Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Glenn Greenwald : Comparaison des réactions d’Obama aux décès du roi (...)

Glenn Greenwald : Comparaison des réactions d’Obama aux décès du roi Abdallah et de Hugo Chavez

Hugo Chavez fut élu président du Vénézuéla à quatre reprises entre 1998 et 2012. Il était admiré et soutenu par une large majorité de ses concitoyens, en grande partie grâce à sa politique d’aide aux plus pauvres. Le roi Abdallah fut un dictateur et un tyran qui dirigeait l’un des régimes les plus répressifs au monde.

Les éloges affectueux qui ont rempli les colonnes des médias et les déclarations des dirigeants occidentaux donnent véritablement la nausée ; le gouvernement du Royaume-Uni, qui se permet de donner tous les jours des leçons sur la démocratie au monde entier, a même ordonné de mettre les drapeaux en berne pour honorer ce monarque répugnant. Mon collègue Murtaza Hussain de The Intercept a écrit un excellent article sur ce spectacle, où il dresse une nécrologie en bonne et due forme [de ce despote]. 

Je voudrais ici me concentrer sur un aspect en particulier : la comparaison entre la déclaration du président Obama prononcée en 2013 après la mort du président Chavez, et celle qu’il a formulée aujourd’hui suite à la disparition du souverain saoudien.

Voici la déclaration complète d’Obama sur Hugo Chavez (qui m’a été signalée par Sami Khan) :

Traduction : « En cet instant difficile qui fait suite au décès du président Hugo Chavez, les États-Unis réitèrent leur soutien au peuple vénézuélien ainsi que leur souci de développer une relation constructive avec le gouvernement vénézuélien. Au moment où le Venezuela ouvre un nouveau chapitre de son histoire, les États-Unis restent engagés dans une politique qui promeut les principes démocratiques, l’État de droit et le respect des droits humains.  »

 

Maintenant, comparez ce texte avec celui diffusé aujourd’hui pour le roi Abdallah :

Traduction : «  C’est avec un profond respect que j’exprime à la famille du roi Abdallah Ben Abdulaziz et au peuple d’Arabie Saoudite mes plus sincères condoléances personnelles et la tristesse du peuple américain.
La vie du roi Abdallah a embrassé une ère qui va d’avant la naissance de l’Arabie saoudite moderne, à son émergence comme une force essentielle au sein de l’économie globale, et comme guide des nations arabes et islamiques. Il a entrepris des pas courageux pour faire avancer l’initiative de paix arabe, un effort qui lui survivra comme une contribution durable pour la paix dans la région. Dans son pays, le roi Abdallah s’est consacré à la formation de son peuple et à un plus grand engagement vers le reste du monde.
Alors que nos pays travaillaient de concert pour affronter de multiples défis, j’ai toujours apprécié le point de vue du roi Abdallah, et je lui sais gré de son amitié authentique et chaleureuse. En tant que dirigeant, il a toujours été sincère et a eu le courage de ses propres convictions. L’une d’elles fut sa foi indéfectible en l’importance des relations entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite pour construire la force nécessaire à la stabilité et à la sécurité au Moyen-Orient et dans d’autres régions. La proximité et la solidité du partenariat entre nos deux pays font partie de l’héritage du Roi Abdallah.
Que Dieu lui accorde sa miséricorde.
 »

 

Une différence évidente entre ces deux dirigeants est que Chavez a été élu, alors que le roi Abdallah ne l’a jamais été. Une autre différence est que Chavez utilisait les ressources pétrolières nationales pour essayer d’améliorer la vie des personnes les plus pauvres de son pays, tandis qu’Abdallah utilisait les siennes pour enrichir encore plus les oligarques saoudiens et les élites occidentales. Une autre différence est que la gravité des violations des droits humains et le militarisme d’Abdallah font que Chavez pourrait en comparaison apparaitre comme une sorte de Gandhi.

Mais quand on regarde les discours politiques et les médias occidentaux, la seule différence qui compte est que Chavez était un adversaire des USA, alors qu’Abdallah était leur fidèle allié : ce qui, du point de vue des médias US et britanniques, transforme le premier en un méchant monstre, et le second en un aimable symbole de paix, de réforme et de progrès. Prenons un exemple parmi tant d’autres : l’année dernière, le premier ministre britannique David Cameron –de fait, le plus cher et fidèle ami des dictateurs du monde entier après Tony Blair – s’est levé au Parlement pour répondre aux questions du député britannique George Galloway, et a lancé : « Une chose dont je suis sûr est que s’il y a un brutal dictateur arabe dans le monde, il bénéficiera du soutien de Galloway  » ; hier soir ce même Cameron se déclarait « profondément affecté » et affirmait que le roi saoudien resterait dans les mémoires pour son « engagement en faveur de la paix et pour le renforcement de la compréhension entre les religions.  »

Voilà pourquoi tout le monde, en dehors des chaines câblées d’actualité américaine, des think tanks de Washington, ou de la clique narcissique londonienne sortie d’Oxford-Cambridge (Oxbridge, dans l’article original, NdT) se moque ouvertement et traite par le mépris les États-Unis et le Royaume-Uni quand ces derniers se permettent de se poser fièrement comme défenseurs de la liberté et de la démocratie. Il n’y a que dans ces cercles marqués par le tribalisme, le chauvinisme et la propagande que l’on continue à prendre au sérieux et à avaler des balivernes aussi indigestes.

Glenn Greenwald

The Intercept, samedi 24 janvier 2015

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 26 janvier 2015 08:35

    Chavez a juste fait un coup d’état et a tué 200 personnes civiles et innocentes avant d’être élu....

    Il a même été en prison pour cela.
    Il a favorisé les FARC groupe marxiste qui vit de l’extorsion et de la prise d’otage.
    Il a engendré le socialisme totalitariste dans son pays. Vidé les caisses du pays pour en faire un pays maintenant proche de la faillite.

    Entre Abdalla et Chavez le différence est un poil de cul.

    Sauf pour les gauchistes qui n’ont de l’affection que pour les plus grands autocrates que la terre a connu....


    • Doume65 26 janvier 2015 11:52

      Il a même mangé tous crus des petits n’enfants.


    • mac 26 janvier 2015 14:19

      Spartacus semble tellement à droite que pour lui les coups d’états de droite n’en sont probablement pas et qu’une élection qui mène un parti de gauche au pouvoir est sans doute un putsch ?

      Bref l’argent n’a pas d’odeur et les riches sont fait pour être très riches et les pauvres très pauvres ?


    • Armelle 26 janvier 2015 17:33

      MAC admet que l’objectivité serait alors une caractéristique de droite exclusivement !...On avance...



    • Spartacus Spartacus 26 janvier 2015 18:06

      Allons allons braves gauchistes.
      Connaissez vous l’histoire non remaniée par les gauchistes ?


      —*1992 Chavez réalise un coup d’état contre un gouvernement élu. 144 victimes dont principalement des civils.

      —1994 Après 2 ans de prison. Il s’exile à Miami.

      —Élu en 1998 il monte les « Chavista » qui comprend les fonctionnaires, les militaires, les juges et les milices...La terreur commence.

      ---Chavez a convertit VTV (la chaîne nationale) en machine à endoctriner la population à sa cause. Il fera des cadenas (discours) fleuves chaque dimanche à la TV.Les autres stations de télé privées, il leur sera imposé de rediffuser 15 heures par semaine ses cadenas.

      ---En juin 2001 il fait voter une loi qui lui permettant de fermer des stations de télé et de radio comme bon lui semble. 
      Il utilisera sa loi pour en 2007 retirer la licence à la plus grande chaîne privée du pays, la TCTV.

      ----En 2001, Chavez a passé une loi lui permettant d’exproprier et saisir des terres. En 10 ans, le bilan des spoliations est d’ environ 2.5 millions d’hectares. Mal entretenues les propriétés sont devenue des jungles. 

      ---Les manuels scolaires, imposés par Chavez, sont transformés et bourrés de propagande révolutionnaire communiste et bolchevique..Il crée une génération de crétins. 

      ---Les généraux refusent d’appliquer l’ordre de Chavez, le plan Avila pendant la crise de 2002 qui consiste a tirer à balle réelle sur la foule. 

      ---Il profite de la crise de 2002 pour prendre le contrôle de la Cour Suprême, faisant passer le nombre de juges de 20 à 32 (les 12 juges ajoutés sont des chavistes). Il l’aideront a mettre en prison ses opposants 

      ----En mars 2003, Chavez licencie sur le champ 18 000 employés de la compagnie pétrolière nationale qui avaient fait grève.

      ---En Novembre 2003, une pétition de 3.6 millions de signatures demandant la destitution de Chavez. Tous les fonctionnaires qui ont signé sont licenciés (Tascon list). 
      —Huit soldats seront brûlés vifs au lance-flammes sans qu’aucune enquête ne soit menée.En 2007 et 2009. 

      ---Chavez qui souhaite devenir dictateur à vie déclenche cherche a modifier la constitution pour pouvoir se faire réélire indéfiniment. S’il n’était pas mort il phagocyterait le pouvoir comme Castro. 

      ---En 2008 il fait saisir le Banco de Venezuela et s’ensuivra plusieurs autres privées. Officiellement c’est parce qu’elles ne prêtaient pas aux pauvres, mais on découvrira que c’est parce que le gouvernement devait de l’argent à ces banques et qu’il ne pouvait payer. 

      ----En 2009, Chavez saisi les actifs de 74 entreprises oeuvrant dans les services pétroliers. L’état leur devrait une somme de $12 milliards en facture impayées. 4000 personnes furent licenciées. 

      ----Chavez a fait naître une nouvelle classe de riches : les Boligarques. Des milliardaires bénéficiant des contrats gouvernementaux, et du monopole des changes..

      Les Boligarques les plus connus : 
      Barrueco monopole d’État sur les importations de nourriture. 
      Wilmer ruperty monopole de l’importation d’escence.

      Et c’est ce type que vous admirez ?

      Gauchistes après Staline, Pol pot, Castro, Mao, Lénine vous n’en avez pas marre de n’idolatrer que des criminels ? 


    • lsga lsga 26 janvier 2015 18:11

      quand Spartacus parle en vrai libéral, il est incontestablement progressiste. 


    • mac 26 janvier 2015 18:25

      Et les élections Spartacus vous en faites quoi ?


      Il est vrai qu’en matière de contrôle du pluralisme, les capitalistes occidentaux sont souvent plus fins pour transmettre leur propagande, leur pensée unique et leur « TINA » :
      Cinq ou six familles achètent le majorité des médias (télé, radios, journaux y compris ceux de « gauche »), financent plus ou moins directement la campagne électorale d’hommes politiques qui ,une fois élus, leur assureront une certaine complaisance des médias publics et voilà un grand nombre de journalistes transformés en chiens de garde s’ils ne veulent pas perdre leur job.

      Spartacus, allez bosser un peu, il possible que vous passiez trop de votre temps précieux sur AVX à voir des gauchistes qui n’en sont pas !



    • Spartacus Spartacus 26 janvier 2015 18:36

      @Mac

      Inverse pas les choses. C’est à moi de te dire d’aller bosser. 
      C’est moi contribuable, qui te paye. 

      C’est moi qui paye ta retraite spéciale, tes bonifications statutaire, tes 10 semaines de congés payés, tes RTT, et tes jours de carence que tu n’as pas à payer quand tu prend du bon temps sur le compte de ton employeur l’état...

       smiley smiley smiley smiley smiley

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 janvier 2015 18:52

      Spartacus,
      Côté privilèges, vous vous plaignez de quoi ?
      172 milliards d’euros de niches fiscales aux entreprises par an, et vous venez la ramener ?
      Les assistés ne sont pas forcément où vous le dites.


    • mac 26 janvier 2015 19:14

      @Spartacus

      Croyez-vous être le seul patron en France ? Que savez de ce que je contribue à l’effort public ?
      Il existe même des patrons de gauche comme il existe des poissons volants, même s’ils ne constituent pas la majorité du genre, comme disait Gabin dans le film de Verneuil.


    • Spartacus Spartacus 26 janvier 2015 21:30

      @mac

      Un fonctionnaire ne produit rien, il coûte. 
      L’argent pour le payer ne tombe pas du ciel.

      Sa contribution à l’effort public est la dépense, la dette et en France on peut ajouter l’accapration de droits sociaux différenciés de la masse des individus qui le privilégie sur les individus de la société marchande, sur le compte des contribuables et des générations suivantes....


    • mac 26 janvier 2015 21:49

      @Spartacus

      D’une part, d’où tenez vous que je serais fonctionnaire ?

      D’autre part, prenons l’exemple des étudiants étrangers qui rapporteraient plus de 3,5 milliards à la France. Prouvez moi que les profs qui leur enseignent sont moins rentables et contribuent moins à équilibrer notre balance extérieure qu’un agent immobilier, un pharmacien ou un notaire. J’attends votre réponse sur ce point très précis !
      Vous affirmez vos dogmes un peu à la manière d’un fanatique mais vous ne prouvez absolument rien de rien, un peu à la manière de la caricature que certains faisaient de Georges Marchais dans les années 80.
      Finalement peut-être que votre idéologie n’est pas si loin de la sienne ? elle profite simplement à des gens différents ?


    • alinea alinea 26 janvier 2015 22:11

      Produire ?
      Et vous produisez quoi, vous, avec vos petites mains ?
      C’est vrai qu’aujourd’hui on produit de la musique comme des porcs, de la poésie comme des chevaux de courses, des soins comme des navets, de l’instruction comme du papier, de l’amour comme des films pornos, de l’amitié comme des IPad, de la beauté comme des fleurs, de la bonté comme des cadeaux Bonux, de l’écoute comme des enceintes, .................


    • Dom66 Dom66 26 janvier 2015 23:21
      • Vive Poutine

    • Doume65 26 janvier 2015 23:28

      Putain, il a fait ça tout seul ! C’est le frère de Chuck Norris !


    • agent ananas agent ananas 27 janvier 2015 04:49

      Spartacul
      Prétendez vous affirmer que les docteurs qui vous soignent ou les policiers qui protègent vos privilèges sont inutiles ?
      Avec le même raisonnement on pourrait dire qu’un banquier ne produit rien non plus. A part jouer au casino du « caca-rente » que fait il ?
      Son bonus et « parachute doré » lorsqu’il atteint la retraite est l’argent des contribuables. Doit on rappeler que le remboursement de la dette est le second poste budgtaire de l’Etat, après l’Education Nationale. Dette illégitime qui s’est accumulé après la loi Pompidou-Giscard de 73 ; loi qui s’est prolongée par les traités de Maastricht puis de Lisbonne.


    • Spartacus Spartacus 27 janvier 2015 07:52
      @MAC
      Mais c’est factuel. Vous l’ignorez ? 
      La richesse est mesuré par le PIB. 
      Assez simple à calculer pour le secteur privé. Y’a bilan avec passif et actif. 
      Quelle est la richesse produite par un policier ou la bombe atomique.
      Dans le PIB la valeur de production du fonctionnaire c’est juste un agrégat. Que ce soit une infirmière zélée qui sauve des vie ou un planqué dans une fonction territoriale qui passe son temps à brasser du vent à la machine à café.

      @agent Ananas
      Je n’ai pas dit qu’ils étaient inutiles, mais qu’ils ne produisaient pas de richesse et qu’ils étaient à charge. Le banquier a un bilan. La richesse c’est son résultat qui paye le fonctionnaire.
      Le « parachute doré » est à charge de la marge de l’entreprise et des investisseurs. L’état n’y est pour rien.
      Quand à la dette c’est bien la charge des gens de l’état qui en sont les plius responsables. Et la loi de 73 vous ne l’avez jamais lue. Elle ne change rien aux situations précédentes. C’est juste une loi qui confirma ce qui se faisait naturellement. Il est même prévu dans cette loi une possibilité d’emprunter sans intérêts.

    • Spartacus Spartacus 27 janvier 2015 08:01

      La France des fonctionnaires qui croit que l’argent tombe du ciel, et qui ne comprennent pas qu’ils sont à charge du secteur privé.


      La frustration de ne pas créer de richesse, ils n’acceptent pas d’assumer d’être à charge. 

      Vous seriez surpris de voir à quel point ils sont dans la croyance que les services publics sont gratuits.

      Mac ; agent ananas vous êtes des fonctionnaires bénévoles ?


    • cyberfurax 27 janvier 2015 09:57

      tu n’as pas d’autres conneries à dire ? ton raisonnement est débile


    • Gauche Normale Gauche Normale 27 janvier 2015 10:43

      Bon, pour rétablir la réalité des faits, voici 50 vérités sur Hugo Chavez et la Révolution Bolivarienne :


      1. Jamais dans l’histoire de l’Amérique latine, un leader politique n’avait atteint une légitimité démocratique aussi incontestable.Depuis son arrivée au pouvoir en 1999, seize élections ont eu lieu au Venezuela. Hugo Chávez en a remporté quinze, dont la dernière en date, le 7 octobre 2012. Il a toujours battu ses opposants avec un écart allant de dix à vingt points.

      2. Toutes les instances internationales, de l’Union européenne à l’Organisation des Etats américains, en passant par l’Union des nations sud-américaines et le Centre Carter, ont été unanimes pour reconnaître la transparence des scrutins.

      3. James Carter, ancien président des Etats-Unis, a déclaré que le système électoral vénézuélien était le « meilleur au monde ».

      4. L’universalisation de l’accès à l’éducation élaborée depuis 1998 a eu des résultats exceptionnels. Près de 1,5 millions de Vénézuéliens ont appris à lire, écrire et compter grâce à la campagne d’alphabétisation, nommée Mission Robinson I.

      Etc. Découvrez les 46 autres vérités ici.
      __________________________________________________________

      On comprend que les ultra-libéraux ne supportent pas que l’économie profite aux citoyens avant de profiter aux rapaces, mais c’est ainsi. À l’époque de la Commune, ils auraient été du côté des massacreurs versaillais. À propos de massacre, quid du Caracazo, terrible répression commise par les libéraux au pouvoir ayant fait 3000 morts ?

    • bubu123 27 janvier 2015 10:53

      un fonctionnaire ne produit rien

      la je suis juste éclaté de rire devant mon écran devant tant de bêtises

      Spartacus ne résonne qu’en chiffre, il faut qu’un humain rapporte de l’argent sur un bilan, sinon il ne sert a rien d’après lui

      J’en conclu donc que les pompiers, médecins (et tout le corps médical), policiers, gendarmes, instituteurs, professeurs, ne servent à rien

      C’est sur un instit qui à double niveau avec 15CP et 15 CE1 ne produit rien, il leur apprend juste à lire écrire et compter, remarquez pour que ces gamins deviennent des Spartacus on peux se demander si ça vaut bien la peine de les instruire !

      2eme partie qui est typique des crétins dans votre genre, le mythe de la dette faite par les fonctionnaires !

      Bien qu’on puisse parler de ce qu’est vraiment une dette en abordant la question de la creation monétaire, je vais rester à votre niveau en parlant juste des depenses de l’État. Combien coute les fonctionnaires, les services sociaux, par rapport à la fraude fiscale et aux exonérations patronales ?


    • bubu123 27 janvier 2015 10:56

      "La France des fonctionnaires qui croit que l’argent tombe du ciel, et qui ne comprennent pas qu’ils sont à charge du secteur privé."

      et les 1000 milliards que la BCE va injecter il tombe d’où ? Ben du ciel, vu que dans notre monde l’argent est créer à partir de RIEN

      c’est le même principe que la fausse monnaie, sauf que pour les banquiers c’est légal, si moi je le fais je suis un bandit


    • JL JL 27 janvier 2015 11:13

      Depuis le temps qu’on lui explique, spartacul sait très bien que son discours sur les fonctionnaires est complètement débile.

      Mais il continue à nous le ressasser, inlassablement.

      - Peut-être pour exciter les poujadistes contre les fonctionnaires ?
      - Peut-être parce que la bêtise insiste toujours ?
      - Peut-être parce qu’il est complètement débile ?

      Va savoir ...


    • rocla+ rocla+ 27 janvier 2015 11:29

      Ce qui est débile est de croire qu’ en transformant le pseudo 

      Spartacus en Spartacul pourrait augmenter la crédibilité de celui 
      qui écrit ce commentaire . 

      Niveau maternelle .

    • rocla+ rocla+ 27 janvier 2015 11:35

      En effet un fonctionnaire  c ’est la ruine du monde . 


      Un fonctionnaire est producteur d’ absentéisme .

      A Montpellier en 2011, chaque agent s’est en moyenne absenté, toutes causes confondues (maladie, mais aussi accident du travail, maternité, paternité, motif familial...), durant un peu plus de 39 jours, et 19 jours pour le seul motif de maladie. Le taux d’absentéisme des fonctionnaires de Montpellier atteint ainsi 17,5% toutes causes confondues et 8,6% pour seule maladie. 

      La maladie ils ont , les fonctionnaires .

    • bourrico6 27 janvier 2015 11:41

      Niveau maternelle .

      Et tu t’y connais ma chère raclure ! smiley
      Raclure, le type qui passe sont temps à tenter de cacher son trollage derrière un pitoyable humour

      Rappelles moi deux seconde de quoi tu m’as traité ?

      PS : Il ne s’agit pas d’augmenter sa crédibilité, (au passage, dans ton cas c’est cuit, t’es définitivement un troll bouffon) mais de se foutre de la fiole de l’autre tout en marquant un certains mépris.
      C’est pour ça que je t’appelle Raclure par exemple.


    • bourrico6 27 janvier 2015 11:43

      En effet un fonctionnaire c ’est la ruine du monde .

      Regarde ça, si c’est pas une bouffonnerie minable...
      Tu attends quoi avec des propos aussi bête ?


    • JL JL 27 janvier 2015 11:45

      spartacul ne mérite pas le pseudo qu’il s’est choisi, il fait offense à la mémoire de celui qui portait ce nom. Et je pense qu’il le fait volontairement.*

      Tout comme vous-même faites offense au personnage d’Hergé qui ne méritait vraiment pas ça.


    • rocla+ rocla+ 27 janvier 2015 11:53

      Forcément , en tant que soleil vous en connaissez un rayon ... smiley


    • Gasty Gasty 27 janvier 2015 12:07

      Gauchistes après Staline, Pol pot, Castro, Mao, Lénine vous n’en avez pas marre de n’idolatrer que des criminels ?

      Bah ! Salvador Allende c’est fait assassiné ( suicider) par le coup d’état de Pinochet grace à l’aide (humanitaire... enfin selon spartacus, je suppose) des USA ( il y en avait qui voulait spolier les USA des mines du pays en les re-nationalisant). Sinon le chili aurait sombré dans le socialisme, le marxiste, la franc maçonnerie, l’anarchie etc...

      Alors qu’avec Pinochet ( 3200 morts et 38000 torturés) il a sauvé son pays du communisme, corrompu tout le monde de la finance, libérer l’économie, ouvert le pays aux grand groupes internationaux pour son pillage et laissé sur le carreau la population. Selon Spartacus ( enfin je suppose) les chiliens ont été très contents. ( En bref et avec seulement le chili en exemple)

      Avec Chavez, ça n’a pas réussi, mais je pense que spartacus est près à s’investir personnellement pour aller éradiquer le gauchisme, cette gangrène internationale de la politique.


    • BOBW BOBW 27 janvier 2015 12:28

      N’oublions surtout pas les sapeurs pompiers,les infirmières et les internes des urgences et des hôpitaux publics, ,les  pelotons de gendarmerie de haute montagne : le sauvetage de chaque vie humaine passe bien avant la rentabilité !...


    • BOBW BOBW 27 janvier 2015 12:36

      NB :ci-dessus je répondais à mac : « . Prouvez moi que les profs qui leur enseignent sont moins rentables et contribuent moins à équilibrer notre balance extérieure qu’un agent immobilier, un pharmacien ou un notaire. J’attends votre réponse sur ce point très précis ! »


    • rocla+ rocla+ 27 janvier 2015 13:13
      Un fonctionnaire est producteur d’ absentéisme .

      A Montpellier en 2011, chaque agent s’est en moyenne absenté, toutes causes confondues (maladie, mais aussi accident du travail, maternité, paternité, motif familial...), durant un peu plus de 39 jours, et 19 jours pour le seul motif de maladie. Le taux d’absentéisme des fonctionnaires de Montpellier atteint ainsi 17,5% toutes causes confondues et 8,6% pour seule maladie. 

      La maladie ils ont , les fonctionnaires .

    • 1871-paris 1871-paris 27 janvier 2015 14:03

      Le bouffon spartacus employeur d’internaute sur Agoravox (ca en produit de la richesse avec de la connerie un pareil spécimen) qui parle de CROYANCE a propos des fonctionnaire, c’est hilarant !

      le mec c’est plus du prosélitisme, c’est de l’aveuglement orthodoxe pur et dur enver le liberalisme mue par l’egoisme individuel qu’il tente de vendre a longueur de post sur ce site.
      Aller arrete de nous pomper l’air et va créer ta richesse, entrepreneur compétiteur liberateur virtuel...

    • agent ananas agent ananas 27 janvier 2015 15:34

      La maladie du Cap d’Agde ? smiley
      Ceci dit, il parait même qu’il y a un fonctionnaire à l’université de Montpellier qui est payé pour réécrire les théories de physique newtonienne...  smiley


    • Spartacus Spartacus 27 janvier 2015 22:44
      Les bénévoles gauchistes fonctionnarisé qui croient qu’ils sont payé avec l’argent tombé du ciel. 
      Les gauchistes 

      Pouvez vous les gauchistes apprendre comment se calcule la richesse produite.

      Pour info la richesse ne s’obtient que sur l’investissement personnel et risqué.
      Ha ! les révolutionnaires gauchistes. 
      Il réclament des statuts et des emplois à vie, regardent les guignols gauchistes tous les soirs sur TV bobo et viennent vous expliquer qu’ils seraient créateur de richesse.

    • insomnia insomnia 28 janvier 2015 00:06

      @Spartacus,

      Vous voilà un pur produit du système si je puis m’exprimer ainsi.... Les fonctionnaires, mais lesquels ?
      « Le diviser pour mieux... » vieil adage !
      Je suis ravie de voir certains de la populace formatés aux ordres de l’Oligarchie.

       Le monde est en marche mais vers un vrai merdier !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 2015 10:20

      JL,
      Spartacus veut juste dire que si tous les services publics étaient privatisés, il y aurait plein de patrons qui s’en mettraient plein les poches. Peu lui importe que ce soit seulement les plus riches qui pourront payer. Il n’a pas tort, la privatisation des services publics est dans les Traités européens et dans les mesures structurelles de Bruxelles.


    • Gauche Normale Gauche Normale 28 janvier 2015 12:50

      Le jour où tout sera privatisé, on sera privé de tout.


      Seul le 1% le plus riche s’en sortira.

    • bubu123 28 janvier 2015 18:10

      Comme d’habitude avec Spartacus quand on lui met le nez dans son caca il n’est plus capable d’aucune argumentation et utilise le mot gauchiste tout les 3 mots

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès