Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Haïti et les normes grabuge

Haïti et les normes grabuge

Des sept cent réponses à l’article de morice, j’ai extrait celle-ci de JL, à laquelle l’auteur n’a pas répondu, car il ne répond plus : « Comment expliquez-vous qu’aucune norme de construction anti-sismique n’y ait été imposée ? On sait que les maisons et les immeubles se sont tous écroulés comme châteaux de cartes ! » Je ne suis pas allé plus loin tellement j’avais craqué devant tous les « bonjour » sans la moindre compassion. C’est dommage, cet article relatant de la persistance de l’auteur à palier aux lacunes de l’enseignement scolaire mériterait tellement mieux. Ce document relatant de la résistance de ce théoricien à persister dans son intuition première, malgré l’immobilité des institutions bien assises sur leur convictions, en apprend beaucoup. Cet billet, chez celui qui est encore capable de réflexion, peut entrainer de nombreuses bonnes questions.

Pourquoi l’ingénieuse intuition d’un seul homme, Wegener , qui part de ce simple constat parvient à notre entendement, sept décennies plus tard. N’est ce pas la liberté d’esprit et d’initiative qui a entrainé ce chercheur à poursuivre sa voie, reconnue aujourd’hui comme indubitable. C’est donc bien que, délibérément, l’Autorité, responsable de l’enseignement auprès des masses, n’encourage pas cette première loi affichée au fronton de tous nos temples municipaux. N’est-ce pas bon à savoir, elle fait de ses ouailles des maçons ordinaires, afin que le bâtiment aille, pour que tout le reste aille. Seulement voilà, c’est cette liberté défendue par l’auteur , par l’acharnement du chercheur, et des courageux qui ont poursuivi ses travaux, qui permet de rendre évidentes les erreurs du passé, imposées par l’Autorité des Francs-Maçons.

Je ne vais pas refaire l’historique de ce mouvement sectaire, mais mettre en lumière les défauts d’une norme quelconque, quand elle est imposée de façon « démocratique », mais irréfléchie. Instaurée en haut lieu par l’élite au pouvoir centralisé, puis ventilée par la hiérarchie à l’échelle mondiale, voici les dégâts que peut causer, la norme. Lorsqu’une ville de près de quatre millions d’habitants, secouée à deux heures de la nuit, ressemble au petit jour à ça , tous les discours, les calculs, les comptes, les froids constats des diffuseurs de l’information semblent illusoires. Pire encore, le jour même, pas un flash qui ne se termine par une demande d’information mendiante de don, alors que l’on sait bien que ces dons peuvent tomber naturellement, sans le clamer sur tous les toits. L’on a appris depuis, dans le cas du tsunami, qu’ils étaient beaucoup trop importants au regard d’autres catastrophes, comme celle qui frappa la Birmanie. Cette même information malgré les milliers de kilomètres de côtes frappées de plein fouet ne prononça qu’un mot : Pucket. L’on sait aujourd’hui comment ce haut lieu du tourisme sexuel fait l’objet de manifestations paysannes contre la perquisition exercée par les autorités locales de toute la bande côtière...pour reconstruire à nos frais, à nos normes et restaurer au plus vite, ce flot de touristes salutaires qui font vivre ces pays, en achetant leurs petits...

On a compris !

On a compris comment ces normes, que nous imposons sans bornes, à l’autre bout de la planète, pour loger les gens honnêtes, leur retombent un jour sur la tête. Nous les dominants, qui fabriquons nos bâtiments, comme sur les terres les plus prospères, dans les contrées les plus austères, pour parquer nos milliers de frères, afin de leur piquer leur terres, pour produire nos aliments qui souvent sont si dégoûtants...Nous, dominants, brulons partout des forêts vierges, ces champs de poutres qui convergent dans la fumée comme nos cierges, vers le ciel en un instant. Et nos prières les plus profondes, ne changent rien de par le monde, tout ce qui compte au principal, c’est la démocratie légale, dure et brutale, mais pas loyale, tout ça pour devenir normal.

 

La seule norme à respecter, c’est d’abord la liberté, et particulièrement, de l’information.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Big Mac 15 janvier 2010 10:02

    Bonjour Lisa Sion 2


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 10:27

      oui, bonjour,

      meins,

      je vais récolter tous les troll à morice

      Ouah, 780 bonjour troll,

      Bonjour communautariste bien aimé

      Bon.....


    • zelectron zelectron 15 janvier 2010 12:38

      @Lisa
      Le mise à sac de la planète ne date pas d’hier et je vomis comme toi de l’incongruité (dois-je écrire la rapacité ?) des nations qui redonnent 1 quand elles ont volés 100, les ex-voto sont en solde ces temps-ci..


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 janvier 2010 00:16

      Zélectron, libre de pensée,

      on est bien d’accord, ça pue gravement au vu de ceux qui arrivent à rire sur ce genre de sujet, de ceux qui étayent ce système mafieux et de ceux qui en fixent les règles et les lois. a+.


    • JL JL 15 janvier 2010 10:18

      La réponse des bien pensants, je veux parler des conformés pensée unique, à ma question citée a été : trop pauvres. Que je sache, au Japon, et depuis des millénaires, on sait construire anti sismique avec des moyens très modestes.

      Sur les tenants et aboutissants, aussi bien du tsunami en Thaïlande que de ce tremblement de terre à Haïti, je ne dirai qu’une chose : la stratégie du choc.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 10:39

        Salut JL,

        J’adore la réponse ; trop pôvres ! trop pauvre la réponse.

        Ici chez nous, on construit en carton qui faut trente ans à payer alors que quand enfin c’est à toi, c’est tout foutu de partout. Au Japon, pays des fosses marines de dix mille mètres, ils construisent en bois et papier tendu. c’est fenshui http://www.google.fr/search?q=fengshui+maison&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&client=firefox-a&rlz=

        Et la mode chez nos élites, c’est la cabane enbois en haut d’un arbre...a+.


      • K K 15 janvier 2010 15:52

        je confirme les propos de papy. Je vous ai répondu en ce qui concerne l’absence de normes à Haïti. Certains groupes de BTP internationaux ont construit des batiments aux normes de leurs pays (les groupes français par exemple), mais cela reste l’exception vu que le respect de ces normes françaises engendre un surcoût de 4%.

        La raison de l’absence de normes en Haïti est plus l’absence d’état fiable. Ce pays qui aurait pu être un paradis a été ruiné par des années de dictature et se retrouve être un des pays les plus pauvres de la planète. La carence d’état mène à cela. PAs de normes, pas d’état pour définir les normes et de toute façon pas de structures fiables pour faire respecter des normes si l’état avait voulu en appliquer.
        De plus, les normes parasismiques occidentales sont très récentes. 20 ans, pas plus pour les dernières normes. En ce qui concerne le japon, c’est un peu plus ancien, mais pas autant qu’on peut le penser. 

      • sissy972 15 janvier 2010 18:27

        Bonjour JL
        Kobe 5357 morts pourtant le Japon depuis des millénaires sait faire face !!
        Hier j’ai répondu à votre question : pognon. Aujourd’hui je re-réponds pognon.
        Je suis allée pour plus amples informations sur le site de OUMMA.COM/HAITI LA CATASTROPHE ETAIT PREVUE ;
        pensez-vous un seul instant que le gouvernement haïtien qui doit faire face à de si nombreux soucis économiques, politiques puisse débloquer des millions pour d’abord raser les bidons-villes reloger la surpopulation puis reconstruire aux normes ?
        Le gouvernement savait qu’un tremblement majeur devait survenir mais que faire ? puisque personne ne peut prédire une date fixe.
        la Martinique département d’Outre-mer donc dépendant de la métropole n’est pas aux normes, je viens de lire le France-Antilles de ce jour, et un syndicaliste de FO-Santé confirme : « en cas de séisme le CHU n’est pas prêt ».
        Bonne journée
        Sylvia
        M’étonnerait fort que l’on construise para-sismique au Japon depuis des millénaires


      • appoline appoline 16 janvier 2010 14:23

        En premier lieu, il faut déjà commencer par ne pas claquer du bec, alors parler de normes anti-tout est une utopie. Et puis à 7,5, je doute que beaucoup d’immeubles restent debout. La nature commence à secouer ses puces et ce n’est peut-être pas fini, presque dommage que les occidentaux et leur égo qui bombent le torse en prenant l’avion pour aller secourir les poooovres ne puissent pas patauger dans un seisme bien de chez nous. Nous critiquons quand le mal est fait mais sommes incapables de ne pas leur bouffer le peu qu’il leur reste. Parce que, en sous-marin, les tractations doivent y aller bon train soi-disant pour remettre le pays sur pied.
        Les haïtiens peuvent toujours évoquer le vaudou pour se sortir de l’impasse mais voilà, ça ne marche pas comme ça, il ne faut pas tripoter à ce qui peut se retourner contre vous. Enfin, c’est une hypothèse retenue par certains, qui ma foi, ne sont pas placés dans le bas de la pyramide.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 11:50

        Et voici ce que je reçois il y a un instant dans ma boite mèle :

         


        Faites un don pour Haïti
        en achetant ce livre, 100% de vos dépenses seront reversées aux peuples haïtiens.
        Aidez nous.

        Apprendre les secrets
        du vaudou et de la magie Haïtienne.


        Ce livre vous apprendra et vous dévoilera tout, sur les secrets du vaudou et de la magie Haïtienne.

        Ce livre est unique en son genre, il permet d’apprendre et d’appliquer le Vaudou et la Magie par la pratique. Ce recueil s’adresse à tous les inconditionnels et de tout public connaissant mal le pouvoir tout puissant que le vaudou et la magie incarnent dans notre vie.

        Toutes les oraisons et les secrets fulgurants du vaudou et de la magie sont dévoilés dans ce beau recueil. Croyez moi, ce livre vous aidera à forcer les portes du destin.

        La puissance des rituels développés dans ce livre ne connaît quasiment pas de limite. Appliquez les secrets de ce beau recueil, et quelle que soit la nature de vos souhaits en ce moment, ils se réaliseront.

        La clé du bonheur est révélée dans ces pages. Lisez les vite !

        Achetez dès maintenant ce livre ! 17 11 2009    

        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 11:58

          Pour qui ne sait pas ce en quoi consiste la magie haitienne, il s’agit de faire avaler un poison naturel local qui déglingue définitivement le cerveau et transforme la victime en zombi à vie...

          http://www.priceminister.com/offer/buy/1150837/Jumel-Sylvie-La-Sorcellerie-Au-Coeur-De-La-Republique-Livre.html#info

          Les Zombis

          " L’un des aspects les plus controversés du vaudou est bien sûr l’existence de zombis. Auprès des populations, le zombi est craint mais fait aussi pitié. Il arrive d’ailleurs que des défunts aient la tête tranchée pour qu’ils ne deviennent pas des morts-vivants.

          Il semble qu’il y ait trois sortes de zombis :

          • Le zombi astral : élément de l’âme qui peut être transmuté selon la volonté de celui qui la possède
          • Le zombi cadavre : un mort-vivant que l’on peut faire travailler
          • Le zombi savane : ancien zombi de chair qui est revenu à l’état de vivant
          " Les Haïtiens racontent de nombreuses histoires de zombis. Un prêtre catholique confia à l’anthropologue Francis Huxley qu’il avait vu dans un village un zombi en train de ronger la corde lui liant les mains. Après avoir bu de l’eau salée (censée réveiller les morts), il put dire son nom et sa tante vint le reconnaître en affirmant qu’il était mort depuis 4 ans. "


          • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 15 janvier 2010 12:03

            Monsieur de Sion, je n’ai rien compris à votre charabia.

            Savez-vous que la Normandie est une région à risque sismique. Les normes parasismiques devraient y être appliquées mais ce n’est pas obligatoire et pourtant ça ne coûte pas cher. Il suffit d’inclure dans la construction, des chainages verticaux et horizontaux qui devront être reliés entre-eux ce qui provoque seulement un surcoût de 10 % dans la construction des bâtiments. On préfère nier le risque parce que l’on a construit dans le Cotentin des centrales nucléaires. Or nous savons que la cathédrale de Coutances s’est effondrée vers la fin du Moyen-Age suite à un tout petit tremblement de terres de rien du tout bien que nous soyons encore dans le massif armoricain (granite) qui je vous le rappelle s’enfonce inexorablement dans la mère, 2 cm/an ce qui fait en 2000 ans 40 mètres.. Figurez-vous qu’à l’époque de Jules César on pouvait aller à pied sur ces terres que sont aujourd’hui les iles de Jersey et Guernesey. Et les plissements du pays d’auge, ils ont été provoqués par quoi ?

            Donc en France nous ne sommes pas à l’abri d’un tremblement de terre quoiqu’ils soient rares, il faut quand même le préciser.

            Un tremblement de terre n’est qu’un déplacement de terre, soit horizontalement c’est le plus redoutable ou soit verticalement, moins destructeur. Ce qui fait la puissance d’un tremblement de terre, c’est la vitesse de déplacement du sol. Imaginez donc que le sol sous vos pieds se déplace de quelque mètres à une vitesse de 100 km/ heure votre maison est parterre et vous aussi.


            • Salsabil 15 janvier 2010 12:10

              Bonjour Djanel !!!

              Par pitié ! Un peu de respect pour les mères !!!

              Le massif armoricain s’il s’effondre, c’est dans la mer !!!!!!!!!!!!!!! smiley


            • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 15 janvier 2010 12:19

              Les psychanalystes d’agora vox m’accuseront d’avoir commis le lapsus révélateur que je suis atteins du syndrome d’œdipe car j’ai écrit la mére au lieu de la mer. Merde quoi ça arrive à tout le monde. Et les plus vicieux d’entre-eux auront remarqué que je m’enfonce inexorablement dedans. Du coup me voilà bon pour l’HP.



            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 12:22

              DJ, j’ai tout compris de votre post ( vous ne m’avez donc rien appris. )

              Vous prenez la peine d’écrire " Il suffit d’inclure dans la construction, des chainages verticaux et horizontaux qui devront être reliés entre-eux ce qui provoque seulement un surcoût de 10 % dans la construction des bâtiments. « . Soit, j’ai bien observé contre la nationale qui contourne Evreux, une ruine dont tous les torchis étaient tombés. La structure bois était intacte et debout.

              C’est bien ce que j’ai cherché à expliquer par ces mots dont j’ai omis, c’est vrai de rajouter le pourquoi c’est dommage. extrait du texte précédent : » Nous, dominants, brulons partout des forêts vierges, ces champs de poutres qui convergent dans la fumée "... Plutôt que les exploiter dans le bâtiment...etc...


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 12:33

              DJ,

              je ne suis ni psychanalyste, ni architecte, mais puis pourtant vous dire que vous êtes nerveux et susceptible  ; " Les psychanalystes d’agora vox m’accuseront " un psy, en l’occurrence est quelqu’un qui vous encourage à parler vous même de vos angoisses et ainsi les faire ressortir afin d’apaiser votre affect. Il ne vous accuse jamais de rien puisque c’est vous même qui reconnaissez vos propres souffrances.

              alors, soyez aimable, ca ca ca cal mez vous.


            • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 15 janvier 2010 13:04


              Tu confonds quelque chose. La maison que tu as observée est probablement en colombage. S’il y a des maisons en colombage dans ce coin, c’est parce qu’il n’y avait pas assez de pierre pour construire des maisons en dur .


              Tu as probablement raison, ces maisons en colombage résistent bien au mouvement du terrain. D’ailleurs les constructions anti-sismiques imitent leurs structures en incorporant et en multipliant des chainages en béton armés verticaux et horizontaux. Dans les maisons en colombages cette structure est visible, ce sont les poutres, les poteaux et jambes de force. Ça tient de bout mais il ne fait chaud là-dedans, les murs ne fond qu’une dizaine de centimètre d’épaisseur.


              Quant au vaudou, les charlatans profiterons de la crédulité des gens . Dieu vous a puni donc vous êtes coupable. Donnez de l’argent au vaudou pour votre repenti. Amen moi les sous, ainsi soit-il. Fermez le ban.


            • PhilVite PhilVite 15 janvier 2010 13:10

              Entre Djanel qui s’enfonce dans la mère et Salsabil, hier, qui reste dans les anales, mais où va-t-on sur ce site ?? Je vous le demande !  smiley smiley


            • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 15 janvier 2010 13:27


              Probablement, je vous ai vexé et vous m’accuser d’être susceptible.

              Mais pas du tout.

              Je me suis aperçu de ma gaffe en relisant mon commentaire et aussitôt, j’ai rédigé mon poste signalant mon erreur que j’ai appelé lapsus au bon souvenir d’un dénommé Sigmund et manque de peau, Gül qui d’habitude se traine comme un lampadaire m’a pris de vitesse si bien que vous avez cru qu’elle m’avait mouché.

              Mais pas du tout,

              Je demande donc à Gül de déplacer son horrible commentaire pour le remettre à sa place en dessous du mien comme ça j’aurais l’air moins con !

              Merci d’avance Gül.


            • Salsabil 15 janvier 2010 13:29

              Coucou Phil smiley

              Dingue non ? C’est parce que je l’ai pensé trop fort !!!

              J’ai dit « penser » ! smiley

              Malisa je te fais au passage, un gros bisou même si tu défends momo... Tu sais qu’à une époque fut proposé un concept de Momothon ???! smiley


            • Salsabil 15 janvier 2010 13:31

              Mon petit Djanelichon,

              Je n’ai pas ce pouvoir, bien malheureusement sinon je crois que je m’amuserais encore plus.

              Et mon commentaire n’était pas horrible, voyons ! Il faut quand même reconnaître que l’erreur était très drôle, merde ! Quoââ ! smiley


            • PhilVite PhilVite 15 janvier 2010 13:47

              Coucou Salsabil, smiley

              On ne dira jamais assez le danger de penser trop fort !

              Surtout sur AV !!  smiley


            • K K 15 janvier 2010 15:59

              Djanel,

              pour votre info, Paluel, Penly, Flamanville et l’usine de retraitement de la Hague sont conçues pour résister à un tremblement de terre. C’est vrai qu’elles ne sont pas aux dernières normes antisismiques car elles ont été construites avant la publication de ces normes.

            • Fergus Fergus 15 janvier 2010 17:44

              Mieux vaudrait cependant ne pas avoir à tester dans l’avenir les qualités anti-sismiques des installations sensibles du Nord-Cotentin, entre la centrale de Flamanville, l’EPR lorsqu’il sera construit, et l’immense usine Areva (5 km de périmètre !).

              Moi qui apprécie tout particulièrement La Hague et les paysages si joliment décrits par Didier Decoin dans « Les trois vies de Babe Ozouf », je croise fortement les doigts !


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 12:06

              Génial, des scénariis super pour Hollywood !

              Les Zombis : des esclaves

              Des études récentes, telle celle du Dr Wade Davis de l’Université de Harvard, ont démontré qu’il était possible à l’aide de certaines substances de ralentir presque totalement le rythme cardiaque.
              Il ne reste plus alors au sorcier et à ses assistants qu’à attendre le départ de la famille après l’enterrement pour exhumer le corps du cercueil.Ces gens sont jugés par des sociétés secrètes haïtiennes, les Bizango. Le poison est versé le plus souvent dans la chaussure ou sur le dos de la personne visée afin qu’il imprègne la peau.
              Les principaux ingrédients de ce poison seraient d’après le Docteur Wade Davis :

              • Des ossements humains réduits en poudre
              • Deux lézards tués récemment
              • Les carcasses séchées d’un gros crapaud très venimeux et d’un ver polychète
              • Des plantes dont une sorte d’abizzia qui contient de la saponine pouvant perturber la respiration
              • Deux poissons de mer dont le poisson globe qui contient de la tétrodotoxine

              La tétrodotoxine provoque une paralysie qui entraîne une immobilité totale durant laquelle la frontière entre la vie et la mort devient incertaine. Le poison intensifie subtilement la terreur de sa victime persuadée du pouvoir de son tortionnaire. D’ailleurs pour accroître leur emprise, les prêtres n’hésitent pas à utiliser des subterfuges. Un jour, un Uga déterra un cadavre et lui rendit un semblant de vie végétative devant une assistance terrifiée. Mais, l’un des témoins remarqua un petit tuyau qui sortait de la tombe, grâce auquel le « mort » complice du prêtre, avait pu respirer.

              L’amour et la vengeance jouent un grand rôle dans le vaudou. Mieux vaut éviter d’offenser certaines personnes. Le mauvais aspect du vaudou permet tout simplement, sous couvert de la sorcellerie, de pouvoir utiliser de la main d’œuvre comme esclaves.

              V.B (09.2005)

              < Religion. Croyances. Sectes


              • appoline appoline 16 janvier 2010 14:29

                @ Lisa,

                Le problème avec le vaudou, c’est qu’il stagne dans le côté noir et c’est peut-être ce qu’il leur est retombé sur le coin du nez. Manipuler certains rites n’est pas sans en payer la contre partie. Ceux-ci se transmettent de générations en générations et le nouvel arrivé parfois ne se doute pas de ce qui l’attend. Nous avons tous le choix entre le blanc et le noir, la magie elle est la même mais employée dans un sens ou dans l’autre.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 12:58

                Quand l’on apprend qu’une famille, dont un membre a été tête de liste à la mairie de Bordeaux aux côtés d’Alain Juppé, est envoûtée, ruinée, et déportée vers l’Angleterre où ils travaillent tous pour un gourou... ( émission de fr3 de la semaine dernière ),

                On perçoit mieux le témoignage suivant : http://www.priceminister.com/offer/buy/1150837/Jumel-Sylvie-La-Sorcellerie-Au-Coeur-De-La-Republique-Livre.html#info

                Résumé :

                Vous croyez, vous, à la sorcellerie ? Attention, pas les médiums, voyants et autres astrologues permanentées : nous parlons bien des sorciers. Des mages, des jeteurs de sorts et autres thaumaturges adeptes de magie noire ou blanche, qui enfoncent des aiguilles dans des poupées, fouillent la terre des cimetières, éventrent des crapauds... pour agir sur la réalité. Savoir si ces pratiques sont efficaces n’est pas notre propos, et nous n’avons pas non plus à juger les clients ordinaires . Mais quand ce sont des ministres, des chefs de cabinet, de hauts magistrats... et des présidents de la République et leur entourage, cela ne nous regarde-t-il pas ? Celui-ci veut-il s’assurer une victoire électorale, cet autre abattre un adversaire politique ou celui-là, plus retors, influer sur les courbes de popularité en détournant la trajectoire des ballons ronds ? Ce n’est pas possible ? Libre à vous de le croire. Mais au terme de cette enquête, on saura désormais qu’en France, au plus haut niveau de l’État, on paie très cher pour s’assurer les effets, réels ou espérés, de la sorcellerie. Cela, au moins, est une certitude.


                A propos de l’auteur :

                Sylvie Jumel, haut fonctionnaire, a exercé les fonctions de magistrat financier à la Cour des comptes, puis elle a rejoint les services du Premier ministre comme chargée de mission. Après s’être spécialisée dans les investissements internationaux au Ministère de l’économie et des finances, elle poursuit sa carrière dans l’Administration. Elle se passionne depuis plusieurs années pour les sujets liés à l’occulte. Ses contacts et ses réseaux au coeur du pouvoir lui ont donné les clés pour écrire ce livre, qui ose, enfin, dire au citoyen ce que beaucoup savent mais taisent.

                Ils tapent aussi dans la finance de haut vol...pardon, VOL : 

                http://www.lexpress.fr/actualite/economie/kerviel-comptait-sur-les-voyantes_683252.html


                • JL JL 15 janvier 2010 13:37

                  Merci Lisa pour ces révélations. On aimerait savoir ce qu’en pensent nos chasseurs patentés de sorcières et soucoupistes !


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 15 janvier 2010 17:35

                  l’ oeuf dur c ’est dans le dix minutes ...


                  • sissy972 15 janvier 2010 18:31

                    Bonjour Capitaine,
                    oeuf mimosa pour moi. merci. je passerai le prendre ce soir dans mon jet privé.
                    Mon balai de sorcière est à la révision pour les 10 000km


                  • L'enfoiré L’enfoiré 15 janvier 2010 19:17

                    Bonsoir Lisa,

                     Pas d’espérance ou de peur à avoir, vous n’êtes pas Morice. Lui, c’est un cas à strophes.
                     Je proposerais bien à Morice de changer de pseudo pour remettre les compteurs à zéro.
                     Peut-être aussi d’aller au but et ne pas tourner autour pour meubler ses billets.

                     Il faut avoir un style spécial et bien marqué au fer rouge pour se payer des centaines de commentaires.
                     Ailleurs, la seule réponse de la « bergère » au « bergers » fut :
                    « Il n’est pas étonnant que les bigots se soient donnés rendez-vous ici. Vous remarquerez que pas un n’a pu opposer le moindre argument à ce qui est le mode opératoire de l’ethnisme : 1- la mise hors-contexte, 2- et la généralisation à toute une nation des manquements de quelques uns  ! Il parle d’humour quand il s’agit de la farce. Mais ça ne change rien à la distribution manichéenne des rôles qu’ invalident même dans la farce la mise hors-contexte et la généralisation. Faut-il que ces bigots portent en eux-mêmes la haine d’eux-mêmes avec une pareille suffisance ! On est dans la bouffonnerie thérapeutique ! »
                     
                    Ici il n’y a pas de bigots. Ici on parle de sérieux.
                    J’ai déjà eu l’occasion de donner un peu de vécu sur le problème de Haïti, ce pays qui n’en finit pas de chercher à en sortir.
                    A cette question de JL, il n’y a pas de réponse sinon par l’intermédiaire de son histoire.
                    Quand on veut gagner des sous, il faut avoir encore quelque chose à vendre. La République Dominicaine, à côté, je connais un peu. Le tourisme est là par le rêve des palmiers et d’une mer pleine de poissons antillais.

                    Le tourisme ne sauvera pas dans une catastrophe mais il permettra de survivre quand la pauvreté a pris ses quartiers. Vous parlez de tourisme de manière générale dans des pays de rêve. Ce n’est pas le cas pour Haïti. Consultez les brochures touristiques, vous comprendrez mieux.
                    Oui, absolument Wegener est un bon sujet. Une histoire intéressante et passionnante même. Une lute contre le conformisme et la b^tise.
                    J’ai ajouté un commentaire dans ce sens.

                     smiley


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 20:00

                      Slu l’enfoiré,

                      ton commentaire suffit à redorer ce fil, merci. « Pas d’espérance ou de peur à avoir, vous n’êtes pas Morice. Lui, c’est un cas à strophes. Je proposerais bien à Morice de changer de pseudo pour remettre les compteurs à zéro. Peut-être aussi d’aller au but et ne pas tourner autour pour meubler ses billets.  » tout à fait d’accord. il a craqué devant l’armée de trop leurres et nous gagnerons tous à ce qu’il daigne changer de pseudo, de style, moins lourd, et qu’il gagne en sens de l’humour et de la dérision...tout comme il a changé de métier. Notez bien que ce doit être pour les mêmes raisons. « Vous parlez de tourisme de manière générale dans des pays de rêve. Ce n’est pas le cas pour Haïti. » J’avais bien compris le jour où je me suis trompé d’avion alors que je partais en chantant...pour hawaii  !!!! aïl aîl aïl !

                      amusicalement, L.S.


                    • furio furio 15 janvier 2010 19:25

                      Les normes !!! Justement le système ultra libérale s’en tape royalement des normes ! Le principe de faire du fric passe devant toute autre considération. Si j’avais eu à ecrire sur le malheur des Haïtiens, je n’aurais pas manqué de relever que ce pays, sous la tutelle des états-uniens aurait dû être une vitrine « du savoir faire états-unien » face à l’ennemi Cuba. Qu’avons nous ? en face de Cuba, un pays ravagé par l’impérialisme états-unien et le libéralisme d’entreprendre. J’aurais relevé que le cataclysme le plus meurtrier ce n’est peut-être pas ce tremblement de terre, mais le régime des duvalier et les tontons macoutes qui ont « massacré » des dizaines de milliers de personnes à partir de 1958 chaque année !! Sans déclencher la venue des ONG et les larmes de crocodiles de l’occident !
                      J’aurai également souligné que les ONG et les secours ne se sont pas bougé le cul sur des tragédies beaucoup plus meurtrières et ignobles que ce tremblement de terre. J’aurai cité l’Irak avec ses CENTAINES DE MILLIERS DE MORTS et GAZA avec ses DIZAINES DE MILLIERS DE MORTS...ou disparus (c’est pareil). 


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 19:41

                        rien à ajouter, la compassion pure mêlée d’accusation juste.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 15 janvier 2010 20:33

                        Furio,
                         Je suis désolé mais je ne vous suis pas dans ce raisonnement.
                         Les normes n’ont rien à voir avec un « système ».
                         Les normes se construisent dans le temps et l’expérience de ses utilisateurs.
                         Faire du fric, on s’en fout. Le fric s’est un moyen, pas une fin en soi. Faut pas confondre.
                         Cuba, je connais pour y avoir été. Je peux en parler. Les Etats-Unis reviennent, lais c’est les réfugiés n’allaient pas dans le sens Etats-Unis -> Cuba, mais dans l’autre sens.
                         Je l’ai écrit, il y a un terrible manque à gagner à cause de l’embargo. Il y a des ingénieurs de grandes qualités à Cuba, mais c’est en quittant leur pays qu’ils peuvent exercer à la hauteur de leurs ambitions. Le régime des Duvaliers. Papa et Baby Doc ne sont pas américains.
                        Avant Castro, au temps de Batista, c’est tout l’Occident qui en a profité.
                        Un extrait de Wiki sur Cuba :
                        « Les luttes pour l’indépendance remontent au milieu du XIXe siècle avec la guerre des dix ans qui débuta en 1868 ; Les États-Unis intervinrent dans la guerre d’indépendance cubaine qui avait fait 200 000 morts depuis 1895 (soit 1/8 de la population) pour aider les indépendantistes et occupèrent l’île de 1898 à 1902, puis de 1905 à 1909. Les États-Unis poursuivirent une ingérence marquée jusqu’en 1934 (révocation de l’« amendement Platt » et Politique de bon voisinage). »
                        Lisez Hemingway et vous en saurez un peu plus.
                        Au sujet d’Haîti même source, on peut lire :
                        "Les États-Unis occupèrent l’île de 1915 à 1934. Par la suite, de 1957 à 1986, les Duvalier François Duvalier, surnommé « Papa Doc », né à Port-au-Prince, et Jean-Claude Duvalier, dit Baby Doc ou Bébé Doc fut président dictateur d’Haïti de 1971 à 1986. Né le 3 juillet 1951 à Port-au-Prince, régnèrent en dictateurs. Ils avaient mis en place un système de délation et d’escadrons de la mort, les Tonton Macoute. De nombreux Haïtiens s’exilèrent, notamment aux États-Unis et au Canada.

                        Les larmes n’ont pas de nationalité dans ce cas.


                      • L'enfoiré L’enfoiré 15 janvier 2010 20:47

                        Correction : « mais les réfugiés n’allaient pas dans le sens Etats-Unis -> Cuba, mais bien dans l’autre sens. »


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 janvier 2010 19:38

                         @K « De plus, les normes parasismiques occidentales sont très récentes. 20 ans, » En somme, si l’on y regarde de plus près, seul, le moyen age construisait antisismique et géomorphologique ( ou quelque chose comme ça ) cad la science que pratiquaient nos anciens pour déterminer le meilleur choix avant de bâtir. Si l’on considère ensuite que les meilleurs emplacements sont déjà pris, tout ce que l’on construit de nouveau aujourd’hui est aléatoire et surtout dans le cas du lit des fleuves et rivières.

                        @ Papy " Par ailleurs, en ce qui concerne le Japon, expliquez moi votre version des faits pour Kobé si, comme vous le dites, ils savent "construire anti sismiques«  »depuis des millénaires« ... C’est l’accélération industrielle qui a réduit les normes pour le béton, mais malgré tout, 5347 morts à Kobé, c’est peu au regard des dégâts innombrables.
                         » Au Japon, de nombreux scandales éclatent régulièrement pour des batiments non conformes et un durcissement des normes en 2007 a réduit fortement l’activité économique « l’échelle de Richter s’arrête au niveau du plus grave tdt recensé. Dès qu’un pire encore arrivera, il faudra ajuster immédiatement toutes les normes en repoussant le seuil...( comme en médecine )

                        @sissy972 » ...politiques puisse débloquer des millions pour d’abord raser les bidons-villes « Ce ne sont pas les bidon-villes les plus dangereux.

                         » M’étonnerait fort que l’on construise para-sismique au Japon depuis des millénaires "
                        Craignant les tdt, le japon construisait en bois vertical et de taille, et cloison en papier tendu .

                        @ux autres trop leurres, qu’est ce qu’on s’emmerde les jours sans morice pour troller à souhait ! C’est vrai, heureusement qu’il a arrêté d’être prof trop sévère, mais vous n’avez pas arrêté d’être élèves garnements trop indisciplinés, même Papy, c’est vous dire.


                        • JL JL 15 janvier 2010 19:54

                          Bonsoir Lisa, pour tout vous dire, ma question était formulée ainsi en réaction à ce qui a été dit à la radio mais pas répété depuis, à savoir que que Haïti n’est pas (n’était pas) en zone réputée sismique. Ce matin, à la même radio, le journaliste a éprouvé le besoin,en parlant de cette catastrophe de préciser à plusieurs reprises : « catastrophe naturelle ». Comme si quelqu’un pouvait encore en douter.


                        • L'enfoiré L’enfoiré 15 janvier 2010 20:45

                          JL,

                          "... Haïti n’est pas (n’était pas) en zone réputée sismique. ...« catastrophe naturelle »

                          N’importe quel géologue vous parlerait des plaques qu’on appelle plaque caraïbe et qui se frôlent par subduction sous celle de la plaque Nord-américaine, et qui accumulent les forces avant de craquer en une fois.
                          C’est Américains tout de même, ils ne savent pas rester chez eux !!!
                          Catastrophe naturelle, absolument.
                          Un scientifique avait même lancé un rapport qui disait que le 7.2 était à prévoir très rapidement.
                          Mais rapidement, cela ne veut rien dire à l’échelle de la Terre.
                          Par contre, se préparer pour contrer le naturel, c’est une autre affaire qui coute plus cher.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 janvier 2010 00:29

                          " ce qui a été dit à la radio mais pas répété depuis, à savoir que que Haïti n’est pas (n’était pas) en zone réputée sismique. Ce matin, à la même radio, le journaliste a éprouvé le besoin,en parlant de cette catastrophe de préciser à plusieurs reprises : « catastrophe naturelle ». Comme si quelqu’un pouvait encore en douter. " JL, la radio l’heure ou le lien en podcast stp, car quand un journaliste devient hésitant ou cafouilleux en disant une banalité sans bornes, c’est peut-être qu’il sait quelque chose à ne pas dire comme l’effet HARRP, par exemple...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès