Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Groupe de visiteurs français - « C’est ici dans le Donbass (...)

Groupe de visiteurs français - « C’est ici dans le Donbass qu’on se bat pour la liberté, et en Occident on les traite de terroristes »

Le programme du troisième jour de visite du groupe français fut totalement bouleversé par l'actualité toujours mouvante du Donbass. Ce jour-là avaient lieu les funérailles du commandant Motorola, assassiné trois jours plus tôt lors d'un attentat à la bombe dans l'ascenseur de son immeuble.

Les visiteurs ont participé à nos côtés à cette cérémonie émouvante, déposant des fleurs près de son cercueil, et se recueillant avec la population rassemblée dans le centre de Donetsk pour dire adieu à l'un des commandants les plus emblématiques et les plus connus de l'armée de la République Populaire de Donetsk (RPD).

Ils ont pu constater de leurs yeux le nombre incroyable de simples citoyens qui sont venus rendre hommage à ce héros de la république. Les premiers chiffres approximatifs de 30 000 personnes seront ajustés plus tard à 50 000 personnes au moins qui étaient là pour faire leurs adieux et montrer leur attachement à ce commandant qui était venu pour aider le peuple du Donbass à défendre sa liberté.

Des panneaux avaient été installés en hâte dans le centre-ville avec la photo du commandant Motorola et cette phrase « Les héros ne meurent pas ». C'est justement sur un haut lieu de commémoration des héros tombés pour la défense de la liberté que nous nous rendons immédiatement après les funérailles : la colline de Saur Mogila.

Quel meilleur endroit que cette hauteur, par deux fois l'objet d'intenses combats, et par deux fois reprise au prix fort par des soldats défendant la liberté, pour repenser à tous ceux qui ont, comme le commandant Motorola, sacrifié leur vie pour cet idéal ?

Le mémorial n'est plus qu'un champ de ruines, et pourtant plusieurs fois par an, les gens viennent ici par milliers pour célébrer par exemple la Libération du Donbass en 1943 ou pour les cérémonies de la Victoire de 1945. Les tombes présentes au pied et en haut de la colline sont là pour rappeler que lors de la guerre actuelle, de nouveau, les défenseurs du Donbass ont payé un lourd tribut pour cette liberté qu'ils chérissent tant.

« C'est ici dans le Donbass qu'on se bat pour la liberté, et en Occident on les traite de terroristes  », commentera Roxane.

Autant de héros dont les noms et les actes de bravoure resteront à jamais vivants dans les mémoires. Car ici l'histoire n'est pas oubliée ou effacée.

Le peuple du Donbass, comme celui de Russie, cultive et entretient sa mémoire et son histoire, afin que les erreurs du passé ne puissent plus se reproduire.

Suivez-nous pour l'interview d'Antoine et de Roxane à l'issue de cette journée riche en émotions, avec leurs commentaires sur l'âme du Donbass, qui sont les véritables terroristes dans cette guerre, le soutien de la population du Donbass envers son armée, et ce que leur voyage leur a apporté déjà au bout des ces trois journées :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • anna anna 25 novembre 17:28

    A Marioupol, une ville sous l’occupation du régime pro-nazi des oligarques de Kiev, la situation n’est pas réjouissante non plus, les retraités vivent sans chauffage, car ils ne peuvent pas payer les nouveaux tarifs, vu leur misérables retraites :
    https://www.youtube.com/watch?v=qlO9MKiEzOc

    A Kakhovka, région de Kherson, une vielle femme s’est jeté par une fenêtre, en recevant la nouvelle facture de chauffage.
    Valère-Michoux va nous encore dire, que durant ses voyages en Ukraine, il n’a rien vu de tout ça...
    info provient des médias ukrainiens
    http://cont.ws/uploads/pic/2016/11/1EBq6GyMvEE.jpg

    * tout va très bien, Mme la Marquise


    • Christelle Néant Christelle Néant 25 novembre 17:40

      @anna
      Eh oui en Ukraine la situation se dégrade de plus en plus pour monsieur et madame tout le monde smiley


    • valere-michoux 26 novembre 13:33

      @anna
      Je n’ai jamais en effet vu cela ; j’ai en revanche entendu parler d’un forfait par défaut appliqué aux résidents n’ayant pas un compteur (de gaz ?) individuel qui effectivement ne peut pas être payé par les personnes défavorisées, dont la plupart des retraités. Il ne t’échappera pas que ces derniers n’ont des retraites misérables qu’en raison de la politique sociale inadaptée issue de l’URSS défaillante et de ses continuateurs dont le sinistre Ianoukovitch.
      On pourrait prendre comme exemple celui d’un SDF mort de froid à Paris pour en conclure que la situation va de mal en pis en France et qu’une misère noire affecte la majorité des Français. Quant aux exemples similaires qui se produisent nécessairement en Russie, tu n’en fais aucune allusion.


    • Christelle Néant Christelle Néant 26 novembre 16:23

      @valere-michoux
      Ah l’URSS comme responsable je m’y attendais à celle là. Pas de pot c’est tes potes du Maïdan qui sont responsables de ce merdier : https://fr.sputniknews.com/economie/201404011022778255-les-retraites-ukrainiens-doivent-vivre-dans-de-nouvelles-conditions/
      Coupes dans les retraites, augmentations démentes des charges (électricité, gaz, eau, chauffage) jusqu’à les rendre insupportables pour les finances de la plupart des gens, et ce sur exigence du FMI.
      Pour bien voir la différence, ici en République Populaire de Donetsk et Lougansk les tarifs ont été gelés par les autorités, contrairement à l’Ukraine où les tarifs se sont envolés. Résultat, en Ukraine, l’électricité coûte 3,5 fois le prix d’ici. Le gaz et l’eau sont à l’avenant. Le chauffage on en parle même pas. Aucun des tarifs ukrainiens n’est à moins du double de celui pratiqué ici, et certains sont de 6 fois ceux des républiques populaires. Donc remballez votre argument foireux sur l’URSS. C’est Porochenko, le FMI et le gouvernement ukrainien actuels qui doivent assumer la responsabilité de ce désastre.


    • cétacose2 25 novembre 18:54

      Mais combien de temps Poutine va t’il attendre encore pour délivrer l’Ukraine de son infect gouvernement prooccidental et l’annexer pour lui rendre son honneur ?...


      • Christelle Néant Christelle Néant 25 novembre 19:02

        @cétacose2
        Poutine ne viendra pas libérer l’Ukraine. Tout simplement parce que Poutine respecte la souveraineté d’un état et le droit international contrairement à ce que les merdias occidentaux racontent. Et donc il laisse aux Ukrainiens le soin de décider du sort de leur pays.


      • roman_garev 25 novembre 19:36

        @cétacose2

        Vous n’êtes pas au courant de la situation en Ukraine. Sa population n’est pas encore mûre à se faire délivrer. Quant à l’annexer... qui va payer des salaires, sans aucune usine en fonction, et surtout des pensions de retraite ? Qui va relever l’infrastructure ruinée ? Vous, des conseillers ?

        La Russie, grâce à l’Occident, a déjà trop de propres problèmes. Elle n’est pas capable de nourrir 40 millions de plus de population hostile...

      • valere-michoux 26 novembre 13:35

        @roman_garev
        Les problèmes russes sont dus à la baisse des prix du pétrole en raison de la surabondance de l’offre. Ca ne va d’ailleurs pas s’arranger avec Trump qui va développer les gaz de schiste à fond.


      • V_Parlier V_Parlier 25 novembre 19:13

        Pendant ce temps nos journaleux préfèrent nous parler de Dadine, le malheureux petit opposant « russe » qui soutient la junte de Kiev, et qui avait menacé la juge durant son procès, après avoir fait l’objet d’une quantité astronomique de condamnations administratives répétées (piquets « gentils » pour soutenir Savchenko et individus du même genre, un peu comme si en France un gars faisait des piquets « sympas » pour appeler à la libération de terroristes et menaçait le juge pendant son procès...).


        • roman_garev 25 novembre 19:41

          Je crois que chacun qui a un cerveau est déjà au courant que tout ce qui est déclaré par l’Occident est faux. Si l’Occident dit que c’est du noir, c’est assurément du blanc, et vice versa. Donc inutile de rapporter ici ce que dit l’Occident, il suffit de rapporter des faits. 


          • V_Parlier V_Parlier 25 novembre 19:43

            @roman_garev
            Il y a parfois des lecteurs de passage...


          • tab 25 novembre 23:10

            Toc toc, ici le club des poutinistes. Chez nous on déteste l’occident qui nous a nourri durant notre enfance, on renie ses propres valeurs, on aime la guerre, la violence, et on se croit à l’abri de toute soupçon et de toute morale. Ici, on aime la propagande et l’outrance tout en dénonçant celle des autres et on s’érige en d’honneur de leçon de démocratie tout en soutenant un autocrate ivre de pouvoir, ici on a cessé de penser pour tomber dans une sorte de fanatisme idéologique et aveugle sans comprendre que l’idéologie a fait des millions de morts, ici on s’occupe comme on peut, avec ce qu’on a, et on commente l’actualité à coup de taquet contre les méchants occidentaux et de compliment pour saint Poutine. 


            • njama njama 25 novembre 23:54

              @tab
              La simple idée de remettre en question la politique de vos dirigeants vous tétanise, paralyse votre intellect, votre jugement ... bien qu’il vous faut admettre de l’autre main qu’ils sont hommes, peuvent se tromper, et ne sont pas infaillibles comme le pape (dogme solennellement défini en 1870 par Léon XIII).

              Chez vous ça prend la dimension cathartique d’une transgression parricide, votre commentaire est très révélateur, un lapsus, vous posez l’interdit : « Chez nous on déteste l’occident qui nous a nourri durant notre enfance, on renie ses propres valeurs,... »
              qui vous interdit moralement de réfléchir plus loin
              Chez nous
              qui nous a nourri
              renier ses propres valeurs
              chez vous, penser autrement, c’est être renégat
              assurément vous feriez un parfait troufion, de la bonne chair à canon bien docile


            • roman_garev 26 novembre 07:43

              @tab
              « l’occident qui nous a nourri durant notre enfance, on renie ses propres valeurs, on aime la guerre, la violence, ... on aime la guerre, la violence, et on se croit à l’abri de toute soupçon et de toute morale. »


              Justement le contraire, pauvre cancre arriéré. Ce n’est pas l’Occident qui t’a nourri, mais justement vos colonies que vous avez pillées justement par vos guerres et vos violences, vous croyant à l’abri de tout soupçon et de toute moraleMaintenant basta, c’est fini, vous devez vous nourrir de vous-mêmes, en se passant des ressources d’autrui que vous vous appropriez en pirates à l’abri de toute morale.

            • anna anna 26 novembre 08:04

              @tab
              Que est ce que vous avez contre Poutine ? Vous le connaissez ?
              Non, je sais que vos médias occidentaux font systématiquement du Poutine-bashing, mais vous n’êtes pas obligé de les croire, vous avez le droit d’utiliser votre propre cerveau et votre esprit critique, et ne pas sortir les inepties sur Poutine dans chaque votre commentaire.
              Poutine est un homme politique exceptionnel, et un excellent chef d’État , d’un pays énorme et compliqué a comprendre pour les occidentaux...


            • tab 26 novembre 08:34

              @njama

              Remettre en cause l’occident pourquoi pas, mais remettre en cause poutine vous n’en êtes pas capable et par un raisonnement con, idiot, stupide, vous considérez que comme nos dirigeants sont des pourris et des salopards et comme ils condamnent Poutine, que ça veut dire qu’ils mentent et que Poutine est un saint, du moins un grand démocrate. 

              Je ne m’interdis rien, surtout pas de critiquer Poutine en effet. On peut critiquer nos poiticiens, qui ne sont pas bien terribles, je vous laisse le faire, pour ma part je ne suis pas pleins de louange à leur encontre. Pas une seule fois je n’ai défendu Sarko ou Hollande sur ce site. Mais si la France vous déplait, allez vivre en Russie et foutez nous la paix. 

              Je ne défends pas une politique. Je défends une histoire.Je suis démocrate et humaniste, tout ce que n’est pas la Russie de Poutine, point final. C’est indéniable. J’en ai le droit et si ça ne vous plait pas, je vous emmerde, voilà c’est dit. Je redirais sur ce site où on encense l’autoritatrisme et la dictature toute la haine que j’ai pour ces modes de pensée. Je sais bien qu’un type pour vous ne l’entendra pas, car déjà atteint d’une sénilité intellectuelle inquiétante. Mais pour autant, il est hors de question que des petits papys fachos dans votre genre gagne la bataille des idées. Les miennes sont infiniment plus grandes - et vous la bassesse des vôtres, ce n’est pas bien difficile. Je vous l’ai déjà dit et je le redirais. Vous êtes très bas de plafond, pardon de le ressasser. Faites une critique constructive et surtout une autocritique. Remettez vous en cause. Vous êtes un imbécile, il est tant de vous en rendre compte. 

            • tab 26 novembre 08:35

              @anna


              Poutine est un autoritariste. Il n’est ni humaniste, ni démocrate. Il n’y a aucune ineptie de ma part sur Poutine. C’est un grand chef d’état, je le reconnais, mais c’est un salop, a vous de le reconnaitre aussi. 

            • tab 26 novembre 08:37

              @roman_garev

              « Vos colonies que vous avez pillées » « vos guerres » « vos violences »

              Repompage de la doctrine Jdanov. Il serait temps de passer à autre chose mon bon monsieur. La guerre froide c’est fini. 

              Ne mettez pas dans la case des colonisateurs. Je n’était pas né. Vous si, papy. Je vous retourne donc le compliment. 

            • njama njama 26 novembre 08:54

              @tab
              L’histoire, laissez lui le temps qu’elle se fasse ... avant de vouloir l’écrire.
              Dans vos raisonnements vous oubliez un peu vite les fascistes putschistes de Maïdan et leurs snipers (comme ceux de Deraa, de Homs...) , des témoignages bien mieux placés que les vôtres ici , ici , ... ainsi que la flagrante ingérence américaine qui veut nous reconstruire pour des raisons idéologiques par le jeu de l’OTAN une guerre froide avec la Russie dans cette histoire, pour simplement peut-être faire vivre son complexe militaro-industriel (?), ce monstre accouché de ww2, aujourd’hui bras armé du New World Order !

              Remember tab, et don’t forget !  :

              « Fuck the EU ! Exactly ! », Victoria Nuland, Assistant Secretary of State for European and Eurasian Affairs at the United States Department of State.

              C’est ça que nous refusons ici monsieur tab ! US go back home, you are not welcome


            • tab 26 novembre 09:32

              @njama

              Je n’oublie pas les inepties du gouvernement ukrainien mais je n’oublie certainement pas l’annexion douteuse en Crimée, les soldats sous faux étendards dans le Donbass et les nationalistes financés par la Russie. 

              La guerre Froide est désirée autant par Poutine que par les Américains. C’est d’ailleur Poutine qui y fait allusion. C’est lui qui entretient le vocabulaire que vous répétez avec l’impéralisme. Poutine ne cherche pas le dialogue, pas plus que les Américains, il multiplie les provocations ou les coups de force. Votre problème c’est votre idéologisme. Vous refusez de faire la part des choses. Vous êtes aussi manichéen que les Américains ou les Soviétiques. Il y a le grand méchant occident, il y a le gentil russe. La responsabilité est partagée. Poutine n’est pas un tendre. 

              Tant que vous refusez cela, aucun dialogue avec moi ne sera possible. Poutine n’a pas à décider du sort de l’Ukraine plus que nous, mais le fait est qu’il manipule les rebelles du Donbass, installe ses pions en Crimée sans demande son avis à l’Ukraine, pays souverain. Bizarre, quand c’est Assad, il faut défendre Assad, quand c’est l’Ukraine, par contre, vous acceptez que Poutine piétine la souveraineté ukrainienne. Votre deux poids deux mesures, que je ne fais pas, est de la connerie, point finale. Car moi je ne souhaite que le départ d’Assad, pas la mort de la Syrie, tout comme je souhaite que Maidan cesse ses conneries. Mais je ne souhaite la mort d’aucun de ces deux états, vous vous souhaitez donner raison à Poutine dans les deux cas, par idéologisme. Que cela cesse, vous êtes ridicule. 

            • anna anna 26 novembre 09:34

              @tab
              Vous vous trompez.

              Poutine est un démocrate, car c’est un juriste (par sa formation) et suit a la lettre les lois russes, inscrites dans la constitution russe, (laquelle a été « copiée » largement sur la constitution américaine après la dislocation de l’URSS)
              Poutine est un autoritariste ? Le sens de ce mot m’échappe
              Poutine est un homme politique fort, qui fait des choses, pour le bien du peuple (et le peuple lui rend bien), qui n’a pas peur de « que dira-t-on », qui n’a pas peur de prendre les décisions impopulaires et difficiles s’il en faut, mais toujours dans les règles de la constitution
              Poutine est incontestablement un humaniste, n’importe quel russe vous le dira, même un opposant.

              Qu’il est constamment diabolisé en occident, est du au fait, qu’il gagne toujours les parties d’échecs que l’occident commence et lui impose, c’est cela qui vous enrage chez Poutine smiley Mais je pourrai vous dire :« fallait pas commencer ! »  smiley
              Bref, les occidentaux ont inventés une fable du « méchant dictateur Poutine » et y ont cru eux même, maintenant ils continuent a faire semblant a y croire, car sinon, comment expliquer au « bon peuple » 15 ans de mensonges anti-Poutine dans les médias occidentaux...


            • tab 26 novembre 09:37

              @njama

              Je vais vous dire, vous êtes un homme dangereux, fort heureusement, vous êtes insignifant. Vous dites des mensonges. Vous manipulez les faits, vous occultez le bellicisme de Poutine pour nous servir la propagande russe car oui la Russie use et abuse de la propagande. Vous pouvez fustigez les médias aux ordres. Vous êtes aux ordres du Kremlin, visiblement. Vous n’avez donc aucune crédibilité. Ca marche avec les idiots qui pullulent sur le site, mais pas avec moi, navré. 

              Mais continuez de vous confondre en ridicule. Je suis tout à fait apte à comprendre les manipulations des uns et des autres, celles de Poutine, des Américains et les vôtres, grossières. Vous êtes un ce ces vieux cocos qui a renié ses principes pour devenir ultra nationaliste et antidémocratique car soutenir Poutine c’est faire le jeu de la dictature, de l’autoritarisme et non de la démocratie, c’est indéniable. Vous êtes vraiment vraiment ridicule. 

            • tab 26 novembre 09:43

              @anna

              Loi qu’il modifie à sa guise madame (pour se refaire élire notamment). Personne sauf vous n’affirme qu’il est un grand démocrate, même certains russes que je connais disent qu’il est un autoritaire. Le peuple russe n’est pas aussi unanime que vous le prétendez. On ne compte plus les opposants politiques, ici ou ailleurs, totalement et farouchement opposés au Kremlin mais qui sont obligés en Russie de se taire. L’opposition politique russe est quasi inexistante. Demandez vous pourquoi. Dans une démocratie on a des adversaires. 

              Un humaniste, Poutine, laissez moi rire. Vous êtes ridicule. 

              Les médias occidentaux ne disent pas plus de mensonges que RT, Sputnik et j’en passe, torchons propagandiste pro-Kremlin. Vous pouvez critiquer l’occident, mais tout ce que vous dénoncez Poutine le fait, donc commencez par une autocritique, ça vous fera du bien. De plus la popularité apparente de Poutine en Russie n’enlève rien au caractère autoritaire et ultra nationaliste et donc dangereux de Poutine. L’unanimisme que vous soulignez est douteux. La démocratie c’est le débat, la dispute. Ce n’est pas le silence béat. Interrogez vous.

            • tab 26 novembre 09:44

              @anna

              Je ne me trompe pas. Vos conneries ne passe avec moi, c’est tout. Vous êtes habituée à l’unanimisme pro Poutine ici. Désolé, j’ai le droit de le critiquer et je le fais à juste titre. Je ne me trompe pas. Vous êtes une propagandiste, rien de plus, rien de moins. 

            • tab 26 novembre 09:48

              @anna

              Suivre la loi russe, c’est être républicain, pas démocrate. Etre juriste ce n’est pas un blanc-seing. Castro aussi était un avocat. Dictateur pourtant. 

              Il n’y a rien pour défendre votre poulain de ma critique, navré. 

            • anna anna 26 novembre 10:04

              @tab
              Encore une ineptie, qui sorte de votre com’
              Que est ce qu’il a « modifié », Poutine, pour se refaire élire, comme vous dites ?
              La constitution russe permettait pour un président deux mandats consécutifs, il reste toujours deux mandats consécutifs, ça n’a pas été modifié, comme vous l’affirmer.
              Poutine a la possibilité de faire deux mandats consécutifs
              Medvedev a la possibilité de faire deux mandats consécutifs
              Machin-truc-mouche a la possibilité de faire deux mandats consécutifs
              Cela n’a pas bougé
              La durée du mandat a été modifié !
              Les 4 ans (copié toujours sur la constitution américaine) ont été jugés trop court. Un mandat de 4 ans, pour le pays, trop grand, comme la Russie, pour faire les réformes s’avère trop juste.
              Donc de 4 ans on a passé a 6 ans !
              *En France actuellement vous avez le même constat, et le même débat. L’idée de revenir de nouveau vers le septennat (donc la modification de la constitution) vous parait dictatoriale ?
              Vous êtes de la mauvaise foi absolue !


            • tab 26 novembre 10:17

              @anna

              Non je ne suis pas de mauvaise foi. C’est vous qui refusez d’accepter la moindre critique, qui n’est pas la critique de la Russie - même si Poutine imagine qu’il est la Russie - mais de sa politique, donc de Poutine. Je ne suis pas là pour juger le peuple russe, son histoire, sa culture, que je respecte infiniment. Je suis là pour juger les actions de l’homme qui est à sa tête, actions que je considère - et je suis loin d’être le seul, comme des actions dangereuses pour la paix et pour les intérêts occidentaux. Je ne vois pas pourquoi nous céderions sur l’Ukraine. Car si nous cédons sur l’Ukraine,c ’est tout l’est européen qui est menacé - regardez ce que disent tous les gouvernements des pays Baltes, de la Pologne et j’en passe. La Russie dans son histoire a fait du mal à ces peuples de l’est de l’Europe. Mais Poutine et donc vous, êtes vous capables de le reconnaitre ? 


              De plus je ne dis pas qu’une partie de la Russie, majoritaire, ne soutienne pas Poutine pour ses idées ultra nationalistes et j’en passe mais il n’a aucune opposition, ce qui est mauvais signe et signe d’un régime qui va plus vers la dictature que le pluralisme démocratique. Car la démocratie c’est le pluralisme. 

            • Christelle Néant Christelle Néant 26 novembre 10:32

              @tab
              Aucune opposition zetes sûr ? Zauriez mieux fait de vous taire encore une fois : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_russes_de_2016

              Le parti communiste c’est quoi ? Ben oui c’est le premier parti d’opposition en Russie. C’est çà l’opposition et pas Mr Navalny and co. Je passerai sur le reste de vos conneries concernant l’autoritarisme de Poutine et son manque de démocratie. J’ai autre chose de plus utile à faire que d’essayer d’instruire un troll.


            • anna anna 26 novembre 10:35

              @tab
              La popularité de Poutine est grande, non seulement parmi les russes.
              Tous ceux qui le connaissent « perso » deviennent des amis avec lui
              Bush junior, Tony Blair, Berluskoni avait des rapports d’amitiés avec Poutine
              Tzipras, Federica Mogérini, Mateo Renzi également
              Sarkozy, qui, « avant » se faire élire président voulait pas « serrer la poigne de Poutine » est devenu copain comme cochon, avec Poutine, « après » être élu président
              Fillon a eu des excellents rapports quand il ont été tous les deux les PM
              Je vais vous étonner, mais F. Hollande aussi « aime bien Poutine », (vu a la télé française, une confidence en OFF, rapporté par un certain William Goldnadel)
              Et je ne parle pas des célébrités internationales  :
              G.Depardieu, Jeff Monson, Roy Jones Jr. , Steven Seagal, Ornella Mutti ( en a fait aussi la demande) qui ont reçu la nationalité russe, et pas par nécessité, mais par leurs amitié avec Poutine

              * si, pour vous, je suis une propagandiste  smiley appelez le SAMU, vous risquez y passer


            • njama njama 26 novembre 10:48

              @tab
              l’annexion douteuse en Crimée...

              Vous interprétez l’annexion comme si la Russie avait dérobé la Crimée, or il n’en est rien dans les faits, si toutefois vous les aviez suivis ...

              L’Oblast de Crimée ne voulait pas suivre le gouvernement putschiste, (pas plus que ceux de Donesk et de Loughansk devenus deux républiques états sécessionnistes) c’est pour cela que les criméens ont organisé un référendum sur la réunification de la Crimée à la Russie (c’est démocratique tab, 83,1 % de votants, personne ne les a forcé à aller aux urnes, et le OUI l’emporte à 96,77 %), pour décider d’un avenir sans ce nouveau gouvernement ukrainien fasciste, et sans rattachement à l’UE dont ils ne voulaient pas. C’est pour cette raison que la Crimée (très russophone et russophile) a demandé son rattachement à la Russie, et la Douma (chambre basse du Parlement russe) a examiné démocratiquement cette demande ... ensuite les parlementaires russes ont ratifié ce rattachement, 443 voix pour, une seule contre.

              La Russie n’a rien dérobé, et la Crimée est devenue une annexe, un appendice, une pièce jointe, rattachée à une chose principale, la nation russe. Mais les discours des médias et de l’Otan laisse accroire que c’était le casse du siècle par le vilain Poutine. Juppé rappelait encore jeudi soir que c’était contraire au droit international, ok peut-être un poil litigieux d’un point de vue juridique ... quoique ce rattachement s’est fait de façon pacifique et diplomatique, mais il est nettement moins prolixe sur l’annexion de la Palestine qui perdure ...
              deux poids, deux mesures ?
              Ce n’est pas « mon » interprétation, ce sont des faits politiques.


            • anna anna 26 novembre 10:50

              @tab
              Comme je le déjà dis sur ce forum, je suis a moitié russe et a moitié ukrainienne. Et nous sommes 28 millions sur l’espace poste soviétique dans le même cas de figure.
              Comment osez vous décider a notre place, décider pour nous, pour les 28 millions, dans quel pays nous voulons vivre ?
              L’Ukraine, « la vraie », c’est la Galicie, le reste est un Monde Russe, comme les bretons et les normands sont les français. Et nous voulons vivre dans le Monde Russe, selon le modèle russe, et pas occidentale. La moitié de l’Ukraine actuelle a la vocation de revenir au bercail, a la mère Russie, et vous pourriez pas arrêter le peuple de s’unir , avec vos promesses des « valeurs » occidentales


            • V_Parlier V_Parlier 26 novembre 11:40

              @tab
              "Toc toc, ici le club des poutinistes. Chez nous on déteste l’occident qui nous a nourri durant notre enfance, on renie ses propres valeurs, on aime la guerre, la violence« 
              Erreur d’analyse : Ca, c’est la pensée des »occidentaux« qui gouvernent actuellement l’occident (particulièrement l’UE, l’Allemagne et la France). Ils exècrent nos valeurs traditionnelles, font tout pour les détruire, ne sont aucunement redevables de notre prospérité passée, et sont toujours prêts à faire la guerre partout, parfois même pour mettre au pas ceux qui seraient tentés de garder ces valeurs »démodées" proches de celles reconnues jadis par les européens. Ce sont aussi souvent les mêmes qui invitent le peuple à faire rependance (et à tout accepter chez eux) pendant qu’eux-mêmes mettent les bouchées doubles pour relancer le néocolonialisme !


            • V_Parlier V_Parlier 26 novembre 11:45

              @tab
              « Suivre la loi russe, c’est être républicain, pas démocrate »
              Pourtant en France on fait des « fronts républicains » parce-que c’est démocrate, non ? smiley


            • tab 26 novembre 12:17

              @Christelle Néant

              Une opposition minime et pas crédible. C’est le propre des régimes autoritaires, ne pas avoir d’adversaires politiques à la hauteur. Ce n’est le cas dans aucune démocratie du monde. Vous le constaterez aisément. 

            • tab 26 novembre 12:27

              @anna

              Oh je ne décide pas pour vous. Mais tous les Ukrainiens sont loin d’être d’accord avec vous. Respectez donc leur choix également. Moi je commente, je ne prétends pas penser à la place des Russes et des Ukrainiens. Vous voulez vivre dans le monde russe, pas tous les peuples de l’est. 28 millions ce n’est pas la majorité des habitants de l’est. 

              Comprenez de plus que l’occident n’a pas intérêt du coup à s’agenouiller devant Poutine, ne vous en déplaise. Moi je suis occidental. Les pays Baltes craignent la Russie par exemple, et aux vues de leur histoire, on le comprend. Ne prétendez donc pas représenter l’est européen. 

            • tab 26 novembre 12:30

              @V_Parlier

              Etre républicain stricto sensus c’est vivre dans une république. Ca peut être la Corée du Nord ou la Chine, pas réputées pour leurs valeurs démocratiques. Et Poutine, bien que loin d’être aussi terrible que le régime nord coréen n’est pas un véritable démocrate pour autant. L’opposition russe n’existe pas, pas par unanimité - le pouvoir ne fait jamais l’unanimité mais parce que Poutine s’est arrangée pour qu’il n’y ait en face personne de crédible. De plus il use et abuse des pressions diverses et variées sur des acteurs de la société russe. Je ne dis pas qu’il n’existe pas quelques voix discordantes, et libres, mais ce n’est qu’une facade. Navré de le dire. La France est une démocratie parce qu’il y a de vrais débats, de vrais partis, de vrais opposants et que personne n’est d’accord. C’est la démocratie ça. 

            • Ben Schott 26 novembre 12:35

              @tab
               
              « Etre républicain stricto sensus c’est vivre dans une république »
               
              Déjà, non, tabouret. On peut vivre dans une république et être royaliste stricto sensus.
               


            • JL JL 26 novembre 12:57

              Etre dictatorial stricto sensu c’est vivre dans une dictature !

               
               smiley
               
               

            • anna anna 26 novembre 13:01


              @tab
              - « ...Les pays Baltes craignent la Russie par exemple, et aux vues de leur histoire, on le comprend... »

              C’est vous qui parlez au nom des « populations » Baltes ?
              La quantité des russes, habitants dans les pays Baltes varient entre un quart et un tier C’est moins que la population ukrainienne, mais c’est beaucoup tout de même. Ceux des « populations » Baltes, qui ne veulent pas être russes, veulent voir leur pays ethniquement pur. Les lituaniens veulent rester « entre les lituaniens », les laitons veulent rester « entre les laitons », les estoniens entre les estoniens...
              Si vous n’étiez pas aveuglé a ce point par votre haine, vous comprendrez, que cela s’appelle LE NATIONALISME  ! C’est de cela que vous accusez les russes, alors que les « russes », nous sommes composés de183 nationalités ! Essayez déjà de refourguer quelques migrants africains aux pays Baltes, vous verrez les résultats de leur amour pour la « démocratie » et pour les droits de l’homme.
              Quant a leur « histoire » pleine de « souffrance » sous le joug soviétique, vous ne connaissez RIEN, vous connaissez seulement ce qu’on veut bien vous bourrez dans le crane. Toutes les populations ont leur lot de « saloperies historiques » a trainer. Les baltes aussi ne sont pas des anges. Les polonais avec les ukrainiens ont aussi commis des massacres historiques.
              Par exemple :
              http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/11/25/wolyn-le-film-du-traumatisme_5037945_3246.html

              * admirez la quantité des commentaires  smiley
              Zéro !
              Tous les « pro-ukrainiens » ne sont pas intéressés a se culpabiliser, tous sont partis sur les pages du Monde ou on peut déverser sa bille sur Poutine


            • tab 26 novembre 13:03

              @Ben Schott


              Etre républicain c’est être pour le système politique qu’est la république. Vous avez très bien ce que vous avez compris et une république n’est pas nécessairement démocratique, les exemples pullulent. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès