Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Il y a six ans, une première tour s’effondre

Il y a six ans, une première tour s’effondre

Ahmed Chah Massoud est tombé le 9 septembre 2001. Une première victime vite oubliée sous le choc des attaques portées deux jours plus tard au coeur de l’hyperpuissance américaine. Avec Massoud disparaît l’une des plus belles promesses de paix pour l’avenir d’un pays décidément peu épargné par la folie des hommes... et déjà privé de son passé par les mêmes méthodes expéditives (dynamitage des Bouddahs de Bamyan).

Désormais, le seul moyen de déloger les Talibans d’Afghanistan sera d’avoir recours à une puissance étrangère. Oussama ben Laden choisit ses ennemis et à un Musulman modéré et respecté de tous non seulement pour son courage et son humanité, mais aussi pour l’authenticité de sa foi et de l’amour de son pays, il préfère une armée occidentale plus en phase avec l’image qu’il souhaite donner à sa croisade... avec si possible à sa tête un digne héritier des croisés médiévaux les plus fanatiques.

Le 11 septembre 2001, ben Laden lance par voie des airs une invitation au fondamentaliste chrétien récemment porté à la tête des Etats-Unis. George W. Bush répondra au-delà de ses espérances en reprenant le registre de vocabulaire des croisades (1), et en proposant d’étendre leur terrain de jeu commun à de nouveaux horizons : non seulement j’accepte le rôle du Grand Satan, mais en plus je vous aide à faire basculer le monde musulman de votre côté. Et pour optimiser les dégâts, je détruis tout espoir de résolution du conflit israëlo-palestinien et j’ouvre un nouveau front au coeur du Moyen-Orient ; au meilleur endroit pour attiser les haines entre sunnites et chiites. En échange, vous m’aiderez à faire basculer mon pays sous mon autorité et à terme vers une théocratie plus garante de la pérennité de nos idéologies respectives, vous m’aiderez à faire rayonner ces idées dans un Occident qui a depuis trop longtemps oublié les vertus de l’obscurantisme.

Bush ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins en Irak : armes de désinformation massive, fabrication de fausses preuves, élimination politique de témoins génants ou à charge (Wilson)... Encore aujourd’hui, une part importante de la population américaine demeure persuadée que Saddam Hussein était impliqué dans les attentats du 11 septembre.

Certes, Dubya a dû se résoudre à donner le change à la communauté internationale en s’occupant en priorité du cas afghan... mais son aventure en Irak syphonera bien vite la plupart des ressources initialement prévues pour le sauvetage du pays martyr, et depuis le début des hostilités jusqu’à aujourd’hui, son administration n’aura de cesse de torpiller le travail de fond sur le terrain, quitte à saboter le travail de conquête des coeurs par ses "alliés" britanniques en multipliant les bombardements abusifs (2).

"Mission accomplie" pour le président préféré des fondamentalistes US (3) : les talibans regagnent le terrain perdu en Afghanistan comme au Pakistan, la culture de pavot atteint des sommets records, Karzaï peine à contrôler une zône de la taille d’un timbre poste... et la collection automne-hiver redonne tout son éclat à la burqa bleu ciel.

Profitant de l’apathie de ses concitoyens et des derniers mois qui lui restent à la tête d’un pays supposé démocratie modèle (4), Bush s’apprête à réaliser l’oeuvre de sa vie : le déclenchement d’une guerre embrasant l’ensemble du Moyen-Orient autour de l’Iran et d’Israël et destinée, à en croire les fondamentalistes les plus fanatiques au sein des trois principales religions monothéistes, à provoquer le retour du Christ et du Mahdi.

On pourrait en rire. Comme de ces aimables farfelus oeuvrant à la diffusion en Europe des théories néo-créationnistes de l’Intelligent Design. Comme de l’absurdité et de la confondante bêtise des thèses défendues par des intégristes de tous poils.

Mais c’est de survie dont il est question. De la démocratie et de ses défenseurs. Nous n’avons pas sauvé Massoud au coeur des montagnes afghanes, serons-nous au moins capables d’aider les Mohamed Sifaoui qui risquent leur vie au quotidien au coeur de nos villes (5) ? Au lieu de faire le jeu des fondamentalistes en bâtissant des forteresses et autres murs de démarcation, saurons-nous repenser notre village global pour supprimer les injustices qui font leur lit ?

Les années qui viennent seront décisives. Soit nous parvenons à infléchir le cours imposé par les adversaires de la démocratie en redonnant la voix et le pouvoir aux modérés, soit nous acceptons pour les décennies qui viennent le retour à un ordre médiéval.

---

(1) "We will rid the world of the evil-doers (...) This crusade, this war on terrorism is going to take a while" - cf conférence du 16 septembre 2001 : www.whitehouse.gov/news/releases/2001/09/20010916-2.html

(2) "British Criticize Air Attacks in Afghan Region" : http://www.nytimes.com/2007/08/09/world/asia/09casualties.html

(3) cf épisodes précédents - "En finir avec le fondamentalisme" : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26318 et "Universal Declaration of Independence From Fundamentalism" : http://e-blogules.blogspot.com/2007/08/universal-declaration-of-independence.html

(4) ... mais pratiquant l’enlèvement illégal de citoyens non-américains sur un sol étranger (ex. dernièrement des Iraniens en Irak ; typiquement le genre d’initiatives de paix dont la région a besoin)

(5) "Ces Musulmans qui disent non à l’Islamisme" mardi dernier sur Arte


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 10 septembre 2007 10:37

    Vous dites

    « Profitant de l’apathie de ses concitoyens et des derniers mois qui lui restent à la tête d’un pays supposé démocratie modèle (4), Bush s’apprête à réaliser l’oeuvre de sa vie : le déclenchement d’une guerre embrasant l’ensemble du Moyen-Orient autour de l’Iran et d’Israël et destinée, à en croire les fondamentalistes les plus fanatiques au sein des trois principales religions monothéistes, provoquer le retour du Christ et du Mahdi »

    Oui,les USA sont une démocratie

    NON les américains n’ont pas les moyens de faire une guerre avec l’Iran.


    • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 11:24

      L’objectif est la guerre à tout prix. Les moyens ne sont clairement pas là mais c’est secondaire pour Bush.

      Cette guerre n’implique d’ailleurs pas nécessairement les Etats-Unis. L’important pour lui est que l’Iran et Israël se retrouvent en état de guerre.


    • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2007 12:31

      @lerma

      depuis le patriot act , abou graib , bagram et guantanamo , les etats unis se sont alignés sur leurs ennemis , la démocratie devient de plus en plus fictive dans ce pays où un cinglé continue à faire la guerre contre son opinion publique et contre l’avis du reste du monde

      par contre tu as raison , ils ont pas les moyens d’attaquer l’Iran, mais debeulyou est assez dingue pour le faire et fera peut être ce dernier plaisir au complexe militaro industriel et à halliburton


    • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 15:43

      Dans le second paragraphe, le mot « à » a été malencontreusement(?) remplacé par « est ».

      il fallait naturellement lire : « Oussama ben Laden choisit ses ennemis et à un Musulman modéré et respecté de tous non seulement pour son courage et son humanité, mais aussi pour l’authenticité de sa foi et de l’amour de son pays, il préfère une armée occidentale plus en phase avec l’image qu’il souhaite donner à sa croisade... »

      j’espère que le lecteur avait reconnu Massoud dans cette description (à laquelle ben laden ne correspond naturellement sur aucun point - question modéré, humaniste et amoureux de son pays on fait mieux)

      merci à Arthur pour avoir relevé la coquille (cf plus bas)


    • JL JL 10 septembre 2007 18:28

      @ Stephanemeot et Arthur Mage : la phrase incriminée est incorrecte gramaticalement. En relisant une seconde fois, l’on ne pouvait que comprendre ce que l’auteur voulait dire, c’est pourquoi cela n’a pas posé de pb à de nombreux lecteurs. Mais en effet cela va mieux en le disant. smiley


    • Manuel Atreide Manuel Atreide 10 septembre 2007 11:15

      @ l’auteur,

      Bon papier qui a le mérite de rappeler que l’attaque d’Al Quaïda a débuté par la mort du Lion du Panshir le 9 septembre. Cet homme, trop vite oublié, a été peut être l’adversaire le plus résolu des fondamentalistes islamiques. Qu’un hommage lui soit rendu ici me fait plaisir.

      Pour le reste, je partage en partie vos analyses. Il est vrai que le monde voit s’avancer une offensive de fondamentalisme généralisé. Religieux, économiques, ces extrémismes crient, parfois de manière intelligente, haro sur un idéal démocratique qui, confronté à l’épreuve du pouvoir, a perdu une partie de son lustre. Il est temps, pourtant, de rappeler que la démocratie est le meilleur système politique inventé par l’humanité, garantissant, par le respect de la parole de chacun, contre les arbitraires et les tyrannies.

      Sauront nous nous en souvenir dans les prochaines années ? Tout l’enjeu est là. Les faits ne sont pas tous encourageants, loin de là. Même en France. n’en déplaise à certains.

      Manuel Atréide


      • JL JL 10 septembre 2007 11:19

        « Faire rayonner (cette idéologie) dans un occident qui a depuis trop longtemps oublié les vertus de l’obscurantisme. »

        Cette formule est magnifique, à la fois pléonasme et oxymore : oublié, obscurantisme, vertus. Dieu comme chacun sait, n’existe pas, hormis pour ceux qui ne le savent pas. En revanche le diable existe : l’enfer c’est les autres, surtout quand ils sont puissants et cinglés.

        Un peu d’accord avec lerma : les conditions d’une guerre contre l’Iran ne sont peut-être pas réunies. Mais n’assistons-nous pas à une course contre la montre ? De mémoire, il n’y a pas de « bruits de bottes » sans guerre à suivre.


        • Icks PEY Icks PEY 10 septembre 2007 13:29

          @ A l’auteur

          Merci de nous rappeler que le drame du 11 septembre a été précédé d’un crime politique majeur parfaitement orchestré, les deux étant naturellement lié.

          Cela pourrait faire réfléchir les tenants du complot, à moins qu’ils aillent jusqu’à dire que ce sont les USA qui ont commandité le meurtre de Massoud pour accréditer l’idée qu’ils n’y sont pour rien dans l’écroulement des tours ...

          Bien cordialement

          Icks PEY


          • IP115 10 septembre 2007 16:28

            @ Icks PEY

            « Cela pourrait faire réfléchir les tenants du complot, à moins qu’ils aillent jusqu’à dire que ce sont les USA qui ont commandité le meurtre de Massoud pour accréditer l’idée qu’ils n’y sont pour rien dans l’écroulement des tours ... »

            Mais tu penses bien que c’est déjà fait ! Ces complotistes de pacotille sont prêt à toutes les infamies pour soutenir leurs thèses qui rappelons le sont issues du cerveau dévoyé d’un grand ami des islamistes ...


          • Icks PEY Icks PEY 10 septembre 2007 19:04

            @ IP115

            Et bien ! Je ne pensais pas qu’ils iraient jusqu’à là !

            Mais savez vous la nouvelle ?

            La nouvelle top secret défense que tous les Etats du monde savent mais qui est tellement bien gardé qu’il n’en existe aucune preuve ?

            Je ne vous le dis qu’à vous, si cela sort d’ici, je saurai que c’est vous : ce sont les américains qui ont inventé l’islam !

            Mais chûûût ... peu de gens le croient ... c’est dire si on est désinformé ...

            Icks PEY


          • mcm 11 septembre 2007 00:25

            @IP115,

            Dans cet article, l’idée de conspiration est implicite puisqu’on lit un commentaire de l’auteur :

            « Cette guerre n’implique d’ailleurs pas nécessairement les Etats-Unis. L’important pour lui est que l’Iran et Israël se retrouvent en état de guerre. »

            Ce qui veut clairement dire que Bush aurait installé Amédinejab au pouvoir après l’avoir hypnotisé pour lui inculquer la haine du juif et provoquer ainsi une guerre Iran-Israel !

            Il faut dire que l’auteur s’informe sur ARTE, dont il nous cite une emission : « Ces musulmans qui disent non à l’islamisme ».

            J’ai vu cette emission ou en première partie on faisait passer Mahomet pour un moderniste libérateur des femmes !!! Surement ce type qui revenait à la polygamie alors que les chrétiens étaient monogames depuis 7 siècle, était un féministe avant l’heure !!!

            En deuxième partie le titre « ces musulmans qui disent non à l’islamisme », est bien au pluriel, mais l’emission n’en a malheureusement trouvé qu’un : Mohamed Sirfaoui !!!

            Pour finir les commentaires où nos débatteurs accusent George Bush d’avoir déclenché le terrorisme islamiste, trop fort pour quelqu’un qui n’était pas né quand les pogroms anti-juifs faisaient déjà fuhrer chez les husseini.

            Le pire c’est qu’une intox pareille est toujours payante, le prochain attentat islamiste en France, ce sera bien sûr la faute à Bush et à personne d’autre !


          • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 09:37

            @mcm,

            vous faites partie de ces provocateurs désinformateurs qui noyautent AgoraVox en entretenant artificiellement un climat de haîne, sans le faire courageusement et ouvertement mais lâchement et à travers un pseudo uniquement actif dans des commentaires destructifs.

            l’avatar que vous avez choisi* illustre parfaitement le rôle qui vous échoit dans la sinistre comédie à laquelle votre fine équipe se livre aux dépends des lecteurs : vous êtes là pour dénigrer et caricaturer la religion musulmane en faisant l’amalgame entre la masse des fidèles modérés et la minorité de fondamentalistes Islamistes.

            vous contribuez comme vos pairs à alimenter l’illusion d’un choc des religions (Islam contre Chrétienté) alors que une fois de plus** la véritable agression c’est des fondamentalistes comme vous qui la menez : fondamentalistes chrétiens contre chrétiens modérés, fondamentalistes musulmans contre musulmans modérés.

            Je comprends que cette émission sur Arte vous agace : un Musulman défend sa religion et la démocratie face à la montée des fondamentalismes, et dénonce la propagande à laquelle vous contribuez.

            Les téléspectateurs ayant vu l’émission rétabliront la vérité que vous essayez de tordre pour l’adapter à vos sombres desseins : le combat de Mohamed Sirfaoui et de tous ceux, nombreux, qui lui apportent des encouragements en France et à l’étranger (certains en risquant comme lui leur vie), contribue au contraire à soustraire la femme musulmane du carcan dans lequel les fondamentalistes cherchent à l’enfermer.

            * je le décris puisqu’il vous est possible de le changer à tout instant : image extraite de Tintin où un frère Dupont/d, pensant avoir affaire à un mirage, botte les fesses d’un musulman faisant la prière

            ** cf « En finir avec le fondamentalisme » (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26318 ) - « En finir avec l’Intelligent Design » (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=28677 )


          • mcm 11 septembre 2007 11:49

            @Stephanemot,

            J’admire l’habileté avec laquelle vous palliez à vos carences argumentaires, par vos attaques ad hominem ! Génial et utile pour m’affubler de votre agressivité, et éviter soigneusement tout débat.

            Ce reportage sur l’islam, dont les seuls intervenants sont musulmans, où on félicite la passion d’un type de 60 ans pour une enfant de 6 ans, en omettant pudiquement de préciser l’âge des « partenaires », où on admire la modernité féministe d’un homme qui eut 20 épouses, où on ment pieusement en prétendant qu’il n’a pas préconisé de voiler les femmes, où on évoque tendrement son injonction à battre les femmes récalcitrantes, voilà bien une impartialité qui plaira à vos goût si sûrs !

            Cette rigoureuse impartialité, qui peut aisément faire passer Marc Dutrou pour un libérateur de l’enfance, et Adolph Hitler pour un ami des juifs, vous est indispensable pour faire valoir la digne expression de votre mansuétude universelle.

            J’admire aussi quand vous évoquez « tous ceux, nombreux » comme Mohamed Sirfaoui, sans daigner me fournir un seul nom, et quand vous fustigez les fondamentalistes dont je suis, qui « enferment la femme dans un carcan », car c’est vrai qu’un monogame qui ne voile pas et ne bat pas femme doit vous paraître odieusement indigne du noble exemple fourni par Mahomet.

            Il va aussi sans dire que ma position d’arabe ex musulman, m’autorise beaucoup moins à parler de l’islam que votre poste d’avant centre français du football, oui, chacun sait que courir après un ballon comme le font certains brillants canidés, muscle bien mieux le cerveau que l’exercice d’un ingéniorat scientifique.


          • ZEN ZEN 10 septembre 2007 14:12

            @ Stéphane

            Merci pour ce billet

            Heureusement,de plus en plus d’Américains sont conscients du piège dans lequel les a mis la Bush Band

            Déclaration du démocrate Marc Green :

            « A cause des erreurs d’un conservateur messianique, il existe désormais dans le monde des milliers de cellules se réclamant d’Al-Qaida sans même que Ben Laden les contrôle...Nous avons envahi le mauvais pays et nous sommes mis nous-mêmes dans un piège. On ne peut plus ni rester ni sortir d’Irak » (Le Monde 10/9)

            Pour confirmation :

            http://www.agoravox.fr/article


            • ZEN ZEN 10 septembre 2007 14:14

              Je redonne le lien, défaillant :

              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25146


            • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 14:17

              merci Zen,

              Green résume parfaitement la situation.


            • Avatar 10 septembre 2007 15:52

              Merci à Stéphanemot pour cet article fort instructif,

              vous écrivez :

              « Bush ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins en Irak : armes de désinformation massive, fabrication de fausses preuves, élimination politique de témoins génants ou à charge (Wilson)... Encore aujourd’hui, une part importante de la population américaine demeure persuadée que Saddam Hussein était impliqué dans les attentats du 11 septembre. »

              Cela me rappelle le programme Phoenix US pendant la guerre du vietnam (pompé sur les « stratégies » françaises dans la bataille d’Alger ; faut dire que nos « méthodes » en algérie les avaient rendu jaloux...) :

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Phoenix

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Rob1bureau/Programme_Phoenix

              et aujourd’hui, avec l’invasion de l’Iraq, le programme SERE :

              http://www.humanrights-geneva.info/article.php3?id_article=2065


            • claude claude 10 septembre 2007 16:25

              bonjour zen et stephanmot,

              merci pour l’article,.

              quand à la lucidité de certains américains, je n’en serais pas si sûre : à midi, dans l’émission « édition spéciale » sur canal+, a été diffusé un reportage micro-trottoir (qui avait l’air de se dérouler à new-york) portant sur le 11/09/01 : les réponses m’ont laissée pantoise :

              - à la question : « en quelle année a eu lieu l’attentat du 11 septembre ? » les réponses allaient de 2000 à 2005...

              - « en quel mois a eu lieu le 11 septembre » ? : octobre, juillet, août... smiley (si !si !)

              - « quelle était la religion des terroristes : hindous, islam ou athée ? » : 2/3 ont répondu... hindous...

              - « où ont eu lieu les attentats et dans quelles villes ? » : il y en a qui ignoraient que c’était à new-york parce ... « qu’ils n’étaient pas en ville ce jour là... » (sic !) ou que washington avait également été frappée...

              - « combien de victimes a fait l’attentat du 11/09 : 3 000,30 000 ou 3millions ? » : il s’en est trouvé qui répondaient 30 000 ou 3 millions...

              quand on est à ce point d’ignorance, on comprend que les théories du complot les plus folles, puissent courir et se nourrir, sans que l’on puisse ramener les gens à la raison...


            • ZEN ZEN 10 septembre 2007 17:07

              Bonjour, Claude

              Tu viens justement tempérer mon optimisme un peu forcé ;Il faut bien se raccrocher à quelque chose...

              Tu ne m’étonnes qu ’à moitié...De nombreux Américains ne savent pas du tout où se trouvent l’Irak !

              Quand on connaît l’état de la presse là-bas..

              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=12341


            • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 19:41

              @claude,

              ahurissant et édifiant.

              bon... un micro-trottoir est moins fiable qu’un sondage en bonne et dûe forme, mais tout de même.

              il y a clairement un problème dans la consommation d’information dans le pays : comme pour l’obésité, l’énormité de l’ignorance s’explique à la fois par un manque d’exercice (intellectuel en l’occurence) et par le fait qu’on leur propose souvent à haute dose des aliments dangereux pour la santé.


            • lefranc-tireur lefranc-tireur 10 septembre 2007 14:38

              * Vous papotez, nous papotons.

              * Et vous avez diablement raison ...

              Mais pendant ce temps là, mon brave monsieur,ils ne s’en privent point et Bush rie.


              • TSS 10 septembre 2007 16:59

                sans oublier notre zebulon national(dzoing..dzoing) qui devant le MEDEF a dit en douce :"si l’Iran a le nucléaire militaire nous bombarderons l’Iran !!"il prend donc fait et cause pour le fou religieux des US.


                • Gazi BORAT 10 septembre 2007 17:18

                  @ TSS..

                  Et que pense ce « grand » homme du nucléaire chinois ?

                  Prononcer si facilement des paroles lourdes de conséquence visant un état souverain démontre le mépris le plus total des règles de la diplomatie ou une totale irresponsabilité..

                  Dans les deux cas, on peut légitimement s’inquiéter..

                  gAZi bORAt


                • Yves Rosenbaum Yves Rosenbaum 10 septembre 2007 20:04

                  « Israel doit être rayer de la carte » : amadinejad ... Diplomatie, irresponsabilité ou fait et cause islamique ??? "

                  La réponse est ... aucun des trois. Car il s’agit en réalité d’une manipulation sémantique, comme l’explique le très sérieux Arash Nazouzi. Mr Ahmadinejad, qui au demeurant ne porte pas les juifs dans son coeur et ne s’en cache pas, n’a PAS tenu ces propos. Pure propagande préparatoire à une éventuelle attaque de l’Iran. Les initiateurs de cette désinformation et les intérêts qu’ils défendent, c’est ici :

                  http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=4621

                  Et ici ...

                  http://www.geostrategie.com/cogit_content/analyses/LaRumeurduSicleRayerIsra ld.shtml


                • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 10:27

                  @yves rosenbaum,

                  C’est effectivement le régime au pouvoir en Israël qui était visé par Ahmadinejad dans cette citation précise, et non le pays. Cela ne l’empêche pas, comme vous le rappelez également, d’être fondamentalement hostile aux Juifs et à un Etat d’Israël dans la région.

                  Comme tous les pays, l’Iran ne doit pas être considéré comme un bloc monolithique. Ahmadinejad appartient à une secte particulièrement fanatique qui croit tout comme Bush qu’une guerre provoquera le triomphe messianique final. Il doit faire face à plusieurs formes d’opposition dans son propre pays (Khomeinistes, réformateurs, démocrates, poissons pilotes des US, et même des terroristes).

                  PS : vous évoquez Arash Norouzi, que je ne connaissais pas et semble a priori (je peux naturellement me tromper, il y a beaucoup d’armes de désinformation massives dans la région) vouloir à la fois :

                  . dénoncer le révisionnisme actuel et la négation de l’holocauste par Ahmadinejad et sa clique

                  . dénoncer le régime d’Ahmadinejad et l’oppression qu’il exerce sur son peuple

                  . militer pour la démocratie en Iran à travers le Mossadegh Project (http://www.mohammadmossadegh.com), mais de façon diamétralement opposée au bellicisme de Bush (cf ses campagnes contre la guerre en Iran orchestrée par Dubya).

                  . dénoncer le rôle déstabilisateur de certains régimes dans la région, les principaux coupables étant à ses yeux les USA et Israël plutôt que le régime Iranien. On notera qu’il évoque les pays USA et Israël et non les régimes actuels, dont chacun sait qu’ils jettent exprès de l’huile sur le feu.

                  Quoi qu’il en soit, la région serait nettement plus calme si on avait de véritables défenseurs de la démocratie au pouvoir aux USA, en Israël et en Iran, ce qui n’est clairement pas le cas aujourd’hui.


                • Icks PEY Icks PEY 11 septembre 2007 10:29

                  je viens de lire vos deux références et permettez moi de vous dire que vous raisonnement est pathétique.

                  Lorsqu’un dirigeant politique dit, dans le cadre d’une conférence intitulée « le monde sans le sionisme » que « ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps. », ce n’est pas faire une traduction erronée que de dire que le dirigeant iranien veut rayer Isarël de la carte. Car Israël est la concrétisation du sionisme à Jérusalem, justement.

                  Et votre raisonnement est d’autant plus pathétique que ce sont les agences iraniennes elles-mêmes dont on n peut soupçonner qu’elles ne soient sous le contrôlé étroit de la dictature iranienne qui ont véhiculé les premiers la version aglaise « rayer de la carte ». Et enfin, le président lui même n’a pas démenti ses propos lors d’un entretient avec le washignton Post en septembre 2006.

                  Enfin, dernier argument, le fait que ses mots viennent de Khomeini n’ôte en rien le fait que le dirigeant actuel de l’Iran se les soit appropriés.

                  Donc, en conclusion, il n’y a aucune désinformation sur le sujet : il n’y a que ceux qui ne peuvent entendre tellement ils sont étouffés par leur mauvaise foi.

                  Icks PEY


                • Icks PEY Icks PEY 11 septembre 2007 10:33

                  Dernier argument que j’ai oublié dans mon post précédent : le fait que le direigeant iranien invoque la carte du moyen orient qui date d’il y a 70 ans pour décrire ses objectifs ne laisse aucun doute sur sa volonté de revenir à une situation où l’état d’Israël n’existait pas !

                  Or, vouloir revenir à une situation où tel Etat n’existait pas, qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire si ce n’est vouloir le rayer de la carte ??

                  Icks PEY


                • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 11:26

                  @Icks PEY,

                  mais je ne dis pas le contraire.

                  nous sommes bien d’accord sur ce point : Ahmadinejad est un révisionniste et s’il n’a pas employé l’expression « dans cette citation précise », il est naturellement favorable à ce qu’Israël disparaisse de la carte de la région.

                  le petit jeu des interviews (à louvoyer le long de la ligne jaune) va dans ce sens : Ahmadinejad maintient ce qu’il a dit, et il ne peut pas nier le fait qu’il soit en faveur d’une carte de la région sans Israël, mais il ne peut pas pour autant avouer qu’il souhaite la destruction d’Israël.

                  Et quand je dis qu’Ahmadinejad « croit tout comme Bush qu’une guerre provoquera le triomphe messianique final », c’est bien qu’il la souhaite.

                  « rayer de la carte » demeure d’actualité, au propre comme au figuré.


                • Icks PEY Icks PEY 11 septembre 2007 11:39

                  @ l’auteur

                  En fait, mon commentaire de 10h29 répondait à celui de Yves Rosenbaum et non au votre. Mais comme votre commentaire est arrivé plus vite que le mien, vous avez pu avoir l’impression que je vous répondai.

                  Bien cordialement,

                  Icks PEY


                • El Fredo El Fredo 11 septembre 2007 15:35

                  « Rayer de la carte » est une expression beaucoup trop vague pour être tirée du contexte. Entre souhaiter la disparition d’un régime, et vouloir vitrifier tout un pays sous un tapis de bombes H, il y a un peu plus qu’une nuance. Si ma mémoire est bonne, Ahmadinejad a comparé lors de cette intervention l’Etat d’Israël avec l’URSS, en souhaitant la disparition du premier à l’instar du second. Or le régime soviétique a bien disparu, mais sans recours à la guerre, uniquement sous le poids de sa propre absurdité. Je n’ai pas eu l’impression qu’Ahmadinejad souhaite un sort différent à l’état d’Israël. Après, qu’on approuve ou pas son existence c’est un autre débat. IEt il ne faut pas non plus donner plus d’importance qu’il n’en mérite au Président et à ses propos. Le vrai pouvoir est au main du Guide Suprème, le président ayant une fonction qui se rapproche plus de celle d’un Premier Ministre.

                  Sans vouloir classer le régime des Mollahs parmi les bienfaiteurs de l’Humanité, si l’on veut éviter que le conflit perdure encore plusieurs siècles, la première chose à faire est de se placer du côté de la vérité et d’éviter de propager des contre-sens.


                • Icks PEY Icks PEY 11 septembre 2007 16:42

                  @ El Fredo

                  Vous et l’autre ne faites que sodomiser les mouches.

                  C’est vous qui véhiculez des contre sens à force de vouloir faire dire autre chose que ce que les gens disent.

                  Arrêtons de tourner autour du pot : vouloir un monde sans sionisme et un moyen orient conforme aux années 1930, ce n’est rien d’autre que vouloir la suppression de l’Etat d’Israël.

                  Car pour de nombreux musulmans, y compris le président iranien, la création par l’ONU de l’Etat d’Israël n’a jamais été acceptée et restera pour toujours une verrue artificiellement greffée sur la Palestine.

                  Icks PEY


                • El Fredo El Fredo 11 septembre 2007 18:01

                  @Icks,

                  « Arrêtons de tourner autour du pot : vouloir un monde sans sionisme et un moyen orient conforme aux années 1930, ce n’est rien d’autre que vouloir la suppression de l’Etat d’Israël. »

                  J’ai dis quelque chose de différent ? Bien sûr que l’Iran veut la disparition d’Israël. Je m’insurge juste contre le contre sens véhiculé dans tous les médias qui consiste à affirmer que l’Iran veut atomiser Israël sur la seule base de la déclaration d’Ahmadinejad prise hors contexte. Quant à moi, je suis à 100% pour l’existence de l’état Israël. Seulement on ne pourra pas faire longtemps l’impasse sur un état Palestinien indépendant.


                • Icks PEY Icks PEY 11 septembre 2007 18:29

                  Combien de synagogues et d’églises chrétiennes en Iran ??

                  « Les pacifistes sont à l’ouest, les missiles à l’est. » disait Mitterand.

                  N’accordons pas notre confiance à des gens pour lesquels la vie humaine, a fortiori ceux qui ne partagent pas leur façon de croire en Dieu, n’a aucune valeur (voire même pire : le fait de tuer des infidèles peut permettre d’accéder au paradis !).

                  Lorsqu’une religion est capable de générer des kamikazes qui se font tuer pour assassiner le plus grand nombre, que croyez vous qu’ils veuillent faire d’une bombe atomique ? Un instrument de parade ?

                  Et même si l’Etat iranien n’a pas cette intention, que se passera-t-il le jour où un commando, par aspiration au paradis, réussira à détourner une ogive ?

                  Et enfin, même si un doute subsiste, cela me semble un peu fou de prendre le risque ...

                  Icks PEY


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 10 septembre 2007 18:42

                  @ Stephanemot

                  Excellente initiative d’avoir rétabli de manière chronologique les événements du 11 septembre. Merci à Arthur pour son œil de lynx. Libération n’y va pas par quatre chemins : « Oussama ben Laden se pose en « président du monde ». Et l’autre président, Georges W. Bush, est tellement enfermé dans sa rhétorique qu’il n’a pu s’empêcher, de la tribune de l’APEC où il se trouvait, d’affirmer que le dernier message de ben Laden démontre la justesse de ses décisions.

                  Il est évident, comme vous l’écrivez, que «  Soit nous parvenons à infléchir le cours imposé par les adversaires de la démocratie en redonnant la voix et le pouvoir aux modérés, soit nous acceptons pour les décennies qui viennent le retour à un ordre médiéval ».

                  Pierre R.


                  • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 19:49

                    merci Pierre,

                    merci aux commentaires prônant le respect et la modération (avec la fermeté qu’il convient face aux agitateurs).

                    et à nouveau merci à oeil de lynx (et aux veilleurs d’AV pour avoir nettoyé cette bien vilaine coquille !).


                  • Chichile Chichile 11 septembre 2007 16:48

                    Ben Laden et W. Bush, deux personnes n’ayant aucun intérêt à vaincre l’autre, cela ficherait en l’air toute leur politique du Grand Mal/Satan.

                    Dommage qu’ils dirigent des forces capables de faire basculer le monde...


                  • fouadraiden fouadraiden 10 septembre 2007 22:06

                    jai vu le repotrage sur arté et que mentionne ici l’auteur.NUL.

                    jai été assez surpris du niveau de ce « reportage »et il faut commencer par croire qu’on prend l’opinion occidental pour plus bêTE QU’elle ne l’est sur cette question réellement

                    et Sifaoui c’est du KAKA qui vous prend pour des imbéciles..

                    essayez d’aller au-delà de votre écran télé.


                    • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 10:42

                      @fouadraiden / Fouad,

                      il me semble que c’est vous qui prenez l’opinion pour plus bête qu’elle ne l’est en dénigrant ce reportage sans fournir d’éléments pour étayer votre critique.

                      ce reportage présentait un point de vue. quel est le vôtre ? êtes vous contre les Musulmans qui défendent leur religion contre les fondamentalistes ?

                      soyez plus clair - le débat démocratique est suffisamment pollué comme ça.

                      PS : mon opinion est claire : le fondamentalisme est la principale menace actuelle dans le monde, et si les thèses fondamentalistes gagnent du terrain, c’est aussi parce que les démocraties supposées montrer l’exemple sont dirigées par des fondamentalistes qui jettent de l’huile sur le feu (en particulier Bush et le régime actuel en Israël), au lieu de chercher à l’éteindre à la source (pauvreté, injustices, conflit Israël-Palestine...).


                    • fouadraiden fouadraiden 11 septembre 2007 16:31

                      stephane,

                      ok.

                      mais ramener les Arabes au temps du prophète n’est pas leur rendre service. comme le disait un historien marocain (le mielleur) si la conscience islamique a un debut c’est qu’elle a une fin.et nous y sommes malgré les agités ici ou là depuis longtemps.ce reportage ,attitude typique de la commiseration occidentale, fait régresser les arabes.

                      les Arabes qui entrent dans ce jeu sont souvent plus stupides et en totale inadéquation idéologique avec les enjeux réels de leurs sociétés (miserables).

                      mettre à ce niveau le debat c’est infantiliser les occidentaux et abrutir encore plus les arabes qui jouent le jeu ne pouvant malheureusment rien opposer de valable au défi de la modernité occidentale.

                      je reconnaîs qu’il est très difficle de se retouver surtout quand les premiers concernés de cette affaire produisent les discours les plus inconséquents qui soient.

                      et s’il vous plaît, le Sifaoui c’est de la daube qu’on utilise pour contrôler(on essaie) les populationS immigrées et surement pas pour débarraser les Alégriens de leurs dirigeants.

                      quant aux politiques américians leur foi est un leurre.l’Occident n’y est plus depuis deux siècles au moins.


                    • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 19:35

                      je sais que Sifaoui a été accusé par les fondamentalistes d’être un agent de Bouteflika pour la seule raison que tous deux posent une forme de résistance au fondamentalisme. Ces formes n’ont évidemment rien à voir.

                      la lutte contre le fondamentalisme n’excuse aucunement les dérives constatées en Algérie. et ces dérives ne doivent pas plus servir la cause fondamentaliste.

                      quoi qu’il en soit, il y a une énorme frustration.

                      ce qui veut dire aussi qu’il y a une formidable énergie qui ne demande qu’à se libérer, et de façon cette fois positive.

                      le monde musulman a déjà prouvé qu’il pouvait donner un formidable coup d’accélérateur à la connaissance dans l’ensemble des domaines.

                      les voix de la modernité se font de nouveau entendre, et les fondamentalistes ne pourront pas éternellement étouffer la nouvelle renaissance qui s’annonce.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès