Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Irak : un Guernica par semaine

Irak : un Guernica par semaine

Une dépêche d’agence est arrivée ce 21 janvier dernier. On y apprend, via le Los Angeles Times, qu’un bombardement américain a eu lieu en Irak. Banale affaire pour certains, qui ont emboîté le discours de G. W. Bush sur la nécessité faisant loi là-bas. Le bombardement aérien répondait à une attaque suicide de kamikazes contre les nouvelles forces sunnites de l’AnBar Awakening Council, ces forces supplétives intégrées à l’armée irakienne lors d’un enterrement, à Fallujah.

Le lendemain, avait lieu un autre bombardement de représailles contre une bombe de bord de rue (roadside bomb) à Arab Jabour, à 10 miles au sud de Bagdad, où un soldat américain avait été également tué. C’est cet attentat qui avait réussi à retourner un des nouveaux véhicules blindés envoyés en remplacement des Humvees jugées trop fragiles. Cette seconde réponse aérienne avait été à la hauteur des colossaux investissements atteints par l’explosion : "100 000 pounds", précise l’armée américaine, soit environ 45 tonnes de bombes larguées en plusieurs vagues. La semaine précédente c’était 40 tonnes "seulement". Les Américains restent les mêmes en état d’esprit : un véhicule à 500 000 dollars de détruit (c’est le prix faramineux d’un seul de ces nouveaux MRAP) équivaut pour eux au même prix en bombes de représailles, ou a peu près : c’est le sinistre donnant-donnant du système. A Arab Jabour, ce 10 janvier, ce sont 18 tonnes qui ont été larguées... en 10 minutes. La veille, six soldats américains étaient morts dans l’explosion d’une maison qu’ils fouillaient.

Au final, les avions américains délivrent 45 tonnes de bombes en une seule attaque globale menée à plusieurs avions arrivés par vagues successives : c’est le retour des opérations type Linebaker II de la guerre du Vietnam. Copié-collé, plus de trente-six ans après. Comme s’il fallait dépenser autant que le prix de l’appareil détruit : un raisonnement aberrant, qui démontre l’inanité de la réflexion qui pourrait prévoir dans la conduite de ce qui n’est déjà plus une guerre depuis longtemps. On écoule les stocks, là, plutôt que de répondre efficacement à une guérilla de plus en plus efficace. Le tapis de bombes n’avait rien donné en 1972, on le recommence pourtant. Les chefs de guerre américains s’entêtent et s’enferrent, pour la deuxième fois de leur histoire. A croire qu’ils n’ont rien retenu d’autre que l’usage de la force brute.

Le chiffre du poids de bombes larguées est d’autant plus impressionnant qu’il rappelle, comme le souligne l’excellent article du TomDispatch, celui de... Guernica. Le premier exemple du tapis de bombe comme arme de représailles de l’Histoire, le 27 avril 1937. Une ville avec près de 10 000 réfugiés, sur laquelle les Allemands déversèrent... 45 tonnes d’explosif avec 1 500 morts au final. Pendant la Seconde Guerre contre l’Irak, une seule mission avait fait de même en deux jours, en 69 vols au-dessus de Bassora et Bagdad, les Américains avaient déversé le même volume à l’aide de 27 Hornets et de 14 Tomcats, tous partis du porte-avions Kittyhawk qui avait tenu les comptes précis de l’opération. Tous les jours, l’USAF tient en effet un registre des sorties aériennes. Ce sont ces fiches Excel qui la trahissent. On y trouve de tout, comme cette mission en Afghanistan de mirage 2000 "in the vicinity of Musa Qala". Un "succès", sans qu’on n’en sache plus sur l’objectif ou les dégâts occasionnés. On y apprend aussi que les B-1B sont de retour... avec leurs 20 tonnes de bombes en soute... tous les jours c’est la même litanie : "missions were successful". Et c’est tout, pas de photos, pas de journalistes, pas de Pujadas en direct le lendemain, juste un simple communiqué "successful". Combien de civils tués derrière cette dénomination ? On n’en saura jamais rien. Les Français ne sont pas inactifs dans le genre : rien que pour le 20 janvier, 45 missions aériennes ont été menées par les avions tankers français et anglais au-dessus de l’Afghanistan, pour fournir 270 appareils différents. Près de 300 avions en vol ce jour-là... le jour des 45 tonnes de bombes larguées en Irak.

Les journaux américains et mondiaux évoquent chaque jour les attentats et les attaques de "roadside bombs", devenues en moins de deux ans la bête noire de leurs opérations terrestres. Mais jamais le décompte des morts après leurs Guernicas hebdomadaires. Dans le langage militaire, déverser un tel tapis de bombes, que l’on peut juger dispendieux et inutile, s’explique par le fait de neutraliser ainsi l’avancée des troupes américaines à pied sur l’endroit. "The purpose of these particular strikes was to shape the battlefield and take out known threats before our ground troops move in. Our aim was to neutralize any advantage the enemy could claim with the use of IEDs and other weapons", dit en substance le colonel Terry Ferrell, responsable de l’opération de janvier. Il est clair qu’après un tel déluge, il ne doit pas rester grand-chose comme opposition ennemie, qui se résumait au départ à quelques insurgés. Des frappes parties de l’immense base aérienne de Balad Air Base, à 68 kilomètres au nord de Bagdad, ancienne base d’Hussein qui y stockait ses Migs 23. Les F-16 US utilisent aujourd’hui les abris en dur construits par Saddam Hussein : à croire qu’on avait pris soin de les laisser intacts, au cas où... Sur la base, on trouve de tout : des C5-A Galaxy, des F-16, des Predators et même des oiseaux plus rares tel que les Beechcrafts RC-12P GuardRails "Common Sensor", dont la présence ici n’étonne pas. C’est un appareil spécialisé en contre-mesures, pouvant servir de relais radio aux drones ou à détecter les appels téléphoniques des insurgés.

On y dénombre ce jour-là 550 vols, pour un total de 27 500 décollages et atterrissages dans le mois. 140 000 tonnes de matériel y transitent en un an. Une base qui dispose de tout, de fast-foods et d’électricité 24 heures sur 24 (pour les vols de nuit il vaut mieux !), alors que la capitale irakienne n’en dispose pas toute la journée. Un superbe article écrit par un pilote décrit le quotidien de la base, où on se préoccupe plus de savoir ce qu’on va mettre comme musique dans son i-Pod que des objectifs à bombarder. A côté de la base, de drôles de bâtiments cachés aux yeux même des soldats par de hauts murs : c’est là qu’est la Combined Joint Special Operations Task Force, autrement dit les opérations spéciales, qui ne veulent pas dire leurs noms ni montrer leurs visages (sauf à leur décès). Selon le pilote, pas un seul des 20 000 soldats sur place n’a de contact avec les Irakiens : la base tourne en vase clos complet. Le meilleur moyen de ne pas créer de liens et de ne pas avoir d’arrière-pensée quand on presse sur le bouton pour libérer les bombes de son Hornet. Le soir venu, au mess, on mange dans son plateau, genre plateau télé, servi par des personnels provenant du Sri Lanka, du Bangladesh, de l’Inde ou du Nepal, attirés par le salaire proposé par la firme américaine ayant obtenu le contrat de fournitures en repas : Halliburton. Une firme où siège au conseil d’administration Dick Cheney, le vice-président américain. Un Burger-King est ouvert 24 h/24 sur la base, un Pizza-Hut est là également. A Bagdad trouver de la viande fraîche devient pendant ce temps mission impossible pour les familles irakiennes, qui ne pourront de toute façon pas la garder faute d’électricité dans leur réfrigérateur. A Balad Airport, le burger est cuit à point, et la pizza livrée plus rapidement qu’à New York. A Al Khalis, à 30 km à peine de là on crève de faim. Le 5 octobre 2007, des soldats en goguette s’y font tirer dessus par des patrouilles irakiennes amies. Les tirs ne sont pas encore finis que les avions décollent de la base, bombardant la zone instantanément sans distinction. Bilan : "Seventeen people were killed, 27 were wounded and eight are missing including women and children," dit un officiel du gouvernement irakien à l’ AFP. Les hélicoptères appelés en renfort finissent le travail des avions : "US helicopters attacked the village of Al-Jaysani, near the mainly Shiite town of Al-Khalis, around 2 am (2300 GMT), destroying at least four houses and killing up to 25 people, witnesses said." 25 morts, tous villageois. Les sorties en goguette, là-bas, ce n’est pas très commun, disons.

Des bases américaines dans le Golfe décollent régulièrement 361 drones pour surveiller toute la région : quand on connaît le prix de l’heure de vol, on se dit que le contribuable américain peut se poser des questions sur le rapport qualité-coût de la traque au Ben Laden. 30 millions de dollars pièce le Predator, avec les pièces détachées, l’addition est plutôt salée. Pour un usage devenu tellement intensif qu’on a dû y affecter des pilotes de F-16 ! Les pilotes de Predators ne sont même pas sur place, mais à Nellis, en Basse-Californie. Ils jouent à un jeu vidéo à distance, avec au bout une arme réelle : "I go from the gym and step inside Afghanistan, or Iraq... It takes some getting used to it. At Nellis you have to remind yourself, ’I’m not at the Nellis Air Force Base. Whatever issues I had 30 minutes ago, like talking to my bank, aren’t important anymore." On parle à son banquier et après on lance un ou deux missiles Hellfire. Et le midi, on mange à la cantine de la base : "alors comment vont tes enfants ?"... après en avoir ratiboisé d’autres au nom des inévitables dommages collatéraux. Avec un pareil système, même plus besoin d’envoyer de troupes au sol sur place. Les Guernicas pourront se faire de Nellis. Comme sur un jeu vidéo de vente récente qui proposait de refaire la même chose, avec un goût plus que douteux. Vivre sous les bombes réelles, c’est autre chose. Mais les Américains s’en fichent (enfin pas tous), ce ne sont pas eux qui sont en dessous. L’Irak, en opérations militaires, c’est un Guernica par semaine. En moyenne.

Documents joints à cet article

Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine Irak : un Guernica par semaine

Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • non666 non666 12 février 2008 23:32
    Le plus grand vendeur d’armes à l’Irak après l’Union Soviétique : la France (sous Saddam Hussein).
     
    Faux mage ( de hollende ?)
    La france a juste été , a l’epoque dans le peloton de tete de vente d’arme PAR HABITANT, ce qui change tout. Les etats unis ont toujours été , en chiffre d’affaire en tete.
    Et puis le français , bon chretien et laic , a la droit de defendre le seul pays arabe laic , dans ce coin pourri du globe , non ?
    Ah bien sur, vous autres, les amis d’Israel, vous aimeriez bien que tout etat arabe non aligné sur vos interets et ceux des etats unis( le patron quand meme....) soit ecrabouillé.
     
    Soyez content, vous avez mis un de vos pions à la tete de l’etat français et son futur remplaçant au FMI, en trainde se constituer un solide CV.
    Ca vous fait 12 ans pour aligner la France sur les etats unis et casser tout espoir de retour arriere via le TCE imposé de force, c’est tout bon non ?

  • chlore 13 février 2008 12:51

    La france fait toujours parti des plus grands exportateurs d’armes, et non pas par habitant mais en chiffre d’affaire. Entre 93 et 96, la france etait même le 2e exportateur d’arme.

    Les etats unis n’ont pas toujours été en tete des vendeurs d’armes. Avant la 2e guerre mondiale leur armée était vraiment loin d’etre la 1ere au monde. Et la france a ce moment la etait un de leur fournisseur.

    Un film TRES bien sur ce commerce : "Lord of war"

    Et la conclusion du film est terrible : les 5 pays les plus gros exportateurs d’armes sont aussi les 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. Y a pas un truc qui cloche ?

     


  • tvargentine.com lerma 12 février 2008 14:42

    Comment osez vous comparer les américains à des Nazis qui bombardaient délibérement des populations civiles durant la guerre d’Espagne pour instaurer la terreur ?

    Quand je pense que des articles ne sont pas publié et que vous diffusez vos articles débiles !

    Vous aussi vous devriez reconnaitre que vous etes salarié pour écrire ici et incité les gens à faire des "click" car les "oui" et les "non sur les articles sont identique ,ils ne sont la que pour faire des stats et gagner de l’argent

     


    • Philou017 Philou017 12 février 2008 18:40

      je ne vois pas pourquoi on ne comparerait pas les Américains aux nazis : Guerres sans justifications, écrasement de pays bien moins armés, arrestations et détentions de civils sans motif et souvent sans aucune légalité, torture, répréssion féroce de population civiles, brutalité et cynisme d’une partie des soldats, mépris des conventions internationales, propagande éhontée truffée de mensonges.

      Qua manque-t-il ?


    • Michel Maugis Michel Maugis 13 février 2008 06:11

      @ Lerma

      "Comment osez vous comparer les américains à des Nazis qui bombardaient délibérement des populations civiles durant la guerre d’Espagne pour instaurer la terreur ?"

      Remarque très juste.

      C´est inadmissible de comparer les Nazis à des américains. Les Nazis ne méritent pas cela.

      Ils n´ont fait qu´un seul Guarnica délibérement, Les américains n´en font qu´un par semaine et par accident.

       Et les Nazis ont sauvé l´Espagne de la terreur communiste autrement plus dangereuse que la terreur terroriste et qui a fait 100.000.000.000.000 de morts, faut pas l´oublier.

      Les Nazis étaient méchants, les américains sont gentils

      Il serait temps qu´ils interviennent contre Chavez, que vous aimez tant, avant qu´il instaure le communisme au Venezuela.

      Michel Maugis

       

       


    • morice morice 12 février 2008 14:49

      « Vous aussi vous devriez reconnaitre que vous etes salarié pour écrire ici et incité les gens à faire des »click« car les »oui« et les »non sur les articles sont identique ,ils ne sont la que pour faire des stats et gagner de l’argent..." enfin, Mr Lyon-Lerma : vous croyez à vos propres fadaises là... c’est gratos, et je m’en targue : c’est la liberté que me reconnait Agoravox, et je l’en remercie.. les journaux habituels qui vivent de la pub n’en peuvent plus, et vous n’y pourrez rien... 45 tonnes par semaine, en moyenne, Mr Lerma... 45 tonnes....


      • morice morice 12 février 2008 14:50

        Mage : la France ne doit pas suivre les sirènes Bushiennes : elle va le faire en Afghanistan et c’est une GRAVE erreur... en avril prochain !


      • Djanel 12 février 2008 18:16

         

        Morice

         

         

        Vous êtes fait avoir par Paradisial qui raisonne comme une cloche fêlée.

         

        J’ai lu le commentaire où Paradisial cherchait à vous convaincre que Frédéric de Lyon la folle du net était une et même personne avec Lerma.

         

        Pour arriver à cette conclusion Paradisial compare 2 postes identiques dont l’un est publié sous le pseudo Lerma et l’autre sous le nom de Frédéric la folle du net.

         

        Mais il faut que vous sachiez que Frédéric la folle du net a souvent republié les commentaires de Lerma quand ceux-ci étaient repliés. Il a même dit qu’il le ferait à chaque fois qu’il trouverait çà nécessaire. Vous comprenez donc que le raisonnement de Paradisial ne tient pas debout d’autant plus que Frédéric de Lyon la folle du net maîtrise mieux la langue que Lerma si bien qu’au style on ne peut pas les confondre.

         

        L’un écrit parfois longuement avec des paragraphes équilibrés et des phrases complexes sans trop de fautes de grammaire en employant l’imparfait et même parfois le plus que parfait du subjonctif tandis que l’autre écrit sans structurer son texte se contentant d’une succession de phrase sans chercher à produire des effets de style.

         

        L’un est éloquent, donc dangereux, l’autre ne l’est pas du tout.


      • Paradisial Paradisial 12 février 2008 19:20

        Djanel, Cloche Renversée,

        Je ne me souviens pas avoir aperçu quelque part Frédéric Lyon prétendre dupliquer certains des Lerma-Posts repliés.

        Qu’il l’ait dit (voire éventuellement fait) cela ne pourrait qu’asseoir l’idée qu’il y est une collusion entre Lerma et Frédéric Lyon, et point l’infirmer.

        Le forfait de dédoublement accomplit par LermaLyon a été repéré et signalé (le jour même de sa survenue) par Superesistant ici dans cette page.

        On pouvait aisément le constater en comparant l’intervention de :

        • Lerma (affichez le texte masqué)

          avec l’intervention et la signature de :

        Certes un intervenant pourrait dupliquer l’intervention d’un autre, mais, abuser et aller jusqu’à reproduire sa signature électronique (tvargentine) (en la renseignant dans le formulaire, et non en l’intégrant comme une url de renvoi en fin de texte // ce qui lui donne une forme css différente // ou carrément en l’ignorant) c’est vraiment pousser le vice à l’extrême.

        Regardez, Djanel, en vous vous rendant vers la page où ledit forfait avait été commis, comment Frederic Lyon lui-même, sans prétendre avoir dupliqué Lerma (ce qui infirme d’ailleurs vos dires), essayait de se dédouaner et de se justifier en prétextant qu’il s’agissait d’un bug généré par le système Agoravox.

        Or, aucun bug ne saurait générer une telle anomalie, car les bases SQL ne sauraient que strictement traiter les informations qui leurs parviennent via les requêtes générées par les formulaires.

        Il n’y eut pas un conflit de ressources : LermaLyon s’était tout simplement mélangé les pinceaux.

        Le dédoublement, même simulé rien que sur le net, ne saurait indubitablement que troubler celui qui s’y prête.


      • Djanel 12 février 2008 21:53

         

        La signature n’a pas de valeur puisque dans un copié coller, peut très bien la dupliquer sans problème. Je ne relirais pas tous les commentaires de Frédéric de Lyon pour retrouver celui où il dit qu’il reposterait ceux de Lerma quand ceux-ci seront repliés. Je crois que çà remonte avant d’août 2007. Pourquoi puis-je dater ainsi ? Parce qu’entre la fin août et la mi-janvier, je ne suis jamais revenu sur AVox.

         

        Frédéric de Lyon et Lerma sont deux personnes différentes. C’est donc une erreur de croire qu’il n’y a qu’une seule personne se cachant sous deux pseudos différents. Je ne vois pas l’intérêt d’autant plus que Frédéric de Lyon est un militant qui cherche à convaincre tandis que Lerma aurait plutôt tendance à nous provoquer et à se moquer de nos réactions. 

         

        Pour la cloche renversée, permettez moi de vous dire que je ne vous ai pas insulté en disant que vous raisonniez comme une cloche fêlée puisque c’est votre manière de raisonner qui était ici critiquée et non pas votre personne. Vous semblez ignorer ce genre de subtilité en disant et je vous cite : « Djanel, Cloche Renversée » c’est ma personne qui est jugée arbitrairement ici mais qu’importe ce genre de subtilités puisque l’on peut se sentir tout aussi vexé l’un que l’autre et je n’en ferais pas une maladie d’autant que je suis vacciné contre ce genre d’attaque.

         

        Conclusion, vos raisonnements cherchant à prouver que Lerma et Frédéric de Lyon sont une même personne, seront jugés faux même si vous m’apportez des témoignages allant dans le même sens que les vôtres, je ne les croirais pas parce qu’ils sont de même nature que vos jugements, complètement abstraits


      • Paradisial Paradisial 12 février 2008 22:37

        Djanel,

        Je trouve rassurant que je n’eu pas égratiné votre subtilité ; ce n’était pas ce que je cherchais par la formule "cloche renversée" (je ne voulais pas non plus égratiner votre personne) ; la satire pour moi consiste des fois à réexploiter les mots qui me sont destinés pour les rebalancer à leur expéditeur.

        Veuillez m’excuser pour mon propre impaire. Entre résonner et raisonner comme une cloche fêlée il y a nuance ; large ou bien étroite, ce n’est pas là ce qui importe. Il y eut erreur d’orthographe ; ce n’est pas grave, cela arrive à tout le monde.

        Cher ami, permettez moi de vous dire que vous aussi vous vous mettez à resonner comme une cloche fêlée, d’autant que vos jugements à vous aussi sont également complétement abstraits.

        La dialectique de LermaLyon n’est pas si différenciable. Elle partage en commun un haut degré de provocation, de connerie, de bêtise, de racisme, d’amalgamme...... et tout ce qu’il y aurait de malsain dans les traits de la pensée humaine.

        La relative différence de maîtrise linguistique et stilistique séparant les deux personnages n’est pas si affirmée que vous le prétendez. Instinctivement en ressent quelques similitudes. Ladite relative différence ne saurait naître que de l’usage de deux sortes de concentration : une légère servant qu’au trollage, et l’autre plus réfléchie quand l’intimidation se veut plus habile. Un être complexe atteint de dédoublement serait capable de bien meilleures prouesses.

        Dans ma tentative de réponse à votre personne, je tenais à rappeller que sur la page où ledit dédoublement était survenu, Lyon n’avait pas prétendu avoir dupliqué Lerma, mais avait prétendu qu’il s’agissait d’un bug dans la machine Agoravox // donc lui-même réfute ce que vous lui attribuez (par rapport audit incident).

        Je tenais donc à préciser que techniquement parlant un bug SQL ne saurait générer un pareil dédoublement. Cela est en effet impossible, car une requette SQL (produite par un formulaire) serait semblable à un grand coffre-fort (voyageant) contenant à son tour d’autres petits coffres-forts (le grand et les petits dedans) tous estampillés par une seule et unique immatriculation. Les éléments et résultats d’une requête sql ne peuvent s’entremêler avec ceux d’une autre (en générant de tels conflits).


      • Djanel 13 février 2008 00:11

         

        Ah !!! Non !!! Paradisial. Par ce jeu de mots entre « raisonner » et « résonner », je voulais dire que vos raisonnements sonnait aussi faux qu’une une cloche fêlée résonne faux. Il n’y a pas eu faute d’orthographe puis qu’en mettant un mot à la place de l’autre, je réalise le calembour. De toute manière, vous m’aviez bien compris.

         

        Ce n’est pas Lerma qu’il faut contrer avec des votes négatifs mais Frédéric de Lyon mais il est plus malin et se fait moins replier parce qu’il dilue ses méchantes idées dans un verbiage assez correct et facile à lire et en plus en arrivant plus tardivement, ses postes restent plus longtemps affichées en soirée et même parfois ne sont jamais repliés maintenus solidement par des votes positifs.

         

        C’est pour cette raison qu’il ne faut les confondre. Il y a deux personnes. Frédéric de Lyon mérite que l’on vote systématiquement ses commentaires à la seule vue de son nom. Mais, comme d’autres feront le contraire, il nous faudra donc être majoritaire. Je veux à dire que sur 100 votants, il faudra atteindre 60% de votes négatifs pour replier Frédéric de Lyon à 40%

         

        Pour Lerma, c’est différent tout le monde veut le replier même les commentateurs de droite parce que Lerma agace tout le monde. Ils se retrouvent parfois replié avec 35 ou plus de votes négatifs ce qui veut dire qu’il reçoit peu de votes positifs.

         

        Donc en conséquence Frédéric de Lyon sera plus difficile à contrer que Lerma, parce qu’il trouvera des sympathisants qui chercheront à le défendre par sympathie avec lui. C’est tout.


      • Djanel 13 février 2008 07:57

         

        Pour s’amuser.

         

         

         

        « Entre résonner et raisonner comme une cloche fêlée il y a nuance ; large ou bien étroite, ce n’est pas là ce qui importe. Il y eut erreur d’orthographe ; ce n’est pas grave, cela arrive à tout le monde. »

         

        J’accepte que l’on me donne des leçons de grammaire parce que j’éprouve parfois le besoin d’en savoir plus mais à la condition que le maître qui me les donne, ne se mette pas à pavoiser comme un dindon faisant la roue pour épater la galerie.

         

        Dans cet extrait que vous avez eu l’amabilité de me rédiger pour me débêtir, j’ai remarqué une faute sur la concordance des temps. Vous avez utilisé un passé simple alors qu’un passé composé aurait été plus convenable avec l’usage actuel du français qui a tendance à délaisser le passé simple trop littéraire.

         

        Mais ce n’est pas là où je voulais en venir. Il y a eu faute sur la concordance des temps car vous aviez voulu utiliser un passé dans environnement où tout les verbes sont conjugués au présent et comme la soi-disant faute est toujours présente au moment où vous parlez, le verbe « y avoir » aurait dû être conjugué au présent comme suit : « il y a » Je me relis pour voir si moi non plus je n’ai pas commis une faute sur la concordance des temps. Il y a beaucoup de temps de l’indicatif : un plus que parfait côtoie un passé composé ensuite un présent et après un conditionnel passé de la première forme le tout compris en une seule phrase mise en italique. Faites en donc autant si vous ne trouvez pas de fautes bien entendues. Quant à moi, je n’en vois pas mais j’ai besoin d’un maître pour compenser ma cécité.

         

        Votre faute est contenu dans « Il y eut » erreur au lieu d’ « il y a » une erreur


      • alberto alberto 12 février 2008 14:57

        Lerma : il y avait aussi des civils (beaucoup, deux cent mille à ce qu’on dit ) à Dresde dans une autre guerre...et en dessous, ceux qui recevaient les bombes, ils étaient allemands.

        Dresden, Guernica, HanoÏ, Bagdad : où sont les gentils ?


        • jako jako 12 février 2008 15:09

          Merci à Morice

          Seb c’est vrait que tout est grand chez eux sauf le résultat


        • morice morice 12 février 2008 15:08

          Seb : ils sont largement dépassés par votre incommensurable bêtise et vos propos nazifiants ailleurs.


          • Nobody knows me Nobody knows me 12 février 2008 17:16

            Un petit tour ici pour vous rafraîchir, ça fait pas longtemps, c’est tout chaud d’aujourd’hui : http://agoravox.fr/article.php3?id_article=35698&id_forum=1615811


          • Odal GOLD Odal GOLD 12 février 2008 18:00

            Veuillez m’excuser d’en parler encore, parce que c’est si facile de ne pas en faire l’apologie, mais le fascisme est un mode de domination à mon avis complètement dépassé pour la forme. Le monde que nous préparent les multinationales a des armes bien plus « flashantes », avec les médias, les services secrets, les mercenaires avocats, les services parallèles. Ils n’ont pas vraiment besoin des parades militaires. En regardant LOOSE CHANGE 2, on se demande.

            > http://odalgold.blog4ever.com/blog/lirarticle-106908-635987.html


          • chris11 12 février 2008 21:24

            De Gaulle a bien laissé tomber les harkis .... mais c’est vrai que dans tous les cas , ce n’est pas bien glorieux


          • chris11 12 février 2008 21:29

            L’essentiel pour les américains ou plutot pour bush et sa clique est de se remplir les poches avant de quitter le pouvoir .

            Pour cela le meilleur moyen est de faire tourner les usines d’armement à fond .....


          • frédéric lyon 12 février 2008 17:20

            La victoire américaine en Irak est la victoire de la Démocratie.

            Rappelons que l’intervention des Démocraties en Irak a libéré les kurdes et les chiites irakiens, qui étaient victimes d’un véritable génocide, sur lequel les occidentaux ont trop longtemps fermé les yeux (et notamment les français) car Saddam Hussein tenait le robinet du pétrole et backchichait certains hommes politiques (notamment en France).

            Cette intervention a eu aussi un grand intérêt sur le plan stratégique dans le combat que nous menons actuellement contre le fascisme musulman : Elle a permis d’attirer en Irak des milliers de "Jihadistes", dont des centaines sont venus de nos banlieues, et de saigner al Qaeda loin de chez nous.

            Il est un principe stratégique important : il vaut toujours mieux porter le combat chez l’adversaire et certains de ces braves "Jihadistes" qui sont allés se faire tuer en Irak ne tueront plus personne dans nos métros ou nos autobus.

             


            • Djanel 12 février 2008 18:40

               

              La démocratie défendue par vous, Frédéric de Lyon, laissez moi rigoler, vous n’êtes pas un démocrate mais l’ennemi de la démocratie. A tel que vous ne répondez jamais lorsque l’on vous interpelle. Vous refusez le dialogue.

               

              Vous vivez dans la paranoïa parce que vous en avez besoin d’un ennemi pour justifier tous vos excès. Franchement il m’arrive parfois de penser que la seule réponse que vous mérité, c’est une baigne sur le coin de la gueule ce qui vous rendrait encore plus paranoïaque et haineux envers cette démocratie que vous prétendez défendre ici pour justifier les Américains,  alors que vous la pourfendez ailleurs.

               

              Bas les masques et  des baignes sur la tronche de Frédé ….. il ne mérite que çà.


            • adeline 12 février 2008 17:36

              Merci encore à vous de fournir des infos que l’on ne trouve pas ailleurs.

              Si je calcul bien pour une bombe artisanale à 50 $ (décrite dans un précédent article par vous même) les américains perdent 1 millions de $ à mon avis il va encore falloir vendre beaucoup de bigornaux pour y arriver ....

              ils sont exactement à nouveau dans le bourbier du Viet Nam


              • morice morice 12 février 2008 19:06

                Si je calcul bien pour une bombe artisanale à 50 $ (décrite dans un précédent article par vous même) les américains perdent 1 millions de $ à mon avis il va encore falloir vendre beaucoup de bigornaux pour y arriver .... vous calculez bien en effet... un nouveau bourbier, où McCain veut s’enterrer : toute la communication actuelle de Bush est "tout va beaucoup mieux en Irak"... et "AlQuaida est bientôt vaincu : allez voir les gros titres du Figaro du jour... on continue à avoir des explosions, mais le calme règne... Etrange propos. Bush souhaite un départ négocié... ce que n’acceptera jamais McCain : les deux se mettent des bâtons dans les roues... et les irakiens dans tout ça ? Il attendent de l’eau potable et de l’électricité, c’est tout : la "démocratie" américaine a oublié que pour VIVRE il faut quelques petites choses.. A l’ambassade US tout va bien : courant et eau courante.. un état dans l’état, une île au milieu des détritus...


                • frédéric lyon 12 février 2008 19:37

                  Nos amis de la cinquième colonne ont encore frappé.

                  C’est le cas de le dire en ce qui concerne l’âne Djanel, qui rêve de dialoguer avec moi avec des "baignes".

                  Retourne dans ton gourbi, Djanel.

                  La victoire des démocraties en Irak est acquise depuis longtemps déjà : Qui pouvait croire que la communauté sunnite, qui ne représente que 20 % de la population irakienne, pouvait reprendre le pouvoir à Bagdad, même en se soulevant comme un seul homme, contre la volonté de 80 % de la population  ?

                  Seuls nos amis de la cinquième colonne pouvaient en rêver, eux qui ne sont ni chiites, ni kurdes, mais seulement des sunnites d’Afrique du Nord qui viennent nous emmerder chez nous avec leurs haines ancestrales et des conflits qui ne nous concernent pas.

                  Momo le kolabo va pouvoir continuer de nous pondre des articles de propagande au kilomètre, pour nous expliquer que les américains sont méchants. Les chiens aboient, la caravane passe.

                   


                  • Djanel 13 février 2008 00:19

                     

                    Fré ….. de Lyon. 

                     

                     

                    « Les chiens aboient, la caravane passe. » et le crottin reste.


                  • Djanel 13 février 2008 00:43

                    Je ne suis pas du genre à être violent, je ne l’ai jamais été. Tout ce que j’ai voulu vous dire de manière à vous obliger à sortir de votre réserve, c’est qu’en semant la haine vous ne récolterait que la guerre.

                     

                    Je vous signale au passage que c’est la première fois que vous me répondez. Ceci justifiant cela.

                     

                    Ne commettez donc pas l’erreur de Calmos qui m’avait pris pour ce je n’étais pas, un arabe. Il s’est senti obliger de changer son pict par deux fois sous un déluge de sarcasmes.

                     

                    Le chat borgne s’étant pris, une souris du KGB dans l’œil droit, il s’est revêtu d’une icône de la gauche révolutionnaire et combattante pour passer inaperçu. Le pauvre, il n’a pas encore senti le ridicule de sa démarche.


                  • Gilles Gilles 13 février 2008 07:42

                    Lyon

                    "Qui pouvait croire que la communauté sunnite, qui ne représente que 20 % de la population irakienne, pouvait reprendre le pouvoir à Bagdad, même en se soulevant comme un seul homme, contre la volonté de 80 % de la population ?"

                    Chiite = 60% arabes

                    Sunnite = 40% dont 20% arabes et 20% Kurdes et Turkmènes

                    Vos 80% malmenés sont les chiites + les kurdes (sunnites). Sans oublier que parmi les 20% arabes sunnites, pas mal ont aussi morflés

                    Faut savoir de qui on parle quand on donne de telles leçons Lyon. Et éviter de monter les uns contre les autres, en présentant systématiquement les 20% arabes sunnites comme des pro-Saddam profiteurs. Vous ne ressortez que du ressucé de ce que vous lisez dans la presse douteuse sans réflexion derrière


                  • morice morice 12 février 2008 20:08

                    C’« est marrant aussi, les pétainistes avaient comme mot à la bouche »la cinquième colonne« .. Lyon, alias Lerma, a son compteur bloqué en 1940. C’est une erreur de l’espace-temps qui vient ici nous expliquer le présent.... pour ce qui est de sa vision du futur... ben quand on ne comprend pas son époque et ce qui se passe, comment voulez vous devenir futurologue ?? Comme le compteur date de 1940, Mr Lyon accueille à bras ouverts toutes les thèses facistes et racistes. Raciste, il l’est »Retourne dans ton gourbi, Djanel« se permet-il de dire à un monsieur qui lui a DEJA expliqué QUI il était et d’OÙ il venait : Mais comme ça fait 68 ans que Lyon radote, il a déja oublié le lendemain ce qu’on lui dit la veille. Il a PEUR, cette grande peu du bolchevik, du juif et du musulman qui est le terreau où pousse le fascisme. Mr Lyon est aussi un nazillon qui ne s’ignore même pas... »viennent nous emmerder chez nous avec leurs haines ancestrales et des conflits qui ne nous concernent pas." Un hitlérien ou un pétainiste n’aurait rien dit d’autre en 1940 : MR Lyon, qui ne sait pas dans quel sens marche l’histoire, a oublié que le petit confort dans lequel il végète lui a été construit pendant les 30 glorieuses par des ouvriers qui ne venaient pas à l’épqoue l’emmerder chez lui, bien au contraire. On en a jeté pourtant dans la Seine, un soir, car son pote Papon était devenu préfet de Police après avoir chargé des trains de la mort...Mais MrLyon a OUBLIE déjà tout ça. Il n’a aucune mémoire, et ne peut donc avoir de DEVOIR DE MEMOIRE, voilà tout. Résultat, avec des abrutis comme Mr Lyon, ça peut recommencer... comme en quarante. Surveillez donc les bars : si un crétin commence à entonner des chants nazis, demandez-lui s’il ne s’appelle pas Lerma ou Lyon : démasqué, il fuira. Car ici, même démasqué il en peut s’empêcher de venir répandre sa haine des autres... il est bien caché derrière son ordinateur, et il en profite tous les jours pour tenter de nous vendre son idéologie malsaine. Mr Lyon, alias Lerma, est un lâche. Le même que ceux qui avaient accueilli à bras ouverts les nazis en 1940...


                    • HEREBY 12 février 2008 20:38

                      AVIS AUX LECTEURS : La guerre sert toujours aussi à utiliser/détruire/consommer les armements qui vont vite devenir obsolètes. Cette guerre n’échappe pas à cette règle.


                      • morice morice 12 février 2008 22:19

                         merci Hereby de remettre les choses à leur place en effet !

                        "Guernica, Saddam Hussein, Al Qaeda... tout cela relève de la même horreur" entièrement d’accord, mr Mage !


                        • morice morice 12 février 2008 22:22

                           mr mage " "La situation reste fragile, mais le peuple irakien a aujourd’hui l’occasion de se bâtir un avenir meilleur, plus sûr et plus prospère", sans eau potable et sans éléctricité ?


                        • morice morice 12 février 2008 22:32

                           tout va bien MrMage ; l’irak est un vrai paradis : du même journal que vous citiez... plus d’électricite qu’avec Hussein ?C’est faux !! et l’eau n’était pas polluée par les obus à l’uranium !!


                          • maxim maxim 12 février 2008 23:15

                            Morice décidément ,vous avez le sens du titre choc ,entre les nazis ,et Guernica .....

                            n’oubliez pas quand même le massacre de Katyn ,ou des milliers d’officiers Polonais furent assassinés par les Soviets ,durant la 2eme guerre mondiale !!!!un charnier fut découvert et les Russes accusaient l’armée Allemande ,alors qu’il y avait eu des témoins dans la population .....

                            que les Soviets avaient signé un pacte de non agression avec Hitler ,dans le but de massacrer les Polonais ennemis de toujours de la Russie ....

                            n’oubliez pas les égorgés de Palestro en AFN ,de jeunes troufions commandés par un bleubite ,assassinés alors que les faisceaux avaient été formés ,et que c’était la pause .....les jeunes bidasses furent égorgés par le FLN ....

                             

                            n’oubliez pas non plus ,les prisonniers de guerre Soviétiques ,rendus à leur pays après la guerre ,et que Staline a fait immédiatement déporter dans les camps de concentration et d’extermination Soviétiques parce qu’ils n’étaient pas morts au combat ...alors que bien souvent ,l’intendance ne suivait pas et que les combattants Russes manquaient de munitions ,de vivres et proies faciles pour l’armée Allemande ......

                            dans votre profession de foi,vous dénoncez tous les extrêmistes dites vous ....

                            alors qu’ils soient actuels ou passés ,ne penchez pas d’un seul côté ...il faut être équitable !


                            • fouadraiden fouadraiden 12 février 2008 23:28

                               

                               

                               

                               excellent, Morice.

                               

                               

                               

                               comme prévu ailleurs, les Israéliens s’ appreteraient à éliminer la tete du Hamas, Ismael Haneyi.

                               

                               comment ne pas résister contre ces deux democraties qui bombardent nos freres en prétextant les libérer !

                               

                              QT àceux qui ici continuent pour se justifier à comparer les guerres americaines avec le regne de SaddaM, ils sont d’un ridicule.. ;;


                              • fouadraiden fouadraiden 14 février 2008 00:25

                                 

                                 

                                 oui, c’est ça !

                                 

                                 nous sommes tous frèresc’est bien connu qd on est seul dans sa chambre.


                              • grangeoisi 12 février 2008 23:37

                                Alors Morice on fait dans le hachis irakien ? Que voulez-vous faut bien qu’ils s’entraînent ces pauvres américains avec la guerre en Iran que vous leur avez prévue ! Déjà qu’ils ont été obligés de vous demander une rallonge de temps.. trop pressé Morice... Trop pressé.

                                 

                                 


                                • morice morice 12 février 2008 23:37

                                   Mage :"Cessons je vous prie, cela ne rime à rien ! Je continuerai par contre d’informer le lectorat de ce que je pense et lis, autant que vous continuerez certainement de le faire de votre côté". A part qu’il y en a un qui bosse, celui qui se tape l’article avec les références et l’autre qui colle tartine sur tartine de textes qui n’ont pas nécessairement de rapport avec ce dont on parle.. et quand il est pas content ;, il sonne "veuilez répondre à MA question vu que c’est moi qui la pose"...euh mrMage, vous vous prenez pour quoi ? Un rédacteur que vous n’êtes pas, puisqu’e vous n’avez jamais rien proposé, ou un posteur posté dans un coin qui attend l’occasion de ramener sa science et sa vue unique sur le bonheur irakien ? Vous avez débattu de chiffres pendant je ne sais combien de posts, confondant morts violentes avec maladie ou malnutrition, vous êtes persuadé que les américains font le bien autour d’eux et que l’Irak vit un vrai paradis depuis qu’ils ont mis les pieds dans le pays avec un prétexte fallacieux. Vous ne savez pas regarder les vidéo de propagande sans acquiescer à leur contenu, vous ne vériifiez jamais la provenance de vos infos qui sont toutes sorties des médias ou de la com US, vous vous entêtez à croire que ce qui se passe en Irak est pour le bienfait des irakiens. Comme vous le dites : arrêtez donc ce propos à sens unique, et informez vous vraiment. Informer le lectorat, c’est prendre un risque : vous ne l’avez jamais pris, car c’est bien plus FACILE ce que vous faites à attendre l’occasion, mais à ne jamais prendre le risque de paraître : faut -il que vous ne soyez pas si sûr de vous et de vos sources pour agîr de la sorte !!! Tranquillement, tapi au fond de votre clavier à guetter le mot ou le chiffre qui VOUS vous dérange : votre opinion est rarement celle d’un ensemble de personnes, ce sont des réflexions personnelles qui ne changent jamais. Vous avez commencé pro-américain, 6 mois après rien de changé. L’état sanitaire du pays est déplorable, vous répondez démocratie. Alors que le gouvernement du pays est un népotisme avant tout. Effectivement vous pouvez arrêter : votre opinion est le reflet exact de la propagande US que je m’évertue à dénoncer  ! Je dénonce cette propagande, vous me ressortez un autre extrait de propagande !!! Les lecteurs se sont bien rendus compte que débattre ça n’est pas ça MrMage : vous ne pouvez pas critiquer un texte anti-propagande en ressortant à chaque coup cette même propagande ! vous tournez en rond !!!! critiquer ce n’est pas reprendre le texte original où s’exerce la critique !!! Cessez donc, car de la propagande pro- américaine on en déjà assez je pense. Et laissez à d’autres que vous la possibilité de la démonter, sans en ressortir le double à chaque fois ! ou alors ECRIVEZ, des articles, pas de longs coupés-colllés d’articles qui disent exactement la même chose que ce qu’on dénonce. Je ne m’inclurais donc pas dans votre "cessons", car ce faisant la propagande aurait encore de beaux jours derrière nous deux. Et c’est vous qui auriez gagné cette bataille-là, par lassitude de ma part à vous REPONDRE du mieux que l’on peut. Participez, mais cessez donc de dire ce qu’on sait déjà tous si on vient lire ces articles : ce n’est pas une victoire qui s’annonce pour les USA, et encore moins contre AlQuaida qui n’est autre que leur créature : c’est une défaite, militaire, morale et psychologique, la même que pour le Viet-Nam. Les français vont envoyer en avril 700 soldats en Afghanistan : ne comptez pas sur moi pour dire que c’est nécessaire et encore plus obligatoire. Je souhaite qu’aucun soldat français ne meurre dans cette guerre pour le pavot et le soutien au régime le plus corrompu de la planète. Et écrirais encore à ce propos ici même. Vous êtes prévenu.


                                  • morice morice 12 février 2008 23:43

                                     grandgeoisi vous révèlez chaque jour davantage votre veulerie : aujourd’hui, le habitants d’un pays sont réduits par vous à l’état de viande : cela dénote du grand intérêt que vous avez pour l’humanité. Une humanité dont vous êtes totalement dénué : vous devriez avoir HONTE de tenir de tels propos. On dénonce ailleurs les idées nazies : vous n’en êtes pas loin avec ce genre de phases dédaigneuses et irrespectueuses. Pas loin MrGrandgeoisi... pas loin..


                                  • Bakoun 12 février 2008 23:37

                                    Merci Morice pour votre article.

                                    La somme des avis positifs que vous avez obtenu, démontre que les détracteurs ( pour ne pas les nommer) sont une infime minoritée. Ce qui n’était pas le cas du temps de Pétain, ou ils étaient plus nombreux.

                                    Il y a même ceux qui parlent du FLN...avec quelque relents racistes...laissez dire.

                                    Celà démontre tout simplement , qu’ils sont entrain de perdre le peu de Moyen Orient qu’ils détiennent encore aujourd’hui.

                                    Et puis allez, réveillons nous. L’époque des colonies, c’est fini.

                                    La puissance des empires, surtout celle des yankees, c’est terminé et avec eux, le lot des rats suiveurs.

                                    Encore bravo.

                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès