Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Hausse des taxes, interdiction des fêtes du Nouvel An : le Hamas mécontente (...)

Hausse des taxes, interdiction des fêtes du Nouvel An : le Hamas mécontente les Gazaouis

Alors que le Hamas, qui dirige Gaza depuis 2007, vient de procéder à une hausse des taxes, le mécontentement se fait sentir parmi les habitants, qui ont également mal réagi à l'interdiction des fêtes du Nouvel An pour des raisons religieuses.

Le 14 décembre dernier, Mahmoud Abbas a procédé à un petit remaniement ministériel ; Ziad al-Zaza, haut dirigeant du Hamas à Gaza, ancien ministre des Finances avait alors dénoncé un « pas qui s'éloigne très loin du consensus national et de la réconciliation palestinienne » et affirmé que le Hamas ne reconnaîtrait pas les nouveaux ministres. Or al-Zaza, principal orchestrateur de la politique d’augmentation des taxes, a adopté dans l’urgence des levées de nouvelles taxes destinées à faciliter le financement de services publics. Pourtant, il se défend d’avoir accru la pression fiscale : « Le problème, c'est que le gouvernement mis en place par Ramallah ne fait pas son travail au service des habitants de Gaza et qu'il refuse de payer les fonctionnaires en charge du maintien de l'ordre et la sécurité. À leur demande, nous avons donc dû nous résoudre à améliorer la collecte des taxes, en particulier sur les marchandises qui arrivent d'Israël. Il ne s'agit pas vraiment de nouveaux impôts mais plutôt d'un effort pour mieux estimer la valeur des produits importés ainsi que pour lutter contre la fraude. » Les commerçants ne voient pas d’un bon œil cette « amélioration » de la collecte des taxes et déplorent l’écrasement fiscal, dans une économie anémiée par le blocus israélien qui court depuis 2007. « Ces taxes, qui seraient sans doute indolores si l'économie de Gaza fonctionnait normalement, constituent désormais un fardeau insoutenable par la majorité des citoyens. » estime un commerçant qui témoigne dans Le Figaro.

Après le renversement de Mohamed Morsi par l’armée égyptienne le 3 juillet 2013, un certain nombre de mesures furent prises par le régime du général al-Sissi, témoignant d’une volonté accrue d’affaiblir, voire renverser le pouvoir en place à Gaza. Presque tous les tunnels de contrebande qui reliaient le territoire palestinien à l’Égypte furent détruits à l’été 2013, le point de passage de Rafah fut été fermé les dirigeants du Hamas, interdits de déplacement. De cette façon, le régime d’al-Sissi entendait favoriser les concurrents du Hamas en asphyxiant économiquement la population gazaouie qui se retournerait contre leurs dirigeants.

Le Hamas apparaît plus que jamais divisé entre ceux qui accordent une importance fondamentale à la lutte armée conçue comme une valeur absolue, et ceux qui estiment que la résistance s'apparente à « une utopie consciente d'en être une  » (Abdallah Laraoui).

Interdiction des fêtes du Nouvel An à Gaza

A Gaza, le Hamas avait invoqué le 30 décembre 2015 l’offense faite aux « valeurs et traditions religieuses » pour interdire les fêtes du Nouvel An dans les lieux publics. La police a reçu l’autorisation de mettre fin à toute fête qui ne serait pas autorisée. Les années passées, les lieux publics comme les hôtels, les cafés ou les restaurants pouvaient organiser des événements festifs à l’occasion du Nouvel An, ce qui indique un raidissement des positions du mouvement islamiste à l’issue des violences (attaques au couteau, tirs de Tsahal contre les assaillants) qui se sont produites ces derniers mois à Jérusalem et en Cisjordanie.

Sur le Web, les réactions ne se sont pas fait attendre : « Le Hamas, c’est Daech », « Super, maintenant la Palestine va être libérée » peut-on lire ici et là sur Facebook ou Twitter. « Pourquoi le gouvernement de Gaza désapprouve-t-il les célébrations du Nouvel An cette année ? Pourquoi désapprouve-t-il les fêtes mais approuve-t-il la guerre ? » écrit un utilisateur de Facebook qui se présente lui-même comme un Palestinien de Gaza. Le militant pour les droits de l’Homme Mustafa Ibrahim dénonce l’hypocrisie du Hamas et le mépris pour les souhaits des résidents gazaouis : « Le Hamas nous réserve une nouvelle surprise par jour, et à la fin de l’année, il ajoute encore à son mauvais bilan en matière de droits de l’Homme. Il cherche tout ce qu’il peut pour nous nuire, s’accroche à ses traditions et son héritage qu’il essaie de nous imposer ; au nom de la religion, il attaque les libertés publiques. »

Samedi 2 janvier en début de matinée, l’aviation israélienne a mené plusieurs raids contre le Hamas sur la bande de Gaza, peu après que deux roquettes ont été tirées en direction du sud d’Israël, vendredi 1er janvier, dans la soirée. Les roquettes n’ont fait ni victimes, ni dégâts, selon des sources militaires. Les bombardements israéliens n’ont fait aucune victime, mais provoqué des dégâts sur quatre sites. Un communiqué de l’armée israélienne qui rend le Hamas « responsable de toutes les attaques venant de la bande de Gaza » a précisé que l’ « aviation a visé deux sites d'entraînement militaire du Hamas et deux sites militaires dans la bande de Gaza ».

JPEG - 37.5 ko
Ziad al-Zaza

 

A lire également :

http://premium.lefigaro.fr/international/2016/01/01/01003-20160101ARTFIG00120-gaza-la-gestion-du-hamas-mecontente-la-population.php

http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/30/le-hamas-interdit-les-fetes-du-nouvel-an-a-gaza_4839916_3218.html

http://www.huffingtonpost.fr/leila-seurat/analyse-hamas-palestine_b_6652508.html

Ainsi que l’excellente étude de Leïla Seurat publiée aux éditions du CNRS : Le Hamas et le monde http://www.cnrseditions.fr/histoire-contemporaine/7169-le-hamas-et-le-monde.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Massada Massada 6 janvier 10:06

    Les bombardements israéliens n’ont fait aucune victime, mais provoqué des dégâts sur quatre sites.

    Normal on les informe à l’avance sur les sites qui seront bombardés.


    • leypanou 6 janvier 11:00

      @Massada
      Mieux, les balles font un détour quand elles rencontrent des hommes et reprennent leur trajectoire après, grâce à la nouvelle technologie brevetée par bhl.


    • zygzornifle zygzornifle 6 janvier 12:58

      les Gazaoui deviendront des Gazanon .....et qui roule Hamas pas mousse .....


      • antyreac 6 janvier 15:57

        Le véritable ennemi du peuple palestinien est bien le gouvernement palestinien et ce depuis le début de ce gouvernement 


        • OMAR 6 janvier 17:16

          Omar9

          @antyreac

          Connaissez-vous un gouvernement qui aime vraiment son peuple ou qui place ses intérêts personnels après ceux de son peuple ?

          Même ce gouvernement sioniste et barbare d’Israël mène son peuple vers son auto-destruction quand il massacre sans retenue aucune, des palestiniens, ceci pour plaire à une large majorité d’israéliens...


        • Jonas 9 janvier 20:43

          @OMAR


          Uniquement en Syrie le dictateur syrien a tué en quatre ans deux fois plus que toutes les guerres arabo-musulmanes en cent ans ( 100) Henry Laurens. grand spécialiste du Proche et Moyen-Orient.
          Je rappelle à toutes fins utiles que toutes les guerres israélo-Arabes ( 1948/1967/1973 ) ont fait presque 130 000 morts dont 24 500 israéliens. Les Palestiniens non jamais combattus israël en tant qu’armée organisée, et structurée , ils étaient soient absents où incorporés comme supplétifs dans les armées arabes.

           Une majorité des arabo-musulmans incultes en histoire veulent faire un parallèle entre ce qui s’est passé en Algérie et ce qui se passe en Israël actuellement en oubliant , que les Juifs retournent dans leur pays ancestral où sont nés leurs livres Saints, où leurs prophètes, sont nés et prêché le long des chemins , pays où leur langue est née et nulle part ailleurs. 
          " Nous avons donné aux fils d’Israël , l’écriture , la sagesse et la prophétie 
            Nous les avons pourvus d’une nourriture agréable et nous en avons fait un peuple élu entre tous >>. Coran ( Sourate, 45 dite l’Agenouillée, v.16) 

           La France s’est installée en Algérie pour des raisons politiques comme cela se faisait à l’époque, En Quatre siècles de colonisation des pays arabes ( excepté le Maroc) l’Empire Ottoman a moins laissé de traces que la France en 130 ans, des traces indélébiles, la preuve les immigrés Algériens préfèrent la France à la Turquie pourtant musulmane. De plus l’armée français n’a pas été vaincue par l’armée du FLN mais par l’option française. 

          Israël à une opinion publique derrière, elle , et son armée assure sa sécurité même si cette opinion publique diverge sur le plan politique , comme dans toute es démocraties. L’armée d’Israël est forte et dotée de la plus haute technologie. Ce ne sont pas les masses qui comptent mais la qualité et l’éducation des hommes. 

          Alors si Israël est un Etat barbare en faisant en cent ans( 100) deux fois moins de victimes, que le syrien en quatre ( 4) ,  quel qualificatif peut-on accoler aux crimes commis par les Arabo-musulmans à l’encontre d’autres pays arabo-musulmans, ayant le même livre Saint, le même prophète les mêmes rites religieux , appliquant les cinq piliers de l’islam : Profession de foi- Zaka ( Aumône ) Ramadan ( jeûne ) et Pèlerinage, en l’espace d’un demi-siècle ? Je parle d’un demi-siècle . 

          Une liste non exhaustive des guerres fratricides que se sont livrés entre eux les arabo-musulmans . avec leurs victimes. a comparer avec le nombre de victime du conflit Israélo/arabe,  dans le temps 

          -Guerre du Soudan, Nord et Sud en 20 ans , 2 millions de morts
          - Massacre du Darfour par Omar Al Béchir , 300 000 morts 
          -Guerre Iran/Irak en 10 ans plus d’ 1 million de morts 
          -Première guerre et seconde guerre du Yémen + de 80 000 morts , la troisième les chiffres varient entre 6 000 et 15 000 et ce n’est pas fini , la coalition de 10 pays arabes, détruit tout sur son passage. comme un ouragan ( les arabo-musulmans ne sont pas informés) 
          -La destruction de Hama ( Syrie) et de sa population par Hafez Al-Assad en 1982, faisant plus de 40 000 morts en quelques semaines 
          -La liquidation des Palestiniens ( septembre noir 1970) entre 25 000 et 35 000 morts en quatre semaines par le descendant de la famille du prophète feu le roi Hussein de Jordanie
          - Entre 1965/1966 , l’Indonésie le plus peuplé des pays musulmans, le général Suharto , liquide plus de 800 000 à 1 million de ses compatriotes musulmans en quelques semaines.
          - Algérie en presque 10 ans la guerre civile avait fait + de 200 000 morts 
          -Guerre civile libanaise + de 150 000 morts. 
          -Guerre de la partition du Pakistan pour donner le Bangladech avec ses 3 millions de morts 
          - Le conflit Turques /Kurdes en 25 ans 47 000 morts et cela continue .
          Au regard des millions de morts dans les guerres, conflits internes et externes des pays arabes et musulmans , je crois que le conflit Israélo /palestinien est un conflit de basse intensité dont on parle beaucoup parce que les arabo-musulmans ne peuvent pas parler de leurs réussites ils le montent en épingle pour cacher leurs nombreux échecs. 
           
          Pourtant l’afflux des immigrés des pays arabo-musulmans indépendants depuis des décennies doit les appeler à plus de discrétion et de retenue. 
          PS : Une autre spécialité des pays arabo-musulmans que je n’ai pas abordée ce sont les coups d’Etat, exécutions fraternelles des dirigeants , révoltes violentes tribales etc.






        • Massada Massada 7 janvier 09:10

          Ce matin le 06/01/16 de passage à l’hôtel Hilton d’Eilat (Israel). J’ai pu constater la détresse du peuple palestinien venu passer des vacances à 500 € / nuit de moyenne par chambre, donc je vous invite à continuer de soutenir financièrement la cause palestinienne. peuple (martyre) peuple (d’apartheid).
           smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès