Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran et Israël, provocation ou poker menteur ?

Iran et Israël, provocation ou poker menteur ?

En quelques jours, deux des principaux champions actuels de l’agressivité et de l’intolérance, ont gonflé leurs muscles, serré les dents et se lancent à nouveau des regards et discours assassins. Iraniens et Israéliens, ou du moins à défaut des citoyens, les chefs de ces deux nations belliqueuses, viennent en effet de reprendre, à distance comme toujours, leur duel d’invectives et menaces.

Provocation, sur fond musical nucléaire, ou poker menteur ?

Dans cette nouvelle partie, jonchée de part et d’autre d’accusations vociférées et de sous-entendus guerriers et…feutrés, on trouve d’un côté le perse Mohammad Ahmadinejab, Satan pour les uns, Héros pour les autres. Ses tirades et discours entamés à la fin du mois dernier et poursuivis au tout début du mois présent ont été les plus détaillés par tous les médias du monde et abondamment commentés par tous les gouvernants. C’est que ce président à la dégaine pourtant effacée et au regard en coin n’y est pas allé de main morte. Comme toujours dit-on !
 
 « Annonce de la prochaine construction en Iran d’une dizaine de nouvelles usines d’enrichissement d’uranium destinées à approvisionner les réacteurs du pays… Eventualité d’une rupture des discussions avec l’Association Internationale de l’Energie Atomique (AIEA)…. Clôture du dossier sur l’enrichissement de l’uranium proposé par les Occidentaux… Possibilité pour l’Iran de produire lui-même l’uranium enrichi à 20%… Erreur de la Russie de s’être associée aux sanctions prévues contre son pays par les instances internationales.. .  ». Et enfin que « …l’occident est impuissant sans l’aval du régime sioniste » et que« …nul ne pourra isoler l’Iran  ». Tels ont été ses principaux propos.
.
 Face à lui un adversaire de taille cette fois. Un octogénaire qui en connaît un bout sur les armes en général et surtout les nucléaires. Shimon Peres en personne. L’ex-prix Nobel de la Paix, l’ex-travailliste devenu figure du centre-droit, l’un de ceux à qui on doit les accords (défunts) de paix entre israéliens et palestiniens d’Oslo, le Président actuel de l’Etat d’Israël.
 Au contraire du champion iranien, cet ancien de la Haganah (1) s’est fait beaucoup plus discret, plus souriant même, mais aussi, beaucoup plus menaçant. Pas de discours tonitruant. Simplement quelques révélations, faites avec froideur lors d’un entretien accordé à deux cinéastes de son pays, rapportées par la publication locale Yediot Aharomot, et relayé en France, apparemment par un seul quotidien, Le Monde. Sujet de la discussion : « le programme Samson » soit en plus clair, la capacité nucléaire de « dissuasion » d’Israël (75 à 200 têtes nucléaires selon Arms Contrôl Association).
 
 Cet entretien a pris l’allure d’un plaidoyer pour le nucléaire militaire israélien dont Shimon Peres, ancien directeur général du ministère de la Défense, avait été l’initiateur en 1960 (2). Sans jamais prononcer le mot de bombe et après avoir assuré que celui « … qui voudrait détruire Israël se détruirait lui-même… » le vieil homme s’est laissé aller à quelques confidences. Il a ainsi dévoilé que le pays pouvait compter sur deux réacteurs dont l’un était implanté dans un lieu secret, avant d’ajouter qu’à l’époque, à la tête du pays, il avait été le seul à plaider pour le nucléaire, au contraire de tous les autres dirigeants, politiques et militaires, qui craignaient que « …le monde ne les laisserait pas faire . » Il a également précisé qu’en cette période, l’équipement nucléaire d’Israël avait coûté « 100 millions de dollars, soit plus de 1 milliard de dollars actuels… qu’il avait fallu en passer par là pour compenser la petite taille de cette nation et ainsi empêché sa destruction… », avant de conclure, évoquant sans les nommer ceux qui la menacent, « … leur doute est notre force ».
 
 Il est évident que cet entretien, qui ne semble pourtant pas avoir eu une grande diffusion, a été provoqué par le durcissement de la position iranienne quant à l’équipement nucléaire que « le monde », dans une position diamétralement opposée à celle qui avait été la sienne voilà bientôt soixante ans, « … ne lui laisse pas faire… ». Propos guerrier, il est ainsi venu au secours de la diplomatie occidentale, en panne sur cet épineux dossier.
 
 Et pendant ce temps là, les Etats-Unis se félicitent de leur coopération avec Abou Dhabi concernant le transfert à l’émirat « de la technologie et de l’expertise du nucléaire…civil. » Une coopération identique à celle mise en place depuis quelques années avec l‘Arabie Saoudite, la Jordanie et Bahrein. Et si l’on ajoute à ces démarches la volonté de l’Egypte de se munir elle aussi du nucléaire mais sous la forme d’une arme, tout en s’interrogeant sur la fiabilité du Pakistan qui lui, la détient la « bombe », on est en droit de s’interroger sur les conséquences que pourraient avoir dans la région et pourquoi pas le monde, si jamais ce poker menteur entre Israël et l’Iran ne l’était plus dans quelques années.
 
 
 
(1) Organisation clandestine sioniste crée en 1920, destinée à protéger les juifs installés en Palestine, et devenue la branche armée de l’exécutif sioniste avant de former la colonne vertébrale de Tsahal, à la création d’Israël, en s’agrégeant à deux autres groupes armés.
 
 (2) C’est à l’issue d’une étroite coopération entamée avec la France depuis 1956 que Shimon Peres obtient du gouvernement de Guy Mollet le premier réacteur nucléaire israélien et des avions de combat Mirage.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • wawa wawa 5 décembre 2009 08:36

    amha la guerre est inévitable, elle suit un calendrier préparé depuis longtemps.
    Les pays occidentaux n’ont pas d’autre choix pour provoquer un new deal sur leur dette
    (en gros l’effacement de celles ci) et pour nous occuper quand nous derons trop de chomeurs

    Le moyen orient est assis sur un baril de poudre (voir d’uranium) qui n’attend plus qu’une etincelle pour s’enflammer.

    L’envoi de 30 000 militaire en renfort en afghanistan n’est pas anodin pour l’iran.

    Mais les usa pourront ils s’adapter à
    1) la fermeture du détroit d’ormuz qui sera miné et la moindre quantité de pétrole disponible au niveau mondial.
    2) le lâchage du $ par les chinois qui fera imploser celui ci.

    même avec une economie de guerre (loi martiale), pas sûr


    • sentinelle 5 décembre 2009 11:00

      @ wawa

      bonjour,

       ce n’est pas a un specialiste comme vous que je dois rappeller que la guerre est deja commencée.....depuis quelques mois deja....

      les accrochages entre les houtis du yemen et les saoudiens...les houtis et les jordaniens ressemblent a la tactic romaine...qui envoyé des hordes desorganisées foutre le boscon avant l’arrivé des legions......


    • wesson wesson 5 décembre 2009 11:50

      bonjour l’auteur,

      tout discours consistant à renvoyer dos à dos d’une part l’état d’Iran, encerclé par des états ennemis et qui n’a attaqué aucun pays depuis au moins les 60 dernières années, et l’état d’israël qui n’a pas cessé de déclencher des conflits à l’extérieur de ses frontières dans la même période, tout discours de cet ordre est fondamentalement vicié.

      Non l’auteur, ce qui se passe entre l’Iran et Israël, c’est ce qui se passe entre un pays régulièrement attaqué, et un pays régulièrement attaquant.

      Avec une telle introduction, le reste de votre propos n’a plus grand intérêt.


      • Nicole 5 décembre 2009 14:23

        5/5 de même que la haganah se rapproche beaucoup du terrorisme que de la défense et que parler de deux groupes, sans les citer (Irgoun et Stern) revient à illustrer la mauvaise foi qui structure le texte.

        Parler du nucléaire israélien sans parler de Dimona, de Mordechaï Vanunu et de ses 18 ans de prison dont onze si ma mémoire ne me trompe pas en isolement pour avoir communiqué des photos de Dimona au Sunday Times, révélant ainsi au monde entier que ce que l’état hébreu présentait à ses citoyens comme une industrie textile est en fait une centrale nucléaire me semble à tout le moins malhonnête. Il y a un documentaire BBC assez connu sur les armes secrètes d’Israël qui présente Vanunu...et des employés de Dimona qui refusent de parler parce qu’ils souffrent de cancer et ne veulent pas subir le même sort que Vanunu s’ils le font.

        Cela signifie en clair que tout comme lors de la 2°GM les dirigeants sionistes n’ont pas hésité à laisser aller à une mort certaine des Juifs qu’ils auraient pu sauver (dossier Joel Brand et témoignage d’Annette Vieworka sur la polémique liée à l’absence d’enquête sur la responsabilité de dirigeants sionistes lors du procès Eichmann), Israël continue à entretenir une division interne extrême et à prendre des décisions qui satisfont ses élites tout en portant tort à sa population, de plus en plus divisée. Si nécessaire était de le prouver, il suffirait voir la montée des ultra orthodoxes qui ont mis au point Koogle, le Google Kasher.

        On a donc un état violent qui refuse de voir ses divisions internes et a constamment besoin d’un bouc émissaire qu’il menace et l’Iran sait que depuis des années l’AIPAC travaille les congressistes américains au corps pour parvenir à les entraîner dans une guerre contre lui. Voir cette vidéo de janvier 2007, bientôt 3 ans :

        http://www.youtube.com/watch?v=Nch43wy8Zb8

        De ce fait, n’étant pas complètement simplet, il prend acte et se protège.

        On n’est pas forcé de se laisser désinformer et en l’espèce, votre texte est une grossière tentative de désinformation. Votre presque touchant octogénère se donne à voir dans l’ampleur de ces mensonges dans ce remarquable entretien avec Ghida Fakhry :

        http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-34703916.html


      • armand armand 5 décembre 2009 14:37

        Nicole,

        Votre allusion à la pseudo-collusion sionistes-nazis durant la guerre est bien digne de l’abjecte propagandiste de l’islamisme antisémite que vous campez systématiquement sur ce site.
        Le temps passé dans les meetings de Dieudo vous ont bien galvanisée en compagnie de certains que je ne nommerai pas.

        Mais que voulez-vous, il y a une chanson de Nicole Rieux qui vous convient bien....


      • armand armand 5 décembre 2009 14:44

        wesson,

        Votre évaluation est à l’image de votre nullité habituelle. L’iran pilote des mouvements terroristes partout dans la région et vient de gagner un appui de taille avec un Irak dominé par les chiites. Et ceci grâce aux Américains.
        Personne n’a juré de rayer l’Iran de la carte - ce qui n’est pas le cas d’Israël

        Mais inutile de vous rappeler des évidences, car votre parti-pris antisémite est systématique.


      • Ahlen Ahlen 5 décembre 2009 16:29

        Merci Wesson. Dès les 1ères lignes de l’auteur, j’ai abandonné son article pensant strictement la même chose que vous. Je n’ai donc pas perdu mon temps ! Ce genre d’auteur intéressé de désinformation est à noter soigneusement pour le boycotter.


      • baska 5 décembre 2009 17:28

        A propos des crimes commis par les intégristes juifs membres de l’irgoun dans les années 30, voici une liste non exhaustive chopée de wiki :

        • 20 avril 1936 : 2 travailleurs arabes d’une plantation de bananes sont tués.
        • Mars 1937 : 2 Arabes tués sur la plage de bat-Yam.
        • 14 novembre 1937 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Jérusalem.
        • 12 avril 1938 : 2 Arabes et 2 policiers britanniques sont tués par une bombe posée dans un train à Haïfa.
        • 17 avril 1938 : Un Arabe est tué par une bombe qui explose dans un café à Haïfa.
        • 17 mai 1938 : Un policier arabe est tué dans un attentat contre un bus de la route Jérusalem-Hébron.
        • 24 mai 1938 : 3 Arabes sont tués par balle à Haïfa.
        • 23 juin 1938 : 2 Arabes sont tués près de Tel-Aviv.
        • 26 juin 1938 : 7 Arabes sont tués par une bombe à Jaffa.
        • 27 juin 1938 : Un Arabe est tué dans l’enceinte d’un hôpital à Haïfa.
        • 5 juillet 1938 : 7 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Tel-Aviv.
        • Le même jour : 3 Arabes sont tués par une bombe déclenchée dans un bus à Jérusalem.
        • Le même jour : Un Arabe est tué dans un autre attentat à Jérusalem.
        • 6 juillet 1938 : 18 Arabes et 5 Juifs sont tués par deux bombes simultanées au marché arabe de Melon à Haïfa.
        • 8 juillet 1938 : 4 Arabes sont tués par une bombe à Jérusalem.
        • 16 Juillet 1938 : 10 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jérusalem.
        • 25 juillet 1938 : Entre 39 et 70 Arabes selon les sources sont tués par une bombe placée dans un marché à Haifa.
        • 26 août 1938 : 24 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jaffa.
        • 27 février 1939 : 33 Arabes sont tués dans plusieurs attentats, dont 24 par une bombe dans le marché de Suk Quarter de Haïfa et 4 dans un marché de légumes arabe de Jérusalem.
        • 29 mai 1939 : 5 Arabes sont tués par l’explosion d’une mine dans le cinéma rex de Jérusalem.
        • Le même jour, 5 Arabes sont tués durant un raid sur le village de Biyar ’Adas.
        • 2 juin 1939 : 5 Arabes sont tués par une bombe Porte Jaffa à Jérusalem.
        • 12 juin 1939 : Une bombe explose dans une poste de Jérusalem, tuant un artificier britannique lorsqu’il essaie de désamorcer la bombe.
        • 16 juin 1939 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à Jérusalem.
        • 19 juin 1939 : 20 Arabes sont tués par de explosifs placés sur un âne au marché de Haïfa.
        • 29 juin 1939 : 13 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades qui durent près d’une heure.
        • 30 juin 1939 : Un Arabe est tué sur un marché de Jérusalem.
        • Le même jour, 2 Arabes sont tués par balle à Lifta.
        • 3 juillet 1939 : Un Arabe est tué par une bombe placée dans un marché de Haïfa.
        • 4 juillet 1939 : 2 Arabes sont tués dans deux attentats à Jérusalem.
        • 20 juillet 1939 : Un Arabe est tué dans une attaque de train à Jaffa.
        • Le même jour, 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à Tel-Aviv.
        • Le même jour, 3 Arabes sont tués à Réhovot.
        • 27 août 1939 : 2 officiers britanniques sont tués par une mine à Jérusalem.

      • Ali 5 décembre 2009 12:16

        les pays dont le cul est assis sur un tas d’armes de destructions massives et israel en possède un grand nombre cherche à la loupe l’atome iranien
        la technologie atomique devient chasse gardée même pour le civil
        israel peut attaquer l’Iran et même utiliser l’arme atomique sur ce pays alors que la réciproque est impossible du fait que des pays musulmans serait atteints

        et toutes les personnes de bonnes foi constatent que les juifs grignottent tous les jours un peu la Palestine et je pense que bientôt ils commenceront à ronger le Liban

        mais avec eux faut s’attendre à tout même aux crimes de guerre et à la création de camps de concentration


        • armand armand 5 décembre 2009 14:40

          Ali,

          Les « juifs » ont déjà bien grignoté votre cerveau, au vu de la nullité de vos jugements, tous autant qu’ils sont.
          Si vous n’aviez pas la jugeotte d’un bulot, vous comprendriez que la seule raison pour Israël d’attaquer l’Iran serait l’anticiaption d’une attaque de celui-ci.
          Vu le nombre d’illuminés à Téhéran qui pensent préparer l’avènement de l’Imam caché en provoquant un cataclysme, tout est possible, mais le pire n’est jamais certain.


        • ASINUS 5 décembre 2009 14:19

          yep il est evident que se sentant assiégé l iran cherche a se donner de l air
          avec le bordel au yemen , les vrais enfoirés du coin les waabiste garantiront le petrole us pour peu que l iran derouille« les seoudiens veulent se venger du desastre irakien je parle bien sur de l eviction des sunnites du pouvoir » a tord ou a raison la classe politique israelienne semble avoir pris son parti d une attaque « préventive » guelez pas j ai mis les guillemets le paradoxe est que plus les usa semble prendre leur distance avec israel
          plus pour tsahal l’action devient une necessité , last but not least au niveau interieur il est quasi certain que le pouvoir actuel iranien sortirait conforté par une telle attaque ,enfin du strict point de vue technique si frappe israelienne il y a je parierais pour la marine et pas l aviation deux tests desastreux ces 3 dernieres années et perte de l espace aerien turc.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 5 décembre 2009 14:47

            "Iraniens et Israéliens, ou du moins à défaut des citoyens, les chefs de ces deux nations belliqueuses, viennent en effet de reprendre, à distance comme toujours, leur duel d’invectives et menaces."

            Israël n’a jamais menacé l’Iran. Les prises de position d’Ahmadinejad, les menaces répétées du régime des mollahs à l’encontre de l’Etat hébreu, le financement du Hamas et du Hezbollah, ainsi que celui de réseaux terroristes et idéologiques en Europe constituent à tout le moins une position défensive compréhensible.

            Quant au nucléaire civil en Iran, soyez sérieux. Même la Chine et la Russie admettent que le régime des mollahs trompe l’AIEA.

            Et inutile de rappeler qu’Israël possède la bombe. La France s’en est munie en cachette des Etats-Unis après-guerre. Il faut contextualiser le nucléaire militaire, et garder à l’esprit que toute comparaison de cet ordre de nos jours et étant donné le contexte international est nulle et non avenue.

            L’Iran ferait bien de financer son peuple, dont la pauvreté et les difficultés multiples expliquent le soulèvement contre son régime inique.


            • abdelkader17 5 décembre 2009 14:55

              @Cosmic
              « le financement du Hamas et du Hezbollah »
              Mais qui finance et qui arme israel ? c’est le principe de réciprocité !


            • Big Mac 5 décembre 2009 16:36

              Abdelkader,

              Israël, 4ème exportateur mondial d’armement, en passe de dépasser la France et devenir 3ème, fabrique des armements parmi les plus sophistiqués, et n’a donc besoin de personne pour l’armer.

              Eh oui, Abdelkader, avant de faire la guerre il faut faire des armes, alors au lieu de vous plaindre du génie Israélien, plaignez plutôt la bêtise insondable de gens qui prétendent savoir faire la guerre sans savoir faire des armes. 


            • Big Mac 5 décembre 2009 17:01

              Vendre des armes ne signifie pas gagner une guerre, c’est sûr, mais savoir fabriquer des armes est une condition nécessaire pour gagner une guerre.


            • Big Mac 5 décembre 2009 17:03

              Ah tiens je m’étais planté, en matière d’exportation d’arme, Israël est 5ème en passe de devenir 4ème.


            • baska 5 décembre 2009 17:03

              « Iran et son régime inique », et israel ? C’est vrai que c’est la seule démocratie du moyen-orient et son armée est la plus morale du monde, allez « soutenez israel, unis et tous en choeur ».


            • ZEN ZEN 5 décembre 2009 17:07

              BM
              Des armes ?
              Pour se défendre ou pour le business ?


            • abdelkader17 5 décembre 2009 17:08

              Qui arme Israël et le Hamas ? La Paix pass(é)e par les armes ?

              Une des tartes à la crème de la pensée politiquement correcte en cas de conflit - qu’il soit public ou privé- , c’est de donner également tort aux deux parties, le conflit étant censé être le produit du rapport qu’elles entretiennent et dans lequel chaque partie aurait une responsabilité équivalente. Paresse intellectuelle, hypocrisie ou lâcheté ?

              L’analyse bien documentée que l’on trouve dans Qui arme Israël et le Hamas ? La Paix pass(é)e par les armes ?, fait la lumière sur les transferts d’armes et de technologie au profit d’Israël - la France fut jusqu’à l’embargo décidé par le Général de Gaule en 1967 le premier pourvoyeur d’armes, les États-Unis prirent la relève- faisant de ce pays, qui dès 1948 possédait sa propre industrie de guerre, la 6ème puissance nucléaire au monde à la faveur de l’accord passé entre Nixon et Golda Meir en 1969, suivant le principe "don’t ask, don’t tell" ! Israël exporte du matériel de pointe : drônes, missiles, satellites, électronique de défense, etc.

              Quant à l’opération Plomb durci, on apprend qu’en 2007 Israël n’a pas fait aux Nations Unies la déclaration annuelle obligatoire de transferts d’armes, que la même année Bush a annoncé 30 milliards d’aide, soit une augmentation de 25% maintenue par Obama, cela étant considéré comme « un investissement pour la paix » ! Si l’opération Plomb durci a été principalement financée par le contribuable américain - 7 millions d’Israéliens bénéficient, depuis 1974 de la majorité de l’aide nord-américaine, ce qui permet à certains de s’extasier sur le développement du pays et le courage de ses colons !- , les expertises d’Amnesty international sur l’analyse des débris d’un missile israélien lancé sur une ambulance atteste des composants made in France... En face, le Hamas dispose d’un arsenal en quasi totalité artisanal, la plupart des roquettes menaçant la sécurité d’Israël étant des tuyaux, parfois volés sur les tuyauteries d’Israël, de 15 cm de diamètre et 2 mètres de long, remplis de produits explosifs, de clous et boulons !

              Rappelons le bilan de la déontologie guerrière garantie par l’Occident : du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, Plomb durci a fait 13 morts, 3 civils et 10 soldats dont 4 tués par un « tir ami » du côté israélien, et du côté palestinien 1434 morts dont 960 civils et 5303 bléssés dont beaucoup d’handicapés à vie, sans compter l’étranglement du Hamas du point de vue militaire, 80% des tunnels assurant la contrebande entre Gaza et l’Egypte ayant été détruits.

              Y’a pas photo ! Mais la plupart des media, fidèle aux mêmes lignes éditoriales, continue à présenter les plus violentes agressions de « l’armée la plus morale du monde » comme une juste riposte d’Israël menacé... Paresse intellectuelle, hypocrisie et lâcheté valent complicité !


            • Big Mac 5 décembre 2009 17:46

              "En face, le Hamas dispose d’un arsenal en quasi totalité artisanal, la plupart des roquettes menaçant la sécurité d’Israël étant des tuyaux, parfois volés sur les tuyauteries d’Israël, de 15 cm de diamètre et 2 mètres de long, remplis de produits explosifs, de clous et boulons"

              Que voulez vous dire Abdelkader, que le crétinisme congénital excuse les imbéciles qui cherchent la guerre sans avoir les moyens de l’assumer ? La stupidité de cet argument qui consiste à excuser le belliqueux par son idiotie me fait bien rire.

              Savez vous que l’homme par son intelligence a soumis des animaux bien plus puissants que lui ? Savez vous que cette intelligence est un don de Dieu ( ou de la nature pour les athées ) ? Comment donc pouvez vous glorifier la bêtise ?  


            • Brigitte Moulinier 5 décembre 2009 15:47

              Contrary to popular belief, Israel is not afraid of a nuclear attack by Iran or Hezbollah ; rather, it fears losing its nuclear monopoly in the region and the image of invincibility that comes with it.



              • frédéric lyon 5 décembre 2009 16:22

                1) Je ne sais pas si Israël dispose de la bombe atomique, mais si c’est le cas c’est une bonne chose, car la paix dans la région dépend de la capacité d’Israël de dissuader ses ennemis de déclencher une nouvelle guerre.


                Et il est un fait qu’aujourd’hui aucun état arabe n’oserait déclarer à Israël une guerre qui se terminerait par la prise de Damas et du Caire, avec ou sans emploi de la bombe atomique.

                Israël n’a donc plus en face que deux ou trois armées privées qui seront réduites à l’impuissance dès qu’on aura mis au pas leurs commanditaires, en particulier à Téhéran.

                2) Téhéran, ou plutôt le régime ACTUEL à Téhéran, ne possèdera jamais la bombe atomique, ni les moyens de s’en servir, car tout le monde s’y opposera, Chine et Russie compris.

                D’ailleurs il n’est même pas certain que les Mollahs disposent de toute la technologie nécessaire pour fabriquer une bombe en état de marche, les Coréens du Nord n’y sont pas arrivés, ni de construire tous les systèmes complexes qu’il est nécessaire de mettre en place pour l’utiliser de façon efficace, ni de construire tous les systèmes qu’il est nécessaire de mettre en place pour pouvoir défendre ou planquer tout ça.

                Nous n’en sommes donc pas encore au point de leur envoyer la cavalerie !

                • abdelkader17 5 décembre 2009 16:27

                  @Lyon
                  « 1) Je ne sais pas si Israël dispose de la bombe atomique, mais si c’est le cas c’est une bonne chose »
                  hahaha secret de polichinelle Lyon


                    • ZEN ZEN 5 décembre 2009 16:53

                      Houps ! hors-sujet..

                      L’ Iran est beaucoup plus divisée et fragile qu’on ne le croit
                      Israël, puissance surarmée (grâce à qui ?), comme dit BM, mais divisé

                      C’était il y a quelques mois :.
                      « Mon administration est désormais résolue à pratiquer une diplomatie qui traite la totalité des problèmes que nous avons devant nous, et à chercher à établir des relations constructives entre les Etats-Unis, l’Iran et la communauté internationale. Ce processus ne progressera pas par la menace. Nous cherchons au contraire un dialogue honnête et fondé sur le respect mutuel », dit-il dans ce message sous-titré en farsi. Obama offre ainsi aux dirigeants iraniens un « avenir où les anciennes dissensions ont été surmontées, où vous et tous vos voisins et le monde en général vivent dans une sécurité et une paix plus grande ».Il dit cependant aux dirigeants iraniens qu’ils ont un « choix » à faire eux aussi. « Les Etats-Unis veulent que la République islamique d’Iran prenne la place qui lui revient dans la communauté des nations », mais « on ne peut obtenir cette place par le terrorisme ni par les armes »

                      Obama s’adresse à l’Iran, Téhéran accueille favorablement son message :
                      "L’Iran accueille favorablement le message du président américain Barack Obama à l’occasion du nouvel an iranien mais demande des actes concrets pour réparer les erreurs passées, a déclaré à l’AFP Ali Akbar Javanfekr, le conseiller de presse du président Mahmoud Ahmadinejad.Le président américain Barack Obama a pris l’initiative historique de s’adresser directement aux dirigeants iraniens et leur a offert de surmonter trente années de conflit, dans un message diffusé pour le nouvel an iranien dans la nuit de jeudi à vendredi.


                      • Le péripate Le péripate 5 décembre 2009 16:53

                        Je me demande bien à quoi pourrait servir le nucléaire pour un pays qui n’est même pas foutu de raffiner assez d’essence pour ses propres besoins alors qu’il a le cul sur une des plus grosses réserves de pétrole au monde. Est-ce que les Iraniens ne seraient pas un peu suisses ? smiley


                        • Diva Diva 5 décembre 2009 20:28

                          @L’auteur

                          « deux des principaux champions actuels de l’agressivité et de l’intolérance ... Iraniens et Israéliens »

                          Faute ! C’est USA et Israël qu’il fallait écrire !


                          • Keshhimef 5 décembre 2009 21:52

                            Il fallait oser comparer un peuple enraciné et un pays ancestral qui n’a massacré personnes et n’a déplacé aucune population qui s’appelle l’Iran à israel qui est une base militaire avancée composée de criminels de guerre , assassins d’enfants , de femmes et de vieillards

                            Ils ne jouent pas dans la même catégorie et n’ont pas la même légitimité et n’aspirent pas la même existence

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès