Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Hamas : l’inconséquence internationale

Hamas : l’inconséquence internationale

Alors que le premier ministre choisi par le Hamas, bien que considéré comme un pragmatique, ne s’est jusqu’à présent pas écarté de la ligne idéologique du mouvement islamiste - non reconnaissance d’Israël et lutte armée - il est temps de s’interroger sur l’attitude de la communauté internationale vis-à-vis du groupe terroriste depuis sa victoire électorale du 26 janvier dernier.

Celle-ci, bien que prévisible, aura néanmoins pris de court les chancelleries occidentales qui avaient largement sous-estimé l’exaspération des Palestiniens devant la corruption endémique et l’inefficacité chronique de l’appareil administratif et décisionnel de l’Autorité. Le mouvement pour la résistance islamique, derrière son slogan "changement et réforme", apparaissait dès lors comme la seule alternative crédible au Fatah, en l’absence d’une "troisième voie" suffisamment puissante et attractive. Le choc encaissé, la communauté internationale, et notamment le "Quartet" (Union européenne - Etats-unis - Russie - ONU), après avoir exprimé sa vive inquiétude quant à la nouvelle donne politique palestinienne, s’est empressée de rappeler à la nouvelle majorité parlementaire palestinienne deux conditions sine qua non  : l’abandon de la lutte armée et la reconnaissance de l’Etat hébreu.

Rappelons pour mémoire les déclarations gouvernementales qui avaient suivi l’accession au pouvoir du mouvement islamiste :
George W. Bush avait déclaré : "Si vous avez la destruction d’Israël dans votre programme, vous n’êtes pas un partenaire pour la paix." La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice avait, quant à elle, affirmé que "les aspirations [palestiniennes] ne peuvent être satisfaites que par une solution à deux Etats qui exige de renoncer à la violence, de se détourner du terrorisme, d’accepter le droit à l’existence d’Israël et de désarmer les milices."
La Fédération de Russie, par l’intermédiare de son émissaire diplomatique, s’était prononcée "pour un règlement pacifique et, par conséquent, pour la création d’un Etat palestinien indépendant qui vivrait en paix avec Israël. "
Benita Ferrero-Waldner, commissaire européen aux Affaires étrangères, avait affirmé que la Commission coopérerait avec un gouvernement palestinien "quel qu’il soit, du moment qu’il est déterminé à poursuivre ses objectifs de façon pacifique."
Le Premier ministre français Dominique de Villepin avait, quant à lui, rappelé les conditions de la coopération française : "D’abord la renonciation à la violence, accepter d’avancer selon les objectifs de paix qui ont été fixés. Deuxièmement, la reconnaissance de l’Etat d’Israël et la reconnaissance des accords internationaux."

Les positions des membres les plus influents de la diplomatie internationale et les plus impliqués dans la résolution du conflit israélo-palestinien semblaient vraisemblablement converger ; le Hamas se devait de renoncer à la violence et de reconnaître son voisin juif. Pourtant le "Quartet" et les chancelleries occidentales, au lieu d’envoyer conjointement un signal fort au mouvement islamiste, ont adopté jusqu’à présent un attitude contradictoire et inconséquente.

En effet, l’Autorité palestinienne étant constamment maintenue sous perfusion financière et budgétaire par la communauté internationale, celle-ci dispose de moyens de pression considérables sur la nouvelle majorité parlementaire palestinienne. "Give Hamas nothing for free"- ne rien donner au Hamas sans contrepartie - tel aurait dû être le mot d’ordre du reste du monde, qui aurait ainsi pu amener le mouvement islamiste à changer sa trajectoire idéologique et à s’engager dans un processus politique pacifique et purement démocratique.

Or, cette opportunité unique a volé en éclats en raison de divisions, notamment au sein du "Quartet", quant à l’usage des moyens de pression disponibles. Au lieu d’adopter une position unie et sans ambigüité, la communauté internationale a présenté un front morcelé, dans lequel le Hamas n’a pas manqué de s’engouffrer. En effet, si les Etats-unis n’ont pas tardé à brandir ostentiblement l’arme financière, la France a d’emblée écarté une telle éventualité, usant de son poids politique pour que l’UE, premier bailleur de fonds de l’Autorité, fasse de même. Et alors que le gouvernement français affirmait privilégier des contacts purement techniques avec le groupe terroriste, posant l’adhésion de ce dernier aux conditions citées plus haut comme préalable à tout échange diplomatique, il n’a pas manqué de soutenir et de saluer, en contradiction flagrante avec ses précédentes déclarations, l’invitation officielle du Hamas à Moscou par la Russie, désireuse de retrouver son influence au Moyen-Orient.

C’est donc une opportunité décisive que la communauté internationale, à commencer par les membres du "Quartet", a manqué, faisant preuve d’une incohérence affligeante. Si cette erreur n’exclut pas définitivement la probabilité d’un virage politique du Hamas, elle constitue néanmoins une occasion de taille lamentablement gâchée. Et même si l’espoir d’une évolution idéologique du Hamas demeure, la perspective d’une "hezbollaïsation" se profile également. La communauté internationale a demandé au groupe terroriste palestinien de choisir entre la politique et la lutte armée. Mais face à un morcellement diplomatique encourageant, ce dernier pourrait bien, à l’image de son homologue libanais, décider de choisir la politique, sans pour autant abandonner les armes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Leonard (---.---.36.15) 21 février 2006 13:11

    « La communauté internationale a demandé au groupe terroriste palestinien de choisir entre la politique et la lutte armée » C’est une gagure de demander une telle chose a un groupe islamiste qui plus est dans son territoire. L’erreur fatale qui est commise dans le dialogue avec les aderants a l’islam est de chaque fois leur demander de renoncer a une partie de leur croyance.

    Au sens de l’islam, il n’y a pas de cloisonnement entre politique, diplomatie, sociale, culturel, armee, religieux et tous les differents compartiements qui font notre societe occidentale. Leur Tout est l’Islam. Leur Tout est regit par le coran, les hadiths et la sunna, soumis a allah, comme la signification de islam.

    Il n’y a aucune raison de s’etonner que ce soit le hamas qui ai ete elu. A notre sens ce sont des terroristes, mais au sens de l’islam ce sont ceux qui se conforme avec l’islam et les populations attendent d’eux qu’ils agissent de la sorte. Il en va de meme avec l’Iran, le Soudan, le Pakistan et tous le autres pays du « monde » musulman. Jamais ils ne reconnaiteront les juifs et les chretiens, c’est contre l’ideologie. L’islam n’est pas une religion qui se pratique dans un coin de mosquee mais un mode de vie aussi vile soit-il.


    • Scaton l’africain (---.---.1.1) 21 février 2006 14:54

      Leonard, Sotek, Je suis assez d’accord avec votre analyse même s’il me semble que la menace financière ne ferait que renforcer la position du Hamas vu qu’ils pourront prétendre ne pas être les responsables de la dérive économique du pays ( à savoir que ce sera essentiellemnt la population qui fera les frais du blocus économique). Et je crois que c’est pour cela que certains pays ont décidé de maintenir voire d’augmenter leur contribution à l’authorité palestinienne (Suède par ex.). Par contre, la communauté internationale devrait, avec comme objectif la paix, exiger d’Israel qu’elle reconnaisse également un état palestinien indépendant et souverain car Israel ne peut exiger que le Hamas le reconnaisse sans qu’en contrepartie Israel ne s’engage dans un processus de reconnaissance mutuelle (cet aspect qui avait été un véritable moteur dans la médiation orchestrée par Clinton). Pour moi, ces deux entités utilisent absolument les mêmes méthodes (seuls les moyens changent) pour ne pas avoir à reconnaitre leurs voisins réciproque et dire le contraire serait hypocrite.


      • Simo (---.---.29.200) 21 février 2006 14:57

        C’est original votre point de vue ! A Israel qui occupe le territoire des autres, massacre et humilie à tour de bras, les « civilisés » ne demandent rien ; aux palestiniens, victimes d’une injustice flagrante, on demande de de se désarmer et de s’incliner au bourreau... Je me demande ce que vous feriez vous si demain vous êtes expulsé de chez vous par des colons, dépossédé de vos biens et de votre dignité.. Paraît-il vous offrirez des fleurs à vos ennemis ?! Etrangement personne sur ce site n’a osé parler de la condamanation ubesque de l’écrivain britannique Irving pour un délit d’opinion, alors que les défenserurs de la liberté d’expression ont fait légion pour l’histoire des caricatures... ! La devise « Liberté, Egalité,.. » des « lumières » semble n’éclairer que les plus forts !


        • (---.---.123.107) 21 février 2006 15:03

          Ce qui serait original c’est qu’un jour tu sautes dans un bus lors d’un attentat suicide du hamas en vaquant à tes occupations de civil.


          • (---.---.1.1) 21 février 2006 15:04

            Ou que toi tu te fasses descendre par un sniper israelien en conduisant tes enfants à l’école.


          • (---.---.123.107) 21 février 2006 15:52

            Lis donc les depeches de l’afp sur les morts palestiniens : trouve moi des femmes palestiniennes civiles innocentes tuées par un sniper israelien au cours des 6 derniers mois... Je suis curieux de savoir s’il y en a une seule....


          • (---.---.160.2) 22 février 2006 00:03

            Je peux traduire si nécessaire.

            Aya Muhammad Suleiman al-Astal 8 year-old resident of Khan Yunis, killed on 26.01.2006 in Kissufim, Gaza district, by gunfire. Did not participate in hostilities when killed. Additional information : She was killed some 100 meters from the perimeter fence, while on the way to her aunt’s house.


          • (---.---.123.107) 22 février 2006 15:38

            Oui je comprends l’anglais : cet enfant rien ne dit qu’il soit mort de tirs israeliens tout d’abord, par contre le terme (« not taking part in the hostilities ») semble indiquer qu’elle a été tuée au cours d’une fusillade entre israeliens et palestiniens.... Il s’agirait donc d’une victime collatérale.... non directement visée par l’armée israelienne, peut-être même tuée par des tirs palestiniens ? Je vous rappellerai qu’au début de la seconde intifada un jeune palestinien, mohammed, est mort quasiment sous l’oeil des télévisions... Les palestiniens n’ont jamais à l’époque voulu enquéter sur cette mort au cours d’un echange de tirs entre combattants palestiniens et israeliens. Pourquoi ? Peut-être parce qu’ils craignaient que les tirs venaient du camp palestinien ! Ce que je veux souligner c’est que je ne vois pas trace d’extermination délibérée des civils palestinens pacifiques. Je suis d’accord que malheureusement des civils palestiniens sont tués mais si les groupes armés palestiniens etaient désarmés les israeliens n’auraient plus de raison de lancer des raids.


          • (---.---.123.107) 22 février 2006 15:52

            Juste une remarque le hamas n’a jamais accepté de reconnaitre israel, il a dit exactement le contraire ! Et sa charte prévoit de détruire israel. De plus israel n’est pas du tout un etat ethniquement pur comme vous le dites, avec une seule religion, il ya un parti laïque et 20 % de la population d’israel est arabe et musulmane !


          • (---.---.151.219) 23 février 2006 00:07

            Vous le faites exprès ! Je vous invite à visiter le site du centre d’information israelien pour les droits de l’homme dans les territoires occupés, dont je vous redonne le lien. Vous y trouverez un décompte des morts dans les deux camps.

            La petite fille dont j’ai recopié l’histoire est répertoriée parmis les palestiniens tués par les force israéliennes. « Did not participate in hostilities when killed » signifie simplement que cette gamine n’attaquait pas aux Israeliens quand elle a été tuée. Il n’est nulle part fait mention de fusillade, vous ne faites qu’extrapoler. Vous devriez jeter un oeil à la liste des morts de cette section pour comprendre que vos extrapolations ne tiennent pas la route. L’erreur de cette enfant a été de passer trop près du périmètre de sécurité. Pas de fusillade, pas de raid, comme c’est le cas pour d’autres morts.

            Voici une autre victime, ajoutée depuis mon dernier message, morte il y a dix jours : Nayfeh Muhammad Khamis Abu Masa’ed 37 year-old resident of Deir al-Balah, killed on 13.02.2006 in Deir al-Balah by gunfire. Did not participate in hostilities when killed. Additional information : She was killed while grazing her flock, which she did daily, some 300 meters from the Kissufim checkpoint. Her house was located about 500 meters from the checkpoint.

            Un fusillade ? Un raid ? Dans le meilleurs des cas, une bavure. Peut-être allez-vous contacter l’AFP pour savoir pourquoi il n’y a aucune dépêche sur ces morts, pourtant relevés par un centre d’information israelien ? Inutile, je vais vous dire pourquoi : parce que 50 morts étalés sur 1 mois sont moins intéressants pour la presse que 2 fois 25 morts à trois mois d’intervalle... Et une bergère qui se fait abattre en faisant paître son troupeau, c’est moins sexy qu’un mec qui fait sauter une pizzeria.

            L’AFP... nan mais j’vous jure !


          • Scaton l’africain (---.---.1.1) 21 février 2006 15:34

            De toute façon le soutien de la communauté internationale est assez versatile. D’un côté l’Europe et les USA et de l’autre la Chine et la Russie, chacun jouant de sa diplomatie pour se positionner sur ce Moyen-Orient si stratégique et donc faisant preuve d’une hypocrisie sournoise : qui se soucie réellement de l’israelien d’haifa ou du palestinien de gaza ? Le fait de mettre en avant le caractère religieux de ces deux nations n’a-t-il pas fait occulter la vraie priorité à savoir la paix et la cohabitation. Je suis sûr que si par consultation des populations il leur était demandé jusqu’où elles pourraient aller (en terme de concessions) pour obtenir la paix les réponses surprendraient bcp de ces pseudo géopoliticiens et surtout leuyrs propres élites. C’est nous qui ne voyons ce conflit que comme une opposition juifs / musulmans et qui par la même obligeons les populations à se radicaliser religieusement. Après près de 60 ans de conflit, les uns et les autres n’auraient-ils pas le droit de décider de la paix qu’ils souhaitent sans que la médiation internationale ne les prive de ces droits ? Tout comme en France, je crois que la classe politique palestinienne et israelienne est complètement déconnecté des aspirations des populations dont ils ont la responsabilité. Il est facile pour nous d’émettre des avis comme s’il s’agissait d’un jeu type RISK, avec chacun défendant ses propres intérêts, mais qu’en est il de l’israelien moyen ou du palestinien moyen personne ne semble se soucier d’eux, ni même de la paix.


            • BB (---.---.89.162) 21 février 2006 16:15

              Il serait étonnant de voir le Hamas jeter ses cartes maîtresses avant de commencer le jeu diplomatique avec Israël, pour négocier il est préférable d’avoir des contreparties à échanger. Supprimer l’aide internationale aux palestiniens serait autoriser la main mise Iranienne sur le conflit avec Israël, renforcer l’emprise islamiste, et relancerait l’action terroriste. le Hamas ne donne pas l’impression de vouloir céder aux uns ou aux autres, il garde le cap d’un gouvernement d’ouverture et de la construction d’un état. Sa position est difficile si elle devait être rendue intenable, cet échec n’aboutirait qu’a généraliser et renforcer encore le conflit « islamo occidental ».

              Si les frères ennemis parvenaient à faire la paix, l’islam du « grand Satan occidental » n’aurait plus beaucoup de grain à moudre...

              Il faut aider les palestiniens, il serait paradoxal de les avoir soutenus alors que régnait le terrorisme, et de les écraser lorsque le terrorisme tente sa conversion politique.


              • (---.---.1.1) 21 février 2006 17:38

                Tu me parles de dépêche de l’AFP ? C’est bien eux qui criaient au loup après la fausse agression du RER D ? Femme ou enfant, cela reste des innocents. Mais je te rassure je ne cherche pas à dédouaner les terroristes mais à rééquilibrer ton jugement.


                • (---.---.123.107) 21 février 2006 18:37

                  C’est ça que j’aime pas trop dans les arguments des pro palestiniens, ils crient au massacre des civils, aux ecoles bombardées (sur ce forum j’ai lu que les israeliens bombarderaient « des centaines d’ecoles palestiniennes, bombardent massivement les villes de gaza, etc.. », ). Sur les sites d’information je ne vois pas trace de ces bombardements massifs de la population civile palestinienne... Je lis plutôt des trucs du genre « en représaille à des tirs de roquette l’armée israelienne a bombardé les zones inhabitées d’où elles étaient tirées) ou alors »un chef du djihad islamique a été tué« ou alors »des palestiniens qui rampaient vers la cloture entourant gaza ont été pris pour cible"...... Où est le massacre des populations civiles palestiniennes ? Où sont les bombardements des écoles ?


                • Pierre-Paul-André (---.---.109.141) 21 février 2006 19:16

                  C’est de la propagande. Les israéliens ne tuent que ceux qui en veulent à leur vie. Au lieu de se réveiller et de dire « Il faut se mettre au boulot », ils ne pensent qu’à faire la guerre et des démonstrations de force. Tous ces jeunes, quel avenir auront-ils s’ils ne réagissent pas en disant « Maintenant il faut se mettre au boulot ». Il n’y a aucune volonté de travailler et de développer le pays. Ils ne vivent que de perfusions internationales. Ils n’ont appris qu’à vivre avec ça.

                  S’ils ont un Etat Palestien reconnu, ils seront incapables de gérer le pays. Chaque ethnie voudra avoir sa part du gateau et se boufferont le foie. Il n’ y aura jamais la paix, car si la paix un jour se fait, de quoi vivront ceux qui font la guerre à Israel, vu qu’ils ne savent que faire cela. « Faire la guerre » Travailler, je ne les vois pas exercer une activité quelconque propre au développement de leur terre.


                  • dom (---.---.41.254) 22 février 2006 01:03

                    ...ils ont aussi appris à essayer d’aller à l’école en tâchant de pas se faire tirer dessus, à voir leurs pères se faire humilier jour après jour, n’être jamais sûr que le soir il n’y ait pas un autre membre de leur famille en larmes ou qu’un pan de leur maison existe encore... mais avec l’aide du Fatah et de l’aide internationale on peut être sûr qu’ils savent très bien gérer leurs affaires. C’est probablement extrêmement difficile de ne pas virer extrémiste dans les conditions où Israel les oblige à vivre. Enfermés dans leurs territoires avec deux points d’entrée et de sortie vous pensez que c’est vivable ? Les Palestiniens ont beaucoup de courage à rester pragmatiques et ces meurtres au grand jour n’ont rien de démocratique même si vous semblez approuver ces horribles « éliminations préventives », il n’y a aucun respect des droits de l’homme dans leur manière de procéder, ce n’est ni politique ni raisonable, c’est juste hideux et appelle le malheur par mégaphone... tout homme a le droit d’être entendu en jugement, doit pouvoir plaider sa cause et doit être traité avec la dignité qu’on attend des hommes. Israel pratique la politique des territoires issues de la conquête de l’ouest quand on a enfermé les tribus indiennes dans des réserves où chaque faux pas était puni par la mort, mais comme l’ouest était déjà conquis, le nord et le sud bouchés (le Canada beaucoup plus froid a vite habrité les plus indépendants des colons et au sud de récalcitrants hispanophones mexicains qui avaient autre chose à foutre que devenir ou des tuniques grises ou bleues, alors, comme leur territoire était conquis et qu’en plus ils avaient perdu la guerre pour maintenir l’esclavage ils ont décidé de partir vers l’Orient se figurant probablement être de nouveaux Alexandre et qu’ensemble ils seraient sûrement aussi que grand que lui... (sic.)ils partirent donc vers le proche-orient continuer leur superbe mode de vie, après tout se dirent-ils, les arabes sont des arriérés, ils ne connaissent pas la Winchester et le hamburger, ils ne peuvent donc ni se défendre contre nous ni se nourrir correctement, allons donc voir là-bas si on peut pas construire notre nouvelle piscine. Et ils firent fructifier le désert et plantèrent des oliviers ... ah non pardon... les oliviers avaient été plantés par les palestiniens et les israeliens les ont arrachés... pour installer une énorme clôture qu’ils apelèrent New-Berlin dans leur nouveau territoire étrange et inhospitalier... bon... il faut se remettre dans le bain de l’époque parceque pour construire leur piscine il fallait éloigner les habitants et au lieu de leur demander s’ils voulaient se baigner avec eux ils les chassèrent en prenant exemple sur leurs illustres ancêtres... ils apprirent à leurs enfants comment manier à leur tour la précieuse relique ... vous l’aurez compris... la WINCHESTER !!! OUais... au XXIe sicle encore le fameux et merveilleux acteur Brandson prit courageusement la défense de l’industrie de l’armement américaine en honneur à John Wayne et autres héros historiques... bon, Reagan eut moins de chance, il entra en politique et eut finalement tellement d’horreurs a oublierf qu’il ne reconnut plus sa fille, mais bon... il y en avait beaucoup des ancêtres ... lesquels choisir en modèle ? Le temps pressait et les anglais à qui ils avaient demandé de se joindre dans leur périple sacré n’avaient pas que ça à faire, il faudrait finir le boulot avant la pause de thé. Alors ils sortirent un vieux manuscrit de leur poche que Dieu avait écrit pour ses ouailles et où il disait très clairement qu’Israel était la terre de leurs ancêtres et puisque ceux-ci descendaient aussi d’Adam ils venaient du même endroit... alors ils étaient fous de joie parceque toute la terre abritait des ancêtres desquels ils pouvaient se réclamer... et leur nouvelle piscine était divinement LEUR piscine et justifia dès lors que les palestiniens qui voulaient ou participer à la construction de la piscine dans le désert (certains approuvaient qu’on fasse fleurir le désert grâce au dollar, mais ils reçurent des coups de bâton en retour, alors ils ne purent plus prendre la défense des gentils apprentis-texans et les hamburgers leur restaient coincés dans l’estomac, ils se radicalisèrent et voulurent retrouver eux aussi les racines de leurs ancêtres... c’était une époque formidable... une époque où l’information ne circulait pas aussi vite et où personne ne savait quand vous aviez obligé un enfant à tuer son père... une époque ou personne ne savait quand et combien de femmes avaient été violées ou massacrées et que les citoyens d’europe fêtaient la fin de la guerre ... que la plupart n’avaient ni le temps ni l’envie de réfléchir... une époque ou la planète elle-même n’était pas vivante, c’est vrais, on pouvait la polluer sans autre, on ne remarquait pas que des espèces disparaissaient... quand le dodo fut exterminé sur Madagascar tout le monde trouvait ça drôle... un drôle de poulet qui ne peut pas se défendre... et tellement bon à manger... bon... il faut quand même dire à leur décharge qu’ils étaient inconscients de ce qu’ils faisaient... (sic.) ...à leur charge on mettrait tout de même qu’ils sont restés inconscients pendant plus de deux mille ans... mais bon, ma grand-mère m’a toujours dit qu’on ne faisait pas boire un âne qui n’a pas soif... je ne perds pas espoir qu’ils comprennent que leurs ancêtres ne portaient pas tous la Winchester entre les dents à leur naissance, certains arrivaient même tout nus... comme Dieu les avait fait... et parfois ils avaient encore honte de ne plus trouver de feuille de vigne... c’est en partie pour celà qu’ils remplacèrent les oliviers par de la vigne, enfin disons que ça c’est encore une autre histoire d’autres illustres ancêtres qui avaient bâti un grand jeu de Monopoly qu’ils appelèrent la pax romana et ils eurent assez vite une réputation d’ivrognes... ah oui, dans cette tranche de l’histoire tout concordait avec LEUR histoire, oui les Romains combattaient et soumettaient des « barbares » dont ils ne savaient pas grand-chose et les ayant traités de barbares ceux-ci ne pouvaient pas comprendre leur propre haut degré de compréhension de la vie... il faut tuer poour se nourrir, d’ailleurs tous leurs scientifiques étaient unanimes, dans un autre monde déjà ils aveint un ancêtre remarquable, au vingtième siècle siècle ils firent même une étrange fixation sur lui le T-rex... le grand problème c’est qu’avec tous ces ancêtres qui provenaient de ce vaste passé difforme duquel tous les historiens (et jusqu’aux plus experts !) avaient du mal à s’entendre sur la « ligne du temps » tous pourchassaient-ils cette ligne (pour savoir laquelle était vraie) mais ils ne pouvaient sortir de la ligne de leur propre histoire sans avoir peur de devenir fous... alors ils passèrent tout leur temps à discourir sur les possibles lignes et ce n’est que lorsque l’ère de la photographie commença(initiée par un certain Léonard dont ils s’accordaient à dire qu’il fut un extra-terrestre... il n’avait pas la mâchoire du T-rex)que les historiens purent effectivement répertorier de ce qui était sûr qui c’était bien passé... les romains aussi croyaient qu’ils sauraient enfin le nombre de leurs ancêtres s’ils essayaient de tous se répertorier et ils commencèrent le recensement au lieu même où des siècles plus tard leurs dignes descendants construisirent leur piscine. Evidemment ce bref parcours du brouhaha millénaire où d’autres tribus éclairées... tels les boudhistes du toît du monde dont le regard, affuté par l’observation des nuages et les mantras transcendants, c’était affuté au point de voir le vaste vide empli de tout et la cessation des souffrances par la cessation des désirs... essayèrent de tempérer les israeliens, essayant notamment de leur expliquer que s’ils ne voulaient pas partager leur nouvelle piscine ils attraperaient des maladies et que le Christ était le Boudha justement parcequ’il avait refusé de brfandir la Winchester contre leurs ancêtres... tout celà était bien compliqué et ils n’aimaient pas beaucoup réfléchir alors ils menacèrent les tribus de les frapper aussi et certainement qu’ils ne partageraient pas leur Winchester avec des barbares... celà ne semblait pas avoir de fin, mais ils se croyaient dans un film et oublièrent que tout bon film arrive à la fin de sa bobine et après la roue elle tourne à vide et ils ne virent pas ce moment arriver... toutes les tribus se réclamaient à présent des mêmes ancêtres et ceux qu’ils avaient nommé les barbares qui vont salir la piscine ils ne les avaient pas reconnu parcequ’ils avaient perduré dans un mode de vie qui datait des ancêtres... ils se mirent à douter... enfin...

                    J’espère n’avoir offusqué personne. C’est un texte satyrique et sarcastique sur l’histoire guerrière du moyen-orient et de telles soupapes de l’expression libre nous en avons besoin ,moi en tous les cas. Cet exposé pour vous signifier mon dégout sur la cricature incriminée. C’est un dessin et un dessin est toujours porteur de sens, ce qui implique que le dessinateur de presse sait exactement ce qu’il exprime et pourquoi. Il n’y a pas lieu de polémiquer. Plus on s’accroche à ce qui nous heurte plus on le voit, ce n’est ni sain ni forcément nécessaire, mais là elles furent comme une goutte d’eau qui fait déborder le vase... et personne ne peut vous assurer de la solidité de celui-ci et c’est probablement là le point le plus sous-estimé par la politique du pentagone.

                    mais quand j’ai lu vos deux deniers messages voilà ce que celà m’inspire.

                    Quand on est borné on a la mémoire courte.

                    Je crois que je ferais mieux de réciter des mantras, mais quand on essaye de dire quelque chose à des frères qui se bouchent les oreilles on agite les mains.

                    Bien à vous et à nos ancêtres (je préfère les nus moi et de préférence sans écailles)


                  • dom (---.---.4.169) 22 février 2006 22:45

                    alors qu’il n’y a que notre instant dont nous pouvons nous occuper.Le racisme est une maladie qui se soigne, voilà. On ne le dit pas assez. Oui, c’est une MALADIE qui nait de la frustration, mais celle-ci en aucun cas ne peut justifier notre perte de sensibilité humaine ni aucune violence quelle qu’elle soit. Elle se soigne par la douceur... Il est triste qu’on en soit encore à devoir écrire des choses pareilles alors que nos consciences connaissent déjà l’unité et la grâce des forces de Dieu.

                    Enterrons les fusils plutôt que nos enfants.

                    Voilà le fond.


                  • dom (---.---.4.202) 24 février 2006 13:28

                    Les gouvernements islamistes ? Il n’y guère que l’Iran et le Hamas... et puis l’alliance étrange des émirats et des USA ... c’est de ce côté-là que votre peur serait justifiée. Il faut quand même qu’Israel laisse une chance au Hamas de devenir un vrais parti politique. Il est assez clair qu’ils aprennent encore tant ils ont été occupés à la résistance, pour la politique ils ont besoin du Fatah et travaillent avec, mais ces meurtres de liquidation (on dirait que Olmert veut vite vite encore faire disparaître certaines personnes avant de signer un accord de paix... quelle paix ? Celle des hommes ou la paix qui provient de l’alliance avec l’éternel comme vous dites ?) Israel sabre soi-même tout apaisement. C’est vraiment triste et je crois que vous sous-estimez le ras-le-bol vis-à-vis d’Israel et ce ras-le-bol n’est pas anti-sémite, il est anti-connerie. J’ai encore lu comme M.Olmert s’indignait de l’invitation de Poutine au Hamas. On croit rêver, on dirait qu’Israel s’offusque du fait que le monde soit libre et les personnes libres de prendre des décisions tout à fait inattendues. Si vous voulez mon avis sur cette affaire (je vous le donne quand même) Poutine a fait un cadeau à Israel, figurez-vous que la lecture de ce geste si désinvolte a une signification très précise, Poutine n’a pas eu besoin de tenir un long discours pour signifier aux américains et à Israel que personne ne perd de vue le point névralgique des conflits au moyen-orient : la Palestine, il affirme ainsi aux américains que s’ils continuent à déstabiliser la région et que s’il s’avérait qu’ils propulsent leur guerre plus loin encore (Iran) voici comment penche son coeur et que s’y la situation devait dégénérer complètement il y n’y aurait probablement pas que l’Iran pour frapper Israel. Vos vues sur la Chine et la Russie (on dirait presque... de tout ce qui n’est pas Israel !) ne peut qu’être intéressé par des profits pécuniers, mais vous oubliez que les hommes, d’où qu’ils viennent n’aiment pas la guerre et n’aiment pas le cirque sordide instauré dans la région par les USA. On vous rappelle que les russes et les chinois ont effectué conjointement de grandes manoeuvres militaires pour bien montrer à l’occident qu’ils fonctionneraient ensemble pour préserver le fait que le conflit ne dérape d’avantage vers leurs frontières ? Vous comprenez ce que celà veut dire ou vous êtes bouchés ? Que faut-il donc pour qu’Israel cesse de se croire intouchable ? Dans ce contexte on « lit » l’invitation de Poutine comme un avertissement clair, si les USA décidaient de déclarer la guerre ouverte à l’Iran, il n’y aurait pas seulement l’Iran pour « remettre » le point névralgique là où il est, vous me captez ? Il faut lire ces avertissements très sérieux et les prendre très au sérieux. C’est ridicule de voir M.Olmert s’offusquer de cette invitation et de vouoir imposer ce que l’on doit penser, dire ou faire. je ne sais pas si Poutine fait partie des alliés achetés par le pentagone et qu’il romprait un contrat d’affaires... mais la liberté de penser Israel peut essayer de l’interdire aux Palestiniens (contre tous les droits de l’homme) mais pas au reste du monde, c’est une folie de perception. On souhaite à Israel d’arrêter les massacres pour ne pas s’accumuler d’autres sourds ennemis qui ne se déclareraient qu’en cas de gros conflit. Si Israel percevait la débandade US à venir ce pays deviendrait beaucoup plus modéré. Oui vraiment, la vente des ports américains aux émirats arabes devrait en faire réfléchir plus d’un. Bush ne vient-il pas de dire que les émirats sont leur « meilleur » allié dans la région et pour la guerre contre les terroriste ? Ah bon ? Ce n’est donc plus Israel ? Les émirats ayant de tout temps financé les extrémistes Islamistes ? Oh oui, ce sont bien là leurs « meilleurs alliés » aujourd’hui car c’est une n ouvelle giffle aux européens que de déclarer une chose pareille. Qu’attendent donc les européens pour laisser les américains se démerder dans leur guerre et construire l’europe au lieu de se laisser entraîner dans un scénario où tout indique que le monde entier trinque sauf les states ?

                    Rappelons une dernière fois que c’est un scénario de paranoïaques et qui ne peut se dérouler comme un film où l’on maîtrise les acteurs, c’est tout le contraire, tout va leur échapper de plus en plus et sur ce terrain glissant et en pente abrupte il n’y aucun espoir. Faites la paix, Israel on vous en conjure, apaisez les tensions au lieu de les aviver constamment !

                    La vérité c’est que quelles que soient les argumentations en faveur des conflits ils sont invalides, ils ne correspondent pas à la raison, l’argumentaire est totalement creux, vide de toute substance de vie. C’est donc la dernière fois que j’essaie de poser de la clarté sur ce conflit parcequ’apparemment elle n’est même pas souhaitée par Israel. Dorénavant je vous parlerai des papillons, des nuages et des gazelles, bien plus productifs que toutes ces activités barbares dont tout le monde a la sourde impression que tant qu’il y a la guerre en Palestine la paix est impossible ailleurs et ça vous devriez en tenir compte parcequ’un jour celà se retournera contre Israel. On ne le souhaite pas, très loin de là, c’est pour celà qu’on argumente toujours, mais c’est la dernière fois en ce qui me concerne. Il ne sert à rien de donner de l’eau claire pour qu’on vous dise qu’on préfère le coca-cola. Qu’Israel se berne donc de l’illusion de son super-partenariat avec Bush au lieu d’entrer dans une nouvelle alliance avec l’éternel.

                    Je ne peux plus supporter cette haine, je tournerai mes yeux ailleurs donc. Sur la réalité du Bouddha et la magie de l’instant par exemple, bien plus riches et puisque les hommes au lieu de respecter l’esprit qui leur est envoyé n’ont qu’à l’idée de l’humilier et le faire disparaître pour s’arroger ses qualités et prétendre prendre sa place... l’esprit ne s’en offusque pas, mais ne peut que les laisser à leur méchanceté.

                    C’est désolant, mais c’est comme ça, on ne peut recevoir ce que l’on ne veut pas donner.

                    Dans tous les cas de figure.


                  • dom (---.---.4.202) 24 février 2006 13:30

                    le texte titré « ... » venait en réponse à sam et il a été placé avant... voir plus haut.


                  • (---.---.4.73) 28 février 2006 03:17

                    vis-à-vis d’autres gouvernements d’autres nations, qu’elles soient islamiques ou non, Israel devrait aider les palestiniens à atteindre le même niveau de vie et celà devrait signfier une ouverture totale de toutes les frontières, c’est à dire non-militarisées et travail en commun, pas juste à travers une boîte aux lettres et en retenant les recettes de la TVA. Au lieu de la méfiance, pour laquelle des justifications sont en attente jusqu’aux confins de l’univers, la confiance indispensable, elle, surgissant de nos propres profondeurs si nous nous donnons la peine de l’invoquer.

                    Enterrons les fusils plutôt que nos enfants.


                  • idir.bez (---.---.126.218) 21 février 2006 20:01

                    certes hamas a commis des actes terroristes contre des citoyens israeliens. les chefs israeliens, notamment ariel charon, ont eux aussi commis des actes terroristes contre des innocents palestiniens.et il ne faut pas oublier que israel occupe toujours des terres palestiniennes. si hamas a gagné dans ces elections, à mon avis, c’est parce que le peuple palestinien a desesperé.pourtant hamas n’est pas un monstre.c’est un mouvment de liberation aussi.elle cherche à liberer les terres occupées, et non detruire l’etat hebreu.elle peut renoncer avec la violence.


                    • (---.---.207.205) 21 février 2006 21:49

                      Si le Hamas est si respectable quel est donc son programme vis à vis de la communauté chrétienne palestinienne, quel est donc sa politique étrangère (?) . Le temps le dira mais on risque d’abord d’assister à un nivellement culturel vers le bas (interdiction des manifestation culturelle, danse, chant , suppression des livres impie...) puis à une suppression de tous les opposants potentiels afin d’être défitivement sur d’être réélu. Ils n’ont pas de capacité de faire des miracles même avec l’aide internationale , il faudra donc qu’ils trouvent un bouc émissaire interne et externe, c’est une pratique courante (cf Mugabe et autres dictateurs). Pour le reste un islamiste modéré ne veut pas dire grand chose si ce n’est de vouloir rassurer tout le monde. L’inconsistance de la communauté internationale désole mais ce n’est malheureusement pas la première fois, les interets nationaux passent largement avant ceux des palestiniens. Pour le décompte des morts israeliens et palestiniens il suffit de se rappeler qu’Israel pratique une loi bien connue, « oeil pour oeil, dent pour dent » et que c’est malheureusement une loi qui est bien comprise par leur adversaires. Les américains avaient formé Ben laden, les israeliens ont aidé la création du Hamas, il ne faut pas jouer avec le feu.


                      • (---.---.115.51) 21 février 2006 22:20

                        MES BATTALIONS : >> HAMAS (a.k.a. ISLAMIC RESISTANCE MOVEMENT ; a.k.a. HARAKAT AL-MUQAWAMA

                        AL-ISLAMIYA ; a.k.a. STUDENTS OF AYYASH ; a.k.a. STUDENT OF THE ENGINEER ; a.k.a.

                        YAHYA AYYASH UNITS ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL-QASSIM BRIGADES ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL-QASSIM

                        FORCES ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL-QASSIM BATTALIONS ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL QASSAM

                        BRIGADES ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL QASSAM FORCES ; a.k.a. IZZ AL-DIN AL QASSAM

                        BATTALIONS) [SDT] [FTO] also listed as [SDGT] <<


                        • (---.---.184.29) 22 février 2006 08:53

                          Israel ne peut rien negocier avec un adversaire qui ne veut que sa mort. Israel ne peut pas discuter avec des individus qui crient chaque jour vouloir boire le sang des juifs.

                          Deux points, d’abord on entend partout que le Hamas a gagne du fait de la corruption monstrueuse de la bande a A.Mazen et Arafat. Mais Israel et ses supporters ont alerte la communaute internationale pendant des annees sur la corruption, les detournements d’aide etc. Personne n’a voulu ecoute, et surement pas les Europeens. Maintenant Israel se retrouve face a des enrages terroristes qui jurent la mort des juifs et personne chez les donateurs ne remet en cause les dons qui ont ete detournes.

                          Les palestiniens ont recu plus d’argent que toute l’Europe durant le plan Marshall, et il y a toujours des camps de refugies...ou est passe l’argent ?

                          Le Hamas est un mouvement nihiliste, terroriste, islamiste, composes d’individus qui se moquent de la paix. En niant l’existence d’Israel, ils indiquent clairement qu’ils ne sont pas interesse a discuter, discuter de quoi ? De la facon d’exterminer ses voisins ?

                          Maintenant a ceux, ici ou la, qui voient des victimes palestiniennes un peu partout, et des israeliens criminels partout egalement. D’abord dans ce conflit il y a plus de victimes arabes car ces arabes sont impliques dans des actes de violence. Les civils innocents representent moins de 10% des morts depuis 2000. Parmi les israliens, la majorite des victimes est composees de civils, voyageant en bus, mangeant au restaurant etc etc...

                          Le terrorisme ca se resume a massacrer des innoncents de facon systematique afin de terroriser des populations.

                          Les terroristes palestiniens du Hamas, du Djihad islamique ou du Fatah utilisent des moyens pervers afin de tuer un maximum de civils, des femmes, des vieux, des hommes et des enfants. Nombres de bebes ont ete vise. Les media francais appellent parfois ces bebes des colons mais ce sont avant tout des juifs tues tres jeune et vise en tant que tels. Les victimes de l’autre cote qui sont des civils innoncents egalement l’ont ete soit a cause de bavure soit du fait que les terroristes arabes se cachent souvent au milieu des civils lorsqu’ils attaquent les israliens. Ils utilisent ecole, hopitaux etc. Ce sont eux qui sont responsables des victimes collaterales.

                          A ceux qui ne voient en ces criminels que des lanceurs de pierre, il serait tant de regarder de pres les armes qu’ils utilisent, roquettes kassam, kalashnikov, uzi, m16 etc etc... Arafat ayant souvent detourne l’argent de l’aide humanitaire pour acheminer des armes dans les territoires, et meme par le biai de son propre avion.

                          Voila, euh, il y en a toujours ici qui pense que le Hamas va souhaiter la paix ? La vision initiale de deux etats sur le territoire anciennement gere par la Turquie et l’Angleterre ?

                          Une derniere pour la route, certains parlent de genocide chez les palestiniens. Un rappel, ils etaient 500 000 en 1948, on en compte 2.5 millions actuellement. Ce serait bien le seul genocide sur terre qui voit une population multiplier par 5 en moins de 60 ans.


                          • dom (---.---.205.76) 22 février 2006 12:58

                            votre propension à projeter sur les palestiniens les vues qu’entretiennent les extrémistes Israeliens est insupportable, vous allez vous retrouver bien seuls.

                            Jusqu’à nouvel avis Israel n’a jamais reconnu la palestine en tant qu’état. Comment justifiez-vous sa demande d’être reconnu en étant incapable de le faire elle-même ?

                            Le Hamas a clairement dit qu’il voulait bien reconnaître Israel mais qu’il fallait des frontières claires entre les deux nations.

                            Et dire que Israel aurait pu avoir l’honneur de devenir le premier état universel...

                            Tout est voué à l’échec en Israel et vous savez pourquoi ? Parcequ’il n’y pas un état sur terre qui se proclame ethniquement pur ! Celà n’existe pas ! Pas une nation où il n’y aurait qu’une religion, qu’un seul peuple. C’est une vision carrément infantile et vous nous demandez de résister à la montée antisémite ? Plus que difficile avec votre comportement. La shoa, dont le souvenir est insupportable, ne vous donne aucunement des droits particuliers et certainement pas d’entretenir des vues racistes et meurtrières ! Mais à quoi bon... vous êtes sourds.

                            Vous n’apprendrez donc jamais rien... vous allez au devant du temps des moissons de tout ce qui fut semé, mais bornés vous ne voyez rien, vous ne voulez rien voir... vous ridiculisez les forces de paix qui tentent de vous aider, mais... vous vous croyez supérieur... dès lors comment pourrait-on vous aider ? Toute cette intransigeance va au-devant d’un grand désastre. Mais il est bientôt trop tard et vous continuez avec votre racisme primaire.

                            Ainsi que vous combattez les forces de paix et les laissez à l’abandon, la paix vous abandonne de plus en plus. Modérez-vous ! Cette propension à voir les arabes comme des êtres indignes et juste capables de poser des bombes est du pur racisme. vous cherchez la haine et ensuite vous voulez qu’on vous soutienne quand vous l’avez trouvé ? Vous rêvez. Modérez-vous !


                          • (---.---.123.107) 22 février 2006 16:32

                            Juste une remarque le hamas n’a jamais accepté de reconnaitre israel, il a dit exactement le contraire ! Et sa charte prévoit de détruire israel. De plus israel n’est pas du tout un etat ethniquement pur comme vous le dites, avec une seule religion, il ya un parti laïque et 20 % de la population d’israel est arabe et musulmane !


                            • dom (---.---.33.254) 23 février 2006 12:53

                              alors pourquoi ne pas créer un pays où Israeliens et palestiniens se renforceraient les uns les autres au lieu de se démolir ? Etre un pays avec une capitale où tous peuvent se mouvoir et travailler librement ? Pourquoi donc cette option n’a jamais été envisagée par Israel ?

                              Et puis le Hamas a dit qu’il voulait bien reconnaître Israel, mais que celui-ci devait avoir des frontières précises et non élargissables à souhait par l’armée et les bulldozers. C’est logique. Et Israel... qu’attendent-ils pour reconnaître la palestine ? Si leur désir est la paix c’est assurément la première chose à faire.

                              Et puis si la Palestine et Israel étaient UNE nation plus personne aurait peur que son territoire soit trop exigu, ni les réfugiés ni les immigrés. Pourquoi est-ce trop demander à Israel ? Personne ne comprend ça.

                              amicalement


                            • Sam (Paris) (---.---.108.229) 23 février 2006 13:46

                              En Israël vivent 1,2 millions de palestiniens arabes qui, de plus, sont représentés au parlement israélien, donc Israel est bien un pays ou vivent ensembles juifs et arabes musulmans, citez nous un seul pays arabo-musulman ou c’est le cas.

                              Regardez la haine des gouvernements islamiques à l’égard des juifs et vous comprendrez mieux le conflit palestinien.


                            • Roger de Rouyn 28 février 2006 17:16

                              Terrorisme d’État pratiqué par Israel depuis la conquête de la Palestine par les armes et la terreur avec comme chef Ariel Sharon ou terrorisme clandestin pour lutter contre un envahisseur qui jour après jour brime les droits, s’il en reste,des Palestiniens refoulés dans des enclaves que l’on qualifient de territoires...sans parler des colonies illégales aussi appelées pudiquement, sauvages. Cherchez l’erreur !


                              • totoz (---.---.142.151) 28 février 2006 20:34

                                pour eclairé les lecteurs,

                                il y a trois genre de palestiniens 1 les palestiniens réfugiés ceux la israel s’oppose tout simplement à leur retour dans leur maisons bien qu’il ait toute les preuves de leurs proriété et qu’il y a des décision de retour à leurs terres d’origines de la part de l’ONU on pourrai comparer leur cas aux voix qui s’eleve ca et la pour récuperer des maisons ou des biens juifs dans tout les pays du monde et ceux la aussi n’ont janais envoyé de camicaz contre les israliens et sont dans les fait plutot passifique et malgré cela israel ni catégoriquement leurs droit au titre la lois dite des propriètaire inconnu cette lois qui a permis a israel de mettre la main sur des disaines de milliers d’hectars sans aucun droit.

                                les deuxième palestiniens ont les appels les palestiniens de 48 en réalité c’est à dire ceux qui ont reussis miraculeusement à rester dans des village à bercheba ou ailleurs malgré les massacres et le terrorisme qui visait à les faires fuire leur pays et a les transformer en eternel refugié entre parenthèse tout les palestiniens sont des palestiniens de 48 et meme des palestiniens de l’an zéro c’est palestiniens de 48 sont donc des citoyens isralien de deuxième classe, chaque fois qu’un groupe de colon sous l’impulsiond’un HAKHAM bien intégriste decide de militer en s’installant avec arme et buldozer au beau milieu d’un village, ces palestiniens sont délogé mal traité et emprisonnén ils sont gardé dans un état de miser comme pour les punirs d’avoir echappé et bande meurtières des début d’israel ces palestiniens sont eux aussi pacifique au sens ou jamais un attenta n’a été fait par l’un d’eux au sens aussi qu’il n’ont pas voté ni HAMAS ni FATAH parcequ’il n’ont en pas le droit et malgré cela il ont été transformé en gitan et intouchable de la société israelien si démocratique et actuellement il se prepare une grande campagne de délogement une enième conculsion sécurité ou pas HAMAS ou pas la carte qui existe à la dernière page des bible doit revenir à l’état juif et devrait dans l’idéal juif etre vide de tout arabe musulman ou chrétien d’ailleur. ou est l’intégrisme religieux ??? le troisième type de palestiniens les palestiniens de gaza et de la cisjordani ou du moins ce qu’il en reste ceux la réve d’un pays et la communauté intérnationale leur reconnais ce droit seulement ils voient de jour en jour la possibilité de créer cet état car de jour en jour fleurissent de nouvelle colonie qui s’interpose entre le village et la terre cultivable entre le village et la ville surgissent des murs qui coupes les palestiniens de leurs entourage surgissent des snipers qui tir sur des enfant qui joue ou peut etre qui jettent des pières sur les murs electriques des colonies. l’idée principal etant toujours de conquérir metre par mettre la carte à la dernière page de la bible qui d’ailleur n’a pas été dessiné ni par jésus ni par ces appotres et n’avais rien avoir avec un livre sacré


                                • (---.---.164.51) 28 février 2006 21:12

                                  Les colonisateurs se sont toujours comportés de la même manière dans les pays qu’ils ont colonisés. Ainsi les arabes ont colonisé l’Espagne et n’ont laissé aucu droit aux Espagnols. Ainsi les Ottomans ont colonisé les Balkans et n’ont laissé aucun droit à leurs habitants...


                                  • totoz (---.---.134.168) 1er mars 2006 12:19

                                    cela me rejoui devoir que le seul commentaire à ce que j avais écrit etait de ce justifier par l’histoire de colonialisme, de préférence musulman :))

                                    c’est la preuve que les plateaux de télé et les haut parleur des loby n’ont raison que par ce qu’ils martelent les même monsonge.

                                    alors qu’il suffit de dire des vériter pour entendre des arguments bien plus revelateurs ou bien le silence

                                    a suivre


                                    • dom (---.---.36.135) 3 mars 2006 01:12

                                      Il n’y a vraiment aucun e raison d’avoir peur que l’Iran fasse proliférer les armes nucléaires... Bush s’en charge.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Xanadu


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès