Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : Israël entre en scène

Iran : Israël entre en scène

Bush a tranché dans le jeu serré qui opposait faucons dogmatiques et colombes pragmatiques. Côté faucon, les voraces convoitent un Iran rempli de pétrole, de gaz, de pipe-lines, chaînon manquant de l’encerclement de la Russie en Asie. Enjeu considérable. Côté colombes, les pugnaces observent un peu déconfits les réalités militaires avec, à contre-emploi, le Pentagone. Les pugnaces ont remporté cette partie : la menace d’une première frappe contre l’Iran a été dévolue à Israël.

Reprenant un article du Sunday Télégraph, l’agence Ria Novosti rapporte que "les Etats-Unis ne prévoient plus de porter un coup à l’Iran". La chaîne israélienne Info-Live confirmait dans une vidéo récente une entrevue entre Georges Bush et Elmut Olmert au cours de laquelle le président états-unien a demandé au Premier ministre israélien de se préparer à des frappes aériennes contre les installations nucléaires iraniennes. Le projet de l’Etat hébreux de bombarder les centres nucléaires iraniens ne date pas d’hier. Il s’est équipé en 2004 de chasseurs F16 I à long rayon d’action en vue de cette attaque en complément de ses F15 I. Selon un article paru sur le site checkpoint-online.ch "il ne serait pas exagéré de dire que les forces armées israéliennes ont destiné le gros de leurs investissements durant la dernière décennie en vue d’une frappe sur les installations nucléaires et missilières de l’Iran."

Le passage de relais annonce une possibilité d’entrée en guerre des Etats-Unis eux-mêmes après les premiers raids israéliens.


On n’écrase pas un scorpion les pieds nus

En attaquant directement l’Iran, les troupes américaines s’exposent actuellement à deux types de représailles, l’une symétrique par une riposte militaire directe, l’autre asymétrique par des actions terroristes envers ses troupes stationnées en Irak et en Afghanistan. La combinaison de ces deux types de conflits forme une guerre hybride que le commandement américain ne désire pas affronter dans l’état actuel des choses.

Militairement, il est communément admis que les forces navales et aériennes iraniennes succomberaient en quelques heures face à la supériorité américaine dans le cadre d’une confrontation directe.

Cependant, l’amiral Michæl Mullen, président de l’état-major conjoint interarmes en poste depuis le début du mois d’octobre, estime que "les risques pourraient être très, très élevés... En ce moment, nous sommes en conflit dans deux pays là-bas... Il nous faut être incroyablement prudents sur le potentiel d’un conflit avec un troisième pays dans cette partie du monde."

L’Iran développe de façon intensive ses capacités de défense depuis 2005. Elle possède une armada de missiles prêts à être lancés à partir de batteries côtières, de plates-formes mobiles, d’hélicoptères, d’avions, de vedettes et de sous-marins. Parmi eux, des missiles anti-navire russe SS-N-27 d’une redoutable efficacité qui plonge sur leur cible à la vitesse de mach 2,2. La vitesse de l’engin lui permet de franchir la défense de la flotte américaine. Elle lui assure en outre de traverser n’importe quel navire de part en part, un choc oblique permettant d’atteindre la coque sous la flottaison et de la percer. Douze missiles, deux porte-avions visés, avec un taux de seulement 50 %de réussite, le compte est vite fait. L’existence du SS-N-27 conduit la Navy à remettre en question la production de porte-avions en attendant qu’une parade lui soit trouvée. L’Iran produit également d’autres armements russes sophistiqués sous couvert de production nationale, comme la torpille hyper véloce Shkval.

Perdu pour perdu, l’armée iranienne n’a d’autre option que de tirer tous les missiles opérationnels dont elle dispose au premier signe d’une attaque (signalée par les satellites russes) avant que leurs lanceurs ne soient atteints. Un tir massif de ces missiles saturerait les batteries des croiseurs AEGIS. Ce tir provoquerait la perte probable de plusieurs bâtiments, les porte-avion constituant une cible parfaite par leur taille et par leur rôle stratégique. La Navy connaîtrait alors ses heures les plus sombres depuis les attaques de kamikazes pendant la guerre du Pacifique. L’amiral Fallon, commandant du Centcom - le quartier général américain pour le Moyen-Orient - a fait savoir dès le mois de mai qu’il ne tient pas à affronter ces heures-là, précisant "nous sommes plusieurs à tenter de ramener les fous à la raison". Il a affirmé "que la guerre contre l’Iran n’aurait pas lieu tant qu’il serait à la tête du Centcom" et menacé de démissionner si l’éventualité se présentait. L’amiral Fallon avait été choisi pour diriger les forces aéronavales américaines en vue de cette attaque.


Des commandos soigneusement entraînés

L’Iran a largement prouvé sa capacité à mener une guerre asymétrique. Une "Garnison des amoureux du martyre" (Gharargah-e Acheghan-e Chahadat en persan) a été ouverte en 2005 en Iran pour recruter et entraîner des volontaires de tous pays, selon son commandant, Mohammad-Reza Djafari.

Le soutien de Téhéran au Hezbollah n’a permis à Israël d’atteindre et de tenir le fleuve Litani, objectif de son offensive au Liban, qu’en y déposant un commando par hélicoptère dans les heures précédant avant le cessez-le-feu. Les chars de Tsahal, cible de missiles sophistiqués, n’y étaient pas parvenus. En Irak, il est difficile de répartir les causes de la diminution des actions contre les forces d’occupation entre la destruction de bases de résistance comme Faloudja ou Sard-City et les nombreuses négociations avec Téhéran sur ce sujet. Une quatrième réunion prévue prochainement à Bagdad.


Un raid techniquement difficile

En repassant la patate chaude de la menace à Israël, l’équipe Bush pourrait entériner le succès du raid récent effectué en Syrie contre "une usine désaffectée" à la frontière de l’Irak. La présence de batteries anti-aériennes protégeant le bâtiment, l’existence d’un radier d’écoulement d’eaux répondant à la nécessité d’un intense refroidissement ainsi que la protestation de la Corée du Nord accréditent la thèse d’une unité de production en rapport avec un programme nucléaire. L’hypothèse d’une contribution syrienne au programme iranien trouverait ici sa confirmation.

Israël poursuit l’entraînement de ses pilotes en vue d’une mission en Iran qui se heurte à de nombreuses difficultés.

En l’absence de frontières communes, les chasseurs israéliens devraient soit contourner la péninsule arabique au prix de ravitaillements en vol, soit traverser l’espace aérien jordanien et syrien, peu susceptibles d’aménagement diplomatiques après coup. En laissant passer contre leur gré les chasseurs israéliens, ces deux Etats auraient beau jeu de prétendre par la suite qu’ils ne peuvent pas non plus contrôler le flux des kamikazes formés en Iran vers le Liban ou la Palestine. Le passage par la Turquie obligerait les avions israéliens à survoler une défense aérienne dense entre la frontière turque et le centre de l’Iran, renforçant l’hypothèse d’un contournement de l’Arabie. La dispersion des centres nucléaires iraniens complique encore le scénario.

L’usine de Natanz pourrait constituer la cible principale, mais la capacité d’emport des F15 et F16 ne leur permettrait pas de disposer de bombes atteignant les installations les plus sensibles, profondément enterrées.

Une vidéo du site Infolive.tv décrivant le raid sur Syrie indique que les contre-mesures aveuglant les batteries syriennes étaient embarquées à bord d’un jet d’affaire et nécessitaient une connaissance précise de leur localisation.

Rien ne permet néanmoins de croire l’opération impossible ni qu’elle ne puisse être reconduite sur les sites de lancement des missiles Sahab 3 menaçant Israël.


Les mollahs le cou dans le nœud coulant

La position de Téhéran deviendrait alors difficile. L’Iran ne peut riposter par un conflit conventionnel contre Israël, hors de portée. Un tir de Sahab 3 contraindrait la communauté internationale à voter des sanctions drastiques. Une résurgence des attentats aurait la même conséquence. Les B2 américains, dont les appareils de Diego Garcia sont en cours de transformation pour recevoir des bombes anti-bunker de 14 tonnes, pourraient être alors employés afin de finir le travail grâce à leur furtivité. Il suffira alors à la cinquième flotte de se tenir à distance tant que les défenses iraniennes ne seront pas anéanties.

Toute réaction de Téhéran conduirait Israël et les Etat-Unis à resserrer le nœud coulant, l’Iran perdant progressivement ses défenses. Des attaques contre les bases d’entraînement des commandos martyrs pourront répondre à la riposte asymétrique dont disposent les mollahs.

Le scénario d’attaques graduelles contre l’Iran aboutissant à un conflit majeur devient possible avec l’intervention d’Israël.

Renaud Delaporte

Le blog de Kochab


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

163 réactions à cet article    


  • morice morice 26 novembre 2007 10:07

    L’option américaine directe reste de mise. D’ailleurs les préparatifs sont en cours. Pour qu’israël puisse intervenir, il faudrait que les américains ouvrent leur voies aériennes au dessus de l’irak, interdit actuellement de survol. Toute action israelienne est donc soumise à l’approbation américaine. Le récent raid Syrien peut être jugé comme une répétition : les israeliens n’on pas lancé cet été un satellite de communication militaire pour rien.Un commandant israelien, à sa descente d’avion d’après le raid a déclaré que ça s’étaot passé « dans un fauteuil »... grâce au guidage satellitaire. Les B2 ne FINIRONT pas le travail, ils le commenceront.


    • morice morice 26 novembre 2007 10:15

      Les défenses Iraniennes reposent essentiellement sur de toutes nouvelles batteries anti-aériennes soviétiques. C’est le ThorM-1, bien plsu efficace que le Patriot US. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/ 20070207.OBS1201/test_reussi_pour_le_systemede_defense_antiaerien.html ?idfx=RSS_notr http://www.defense-update.com/products/t/tor.htm Vous auriez pu citer aussi les trois sous-marins iraniens de type Kilo, ce sont ceux là que les américains craignent le plus. http://www.fas.org/irp/imint/kilo.htm http://tvnz.co.nz/view/page/411319/821910


    • donki 26 novembre 2007 21:10

      BIG BRAVO LE SUDISTE je regrette de devoir rire sur un sujet aussi grave mais bon vu l’immobolisme dont font preuvent nos braves foules,je ne peux qu’adherer a ton analyse qui a su réunir plusieurs options de catastrophes avec une pointe d’humour qui ma bien décontracter et dieu sait si nous en avons besoin en ces moments d’incommensurable connerie ambiante,petite supposition a mon tour et si pour se venger de nous etre foutu du cocu celui- ci été daccord pour que nous soyons ,nous les frenches les futurs victimes du terrorisme de circonstance... Aller a te relire ciao


    • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 26 novembre 2007 21:15

      Je vous plusse 3 fois. smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 novembre 2007 22:58

      @ Je ne crois pas à une intervention israelienne, car les conséquences pour l’Amérique de Bush seraient fatales. Pendant que les Antisémites, Judeophobes et Antisionistes naïfs continuent à voir des complots juifs partout, les USA continuent d’instrumentaliser Israel, qu’ils ont utilisé leur influence sur la diaspora juive pour placer comme un pion sur l’échiquier du Moyen-Orient. Un pion qui sera tôt ou tard sacrifié, puisqu’il est indéfendable.

      Cette manipulation cynique d’Israel, pour les fins de la Weltpolitik américaine, est devenue dangereusement claire l’été dernier, avec cette invasion du Liban qui n’avait aucun sens, Si encore une fois on envoie les Hebreux tirer les marrons du feu, le lobby juif américain devra retirer tout appui au pouvoir en place aux USA, sous peine d’une fracture au sein de la communauté juive elle-même... Bush ne vaut pas cette fracture. Ce sera donc la fin de l’Ère néocon en Amérique. Une bonne nouvelle, mais je ne puis penser que les bushistes soient si bêtes. Fous, méchants... ça se discute. À ce point stupides ? Je serais étonné.

      http://nouvellesociete.org/5135.html

      Pierre JC Allard


    • John T. Jean TAFAZZOLI 27 novembre 2007 02:44

      héhé le Sudiste... mdr... bravo smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 novembre 2007 06:04

      @ Le Sudiste : Je suis plutôt fan de vos interventions. Parlant d’Aphatie, votre menace de ressorir le Rasoir National était certes plus percutante que ma modeste allusion à Figaro... Revenant sur le sujet en cours, il est vrai que je n’aime pas les guerres, mais en ajoutant tout de même, aux motifs de Miss France, celui de penser qu’elles sont devenues totalement inefficaces. http://nouvellesociete.org/5166.html

      Pourquoi mon allusion aux Antisemites et al. ? Voyez le propos de Serpico , commentaire de 16 h00. Remarque que je trouve navrante, parce que je pense qu’elle fait dévier sur les Juifs en Israel - qui ne sont pas les plus nantis - la vindicte que mériterait le capitalisme américain, lequel a sa part de Juifs, mais que je ne déteste pas parce qu’il a sa part de Juif, mais parce qu’il est tout entier capitaliste.

      Le sens de mon commentaire, c’est que cette part de Juifs qui sont, eux, les mieux nantis, a une importance significative dans le capitalisme américain et ne permettra pas qu’on envoie si vite une seconde fois Israel au front pour faire la politique USA. Pas, comme le prétend Serpico, parce que la loyauté première des Juifs américains est envers Israel - elle est envers le capitalisme - mais parce qu’il y a un équilibre délicat à maintenir et que cette attaque sur l’Iran, qui pourrait entraîner une riposte, sèmerait la zizanie au sein de cette communauté juive américaine, une de ces appartenances qui, comme vous le soulignez, « fédère d’un coup (sans qu’on ait) besoin de réfléchir ».

      Concernant « l’inculture, l’ignorance, la manipulation dont sont victimes et non coupables les peuples », je ne saurais être plus d’accord avec vous. J’essaie d’apporter une petite chandelle... Pour l’action pratique, il y a ce que Miss France et moi souhaiterions - que les Français en masse se déclarent immédiatement objecteurs de conscience - et ce que, malheureusement, je prévois.. . http://nouvellesociete.org/5171.html

      Je vous remercie de vous être baladé un peu sur mon site. Déçu que vous ne soyez pas d’accord... mais peut être que si vous y retournez vous apprendrez à m‘aimer smiley... ou que c’est moi qui évoluerai.

      Pierre JC Allard


    • stephanemot stephanemot 27 novembre 2007 08:22

      Pour les fondamentalistes au pouvoir à Washington, tout part d’Israël. Ces lunatiques avaient simplement besoin du Grand Satan pour servir de faire valoir dans le conflit ultime*. Ce sera donc l’Iran et ses suppôts (Hezbo & co). Il y a une trentaine d’années, ça se passait plutôt côté russo-afghan, mais n’attendons pas de rationalité de la part d’illuminés.

      Il va de soi que le Congrès ne donnera pas le feu vert facilement à W à ce stade de son mandat et de sa côte de popularité. Le conflit doit commencer sans les US qui s’y inviteront au moment idoine.

      Les messages bellicistes plus ou moins subliminaux de Kouchner et Sarkozy font partie des préliminaires. Ce n’est pas Dubya qui doit assumer le leadership aux yeux de la communauté internationale.

      * cf « Iran, qui veut la guerre et pourquoi » :


    • Serpico Serpico 27 novembre 2007 09:55

      JC Allard : « Si encore une fois on envoie les Hebreux tirer les marrons du feu »

      *************************

      Vous pouvez me rappeler les premières ?


    • Serpico Serpico 27 novembre 2007 10:12

      JC Allard :

      Ayez la bonté de m’expliquer en quoi mon propos de « 16.00 » est antisémite.

      Et ne me répondez pas que ce n’est pas ce que vous avez dit. Je serais vexé. smiley


    • fouadraiden fouadraiden 27 novembre 2007 10:28

      tt à fait d’accord avec vs Allard.

      il suffit d’attendre le jour j. jour où les Americians trouveront inutile car trop couteux la défense inconditinnelle de son allié Israelien.

      vu les cicrconstances idéologiques qu’ anime cette région, c’est évidemment l’Occident,responsable de la création de l’Etat juif aux frais des Palestiniens, qui manipule Israel bien que celui-ci y trouve naturellement son compte.

      à terme la région ne pourra que désavouer et les Américians et les Juifs venus d’Occident.

      qt aux Arabes ,sunnites, ils sont l’ombre d’eux-mÊmes. avec un baril à 100$ ,ces imbéciles de sunnites sont incapables de faire du pétrole une arme politique contre leurs ennemis.

      je plusse les Iraniens car seuls les chiites tirent leur épingle du jeu,pour le moment.¨

      les Américains,depuis 1/2 siècle, ont déchiré cette region,tué un nombre inconsidérable d’innoncents et implanté au coeur du monde arabe un Etat tombé du ciel pour expier le crime de l’Occident.

      On ne corrige pas une injustice par une autre.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 novembre 2007 03:55

      @ Serpico. Avec plaisir.

      1. La derniere campagne d’Israel contre le Liban n’avait aucun intéret pour Israel. Elle ne servait qu’a détourner l’attention des atrocités des USA en Irak en en montrant de pires. Voir cet article : http://nouvellesociete.org/5138.html

      J’ajouterais que l’établissement même d’Israel au Moyen Orient - alors que l’alternative d’un foyer national juif au Nevada était sérieusement et très pratiquement considérée - a été une manoeuvre géopolitique a l’avantage des USA, qui a placé ainsi des millions de Juifs défavorisés dans la position précaire d’être tôt ou tard submergés par une population avoisinante hostile.

      2. Prétendre que les USA sont à la remorque d’Israel est ce qu’on appelle la « wag the dog theory ». Je considère comme antisémite, une hypothèses qui prétend que 6 000 000 de Juifs américains, par leur contrôle des institutions financières et des médias de communications, imposent de façon concertée, occulte et non démocratique aux 300 000 000 d’Américains un agenda qui soit à l’avantage d’Israel et au détriment des USA.

      Pierre JC allard


    • Serpico Serpico 28 novembre 2007 10:03

      JC Allard :

      « 1. La derniere campagne d’Israel contre le Liban n’avait aucun intéret pour Israel. Elle ne servait qu’a détourner l’attention des atrocités des USA en Irak en en montrant de pires. Voir cet article :http://nouvellesociete.org/513... »

      J’espère que vous conviendrez que cela ne constitue qu’une théorie. Théorie bien construite mais une théorie.

      Car, si on prend TOUS les éléments, en particulier l’attitude constante d’Israel envers le Liban, on serait dans ce cas obligé de conclure que les israéliens sont vraiment givrés : ils n’arrêtent pas d’agresser le Liban depuis des décennies !

      Focaliser sur la dernière agression en date consiste à brouiller l’entendement car vous faites COMME SI c’était la première fois qu’Israel s’en prend au Liban. Or, il est constant -et martelé par Israel- qu’il s’agit d’une politique d’intimidation continue en vue de maintenir « la sécurité » d’Israel. En outre, Israel sait -sans aucun doute possible- que les USA se rangeront à ses côtés quels que soient ses torts. Cela s’est TOUJOURS vérifié. Israel joue toujours gagnant de ce point de vue et ce n’est pas une énième agression de la part d’Israel qui va donner des boutons aux faucons de son armée et de son gouvernement au sujet de son image puisqu’ils s’en foutent royalement.

      « 2. Prétendre que les USA sont à la remorque d’Israel est ce qu’on appelle la »wag the dog theory« . Je considère comme antisémite, une hypothèses qui prétend que 6 000 000 de Juifs américains, par leur contrôle des institutions financières et des médias de communications, imposent de façon concertée, OCCULTE et non démocratique aux 300 000 000 d’Américains un agenda qui soit à l’avantage d’Israel et au détriment des USA. »

      Vous continuez à vouloir brouiller les termes du problème : il n’y a rien d’occulte dans l’action du lobby israelien. Il a pignon sur rue et il se manifeste bruyamment.

      Si vous enleviez « occulte », tout le monde verrait que je vise un lobby qui agit en permanence pour aligner les USA sur la politique israelienne. En quoi est-ce antisémite ?

      Vous en rajoutez un peu (pour faire plus « cliché » sans doute) : « par leur contrôle des institutions financières et des médias de communications » et en glissant perfidement « 6 000 000 de juifs » alors que je ne parle pas de « juifs ».

      Or rien dans mon propos ne laisse penser ça. Je vous le répète : ils sont organisés de manière visible, ils sont carrément déclarés et agissent ouvertement. Pourquoi en rajouter une couche sur l’idée du « juif maître des media et de l’argent » ? Pour me faire une petite diabolisation sur le pouce ?

      Pour ce qui est de « Wag the dog » : la question qui se pose est simple : Quel est la motivation des USA dans leur soutien inconditionnel à Israel ?

      La sauvegarde de leurs intérêts ?

      Rien n’est plus faux : s’il s’agit pour les USA d’avoir un allié sur place pour contrôler les richesses de la région, le mieux pour eux serait de s’allier aux régimes arabes. C’est tellement évident qu’on finit par conclure que finalement, la position des USA en faveur d’Israel joue contre leurs propres intérêts.

      Par conséquent, on est obligé de conclure que le soutien à Israel compromet les intérêts des USA et donc que ce sont les USA qui sont manipulés et non l’inverse. Noam Chomsky est bien gentil mais quand il soutient qu’Israel est là pour veiller aux intérêts US, je ricane.

      Il suffit aux USA, comme ils l’ont fait avec d’autres dictatures (et comme ils le font d’ailleurs avec l’Arabie Saoudite), de s’allier avec les pays arabes.

      La seule explication qui reste est l’action efficace du lobby israelien et des sionistes chrétiens.

      On en revient au même point : le fondamentalisme fait des ravages aussi bien du côté islamiste que du côté chrétien ou juif.


    • Jean-Paul Doguet 26 novembre 2007 11:18

      Article solide et intéressant, mais il y a une éventualité qui n’est pas envisagée, qui est que le Hezbollah soit mis à contribution en cas d’attaque israelienne sur les installations nucléaires iraniennes. Il est vrai que cette organisation a ses propres intérêts et n’est pas exactement une marionette de Téhéran, mais elle serait probablement sollicitée par les Iraniens et serait sans doute tentée (moralement obligée vis à vis de son protecteur) de lancer des missiles, même symboliquement, sur Israel. Je suis sceptique pour ce qui est des Etats-Unis. Une affirmation souvent avancée, et qui me semble vraisemblable est que Bush souhaite maintenir la pression pour en réalité refiler à son successeur le dossier.


      • caramico 26 novembre 2007 11:49

        Moi ce qui me choque, c’est la façon calme et mesurée de cet article, et d’autres avant lui, où on expose peut-être le début d’une troisième guerre mondiale comme on parlerait de l’arrivée du beaujolais nouveau.

        Pas le moindre jugement de valeur, tout est très technique, sur les capacités de nuisance des uns et des autres, pas la moindre réprobation sur l’agresseur qui n’en est pas à sa première centaine de milliers de morts, on adopte le même ton glacial que devaient employer les S.S. quand ils parlaient de l’efficacité du Zyklon B.

        Sommes nous tous à ce point anesthésiés et abêtis par les médias pour réagir comme des robots ?


        • Saï 26 novembre 2007 12:11

          Et déjà un premier point Godwin au troisième commentaire avec cette magnifique action de caramico qui catapulte son combo S.S + Zyklon B en pleine lucarne, les Trolls Complotistes ouvrent le score.

          C’est vrai qu’un papier informatif dans une jungle d’opinions personnelles érigées en e-tribune journalistique, ça choque et on se demande où sont la sacro-sainte réaction émotionnelle et l’auguste jugement citoyen de l’auteur dans tout ça.


        • Jean-Paul Doguet 26 novembre 2007 13:06

          Au contraire, c’est exactement ce que doit être un bon article, il doit doit s’adresser à l’intelligence des gens et leur laisser la liberté (et le devoir) d’avoir une position morale personnelle. Il s’agit d’avancer des faits et des arguments. Le pathos est une démission de l’intelligence et une facilité.


        • Vincent 26 novembre 2007 14:14

          Cet article est à mon sens très bien rédigé, il factuel, informatif et ne laisse aucune place à l’émotion.

          C’est le but, si jamais vous mettez de l’émotion, l’impartialité n’est plus de mise et dans ce cas les commentaires relatifs à cet article dériveraient vers les marronniers bien connus.


        • Serpico Serpico 26 novembre 2007 16:00

          A ce propos, justement : L’intelligence veut qu’on ne doive pas considérer Israel comme un Etat qui servirait les USA. Si les USA croient pouvoir compter sur Israel, ils ne sont pas sortis de l’auberge.

          Ce sont les USA qui sont au service d’Israel. Cela s’est toujours vérifié.


        • Traroth Traroth 26 novembre 2007 18:15

          Le vrai journalisme n’est pas là pour jouer sur les sentiments , mais pour informer. On n’est pas chez Jean-Pierre Pernault, ici.


        • JoëlP JoëlP 26 novembre 2007 19:22

          Je suis d’accord pour la thèse de l’information, cet article est excellent. Il se base sur des infos et soupèse les scénarios... c’est bien ! Cela n’empêche pas que ça foute la trouille. On a quand même connu « la résistible ascension des forces de destruction massives » suivie de « liberté en Irak ». Et là, on nous refait le coup, tranquille.

          Selon moi, c’est embêtant de séparer totalement les faits des réactions à ces faits. Pourquoi la guerre est inéluctable ? Sommes nous réellement dans un scénario à la munichoise ? Je n’ai pas envie de discuter ici de la longueur des missiles, de l’ordre dans lequel on les lance et ailleurs des nécessité de la guerre. Voilà !

          Merci encore pour l’article et pour certains commentaires.


        • JoëlP JoëlP 26 novembre 2007 19:27

          En fait je veux pouvoir parler des deux... mais, aujourd’hui, je n’ai pas grand chose à dire sur les faits et je n’ai pas envie de la fermer. L’heure est trop grave.


        • John T. Jean TAFAZZOLI 27 novembre 2007 02:51

          Par contre, le « On n’écrase pas un scorpion les pieds nus » est un peu (beaucoup) péjoratif. Merci pour les Iraniens, pays du chat et pas du scorpion... smiley


        • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 27 novembre 2007 08:54

          Difficulté de la métaphore : je faisais allusion aux missiles.


        • morice morice 26 novembre 2007 11:51

          Tout est prêt, pourtant, même un article sur Agoravox. Avec des sources sorties ce weekend. Du béton. Ils interviendront directement vers avril. C’est la suite directe de l’article sur les « dauphins ».


          • morice morice 26 novembre 2007 11:54

            La 3eme guerre mondiale a été citée trois fois de suite par WBush, on nous y conduit tranquillement... et effectivement sans qu’on ne s’effarouche. Elle est déjà devenue inévitable dans les têtes... grave, très grave en effet et merci de le souliigner ici, Caramico.


          • GRL GRL 26 novembre 2007 12:11

            Tiens donc , et le rôle de la France dans tout çà , voire de l’Europe ?

            Deuxieme semestre 2008 : Sarkozy à la tete de l’UE.

            Novembre 2008 : Les conservateurs américains « doivent » trouver une solution pour se faire réelire.

            Où en seront nous à ce moment là ? Que demandera Sarkozy à l’UE ? Va t il en profiter pour essayer de faire naitre une premiere armée de défense Europeenne ? De tenter de rassembler les Europpeens derriere un nouvel ennemi ? Et celà , des moyens jusqu’au fins , celà , ne vous rappelle t il rien dans les épisodes de l’histoire récente ?


            • Rage Rage 26 novembre 2007 17:48

              Bonjour,

              Article froid et sans doute lucide : mais au fait, pour faire quoi ?

              Les tarés - nommons un chat un chat - que l’on élit ont-ils pour seul but de se voiler la face en tuant des gens ?

              Si le scénario des « fous » venait à se concrétiser, comme il s’est concrétisé en Irak avec le résultat que l’on sait, non seulement ce serait une grave erreur, mais pire que cela, elle entrainerait irrémédiablement la chute des USA et de leurs alliés vers les abîmes.

              La Chine et la Russie ne seraient que trop heureux de voir les USA qui les méprisent se jeter dans une guerre qui ne pourrait être qu’un conflit mondial.

              Quant à l’Europe, présidée ou non par Sarko, elle fera mieux de ne pas s’aligner, faute de quoi, elle risque d’en payer le prix fort...

              Quant au cas d’Israël, depuis le temps qu’ils provoquent... et même si en face on a les mêmes irrationnels, il faut aussi dire que rien n’est fait pour apaiser les esprits (murs, raids, gaza, colons etc...)


            • Johan Johan 26 novembre 2007 18:13

              A Rage,

              L’Europe devrait elle se tenir à l’écart ? Ce choix, en 2003, était il vraiment courageux ? N’aurions nous pas du caarément nous opposer à cette violation du Droit International, quitte à en payer le prix, et à faire condamner par le Conseil de Sécurité les américains pour leur Guerre non validée ?.

              Je pense que la Russie et la Chine ont plus intérêt au rapide affaiblissement des Etats Unis qu’à une guerre mondiale à risque nucléaire. Ils les rattrappent déjà bien assez vite et les USA sont un excellent marché de consommateurs.

              Machiavel aurait conseillé à la France de prendre partie.

              En ce qui concerne la politique d’Israël, on a un beau paradoxe. C’est quand les murs étaient construits que les territoires étaient libérés et les colons mis au pas. Dans la surprise générale Sharon a eu une politique qui menait vers la paix. Depuis son coma (fortuit ?), on a eu la catastrophique guerre dans tout le Liban, quand il n’y avait qu’une petite zone à sécuriser, et aucun progrès majeur...

              A +


            • GRL GRL 27 novembre 2007 10:04

              Ce matin , l’Iran annonçait à la radio , la sortie de son nouveau missile de croisiere d’une portée de 2000 km... Intitulé « Nouvelle provocation de l’Iran à l’égard de la communauté internationale ... » , ce nieme titre d’info en la matiere , a fini par me faire dire que ma foi , il demeure curieux qu’un pays qui sait tres bien qu’il risque d’etre violemment attaqué cherche à tout prix à provoquer ce conflit mondial ...

              Et c’est là , ( Johan ) où je finis par penser que cette troiseme guerre , il y beaucoup de gens qui la veulent au jour d’aujourd’hui, beaucoup . Autant à propos de l’eternel conflit Israëliens qu’en voyant la montee des hostilités, à la barbe de l’ONU , de l’AIEA et j’en passe ...

              Des dirigeants , des belligerents. La vieille guerre américaine qui ne s’arrete jamais , contre le communisme contre leur vieil ennemi, et puis la mascarade du WTC , la mascarade B.Laden , la mascarade S.Hussein et j’en passe , l’incursion , l’occupation , l’enjeu petrolier , la Caspienne , la Russie acculée par l’ouest et bientot par le Sud, la Chine réveillée brutalement au capitalisme , histoire de lui faire prendre position et interet dans la bataille , et même l’Amérique du Sud sur laquelle certains dirigeants voudraient un réveil et une union anti américaine ... bref , tout le monde semble avoir envie d’en découdre , on dirait !

              Il y a comme une « sorte de piege » tendu pour faire attaquer l’occident en premier et ouvrir comme une sorte de canal de rage accumulée dans beaucoup d’endroits du globe...

              Hier j’écivais à une amie en lui disant que Sarkozy conduisait une voiture et lachait de temps en temps au passagers : « Vous savez , on va bientôt supprimer les vitres electriques à l’arriere » , puis les français à l’arriere « Bande de salauds , pourquoi pas à l’avant en premier , nantis ! » ... et pendant ce temps la « Voiture France » roule sans que personne ou presque ne se soucie de sa destination.

              L’état engrange peut etre un max de thunes en ce moment mais ... La guerre , c’est cher , eh oui . Leur plans machiavéliques sont ébauchés sans regard des peuples , sans regard de leur terre , sans regard de leurs simples enfants ... Ce sont , des pourritures , c’est contre eux que l’on devrait jamais s’arreter de manifester. On est trop cons quelque part , c’est contre leurs velleités guerrieres qu’il faurait leur retourner le pays , sans déconner ...


            • Johan Johan 27 novembre 2007 10:59

              A GRL,

              Commentaire très intéressant. Selon moi il y a plusieurs manières de faire la guerre. La plus répandue est aujourd’hui la guerre économique et sert d’exutoire à de nombreux bellicismes. Comme toujours en état de guerre, le citoyen trinque. Cette situation sert de catalyseur pour une rage qui s’accumule. C’est vrai : trop de gens veulent la guerre. Sera ce pour autant une guerre mondiale militaire ? La guerre économique permanente suffit déjà à beaucoup.

              Peut être seront ils entrainés malgré eux.

              Mais ce serait une guerre comme nous n’en avons jamais eu. Il n’y aura pas de front commun au niveau des Etats. Notre société morcelée risque d’éclater, et les lignes de fractures passeront au sein des familles.

              L’Etat policier sera enfin justifié. Et pire, oserons nous nous révolter contre la peste aux côtés du cholera ?


            • GRL GRL 27 novembre 2007 14:20

              Joan , se révolter contre la peste aux cotés du choléra , c’est l’immense filet que l’on nous a tous tendu depuis le début , c’est même , le filet historique récurrent.

              La vérité est diluée dans la réalité d’une gigantesque trame de mensonges, Joan.

              Et la seule chose qui semble vraie aujourd’hui , c’est que le monde ... s’en va en guerre , et nous avec , et pour les gens qui ont un peu de suite dans les idées sans etre des devins pour autant , autant dire que çà sent le roussi.

              Court circuiter la guerre , se révolter oui , mais pour la seule chose vraie qu’il reste d’évidente , se révolter contre les velleités guerrieres , couper court aux discours du président médiatique , l’attaquer en masse sur la route qu’il nous fait prendre , lui faire savoir , faire savoir à la France que le peuple prend peu à peu conscience et s’insurge, contre le mensonge , contre la destruction programmée , contre le sacrifice de la paix qui nous a vu naitre et contre celui de la vie humaine.

              Non , c’est là et uniquement là , justement que personne ne devrait pouvoir nous la raconter. C’est là où j’aimerais voir ( mais ne verrai surement pas d’ailleurs ) le peuple de France agir d’un seul homme en se posant dignement à contre, pour une fois , bordel ... Dire non avant , avant !

              Et personne ne bouge quand il dit « La France aime l’Amérique » , mais dans le sens ou il le dit , c’est faux , il nous vole notre voix , il parle pour nous , à notre place en nous faisant dire les choses au monde , mais c’est faux , aussi faux que le « Nous sommes tous Américains » au 12 sept 2001. Non , tant de Français disaient à l’époque « Ils ont trop joué avec le feu , ils se sont brulés » ou encore « Bien esperons qu’ils se calment maintenant , ptain , 3000 victimes , mais combien en Irak ? » ... etc ... La France avait un regard, et qu’en avons nous fait ?

              La paix Joan, mon pere me l’a laissée en cadeau apres avoir fait la guerre de 40 . Je fais quoi , moi de cet héritage ? Je le jette aux pourceaux ? Mais c’est impossible , bordel , impossible de sacrifier la paix en mordant à un hameçon grossier, impossible. Et je ne comprends pas comment nous ne nous sommes pas réveillés pour refuser celà ensemble , celà fait des années que j’échange avec quantités de gens ... il n’ y a rien à faire tout le monde s’en branle . A croire que deux génération apres celles des guerriers, la guerre semble completement inenvisageable , étrangere à nos possibles ...

              Pourtant le monde entier s’y prépare devant nous et nos opinions comme notre fric sont détournés là dedans !!? Mais qu’est ce qu’il nous faut de plus pour percuter ? Deux paires d’attentats dans le métro ou une bombe Russe dans Paris ?


            • Johan Johan 27 novembre 2007 18:01

              A GRL,

              C’est la nature de l’homme. Au fond, même les peuples ne veulent pas la paix. A cause de la manipulation ou question de nature humaine ? Barjavel disait que les Etats sont comme des chiens qui fulminent, tirant sur leur laisse pour étriper l’autre chien enchainé en face d’eux. Peut être parce qu’il en a peur, peut être seulement parce que c’est un autre chien.

              Lutter pour la paix reste une noble entreprise.

              Reste que refuser de lutter aux côtés du choléra nous laissera à la merci du vainqueur. Et lutter à ses côtés exposera notre flanc à la vindicte de celui qui hier était notre allié. C’est cela le vrai mouvement perpétuel. Les plus belliqueux prennent le pouvoir et couvrent de leurs bêlements les paroles de raison.


            • morice morice 26 novembre 2007 12:21

              Tout ce que je précisais tout à l’heure est ici : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=32129


              • galilée 26 novembre 2007 13:11

                Le militarisme allemand ne s’ est calmé qu’ aprés la quasi destruction de l’ Allemagne . Une action militaire preventive des démocraties aurait évité 50.000.000 de morts .

                Le militarisme japonais n’ a connu de cesse que lorsque 2 bombes nucléaires l’ ont frappé de front... piétre consolation pour les 10.000.000 de civils chinois , coréens , phillipins , et indochinois que l’ armée imperiale a assassiné froidement dans son délire hégémonique.

                La destruction du potentiel iranien refroidira surement les velleités hégémonique de l’ Islam conquérant , qui lui delire sur le Califat Mondial du Madi, pour lequel le nombre des millions de morts n’ a , au demeurant, aucune espéce d’ importance . ..


                • akad 26 novembre 2007 13:38

                  Toute l’erreur est de se tromper sur l’origine de la menace.

                  L’Iran maintient d’excellents rapports avec tous ses voisins et n’a jamais menacé personne. A l’époque du Shah, oui, l’Iran jouait le rôle du gendarme américain dans la région, à cette époque effectivement, c’était une menace. Actuellement, l’Iran n’est une menace pour personne.

                  Les USA, qui veulent rester la seule superpuissance dans le monde et imposer leur hégémonie sur tout le monde, eux si, on peut les comparer à l’Allemagne nazie ou au Japon colonialiste de l’époque.

                  Les démocraties des années 40 ne pouvaient rien faire car elles se trompaient de vision, de la même manière que les démocraties d’aujourd’hui qui se trompent sur l’origine du danger !

                  C’est toujours la même histoire qui se répète.


                • Internaute Internaute 26 novembre 2007 14:01

                  Du grand n’importe quoi, comme d’habitude.

                  D’où sortez-vous que le militarisme allemand a provoqué la mort de 50 millions de personnes ? Ou alors vous incluez le communisme et la guerre contre le japon, lesquels n’ont pas grand chose à voir avec l’Allemagne.

                  Les recherches de l’historien Courtois au CNRS donnent 4.700 personnes tuées en France par les nazis en dehors des combats militaires bien entendu. Rien qu’à Caen, les américains ont tué bien plus de gens, sans compter Cherbourg, Lyon et toutes les autres villes de France rasées non pas par les nazis mais par les américains.


                • marc 26 novembre 2007 16:28

                  Qui prend encore au sérieux les chiffres fantaisistes de Courtois ?


                • jako jako 26 novembre 2007 18:48

                  C’est Faux au moins pour le Japon , avant le bombardement nucléaire il était déja hors course


                • morice morice 26 novembre 2007 13:24

                  « La destruction du potentiel iranien refroidira surement les velleités hégémonique de l’ Islam conquérant », où là là le vocabulaire !!! vous avez un abonnement dans quelque bibliothèque dites-moi, Gallilée ? Pourtant, avec un pseudo pareil, ça devrait tourner rond, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Renaud Delaporte

Renaud Delaporte
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès