens pauvres, des infidèles + Environ 500 milles réfugiés qui ont fui leur barbarie.

                    Votre justice partisane, la majorité des Français n’en veut pas.

                    Que vous preniez le parti des Musulmans ou des Juifs, vous ne faites qu’entretenir et exacerber la haine.

                    Les Français, la majorité silencieuse de ce pays ! Ceux qui travaillent se lèvent de bonne heure et se couchent tôt, et qui ne sont bon qu’à voir l’augmentation des charges sociales sur leur bulletin de salaire, ils commencent en avoir assez !

                    La France ne vous appartient pas ! La France n’a pas les moyens de subvenir à toutes les misères du monde.

                    Si vous avez une vocation, faites vos valises et allez secourir tous ceux pour lesquels vous avez de la compassion !

                    Mais arrêter de nous gaver !


                    • Gül 17 janvier 2009 00:36

                      Mais vous aussi Jonas, arÊtEz donc de nous gavEr !!! smiley

                      Et visiblement vous ne faites pas partie de ceux qui se lèvent tôt et donc de ceux qui se couchent de même puisque vous êtes encore là à cete heure-ci !

                      Votre pseudo, Virgule, s’est fait éjecté ????


                    • jbal 17 janvier 2009 01:00

                      Gül, vous me l’enlevez de la bouche
                      Jonas si ce sujet vous gave, pourquoi le lire et répondre et surtout en quoi vous représentez la mjorité silencieuse.


                    • claireopale claireopale 17 janvier 2009 19:19

                      @ gul

                      Madame allez faire la guerre, accueillez la planete, videz votre compte en banque et distribuez à ceux que vous défendez....voyez vous j’ai un gros doute....sourire ....gul = fort en G


                    • abcde 17 janvier 2009 21:43

                      vous non plus, vous ne dormiez pas !! ou alors votre fantôme est venu écrire à votre place !


                    • Gül 19 janvier 2009 02:25

                      @ Claire opale,

                      Vous portez mal votre pseudo ce soir car j’ai du mal à vous suivre...

                      En tous cas, je n’ai comme Bian le clamait, jamais senti quelque rapprochement avec cette guerre qui me semble abjecte...

                      Distribuer, ce serait volontiers, mais
                      voyez-vous mes comptes en banque sont dramatiquement ; vides !!!!

                      Fort en G : Késako ?????

                      Quant à vous pierre "semi"-précieuse, qu’aavez vou don à noud aconter


                    • Gül 19 janvier 2009 02:59

                      Vian, bien sûr, pardon ! Boris Vian !....


                    • Gül 19 janvier 2009 03:07

                      Décidément !!! Je vais vous donner la traduction de mes essais créoles de fin de posts !!! smiley

                      Donc, disais-je :

                      Qu’avez-vous donc à nous raconter ?

                      C’est tout de suite mieux, là, non ? smiley


                    • Traroth Traroth 2 février 2009 04:14

                      Et puis d’abord, tu ne t’es même pas ouvert les veines en solidarité avec les victimes des bombardements. Si ça, ce n’est pas la preuve de ton manque de sincérité... Le niveau de réflexion de clairopale est tout simplement consternant ! smiley


                    • JONAS JONAS 17 janvier 2009 01:31

                      AUX AUTEURS :

                      Je crois qu’avec vos articles, vous ne serez satisfait que lorsque vous aurez réussi à provoquer un bain de sang dans ce pays !

                      Je vous garantis, fréquentant beaucoup de monde ; que la majorité des Français dignes de ce nom, en a ras le bol des manifestations et de vos articles.

                      Si vous avez envie d’avoir une guerre civile sur la conscience, continuez d’exacerber les parties.

                      Lorsqu’il y aura des snipers sur les toits comme au Liban, que vous risquerez de prendre une balle entre les yeux pour aller chercher votre pain quotidien, vous serez satisfait.

                      Même si ce Site a son siège social en Belgique, il va être fermé ! Et pour la bonne cause, la PAIX !

                      Vous pourrez crier au nazisme, au fascisme, à la dictature ? Mais, le peuple Français sera derrière ses Pompiers, ses policiers et son Armée ! Vous êtes une minorité d’excités, c’est tout.

                      OK !


                      • Echo Echo 17 janvier 2009 02:10

                        He Jonas !

                        Arrete de te prendre pour dieu-le-pere.

                        OK !


                      • JONAS JONAS 17 janvier 2009 12:32

                        C’est vous qui le dites ! ???


                      • Echo Echo 18 janvier 2009 00:30

                        Claireopale,

                        Vous voyez de la censure ou il n’y en a pas.

                        Par contre, vous appuyez les propos d’un Jonas qui menace carrement de faire fermer Agoravox. Or, vous pouvez relire son commentaire, car il n’a pas ete supprime.

                        Si vous n’appreciez pas l’article, c’est votre droit, tout comme c’est votre droit d’expliquer pourquoi.

                        Je vous invite donc a exposer vos arguments.

                        Au plaisir de vous lire.


                      • Islamo Confucianiste 17 janvier 2009 06:30

                        Un livre génial sur le sionisme, sur la notion judaïque de race supérieure : http://ia351404.us.archive.org/1/items/LaControverseDeSion/REEDfrsion.pdf Extraits tirés de la Bible : « L’Éternel m’adressa la parole, et dit… À partir d’aujourd’hui, je répandrai la terreur et la crainte de toi parmi les peuples qui sont sous tous les cieux, qui entendront parler de toi, et trembleront, et seront dans l’angoisse à cause de toi ». Sept nations plus grandes et plus puissantes que toi » doivent être livrées aux mains des Judaïtes, et : « Tu les détruiras entièrement ; tu ne feras aucune alliance avec elles, et tu ne leur montreras aucune pitié… tu détruiras leurs autels… car tu es un peuple saint pour l’Éternel ton Dieu ; l’Éternel ton Dieu t’a choisi pour que tu sois un peuple spécial à ses yeux, entre tous les peuples qui sont sur la surface de la terre… Tu seras béni entre tous les peuples… Et tu consumeras tous les peuples que l’Éternel ton Dieu te livrera ; tes yeux seront sans pitié envers eux… l’Éternel ton Dieu enverra les frelons contre eux, jusqu’à ce que ceux qui restent et qui se cachent de toi, soient détruits… Et l’Éternel ton Dieu expulsera ces nations devant toi petit à petit… Mais l’Éternel ton Dieu te les livrera, et les détruira par une destruction puissante jusqu’à ce qu’il soient détruits… Et il livrera leurs rois entre tes mains, et tu détruiras leur nom de dessous les cieux ; aucun homme ne sera capable de se tenir devant toi, jusqu’à ce que tu l’aies détruit… … Va prendre possession des nations plus grandes et plus puissantes que toi… l’Éternel ton Dieu ira lui-même devant toi ; tel un feu dévorant il les détruira, et il les terrassera devant toi ; alors tu les chasseras, et les détruiras promptement, comme l’Éternel te l’a dit… Car si tu observes avec zèle tous ces commandements que je t’ordonne… alors l’Éternel chassera devant toi toutes ces nations, et tu posséderas des nations plus grandes et plus puissantes que toi-même… même les côtes de la mer occidentale seront tiennes. Aucun homme ne sera capable de se tenir devant toi : car l’Éternel ton Dieu répandra la crainte et la terreur de toi sur toute terre que tu fouleras… Quand l’Éternel ton Dieu aura exterminé les nations devant toi, où tu iras pour les posséder, que tu prendras leur place, et t’installeras sur leur terre : prends garde à ne pas tomber dans le piège en les suivant… et ne t’enquiers pas de leurs dieux.


                        • Dancharr 17 janvier 2009 18:34
                          Cher ArchiCap’tain,
                           
                          Merci d’avoir remarqué l’absence et pour l’ordre du jour en forme de prière du soir, pour que le vœu ne soit pas que pieux.
                           
                          Bien amicalement.
                           

                        • myph 17 janvier 2009 13:06

                          Merci pour ce beau texte qui exprime bien notre révolte et notre amitié pour le peuple palestinien.
                          En tant qu’originaire du Vietnam, je comprends et partage le sentiment de révolte et le désespoir des palestiniens qui mènent aux luttes armées lorsque les négociations ne servent pas à grandes choses et ce depuis d’un demi-siècle.
                          Quant aux sionistes, aux colons israéliens se servant de la shoah pour dénier à un autre peuple le droit de d’exister et de vivre dans la dignité, je leur dis MERDE


                          • Dancharr 17 janvier 2009 18:35
                            Bonjour Le furtif,
                             
                            Merci, mais, vous savez, je n’étais pas loin… .
                             
                            Bien amicalement.
                             
                             

                          • Serpico Serpico 17 janvier 2009 14:52

                            Même en acceptant l’idée saugrenue d’un retour sur une terre des ancêtres, il faut bien se rendre à l’évidence : l’immense majorité des israeliens actuels n’est pas sémite.

                            En plus, ils sont eux-mêmes assez méprisants envers les sépharades, leurs bougnoules à eux. Un reste d’antisémitisme originel européen ?

                            Les sionistes, en grande partie, ne sont pas les descendants des hébreux d’origine.

                            Quand bien même ce serait le cas, je ne vois pas pourquoi on a refusé à Saddam de reprendre une ex-province irakienne ou à Assad le Liban...

                            Invoquer des "droits" aussi bidon est très dangereux. La preuve en Palestine.


                            • Tonton Tall 17 janvier 2009 16:21

                              Très bien écrit...
                              Mais ça fait déjà 60 ans qu’on écrit la même chose... et Israël est + solidement implanté que jamais..
                              Car ce n’est pas aux Juifs qu’il faut apprendre ce que signifie "loi du + fort", ils en ont pris plein la poire pendant des siècles.

                              Mais d’accord sur la cause fondamentale, la religion, ou plutôt, les religions, toutes ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès