Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Indonésie : quatorze exécutions pour samedi ?

Indonésie : quatorze exécutions pour samedi ?

« Mais qu’est-ce donc que l’exécution capitale, sinon le plus prémédité des meurtres auquel aucun forfait criminel, si calculé soit-il, ne peut être comparé ? » (Albert Camus, "Réflexion sur la guillotine").

_yartiAtlaouiF01

Nusakambangan commence à être de plus en plus connu. Sinistrement. C’est le nom de l’île-prison qui emprisonne les dizaines de condamnés à mort en Indonésie, au sud de Java. Ce mercredi 27 juillet 2016, le procureur général de Jakarta a annoncé que quatorze exécutions auraient lieu le week-end prochain, probablement le 30 juillet 2016, dont au moins quatre condamnés étrangers.

Le Français Serge Atlaoui fait partie des condamnés à mort qui n’ont plus de recours et qui attendent avec angoisse leur sort. Serge Atlaoui ne cesse de proclamer son innocence tout en reconnaissant qu’il était dans l’illégalité du travail clandestin. Il a été condamné comme trafiquant de drogues alors qu’il réparait des machines servant à leur production.

Le 13 juillet 2016, le procureur général avait annoncé que les condamnés à mort européens et australiens ne seraient pas exécutés cette année. Serge Atlaoui avait d’abord fait partie de la liste de la dernière vague d’exécutions en avril 2015 avant d’en être retiré in extremis. Si le sort de Serge Atlaoui semble hors de danger immédiat des prochaines exécutions, il est loin d’être tiré d’affaire puisque le gouvernement indonésien veut doubler le nombre des exécutions l’année prochaine.

La parole du procureur général n’est d’ailleurs pas forcément une garantie (en juin 2016, il avait annoncé "au moins deux étrangers" et il s’avérerait qu’il y aurait "au moins quatre étrangers" parmi les condamnés qui seraient bientôt exécutés), d’autant plus qu’il avait expliqué qu’il n’annoncerait plus à l’avance les noms des condamnés choisis pour éviter de faire monter la pression internationale. Un changement de dernière minute peut donc toujours être possible. Seul, le délai de soixante-douze heures semble être respecté, celui de prévenir les personnes impliquées pour les isoler et permettre à leurs familles de les rencontrer une dernière fois. Cela aurait eu lieu ce mardi 26 juillet 2016.

_yartiAtlaouiF02

À l’annonce du procureur général, les organisations non gouvernementales de défense des droits de l’homme ont protesté fermement contre cette nouvelle série d’exécutions en préparation. Les exécutions par fusillade ont lieu généralement juste après minuit.

Le Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a demandé ce 27 juillet 2016 à l’Indonésie de rétablir le moratoire sur la peine de mort qui avait été levé en janvier 2015 pour des raisons de politique intérieure. Il s’est également préoccupé du manque de transparence et d’équité lors des procès de certains condamnés.

Amnesty International et Justice Project Pakistan ont protesté, de leur côté, contre la manière dont un condamné à mort pakistanais, Zulfiqar Ali, a été jugé, qui a été, selon ces organisations, "torturé". Des condamnés à mort d’autres pays (Nigeria, Inde, Zimbabwe) feraient également partie des exécutions prévues dans les prochains jours. Lors des dernières exécutions en avril 2015, deux Australiens, quatre Nigérians, un Brésilien et un Indonésien avaient été fusillés. Serge Atlaoui et la Philippine Mary Jane Veloso avaient été retirés de la liste deux jours avant la date prévue.



L’Indonésie, qui avait posé un moratoire sur les exécutions avant l’élection du Président Joko Widodo, est redevenu l’une des pays qui exécute des dizaines de condamnés, aux côtés d’autres, comme la Chine, l’Iran, l’Arabie Saoudite, le Pakistan …et les États-Unis. Pourtant, l’opinion publique est loin d’être unanimement favorable à la peine de mort. Un proche même du Président indonésien, Basuki Tjahaja Purnama, gouverneur de Jakarta, s’est prononcé contre la peine de mort. De même, "Jakarta Globe", un quotidien indonésien, avait demandé la vie sauve à Serge Atlaoui le 23 juin 2015.

Au moment où la Turquie risque de sombrer dans une tyrannie au profit du Président Erdogan qui se dit prêt à rétablir la peine de mort, l’Indonésie, le pays musulman le plus peuplé du monde, aurait un intérêt stratégique à montrer la voie de l’ouverture aux droits de l’homme en abolissant une fois pour toute la peine de mort dont l’effet dissuasif n’a jamais été prouvé. Quitte à le faire …avant les États-Unis !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (27 juillet 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Quatorze exécutions pour le 30 juillet 2016 ?
Un nouveau sursis pour Serge Atlaoui (13 juillet 2016).
La Turquie d’Erdogan.
Encore un espoir ?
Pierre Bas, le député de l’abolition de la peine de mort.
François Mitterrand, pas si abolitionniste que sa réputation…
Compte à rebours ?
L'insoutenable légèreté de son avenir.
Les droits de l'Homme.
Vers un moratoire en Indonésie ?
Le pape résolument contre la peine de mort.
Les valeurs de la République.
Le rejet du dernier recours de Serge Atlaoui.
Serge Atlaoui échappe de peu à l'exécution.
Encore la peine de mort.
Chaque vie humaine compte.
Rapport d’Amnesty International "Condamnation à mort et exécutions en 2014" (à télécharger).
Il n’y a pas d’effet dissuasif de la peine de mort (rapport à télécharger).
Peshawar, rajouter de l’horreur à l’horreur.
Hommage à George Stinney.
Pourquoi parler des Maldives ?
Maldives : la peine de mort pour les enfants de 7 ans.
Pour ou contre la peine de mort ?
La peine de mort selon François Mitterrand.
La peine de mort selon Barack Obama.
La peine de mort selon Kim III.
La peine de mort selon Ali le Chimique.
Troy Davis.
Les 1234 exécutés aux États-Unis entre 1976 et 2010.
Flou blues.
Pas seulement otage.
Pas seulement joggeuse.
Nouveau monde.
Le 11 septembre 2001.
Chaos vs complot.

_yartiAtlaouiF04
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 juillet 09:58

    L’opposition à la peine de mort, quelle que soit l’abomination des crimes perpétrés, est devenue une pensée unique ! ! !

    Du principe de la peine de morthttp://www.sincerites.org/article-pour-le-principe-de-la-peine-de-mort-44501055.html


    • leypanou 28 juillet 10:45

      @Jean-Pierre Llabrés
      Pensée unique, pensée unique, vu le nombre de pays qui appliquent la peine de mort, ce n’est pas si unique que çà.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 juillet 10:59

      @leypanou

      Sous nos latitudes démocratiques, si !


    • Ben Schott 28 juillet 10:36

       
      Serge Atlaoui, un innocent condamné injustement, comme Florence Cassez ! smiley

       


      • César Castique César Castique 28 juillet 10:48

        « « Mais qu’est-ce donc que l’exécution capitale, sinon le plus prémédité des meurtres auquel aucun forfait criminel, si calculé soit-il, ne peut être comparé ? »



        Bien sûr que non, que l’exécution ne peut être comparée à »aucun forfait criminel, si calculé soit-il« . Le »condamné à mort« expédié par le criminel n’aurait dû d’avoir la vive sauve - provisoirement ? - qu’à la chance, qu’à un concours de circonstances, dont il ignorerait tout jusqu’à la fin de ses jours.

        Le criminel, lui, ne risquait strictement rien, a priori. Il suffisait qu’il ne commît point un forfait passible de la peine de mort. Et contrairement au sophisme de Camus, il n’y a pas »meurtre prémédité", il y a simplement application d’une loi que nul n’ignore, à la différence de beaucoup d’autres. A la différence de sa victime, l’assassin, lui, n’est pas pris en traître

        On notera encore qu’en France, le pédophile violeur et étrangleur, comme l’assassin de retraitées, échappe à toutes les promiscuités de la taule, parce qu’il est protégé de la brutale vindicte des autres détenus, des vrais durs, ceux qui s’en tapent des circonstances atténuantes à base de père poivrot, bisexuel et incestueux ou de mère toxicomane et prostituée...

        • scorpion scorpion 28 juillet 11:16

          Alors, les islamistes intégristes égorgeurs au nom d’Allah, le tueur violeur d’enfants, le gros bonnet de la drogue qui à pourrit la vie de milliers d’adolescent etc.., ont en fait quoi de tout ces braves citoyens qui détruisent la vie d’autrui mon Rakototo ? 


          • covadonga*722 covadonga*722 28 juillet 12:23

            charbonnier est maitre en sa maison disait l’autre.


            a quel titre ferions nous la leçon a ces pays , c’est leur loi et leur droit !

            Par ailleurs vous qui êtes un démocrates sourcilleux , je vous rappelle que la peine de mort dont une majorité de français étaient pour a été abolie par le fait du prince !

            • Iren-Nao 28 juillet 15:32

              Il y a tant de vistimes de ces criminels que leur execution ne pose pas de probleme, ils ont deja coute trop cher.
              Iren-Nao


              • raymond 28 juillet 20:21

                @Iren-Nao
                je transmets votre message à philip morris


              • Iren-Nao 28 juillet 15:34

                Un corps sain n’est pas un corps qui ne produit pas de dechets, mais un corps qui les elimine bien.
                Iren-Nao


                • karim 28 juillet 19:28

                  (

                  Est-ce que la vie du criminel est plus sacrée que celle de la victime ?

                  La vie en société demande le respect de la vie dautrui.

                  La peine de mort correspond à la sauvagerie de lacte criminel.

                  Si ma victime avait le droit a la vie, le criminel a le « droit à la mort ».


                  • sls0 sls0 28 juillet 20:25

                    La peine de mort la France l’applique en Syrie, c’est vrai qu’ils sont coupables de vivre dans un pays qui refuse le passage d’un tuyau de gaz qatari, ce qui justifie pleinement la peine de mort.

                    Tout les 6 secondes un enfant meurt de malnutrition, des coupables certainement.

                    Je suis contre la peine de mort, il y a pire que l’Indonésie dont le modèle à suivre de Rako, les USA.

                    Pas de peine de mort chez moi mais 400-500 bavures mortelles annuelles.


                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 28 juillet 22:10

                      France :
                      - 2016, Saint-Etienne-du-Rouvray : 1+2 = 3 exécutions,
                      - 2016, Nice : 84+1 = 85 exécutions,
                      - 2015, Paris : 130+7 = 137 exécutions,
                      etc... etc... etc...

                      Alors, l’Indonésie et 13 exécutions, pfff...

                      Serge Atlaoui n’aura qu’à crier « Vive la France ! » lorsqu’il sera fusillé.

                      L’Humanité n’est qu’une monstrueuse erreur de laboratoire.


                      • toma 29 juillet 18:49

                        la peine de mort en Russie est abolie par un traité en 1999 qui a été revoté de manière indéfinie en 2010. Russie en Vert donc sur la carte, merci. Ou en bleu comme ci dessous. 


                        Les peines ont été tansformées en peines à perpetuité, depuis 1990. 

                        Voila, un détail. La carte ci dessous est correcte.

                        Un mot sur le dernier pays européen qui l applique, dernier en 2007, surtout poltiquement, elle a dit l abolir quand les USA le feraient aussi... 



                          • PRCF PRCF 29 juillet 21:47

                            Puisque l’on parle de l’indonésie, parlons en.

                            Il y a 60 ans, avec l’aide du camps capitalistes, la dictature de Suharto organisait le génocide de près de 3 millions de communistes. Aucun responsable n’a jamais été jugé. Pendant plusieurs décennies, les USA et l’Europe ont au contraire soutenu la dictature de Suharto.
                            Des millions d’ex prisonniers politiques et leurs familles sont toujours discriminés. Alors oui il faut parler des droits de l’homme en Indonésie

                            A commencer par les crimes anticommunistes.

                            http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/indonesie-dossier-special-50-ans-du-genocide-anticommuniste/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès