Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : jeux de pouvoir cyniques

Iran : jeux de pouvoir cyniques

 Tandis que les manifestants (et surtout les manifestantes) se font tuer dans les rues de Téhéran, au sommet des pouvoirs on avance masqué, avec prudence et phrases assassines. Les protagonistes majeurs de la révolution islamique se sont engouffrés dans le piège subtil du président Obama, celui qui prive en quelque sorte la révolution de l’incarnation du diable si nécessaire à la préservation du pouvoir par les ultras. Ces derniers, jusque là pouvaient toujours mener une diplomatie d’Etat rationnelle vis à vis du reste du monde et plus particulièrement la Chine, la Russie ou la Turquie, jouer leur rôle de puissance régionale conséquente et timorée (vis à vis du problème Afghan par exemple) tout en gardant un langage maximaliste sur les Etats unis et leur politique. Ils avaient ainsi réussi à créer des brèches au sein de la communauté internationale (sur le nucléaire, l’Iraq, le Liban, l’énergie, l’embargo, etc.,), et misé sur la solidarité indéfectible et inamovible des Etats Unis avec Israël pour, en écho, rester ultras mais « sereins ». 
 
Les mollahs milliardaires pouvaient ainsi perpétuer leur pouvoir en étant rationnels en affaires et maximalistes en discours. La fin de la politique de diabolisation menée par l’administration Bush a crée une nouvelle course au pouvoir entre les divers prétendants et centres de pouvoir. Khamenei, le guide suprême a toujours dû se défendre d’accusations d’opportunisme.
 
Essentiellement à cause de son grade initial dans un hiérarchie religieuse dont, comme dans l’armée rouge maoïste d’entant, les grades ne sont peut-être pas ostensiblement affichés mais sont bien connus par tous. Ce jeune homme pressé qui accéda à son poste pour des raisons obscures à la place du prétendant officiel Montazeri a toujours craint de se faire ôter son pouvoir par plus gradé, plus riche et plus compétant (au sens iranien) que lui. Et voilà que le conseil des gardiens de la révolution, dirigé par Rafsandjani qui l’avait fait roi (que tout le monde à Téhéran surnomme l’homme le plus riche de l’Iran) ce même conseil vient donc d’affirmer que concernant les bulletins de vote, il y en a trop. « Trois millions au moins », entre les votants et les inscrits. Bien sûr, « il faudra voir cela de plus près », et analyser « si ces irrégularités ont faussé le vote final ». Bref, au lendemain du prêche du vendredi qui se voulait menaçant en voulant mettre un point final aux manifestations, la plus haute instance religieuse et juridique se porte à faux aux déclarations du guide suprême.
 
Ce n‘est un secret pour personne que Rafsandjani (candidat malheureux face à Ahmadinejad au élections précédentes et intime ennemi du guide suprême ne s’est jamais déclaré vaincu, et que la vengeance est plat qui se mange froid. En réponse, « on » arrête pour quelques heures des membres de sa famille. Reste Motazedi, en résidence surveillée mais toujours reconnu comme une autorité religieuse incontestable : il exige de sa retraite forcée le deuil national pour les victimes de la répression, considérés par Khamenei comme des « terroristes ». Et bien, pour Motazedi, ce sont « des victimes », d’« authentiques musulmans » et « c’est un devoir religieux » fondamental de les « honorer ». 
 
Si dans les sérails et les palais des pouvoirs on prend des libertés par rapport aux préceptes islamiques, il en va différemment pour les accusations pernicieuses qui sapent aujourd’hui l’autorité des uns et des autres. Ce n’est pas un hasard si les accusations de Moussavi ne portent pas sur le terme de fraude mais vol : voilà un pécher grave pour l’islam. Tout comme celui de verser du sang d’un fidèle. On ne peut verser du sang même de soi-même c’est bien pour cela qu’on ne se rase pas de près ou, si on se rase on fait appel à la modernité des rasoirs électriques. Pour la même raison on coupe sa viande au restaurant avec une cuiller, n’étant jamais assez prudent, question sang.
 
De ces hypocrisies, de ces rituels et ces professions de foie, quotidiennement corrompus par la manne pétrolière et de la gestion du pouvoir les classes moyennes, la bazar, en ont marre. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas tellement le désir de modernité qui pousse les iraniens dans la rue. C’est plutôt le hiatus grandissant entre les discours religieux pompeux et les pratiques mercantiles et gestionnaires de ceux qui les profèrent. Moussavi l’a bien compris qui a déclaré que « la république islamique doit se purger des mensonges et des forfaitures ».

Tandis que les enfants de la révolution s’entredéchirent par déclarations assassines et sous entendus et que le peuple se sacrifie, outil volontaire de ce jeu de pouvoir, l’armée gronde. Khathami, l’ex président dit réformiste prévient : « le pays se dirige vers la mise en pace d’une loi martiale, la police et l’armée, progressivement prennent les reines du pays ». Ahamadinejad pense que les forces de sécurité roulent pour lui. Rien n’est moins certain. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Ahlen Ahlen 22 juin 2009 11:05

    Des redomontades sans intérêt, montées de fil en aiguille pour faire le jeu des vrais terroristes dans la région : USA/ISRAEL/UK. Ces bandits ont fait, et continuent de faire, plus de mal que le reste du monde réuni. C’est d’eux qu’il faut parler : de leurs moyens sophistiqués, de leurs infiltrations criminelles et de leurs victimes par millions. Autrement, « du vent » comme disait feu Khomeini !


    • Nicole 22 juin 2009 17:45

      Bonjour Ahlen,

      Regardez ces vidéos, on ne peut plus claires quand aux ingérences commises, et ce depuisau moins deux ans :

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23060

      Difficile de faire l’impasse dessus.


    • fouadraiden fouadraiden 22 juin 2009 11:06




       Je pense qu’une analyse plus approfondie des dégâts du chiisme sur l’esprit humain s’imposerait à l’avenir , ce qui aurait été plus judicieux pour rendre compte du cas iranien que les catégories journalistiquo-politiquo-occidentales, trop prévisibles, par lesquelles l’auteur se propose de traduire la sitaution en Iran.


       moi je n’ai rien d’autres à quoi me fier et croyez-moi les chiites c’est pas des sunnites qd ça s’énerve. les Sunnites arabes ont capitulé devant l’hégémonie occidentale, depuis les rares imbéciles qui osent encore défier cette hégéomine se sont perdues dans le terrorisme inefficace anti occidental( Hamas y crompris). les Chiites ont procédé autrement.


       Article donc ss gd intéret sinon pour chanter avec le monde une chanson que tt le monde connaît.

       on ne combat pas efficacement l’Occident hégémonique par le terrorisme.

      mais bon, ces illuminés chiites auréolés de spiritualité perse ont bcp trop galèré à l’intérieur de l’islam pour céder aussi facilement à la pression occidentale et celle exercé par les jeunes , les intellos , les syndicats et ts ces gens épris de liberté en Iran.


       Vous ignorez tt de ce dont sont capables les chiites de l’islam. ces types ne sont ni des maquisards algériens ni des djihadistes saoudiens.ce sont des gens qui ont souffert le martyr à l’intérieur de leur propre tradition.

       On verra bien ce que vaut le chiisme. Pacotille à la sunnite ou véritable système politoco-sociétal capable de s’autogérer en neutralisant l’ennemi occidental ?


       ns aurons la réponse...


      • Leila Leila 22 juin 2009 12:00

        @fouadraiden

        Cette critique du chi’isme par un Sunnite est un débat d’une autre époque. Même les catholiques maintenant ne critiquent plus les protestants. Et les Sunnites pourraient s’inspirer des qualités de sincérité et d’ouverture d’esprit d’un bon nombre de Chi’ites, à commencer par ceux du Hezbollah.


      • fouadraiden fouadraiden 22 juin 2009 12:11



        @ Leila


         au cas ou cela vous aurait échappé les protestants et les catholiques évoluent dans le cadre de la civilisation occidentale, qui comme tt le monde sait a « rompu » ces liens avec la chrétienté. mieux , même l’Etat « juif » dans son fonctionnement idéologique n’est à vrai dire qu’une image possible de la civilisation occidentale actuelle.

         rien de tel avec nos chiites et nos sunnites.

         le hezbollah ??? bah je sais pas mois ,écoutez un jour la prose et la détermination de leur chef....même le hamas, qd il est bien inspiré, n’arrive pas à sa cheville.


      • Deneb Deneb 22 juin 2009 12:28

        Chiites, sunnites, catholiques, protestants ...

        Si vous essayez « Humains », comme ça on a la paix.


      • Ricardo 22 juin 2009 13:33

        Mon frère, ne tombe pas dans le piège des sionistes : diviser pour mieux régner.

        C’est seulement avec l’union des musulmans que le monde sera débarrassé de l’injustice.

        Il ne faut pas regarder sunnite, chiite, chrétien etc il faut regarder justice et vérité d’où qu’elle vienne.

        Paix sur toi.


      • Ahlen Ahlen 22 juin 2009 11:24

        @MCM

        « Les dizaines de vidéos amateurs qui circulent... ». Vous parlez des twinters largués par milliers par les sinistrosionistes ? Venant de vous, j’en doute.


      • katalizeur 22 juin 2009 12:21

        @ mcm

        le sionisme et le noeud des problemes de la regions....defaire ce noeud et la region retrouvera son calme petrole ou pas petrole.....le sionisme et le sionistan son a erradiquer....


      • Deneb Deneb 22 juin 2009 12:33

        kakaplusseur : avec ton appel à rayer l’Israël tu vas encoçre être à +60 (enfin, 63%)


      • Ricardo 22 juin 2009 13:37

        Je crois plutôt que tu va passer une mauvaise année. L’iran n’a jamais été aussi fort que aujourd’hui, de même pour le hizbollah.

        Sinon qu’attendent tes amis sionistes pour attaquer (avec des bombes et pas de la désinformation) ?


      • saba 23 juin 2009 09:31

        « Ma foi le 1er trimestre 2009 est un bon cru »

        Vous avez oublié je pense :

        et l’extrême- droite triomphe en Israël......


      • socrate75 socrate75 22 juin 2009 14:10

        Ce n’est qu’un feu de paille et tout le monde rentrera dans les rangs, les ragots, les journaleux, les nains diplomates hypocrites et de mauvaise foi et ricains- english vont se dégonfler rapidos.

        On se rappelle qu’il y a qq années un pauvre type habitant dans une maison blanche avec son ami londonien avaient fait croire au monde entier qu’en Irak il y a avait des armes de destructions massives et maintenant au nom de la démocratie on en rajoute les petits zèbres intélligents artificiellement (Kou.. et Sar..), tous surs qu’il y a eu fraude et qu’il faut attaquer l’Iran .

        De quoi on se mèle pauvres types, vous n’avez rien à dire bande de sioniscons.


        • ASINUS 22 juin 2009 16:40

          « la police et l armée prennent les rennes du pays »

          bonjour sauf erreur de ma part le general « salhahi ou salhani » commandant en chef des forces armées iranniene est general mais aussi Ayatollah il est lié familialement a l actuel guide supreme , le chef des pasdarans 130/150mille hommes est aussi ayatollah
          c est l ancien superieur direct d ahmanedjad
          sinon n etant pas iranien ni chiite ni sunite je n ai guere de préférence je m imagine bien que l actuel et pour l instant president n est pas un enfant de choeurs reste que bien des sympathisants des manifestants « honorables et courageuxeux » passent rapidement sur le fait que Moussavi a été ministre a une epoque ou l on pendait et fusillait a tour de bras et ou des gamins de treize a quinze ans ont eté envoyé par vague se faire sauter pour ouvrir les champs de mines aux troupes regulieres qui pas folles refusaient d avancer


          • iris 24 juin 2009 16:14

            si des émeutes se déroulaient en france comment se comporterait notre pouvoir ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès