Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Interdiction de survol du territoire : ce qui a changé en 27 (...)

Interdiction de survol du territoire : ce qui a changé en 27 ans...

Avant F.Hollande, un président socialiste avait lui aussi interdit de survol de notre territoire des avions étrangers. Mais il s'agissait alors de bombardiers américains.

 Petit rappel : au début de 1986, les États-Unis adoptent des sanctions économiques envers la Libye suspectée de soutenir le terrorisme. La situation va alors s'envenimer. En mars, des vaisseaux américains et libyens et des avions F14 et MiG23 s'accrochent dans le golfe de Sidra, au large de la Libye.

Puis, le 5 avril, une explosion dévaste une discothèque de Berlin-Ouest fréquentée princpalement par des soldats américains. Il s'agit d'un casus belli qui permet à Ronald Reagan d' autoriser alors le bombardement par raid aérien de cibles situées dans les villes de Tripoli et Benghazi. Une trentaine d'appareils prennent part à l'opération qui se solde par la mort de dizaines de civils, dont la fille adoptive du président Mouammar Kadhafi et de deux soldats américains.

Mais cette attaque s'est déroulée avec la désolidarisation de la France qui refusera le survol de son territoire par les bombardiers américains.

Qu'en est-il plus de 25 ans après ?

Un autre président socialiste est à la tête de l'état. Pour montrer sa force de conviction et son autorité, il limoge un ministre mineur de son gouvernement qui avait surtout eu le tord de décerner la légion d'honneur à un opposant à l'aéroport de son premier ministre, bien plus que révéler l'arnaque de la fameuse volonté écologique. Ferme, il refuse également le survol du territoire français par un avion étranger.

Mais quelques petites choses ont changées... cet avion, celui du président bolivien Morales, était suposé transporter également l'informaticien américain en fuite Edward Snowden. Recherché par les Etats-Unis.

La colère légitime bolivienne ne s'est pas faite attendre, de même que les critiques politiques. Des manifestants s'en sont même pris à l'ambassade de France et au drapeau tricolore.

"Cette attitude signe l'asservissement de notre gouvernement aux intérêts des États-Unis qui pourtant nous espionnent", a écrit dans un communiqué le parti coprésidé par Jean-Luc Mélenchon, demandant à l'exécutif de "présenter des excuses au gouvernement bolivien" alors que Evo Morales a été traité "comme un potentiel dangereux terroriste".

Cafouillage à Berlin, excuses Fabiusiennes : le refus se mue en "retard d'autorisation"... Encore une fois, des informations contradictoires qui mettent nos dirigeants dans l'embarras et dégrade l'image d enotre pays à l'étranger.

Un rétropédalage de plus pour notre président qui affiche encore de belles ambitions pour le prix des erreurs diplomatiques d'envergures et la soumission aux USA.

En 25 ans, l'érosion des consciences politiques envers l'atlantisme dominé par l'Amérique du Nord est ainsi patente.


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Iren-Nao 4 juillet 2013 13:23

    J’ai juste la gerbe.

    Iren-Nao


    • jef88 jef88 4 juillet 2013 13:44

      les ricains nous espionnent !
      c’est un « espion » américain qui le dit ! !

      on proteste ? on soutient « l’espion » ?

      non ! Hollande baisse son froc ! ! ! !


      • devphil30 devphil30 4 juillet 2013 13:46
        Entre celui d’avant et le nouveau en place ces présidents sont à l’image de la France actuellement , pitoyable 

        Pitoyable erreur parmi plusieurs en 1 an 
        Que devons nous attendre de 2017 ??

        En 2007 peu après l’élection on aspirait déjà à passer autres choses 

        En 2012 c’est pareil , on est passé de bleu foncé au rose bleuté mais rien n’a changé 

        2017 en rouge vif , c’est la meilleure option pour éviter le noir 
        Philippe

        • Grandloup74 4 juillet 2013 14:47

          Rouge vif à condition que ce parti quitte l’UE en même temps que l’Otan et s’y engage fermement !


        • germain 5 juillet 2013 12:25

          il faudra faire comme en Égypte, si les promesses ne sont pas tenues, on vire le president


        • viva 4 juillet 2013 13:55

          Méthode utilisée par tout les collabos. Je cite « Nous ne savions pas »


          • Fulcanelli 4 juillet 2013 14:29

            Nous avions déjà l’air idiot avec notre pseudo coup de gueule contre l’espionnage américain, maintenant nous avons vraiment l’air complétement con ...


            • Grandloup74 4 juillet 2013 14:51

              Je ne voterais plus JAMAIS socialo. Un parti qui s’est laissé dériver à un tel niveau ne mérite plus aucune confiance ! Pire : en cas de duel UMPS/ FN, je vote pour le parti qui tournera le dos aux traitres Européens et au pays qui nous espionne sans vergogne.


              • Ouallonsnous ? 4 juillet 2013 19:07

                Le problème Grandloup74 c’est que ce sont tous des traîtres européistes et collabo des anglo-yankees.
                Même la direction du FdG européiste béate de gauche !


              • Cocasse Cocasse 4 juillet 2013 15:33

                UMP vs PS : pas d’autre alternative que l’abstention.
                UMPS vs «  ? » : va pour «  ? ».


                • povmillet 4 juillet 2013 16:21

                  Un article sans effet de manche , un couperet contre une politique calamiteuse.


                  • Facochon Facochon 4 juillet 2013 17:39

                    @l’auteur

                    En 1986 à l’époque du bombardement de Tripoli, j’étais en poste à la base aérienne 901 à Drachenbronn située pour partie à 100 metres sous terre, avant de passer le concours pour intégrer la formation d’ EOPN à Avord. J’étais présent sur les consoles radars et j’ai suivi les évènements en directe avec les officiers en poste. Je peux vous confirmer que les 2 appareils américains sont passés sur l’espace aérien Français et pour être plus précis les 2 appareils dont nous suivions la signature radar sont passés sur la pointe de la Bretagne.

                    Effectivement le Gouvernement Français n’avait pas donné son accord, mais les US se sont assis dessus, et le gouvernement instruit de la situation,n’a pas relayé l’info , et blackout des medias..

                    Cela s’appelle de l’enfumage gouvernemental, ce n’est donc pas nouveau et votre mail est dans la lignée de ceux qui croient savoir parcequ’ils ont vu et/oui entendu, mais la vérité est parfois plus compliquée car indicible..


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 juillet 2013 18:04

                      L’interdiction du survol du territoire français est une des nombreuses preuves de la soumission totale d’une très grande majorité de la classe politique française aux États Unis !

                      Un autre exemple est celui du grand marche transatlantique ... En signant cet accord commercial en 2015 (voire peut-être même déjà en 2014), le signataire serra l’UE (mais directement approuvé par la France) la France deviendra du fait le paillasson d’Oncle SAM !

                      Les américains ont un comportement de cowboy voyou, on tire d’abord, on pose des question après et encore !


                      • OMAR 4 juillet 2013 18:43

                        Omar 33

                        Salut Maurice :« , ....excuses Fabiusiennes : le refus se mue en »retard d’autorisation...« 

                        C’est à cela que l’on reconnait un gouvernement qui s’est pitoyablement couché devant les Etats-Unis.....

                        Le Président et son sinistre ministre Fabius ont déshonoré la France..... »à l’insu de leur plein gré"......


                        • lloreen 4 juillet 2013 19:47

                          Qui est « la » France ?
                          Qui sont « les » Etats-Unis ?
                          Merci à ce lui ou celle qui répondra à ma question.

                           


                          • Denzo75018 5 juillet 2013 07:23

                            Hollande ne serait-il pas aux « ordres » des USA comme l’avait tant décrié la Gauche pour Sarkozy !?

                            « Moi, Président............. »


                            • Gandalf Claude Simon 5 juillet 2013 11:03

                              C’est le syndrome du politiquement correct et de la normalitude de ce gouvernement, c’est éthique et toc, du sans envergure sur mesure. Ca se vautre puis cafouille dans la novéthique, mais cela oublie les règles diplomatiques les plus élémentaires.


                              • Charlotte Cafire Charlotte Cafire 5 juillet 2013 11:21

                                Franchement, qu’est-ce qu’on en a à faire des déclarations d’un Mélenchon qui soutien les dictatures quand elles sont de gauche. Comment ne pas être horrifié par ce type ? 

                                ... le 15 décembre 2010, alors que le parlement européen remettait le prix Sakkarov pour les droits de l’homme au dissident cubain Guillermo Farinas, qui avait fait une longue grève de la faim pour faire libérer les prisonniers politiques dans son pays, Cuba, le Mélenchon alors eurodéputé s’était levé avec quelques autres de ses partisans-cocos pour montrer son mépris envers ce courageux Cubain. Qui d’ailleurs n’était pas là, sa chaise était vide et recouverte d’un drapeau cubain. Les autorités cubaines ayant interdit à Guillermo Farinas la sortie du territoire. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès