Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gazprom livre à domicile !

Gazprom livre à domicile !

Sur le plan énergétique, l’europe dépend considérablement du gaz russe. Tout le monde se souvient des risques de pénurie nés à l’occasion du contentieux Russie/Ukraine. Ce gaz, la Russie compte nous le livrer quasiment à domicile en investissant massivement dans un projet de deux gazoducs contournant l’Ukraine et en concurrence avec le projet Européen “Nabucco”.

Ces deux projets, “Nord Stream” par la mer baltique et “south stream” par la mer noire sont un des projets politiques les plus ambitieux de l’ère Poutine et représentent un investissement de 25 milliards d’euros chacun. La construction du premier devrait démarrer en septembre 2011 pour être opérationnel courant 2012, quoiqu’aucune date n’ait précisèment été confirmée, le second pourrait se réaliser plus rapidement.

Vladimir Poutine a récemment rencontré Erdogan (Turquie) et Silvio Berlusconi (Italie) afin de discuter du projet “South Stream” et a déclaré ” Nous avons déjà l’expérience de la construction d’un gazoduc sous la Mer Noire (Blue Stream) en direction de la Turquie”. Les projets sont supposés pomper 31 milliards de M3 d’Asie centrale vers les Balkans et d’autres pays européens, en contournant l’Ukraine avec laquelle la Russie reste en conflit. Certains au Kremlin envisagent d’ailleurs une intervention armée en 2010 qui placerait au moins deux provinces ukrainienne sous protectorat russe…

La longueur sous-marine du projet “South Stream” est de 900 km et la construction pourrait être lancée fin 2012 pour une mise en service courant 2015. La coordination avec les Etats traversés (Bulgarie, Serbie, Hongrie, Grèce et probablement Slovénie, Autriche et Italie), la recherche des entreprises et fournisseurs de tubes n’est pas totalement bouclée mais devrait bénéficier d’une “priorité” par rapport au projet “North stream” pour lequel des désaccords subsistent en particulier avec la Suède.

Gazprom n’a pas détaillé le plan de financement du projet “South Stream” quoiqu’il sera certainement identique à celui de “North Stream”, c’est à dire 30% sur fonds propres et 70% sur emprunts garantis par l’Etat. (La Russie vient d’être classée AAA par les agences de notation). A noter que la France a signé un accord le 27 novembre dernier à Rambouillet avec Poutine pour participer (Via EDF et l’Italien ENI) au projet “South Stream”.

EDF s’est, par ailleurs aussi engagé sur le projet “North Stream”.

Données à partir de “La Pravda”, “Novosti” et “Vedomosti”


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Alexandre 2 janvier 2010 14:02

    La Suède a donné son accord pour la construction de North Steam, ainsi que tous les pays dont concernés par la traversée de leurs eaux territoriales : La Finlande, le Danemark et, bien sûr, la Russie et l’Allemagne.
    Il n’y donc plus aucun obstacle à la construction de ce gazoduc qui devrait débuter début 2010.
    Mais la partie immergée étant beaucoup plus longue que celle de South Stream, et plus délicate, il sera peut-être mis en service après celui-ci.
    http://www.colisee.org/article.php?id_article=2892


    • Démocratie & Entreprises Démocratie & Entreprises 2 janvier 2010 16:35

      Mervi de ces précisions.
      Alain (D&E)


    • Alexandre Latsa Alexandre Latsa 2 janvier 2010 16:00

      article un peu court quand meme

      pour une analyse plus poussé d’il y a un an publié sur yahoo actualités et agoravox

      • Démocratie & Entreprises Démocratie & Entreprises 2 janvier 2010 16:39

        OK, Je n’ai découvert les autres articles qu’après avoir rédigé celui ci-dessus à la suite de dépèches d’agences russes faisant elle-mêmes suite à la réunion fin novembre entre Fillon et Poutine à Rambouillet.
        Al (D&E)


      • Yannick Harrel Yannick Harrel 2 janvier 2010 16:21

        Bonjour,

        Etrangement cet article, qui a le mérite cependant de rappeler certains faits et chiffres, n’évoque qu’une seule fois sans l’approfondir le fameux projet miracle Européen Nabucco. Je l’écris avec un sourire en coin car c’est l’exemple typique avec Galileo que l’Union Européenne est incapable d’avoir une politique industrielle et énergétique efficiente. D’ailleurs pourquoi EDF s’est lié au gazoduc South Stream ? Tout simplement parce qu’il a été éjecté comme un malpropre par les partenaires déjà en place du consortium, ce fut d’ailleurs une défaite (dissimulée) de l’hôte de l’Elysée qui était un franc partisan de Nabucco et qui depuis se fait tout petit sur la question.

        Ce qui est effarant dans Nabucco c’est que l’on n’a toujours pas clairement exprimé d’où proviendrait le gaz, comme si on évitait de révéler qu’une partie doit provenir justement... d’Iran ! Car sans l’Iran, il serait bien difficile de parvenir aux volumes annoncés. Parce que soyons sérieux, l’Azerbaïdjan n’arrivera pas à elle toute seule à tout remplir, même en accélérant la prospection et extraction de ressources fossiles dans la Caspienne.

        Nabucco, Galileo : une rime pour une même gabegie ?

        Cordialement


        • Démocratie & Entreprises Démocratie & Entreprises 2 janvier 2010 16:42

          Merci pour ces précisions.

          A noter que l’article rédigé à partir de sources russes n’évoquait pas du tout Nabucco.

          AL (D&E)


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 2 janvier 2010 17:09

          Bonjour,

          Un avenir franchement pas rose pour l’Europe : http://www.fr.rian.ru/energetics/20091119/185527245.html

          L’Asie Centrale est un véritable nouveau Moyen-Orient, mais les instances Européennes semblent avoir du mal à percevoir tout l’enjeu géopolitique, économique et énergétique de la zone. Sans compter que désormais la Russie lassée par les atermoiements et les rodomontades de l’UE (même feutrées et lissées au sortir des sommets) intensifie ses démarches en direction de ses partenaires orientaux.

          Cordialement


        • Démocratie & Entreprises Démocratie & Entreprises 2 janvier 2010 21:53

          Merci pour la précision. Je comptais faire un billet différent pour évoquer les turpitudes autour de Nabucco.
          Le plus drôle de la note novisti est qu’elle est extraite d’un communiqué de...bloomberg !

          Cordialement

          AL


          • Démocratie & Entreprises Démocratie & Entreprises 7 janvier 2010 16:02

            Depuis la rédaction de ce billet, Terra Nova a pondu une note reès complète détaillant les différents projets en compétition et leurs implications politiques.

            ici :

            Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès