Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Groupe de visiteurs français - La guerre du Donbass

Groupe de visiteurs français - La guerre du Donbass

Après une première journée passée dans le centre-ville de Donetsk, le groupe de visiteurs français a été visiter la périphérie Ouest de la capitale de la République Populaire de Donetsk (RPD). Une zone soumise chaque jour à de nouveaux bombardements de l'armée ukrainienne.

Nous commençons la visite par le quartier de la gare ferroviaire de Donetsk qui porte encore les stigmates des bombardements qu'elle a subi et qui ont fait plusieurs victimes, entre autre lorsque le marché qui la borde a été touché en pleine journée.

Nous poursuivons ensuite vers le quartier de Kievskyi puis celui d'Oktiabrisky près de l'aéroport de Donetsk à présent totalement détruit. Les stigmates des bombardements, dont certains sont récents sont visibles partout : bâtiments détruits ou criblés d'impacts de shrapnels, trous dans les murs, stèles commémorant les nombreuses victimes civiles de ces mêmes bombardements, maisons plus ou moins rasées.

Près de l'aéroport, nous croiserons des habitants survivant au milieu des ruines grâce à quelques poules et chèvres qui paissent au milieu des gravats. Alors que nous sommes en plein journée, des tirs se font entendre au loin.

Nous continuons ensuite vers la gare routière, comme l'aéroport elle était flambant neuve, refaite totalement pour l'Euro 2012. La gare a été totalement détruite par des tirs de roquettes Grad. Une gare routière où un grand nombre de gens attendaient leur bus au moment où elle a été frappée par les bombardements. Ce qui reste de ce décor apocalyptique révèle, malgré le temps qui est passé, la panique des passagers essayant de s'enfuir.

« La gare routière ! Si je réalisais un film sur la guerre j’aurais créé ce décor. Regardez les photos et imaginez une seconde qu’elle était bourrée de monde attendant leurs bus ! […] La valise recroquevillée m’a fait beaucoup de mal, j’ai vu trop de films sur la deuxième guerre mondiale », déclarera Vladimir après sa visite.

Après une pause rapide dont je profite pour les interroger sur leurs impressions, nous poursuivons notre visite par le district de Petrovskyi, au Sud-Ouest de Donetsk, lui aussi régulièrement bombardé par l'armée ukrainienne. Entre autre le quartier de Troudovskyi, dont les magasins qui sont face à la gare routière ont été totalement détruits par les bombardements, et où un certain nombre de personnes survivent depuis plus de deux ans dans l'abri anti-atomique de la mine, qui a subi elle aussi des milliers de bombardement depuis 2014.

L'association des vétérans d'Afghanistan nous guide dans ce district, nous montrant plusieurs monuments commémoratifs de la Seconde Guerre Mondiale, de celle d'Afghanistan, et cette sculpture géante en acier recyclé faite avec des armes venant d'une usine de munitions locale qui attend toujours d'être installée sur son socle du monument dédié aux soldats du district tombés en Afghanistan.

Nous finissons par une visite du musée de la guerre situé dans l'une des écoles du district de Petrovskyi. Un petit musée qui contient des pièces originales de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi de la guerre d'Afghanistan et du Haut-Karabagh.

À voir ce musée et ce que nous avons visité pendant le reste de cette journée, on a l'impression terrible que l'histoire se répète. Une répétition permise par le silence des médias occidentaux sur la véritable nature du régime ukrainien actuel. Un silence que nos visiteurs ont brisé en venant sur place et qu'ils continueront à combattre maintenant qu'ils sont rentrés en France.

Suivez le groupe français lors de sa deuxième journée à Donetsk, et découvrez ses impressions :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan 9 novembre 09:37

    Salut..merci, en ce jours d’élection US, je ne suis pas sur que cela soit la tasse de thé favorite..dommage car il y a bien sur un lien direct entre les us et ce désastre à l’est...

     smiley


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 09:44

      @howahkan
      En effet d’ailleurs hier et la nuit dernière les Ukrainiens étaient déchaînés, tirant intensivement sur toute la ligne de front jusqu’à 3 heures du matin...


    • roman_garev 9 novembre 09:52

      @Christelle Néant
      On va voir comment vont-ils se comporter maintenant, après la victoire de Trump qu’ils haïssent tout en léchant les culs d’Obama et surtout de Cli-Cli.



    • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 09:53

      @roman_garev
      La je pense qu’ils doivent être en plein crise d’hystérie collective.


    • roman_garev 9 novembre 09:41

      Merci Christelle.

      C’est très important, d’accueillir au Donbass des simples Français, curieux et surtout courageux, afin qu’ils voient de leurs propres yeux et entendent de leurs propres oreilles tout ce que s’y passe et s’y est passé, au lieu de cette masse homogène de mensonges (étrangement brune) propagée (plutôt versée sur les têtes de lecteurs) par tous les merdias français (en connais-tu une seule exception ?). 

      • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 09:46

        @roman_garev
        Un journaliste de l’Humanité était venu et avait fait son boulot correctement : Stéphane Aubouard. Pour le reste c’est effectivement de la merde en barre.


      • roman_garev 9 novembre 09:55

        @Christelle Néant
        Merci et respect à l’Huma.

        Comment traduirez-vous en français l’expression russe argotique « респект и уважуха » ? smiley

      • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 10:00

        @roman_garev
        Je pense qu’on peut traduire çà par « Respect et honneur »


      • roman_garev 9 novembre 10:09

        @Christelle Néant
        Oui, d’accord, le sens est là, mais, malheureusement, la fleur argotique des deux mots qui, les deux, substituent en russe (mais avec des nuances différentes) un seul mot neutre « уважение », s’évanouit, la locution devenant plutôt officielle smiley


      • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 10:25

        @roman_garev
        Je sais bien mais c’est souvent ardu de traduire ce genre d’expression dans une autre langue sans perte de sens smiley


      • roman_garev 9 novembre 10:31

        @Christelle Néant
        Je pense qu’on peut traduire çà par « Respect et honneur »


        Pour info, cela correspond exactement à l’expression russe « Честь (ему) и хвала ».
        Le sens est le même, mais le piquant n’est plus là...

      • Christelle Néant Christelle Néant 9 novembre 11:09

        @roman_garev
        La traduction c’est tout un art smiley Il y a aussi des expressions en anglais qui sont intraduisibles en français, ou beaucoup moins percutantes ou drôles.


      • Dom66 Dom66 9 novembre 21:51

        Bonsoir Christelle.

        Un petit passage pour lire votre article…merci, et pour en profiter au passage pour plusser ceux que j’approuve. (vous avec)

        Amic


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès