Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Irak, de quoi broyer du noir à la Maison Blanche

Irak, de quoi broyer du noir à la Maison Blanche

La fuite en avant de Bush en Irak : des batailles sur plusieurs fronts qui font craindre le pire...

Georges Bush a fait une série de victimes de plus, dont personne ne parle : les éditorialistes, les experts en géopolitique, les diplomates, les conseillers en tout genre qui se sont trompés dans les grandes largeurs...

Après la victoire législative des démocrates, les rapports exhortant la Maison Blanche à emprunter une « autre voie », le changement de titulaire au secrétariat d’Etat, les chiffres officiels des pertes ( plus de 3000 morts, 22 000 blessés) et des dépenses (plus de 350 milliards de dollars), ces « commentateurs » trop pressés se disaient (presque) certains que Bush allait changer de stratégie. Ne citons aucun d’entre eux : cela ferait trop mal, bien que le ridicule ne tue pas...

medium_BUSH.jpg

Ces météorologues prévoyaient des retraits échelonnés avec un calendrier prévisionnel et un passage de témoin à des forces irakiennes encadrées plus que soutenues... Ou bâtissaient des scenarios sur quelque internationalisation. Passons. Une politique-fiction obsolète.

L’homme du bureau ovale a une tête trop carrée pour ne pas s’entêter. Il est tellement certain d’avoir raison et d’accomplir une mission divine qu’il reste sourd à tout conseil de sagesse de ses propres amis et, à plus forte raison, à toutes les critiques du camp démocrate, des opinions publiques américaine, arabe et européenne, des instances onusiennes et autres... Comme tous ceux qui échouent dans ce genre d’aventure, il mise sur le jugement de l’histoire.

Il sait bien aussi que la réussite ou l’échec de son mandat se joue dans l’ancienne Babylone... Il sait surtout qu’aucun des buts qu’il visait (sauf la chute de Saddam) n’a été atteint. Pire : un Irak en morceaux change en profondeur toutes les donnes dans ce « grand Moyen-Orient ». Dangereusement. Et Chirac a bien fait de le souligner, il a favorisé le terrorisme tant dénoncé, au lieu de le combattre « à la racine ». Suicidairement.

medium_irak_soldats_US.jpg

Il est vrai qu’aucun scénario de sortie de crise échafaudé à ce jour n’est crédible, et que Bush ne peut pas se retirer du « merdier » qu’il a provoqué en se lavant les mains... et en laissant les Iraniens devenir maîtres de cette région-poudrière où trop de mèches sont déjà allumées. Les meilleurs stratèges « sèchent ». La situation est inédite. Même le Vietnam (auquel des responsables républicains font allusion) n’est pas une bonne référence...

Dans l’immédiat, Bush doit mener une première bataille politique... à Washington. Le Congrès ne va pas avaler le « plan de sauvetage » présenté par Bush facilement. Même des néoconservateurs, si enthousiastes en 2003, craignent le pire, et dénoncent ce qui apparaît comme une fuite en avant.

medium_irak_soladts_2.jpg

A très court terme, une question de fond : les 20 000 soldats US de plus et le sursis que Bush s’octroie peuvent-ils suffire à rétablir l’ordre dans cet Irak qui est passé de la dictature la plus ignoble à la guerre civile la plus folle ?

Les forces américaines (qui ne lésinent ni sur les moyens ni sur les méthodes) tiennent en partie le terrain : gardons-nous de caricaturer leurs faiblesses et de sous-estimer leurs qualités. Mais la bataille décisive de Bagdad est loin d’être gagnée. Elle risque de devenir de plus en plus saignante et d’ajouter les morts aux morts (estimés à quelque 50 000 à ce jour).

Elle se déroule sur (au moins) quatre fronts : contre les milices chiites, contre les bandes armées sunnites, contre les nostalgiques de Saddam contre les « combattants » de forces terroristes qui ne manquent pas de soutiens extérieurs. Avec, souvent en première ligne, des enfants armés...

medium_irak.2.jpg

Le terrain ? Une ville de plus de cinq millions d’habitants que les Américains veulent diviser en quatre quartiers « fermés et sécurisés ». Et des villes de provinces riches en bombes à retardement...

A ces difficultés militaires s’ajoutent celles qui naissent de l’impuissance d’un gouvernement incapable de gouverner et de la misère sociale provoquée par la guerre.

Bush laisse jusqu’à novembre au Premier ministre Al-Maliki pour pacifier l’ensemble du pays. Et il « exige » de tenir ses promesses sur le démantèlement (difficile) des milices chiites (qui le soutiennent) : « Si le gouvernement irakien ne tient pas ses promesses, il perdra le soutien du peuple américain et il perdra le soutien du peuple irakien », a dit George W. Bush en débloquant un peu plus d’un milliard de dollars (770 millions d’euros) pour « redresser » l’économie irakienne.

Sur le plan diplomatique, le pari de Bush s’annonce également difficile à gagner...

Le président US entend combattre l’influence en Irak de l’Iran et la Syrie, accusés d’aider l’insurrection. « Nous allons interrompre le flot de soutiens (venant) d’Iran et de Syrie », a-t-il déclaré, en refusant d’engager des discussions diplomatiques avec ces deux pays, comme de nombreux alliés des Etats-Unis et le Groupe d’étude sur l’Irak, ou la Commission Baker, l’ont préconisé.

Comment fera-t-il, avec quels moyens et quelles méthodes ? Mystère. « Secret Défense ». Attention, danger !

George W. Bush a en revanche annoncé une offensive diplomatique à l’égard des alliés des Américains dans la région. Il « doivent comprendre qu’une défaite américaine en Irak créerait un nouveau sanctuaire pour les extrémistes -et une menace stratégique contre leur survie. »

Ils le savent... Mais ils savent aussi que l’anti-américanisme qui se développe chez eux les atteint de plus en plus directement

medium_irak_dessin.gif

Dans ce contexte, que peuvent faire les Européens ? Très franchement pas grand-chose... Sinon « passer des savons » un peu plus fermement à Tony Blair (co-responsable devant l’histoire) et à ceux qui ont fait du suivisme bushiste irresponsable. Personne n’a intérêt à voir l’Irak sombrer un peu plus...

En France, où Chirac et de Villepin ont toute raison d’être fiers de leurs décisions sur ce terrain miné, la leçon sera-t-elle tirée par Sarkozy ? Il a cessé de montrer les dents pour jouer les gentils souriants... Sa métamorphose (de circonstance) ira-t-elle jusqu’à une rupture tranquille avec son atlantisme courtisan ?

Une fois de plus, l’absence d’une Europe politique authentique pèse lourd... Ceux qui ont voté non au projet d’Europe constituée tout en affichant un antibushisme pathologique se remettront-ils en cause ? On ne peut hélas qu’en douter...

Daniel Riot


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (223 votes)




Réagissez à l'article

327 réactions à cet article    


  • Fred (---.---.64.1) 12 janvier 2007 11:10

    Je trouve finalement évident que les américains doivent rester et completer leurs contingents pour tenter de stabiliser le pays. On appelle ca assumer. Un depart précipité serait catastrophique pour l’Irak et la région. Ils ont commencé (aux plus grand regrets de beaucoup d’entre nous), ils doivent aujourd’hui aller jusqu’au bout. Un comportement inverse serait, à mon avis, scandaleux.


    • sferfe (---.---.96.174) 12 janvier 2007 11:40

      vous rigolez . Stabilser !!! ils ont reussi à déclancher une guerre civile et un embrasement religieux. Certes Saddam était pas un saint,mais il y a des peuples qui ont besoin d’une poigne de fer. Regardez ce qui s’est passé après la mort de Tito . Une guerre commencée dans le mensonge se terminera par la défaite. Qu’ils restent chez eux ,ces tueurs à gages


    • LE CHAT LE CHAT 12 janvier 2007 13:56

      @sterfe

      idem pour moi , j’ai évoqué la pogne de fer de philippeIV le bel il ya quelques temps pour réussir à faire de la france ce qu’elle est aujourd’hui ! l’apprenti sorcier se brûle avec ses allumettes smiley


    • x (---.---.208.166) 12 janvier 2007 14:06

      vous etes sur tout les fronts


    • Arturo Bandito Arturo Bandito 12 janvier 2007 17:15

      Je ne souhaite pas défendre Bush mais seulement relever un abominable euphémisme. Le terme « poigne de fer » ne peut en aucun cas s’appliquer à un Saddam Hussein qui fut un effroyable dictateur et ce pendant des décennies. Il est responsable directement de la mort de centaines de milliers de ces concitoyens. Même au rythme actuel de 100 morts civils irakiens par jour, il faudra très longtemps avant que la guerre civile puisse atteindre de tels résultats.


    • jean (---.---.31.216) 12 janvier 2007 17:37

      fred c est quoi la connerie que tu invente tu ose dire qu il doivent rester et tué des gens tu est :: :: :::c


    • jean (---.---.31.216) 12 janvier 2007 17:40

      sacré tuieur arturo pour toi les mort americains bofff c est super vive bush


    • Arturo Bandito Arturo Bandito 12 janvier 2007 17:51

      merci de reformuler


    • fouadraiden fouadraiden 12 janvier 2007 18:10

      salut

      cela depend ou vous situez le point de depart.

      depuis la première guerre du golf combien de civils irakiens sont morts directement par les bombardements « alliés »,selon vous ?

      vous devriez mieux les défendre...


    • fouadraiden fouadraiden 12 janvier 2007 18:14

      salam fred

      mais c’est toujours le meme scenario alors.les occidentaux inventent des problèmes pour nous expliquer par la suite l’impossibilité de les résoudre...

      ils ont fait pareil avec l’Etat israelien,les voila de nouveau à la manoeuvre...


    • Gornog (---.---.86.80) 12 janvier 2007 18:29

      Certaine études parlent déjà d’un demi-million de morts Irakiens. Evidemment ce n’est pas les américains directement qui ls tuent, mais plutôt les milices des différents bords religieux, mais la situations leur est due.

      De toute façon, même avec tes « seulement » 100 mort par jour, on arrive à 100000 en 3 ans. Je pense donc que la mortalité est vraiment plus importante maintenant que sous le règne du tyran malheureusement.


    • fouadraiden fouadraiden 12 janvier 2007 18:38

      salut gornog

      oui, mais avec la meme logique il est difficle,juridiquement parlant, d’établir la culpabilité de saddam pour les morts que les occidentaux lui ont imputés.

      acceptons que saddam soit responsable de tous les morts durant son règne

      nous devons donc accepter que tous les morts occasionnés par nos amis occidentaux depuis la première guerre du golf est de la responsabilité des americains(les francais etaient de la partie lors de la premiere bataille ).

      qui va rendre justice aux innombrables civils morts depuis la première invasion occidentale ?

      enfin ,qu’y a t il de plus grave ?

      un dictateur qui tue ou des democraties occidentales qui tuent pour le bien des irakiens ?

      saddam n’a jamais assassiné ses ennmis en prétextant qu’il les liberait,les autres oui


    • merlanrouget (---.---.228.208) 12 janvier 2007 19:29

      Je suis absolument d’accord et j’ajouterais en dévoilant l’hypocrisie de certains occidentaux(pas tous car des ocidentaux sages il y en a à gogo quand vous les prenez individuellement !) que l’américain est par essence un violent(de la fameuse époque du farwest traitée sur les écrans de cinéma en passant par Hiroshima,le Vietnam,Restore Hope ,la first Golf war et l’actuelle Golf war ) ;on l’a toujours dit l’américain est sans foi ni loi (toute la violence affichée dans les films américains :westerns,policiers,espace,guerres,même les films d’amour traitent de la violence et j’en passe)Alors qu’a fait Bush et que fait Bush en irak ?Il sème volontairement la « merdre » pour pomper tranquillement le pétole irakien et ce même s’il faut qu’il sacrifie de jeunes s’engageant dans l’armée dans l’espoir d’acquérir la citoyenneté plus tard s’ils s’en sortent vivants sans parler des irakiens qui ne représentent rien à ses yeux et qui tombent comme des mouches:il n’hésite pas à faire bombarder toute une aglomération de pauvres irakiens lorsqu’il y a un simple doute de la présence d’un résistant !!!! Tous les européens font la même analyse mais n’ont pas le courage de dénoncer et de condamner fermement Alors celui qui dit qu’il faut prolonger la présence des américains en irak est très vite identifié ;on sait d’avance pour qui il roule et il sait bien à qui profite dans la région et en premier lieu l’anéantissement de l’irak qui a osé envoyer des scouds pour répliquer un tout petit peu au bombardement de sa première installation de projet nucléaire ! eh oui hélas tout est là !


    • robin (---.---.143.78) 12 janvier 2007 20:36

      cette Amérique là me donne la nausée,il leur faut des guerres pour se nourrir et s’enrichir ,le capital se fait sur le malheur des gens,comment osent-ils persister dans l’erreur totale.....ils sont en train de ruiner l’amérique,tous ces milliards de dollars aurait pu servir la recherche sur des énergies nouvelles non-polluantes et permettre aux pays pauvres de s’en sortir,au lieu de ça ils gaspillent des montagnes de frics pour des causes débiles....il sera trop tard lorsqu’ils feront machine arrière..... smiley où est le « bien et le mal » ? cherchez bien !!


    • fouadraiden fouadraiden 13 janvier 2007 12:08

      cher compatriote

      je tiens à préciser la nature occidentale des democraties dans leurs entreprises ,vous pas ?


    • yalesapiens (---.---.72.26) 13 janvier 2007 21:27

      Desolé, cher Mr, vous etes soit un grand ignorant de la geopolitique et sans un naif dont l’ignorance reste pardonable au sujet des USA. Merci


    • fouadraiden fouadraiden 14 janvier 2007 20:18

      arthur,

      cela nous ne le savons pas encore, car tant que les democraties occidentales seront représentées par des occidentaux l’universalité demeurera douteuse.

      ça fait longtemps que les math ont echappé à la domination de la culture arabe et il a pas fallu attendre les arabes pour les chiffres,ça c’est du pipeau


    • (---.---.2.4) 12 janvier 2007 11:51

      combien de fois faudra-t-il le dire... reveillez vous Saddam n’est pas mort.... Ce serait trop facile !

      (l’imbécile regarde le doigt)...


      • robin (---.---.143.78) 13 janvier 2007 02:12

        Jeanne Calment n’est pas morte non plus,elle se cache de la télé....lol !!! smiley


      • frederic9 (---.---.232.32) 12 janvier 2007 12:04

        En effet, il faut rester à Bagdad, aussi longtemps que les chiites et les kurdes n’auront pas flanqué aux arabes sunnites la raclée qu’ils méritent, pour avoir contesté le pouvoir majoritaire.

        Celà fait longtemps que l’on voit que les sunnites ne peuvent pas reprendre le pouvoir (comment le pourraient-ils, ils ne représentent que 20% de la population totale), ce qui ne les empêchent pas de nuire, car il est très facile d’organiser des tueries de civils dans les rues, quand on a pas affaire à un Saddam Hussein.

        Les chiites et les kurdes toléreront-ils encore longtemps cette situation d’insurection contre un pouvoir majoritaire ?

        Rien n’est moins sûr.

        Et ce jour là il faudra faire en sorte que leur victoire soit éclatante.


        • jean (---.---.31.216) 12 janvier 2007 17:50

          frederic9 = co ;; ;; ;; ;; ;; ;;


        • Nono (---.---.45.50) 12 janvier 2007 12:08

          Angle d’analyse intéressant pour le coté visible de l’iceberg.

          En coulisses, « Le régime « fantoche » de Bagdad, mis en place par les US, est prêt à approuver une nouvelle loi sur les hydrocarbures qui donnera une mainmise sans précédent des vastes réserves de pétrole du pays aux conglomérats énergétiques US et UK. Le texte de cette nouvelle loi sera approuvé selon toute attente par le parlement irakien dans les jours qui viennent... » SUITE A LIRE

          Cdlt

          Nono


          • geveka (---.---.148.37) 12 janvier 2007 19:48

            Super l’article en lien, il faut mettre celà en évidence : Irak = guerre pour le pétrole...


          • Nono (---.---.45.50) 13 janvier 2007 09:47

            Arrête de pomper dans le vide (Arthur) et prends un peu de sommeil (00 h 30 !), ça te fera du bien, Shadok !

            Je ne veux rien (moi), je m’arrête à l’humour, le seul moyen d’évacuer... !

             smiley

            Nono


          • Nono (---.---.112.196) 13 janvier 2007 12:08

            C’est ça Arthur...

            Bonne journée.

            POINT !


          • Radnor (---.---.173.166) 12 janvier 2007 12:56

            Si les forces américaines partent maintenant, c’est les Iraniens qui controleront l’Irak.

            Les arabes sunnites vont souffrir énormément et les contrats pétroliers ne seront pas honorés.

            De toute façon les américains ne sont pas allés en Irak pour le pétrole, ils sont y sont allés pour renverser le régime Baath qui posait de gros problèmes de sécurité à l’Arabie Saoudite et au Koweit.

            Maintenant, l’Irak est plongé dans le chaos : il ne présente plus la moindre menace sérieuse pour ses voisins.

            Pour que l’Irak soit de nouveau un problème, il faudrait qu’il soit stabiisé et militairement réarmé correctement : la région a gagné au moins 10 ans de calme relatif.

            Et en plus, les Iraniens ne laisseront plus jamais l’Irak redevenir un état menaçant pour eux.

            Il reste donc à savoir qui va devoir se farcir la délicate tâche du retour des boys à la maison sans donner l’impression d’abandonner les Irakiens à leur triste sort : sans doute le/la prochain(e) président(e) des USA...


            • (---.---.229.52) 12 janvier 2007 17:34

              @ Radnor,

              « Maintenant, l’Irak est plongé dans le chaos : il ne présente plus la moindre menace sérieuse pour ses voisins. »

              Déja avant la « guerre », L’Irak ne présentait pas de menace.

              « Saddam Hussein était hait mais n’était pas considéré comme une menace. Et ce même par les pays qu’il avait auparavant attaqué, L’Iran et le Koweit. Ces derniers avaient parfaitement compris qu’après une décennie de sanctions qui avaient ravagées la société irakienne, et qu’après avoir été efficacement désarmé, aussi abominable qu’était Saddam Hussein , il ne menacerait personne. En effet, c’était le pays le plus faible de la région. Une des raisons pour laquelle il a été attaqué. » ....

              passage d’une analyse de Noam Chomsky : http://www.chomsky.info/talks/20031120.htm (en english)


            • jean (---.---.31.216) 12 janvier 2007 17:58

              rien compris soit té idiot soit té tueurs des deux qui voudrais te connaitre assassins ouu assassins cacher sous i=un speudo assassins


            • quid (---.---.225.76) 12 janvier 2007 18:34

              je n’ai pas bien compris le coup des assasins : quelqun pourrait il m’expliquer ce que ce message veut dire ?


            • (---.---.229.52) 12 janvier 2007 18:53

              @ quid,

              « je n’ai pas bien compris le coup des assasins : quelqun pourrait il m’expliquer ce que ce message veut dire ? »

              je crois qu’il n’y a rien à expliquer, jean (IP:xxx.x65.31.216) est incompréhensible et aggressif dans tous ses posts.


            • Daniel RIOT Daniel RIOT 14 janvier 2007 14:24

              Je comprends mal pourquoi ce commentaire est aussi mal noté.C’est le bon sens même.Dans l’impasse où il s’est placé, Bush ne pouvait pas se retirer purement et simplement, en se lavant les mains. Le problème (qui s’ajoute à bien d’autres), c’est que le sursis ainsi ménagé ne règlera sans doute rien.Il s’agit d’essayer de limiter les dégats.Pas simple...Et très risqué.Bien des stratèges (y compris américains)croient en un désastre encore plus grand. Et plus meurtrier.


            • (---.---.146.106) 12 janvier 2007 13:35

              C’est parcequ’on a voté non a l’europe que les américains sont toujours à bagdad ? C’est gentil de me l’apprendre. Merci pour cette analyse brillante. Bush est en train de perdre ? Ca lui a déjà couté 350 milliards de dollards ? Ca lui rapporte combien le pétrole qu’il importe à « bas prix » ?


              • Nono (---.---.45.50) 12 janvier 2007 13:38

                G.W. Bush a envahi l’Irak au nom de la liberté et de la démocratie et rien d’autre... smiley

                « Depuis longtemps, le régime « TOTAL »itaire de Saddam accumule les provocations à l’égard du monde libre et se croit « EXXON »éré de toutes représailles. Nous avons jusqu’à présent conservé notre s« ELF »-contrôle en proposant à Bagdad d’« ESSO »lutions pacifiques. Mais le manque de coopération des irakiens nous contraint désormais à une action à plus grande é« SHELL ». L’heure de la « MOBIL »isation a sonné. Le compte à rebours vers une intervention armée « FINA »le est déclanché. Mes chers cons citoyens, soyez certains qu’en choisissant la guerre, j’ « AGIP »pour la paix, la liberté et la démocratie. »

                (Georges W. Bush)


                • Prêtresse Prêtresse 12 janvier 2007 15:09

                  ’ On peut toujousr essayer ’ !

                  ...


                • dégueuloir (---.---.143.78) 13 janvier 2007 02:15

                  envoyons nos barbouzes liquider la maison blanche.......


                • Nono (---.---.45.50) 13 janvier 2007 09:53

                  @ Arthur Mage (IP:xxx.x35.181.194) le 13 janvier 2007 à 00H38,

                  Si c’est ton point de vue, ce n’est pas du tout le mien ! Alors, fais-le à la façon qui te sied et arrête de...() pomper.

                   smiley


                • Nono (---.---.112.196) 13 janvier 2007 12:10

                  « La parabole des talents ou l’audace de l’espérance... »

                  Bon courage et bon W.E., cher Arthur.

                  POINT.


                • (---.---.119.64) 12 janvier 2007 13:55

                  L’Iran et la Syrie dans la ligne de mire de Bush

                  http://www.cyberpresse.ca/article/20070112/CPMONDE/701120715/5160/CPMONDE

                  Des sénateurs américains républicains et démocrates ont fait part jeudi de leur inquiétude quant à l’éventuelle propagation du conflit en Irak à l’Iran et la Syrie si l’armée américaine se mettait à traquer des activistes au-delà des frontières irakiennes.

                  http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=35126


                  • Josew (---.---.25.142) 12 janvier 2007 13:55

                    Très Bon article qui démontre que les commentateurs officiels sont soit des incompétents, soit des manipulateurs. Je penche pour la 2e hyptohèse, il fallait qu’ils fassent croire que « la 1ère démocratie du monde » était un modèle d’efficacité... smiley

                    Par contre, l’exception confirmant la règle, la conculsion de l’article est vraiment ridicule : en quoi le fait de voter oui à l’Europe ultra-libérale aurait empêché l’escalade militaire en Irak décidée par Bush et les néoconservateurs étasuniens ?

                    Ce raisonnement est d’autant plus stupide que Bush vient de perdre les élections dans son propre pays et que cela ne l’empêche en rien de continuer sa guerre, car il peut compter sur certains lobbies transpartisans (républicains et démocrates), qui ont intérêt à ce que la guerre s’étende et à ce que les dépenses militaires continuent à exploser.

                    Chacun a bien compris qu’aux Etats-Unis comme en France, il y a une démocratie qui organise des élections et dans le même une lobbycratie qui prend les décisions et dirige le pays...


                    • (---.---.138.115) 12 janvier 2007 22:56

                      « commentateurs officiels sont soit des incompétents », « la conculsion de l’article est vraiment ridicule », « Ce raisonnement est d’autant plus stupide », « Chacun a bien compris qu’aux Etats-Unis comme en France », ...

                      un peu de modestie monsieur « personne » (« nobody » en langage « néo-con »), à t’entendre ce sont tous des incompétents ... heureusement que SUPER JoseW (le parano de la complotite) est là pour expliquer aux lecteurs d’agoravox (et par la même occasion aux « officiels »)la véritable vrai vérité absolue et indiscutable que seul JoseW et une poignée de géostratèges amateur (mais très « éclairés ») connaissent ... smiley

                      heureusement que le ridicule ne tue pas, cette discussion aurait déjà fait un véritable carnage ... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès