Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ikea confirme sa venue en Corée du Sud

Ikea confirme sa venue en Corée du Sud

Industrie – Aujourd’hui, si vous souhaitez acheter de l’ameublement dans la péninsule sud-coréenne, vous n’avez pas beaucoup de choix : soit vous allez dans une grande surface de type Emart, Lotte Mart ou Home Plus Tesco pour acquérir un meuble bon marché « Made in China », soit votre bourse vous permet d’acquérir quelque chose de plus luxueux dans un Department Store (grand magasin) ou d’un peu design dans les boutiques dédiées situées au Sud de la rivière (quartier chic de Séoul), soit vous êtes un peu débrouillard et avez du temps pour trouver la perle rare sur la toile. 

Bref, des solutions assez simples et qui demandent soit peu de goût, soit de l’argent, soit du temps. Le système des grands magasins spécialisés comme nous les connaissons en Occident ne s’impose pas vraiment en Corée du Sud. 
 
Vous avez bien Home CC, ouvert par KCC, le leader des fournisseurs en produits de construction bien établi autour du globe. Ce grand magasin, situé à Incheon, près une nouvelle ville en construction mais encore vide, fait un peu peur. Imaginez : un cube géant posé au milieu d’un champ et rempli de matériaux de construction et autres outils pour la maison. 
 
Une sorte de Leroy Merlin à la coréenne qui n’a pour l’instant pas l’air d’accrocher vraiment les habitants. 
 
En effet, ceux-ci vivant dans un pays où le travail est souvent leur première religion, ils ne s’accordent pas vraiment de temps lorsqu’il s’agit de réparer la douche ou refaire le carrelage. 
 
Au regard des tarifs affichés par les agences de « remodeling », rien de tel que de craquer un peu sa bourse pour faire faire le travail par des professionnels de l’aménagement d’intérieur. 
 
Et ce problème de manque de temps que les Coréens rencontrent est l’une des raisons qui font qu’aucun grand magasin spécialisé ne se soit vraiment établi dans la 4e économie asiatique. 
 
La Corée du Sud ne voit pas l’ombre d’une chaîne de grands magasins spécialisés, que ce soit sur le sport type Décathlon ou Intersport, la décoration et l’aménagement d’intérieur type IKEA ou Fly, les loisirs pour la maison type Cultura. Seul Toys’r Us a osé l’aventure sud-coréenne en partenariat avec Lotte Mart, les parents n’hésitant pas à gâter leur progéniture de jouets, à Noël et le 5 mai, Jour des Enfants. 
 
Mais l’annonce aujourd’hui du porte-parole d’IKEA laisse penser que les prochaines années risquent de voir le paysage de la grande distribution sud-coréenne évolué. En effet, le détaillant de mobilier et d’objets de décoration suédois a confirmé son intérêt pour la Corée avec un bureau d’étude de neuf personnes installées depuis quelques années ici et annoncé une ouverture, dans un premier temps réduite, d’ici deux à trois ans. 
 
Jusqu’à aujourd’hui donc, IKEA étudiait le terrain, dans les deux sens du terme : d’une part la capacité du marché, la réglementation, l’adaptation aux Coréens, et d’autre part le terrain où serait implanté le premier magasin de la chaîne. Ils savent très bien que, même si la marque est connue à travers le monde entier, les Coréens ne sont pas encore prêts à adopter ce type de grande distribution spécialisée. 
Il faut laisser le temps au temps et le groupe préfère entrer au bon moment et ne pas se précipiter. 
 
Il n’en reste cependant pas moins vrai que depuis l’annonce en début d’après-midi, le mot clé « IKEA » (이케아) est en train de grimper à une vitesse folle dans le compteur des buzz sur le premier portail de recherche et d’information coréen Naver (plus de70% de parts de marché, loin devant Google). Actuellement en 6e position au moment de la rédaction de l’article, il ne serait pas étonnant de le voir en première position dans quelques dizaines de minutes. 
 
Les changements sociétales que le gouvernement cherche à imposer (réduction du temps de travail, forcer les employés à prendre leur congé) et la croissance soutenue des voyages à l’étranger des jeunes (et moins jeunes) génération pour les études ou le tourisme sont autant d’indicateurs favorables au développement des grandes surfaces spécialisées en Corée du Sud. 
 
Et au regard de l’intérêt des plus jeunes pour la marque suédoise en Occident, il ne serait pas étonnant que la chaîne rencontre un succès exceptionnel dans la péninsule. Affaire à suivre…
 
AROSMIK - 20101223
Toute l'info sur encoreedusud.blogspot.com 
Suivez l’actualité de Corée du Sud sur Twitter ou Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • furio furio 24 décembre 2010 09:33

    Rien à battre !
     
    Les coréens du sud sont pourris jusqu’à la moelle par la société de consommation. Alors....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès