Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Irak : on prend les mêmes et ça recommence !

Irak : on prend les mêmes et ça recommence !

L’équipe de Georges W. Bush avait-elle une stratégie élaborée pour gérer le pays avant l’intervention américaine en Irak ? Rien n’est moins sûr, à voir ces atermoiements et ces hésitations depuis des mois. Les dernières nouvelles le confirment : tout est pifométrique depuis le début, les décisions contraires aux précédentes s’accumulent, laissant jour après jour les militaires sur place pantois. La dernière décision en date, celle de réintégrer les anciens baassistes dans l’armée ou la police régulière pose sérieusement question. Le pays a déjà été au bord du chaos, cette décision, présentée comme un geste de bonne volonté et de main tendue à l’ancien adversaire va en réalité plonger le pays dans l’instabilité. On n’efface pas quatre années de massacres d’un seul trait de crayon.

Dans les nouvelles troupes vont figurer des gens dont tout un quartier sait pertinemment que les mois précédents c’étaient les mêmes qui déchiquetaient femmes et enfants sur les marchés de Bagdad. Pire encore : en armant officiellement les anciens sbires de Saddam Hussein, l’armée américaine remet en place un contre-pouvoir à celui qu’elle a maladroitement installé. Un pouvoir qui le lui rend bien aujourd’hui, les seuls opposants à cette décision anachronique étant Nouri Maliki, qui y voit une ingérence supplémentaire, alors que tout le monde sait qu’il n’a effectivement que fort peu de latitude politique. Une ingérence et une crainte : celle de voir se reconstituer une armée véritable... d’opposition, avec les risques que cela implique de prise par la force de la direction du pays.

Les Etats-Unis, ces rois de l’improvisation, viennent de donner la possibilité à un autre Saddam Hussein de reprendre le pouvoir dans le pays. A voir les listes d’inscriptions baassistes qui s’allongent, on est en droit de se demander si ce n’est pas ce qui est souhaité au final, à savoir le chaos complet en Irak, qui retournerait dans l’horreur d’un gouvernement à poigne. On comprend mieux aujourd’hui pourquoi construire avec autant d’assiduité une ambassade aussi protégée et aussi coupée du reste du pays : quand on bâtit ce genre de bunker, ce n’est pas parce qu’on envisage des jours meilleurs et une paix sincère et effective. Connaissant les Américains, si c’était le cas, les rues de Bagdad ressembleraient déjà depuis longtemps déjà à Hollywood boulevard, et les bords du Tigre à Malibu. L’ambassade américaine démontre par l’exemple que ce n’est pas une paix durable qui est attendue dans les mois à venir. Mais un semblant de paix nécessaire à la préparation des bagages des Marines. W. Bush a beau dire le contraire à la télévision, plus personne ne le croit.

A l’origine de la situation est la création de milices à majorité sunnites privées (« Al-Sahwa »ou Réveil), soutenues par l’Etat (à très large majorité chiite), qui n’a pas assez de policiers, chargées d’éradiquer la violence des « insurgés » ou d’« Al-Quaida »... selon les appellations contrôlées. Une manne dans laquelle s’est engouffrée tout le monde, y compris les tueurs d’antan, pour une raison extrêmement simple : au bout, il y a les 300 dollars de salaire mensuel qui, là-bas, permettent de faire vivre cinq familles complètes au minimum. C’est le New York Times qui révèle le pot aux roses aujourd’hui : « David H. Petraeus, the overall commander in Iraq, estimated at the end of November that about 80 % then under U.S. contracts were Sunni. Each gets paid about $300 a month ». Un Petraeus qui avoue plus loin le scepticisme des Irakiens et de leur gouvernement face à cette surprenante décision, via son responsable le colonel Martin Stanton : « They’re deeply suspicious of any organized group of Sunnis, especially ones that were former insurgents ». Et ils ont de quoi : les « insurgés » commencent à viser la tête du pays, les marchés aux légumes ne leur suffisant plus.

La nouvelle tactique consistant à pactiser avec l’ancien ennemi Baassiste est le clone du mouvement en cours en Afghanistan. A se demander pourquoi, dans de cas, les deux pays ont été envahis par l’armée américaine, si ce n’est pour remettre en place quelques années plus tard ses anciens dirigeants ? Sur place, on est très dubitatif sur ce simple changement d’étiquettes, y compris dans les rangs de l’armée américaine elle-même : « One day, we remove the Al Qaeda patch and put on a CLC patch. Now they’re the good guys. » Le CLC étant le nom des milices locales. Comme en Afghanistan, on commence à prendre le thé ensemble... « Mid-level U.S. officers acknowledge that many of the men being drafted into the CLC groups are former insurgents ; one officer in east Baghdad marveled that he recently met over tea with CLC leaders who had been on his unit’s insurgent target list just weeks earlier ».

Les « mid-levels officers », à savoir les responsables militaires sur place ne faisant pas partie du staff décisionnaire sont donc extrêmement circonspects. Derrière leur interrogation du moment se cache un doute fondamental : si les anciens d’Al-Quaida sont devenus des interlocuteurs, que devient la lutte contre Al-Quaida ? Ou plus prosaïquement encore : ceux qu’on nous a présentés comme des terroristes en sont-ils vraiment, puisque aujourd’hui notre direction nous intime l’ordre de prendre le thé avec eux ? Comme en Afghanistan, la nouvelle stratégie américaine consistant à approcher les « insurgés » pour les incorporer au gouvernement local pose des questions métaphysiques aux hommes de terrain, qui s’aperçoivent que la nébuleuse Al-Quaida n’est pas tout à fait comme on a pu la leur présenter, et qu’ils doivent aujourd’hui pactiser avec ceux qui ont déchiqueté hier leurs collègues ou amis. Difficile à avaler. D’autant plus que les risques d’infiltration sont grands, comme le reconnaît un militaire sur place :« Are there people trying to infiltrate them ? Yes, » dit le militaire. « But we can sort through that. The majority of them just want to be part of the government of Iraq. Before, there was no avenue for them to become part of the government of Iraq. »

Pour les membres-mêmes du gouvernement, ce n’est qu’un cessez le feu provisoire, cette décision : « We do not yet have peace in this country, » Barham Saleh, affirme le Premier ministre, dans une récente interview. « This could well be just a ceasefire, » he said, and he called for renewed efforts to bring Iraq’s factions together« . Bref, à peine les Américains partis, ça recommencera, c’est sûr. Et un autre dictateur prendra le pouvoir par la force.

Il reste de tout cela comme une vague impression non pas de réconciliation nationale, mais de tentative d’organiser le chaos ou, plutôt, de le préparer scientifiquement. Le pifométrique fait place à une vision machiavélique à long terme. On en avait déjà eu l’impression avec la terrible gestion des armes, quasiment distribuées aux insurgés par l’armée américaine elle-même, on en est aujourd’hui encore davantage convaincu : ce qu’entretiennent les Américains, c’est un gigantesque chaos de toute la zone du Proche-Orient, qui ne peut avoir de gouvernement stable dans ces conditions. Une instabilité obtenue par toutes les méthodes imaginables, y compris le comportement dégradant des soldats américains vis-à-vis de leurs prisonniers. Sans qu’il y ait pour autant de suite : ce jour, le commandant d’Abu Graib, le Lt-Col Steven Jordan a été... relaxé de toute charge pesant sur lui ! La raison donnée laisse pantois : »il n’apparaissait pas sur aucune des photos«  ! Ahurissant ! Comment à partir de là ne pas provoquer chez la soldatesque américaine un profond sentiment de dégoût et d’injustice ?

Un autre point avait mis la puce à l’oreille aux militaires de base américains : le 11 décembre dernier, un haut dignitaire du régime de Saddam Hussein, Izzat Ibrahim al-Douri, a échappé on ne sait comment aux soldats qui le pistaient. Il avait été repéré dans le village d’Al-Sada Al-Nuaim, près de Tikrit, à 180 km au nord de Bagdad. Washington avait offert en novembre 2003 une récompense de 10 millions de dollars pour sa mort ou sa capture. Le journal LeTemps précise que  »l’opération a été menée avec le soutien de membres d’une milice locale en lutte contre Al-Qaïda, mais sans la participation de l’armée américaine, a précisé le vice-gouverneur« . On l’imagine mal en effet arrêté par des troupes en train de signer un accord avec son groupe... La précision de l’absence évidente des troupes américaines étant bien équivoque ! Le butin de son arrestation manquée est éloquent  »Les policiers ont également trouvé le plan original de l’attaque de la prison de Badoush (Nord, près de Mossoul), en mars 2007, au cours de laquelle 140 détenus avaient pu prendre la fuite, dont le neveu de Saddam Hussein. Les forces de sécurité irakiennes ont également mis la main sur un véhicule contenant un ordinateur, des armes légères, des lunettes de vision nocturne et 250 millions de dinars (environ 200 000 dollars), selon un responsable local de la sécurité« . Il est déjà loin le temps ou sa tête figurait sur un jeu de cartes...

Aujourd’hui, à l’heure de la »réconciliation« , certains évoquent déjà ce jour-là un coup de fil au bon moment... un échappé de haut rang qui se fait s’interroger tout le monde sur la rapidité à vouloir supprimer physiquement les hauts dirigeants du régime, mais pas tous. Un Saddam Hussein, dont le parti n’est donc plus considéré comme hors la loi, ou du moins ces anciens fidèles. Pour Paul Wolfowitz, c’était pourtant bien al-Douri le chef de la résistance baassiste, le roi de trèfle du jeu de cartes, et le 6e dirigeant le plus recherché. Régulièrement vu entre-temps en Syrie et au Yemen, l’homme à la moustache rousse y aurait rencontré en novembre 2007, des dirigeants américains pour parler non pas reddition, mais... reconversion et insertion professionnelle ! L’intermédiaire s’appelant... Tony Blair ( »Blair made Britain a satellite for the US« ). L’homme présenté comme le »successeur de Saddam« a en fait tout compris au double jeu américain :  »American cannot add new troops to achieve a military solution in Iraq, it is now looking for a political solution.« En résumé, la guerre est définitivement perdue, c’est un nouveau Vietnam non encore reconnu, il est temps de préparer les toits pour que les hélicoptères se posent à Bagdad pour embarquer les derniers soutiens au régime en place, qui sait déjà ses jours comptés. C’est bien d’ailleurs pour ça qu’il s’oppose aujourd’hui à la réinsertion des anciens baassistes dans l’armée ou la police nouvelle. Dans les communiqués officiels, c’est à peine si l’on dit que c’est le parlement qui a édicté la loi. Après avoir installé un gouvernement ostensiblement chiite, voilà que Washington fait volte-face et enrôle les sunnites.

Tout est improvisé : dans un article de 2006, on apprenait en écho que Paul Bremer avait demandé l’envoi de 500 000 soldats (sur les 168 000 aujourd’hui) pour pouvoir pacifier le pays ! Selon lui, aujourd’hui remonté contre les faucons de l’équipe Bush qu’il fut lui-même, l’improvisation avait été totale :  »What emerges clearly from the diary is that there was no detailed postwar reconstruction plan, that the US lacked decent intelligence to deal with an insurgency it failed to predict, and the naivety of Americans who were shocked at the dismal state of Iraq’s economy and infrastructure after years of sanctions« . Notez »la naïveté« ... d’envahir un pays, s’entend... sans savoir qu’il est déjà exsangue, et le constat terrible comme quoi rien n’avait été préparé au préalable. De plus en plus, on s’aperçoit des ravages du cow-boy Bush, toujours prompt à seller son cheval..., mais en oubliant sur la route l’avoine pour le nourrir. Toujours prêt, même encore aujourd’hui de partir en croisade en Iran... à grands coups d’éperons médiatiques.

Si on y ajoute les mercenaires de Blackwater, qui en sont au stade des gaz balancés d’hélicoptères sur les Irakiens comme sur les soldats américains, on obtient un sentiment complet d’abandon de la base militaire vis-à-vis de sa hiérarchie, et l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire pour une police qui voudrait se mettre en place. Tout, en Irak, concourt à provoquer ce sentiment d’instabilité permanente. Et qui dit instabilité dit... augmentation des cours du pétrole, invariablement, qui ne profite pas vraiment aux Irakiens... et plutôt aux Américains (enfin, les sociétés de pétrole américaines). Dans la population irakienne, tout le monde ne partage pas non plus, loin de là, le nouveau volte-face américain. Un ancien colonel de Saddam, interviewé, semble bien résumer la situation actuelle : »Les Américains nous prennent pour des pions. Ils nous jettent et ensuite veulent nous reprendre lorsque cela les arrange. Finalement, ils sont comme Saddam : imprévisibles et dangereux« . A la tête de la diplomatie américaine, on aimerait bien se gargariser du contraire. C’est ce que dit, bien entendu Condolezza Rice, qui y décèle des »progrès politiques« . Avec à la clé le retour de 30 000 militaires américains, chose qui pourrait aider le candidat républicain... préféré, à savoir plutôt Mitt Romney, MacCain étant fermement opposé au retrait ( »même si c’est dans cent ans !")...

La position de Bush est vue d’ici comme très surprenante. En fait, il n’en est rien : les Etats-Unis ont pris l’habitude de négocier avec les anciens pouvoirs en place, après les avoir renversés, choisissant alors leurs hommes-liges. Von Braun, le lanceur de V2, en sait quelque chose : sans la politique de dénazification en 1945, un bon nombre de supporters d’Hitler n’auraient pas été accueillis à bras ouverts aux Etats-Unis où, semble-t-il, ils ont laissé des traces tangibles de leur passage. La différence aujourd’hui, c’est qu’on a mis quatre années à s’apercevoir de l’erreur en Irak. Juste le temps de démanteler complètement l’organisation administrative du pays et de plonger ce dernier dans le chaos. Izzat Ibrahim al-Douri est aujourd’hui le nouveau Von Braun. S’ils ne l’avaient pas récupéré et absous, ce fameux Von Braun, les Américains ne seraient peut être jamais allés sur la Lune !

En Irak, après avoir promis la Lune à tout le monde, ils laisseront derrière eux les mêmes paysages désolés que ceux de l’astre mort.

Documents joints à cet article

Irak : on prend les mêmes et ça recommence !

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 janvier 2008 11:31

    Ils ont réintégré les anciens baassistes !!!

     

    Chouette pour les GI, ils vont pouvoir assister à un concert de Sting


    • aurelien aurelien 17 janvier 2008 23:50

      "Irak : on prend les mêmes et ça recommence !"

       

      L’Irak, c’est un peu comme Agora Vox, donc...


    • morice morice 18 janvier 2008 00:40

      ah, être vieuxcon c’est être fort sage :"pourvu que la paix ne règne pas dans la région." vous avez parfaitement résumé la situation... j’évoque dans le texte la possibilité. Cela s’étend aujourd"hui du pakistan à l’irak, manque encore que l’iran. Ce qui expliquerait aussi pourquoi autant l’iran !


    • Djanel 20 janvier 2008 01:59

      .

      à Morice

       

      Je vous remercie de m’avoir communiqué l’info ce qui me permettra d’ouvrir une polémique sur la présence d’un député qui est resté indifférent et qui a même rigolé durant le lynchage. Il me fallait une certitude. C’est fait. Pourquoi sur ce fil ? Parce que vous y étiez présent.

      Attaquer Lellouche çà va être un régal qui m’aidera à être référencé sur les moteurs de recherche puisque ce député est connu.

       

      Trois personnes connues seront attaquées Lellouche, Fontenay et le comité miss France et Ardisson ce qui fait beaucoup de monde. Ne reste plus qu’à rédiger. Dur, dur. Ce n’est pas réussi d’avance.

       

      Merci


    • korkma sonmez ANTI—PKK 20 janvier 2008 22:04

      Les Iraquiens était bien mieux sous le régne de SADAM...


    • morice morice 17 janvier 2008 11:45

      MrDugué je vous trouve en forme là j’ai beaucoup ri !! Mr Jacon lui qui confond tout, trouve que c’est moins important que Miss France, mais bon... on sait ce qu’il est et comment il (ne) pense (pas)...


    • Castor 17 janvier 2008 12:48

      Encore ?????

      Misère, c’est MoriceVox ou bien ?


      • non666 non666 17 janvier 2008 13:15

        Apres avoir jouer les fondamentalistes religieux en Afghanistan (Al Quaida) et se les etre pris sur la tronche depuis,

        apres avoir trahis a une multitude de reprise les kurdes d’irak, aujourd’hui envahi par les gentils turcs...

        apres avoir jouer les chiites contre les sunites toujours en irak et se les etre pris encire dans les dents

        apres avoir jouer et trahis les chefs tribaux ,

        quelle carte restait il aux yankees ?

        Aucune !

        Comme il avait deja, en violation des conventions de Geneve, executé saddam Hussein , le temoin genant ne risque pas de parler.

        Ils en reviennent docn aux baassistes qui sont quand meme les moins dangeureux du coin, et surtout, les seuls a avoir garder la paix civile dans ce coin depuis des siecles...

        Un pouvoir fantoche va donc signer aux envahisseurs le droit d’exploiter le petrole et d’intervenir si ces interets sont menacés... pour le reste, les irakiens pourront faire ce qu’ils veulent chez eux...qui ne menacent pas non plus les interets turcs et israeliens...

         

         


        • tvargentine.com lerma 17 janvier 2008 13:36

          Décidement le noyautage des "articles" des mêmes auteurs ,chaques jours,qui s’autorisent le droit d’interdire tout autres articles et vision de ’l’actualité politique,économique et sociale touche le fond.

          Notre ami @morice est anti-américain,nous le savons mais pourquoi nous imposer ses lectures révisionistes qui théorisent toute sorte de ragots pour justifier son anti-américainisme primaire.

          Vous concluez en bon pétainiste "En Irak, après avoir promis la Lune à tout le monde, ils laisseront derrière eux les mêmes paysages désolés que ceux de l’astre mort"

          Oui,le même discours que les pétainistes tenaient sous l’occupation

          Allez morice encore un effort !


          • Alpo47 Alpo47 17 janvier 2008 14:14

            Il est vrai que les analyses documentées de Morice doivent "défriser" les militants UMP, comme vous même, Lerma ...

            Et pourtant, si on peut, et fort heureusement, en discuter le contenu, elles apportent une information incisive, pertinente, argumentée ... Ce que vous même ne faites JAMAIS, vous limitant à vos habituelles incantations ...

            Pour ce qui est du retour des Baassistes dans l’armée Irakienne, je pense, pour ma part, qu’il s’agit, essentiellement, de faire appel à des soldats de métier pour ESSAYER de reconstruire l’armée Irakienne. Les officiers supérieurs, trop compromis avec Saddam ont sans doute déjà été "épurés" ...

            Est ce un bon calcul politique ? Les US jouent un peu sur tous les tableaux, et le jeu commence à leur échapper ...

            Partir d’Irak ? Peut être, mais à condition d’y avoir installé un pouvoir "stable" et de pouvoir y maintenir les 30 à 40.000 mercenaires déjà présents sur place, histoire de sauvegarder les intérêts de leurs pétroliers, en particulier ...

            Diviser pour régner et jouer sur tous les tableaux . Vieille histoire. Peuvent ils y parvenir ? A mon avis, non. Ils ont déjà perdu, tant en Irak, qu’en Afghanistan,qu’au Pakistan ...


          • morice morice 19 janvier 2008 22:06

            génial le résumé, mais y’ a erreur sur la personne : "mais comment expliquer ca a un socialiste humaniste enferme dans peace and love avec un gros joint qui refait le monde derriere son pc americain ?"

            - je ne suis pas socialiste

            - je ne suis pas peace and love

            - je n’au jamais fumé de ma vie (encore moins ce que vous dites !)

            - mon PC n’est pas américain, je l’ai acheté chez Apple France.

            à part ça, comment va la bonne vieille droite revancharde qui croit toujours les neo-cons ?


          • morice morice 19 janvier 2008 22:11

            Annie, l’étude du Lancet me semble plus fiable : ce n’est pas une commande d’un gouvernement en sursis.


          • morice morice 19 janvier 2008 22:17

            hihihi, autre hahaha : "si les americains sont en irak c est pour creer un front contre les fous de dieu qui, s ils etaient tout a fait libres de leurs agissements, commetraient des attentats a la puissance dix dans le monde’" continuez donc à croire ce que vous dit le Pentagone, vous finirez par dire que des dinghys en caoutchouc ont méchamment attaqué des croiseurs. Fausses preuves audio à l ’appui. Quand donc allez vous vous rendre compte que BenLaden est un épouvantail, rien d’autre ? Que ce sont les américains qui l’ont créé, même si après c’est devenu Frankeinstein ? Jamais ? Que les attentats AIDENT une politique d’inervention et de coercition jusque dans le pays d’origine ? Que certains attentat sont plus que douteux ? Qu’on trouve unpeu vite des coupables tous désignés, le dernier en date ayant 15 ans seulement ? Jamais ? Que la PROPAGANDE marche parfaitement avec des gars comme vous ? Jamais ?


          • morice morice 19 janvier 2008 22:26

            hihihihi : "morice tu dois aux americains les 50 ans de liberte que tu viens de connaitre" je l’ai tellement oublié, selon vous, que je l’ai écrit ici. Mais ça vous ne le saviez même pas. Pour un anti-américain, tenter de trouver les auteurs d’un attentat visant un admirateur du débarquement de 44, franchement, je suis le dernier des suppôts des islamistes !!! Lisez un peu ce qu’on écrit avant de dire des c.. bien plus grosses que vous.Vous ne saviez même pas qui est Olivier Branne avant d’aller voir cette page, sombre c.... regardez plutôt vos amis, ils ont l’air fin dans cet article... et souvenez-vous bien de la photo et de la première vidéo, vous y verrez tout mon anti-américanisme !!! s’i vous faut une couche d’étoiles et de barres rouges et blanches, je vous conseille ça aussi, ça devrait nettement vous calmer. Je n’ai de leçons à recevoir de personne aprés avoir écrit ça, sur un anti-américanisme supposé. A mauvais entendeur...


          • Avatar 19 janvier 2008 22:37

             

            Salut Morice,

             

            Jette un oeil ici, on parle de toi au Canada :

            www.centpapiers.com/Le-Maitre-instant-de-Fischer,2830

             

             


          • morice morice 19 janvier 2008 22:57

            Avatar, je crois bien que vous confondez là. Fischer avait un cerveau que je n’ai pas. Je sais à peine jouer aux dames, et encore. Quand aux admirateurs de barquettes de viande, merci, j’ai semble-t-il assez donné. Votre post est lamentable, tout simplement. Preuve encore que c’est bien le contenu de l’article qui vous ennuie, et pas le mec que vous tentez fort maladroitement d’attaquer. Un trollisme de fort bas étage, c’est. Ce qui en dit long sur votre personnalité, plus encline à remuer la boue que de faire des commentaires constructifs. Comme d’hab’, quand on est totalement dénué d’arguments. En vous lisant, je trouve tout simplement que j’ai raison d’avoir écrit tout ça. Ps : il écrit toujours au rouleau, votre sbire. Si vous voulez relier mon texte à un jeu intellectuel, vous auriez pu prendre au moins... les dominos. Kissinger était très fort à ce jeu, il pourrait vous expliquer comment contaminer le Palistan à partir de l’Irak.. mais comme en prime vous pigez rien à l’histoire, je ne vois pas pourquoi j’insiste avec vous...


          • Djanel 19 janvier 2008 23:27

             

            Salut Morice

             

            J’ai un service à vous demander.

             

            J’ai besoin d’une information. Je veux rédiger un pamphlet contre Ardisson. Au moment où il insulte Miss France il y a un homme politique. Dans un premier temps, j’ai cru reconnaître Montebourg mais je me suis dit que ce n’était pas possible qu’un homme de gauche restât indifférent devant un tel lynchage. Plus tard après avoir surfé, j’ai cru reconnaître Lellouche. Si je vous demande ce service, c’est parce que je ne regarde jamais la télé, donc je ne connais que partiellement la tronche des politiques. J’ai besoin d’une certitude. Qui est cet homme politique ?

             

            Je viendrai voir votre réponse ici sur votre fil.

             

            Merci d’avance de me répondre car j’ai besoin de cette info pour ma rédaction.

             

            Bonsoir Djanel.


          • morice morice 19 janvier 2008 23:33

            Djanel, c’est Lellouche. C’est visible ici. je ne vois pas ce que ça fait en irak, mais bon..


          • jako jako 17 janvier 2008 14:45

            Vous avez remarqué le regard fascinant de l’oiseau en bas ?


            • ZEN ZEN 17 janvier 2008 15:03

              Merci pour ces informations bien centrées et incisives, qui forcent à réfléchir...

              En bas, lequel des deux est le faucon ?


              • maxim maxim 17 janvier 2008 16:26

                it is fruitful this Morice yesterday,and today it was Ardisson,there is a feeling in Iraq,i wrote another time ,Morice,our potato dish accommodated in the mode of days .

                almost and institution,i wonder if it has no shares in Agoravox,or if he is not appointed as a permanent


                • adeline 17 janvier 2008 18:02

                  Mdr la photo du bas cela me rapelle le film "vol au dessus d’un nid de coucou"


                  • morice morice 17 janvier 2008 18:08

                    merci non666, c’eest un très bon résumé de la situation. Elle est grave, très grave. maxim faudrait changer de traduction automatique... ne me dis pas à partir de là que les citations en anglais te gênent... ce qui s’appelle se faire prendre à son propre piège... Alpo merci, on en ch... assez pour informer, ça fait du bien de se sentir soutenu : est ce que Jacob se rend compte au moins du TEMPS passé à mettre ensemble des infos disparates ? même pas il en reste soit à l’image, soit au titre. Et effectivement, comme vous le dites, ils ont perdu... à croire que c’est ce qu’ils voulaient au départ.. : le seul intérêt pour eux étant une hausse du prix de l’essence... pour les américains, ennuyeux, pour eux, plein les poches. Peut -on réduire la politique de W.Bush seulement à ça ??? et bien OUI. Lerma, explique moi le révisionnisme là... s’il y a bien quelque chose qui est à l’encontre de ce que je raconte, c’est ça. Vous n’avez aucun souvenir de la fin de la guerre du Viet-Nam. Actullement, les américains enclenchent exactement le même processus. ILs avaient négocié en lousdé avec le Viet-Cong avant de finir. Et pas vraiment en beauté : mais c’est vous le révisionniste, car l’histoire, vous marchez dessus quand ça vous plaît. Regardez-vous avant de mettre sur les autres votre propre étiquette. Dans quelques jours, vous bondirez encore plus au plafond, sinon demain même.... et là je ne garantis rien. Vous ne savez rien des pays dont vous parlez, on va vous en apprendre un petit bout. Tant pis pour vous, vous êtes prévenu.


                    • non666 non666 17 janvier 2008 21:37

                      "...du TEMPS passé à mettre ensemble des infos disparates ? "

                      Ne vous en faites pas momo, nous sommes quelques uns a etre les veilleurs et a faire les liens entre ces infos, a priori sans liens.

                       


                    • morice morice 17 janvier 2008 22:12

                      Non666 : euh j’espère bien, car pour Jacob y’ a toujours pas de lien entre l’ouverture vers les sunnites et un départ en lousdé annonçé. Lui il en reste à un "si Bush dit que c’est mieux, c’est que c’est mieux"... Egaré ? non, complétement perdu y semble, à ahaner chaque jour les mêmes injures...


                    • morice morice 17 janvier 2008 18:20

                      Conséquence directe... à Peshawar.. au Pakistan jusre à côté de l’Afghanistan : les chiites sont visés... à se demander pourquoi .... pour les incrédules... La guerre inter-ethnique et inter-confessionnelle, y’a que ça de vrai se dit Bush pour fabriquer une belle instabilité... allant du pakistan à.... l’iran (va falloir bûcher un peu la géo dans les semaines à venir, désolé)...


                      • morice morice 17 janvier 2008 18:37

                        Après nous le déluge, version Gates.... C’est le moment de relire ça... ou ça c’est exactement le même processus... la guerre continue PENDANT la négiciation.. or en ce moment, ils NEGOCIENT, en Irak comme en Afghanistan. C’est signe que c’est perdu.


                        • Annie 17 janvier 2008 18:59

                          Il y a en ce moment à la BBC beaucoup de documentaires consacrés à la guerre en Irak. Pour reprendre les interrogations sur une élaboration d’une stratégie pour gérer le pays après la chute de Sadaam Hussein, politiciens et militaires américains s’accordent pour dire qu’un plan avait été préparé deux mois avant l’invasion, précisant que le plan Marshall, lui avait été préparé quatre ans avant son entrée en vigueur. Les américains n’ont jamais pensé qu’ils auraient besoin d’une stratégie après l’invasion pour gérer le pays. Ils pensaient être accueillis à bras ouverts, et ne rester que le temps nécessaire pour qu’un semblant de stabilité se soit rétabli avant de se retirer.

                          On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer d’une telle ignorance. En tout cas, ce qui me gêne énormément parce que le sujet est totalement occulté, est qu’à présent, quel que soit le parti ou la coalition de partis qui prendra le pouvoir, même si la paix est rétablie, 50% de la population sera revenu au moyen âge. Je parle des femmes qui sous Sadaam Hussein avaient des droits dont elles pouvaient se prévaloir.


                          • non666 non666 17 janvier 2008 21:43

                            Jacob, mon fils, tu t’egare.

                            Le monde ne se limite pas au choix entre Sarkozy/israel/USA et le hezbollah/hamas§Alquaida

                            Nous autres civilisés europeens de souche, nous n’avons pas a choisir entre la peste et le cholera, entre les fanatiques protestants et juifs et les integristes chiites et sunnites.

                            Nous avons notre propre camps, nos propres solidarités.

                             

                            Vous n’en faites pas parti alors cela vous gene, vous qui essayez de rentrer par la fenetre d’une Europe dont nous vous avons fermé la porte au nez...

                             

                            Comment dit on chez vous ?

                            Ah oui "shalom", juste avant de larguer une bombe sur la tronche de ceux d’en faec, c’est ça ?


                          • grangeoisi 17 janvier 2008 19:41

                            Dommage tout de même d’avoir autant pendu Sadam Hussein.. est-il vraiment mort ? En sommes- nous sûrs ? Quel grand gestionnaire arabe !


                            • morice morice 17 janvier 2008 20:33

                              Merci Annie pour ce complément fort judicieux : c’est vrai qu’ils pensaient bêtement être accueillis en sauveurs. On aura aimé un peu plus d’analyse, mais les Faucons derrière W.Bush en étaient-ils capables ? Prenons l’ineffable Wolfowitz : placé àl a tête de la bnaque mondiale il en profite pour offrir un salaire et des cadeaux à une maîtresse et se fait virer comme un VRP débutant. Ces mecs là n’ont rien dans le citron, c’est évident aujourd’hui, mais veulent gouverner le monde. Catastorphe !

                              PS:Jacob, quand vous cesserez de jouer au crétin de foire, faites signe. Vous savez que tout le monde ici vous prend pour un demeuré à sortir les mêmes injures jour après jour ? On doit vous le dire comment d’évoluer un peu  ? Ou allors vous n’êtes qu’un Pokemon et il va falloir vous trouver un dresseur ? Quelqu’un veut devenir le dresseur du Pokemon Jacob ? Faites signe, car moi j’abandonne devant une telle bêtise répétée..

                              Annie, vous avez les références de vos documentaires ? Car souvent on les retrouve ailleurs, sur Arte par exemple et on pourrait en faire profiter ceux qui ne parlent pas anglais ! Encore merci pour l’intelligence de votre intervention, rien que pour des comme ça on a envie d’écrire.


                            • citadelle 17 janvier 2008 23:51

                              Bien que les chiites aient en grande partie le pouvoir et les kurdes y voient un début d’indépendance, tous n’aiment pas voir les américains occupés le pays. L’Irak est un pays arabe et cela entend aussi sunnite, pensé que ces derniers allaient rester sans rien dire est aussi fou que de croire que les américains allaient etre accueilli avec des colliers de fleur. Je crois ne pas me tromper si je dis que parmi la resistance sunnite il y a des anciens du régime baas, le petit peuple et des islamistes radicaux venu preter main forte et enrole des irakiens dans leur combat . Bien sur il y a des échanges entre eux, mais il ne faut pas dire qu’ils sont tous des al quaida. Et si certains sunnite aujourd’hui combattent des islamistes, c’est surement parce qu’ils n’arrivent plus a avoir le controle et qu’ils supportent mal les attaques contre les irakiens chiite. Sunnite et chiite vivent depuis longtemps ensemble, bien qu’il y ait des différences je ne serais pas étonné de les voir travailler ensemble pour la paix et contre l’occupation de leur pays.


                              • vieuxcon vieuxcon 18 janvier 2008 00:37

                                Mais bien sur que l’équipe Bush avait une stratégie, et vous le savez bien.

                                Toujours la même, creer des tensions sur le marché du pétrole, et faire ainsi monter les profits de la maison Mére. Et si on en remettait un coup en Irack cette fois ci, et pourquoi pas avec l’aide du lèche botte sa Suffisance Sarkozy.

                                Nous parlions sur un post d’éconopmie du véritable cours du pétrole, avec M Santi. Pour moi, il est quasi certain qu’il baissera après lélection Américaine.

                                Regardez l’historique des cours, comparez avec le nom des présidents Américains (faites les filiation s’il le faut) depuis le début du siècle passé. N’est-il pas étonnant de voir comme les divers choc prétroliers et les périodes de cours élevés, correspondent toujours avec les présidences de Bush Pére, fils ou autres associés ?

                                La voilà la stratégie, et que ce soit des bassites des violoncelistes ou du pipot (clin d’oeuil à M Dugué) Les bush n’en ont rien à foutre. pourvu que la paix ne règne pas dans la région.


                                • morice morice 18 janvier 2008 00:57

                                   Jacob : " je remarque que tu as laissé tomber Israel, hezb, hamas, assad..." euh d’abord on dit vous quand on est poli, cher Mr Jacob, ce que vous ne serez jamais, à aboyer ici tous les jours, et comme vous le désirez, vous serez bientôt servi sur le sujet. Autant vous prévenir tout de suite : ça ne risque pas trop de vous plaire... à Jean-Marie non plus d’ailleurs. Vous savez, Mr Jacob avec vos incantations journalières de muezzin, vous donnez furieusement envie de vous ridiculiser davantage. Ça va être terrible pour votre côté maso, mes révélations... c’est tout ce que vous aurez gagné avec vos injures provenant de votre mal être fondamental.  vous allez passer un bon week-end, je le sens bien là..


                                  • caramico 18 janvier 2008 10:58

                                    En phase avec vous, juste une petite remarque : pensez à ceux qui ne dominent pas l’Anglais et qui ont une lecture décousue de votre article.


                                    • morice morice 18 janvier 2008 11:04

                                      Caramico : oui, mais traduire et retaper prend aussi un temps fou.... souvent, les extraits que j’emprunte contiennent des mots fondamentaux dont la compréhension aisée permet de se passer de la phrase complète Désolé mais c’est du Chomsky : on n"’est pas obigé de connaître TOUS les mots pour saisir le sens global d’une phrase. Et je pense aussi qu’aujourd’hui l’internet est accessible basiquement en anglais, il faut donc faire un petit effort dans de sens. Je ne peux pas tout mâcher, là. Ça prend déjà assez de temps... et ne ne dites pas que vous ne coupez-collez pas dans un traducteur à la volée de ce type.. !! Allez, un petit effort de votre part..


                                    • morice morice 18 janvier 2008 11:40

                                      11H38 et déjà réveillé, ouah ça s’améliore ! Bizarrement moi je ne vous apprécie pas des masses, voyez-vous... en disant votre je t’aime vous me faites penser à ces mères qui le crient au sortir des écoles, en faisant croire que c’est vrai, alors qu’elles en ont rien à cirer de leur marmaille. Ah oui, au fait, j’a pensé à vous, grand admirateur de... CARLOS. Cherchez bien, c’est déjà en ligne.. J’ai mis un photo, car je sais que vosu ne regardez que ça , habituellement.


                                    • morice morice 20 janvier 2008 19:04

                                      "Momo,je me doutais que vous êtiez musulman".. ahahah !!! d’abord moi c’est morice, pas momo. Ensuite je suis athée et l’ai assez clamé ici pour qu’on n’y revienne pas. Si vous voulez on peut mettre des chapitres entiers de la bible sur le même sujet et le dieu vengeur... mais la place pour les posts est un peu mince.... "Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez" c’est à l’époque la même chose que la religion chétienne et le monde romain, polythéiste aussi. Je remarque que votre gus là est présent partout avec le même texte sur Internet... je vous renvoie illico ici et surtout là... Bizarre quand même de trouver votre texte sur tous les sites islamophobes d’extrême droite. Je ne vais pas me taper la Bible et le Coran en entier ce soir pour vos beaux yeus, sachez que dans le Coran il y a à boire et à manger ,mais qu’il y a pire encore dans la Bible rédigé par bien plus de personnes sur une période plus longue : vous ferez toujours dire à ne religion ce que VOUS souhaitez : moi je m’en tape, je suis INCROYANT. C’est même pas agnostique, c’est profondément athée... et non ce que vosu osez dire à mon égard que je réfute clairement ce jour.

                                      Votre auteur est un gars engagé à droite, qui signe des pétitions idiotes 

                                      et fait preuve d’un anti-islamisme primaire... comme je vous dis, je n’ai pas le temps de vérifier son texte, qui me parait douteux, ou présenté de façon orientée . Je ne crois pas que sa présence ici par exemple soit un gage de bonne conduite morale... être repris par ce genre de site n’est en aucun cas un gage de respect des opinions d’autrui. On le trouve pertout comme argument de droite, votre texte idiot. Le couper-coller, à droite, ça marche aussi bien que les phrases martelées de Jean-Marie, rien de prouvé mais c’est asséné comme ça, pour étouffer le mec en face. Je ne sui pas un exégète du Coran, mais je ne pense pas que vos sourates soient d’origine. Et, extraites du contexte, elles sotn comme certains chapitres de la Bible, encore plsu violent mais auxquels on n’ose plus se reférer aujourd’hui. Ceux qui se reféreraient à ce que vosu dites, quand bien même se serait vrai, ce dont je doute, suivraient dans ce cas une application stricte de textes anciens, à savoir une dérive SECTAIRE, rien d’autre. L’islam est comme la religion chétienne : son dogme évolue aussi, selon le temps ; mais votre SECTARISME PERSONNEL est bien incapable de le comprendre : en sortant vore salmigondis religieux TEL QUEL, vous faites donc preuve vous même de sectarisme !!! D’autant plus que vosu vous permettez de m’y inclure, alors que je vous répète que je n’ai rien à voir avec. Devrais- je en réponse vous accuser d’être Témoin de Jéovah ? Je n’ai pas plus d’arguments pour le faire que vous n’en n’avez pour m’accuser d’être musulman. Bref, vous vous êtes trompé sur toute la ligne, et encore plus sur le TEXTE qui vosu est proposé, où ne figure AUCUN SOUTIEN A LA RELIGION Musulmane... vous en avez profité pour placer votre soupe nauséabonde, c’est tout. A la Jean-Marie, dont c’est la tactique traditionnelle !

                                      Maxim, "l’afrique noire est mal partie" est un LIVRE, pas une remarque gratuite. Gardez vos imbéciles remarques racistes pour vous, et lisez Dumont, ça ne pourrait vosu faire que le plus grand bien. Ce livre démontre que les fainéants sont les ... européens, qui ont laissé l’Afrique dans un état déplorable et non ce que vous OSEZ dire avec un aplomb de raciste notoire. LePen ne dit pas mieux que ce que vosu pouvez dire : si au moins vous saviez lire, ç serait déjà un mieux !!!


                                    • Annie 18 janvier 2008 17:33

                                      J’ai essayé de trouver les liens vers ces programmes, mais les seules informations que j’ai pu recueillir est que la chaîne est BBC4 et le titre est Iraq Season. J’espère que vous pouvez la capter, mais même ici en Angleterre, j’ai du mal à trouver ces documentaires. Quand j’en saurai plus, je vous le ferai savoir.


                                      • Annie 18 janvier 2008 17:52

                                        Je copie certains des programmes, mais aucun lien et je ne pense pas que vous puissiez les visualiser. Ces programmes sont diffusés régulièrement tous les deux à trois jours (pas les mêmes)

                                        Clash of the Worlds : Mutiny Showing as part of the Iraq season. An exploration of how past conflicts between a Christian West and Islam can help explain the violence of recent events.This series looks at three great clashes between a Christian British Empire and Islam - the Indian Mutiny of 1857, the Mahdi uprising in Sudan in the 1880s and the creation of the state of Israel in the first half of the 20th century. (More...) 21:00 No Plan, No Peace : Part of the Iraq season. The Inside Story of Iraq’s Descent into Chaos An investigation into British and US post-war planning following Saddam Hussein’s removal. Very strong language. (More...) 22:00 No Plan, No Peace Part of the Iraq season. John Ware relates the story of how the British and US governments invaded Iraq but had little plan how to bring peace to a country of 26 million. Some strong language. (More...) 22:50 This World : Baghdad, a Doctor’s Story Part of the Iraq season. A harrowing insight into the horror of everyday life in Baghdad in a film shot exclusively by an Iraqi doctor at Al Yarmouk Hospital, a civilian ER. Upsetting scenes. (More...) 23:30 Frontline Iraq : 1/3 Part of the Iraq season. Following teenage trooper Ieuan Jenkins and his regiment, the Welsh Cavalry as they leave Germany for a challenging six month mission in Iraq. Some strong language. (More...) 00:00 Frontline Iraq : 2/3 Part of the Iraq season. The Queen’s Dragoon Guards are having to operate in extremely high temperatures. Some strong language. (More...) 00:30 Frontline Iraq : 3/3 Part of the Iraq season. The Welsh Cavalry have moved on to Baghdad and Basra for the last part of their tour and the strains are beginning to show. Some strong language. (More...) 01:00 The Prisoner : Storyville : Part of the Iraq season. Or How I Planned to Kill Tony Blair The story of the arrest and eight-month detention of an Iraqi cameraman, accused of trying to kill Tony Blair. Some strong language. (More...)

                                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès