Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Immigration US : fin programmée du jeu de la diversité et du (...)

Immigration US : fin programmée du jeu de la diversité et du hasard

Parmi les amendements à la réforme du système d’immigration, voté la semaine dernière à la Chambre des représentants américaine, figure l’abrogation de la célèbre loterie aux visas, portail d’accès à l’American way of life. Ce programme, établi en 1990, correspond à environ 7% de l’immigration légale. Il offre chaque année 50 000 visas permanents à des candidats de 192 pays, dont l’unique clause de participation est d’avoir poursuivi des études secondaires. Le nombre de ses postulants - 6,3 millions pour le programme 2005- indique que malgré le déclin du soft power américain dans le monde, et même si les chiffres sont à la baisse (13 millions pour le programme 2002), l’Amérique demeure attractive aux yeux d’un très grand nombre.

La loi sur l’immigration de 1990 visait à encourager la diversité de l’immigration américaine et à promouvoir les nationalités défavorisées par la politique de rapprochement familial, mise en place dans les années 1960, qui renforçait la population hispanique et asiatique. La loterie exclut donc les sources d’immigration les plus fréquentes comme l’Inde, la Chine ou le Mexique, et c’est en fait le continent africain - et notamment le Moyen-Orient - qui bénéficie le premier du tirage au sort, avec 50,8% d’heureux élus cette année - le Diversity Visa Lottery 2006 a sélectionné à ce jour près de 90 000 candidats, parmi lesquels les 50 000 premiers à se manifester obtiendront le précieux sésame - contre 28,57% pour l’Europe et 13,12% pour l’Asie, même si ces chiffres sont à relativiser, la répartition annoncée étant susceptible de modification pour cause de non-respect des conditions.

Menacée par les recommandations du rapport de la Commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre, puisqu’elle ouvre curieusement la porte à des citoyens d’États sur la liste noire du Département d’État, comme ceux soupçonnés de soutenir le terrorisme - Iran, Libye, Soudan, Syrie, Corée du Nord, Cuba - et décriée parce qu’elle donne accès au sol américain à une immigration sans criblage et comporte un certain nombre de fraudes- inscriptions multiples, utilisation de faux noms, falsification de documents - la loterie aux visas pourrait donc être amenée à disparaître prochainement, et avec elle, les espoirs de rêve américain qui animent encore tant de candidats.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès