Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Génocide à l’uranium

Génocide à l’uranium

L’uranium appauvri est un des principaux déchets de l’industrie nucléaire, que l’on a recyclé dans la fabrication d’obus antichars, de missile et de bombes, utilisés lors de la première guerre du Golfe, au Kosovo, en Irak et actuellement en Libye. L’uranium appauvri continue d’irradier et de tuer après les combats. En outre, comme tous les métaux lourds, il se fixe sur les organismes et augmente considérablement les risques de leucémie.


Pendant l’impact, l’uranium s’échauffe et atteint sa température de fusion,
qui est inférieure à celle de l’acier ; il crée avec le fer du blindage un eutectique
(Mélange de deux corps purs qui fond et se solidifie), ce qui provoque la fusion du blindage et participe à la perforation, en projetant le métal liquide dans l’habitacle. Cela se propage dans la cible et tout ce qui est inflammable va prendre feu voire exploser. Cette combustion de l’uranium appauvri donne la poudre d’oxyde d’uranium. Les poussières ainsi produites se répandent dans l’atmosphère, elles mesurent moins de 1, 5 micron. Elles sont donc respirables, peuvent se déposer dans les alvéoles et être absorbées par le système lymphatique ou le sang. Connaissant les effets de ces armes sur les populations de l’ex-Yougoslavie, d’Afghanistan, d’Irak et sur les soldats étatsuniens qui les ont utilisées (cancers, leucémies, malformations congénitales). Cette poussière noire reste suspendue dans l’air, et selon le vent et la climatologie, peut voyager sur de grandes distances. Si vous pensez que l’Irak et la Libye sont très loin, rappelez-vous que le nuage de Tchernobyl est arrivé jusqu'àchez nous. Et la Yougoslavie c’est l’Europe !


A Gaza après que l'armée israélienne ait utilisé de l'uranium appauvri
pendant son attaque contre l'enclave il y a deux ans, le nombre de malades cancéreux a augmenté d'environ 30%. Certaines zones de la Bande sont 1000 fois plus radioactives que les niveaux naturels. Pour l’Irak, la chaîne britannique SkyNews a révélé le 1er septembre dernier que le nombre de bébés nés avec des malformations ne cessait d’augmenter de façon alarmante dans la région de Fallujah. Ce phénomène est attribué à l’utilisation d’armes de destruction massive, chimiques et radiologiques, interdites selon les
conventions internationales.


L’uranium appauvri est également utilisé dans les munitions pour les
mitrailleuses des avions de combat dont on se sert massivement en Afghanistan pour les attaques terrestres. En Libye, les bombardements prétendument « humanitaires » tueront dans les années à venir des milliers de civils, indique le professeur Massimo Zucchetti.


La dernière résolution soumise à l’ONU concernant la transparence des données relatives à l’utilisation des armes à uranium appauvri a été adoptée par une large majorité (141 États pour, 36 abstentions). Seuls quatre États ont voté contre : les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et Israël. Le nucléaire civil ou militaire conduit l’humanité à la barbarie. Cette industrie est un concentré de toutes les erreurs du capitalisme, notamment l’irresponsabilité techno-industrielle contre laquelle aucun principe de précaution n’est efficace.


Décrit comme le Cheval de Troie de la guerre nucléaire, l’uranium appauvri est l’arme qui continue à détruire. La vie de l’uranium-238 est de 4.5 milliards
d’années, l’âge de la Terre. Et, comme l’uranium-238 dégénère en sous-produits radioactifs, en quatre étapes avant de se transformer en graphite, il continue d’émettre plus de radiations à chaque étape. Il n’y a pas moyen de l’arrêter, et il n’ya pas moyen de le nettoyer…..

 

Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2011/06/14/genocide-a-luranium/

 

Documents joints à cet article

Génocide à l'uranium

Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 21 juin 2011 12:25

    Ah bah oui c’est mieux, ’reusement qu’y a des bidasses qui réfléchissent.
    Merci mon adjudant !


  • OMAR 21 juin 2011 21:22

    Omar 33

    Mais vous faites des progrés Juluch....

    Bravo !!! Car maintennat vous savez faire la difference entre une bombe à l’uranium et une bombe glacée...


  • Harfang Harfang 21 juin 2011 17:29

    Inutile, l’iode stabilisé ne protège que la thyroïde de l’assimilation d’iode radioactif. Il ne protège pas des poussières d’oxyde d’uranium.
    Donc : on fait quoi ? Rien. On cancérise, on métastase, on leucémise, on tératogène, on crève.

    Seule solution ? Ne pas utiliser cette merde. Plus du tout. Plus jamais. Et on prie pour que les vents ne nous en amènent pas trop.


  • dawei dawei 21 juin 2011 18:16

    autre solution, pendant qu’on se palluche a se demander si l’Iran aura des armes de destructions massives dans 5 ans ou dans 10 ans, on puni et fait payer par un veritable tribunal international toutes les chaines décisionnaires jusqu’à leurs chefs d’Etat des pays qui ont utilisé ces armes ...
    BUSH, SARKO, TSIPI LIVNI, OBAMA, CHENEY , JUPE, BHL... => tous à Guantanamo !!


  • ali8 21 juin 2011 13:07

    des enfants difformes sont nés en Irak et en Afghanistan (bientôt en Lybie) suite aux distributions de douceurs par leurs amis yankees ; j’ai ouies dire qu’Obama faisait voter un budjet pour leur venir en aiide et exprimait ses regrets au nom de tous ses sujets

    des enfants zuniens naîtraient avec des problèmes des suites de Fuckushima !, quelle détresse !!, vite vite apportez les mouchoirs !!

    allons, ne faites pas comme certain, ne prenez pas çà au 1er degré !! (pour les enfants zuniens)

     


    • rastapopulo rastapopulo 21 juin 2011 20:09

      Vu la gravité du sujet, je signale que la rumeur d’un plus grand taux de malformation (/un pays sans diagnostique prénatal) à Tcherno a été formellement démentie.

      Je pense que les cancers inévitables vu la pulvérisation d’uranium sont suffisamment grave pour ne pas s’aventurer dans les rumeurs.


    • paul 21 juin 2011 13:24

      Pour la résolution soumise à l’ONU, concernant seulement la transparence sur les données, et même pas l’interdiction de l’usage de ces munitions, on constate que :
      soit la diplomatie française se comporte en petit toutou suiveur des E.U.- ce qui n’est pas une surprise - soit elle se réserve la même possibilité d’usage de ces munitions .
      Dans les deux cas, c’est l’alignement diplomatique sur la loi du plus fort, militairement .
      Realpolitik ou menace du gourdin .


      • Clavdio 21 juin 2011 15:57

        Pourquoi dire « appauvri » c’est simplement de l’uranium naturel non enrichi celui la et employé tel quel. Voilà pourquoi il fait mal. Les savants fous on un lexique à s’y perdre.... Comme la durée de vie qui en réalité n’est valable que pour la moitié etc....


        • wawa wawa 21 juin 2011 18:30

          non clavdio.

           l’uranium appauvri est à 0.25% d de 235U, l’uranium naturel à 0.7% de 235U . celui qui est fissile et qui interresse l’industrie, l’autre est le 239U.
          l’uranium appauvri est le residu (moins radioactif que l’uranium naturel, lui meme pas vraiment radioactif) de l’enrichissement de l’uranium. il est produit en plus grande quantité que l’uranium enrichi cad à 3 ou 4% de 235U utilisable au civil dans les centrales

          deuxième précision la chaine de désintegration de l’uranium arrive au plomb et pas au carbone et passe par le radon (on s’en fout).

          le problème de l’uranium appauvri n’est pas sa toxicité radiologique mais sa toxicité chimique (très importante amha) et la formation de poussière inhalable aprèes impact.

          je ne pense pas que les obus tirés en yougoslavie puissent avoir un impact sanitaire en france, par contre on va avoir (a déjà) des conséquences sanitaires dignes de l’agent orange sur les territoires atteint par ces tirs.

          .


        • HELIOS HELIOS 22 juin 2011 09:33

          ... l’uranium naturel, c’est a dire celui « dont on cause » dans cet article AVAIT un usage tout trouvé relatif a sa qualité, avant que les ecologistes n’y fourrent leur nez.

          En effet, l’U238 introduit et participant a la moderation des centrales nucleaires se convertit en « d’autres matieres elles-mêmes fissiles » — je vous laisse chercher sur internet si vous voulez savoir — et une fois retraité à La Hague il devient une exellent combustible reduisant CONSIDERABLEMENT le besoin en matiere premiere et bien sur notre dependance energetique.

          ah, oui, j’oubliais, les centrales qui utilisaient cet uranium naturel s’appelaient « phoenix », et « super-phoenix » et completait la chaine ecologique du systeme nucleaire et qui le rendait tres economique. ... on avait ainsi reussi a avoir le beurre et l’argent du beurre ... et qui plus est sans delocalisation possible.


        • ali8 21 juin 2011 17:22

          on va les convertir à l’uranium appauvri

          qui donc reçoit ces bombes ??

          allons, un petit effort de mémoire !!

          ces bombes ont encore un bel avenir, il rest 1 600 000 000 de personnes à convertir


          • ali8 21 juin 2011 17:25

            la prochaine convertion s’appiquera à un pays musulman, encore !! tient donc, effet du hazard !!


          • ali8 21 juin 2011 17:30

            Ghaza, l’Afghanistan, l’Irak (l’apothéose) la Lybie (croisade avouée)et bientôt l’Iran responsable du 9/11

            bientôt des excuses à la famille Ben Laden !!

            force est de constater que le hazard fait bien les choses !! on trouve ttes sortes de raisons valables pour se faire du muslim


          • ali8 21 juin 2011 17:33

            n’oublions pas : avant sa campagne d’Irak Bush junior avait conversé avec le Christ qui lui avait murmuré : « tu ne tueras point »


          • ali8 21 juin 2011 17:52

            je pense, je crois que les civilisés persuadent par bombardement à l’uranium appauvri (appauvri de quoi ? demandez au réceptionnaires)

            ces bombardements sont le fait de gens civilisés ou qui pensent être civilisés sur des sauvages récalcitrants qui refusent la civilisation telle que celle comprise par les dits civilisés

            entre gens civilisées, restons courtois ! pourquoi dis-je civilisés !! je refuse d’appartenir à cette civilisation des civilisés

            vite ! un niqqab pour cacher cette civilisation de bombes appauvries !! mais le niqqab provient d’une civilisation rétrograde sans lien avec notre civilisation vraiement civilisée !! quelle horreur

            vite un petit coup de bombes appauvries ou un jaune !! à vous de choisir


            • clodius clodius 21 juin 2011 20:30

              selon wikipedia

              Après la campagne du Kosovo en 1999, l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a réclamé l’interdiction de la fabrication, des essais, de l’utilisation et de la vente d’armes à l’uranium appauvri afin de préserver les générations présentes et futures (Conseil de l’Europe 24/01/2001).

              En outre, la directive 96/29/Euratom[7] dispose que tout produit dépassant une concentration de 10 000 becquerels par kilogramme doit être confiné. Or, bien que l’uranium appauvri ait une concentration 4 000 fois supérieure à cette limite, il est toujours disséminé dans l’environnement par le biais de ces munitions.


              • clodius clodius 21 juin 2011 20:34

                Pour la perforation du blindage, je pense plutôt à une réaction exothermique au moment de l’impact.
                La formation de l’eutectique donne simplement un alliage qui fond à une temp. plus basse que l’un ou
                l’autre des constituants.
                 


                • Asp Explorer Asp Explorer 21 juin 2011 22:58

                  Ralala, que de nouilleries ne lit-on ici bas.

                  Ce n’est ni eutectique, ni réaction chimique qui produisent la perforation du blindage, qui se produit en une fraction de seconde, bien trop vite pour qu’il y ai métallurgie ou réaction chimique (du reste, il faudra m’expliquer en quoi l’U238, stable chimiquement, se révèlerait réactif lorsqu’il heurte une paroi en acier).

                  La véritable raison de l’emploi de l’U238, c’est tout simplement que c’est le métal le plus lourd qui soit économiquement disponible en grandes quantités. Il est avantageux d’en faire des projectiles car, disposé longitudinalement, on obtient une plus grande énergie par unité de surface que dans le cas du plomb, par exemple.


                • Harfang Harfang 22 juin 2011 08:33

                  Stable chimiquement ? Et tu entend quoi par là ?
                  L’uranium n’est pas un gaz rare, il est parfaitement susceptible de réagir chimiquement : la preuve en est l’existence d’oxydes d’uranium. Ceci étant, je pense en effet que l’impact est trop bref pour qu’une réaction chimique se produise. Idem pour la formation d’un eutectique. L’effet recherché par l’utilisation de munitions en uranium est plus de l’ordre de la puissance d’impact liée à la grande densité de ce métal.


                • Asp Explorer Asp Explorer 22 juin 2011 22:28

                  Il existe des oxydes de fer, ce n’est pas pour autant que le fer est considéré comme « réactif ». Du temps de mes études de chimie, on considérait que le sodium, par exemple, était réactif... Et je ne vois pas pourquoi on s’engueule si on est d’accord.


                • Rough 21 juin 2011 21:53

                  article de pure désinformation propagandiste !...l’uranium appauvri n’est quasiment pas radioactif...comme le reconnait l’auteur la demie-vie d’U238 est de 4,5milliards d’années donc son activité radioactive est quasi nulle.....4,5 milliards d’années c’est l’âge de la terre...sachant que la durée de vie d’un isotope radioactif est 10 demie-vies l’U238 est considéré comme un élément quasi-stable car 10 demie-vies cela fait 45 milliards d’années....autant dire qu’entre le fer et l’U238 à l’échelle de l’histoire humaine (5 millions d’années) il n’y a aucune différence entre stable et radioactif...

                  Merci à l’auteur d’avoir encore une fois étalé sn ignorance et sa cuisterie !

                  Un dernier exemple...un usage méconnu d’U238 c’est le lest de certains voiliers car ce métal très dense permet de réduire les volumes d’une quille qui sera pourtant très massive....Un des Pen Duick en fut équipé.....et c’est bien connu Eric Tabarly est mort d’un cancer....

                  Pauvre nouille !


                  • Harfang Harfang 22 juin 2011 08:27

                    Le plomb aussi est stable, non radioactif, et c’est pas pour ça que j’ai envie de respirer des oxydes de plomb. La dangerosité des métaux lourds ne tient pas à leur éventuelle radioactivité.


                  • Rough 21 juin 2011 22:14

                    Et je ne parle même pas du cycle de l’U238 qui, selon l’auteur, se terminerait par le graphite....Stupidité sans nom !

                    Lorsque l’on parle des cycles radioactifs l’on parle des éléments..donc éventuellement de carbone mais pas de graphite ni de diamant....Ensuite le cylcle de l’U238 qui se termine en carbone c’est du grand n’importe quoi !...Le stade ultime c’est le plomb....


                    • aloha aloha 21 juin 2011 23:02

                      L’uranium appauvri,enfin les poussières dangereuses qu’il répand est désormais à peu près partout transporté au gré des vents.


                      S’il est évident que les concentrations sont bien plus importantes sur les lieux mêmes de son utilisation nous sommes tous concernés par cette question.

                      Je remercie l’auteur d’avoir aborder le sujet n’en déplaise à certains....

                      • aloha aloha 22 juin 2011 00:25

                        La notation négative est la preuve même de l’aveuglement de certains.


                        Vous pensez respirer un air pur ?

                        Vous avez tort ! smiley

                        http://www.horizons-et-debats.ch/express/HD%20express_2.pdf (à partir de la page 8) bonne lecture....

                      • Asp Explorer Asp Explorer 26 juin 2011 13:10

                        L’uranium étant un des éléments les plus lourds qui soient, il n’est transporté nulle part. Il « contamine » sa proximité immédiate. Je mets des guillements à « contamine » car l’U238 est un composé faiblement toxique, et les quelques tonnes employées pour faire la guerre ont un impact négligeable sur la santé des militaires et civils qui y sont exposés. Les huiles de vidange lassées sur leurs chemins par les camions, les chars et les hélicoptères d’une armée en marche sont à elles seules bien plus préoccupantes pour l’environnement que l’U238, qui n’a que le malheur d’être le sous-produit de l’industrie nucléaire, et de ce fait, de susciter l’hystérie des écologistes.


                      • clodius clodius 21 juin 2011 23:12

                        On estime que quelque 1000 obus de 300 kg par opération soit 300 tonnes (max. 400 t) d’obus ainsi traités ont été lancés sur l’Irak. Cela représente un rayonnement de 45108 Bq dus aux isotopes d’’uranium, une quantité suffisante pour contaminer plus d’un milliard d’habitants !
                        source
                        -------------------------------------------------
                        en fait : au-delà de 600°C, l’uranium appauvri s’enflamme spontanément et devient un agent incendiaire après avoir pénétré son objectif.


                        • garlik 22 juin 2011 22:13

                          Elle est foireuse votre source ; à l’évidence, son auteur ignore tout de la radioactivité, de ses unités de mesure et des ordres de grandeurs.
                          Pour info, un être humain de 70kg a une activté naturelle d’environ 8000 Bq, alors 45108 Bq...


                        • krolik krolik 22 juin 2011 10:36

                          C’est marrant ça, des personnes qui écrivent des papiers sur des sujets qu’ils ne connaissent pas, et qui ensuite ne viennent même pas défendre leur position !

                          La décroissance de 238U vers le graphite, il faudrait faire breveter cette découverte ! Ca décroît en une douzaine d’étapes qui se terminent par le plomb en passant par des trucs très toxiques comme le radium et le polonium 210 (4 fois plus toxique que le plutonium 239, et présent à au moins 5000Bq/m2 n’importe où).

                          Le fonctionnement d’un obus-flèche est basé sur le fait que pour que la pénétration soit importante il faut que le choc soit « long » en durée de temps. Pour cela il faut qu’il se crée une onde stationnaire dans le corps de la flèche. La création de cette onde stationnaire tient à la vitesse du son dans le métal considéré et à se longueur bien sûr.

                          Une flèche d’un obus flèche s’accorde en longueur comme une corde à piano. S’il n’y a pas « accord » et bien c’est le rebond sur la cible !.

                          Alors en vertu de ce principe de la mécanique des chocs les candidats sont rares, le tungstène et l’uranium...

                          @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès