Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > Iran : l’incroyable désinformation

Iran : l’incroyable désinformation

Très rapidement après l’élection présidentielle Iranienne, les médias Français ont repris à leur compte les accusations de fraude propagées par les partis battus. Pourtant, en approfondissant le sujet, on trouve extrêmement peu d’indices allant dans ce sens.
 
Libération n’hésite pourtant pas à sous-titrer : Comment la communauté internationale a-t-elle réagi à la fraude électorale en Iran ? Le Point donne la parole à des experts affirmatifs : PAROLE D’EXPERT- "Une victoire difficile à comprendre sans fraude massive" . Pourtant dans l’article aucune précision, juste quelques vagues suppositions. L’express voit les choses en grand affirmant que : la réélection en elle-même d’Ahmadinedjad, jette aujourd’hui des millions d’Iraniens dans la rue, et pas seulement à Téhéran, pour que la volonté populaire soit respectée dans un article à sens unique.
 
Sur quoi repose cette certitude ? Sur extrêmement peu de choses :
Le peu prudent site Rue89 les énumère :
- Mir Hossein Moussavi, Mehdi Karoubi et Mohsen Rezaee, les trois candidats battus à l’élection présidentielle ont d’ailleurs annoncé avoir déposé plainte auprès du Conseil des gardiens de la Constitution, après avoir constaté 646 irrégularités.
Des opposants contestant des résultats, ce n’est pas nouveau. On a aucune précision sur les 646 irrégularités.
 
- Toujours d’après Rue89, The Guardian rapporte que le site Ayandeh, resté neutre pendant la campagne, a constaté un taux de participation qui a dépassé 100% dans 30 villes d’Iran.
En ajoutant plus loin : ces déclarations sont impossibles à vérifier.
En cherchant un peu, on trouve quand même des précisions sur le site "neutre" Ayandeh :
C’est une vitrine de l’Iran Futurist Foundation, une fondation d’Iraniens Américaine, qui adhère apparemment à tous les thèmes défendus par les USA. Pas tout à fait une source sûre.
 
- Enfin, des information stupéfiantes d’un mystérieux informateur anonyme, fonctionnaire du ministère de l’intérieur, qui aurait été arrêté par les autorités iranienne, et qui parle de bassidji (“volontaires” des milices islamiques) qui auraient pris le contrôle des terminaux de totalisation des votes.
Après quelques recherches, on s’aperçoit que Libération est la seule source de cette information, qu’on ne connaît pas l’identité de la personne, qu’aucune autre source ne parle de cela, que rien ne permet de le confirmer. Tout cela se termine en roman-photo : "Selon « Libération », des témoins l’ont vu se faire empoigner par des policiers le lendemain, alors qu’il s’apprêtait à sauter par la fenêtre du neuvième étage du bâtiment.".
 
Apparemment, les médias Français n’hésitent pas à sauter sur la première info non vérifiée qui passe et à la reproduire stricto-senso : "Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est de nouveau accusé d’être impliqué dans l’assassinat d’un opposant kurde à Vienne en 1989, révèle ce jeudi un parlementaire autrichien, qui a rendu public un témoignage inédit dans cette affaire." Suivent des explications vagues qui suscitent le rire ou la consternation, au choix.
 
Le gouvernement Français n’est pas en reste. Sarkozy dénonce "l’ampleur de la fraude", alléguant que celle-ci "est proportionnelle à la violence de la réaction" tandis que mr Kouchner se dit "convaincu que quelque chose s’est passé". Rama Yadé va jusqu’à affirmer "L’ambassade de France attaquée", avant de se voir apparemment tancée par mr Sarkozy.
 
Alors, devant un tel déferlement, que faut-il penser ? On a pas beaucoup d’éléments disponibles, mais il y en a qui apparaissent peu à peu.
D’abord, des sondages préélectoraux très favorables à Ahmadinejad :
”Le sondage d’opinion mené à Téhéran ainsi que dans 29 autres capitales provinciales et dans 32 villes importantes du 3 au 4 mai, indique que 58,6% personnes interrogées voteront en faveur d’Ahmadinejad, alors que 21,9% choisiront Mousavi.
Dans un autre sondage plus récent mené à Téhéran, 44,8% de personnes interrogées ont estimé que eu égard au choix entre Ahmadinejad et Mousavi, ils opteraient pour l’actuel président principaliste pendant que quelque 29% éliraient Mousavi. "
http://europeorient.wordpress.com/2009/05/12/iran-ahmadinejad-en-tete-des-sondages/
 
Le "Payam magazine", le journal de la communauté iranienne de Los Angeles, cité par Courrier International, allait dans ce sens :
"Le président iranien se présente pour un deuxième mandat le 12 juin. Malgré une forte contestation en Iran, il a toutes les chances d’être réélu, estime Payam magazine."
 
Alors, truquées les élections ?
 
En cherchant un peu, d’autre vérités apparaissent, comme 7sur7.be :
Les experts manquent de preuves pour conclure à la fraude électorale en Iran
 
Mais alors qu’une poignée seulement d’observateurs indépendants étaient sur le terrain pour rendre compte du déroulement du vote, les experts de l’Iran qui se sont penchés sur les résultats sont dans l’embarras pour établir une analyse claire de la situation et, le cas échéant, révéler une éventuelle fraude.
Ken Ballen, président du groupe de réflexion "Terror Free Future" basé à Washington, avait conduit il y a trois semaines un sondage par téléphone auprès de 1.001 Iraniens. Cette enquête, conforme aux résultats de samedi, donnaient une confortable avance pour M. Ahmadinejad, avec 34% des intentions de vote, contre 14% pour M. Moussavi.
"M. Ahmadinejad était devant, à deux contre un. Est-il plausible qu’il ait remporté l’élection ? Oui", avance M. Ken, tout en soulignant que 27% des personnes interrogées au moment du sondage étaient indécises et que "tout a pu changer" le jour de l’élection.

Incohérences
Les partisans de M. Moussavi pointent eux la grande rapidité avec laquelle des millions de voix ont été comptées, ou encore la victoire surprise de M. Ahmadinejad dans la propre ville de M. Moussavi.
M. Moussavi fait partie de la minorité azéri, importante dans cette région, dont les électeurs auraient -théoriquement- dû voter pour lui, remarque Ali Alfoneh, un expert de l’Iran de l’American Enterprise Institute. Mais là encore, les analystes en restent au stade de la spéculation, d’autant que le sondage mené par M. Ballen montre que seulement 16% des Iraniens azéris entendaient voter pour M. Moussavi, contre 31% pour M. Ahmadinejad.

Analyses
Walter Mebane, un universitaire du Michigan (nord), a également passé à la loupe les résultats de l’élection, grâce à une série d’outils statistiques conçus pour détecter les fraudes, baptisés "autopsie d’élection". Les moyens d’analyse divergent, mais les résultats sont finalement les mêmes : en comparant les données de 366 districts avec ceux de la précédente élection présidentielle en 2005, M. Mebana a relevé que les résultats de samedi étaient conformes aux tendances qui existaient précédemment.
"En 2009, M. Ahmadinejad a fait ses meilleurs scores dans les villes où il bénéficiait déjà de ses plus forts soutiens en 2005", explique le spécialiste, tout en soulignant que les informations fournies par les autorités iraniennes ne sont pas assez détaillées pour faire une analyse exhaustive.

"Décompte réaliste"

"Le décompte des voix que j’ai vu est relativement réaliste, mais cela n’exclut en rien la possibilité d’une manipulation", dit-il, expliquant par exemple que ses propres résultats auraient été globalement identiques même si le gouvernement iranien avait légèrement gonflé le décompte des voix.
 
Le GrandSoir partage ces évidences, s’appuyant sur un article du Washington post :

"Et pourtant la forte participation, estimée à environ 85%, était présentée comme la garantie d’une victoire écrasante d’Ahmadinejad, considéré comme l’allié des iraniens plus traditionnels des classes ouvrières et paysannes.

C’est ce qu’affirment Ken Ballen and Patrick Doherty dans un article du Washington Post qui citent les conclusions d’un sondage qu’ils ont mené à travers tout le pays au mois de mai et qui prévoyait pratiquement la même avance en voix - de l’ordre de 2 pour 1 en faveur d’Ahmadinejad - que celle annoncée à la sortie des urnes.

Ballen et Doherty démolissent aussi un des principaux arguments avancés par de nombreux observateurs qui affirment qu’il y a eu fraude. Cet argument est que Mousavi, un Azeri, avait très certainement gagné dans les circonscriptions à majorité Azeri mais où Ahmadinejad est sorti vainqueur. Cependant, Ballen et Doherty rappellent que « notre sondage montre… que les deux tiers des Azeri préfèrent Ahmadinejad à Mousavi ».

Leur sondage contredit aussi une idée largement partagée par les grands média selon laquelle la jeunesse branchée sur Internet soutient Mousavi. Ils ont trouvé que seul 1 Iranien sur 3 a accès à l’Internet et que « les intentions de vote en faveur d’Ahmadinejad parmi les 18-24 ans étaient plus fortes que dans toute autre tranche d’âge de la population »."

Si vous voulez une analyse plus profonde des rapports de force en Iran, vous en trouverez des éléments dans cet article de Planète non-violence. Certainement pas dans le déferlement à sens unique des médias, qui ne parlent de l’atmosphère de liberté qui a régné pendant la campagne que pour mieux décrire aujourd’hui une "atmosphère de terreur", où pourtant l’opposition peut défiler tous les jours et poser des recours contre l’élection.

Certains médias commencent à mettre la pédale douce, comme dans cet article du Monde, qui finit par lâcher : De légers soupçons de fraude, aucune preuve.

Car, lecteurs agoravoxiens, nous voyons devant nous l’expression assez incroyable d’une presse et de médias partisans, partiaux, engagés, ne citant que les éléments allant à charge dans le sens d’une vision prédéfinie, dans la négation de toute objectivité. Le déferlement d’une pensée unique sans partage. Un spectacle effarant, et pourtant bien réel.

Je ne m’étendrai pas sur les mécanismes démocratiques de l’Iran, qui ne marchent pas si mal. Je ne parlerai pas non plus des nombreux organismes d’influence/propagande/manipulation soutenus par des services occidentaux, spécialement Américains, contre l’Iran et ce de notoriété publique, comme Voice Of America,

Je vous inviterai simplement à vous demander pourquoi une nième fraude dans un état Africain par un dictateur corrompu fait dix lignes en bas d’une page, alors qu’on en fait des tonnes pour une élection qui jusqu’à présent ne présente aucun élément significatif de contestation.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (116 votes)




Réagissez à l'article

528 réactions à cet article    


  • abdelkader17 19 juin 2009 10:35

    Encore un article sur l’Iran, je vous promets une journée chargée , nos droits de l’hommiste de circonstance vont débouler avec armes et bagages, le spectre de ses nouveaux inquisiteurs composé de quelques virulents éléments sionistes, d’extrémistes de droite de toute tendance et de nos couillons habituels manipulés par la grande prêtresse médiatique ,la tendance la plus réactionnaire du monde, alliée de circonstance aux nouvelles brigades internationales promotrices des droits des libertés individuelles à géométrie variable.
    Bon courage pour la suite .


    • Nicole 19 juin 2009 11:00

      Faut s’y faire Abdel. En plus ils sont tellement fins que ceux qu’on ne connait pas déjà, on les identifie en deux posts. Il est évident depuis belle lurette qu’Israël ne veut pas lâcher sa domination en matière nucléaire, et se permettra toujours, malgré le décalage, et malgré le génocide commis de diaboliser l’Iran en sous main. Nos chers médias dans lesquels le lobby est si peu présent continuent à relayer.

      Je propose une journée « haine du goy », histoire de changer, puisque leur argument imparable qu’ils n’éprouvent jamais le besoin de fonder (tout comme ils fondent très peu de choses d’ailleurs) est « avouez votre haine du juif », tout aujourd’hui, quand j’éprouverai le besoin de répondre à un post de troll sioniste, je lui balancerai sa haine du goy. Non qu’ils m’agacent, mais c’est bien imité.

      Cela étant, c’est assez amusant parce que plus le temps passe, plus il semble évident que ce ne sont pas que des iraniens qui manifestent, et il faudra bien arriver à clôre « preuve ou pas preuve de fraude ? » Perso, je n’y ai jamais cru. Et c’est d’autant moins crédible que ça ne pouvait passer inaperçu dans la proportion requise, sachant qu’on parlait de deuxième tour et que Moussavi s’est auto proclamé vainqueur. Puis il y a les sondages pré électoraux.


    • Allain Jules Allain Jules 19 juin 2009 11:17

      @Abdel salut !

      @Philou salut !

      Oui, il y a manipulation médiatique en Occident.

      Excellente démonstration  !

      YOUSSOUF FOFANA EST DEVENU FOU


    • Nicole 19 juin 2009 12:26

      mcm, on vous connait, on vous a déjà lu : soignez votre haine du goy ! Pensez autrement qu’en termes de domination. Un jour. Ca n’a jamais existé par le passé les manipulations, et intrusions par d’autres pays ? On n’a pas nous, en France des flics en civils quand ce ne sont pas des LDJ/Bétar qui se glissent dans les manifs ? L’esprit, ça s’affûte. Suffit pas de sortir à tous propos les mêmes jokers.


    • Thémis 19 juin 2009 12:26


      Vous êtes minable ,Jules, d’inclure dans votre commentaire onaniste gisant ci-dessus, un lien vers un papier dans lequel vous tentez de nous faire croire que l’assassin présumé et chef de gang Fofana, n’était pas responsable de ses actes....

      Vous n’êtes ni avocat ni expert psychiatrique près des tribunaux.

      Honte à vous, mais je doute que vous êtes encore capable de ressentir un tel sentiment...


    • gammel 19 juin 2009 13:57

      Que penssez vous de cette article ? 




    • Nobody knows me Nobody knows me 19 juin 2009 14:11

      vous tentez de nous faire croire que l’assassin présumé et chef de gang Fofana, n’était pas responsable de ses actes....

      Ah bon, vous trouvez qu’il a l’air en bonne santé mentale ce mec ??


    • Reinette Reinette 19 juin 2009 15:01

      à Allain Jules

      Le sort de FOFANA en IRAN aurait été vite réglé = PENDAISON ! http://www.iran-resist.org/article1126.html


      Heureusement la France a aboli la peine de mort, cette barbarie, en 1981 grâce à Monsieur Robert BADINTER, l’un des plus grands avocats français ... avec Thierry LEVY !


    • Thémis 19 juin 2009 15:04


      A Nobody,

      Ca, c’est les experts psychiatres auprès de la cour qui le détermineront ....


    • Nobody knows me Nobody knows me 19 juin 2009 15:06

      En effet, Thémis. Vous avez raison.


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 juin 2009 16:24

      Je suis franchement choqué par cet article, et pourtant Dieu sait que je suis un conspirationniste du 11 septembre.

      Nous avons là UN PEUPLE qui exige SA LIBERTE ! QUI EST EN TRAIN d’ORGANISER UNE REVOLUTION, FACE A UN REGIME CONSERVATEUR THEOCRATIQUE, EXACTEMENT COMME CE QUE VOUS DENONCEZ ET QUE JE DENONCE AUSSI CHEZ ISRAEL.

      Pour moi Ahmadinejad n’est que le pendant de Bush en Iran, et vous soutenez cette ordure, cette engeance neo-conservatrice Chiite, sous prétexte d’une lutte contre l’impérialisme ! Mais les mecs putain, ouvrez vos yeux !

      Entre la lutte pour la liberté d’un peuple, qui en a assez de voir ses filles devoir baisser les yeux devant les tortionnaires bassidji et pasdaharan et un prétendu impérialisme qui a disparu avec Obama, j’ai choisi mon camp : celui de la liberté, de l’insurrection populaire iranienne, et contre cette désinformation.

      Je suis conspirationniste du 11 septembre mais je dénonce une dérive parmi les conspirationnistes, qui évolue chez certains, une petite minorité, vers une obsession anti juive, et un quitus donné à tous les régimes même les plus conservateurs, dès lors que Washington les conteste.

      Mais putain les mecs, échangez vos places avec un étudiant iranien, vous pourrez utiliser votre putain de liberté d’expression là bas, en Iran, et lui pourra le faire ici, vous verrez ce qu’il dira, et vous verrez que vous ne pourrez rien dire.

      MERDE ! VIVE LA LIBERTE !


    • Reinette Reinette 19 juin 2009 16:48



      NICOLE, il y a des fraudes électorales que vous inventés et d’autres réelles que vous voulez ignoré, il me semble MAIS libre à vous




      ci-dessous, un article pioché sur le site de NICOLE a écrit suite aux piètres résultats des quenelles aux élections européennes
       :

      Bien sûr, il y a les listes, plus ou moins médiatisées, la campagne, aussi discrète que possible, et le temps du vote. Pour avoir été déléguée, et avoir couvert une grand partie du quatorzième, je sais une chose : mon sentiment est que les résultats sont biaisés.

      L’isoloir permet le secret. Encore faut-il que l’on puisse prendre les bulletins de son choix sans difficulté. Ca n’est pas le cas, et que peut faire un délégué qui représente un petit parti, au reste diabolisé, comme c’est la coutume quand on n’est pas couché devant le pouvoir établi  ?

      Dans ce contexte, tout fait sens, qu’une pile soit très développée a une implication, qu’une autre comprenne un ou deux bulletins, alors qu’en un coup d’oeil la réserve, largement supérieure, est visible derrière, aussi.

      J’ai vécu une situation particulièrement choquante dans un lieu où se tenaient deux bureaux. Non une école, comme à l’accoutumée, mais un bâtiment administratif, dont la configuration ressemblait à un grand couloir. Pour accéder au Président, il fallait manifester un certain culot, du fait de l’agressivité des deux personnes qui s’occupaient des tables avec les bulletins, dans le « couloir » qui faisait penser à une ancienne caféteria.

      Devant le ridicule tas de bulletins, je fais une remarque, et vois, étonnée, que le rajout fait à ma demande est aussi maigre que le tas initial, dans les deux cas. Le contact, à tout le moins fermé. Je sors décontenancée, ayant observé différentes choses dans les précédents bureaux, mais une telle fermeture, non.

      Sur le trottoir, ne sachant que faire, je questionne des électeurs sur leur perception de la présentation des bulletins, qui s’avère semblable à la mienne. Renforcée dans mon sentiment, je rentre à nouveau, et insiste, sans pour autant aller voir le Président -ce qui, du reste, ne m’a pas été suggéré-. Là, on me dit qu’on est en train de renouveler. Je me sens de trop, aucune décision possible, sors de nouveau, et préviens par téléphone le mandataire de la liste, qui, lui, préviendra le responsable du 14°.

      Au bureau suivant, traditionnelle école avec Président facilement accessible, agacée de n’avoir su gérer, je conte ma mésaventure, mettant en avant mon souci d’équité qu’il reçoit parfaitement, et me conseille d’aller dépouiller le soir et d’annoter le procès verbal.

      Je vais donc le soir dépouiller, et sidérée, j’entends sans arrêt « Cohn Bendit ». A ce point, c’était vraiment beaucoup. Je n’ai entendu les résultats que du bureau où j’ai dépouillé, mais il était à 320, quasiment le double de Barnier.

      Puis, je signifie que je souhaite annoter le procès verbal. Le président, homme charmant m’entend, mais quand il comprend dans quel sens, ça passe mal. Il me reproche, à juste titre de n’être pas venu le voir. J’avoue que je ne m’attendais pas à l’agressivité rencontrée quand je suis passée et que je n’ai pas su la gérer. Puis il emploie des termes désagréables sur ma démarche, qu’il me renvoie presque comme de circonstance, une manipulation, alors même que j’ai dans l’après-midi posté un mel évoquant cette solution, donc une trace écrite de ce que j’avais observé. Bref au lieu de la ligne rapide qu’il me suggère d’écrire, j’en écris 4 où je décris autant que je peux ce qui s’est passé.

      Les résultats d’Europe Ecologie sont très élevés. Je ne suis pas étonnée. Par contre, je ne suis pas convaincue non plus. Et que peut valoir mon annotation dont il s’est empressé de me dire qu’il la contredirait ?




      c’est d’un COMIQUE !


    • Iokanaan 19 juin 2009 16:54

      @ Emmanuel Goldstein : 


      Avez-vou simplement ne serait-ce qu’envisagé l’hypothèse selon laquelle ceux qui descendent dans les rues ne représentent absolument pas la majorité de la population iranienne mais une minorité (jeune, relativement aisée, etc...) et que le peuple dans sa majorité - face à laquelle cette minorité ne pèserait pas grand chose, y compris dans les rues, s’il lui prenait la mauvaise idée d’y descendre elel aussi et de faire valoir par la violence elle aussi son droit à ce que son vote majoritaire soit respectée -, l’hypothèse selon laquelle, tout théocratique qu’il soit, le régime en place a satisfait la majorité du petit peuple, pas la jeunesse dorée et le snobisme urbain de Téhéran, mais l’iranien qui va trimer au champs, pour qui l’Islam est peut-être la référence suprême et qui est ravi d’être gouverné par des gens qui s’en réclament, et que, aussi éloigné de nos propres conceptions du monde que cela soit, ça mérite d’être RESPECTE. 

      Ca n’est pas parce que le reste du monde ne pense pas comme nous qu’il a tort. Et c’est notre arrogance que de le croire - cette arrogance qui est parfois créatrice de guerre du type de celle que l’on essaie de nous vendre. Ahmadinejad, c’est chez nous et dans nos têtes qu’il est le diable, pas chez eux. C’est chez nous et dans nos mensonges médiatiques qu’il est le barbu judéo-génocidaire, pas chez eux où ils savent ce qu’il a dit puisqu’ils parlent le perse - et que donc ils savent qu’il n’a jamais tenu de près ni de loin les propos que l’on continue de lui attribuer pour le diaboliser et justifier notre arrogance belliqueuse.

      Là-bas il incarne peut-être, pour une majorité non-occidentalisée, une fierté nationale, et vu ce qu’on leur met dans la tête aux musulmans chez nous, parfois, la fierté, c’est ce qui leur reste de plus cher et peut-être qu’elle est du coup surévaluée mais c’est ainsi. Dans un monde où le diable, c’est nous, notre Coca-Cola et notre capitalisme mondialiste agressif, notre obésité du corps et de l’âme, notre arrogance, nos guerres impérialistes matinées de leçons de morale, celui qui s’y oppose n’est pas le diable, mais un saint. il est bon de regarder le monde avec l’oeil de l’Autre si on veut le comrpendre plutôt que de penser à sa place. 

      Ca peut se respecter, aussi. Ca n’est pas parce qu’on n’aurait pas voté comme ça qu’ils ne l’ont pas fait. Et on n’a pas à le juger. Nous ne sommes pas le monde. Il faudra s’y faire. 

      sur la représentativité très probable des résultats de l’élection comparée à l’opinion nationale : article tiré du Washington Post : http://www.legrandsoir.info/Le-peuple-iranien-s-exprime-Washington-Post.html 

      Bonne lecture. 


    • Philou017 Philou017 19 juin 2009 16:59

      E Goldstein :

      "Nous avons là UN PEUPLE qui exige SA LIBERTE ! QUI EST EN TRAIN d’ORGANISER UNE REVOLUTION, FACE A UN REGIME CONSERVATEUR THEOCRATIQUE, EXACTEMENT COMME CE QUE VOUS DENONCEZ ET QUE JE DENONCE AUSSI CHEZ ISRAEL."

      Ca fait toute une difference si Ahmadinejada gané les elections ou non. Et mon article ne defend pas le régime Iranien, mais la réalité des choses,bien malmenée par la presse.

      "Entre la lutte pour la liberté d’un peuple, qui en a assez de voir ses filles devoir baisser les yeux devant les tortionnaires bassidji et pasdaharan et un prétendu impérialisme qui a disparu avec Obama, j’ai choisi mon camp : celui de la liberté, de l’insurrection populaire iranienne, et contre cette désinformation."

      Ce n’est pas à nous de décréter la démocratie chez les autres. Je trouve dangereux d’exacerber les tensions par de la propagande.

      La société Iranienne doit évoluer à son rythme, et de préference sans ingérence étrangere, dont on sait qu’elle est toujours portée par des arriere pensées peu avouables qui n’ont pas grand chose à voir avec la recherche d’une vraie démocratie.

      "Je suis conspirationniste du 11 septembre mais je dénonce une dérive parmi les conspirationnistes, qui évolue chez certains, une petite minorité, vers une obsession anti juive, et un quitus donné à tous les régimes même les plus conservateurs, dès lors que Washington les conteste."

      Je ne donne mon quitus à personne. Quand à l’obsession anti-juive, je me demande où vous la voyez.

      "Mais putain les mecs, échangez vos places avec un étudiant iranien, vous pourrez utiliser votre putain de liberté d’expression là bas, en Iran, et lui pourra le faire ici, vous verrez ce qu’il dira, et vous verrez que vous ne pourrez rien dire."

      La liberté suite aux ingérences étrangères en Irak et en Afghanistan, on sait ce que cela donne. L’appui sans aucune retenue à la these de la fraude est une ingérence, pour le moins.


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 juin 2009 17:01

      lokanaan, tu racontes n’importe quoi.

      Les gens doivent se terrer pour s’aimer là bas ! Les femmes vivent dans la soumission toute leur vie ! Les étudiants sont frappés, et ratonnés lorsqu’ils désobéissent. Les manifestants sont interdits et tous les medias sont bloqués ! Les iraniens doivent utiliser tweeter qu&and ils le peuvent aprce que le régime a tout verrouillé depuis le début des manifs. Les gens sont dominés par un conservatisme réactionnaire le plus rétrograde, et toi, qui te prétend lecteur du GRAND SOIR, tu soutiens ces ordures du régime de terreur droitière et conservatrice qu’est l’ahmerdinejad ?

      Il y a quelques décennies, tu aurait été exclu du parti communiste pour trahison et alliance objective avec l’engeance réactionnaire et conservatrice.

      Je ne vois qu’une chose dasn vos discours : vous avez été tellement aveuglés par l’anti impérialisme, que j’ai soutenu et que je soutiens toujours, que vous êtes devenus de simples propagandistes d’un régime au moins aussi pourri que le régime israélien. Vous êtes devenus des putain de pasdaharan, et pour moi, ça s’appelle de la TRAHISON A L’HUMANITE ! TRAHISON A LA RAISON ! TRAHISON !

      LIBERTAD ! MORT AUX TYRAN ! LA LIBERTE OU LA MORT !


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 juin 2009 17:02

      SELON DES FONCTIONNAIRES IRANIENS, AHMADINEJAD A 27% et MOUSSAVI 57%.

      LES PASDAHARAN ET BASSIDJI ONT BOURRE LES URNES DANS LA PLUS PURE TRADITION BUSHISTE !


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 juin 2009 17:36

      Je vais néanmoins encore préciser ma position :

      JE SUIS POUR la bombe nucléaire iranienne, parce qu’elle assurera l’équilibre de la terreur entre Israël et l’Iran. Moussavi le souhaite aussi !

      Je suis donc PRO MOUSSAVI, MAIS CONTRE LA RÉACTION et le conservatisme des mollahs et des pasdaharan QUE CERTAINS S’ACHARNENT A DÉFENDRE SOUS PRÉTEXTE D’OPPOSITION A ISRAEL.

      Mais, les gars, rien ne fait plus plaisir à Israel que la reconduction d’ahmadinejad, qui leur donne une légitimité pour continuer à justifier leur politique terroriste vis a vis de ses voisins.

      On ne peut pas tout voir sous le prisme de l’anti impérialisme. Et en l’occurence, il ne s’agit pas d’un problème d’impérialisme : je n’ai pas vu ni d’agent du mossad, ni d’agent de la CIA dasn la manifs monstres de Téhéran : Je n’ai vu que des citoyens excedés de la chappe de plomb qui pèse sur eux, que des hommes et des femmes qui aspirent à vivre, et à vivre libres !

      J’ai vu le prisme anti israélien et anti juif dans les propos de Nicole, que je lis depuis plusieurs mois, et que j’ai vu évoluer peu à peu vers cette obssession anti juive qui la fourvoie, alors que j’étais d’accord avec elle au départ.


    • Iokanaan 19 juin 2009 17:44

      @ Emmanuel Goldstein : plusieurs remarques : 

      C’est bien sur le site du Grand Soir qu’il se trouve, cet article stipulant que selon toute probabilité c’est bel et bien démocratiquement que le président a été réélu, non ? Ca n’est pas moi qui l’ai inventé.

      Pour la situation du pays : peux-tu me citer tes sources et justifier leur fiabilité s’il te plaît, lorsque tu dépeins un tel tableau de la société iranienne ? Tu as en la matière une connaissance que je n’ai pas - et en l’absence de laquelle je me garderai bien d’affirmer quoi que ce soit, encore moins avec la force et la bile avec lesquelles tu le fais. Au passage, c’est aussi avec ces sentiments que l’on fait des populations auxquelles on vend la guerre comme on vend une voiture. 

      Enfin, je trouve étonnant de voir quelqu’un appeler presque la bave aux lèvres à la mise à mort - en en appelant presque à la purge de quiconque ne penserait pas comme lui et n’aurait pas ses ardeurs - et donner ensuite des leçons de Droit de L’Homme aux autres. C’est un peu contradictoire tu ne trouves pas ? Je suspecte que non, hélas.

      Un peu plus de sagesse, de retenue te feraient le plus grand bien je pense. Autrement tu pourrais te réveiller un jour et te rendre compte que le sang sur les mains que tu auras accepté de verser en étant sûr de ton bon droit et de la très haute valeur morale de tes motivations, on appelera cela injustice, crime, abomination, que tes ardeurs guerrières, on les appellera fanatisme, que tes sources d’information va-t’en-guerre, on les appellera propagande et que l’Histoire te demandera des comtpes pour cela. En espérant que ce jour n’arrive jamais. 

      Toi qui crois aux manipulations, ce serait bien que tu te rendes comptes que tu es peut-être en train d’être manipulé par Sarkozy et tous les néocons qui tirent les ficelles en sous-main. Si tu crois qu’il n’y a pas de manipulation politique derrière les efforts faits par TF1 pour nous voir verser notre larme sur le peuple iranien aujourd’hui - et notre fiel sur ceux qu’on nosu présente comme ses tyrans oppresseurs -, tu fais preuve de naïveté. 

      Et puisque tu sembles te dire de gauche, renseigne-toi de ce qu’on dit de Chavez : exactement la même chose que ce que l’on dit du président iranien. Pourtant je sais de source renseignée que c’est vériatbelemnt une révolution de gauche qu’il a faite, là-bas. Excellente preuve que la diabolisation médiatique n’a auucune morale, elle ne sert pas l’esprit de justice, elle sers les puissants. Quand tu vas dans son sens, tu vas dans le sens des puissants et il est bien rare que ce soit celui dela morale - et lorsque c’est le cas, c’est pur hasard. 

      Moi je ne soutiens personne contrairement à ce que tu dis, pas plus ce président que qui que ce soit d’autre. Je me contente juste de ne pas avoir d’avis sur ce que je ne sais pas et à ne surtout, surtout pas faire confiance aux médias dirigés par le capitalisme mondialiste dans ses diabolisations de ceux qui lui résistent. 


    • Reinette Reinette 19 juin 2009 17:51

      NON mcm

      la haine ! devriez aller sur son site ... c’est hallucinant !


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 19 juin 2009 17:59

      Je n’ai que faire de tes balivernes de petit bourgeois.

      Je n’appelle pas à la mort de ceux qui ne pensent aps comme moi.

      Je dis qu’il n’y a pas plus de soutien capitaliste mondialiste, ni mossadien, ni ciaiste ni sarkozyste à ce mouvement de masse en Iran.

      Il n’y a qu’un seul complot : CELUI DE LA LIBERTE d’UN PEUPLE RASSEMBLE !

      Par ailleurs, contrairement à ce qui exprime dans ton discours mi figue mi raisin, il est des moment dans l’Histoire, où la demi mesure n’est plus de mise, des moments de révolution où la Nation Assemblée n’a plus à écouter les ennemis du peuple, les ennemis de la liberté, les ennemis de l’égalité ! Il y a un moment dans l’histoire où les forces populaire, rassemblées, doivent aller jusqu’au bout pour établir un Etat véritablement démocratique.

      Et j’aurais pu tenir le même discours à propos des Etats-Unis pendant l’époque Bush. Je tiens le même à propos du régime sarkoziste. Ceux qui veulent attenter aux conquêtes de libertés acquises dans l’Histoire par le sang, je n’ai pas de compromis ni de formules de politesse à tenir à leur égard, je n’ai qu’une chose à leur opposer : L’INSURRECTION !


    • Iokanaan 19 juin 2009 18:21

      @ Emmanuel Goldstein : 

      tu ne cites toujours pas tes sources quant à la situation en Iran qui montreraient que ton avis est véritablement renseigné sur la question et non le pur reflet de la propagande ambiante. Tu assènes des vérités. Très bien ! Encore faut-il pouvoirles soutenir et les démontrer.

       C’est bien gentil le peuple en révolte et tout ça tout ça (reste à savoir si c’ets vraiment le peuple qui se révolte là-bas ou les nantis, toi qui parlait de petite bourgeoisie tu rfisque d’en trouver plus chez ceux qui défilent que chez ceux qui ont de la terre sur les mains et qui ont voté massivement pour le président actuel) mais à ce tarif-là le national socialisme aussi était supposé être un mouvement d’émancipation du peuple et en Russie Staline en était le petit père. Ce serait peut-être bien d’avoir appris deux trois leçons du siècle de charnier et sang qui s’est achevé il y a peu, tu ne penses pas ? 

      Alors aller dans la rue, oui : encore faut-il savoir de quoi on parle plutôt que de se baser sur ce qu’on nous a fait gober. Sinon on devient de la chair à canon faiseuse de monstruosité. 


    • kako 19 juin 2009 19:46

      @emmanuel Goldstein,

      Il ne s’agit pas ici de défendre Amadhinejad ; le sujet, me semble t-il porte sur l’attitude des médias à propos de cette élection.
      Force est de constater qu’ils sont partiaux et qu’ils manipulent l’information. Le travail présenté ici, s’efforce de faire la part des choses ; trier le vrai du faux ; trouver des éléments d’analyse objectifs afin de se faire une idée plus juste de la situation et de la réalité ou pas de la victoire annoncée. Certes, il manque quelques éléments, mais il y a quand même matière à s’interroger sur la manière dont l’information est traitée chez nous. 


    • Nicole 19 juin 2009 19:57

      @ Sébastien : t’as rien d’autre que l’injure comme mode de fonctionnement ? Parce que je suis désolée, mais va falloir t’y faire, Ahmadinejad est élu sans fraude, et ça défrise sévère au lobby que je ne nommerais pas, mais qui se manifeste à son habitude avec une violence qui n’a d’égale que sa connerie dès lors qu’il a enfin compris que plus personne n’était dupe et que les langues ne cesseraient pas de se délier.


    • Nicole 19 juin 2009 20:00

      @Emmanuel Goldstein : j’entends bien ce que tu dis, mais tout comme Sébastien, il faudra t’y faire, ce n’est pas la réalité. Ahmadinejad n’a pas été élu par fraude. J’imagine que tu connais James Petras ? son avis peut t’intéresser. Il n’émet pas le plus petit doute, dans le financial times du 15.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juin 2009 20:09

      @ Emmanuel Goldstein : 


      Où diable prenez-vous l’idée que Moussavi soit une alternative aux mollah ?


      Pierre JC Allard

      Pour ranimer un peu le débat, dans la pure tradition du non sequitur agoravoxien où tous les chemins mènent à Jerusalem, voyez aussi les commentaires explosifs de Jimmy Carter à Gaza.


    • Philou017 Philou017 19 juin 2009 21:54

      Nicole : Ahmadinejad est élu sans fraude

      Excellent article, en effet. Tellement plus argumenté et séerieux que n’importe quelle page de nos quotidiens. J’en tire un passage :

      Ce qu’il y a d’étonnant, dans la condamnation occidentale unanime du résultat de cette élection, présenté comme frauduleux, c’est le fait qu’il n’y ait pas le commencement du début de la moindre preuve, ni sous forme écrite, ni sous forme d’observations, qui nous ait été présentée, ni avant, ni une semaine après le dépouillement des bulletins de vote. Durant toute la campagne électorale, aucune accusation crédible (ni même, d’ailleurs, aucune accusation douteuse) de tripatouillage électoral n’avait été émise. Aussi longtemps que les médias occidentaux ont continué à croire à leur propre propagande concernant une victoire immanente de leur candidat-fétiche, le processus électoral a été présenté comme hautement libre, animé de débats publics enflammés et de niveaux sans aucun précédent d’activité publique, sans aucune entrave attribuable à un excès de prosélytisme public. Les dirigeants et les mass media occidentaux étaient à ce point persuadés d’avoir affaire à des élections totalement libres et ouvertes qu’ils étaient persuadés que leur candidat chouchou ne pouvait que gagner.


    • katalizeur 19 juin 2009 22:50

      @ hubert franstein mcm...

      je suis victime de censure aujourd’hui....bizard ?

      quand au port de la burka ou du niqab....tu es encore entrain de mentir, mais c’est une seconde nature chez toi....

      je ne suis ni pour ni contre le port du niqaburka...je m’en contre fou...la foi n’est pas dans les artifices

      mais la ou je te rejoins ,c’est si tu veux te casser...là je suis pour......enfin un peu d’air...


    • abdelkader17 19 juin 2009 22:59

      Salam Kata
      Sa seconde, sa première plutôt ce gangster a été à bonne école son parrain c’était l’autre mafioso de philosophe de supermarché BHL, l’apôtre de la bêtise.


    • Iokanaan 20 juin 2009 03:59

      @ farkanscheltabres : 

      Vous devriez remplacer dans vos discours « musulman » par Noir, juste pour voir l’effet que ça fait. Sensation garantie. 


    • Philou017 Philou017 20 juin 2009 09:48

      Il semble que les médias colportent des rumeurs sans rien vérifier, comme à l’habitude dans ce genre d’affaire :

      10h57 : Enquête sur l’attaque de l’Université
      Le ministère iranien de l’Intérieur a ordonné une enquête sur une attaque contre des étudiants de l’Université de Téhéran. Le ministère, rapporte mercredi la télévision iranienne en langue anglaise Press TV, a « demandé aux services du gouverneur de Téhéran d’identifier les personnes impliquées » dans l’assaut mené dimanche soir contre les dortoirs du campus. Selon les étudiants, les auteurs de cette attaque sont des volontaires islamiques (bassidji) et des policiers en civil. Un étudiant ayant souhaité garder l’anonymat a déclaré que quatre étudiants avaient été tués durant cet incident, ce que dément le recteur de l’Université.

      10h25 : Arrestation de réformateurs
      Un militant du camp réformateur Mohammadreza Jalaiepour et le rédacteur en chef d’un quotidien économique Sarmayeh, Saeed Laylaz, ont été arrêtés mercredi matin en Iran, apprend-on d’une source proche des réformateurs. Laylaz se montre souvent critique vis-à-vis de la politique économique du gouvernement dirigé par le président Mahmoud Ahmadinejad. Ses analyses sont régulièrement citées par la presse internationale. Un dirigeant du camp réformateur a déclaré mardi que la police avait arrêté une centaine de personnes dont le frère de l’ancien président Mohammad Khatami, depuis la réélection controversée d’Ahmadinejad. La police a démenti l’arrestation du frère de Khatami.

      http://www.lejdd.fr/cmc/international/200925/iran-les-evenements-de-mercredi_219679.html


    • Cascabel Cascabel 21 juin 2009 01:00

      Difficile de se faire une idée claire sur l’ Iran.
      D’un côté nous avons un grand nombre d’ Iraniens mécontents de vivre sous le pouvoir des mollahs, de l’autre les globalistes qui fomentent les révolutions de velours.

      Quand à notre presse nous ne pouvons pas lui faire confiance. Elle est un outil de propagande au service des lobbies ; elle n’a jamais failli à sa mission de désinformation. On peut à la rigueur se fier à BHL : on l’écoute puis on soutient le contraire de ce qu’il défend.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 juin 2009 18:31

      @l’auteur


      Beaucoup de gens que j’aime bien sur ce site sont incapables de comprendre que la majorité en Iran EST obscurantiste et que DÉMOCRATIQUEMENT elle veut le rester. On peut la faire évoluer contre son gré, mais prétendre que c’est ce qu’elle veut et que l’on cherche a faire triompher la démocratie est un mensonge - qui n’a pas l’excuse d’être innocent - et une bêtise dont nous payerons les conséquences



      Pierre JC Allard

    • Philou017 Philou017 21 juin 2009 18:58

      JC Allard : "Beaucoup de gens que j’aime bien sur ce site sont incapables de comprendre que la majorité en Iran EST obscurantiste et que DÉMOCRATIQUEMENT elle veut le rester. "
      Obscurantiste ? je ne dirais pas cela.
      Aminjehad est apparu pendant la campagne comme le defenseur des petites gens et comme combattant la corruption. Il apparait évident aussi que le sentiment anti-américain reste fort chez certaines catégories de population, qui n’ont pas oublié le renversement de Mossagdeh, entre autres.
      Aminjehad a aussi fait un excellent débat quand il a été opposé à Moussavi.
      Des statistiques montrent aussi une amélioration nette de certains indices de la qualité de vie (comme la mortalité infantile).

      Bien sur, c’est aussi le candidat de l’ayatollah, mais je ne suis pas persuadé que ca ait compté tant que cela.

      On peut la faire évoluer contre son gré, mais prétendre que c’est ce qu’elle veut et que l’on cherche a faire triompher la démocratie est un mensonge - qui n’a pas l’excuse d’être innocent - et une bêtise dont nous payerons les conséquences
      Instrumentaliser le mécontentement de l’opposition comme cela a été fait apparait scandaleux, pour ne pas dire criminel. Une bonne partie de l’électorat de Moussavi suit les médias occidentaux et est renforcé dans son idée d’avoir été floué. D’où les troubles, et les morts et les blessés qui vont avec.

      Comme d’habitude, l’ingérence étrangère dans un pays est catastrophique, sans compter les magouilles de la CIA qui font tout pour aggraver la situation.
      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1017

      Pour moi, c’est surtout le peuple Iranien qui risque de payer les conséquences, si le régime se durcit.


    • Cascabel Cascabel 21 juin 2009 19:29

      N’empêche qu’en Iran le port du voile est obligatoire et la loi de chariah sévit. Toute personne un tant soit peu éduquée ne supporterait pas cela.
      Une fois n’est pas coutume je rejoins l’analyse d’ Armand et de Philibrasov. A savoir qu’il y a une situation de crise insurrectionnelle, mais pas de leader. Moussaoui a l’air d’être un islamiste et rien d’autre. Le soutenir au nom de l’emmancipation de l’ Iran n’a donc aucun sens à moins d’être un BHL.
      La solution viendra peut-être d’ Ahmanidejad lui même. A savoir la mise en place de réformes importantes.
      En tout cas je ne comprends pas qu’on puisse minimiser la loi des molahs ou justifier celle-ci au nom de la démocratie.


    • Philou017 Philou017 21 juin 2009 19:56

      Cascabel :

      Je n’ai en rien minimiser la pesanteur de la religion, je n’en ai pas parlé. Mais qui sommes-nous pour en juger ?

      Quand à la situation insurectionnelle, je pense qu’elle est exagérée et surtout limitée à Téhéran.
      Comprenez-moi bien. Je comprend tout à fait les demandes de liberté des gens en Iran, mais ce n’est pas en se servant d’une propagande affirmant qu’ils ont gagné les élections que ca va avancer les choses, surtout qu’à mon avis certains services et officines étrangers ont fait ce qu’il fallait pour mettre de l’huile sur le feu.

      L’Iran évolue, et il continuera, à condition qu’on lui foute la paix. A tous les sens du terme.


    • Cascabel Cascabel 21 juin 2009 19:56

      J’ai été un peu rapide au sujet d’ Armand puisqu’il semble porter crédit à Moussaoui.


    • Cascabel Cascabel 21 juin 2009 20:16

      Philou
      Nos post se sont croisés.

      Bien sûr qu’en théorie nous n’avons pas à nous en mêler ni à nous fier à la propagande de nos propres médias.
      Mais on ne peut tout de même pas minimiser le mécontentement des Iraniens, quand bien même nous ne parlons pas de la majorité et que des puissances étrangères manipulent cette situation.

      En France je n’ai pas vu une foule aussi importante manifester dans la rue contre le mini traité de Sarkozy par exemple. Et si tel avait été le cas Sarkozy aurait été obligé de faire marche arrière.


    • DIOGENE DIOGENE 22 juin 2009 00:03

      L’Iran depuis 30 ans, c’est çà  !
      Elle s’appelait NEDA, elle est morte d’une balle en plein coeur.
      Après, vous pouvez parler du Sionnisme, de la Droite et de la Gauche, de la politique Américaine, etc... dans votre fauteuil douillet devant l’ordi, mais revenez à la réalité devant la souffrance de ce Peuple Iranien qui n’est pas instrumentalisé, et qui ne demande qu’à vivre en paix !


    • Philou017 Philou017 22 juin 2009 00:11

      Mais on ne peut tout de même pas minimiser le mécontentement des Iraniens, quand bien même nous ne parlons pas de la majorité et que des puissances étrangères manipulent cette situation.

      Je ne veux pas minimiser le mécontentement, mais si il y avait 1 million de personnes à la manif, sur 13.5 millions de personnes à Téhéran, ca ne fait pas tant que cela.

      Les gens sont descendus dans la rue principalement parce qu’on leur a fait croire que l’élection avait été volée.. Et ailleurs en Iran on a aucune information fiable sur de possibles manifs. Moussavi était surtout populaire à Téhéran, ca relativise les choses.

      En France je n’ai pas vu une foule aussi importante manifester dans la rue contre le mini traité de Sarkozy par exemple. Et si tel avait été le cas Sarkozy aurait été obligé de faire marche arrière.

      En France, personne ne pense que l’UMP a volé le vote.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès