Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : est-ce déjà trop tard ?

Iran : est-ce déjà trop tard ?

L’Iran veut la bombe, et il apparaît plus clairement chaque jour qu’il parviendra à ses fins.

« La vérité sort de la bouche des enfants », dit l’adage populaire. Il n’y a pas d’enfants sur l’arène diplomatique, mais au moins un débutant : Philippe Douste-Blazy. Notre ministre des Affaires étrangères manque cruellement d’expérience, c’est l’avis de la plupart des observateurs. Il a pourtant, lundi, trouvé le mot juste, celui qui décrit le mieux la situation de l’Occident face aux visées nucléaires de l’Iran : humiliation. La vérité est sortie de la bouche du débutant.

« C’est la négociation qui doit prévaloir et pas l’humiliation, mais on s’aperçoit que chaque fois qu’on fait des propositions, la réponse iranienne est toujours négative », a-t-il en effet déclaré.

Dans cette affaire iranienne, chaque jour qui passe montre les choses plus clairement :

  • L’Iran veut la bombe, vraiment.
  • Désireux de l’en empêcher, les pays occidentaux sont pour l’instant impuissants.
Oublions les analyses savantes de tous ces experts qui pontifient à tire-larigot sur les subtilités de la scène politique iranienne, et les luttes d’influence et les intrigues qui y fourmillent. C’est l’ensemble des hommes au pouvoir à Téhéran, aussi bien le guide suprême Khamenei, que le président Ahmadinejad et l’ex-président encore très influent Rafsandjani qui veulent la bombe, aussi bien les mollahs les plus conservateurs que les Gardiens de la révolution (les fameux pasdarans, l’armée idéologique du régime) qui en ont fait l’axe majeur de leur action.

L’Iran veut la bombe pour devenir la grande puissance du Moyen-Orient et, pourquoi pas, "rayer Israël de la carte". Elle en a aujourd’hui les moyens.

Plusieurs éléments expliquent mon pessimisme, dans les conditions actuelles.

1) Les États-Unis ne peuvent se permettre d’affronter l’Iran trop durement sur cette question, car la stabilité très relative de l’Irak aujourd’hui serait définitivement balayée si Téhéran décidait d’activer les forces qui lui sont fidèles dans le pays. Rappelons seulement que plus de 60% de la population irakienne est chiite, que les principaux partis chiites (notamment SCIRI et Dawa, qui dominent la coalition actuellement au pouvoir à Bagdad) sont des mouvements très proches de l’Iran, où ils ont très longtemps été abrités, entraînés et financés pendant les années d’opposition à Saddam Hussein. Avec l’insurrection sunnite, la position des États-Unis est à peine tenable. Si les chiites venaient à se soulever à leur tour contre les forces américaines ou contre les sunnites, l’édifice fragile que Washington essaye de bâtir en Irak s’écroulerait définitivement. Les États-Unis ne peuvent se le permettre.

2) Les États-Unis, paralysés par l’Irak, n’ont pas d’autre choix que de compter sur leurs alliés européens et de fonder leur espoir sur la stratégie de "négociations" de ceux-ci. Or, depuis la prise de fonctions du nouveau président iranien en août, l’Iran est effectivement bien plus dans une logique d’humiliation (comme le dit bien Douste-Blazy) que de négociations. L’Iran a alors décidé de reprendre ses activités de conversion d’uranium dans l’usine d’Ispahan et de rejeter les propositions européennes dans les domaines économiques, énergétiques et diplomatiques. Il y a deux semaines, lors de la réunion du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, les Européens ont choisi (par faiblesse) de ne pas demander l’envoi du dossier iranien au Conseil de sécurité. Il y avait en effet dans l’air une proposition de la Russie, qui consistait à enrichir l’uranium, dont l’Iran prétend avoir besoin à des fins civiles, sur le territoire russe. La manoeuvre russo-iranienne a bien fonctionné : quelques jours plus tard, la Russie annonçait un contrat d’armement avec l’Iran d’un milliard de dollars. Et dans la foulée, l’Iran signifiait son refus de la prétendue "proposition de compromis russe", tandis que la télévision iranienne annonçait le projet de construction d’une nouvelle centrale nucléaire.

3) Les États-Unis et l’Europe impuissants à faire entendre raison aux Iraniens, il reste la solution diplomatique de dernier recours : des sanctions du Conseil de sécurité. Plusieurs obstacles de dressent ici. Tout d’abord, rien ne dit que la Chine et la Russie, qui disposent d’un droit de veto au Conseil de sécurité, ne souhaiteront pas l’exercer pour préserver leurs relations avec l’allié iranien. La Chine compte notamment sur le pétrole et le gaz iraniens pour approvisionner sa machine économique vorace en énergie. Mais la Russie surtout risque d’être intransigeante sur la question, et voudra préserver ses relations commerciales (notamment ses ventes d’équipements nucléaires civils et d’armements sophistiqués) avec le régime des mollahs, et rejettera un régime de sanctions. Qui plus est, l’économie iranienne est de toute façon bien peu intégrée à l’économie mondiale, et elle bénéficie actuellement des immenses recettes de son pétrole, dont le monde ne peut de toute façon pas se passer. En fait, en cessant d’approvisionner le reste du monde en pétrole, c’est l’Iran qui frapperait bien plus fort l’économie mondiale que l’inverse.

4) Reste la solution militaire. Les États-Unis sont fragilisés par la situation en Irak, comme on l’a vu plus haut. Et Israël ne semble pas avoir les capacités d’intervenir, selon un très récent rapport spécial de l’armée américaine sur le projet nucléaire iranien. « Le document, rédigé par le collège militaire américain, estime que l’aviation israélienne n’est pas capable de mener une opération complexe contre un objectif aussi éloigné de ses bases aériennes en Israël. D’autre part, le programme nucléaire iranien ne serait pas affecté si Israël venait à lancer un raid contre le site de Buscher. Selon le rapport, d’autres réacteurs importants se trouvent dans la profondeur du territoire iranien, à quelque 1700 km d’Israël. »

Dans les circonstances actuelles (et Dieu sait qu’elles peuvent vite changer dans cette région du monde), ce sont les Iraniens qui ont l’avantage. Il apparaît clairement, désormais, qu’ils se sentent assez forts pour aller jusqu’au bout. Ce qui est plus difficile à évaluer pour l’instant, c’est la politique à venir des États-Unis, de l’Union européenne et d’Israël. Il n’est, bien sûr, pas absolument impossible d’arrêter l’Iran avant qu’il ne soit trop tard, mais le prix en sera très élevé : coût économique lié à la flambée des cours du pétrole, déstabilisation de la région, notamment de l’Irak, et déchaînement du Hezbollah sur la frontière nord d’Israël. Qui sera prêt à payer ce prix ?


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • daniel L (---.---.241.214) 7 décembre 2005 16:01

    L’article constitue une analyse exacte et penetrante de la situation actuelle. A mon sens toutefois, l’Iran n’a nul besoin de « rayer Israel de la carte ». Cette menace me parait plutot destinee a entretenir le differentiel demographique entre l’Etat hebreux et ses voisins arabes, d’autant que l’emigration sioniste s’est notablement ralentie.

    Israel est-il soluble dans la demographie ? C’est la question qu’on peut se poser, la bombe servant a etablir une situation de dissuasion reciproque, que nous avons bien connue en Europe au moment de la guerre froide.

    Quant aux Etats Unis, l’affaire irakienne montre, le paradoxe n’est qu’apparent, leur declin sur la scene mondiale. Je renvoie a l’ouvrage d’Emmanuel Todd sur la decomposition de l’Empire americain.

    Essor de la Chine, probabilite d’un axe euro-siberien en devenir, perte de controle de plus en plus nette en Amerique Latine...

    L’Europe, pour sa part, n’est guere en situation de peser, pour le moment et ses initiatives risquent l’humilation comme l’expose notre naif ministre.


    • Emile Red (---.---.10.88) 7 décembre 2005 16:04

      A quel titre l’Iran n’aurait pas le droit à l’arme atomique alors que d’autres bien plus dangereux la possède ?

      Jusqu’à preuve du contraire, le nucléaire iranien se limite à des centrales nucléaires, à une usine de retraitement...

      Qu’en est il du Pakistan (dictature militaire), de la Corée du nord (dictature monomaniaque), de l’Inde (multipartisme contrôlé), d’Israel (république religieuse), de la russie (république mafioso-personnelle), des Etats-Unis (fédération religioso-extrémiste) ?

      Tous ces états sont dans la capacité de tomber, demain, dans les mains de fous furieux (si ce n’est déjà le cas) aptes à appuyer sur le bouton, et l’Iran n’est pas pire que les autres.

      Que seraient les réactions occidentales si l’Afrique du Sud, la Turquie, l’Indonésie ou la Birmanie venaient à se doter de l’arme nucléaire ?

      Sur ce sujet, la soit-disant alliance américano-européenne n’est, comme souvent, qu’une alliance de façade et les intérêts des uns ne concordent pas à ceux des autres.

      Le pressant besoin d’égémonie américain se traduit en grandes envolées diplomatico-militaires ne reflétant que trop les divergences avec les européens arguant de désirs pacifiques.

      L’Iran n’est que le faire valoir de l’agitation internationnale que les U.S.A ont déclenché et ne peuvent maîtriser, empétrés dans leur conflits afghan et irakien.

      Il faut arréter de noyer le poisson avec des justifications pseudos théoriques, pour enfin dire que Bush veut s’aproprier le pétrole Iranien comme il a tenté de le faire en Irak.

      Le nucléaire Iranien est le prétexte que furent les ADM Irakiennes.


      • (---.---.162.15) 7 décembre 2005 18:34

        « A quel titre [un pays quelconque] n’aurait pas le droit à l’arme atomique ? » Ben voyons, il fallait oser le dire et Emile Red l’a dit ! Et pourquoi Emile Red lui-même n’aurait-il pas sa petite bombe atomique pour lui tout seul ? Pour la prêter à quelques personnages tristement célèbres... Meuh non, voyons ça s’peut pô, y’a qu’un seul méchant et c’est Bush...

        Am.


        • Talion (---.---.2.91) 7 décembre 2005 18:34

          Que seraient les réactions occidentales si l’Afrique du Sud, la Turquie, l’Indonésie ou la Birmanie venaient à se doter de l’arme nucléaire ?

          Heu...

          Je sais que c’est un peu hors sujet, mais l’Afrique du Sud a été une puissance nucléaire !...

          Ce pays a été une puissance officieuse jusque dans les années 80 avec 7 bombes à Fission de type mk1 (utilisant de l’Uranium 235 comme celle d’Hiroshima).

          C’est ce bon vieux Nelson qui a démantelé le programme et cet arsenal dans le début des années 90.

          Maintenant pour le reste je suis assez d’accord avec Emile Red et je pense moi aussi que le discours US sur l’Iran n’est qu’un vaste prétexte pour à terme affaiblir le pays et faire la même chose qu’avec l’Irak.

          Il faut dire... Ils ont un peu plombé leur crédibilité avec les ADM Irakienne, le scandale des tortures et plus recemment celui des prisons secrêtes ou encore des enlêvements de suspects dans d’autres pays.

          Sans compter qu’ils prétendent faire ça au nom de la défense de la liberté et de la démocratie (le comble du culot !)


          • argoul (---.---.18.97) 7 décembre 2005 19:02

            L’Iran veut la bombe et l’Iran aura la bombe. Et après ? Le Pakistan l’a bien. Ce qui est ridicule est la velléité européenne de jouer un rôle quelconque entre la partie à trois USA/Israël/pays arabes. Nous n’avons aucun pouvoir, rien à gagner et tout à perdre.


            • fa (---.---.126.159) 7 décembre 2005 20:12

              si l’iran avant la bombe, les relations avec ce pays seraient automatiquement plus basées sur le dialogue, voire les sanctions que sur la menace physique.l’iran est deja soumis a un embargo decreté par les americains depuis 1980. ce qui ennuie le plus les americains, c’est pas la bombe en elle meme, c’est à mon avis, l’impossiblité future de pouvoir intervenir militairement contre ce pays, s’il decide d’utiliser l’euro comme monnaie d’échange international pour vendre son pétrole par exemple, ce qui affaiblirait enormément l’economie américaine. pour rappel, saddam hussein avait pris cette initiative quelques temps avant la guerre ou du moins l’avait suggéré.. d’un autre coté, le petit village qui resiste a l’hégémonie americaine, entendez par la , la main mise sur les reserves les plus importantes de petrole sur notre planete- est l’iran et cela ne peut qu’arranger le reste du monde que tout le moyen orient ne soit pas acquis aux etats unis. et enfin et pour finir, je me demande si le travail psychologique des etats unis et d’israel (à grands coups d’affirmations gratuites) ne finit pas par porter ses fruits, car malgré tout...à ce jour, aucune preuve formelle que l’iran cherche à obtenir la bombe n’a été fournie et cela par personne. on oublie souvent de dire que l’uranium pour une centrale electrique doit etre enrichi a environ 3% et pour une bombe a à peu pres 20 fois plus, et qu’entre les deux etapes, eh bien, il y a un gros travail a faire ou encore pourquoi personne ne cherche a trouver une solution pour que l’uranium soit enrichi sur place ou encore pourquoi omet on de dire que selon la charte de l’aeia, un site militaire ne peut etre visité que si il ya des preuves d’une activité nucleaire ou encore qu’un site militaire visité par les agents de l’aeia n’a plus à etre visité une deuxieme fois. bref, je trouve qu’on leur jette un peu facilement la pierre alors que ce pays a subi une guerre (ou on a bien soutenu un certain saddam d’ailleurs) et aux dernieres nouvelles, n’en a declaré aucune. ok c’est pas des saints, ils sont derriere le hezbollah mais les etats unis sont bien derriere israel qui se moque des resolutions de l’onu et des droits de l’homme depuis 50 ans alors..est ce qu’on ne s’interroge pas dans le vide ? ;)


              • Sylvio (---.---.153.134) 7 décembre 2005 20:20

                Je suis d’accord avec Emile Red, que l’Iran cherche ou pas à se doter de la bombe ou d’équipement nucléaire, la question n’est pas là.

                Des pays sont beaucoup plus dangereux : corée du nord. Un pays ne devraient plus l’avoir car il l’a utilisé en causant presque 1 millions de mort (morts directes et indirectes des « 2 bombes »). Soit on interdit à tout le monde de l’avoir, soit on n’interdit pas. Pourquoi les pays scandinavent, pays très démocratique, n’auraient-ils pas le droit de l’avoir et pourquoi les USA pays constamment en guerre ont-ils ce droit ?

                Bref...

                L’iran est (hors Irak et Arabie Saoudite inattaquable) avec le Venezuela, et de loin, le pays qui a le plus de réserve de pétrole « facilement extractable » et qui n’a pas atteint son pic pétrolier (moitié des réserves, phases de déclin de l’exploitation). Il ne faut pas chercher plus loi, ne sousistimez pas le prix du pétrole pour l’Europe et surtout pour les USA (qui ont connu leur pic pétrolier dans les années 70 et sont sérieusement dans le déclin au niveau production).

                Les USA ont besoin de pétrole sinon ils courent à la crise économique et perdent leur suprématie face à la chine et à la Russie (qui a d’énorme réserve de Gaz).

                L’enjeu est là aujourd’hui, entre les différentes puissances mondiales :
                - Amériques latines qui se libèrent petit à petit des USA
                - Chine (de plus en plus « puissante »)
                - Europe (qui peut s’allié à la Russie dans le futur)
                - Russie (allié à la chine et peut-être à l’europe dans le futur)
                - Afrique (qui commence à prendre sa réèle indépendance et est convoité par les USA et la Chine)

                - Le Moyen Orient est au coeur de tout (géographiquement et au niveau des ressources) sauf des USA qui sont aux antipodes (c’est pour ça aussi qu’ils n’hésitent pas à faire la guerre là-bas). Le projet des USA est de le controler de quelque façon que ce soit (millitairement, ingérance, économiquement, alliance, etc).

                Bush lorgne serieusement sur L’iran, cela lui permettrai de faire oublier sa défaite en Irak (comme ça a été le cas de la guerre d’Irak qui a fait oublié celle d’Afghanistan). Son seul problème : être réélu et propager de manière très forte sa propagande pour que cette guerre puisse être « un peu » légitimisé aux yeux des pays et des peuples occidentaux.

                La guerre en Iran a donc des chances d’avoir lieu, surtout si les faucons (néo-conservateurs américains) restent au pouvoir (et ils font tout ce qu’il est possible de faire pour cela...), il ne faut pas trop se leurrer là dessus.

                La question est : de quel coté seront nous : d’aucun (UE indépendante), des USA, de la Russie/Chine ?


                • Emmanuel M. (---.---.231.162) 7 décembre 2005 20:37

                  Pas d’accord avec toi Argoul : l’Iran est dirigé par un régime à l’idéologie particulièrement dangereuse et offensive. Si le Pakistan était aux mains d’islamistes sunnites, je serais tout aussi inquiet de les savoir munis de la bombe, mais on en est pas encore là. Mousharraf n’est pas un fou furieux, les mollahs et les pasdarans oui. Ceci sans même parler de la déstabilisation régionale que causerait une bombe iranienne : course aux armements, pressions de l’Iran sur les pays du Golfe, la Turquie, l’Irak, etc.


                  • Talion (---.---.2.91) 7 décembre 2005 21:23

                    « Pas d’accord avec toi Argoul : l’Iran est dirigé par un régime à l’idéologie particulièrement dangereuse et offensive. Si le Pakistan était aux mains d’islamistes sunnites, je serais tout aussi inquiet de les savoir munis de la bombe, mais on en est pas encore là. Mousharraf n’est pas un fou furieux, les mollahs et les pasdarans oui. Ceci sans même parler de la déstabilisation régionale que causerait une bombe iranienne : course aux armements, pressions de l’Iran sur les pays du Golfe, la Turquie, l’Irak, etc. »

                    Heu...

                    Juste comme ça au passage... Israël est probablement le pays le plus beliqueux de la région et eux ils ont la bombe (200 en fait... Et en toute illégalité bien entendu)...

                    Et leur amitié envers les autres pays de la région est plutôt limitée...

                    Très honnêtement face à un tel déséquilibre du rapport de force, je pense qu’un Iran détenant la bombe sera un facteur d’appaisement des esprits dans le Moyen Orient.

                    Là au moins on sera sûr que personne ne pourra plus prendre le risque d’attaquer personne sans risquer de s’en prendre plein la gueule. Compte tenu des tensions monstrueuses existant là-bas et des risques d’embrasement (suite à un raid Israëlien ou US contre une centrale Iranienne par exemple) il faudra au moins ça pour ramener une paix durable dans la région.

                    Et puis il faut admettre qu’aujourd’hui les USA ont encore le sentiment de pouvoir agir au Moyen-Orient en toute impunité. Ce qui leur fait peur à mon avis c’est de perdre cette assurance et de devoir s’assoir à la même table que les Iraniens.

                    Imaginez le revers politique que celà serait pour eux : Un régime qu’ils ont toujours cherché à enterré et auquel ils seraient contraint de reconnaitre une légitimité en engageant des négotiations (rappelons que les USA ne négocient pas avec l’Iran actuellement... A croire qu’ils sont au dessus de ça...)

                    Sur que ça accélèrerait leur perte d’influence au niveau global.


                    • CaDerange (---.---.74.121) 8 décembre 2005 01:11

                      Commentaire de CaDerange :

                      Je suis aussi inquiet que vous sur ce sujet ainsi que je le dis aussi dans un message sur mon blog qui relaye le votre.

                      Je ne suis pas néanmoins d’accord avec vous sur le premier point de votre commentaire car pour moi il y a des intérêts communs entre l’Iran et les Etats Unis dans la situation irakienne. L’Iran chiite a vu d’un bon oeil que les Etats Unis et la coalition mettent fin trente ans de prédominance Sunnite dans le pays .Les élections ont donné la majorité aux chiites par défaut en quelque sorte puisque les sunnites ont peu participé à ces élections.Tant que les Etats Unis seront présent sur le terrain,ils défendront la légalité donc les chiites. Le jour où ils partiront, nous assisterons probablement à une revanche sunnite.

                      L’autre interêt commun est le pétrole iranien....


                      • HD62 (---.---.218.193) 8 décembre 2005 16:46

                        Je suis d’accord avec l’essentiel de cette analyse.L’IRAN veut et aura l’arme nucléaire.Les trois européens n’obtiendront pas l’arrêt de l’enrichissement et autres développements vers le nucléaire militaire.Le Conseil de Sécurité même s’il était saisi n’y arriverait pas plus par des sanctions économiques et diplomatiques.Depuis un an et plus les négociations en cours me rappellent celles avec l’Allemagne avant la deuxiéme guerre mondiale .On négocie en reculant sans cesse. Le pire c’est que L’IRAN a annoncé ses intentions , confirmées en quelque sorte avec ces déclarations d’aujourd’hui sur la création d’un Etat Israelien en Europe ! Il veut , et pour moi ce n’est pas pure rhétorique, la disparition de l’Etat d’ISRAEL.Qu’on ne vienne pas nous dire ,APRES, on ne savait pas !! Nous savons aujourd’hui ce qui va se passer.ISRAEL le sait et a clairement dit qu’il ne laissera pas l’IRAN aller jusqu’à la mise au point opérationnelle de l’arme nucléaire.Les vecteurs pour la porter existent déja et sont , en plus, en perfectionnement . Donc nous ne pouvons pas ignorer , hélas, ce qui va se passer. Avez vous vu déja ISRAEL , dire et ne pas faire ,quand sa sécurité et son existence sont en jeu ? Je crains vraiment qu’il soit trop tard pour une solution négociée . Je le crains.Mais on peut toujours espérer.


                        • HK (---.---.242.109) 8 décembre 2005 17:06

                          Je ne suis pas un grand spécialiste de géopolitique mais nous sommes probablement en train d’assister à une cas scolaire de RealPolitik où tout le monde est tenu par tout le monde. Me trompé-je ?


                          • HD62 (---.---.68.205) 8 décembre 2005 23:00

                            je voudrais savoir ou je peux retrouver le commentaire que j’ai rédigé cet aprés midi sur ce sujet ?

                            vous l’avez déja transmis aux autorités concernées ?


                            • fa (---.---.75.75) 9 décembre 2005 01:17

                              est ce qu’un gouvernement, meme dirigé par des extremistes pourrait, si il avait la bombe nucleaire, la lancer sur un pays qui en possede aussi, sachant qu’il va se faire raser, et contaminer toute la region ? en l’occurence, l’iran pourrait il lancer une bombe sur israel, en touchant les palestiniens, en contaminant tous les pays arabes et en sachant parfaitement qu’il sera rasé ??? franchement j’ai des doutes.. je pense que l’arme nucleaire n’est que dissuasif.


                              • styve (---.---.53.230) 11 décembre 2005 12:01

                                Justement tous le monde en tout cas ceux ki sont pas sionistes le savent, c est une arme de dissuasion contre toute possible attaque des sionistes en iran. Ca permettrai un peu d équilibres et d ailleurs c es le but recherchés par les iraniens qui ne veulent pas se vooir humilier ou assiégé comme ARAFAT. Donc moi je suis pour et tout le monde doit l etre car ca reduirai le risque d attaque americaines sur l iran meme si elle en a plus les capacités aujourdhui grace a quelques milliers de resistants sunnites. Mais ceux ki sont contre c es pas parce k ils ont peurs ke l iran utilise la bombe , c est parce qu ils savent qu ils ne pourront pas humilier ce pays comme ils le font avec tous les autres qui ne sont pas occidentaux. Et d autres par c est parce que et surtout l axe americano-sioniste est frustré a chaque fois kils attaquent verbalement le regime iranien (dison le au passage ,avec la turquie le seul pays ou c es encore le peuple qui décide relativement de son gouvernement, sachant ce ke les americano-sioniste on fait aussi a arafat democratikement elu)de ne pas pouvoir concretiser leurs menaces et d avoir autant de menace de leur part. Je suis pas iranien et loin de la mais c es des gens dignes , travailleurs il faut le reconnaitre , ils ont une culture de plus de 3000 ans et n ont aucun complexe. Moi je suis pour un monde dénucléarisé mais alors commencons par les plus dangereux, les plus arrogants, les occupants et puis la effectivement je serai contre toute tentative des pays pour obtenir le nucléaire. Mais on nous dit : « NON : Israel a le droit de menacer , d agresser de violer toutes les résolutions des Nations unies, a le droit de possedere tant de nucleaire qu il veut » sans se soucier de sanction tres tre sloin de la. Les Américains en faisant la guerre d iraq k ils ont cru gagner tres vite surtout apres la tombée de la statu de saddam ont rendu les iraniens beaucoup plus fort politikemen,militairemen et économiquement . Et eux justemen on perdu toutes crédibilité avec tous les mensonges et aussi leurs poid politike n es plus comparable a avant. Donc ils ont eu l effet inverse de ce ki était recherché


                              • SS (---.---.44.138) 10 décembre 2005 20:39

                                Comprendre l’Iran ce n’est pas possible ? Le contrat de proliferation du materiel nucleair(« non-proliferation treaty ») me semble d’avoir une grande LagunaLacune. Regardez cette actualitee 10.12.’05 sur les bombes atomiques et « l’leau lourd »Anglais-’Zioniste’«  » chez les Japonais s.v.p. :« Damages suit to be filed over fatal ship collision »(Saturday, December 10, 2005 at 16:28 JST KUSHIRO). Un Juif bateau « 41,507-ton container ship, owned by Zim Integrated Shipping Services Ltd, collided with the 19-ton Shinsei Maru No. 3 in waters off Nemuro, Hokkaido, on Sept 28 but left the site without attempting to rescue the fishermen or reporting the accident to authorities ». Voyez et comparez : Kyodo News Web Site, Japan Today Discussion. Reponse de Bonsan a « Damages suit to be filed over fatal ship collision » "Bondsan (Dec 10 2005 - 17:45) tut tut ... wonder what the cargo was that they had to run away so quickly before discovery ? hope it wasn’t heavy water from the brits ..."(loc. cit.). Moi, je trouve que le Japonais Bondsan ou la Japonaise Bondsan fait le point.


                                • JCD4578 (---.---.155.248) 13 décembre 2005 13:56

                                  Le plus dangereux dans l’affaire c’est Les Etats-Unis et surtout à leur tête BUSH,

                                  Pourquoi l’Iran veut la bombe ? car les Etats-Unis et les sionistes vont l’attaquer après l’Irak, pour le pétrole bien sûr et pour se débarrasser d’un régime qui les gênent

                                  Qui a poussé l’Iran à vouloir la bombe ? Les Etats-Unis et les sionistes car depuis plus de 50 ans n’arrêtent pas d’attaquer pays par pays sans qu’on puisse leur dire non

                                  Pourquoi l’Iran n’a pas le droit de se défendre et défendre son pétrole volé (par les Etats-Unis et les sionistes) pendant des dizaines d’années à l’époque du SHAH d’Iran

                                  Pourquoi l’Iran est plus dangereux que les sionistes et les Etats-Unis ?

                                  Pourquoi les sionistes ont le droit d’avoir la bombe (Plus de 200 actuellement) sans réaction des nations unis, de l’Aiea, des américains, des européens ... ?

                                  Pourquoi les Etats-Unis a le droit d’avoir la bombe ?

                                  Pourquoi les anglais ont le droit d’avoir la bombe ?

                                  La réponse à toutes ces questions et c’est mon avis : car les sionistes et les américains veulent dominés le monde et dirigés l’économie mondiale donc le pouvoir de dire OUI quand veut et le pouvoir de dire NON quand on veut , ce sont des grands malades à enfermer.

                                  Il y a quelqu’un a cité le Hozbollah Libanais dans son commentaire : à ma connaissance quand on défends son propre pays de l’occupation on est RESISTANTS (Les résistants Français pendant la 2ème guerre mondiale) et quand on attaque un pays ça s’appelle les OCCUPANTS (L’Allemagne de Hitler), le Hozbollah Libanais c’est des LIBANAIS qui défendaient leur propre pays (sur le sol Libanais reconnu par l’ONU) de l’occupant Israelien sinon on les appelle autrement ça nous donnerai les occupants pendant la guerre mondiale ceci : Les terroristes Français (Résistants) contre les résistants allemands (Occupants) alors arrêtons d’inverser les rôles comme ils le font toujours les jours avec leur mensonge répétés ces sionistes et ces américains


                                  • Zaitsev (---.---.59.70) 14 décembre 2005 06:08

                                    autant certains commentaires ont un sens, autant d’autres sont l’oeuvre de gaucho mal leches...resumons Iran : coup d’etat islamique + regime theo/autocratique + financier et coordinateur terroriste (affaire Karine A...) + trace d’uranium enrichi + haine viscerale d’israel + hezbollah = pays gentil avec des petites fleurs aux fusils ? non, pays belliqueux, incontrolable et fanatique relisez l’histoire de l’iran depuis le shah et l’histoire du terrorisme en europe et vous comprendrez mieux certaines choses.


                                    • JCD4578 (---.---.71.248) 14 décembre 2005 13:19

                                      En réponse à Mr Zaitev, vous avez tout à fait raison par contre vous vous êtes trompé sur le pays en question et relisez bien l’histoire comment et quand a été crée cet état d’Israël et vous comprendrez le vrai sens du terrorisme et la mafia sioniste qui est partout dans le monde Résumons ISRAEL : implatation d’un état par la force + regime theo/autocratique + financier et coordinateur terroriste (plusieurs invasions du LIBAN) + Bombes nucléaire non déclarées + haine viscerale du monde entier + premier ministre assassin = pays gentil avec des petites fleurs aux fusils ? non, pays belliqueux, incontrolable et fanatique relisez l’histoire de l’israel depuis sa création par la force sans histoire aucune et l’histoire du terrorisme en europe et vous comprendrez mieux la vérité cachée


                                    • SS (---.---.44.138) 15 décembre 2005 03:50

                                      Democratie Dynamique Islamique Iranienne ou par contre « coup d’etat islamique » ? L’opinion libre c.p. : « Monsieur Zaitsev le 14 décembre 2005 » ... Lui, le hero Master Russe Zaitsev connait personellement aussi comme moi Reza Pahlevi, Farah et le SAVAK. Vous vous rendez compte que le US_Zioniste Norman Schwartzkopf a fait la fondation du SAVAK a Teheran personellement pour le but seul d’entrainer la torture aux Iraniens ... .


                                      • simple__creature (---.---.21.226) 9 février 2006 09:39

                                        les sujets de discussion ici ont un sens mais pas proche de la verité. Au fait connaissez vous une petit histoire « tué le roi » et ce que ça signifie ?? Lol Allé ciao bon reflexion


                                        • amisse (---.---.229.118) 19 février 2006 13:05

                                          Il y a effectivement des luttes de pouvoir en Iran. On devrait poser la question à tous les partisans de Khatami qui ont été ou sont toujours en prison. Et la mouvance politique de Ahmadinejad correspond à l’extrême droite du régime

                                          1) Il n’y a aucune preuve que l’Iran cherche la bombe. 2) le nucléaire en Iran est une cause nationale, qui dépasse les clivages politiques. C’est un des rares sujets où il y a un accord entre la population et le gouvernement. 3) Dans l’hypothèse où ils cherchent la bombe, cela pourrait peut-être s’expliquer d’abord par la guerre de 8 ans avec l’Irak, peut-être ? Qu’aurions-nous fait à leur place ? 4)L’Iran n’a attaqué personne depuis la révolution. Par contre, ils se sont fait attaquer par l’Irak soutenu par ... 5) parler des pasdarans comme un corps unifié est très simpliste 6) Les comparaisons avec l’Allemagne des années 30 sont complètement ridicules. Le nombre d’enfants par femme est passé de 6 à 2 depuis la révolution. Ce qui est un indice d’une modernisation de la société.


                                          • Dominik F.Vöchting (---.---.8.10) 9 mars 2006 12:30

                                            Nous sommes maintenant que trop habitués aux mensonges argumentaires fallacieux de la maison blanche.1) Pas d’armes de destruction massives en Irak (GRAND argument de l’invasion) 2) supposée guerre contre le terrorisme instituant un régime de terreur sur toute la planète et justifiant les grandes manoeuvres pour une guerre impossible à gagner donc alibi sans fin pour la répression et la production d’armes... si ce n’est pour complaire à certains bourreaux du KKK (Guantanamo) 3) Bin Laden ancien agent de la CIA 4) Al-Qaïda ancien service de récolte d’informations islamique ayant toujours fonctioné en partenariat avec tous les services secrets notamment la france et maintenant la question nucléaire en Iran. Ce n’est pas la question et on le sait. D’ici fin Mars l’Iran avait projeté de changer sa valeur refuge (jusqu’ici le dollar) par l’euro... et celà en acccord avec les pays producteurs de l’OPEP, ce qui équivaut à un changement d’équilibre monétaire qui mettrait les américains au pied du mur de devoir rembourser leur dette de 18 milliards de USdollar... c’est clair ce qui se passe et on souhaite vivement que l’europe se distancie une fois de plus de l’administration Bush qui emprunte l’illégalité à chaque nouveau pas. L’Europe est proche du moyen-orient, à portée de tir de l’Iran, les states sont bien loin et à l’abri d’une confrontation directe, l’europe va-t-elle une nouvelle fois se plier aux intérêts qui ne sont pas les siens en suivant le pentagone belliqueux ?

                                            C’est un faux prétexte le nucléaire iranien, d’autant plus que ceux-ci n’ont pas arrêté de dire que c’est de l’énergie civile dont ils ont besoin. Si ce facteur était vraiment le noeud de la problématique l’occident aurait pu depuis longtemps offrir aide à l’Iran en matière d’énergies renouvelables, mais justement ce n’est pas le fonds de la question du tout. S’attaquer à la deuxième puissance de la région après Israel serait autre chose que d’envahir un Irak exsangue après 12 années d’embargo. Avec l’armée qu’ils ont on peut croire les iraniens quand ils disent qu’ils s’en foutent d’avoir la bombe ! Et l’on craint qu’un autre embargo soit pris comme une attaque directe digne de représailles, ce que Ahmadinejad a déjà dit... geurk... combien de temps encore faudra-t-il voir les dirigeants européens toujours de nouveau essayer de ménager des gens qui n’en ont cure de nous et qui nous mettent tous en danger pour « sauver » le lévitant dollar tout près de sa chute ? Ce n’est pas la politique de Bush qui va redresser l’économie américaine... mais ils ont de vieilles habitudes en matière de politique internationale... indécrottables on le craint.


                                            • Abadallah (---.---.63.12) 9 mars 2006 13:04

                                              Les iraniens veulent la bombe pour que le Prophète (psl) ressemble à sa caricature danoise. En effet, dans le chiisme, on a le droit de représenter Muhammad (psl). C’est un sacrilège chiite.

                                              Nous autres sunnites sommes contre la bombe iranienne qui mettrait en danger le vrai Islam, l’Islam sunnite, seule religion de paix, d’amour et de tolérance.

                                              D’ailleurs ne craignez rien : le Grand Satan Bush est le complice des chiites, comme on peut l’observer en Irak, pays où les sunnites sont martyrisés.


                                              • bella bartok (---.---.213.151) 20 septembre 2006 19:33

                                                Notre pays,la france,a une politique « pro-arabe »:Elle a aidé à la sanctuarisation de l’etat hebreu en l’aidant,il y a une trentaine d’année,à avoir la bombe atomique !c’est à dire qu’elle a définitivement frustré les arabes en les rendants militairement impuissant face à israel...En loccurence,la france aujourd’hui joue les bons samaritains avec ces mèmes pays arabes en ce mèttant souvent,diplomatiquement,de leur coté ;et ces mèmes pays arabes souvent la remèrcient....(pour le liban,par éxemple)...à croire que ces mèmes pays arabes ne se souviennent mème pas que,justement,c’est à cause de cette mème france,qu’ils sont craintifs et impuissant face à israel...(hi !hi !hi !)...En revanche quand un pays de cette règion,en loccurence l’iran,veut de la tèchnologie nucléaire(civile,ils le hurlent depuis plusieurs mois ;contrairement aux arabes,eux savent qu’un jours ils n’auront plus de pètrole...mais on veut pas les croire !),là la france ce range avec israel,et condamne,fustige,menace,les iraniens.En gros cette stratègie moyen-orientale à la française,est simple:Quand c’est pas sèrieux,par éxemple si le juif d’a coté à volé le poulailler de son voisin arabe,la france défendrat l’arabe(pour raison economique ?) ;mais si c’est trés sèrieux,par éxemple un iranien,moins con que les autres,décide de se doter de deux option énèrgétiques(pètrole+nucléaire,comme le font les russes ou les amèricains)là la france réagira autrement...un bon arabe c’est un arabe qui achete une « pijo » à la france,et ferme sa gueule,et qui surtout vas pas chèrcher à savoir comment se fabrique ces « pijo » ;en loccurence,pour votre culture,les iraniens ont leur propre industrie automobiles,ils éxportent vers l’asie du sud-est !!Vous donner pas le bon éxemples messieurs les iraniens...faut vous éliminer... nb:pour les mauvaises langues:Je suis pas arabe,et je suis athé en plus.je bois de la bière,et j’aime le boudin blanc ;je suis un mec bien quoi(un vrai « goye »comme certain dise).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès