Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Hillary Diane Rodham Clinton : l’insubmersible

Hillary Diane Rodham Clinton : l’insubmersible

Malmenée par les médias et incomprise par une partie de l’opinion, elle n’a eu d’autre choix que de voir son principal rival lui ravir l’investiture avec une étonnante virtuosité.

De nombreuses personnes ne le savent pas, mais Hillary Clinton et Barack Obama à part le même appétit pour la Maison-Blanche ont un point en commun réel : Chicago. En effet, la sénatrice de New York est née dans cette ville phare de l’Illinois. Même si Chicago lui a préféré Barack Obama, Hillary sait ce qu’elle doit à cette agglomération urbaine où elle a affûté ses premières armes et forgé une de ces redoutables personnalités qui fait dire à la plupart des spécialistes de la politique américaine, qu’elle reste l’une des femmes politiques les plus brillantes de l’histoire des Etats-Unis. Pourtant cette inaltérable ambition n’a pas suffit à résister à l’« Obamavalanche », super favorite dès le début des primaires démocrates, la sénatrice a vu son rêve, d’être la première femme à occuper le bureau ovale, pulvérisé par le phénomène métis venu de nulle part. Malmenée par les médias et incomprise par une partie de l’opinion, elle n’a eu d’autre choix que de voir son principal rival lui ravir l’investiture avec une étonnante virtuosité. A l’heure où l’on spécule sur son avenir et que l’on prononce les oraisons funèbres, l’ex-first lady laisse courir et se prépare déjà pour un après qui ne se fera sans doute pas sans elle. Toutes les voies menant à Hillary.

Issue de l’establishment, Hillary Clinton incarne le dynamisme à toute épreuve, celui qui marche sur les échecs pour avancer droit vers le but fixé. Une force de caractère qui lui a permis de survivre à d’importants échecs tels que celui de la réforme du système fédéral de santé abandonnée en 1994 sans qu’elle puisse être présentée au Congrès, ou la déferlante médiatique autour de l’affaire Whitewater en 1996 qui a manqué de briser totalement sa carrière. Rescapée des humiliations liées aux infidélités universellement connues de son mari Bill, l’autre Clinton, Hillary est l’insubmersible qui provoque à la fois de la fascination et de la détestation. Raillée par les uns pour son côté libéral et progressiste inavoué, étiquetée gauchiste par les autres, elle ne laisse pas les gens indifférents. Il aura fallu attendre le surprenant revers dans l’Iowa pour la voir au bord des larmes et offrir au monde entier le spectacle d’une femme comme une autre, digne, fragile et humaine. Une sensibilité qui l’a poussée à s’engager pleinement pour la protection des enfants et la promotion des femmes au travers des projets comme un programme d’assurance maladie et des campagnes de vaccination pour les enfants, une extension du régime d’assurance santé pour les Américains les plus démunis et le financement des campagnes pour la lutte contre le cancer du sein. Une vision moins naïve de l’avenir, une approche du présent moins romantique et une volonté claire de changer par l’action, Hillary symbolise à merveille cette énergie inépuisable qui caractérise les emblématiques leaders.

Coupable d’avoir votée pour l’entrée en guerre en Irak après avoir reçue la garantie formelle que celle-ci ne se ferait que dans le cadre des Nations unies, Hillary Clinton assume cette faute, mais ne regrette rien. La brillante diplômée de la Yale Law School est une téméraire qui tient à ses convictions et ne concède, sur le moment, que lorsque la conjoncture lui est fortement défavorable. C’est cette ténacité qui lui a permis de faire partie des juristes qui ont conseillé la commission judiciaire lors de la procédure de mise en accusation du président Nixon mouillé dans le Watergate. Et qui lui a donné les moyens de soutenir contre vents et marées les ambitions de son mari Bill Clinton, du poste de gouverneur de l’Arkansas au fauteuil de président des Etats-Unis. Un parcours riche en tout, chaotique quelques fois, mais jamais ennuyeux, loin de la success story presque hollywoodienne de son désormais candidat démocrate, Hillary demeure le porte-voix de cette Amérique profonde, blanche et ouvrière trop souvent méprisée et qu’elle a su convaincre avec des mots vrais venus du cœur. Egérie de l’électorat féminin et hispanique, d’ailleurs première minorité raciale, elle sera la pierre angulaire de la campagne démocrate dans les prochaines semaines, au risque de se transformer en faiseuse de roi. Un positionnement encore plus stratégique car en ralliant Obama, Hillary Clinton ramène dans ses valises, son expérience en politique intérieure et internationale afin de rassurer cet électorat inquiet par le jeunisme d’Obama dont les rares sorties sur les questions internationales et sécuritaires, surtout la plus récente sur le Proche-Orient, ont laissé plus d’un sceptique quant à la réalité de ce changement si longuement claironné qui commence à sonner creux. Hillary Clinton est donc une caution « crédibilité » indispensable au sénateur de l’Illinois.

Alors loin du fameux « Game is over » martelé par de nombreux analystes, Hillary appose un « Not yet ! » couperet qui marque le début d’une nouvelle partie où elle jouera sa partition jusqu’à la réalisation d’une ambition indomptable et extraordinaire. Enervante, agaçante, vexante, travailleuse, pertinente ou combative, qu’on l’aime ou la déteste, ce qui est sûr c’est qu’Hillary est une pionnière en politique américaine, un exemple qui a déjà suscité des vocations chez des filles de toutes les générations, à commencer par… sa fille Chelsea.

« I will survive » fredonne t-elle peut-être, un brin amusé par toute l’agitation autour de sa personnalité. Elle survivra à Barack Obama, à ce cirque médiatico-politique, elle en a l’habitude. N’a-t-elle pas survécu à une certaine Monica Lewinsky ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès