Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran : les conséquences du plan Cheney

Iran : les conséquences du plan Cheney

Je vous ai traduit ici un très bon article d’un journaliste du quotidien israélien Gush Shalom. Les commentaires sont de l’auteur de l’article, un israélien, mais les conclusions peuvent aussi être appliquées dans un cadre plus général.

Et quoi de neuf pour l’Iran ?

Pour Gush Shalom : Uri Avnery, 30 septembre 2007.

Un respectueux journal américain écrivait cette semaine : le vice-président Dick Cheney, roi des Faucons, a pensé à un plan machiavélique pour une attaque sur l’Iran.

Le point principal serait un bombardement des installations iraniennes par Israël, l’Iran riposterait en lançant ses missiles sur Israël, ce qui servirait de prétexte aux Américains pour attaquer l’Iran.

Tiré par les cheveux ? Pas vraiment. Cela ressemble assez à ce qui se produisit en 1956. La France, Israël et la Grande-Bretagne avaient planifié une attaque secrète sur l’Egypte en vue de virer Gamal Abd al Nasser. Il fut entendu que les troupes israéliennes se grouperaient près du canal de Suez et le conflit qui en résulterait servirait de prétexte aux Français et Anglais pour la « sécurisation » de la zone du canal de Suez. Ce plan fut mis en application (et fut un vrai fiasco).

Que nous arriverait-il si nous suivions les plans de M. Cheney ? Nos pilotes risqueraient leurs vies en essayant de bombarder les installations très surveillées des Iraniens puis une pluie de missiles iraniens viendraient s’abattre sur nos villes. Des centaines ou peut-être des milliers de personnes seraient tuées. Tout ça pour donner un prétexte aux Américains d’attaquer l’Iran.

Est-ce que le prétexte tiendrait ? En d’autres termes, est-ce que les Américains sont forcés d’entrer en guerre à nos côtés si la guerre est déclenchée par nos troupes ? En théorie, la réponse est oui. Les accords actuels entre les Américains et Israël définissent que l’Amérique doit venir en aide à Israël dans n’importe quelle situation de guerre - quel que soit le pays déclencheur.

Y a-t-il des preuves pour confirmer cette fuite ? Difficile à dire. Mais cela conforte la suspicion selon laquelle une attaque sur l’Iran est plus imminente que ne l’imaginent les gens.

Est-ce que Bush, Cheney & Co veulent réellement attaquer l’Iran ?

Je ne sais pas, mais ma suspicion selon laquelle ils le souhaitent s’agrandit.

Pourquoi ? Parce que GW Bush approche de la fin de son mandat. Si cela finit ainsi, regardez, il sera connu comme un vraiment très mauvais - sinon le pire - président des annales de la République. Son exercice a commencé avec la catastrophe des Twin Towers, qui discrédita les services d’intelligence, et se terminerait avec le fiasco en Irak.

Il ne lui reste qu’un an pour faire quelque chose d’impressionant et sauver son nom dans les livres d’histoire. Dans une telle situation, les leaders tendent à regarder du côté des aventures militaires. En regard des traits de caractères du personnage, l’option militaire devient soudainement très effrayante.

Il est vrai que l’armée américaine est placée en Irak et en Afghanistan. Pourtant, même les gens comme Bush et Cheney ne peuvent pas rêver, en ce moment, d’envahir un pays grand comme 4 fois l’Irak et trois fois sa population.

Mais peut-être que les va-t-en-guerre soufflent à l’oreille de Bush : « de quoi avez-vous peur ? Pas besoin d’invasion. Juste assez pour bombarder l’Iran, comme nous avons bombardé la Serbie ou l’Afghanistan. Nous utiliserons les meilleures bombes et les missiles les plus sophistiqués contre deux mille cibles ou plus, afin de détruire non seulement les installations nucléaires iraniennes, mais aussi leurs installations militaires et leurs batiments gouvernementaux. » Et alors nous les « renverrons à l’âge de pierre », comme a dit un général américain au sujet du Vietnam ou « nous les ramènerons vingt ans en arrière », comme a dit le général de l’Air Force israélienne Dan Halutz au sujet du Liban.

C’est une idée tentante. Les Américians utiliseraient uniquement leur puissante Air Force, les missiles en tous genres et leurs super avions de chasse qui sont déjà déployés dans le Golfe persique. Et tout cela peut être envoyé à l’action en très peu de temps à n’importe quel instant. Pour un président raté qui approche la fin de son mandat, l’idée d’une guerre facile et courte doit être très attractive. Et ce président a déjà montré par le passé comme il avait du mal à résister à ce genre de tentations.

MAIS cette opération sera-t-elle vraiment si aisée ? Un « piece of cake » comme disent les Américains ?

J’en doute.

Même les “petites” bombes tuent. Les Iraniens sont un peuple fier, résolu et très hautement motivé. Ils soulignent qu’ils n’ont pas attaqué un seul pays depuis 200 ans, mais en l’espace des 8 ans de guerre Iran-Irak, ils ont amplement prouvé leur détermination à se défendre lorsqu’ils sont attaqués.

Leur première réaction à une attaque américaine sera de fermer le Détroit d’Hormuz, l’entrée du Golfe. Ceci aura pour conséquence de bloquer la majeure partie de l’approvisionnement en essence du monde et causera une crise économique mondiale sans précédent. Pour rouvrir le canal (si c’était possible), l’armée américaine devrait alors capturer et occuper de larges parties du territoire iranien.

La guerre courte et facile deviendrait vite longue et dure. Qu’est-ce que cela signifierait pour nous autres en Israël ?

On peut à peine douter que l’Iran répondrait à une attaque comme il l’a promis, en nous bombardant avec ses roquettes, spécialement préparées pour l’occasion. Cela ne mettrait pas en danger l’existence d’Israël, mais sera loin d’être plaisant.

Si l’attaque américaine se transforme en une longue et rude guerre, et si le public américain le ressent comme un désastre (comme c’est le cas pour l’Irak), certains reporteront sûrement le blâme sur Israël. Ce n’est pas un secret que le lobby pro-Israël et ses alliés - les néo-cons (la plupart juifs) et chrétiens sionnistes - sont en train de pousser les Etats-Unis vers cette guerre, comme ils l’ont fait pour l’Irak. Pour la diplomatie israélienne, les gains espérés d’une telle guerre se changeraient rapidement en énormes pertes, pas seulement en Israël, mais également pour la communauté juive américaine.

Si le président Mahmoud Ahmadinejad n’existait pas, le gouvernement israélien l’aurait inventé.

Il a à peu près tout ce qu’on peut espérer de l’ennemi parfait. Il est grande gueule et même un peu vantard. Il adore créer des scandales. C’est un négationniste de l’Holocauste qui prophétise qu’Israël va « disparaître de la carte » (même s’il n’a jamais dit, comme souvent faussement reporté, qu’il voulait la destruction d’Israël).

Cette semaine, le lobby pro-israélien a organisé une grande manifestation contre sa venue à New York. Cet événement remporta un grand succès - pour Ahmadinejad. Il a ainsi réalisé un de ses rêves : devenir le centre de l’attention mondiale. Il lui a été donnée l’occasion de crier ses arguments contre Israël -certains outrageux, d’autres valides - devant une audience mondiale.

Mais Ahmadinejad n’est pas l’Iran. Il est vrai qu’il a remporté des élections populaires, mais l’Iran est comme les partis orthodoxes en Israël : ce ne sont pas leurs politiciens qui comptent, mais leurs rabbins. Le leadership de la religion chiite prend les décisions et commande les forces armées, et ce corps n’est ni fanfaron ni vociférant et n’aime pas les scandales. Il exerce avec beaucoup d’attention.

Si l’Iran était si pressée d’avoir la bombe atomique, il aurait agi en silence et ferait profil bas (comme l’a fait Israël). Les élucubrations d’Ahmadinejad viendraient troubler ces efforts plus que n’importe quel ennemi de l’Iran.

Il est très déplaisant de penser à une bombe atomique entre les mains des Iraniens (et même dans d’autres mains). J’espère que cela sera empêché par des restrictions et/ou des sanctions.

Mais même si cela advenait, ce ne serait pas la fin du monde, et même pas la fin d’Israël. Dans cette région, plus qu’ailleurs, la force de dissuasion d’Israël est immense. Même Ahmadinejad ne risquera pas un « échange dames » - la destruction de l’Iran contre celle d’Israël.

Napoléon disait que pour comprendre la politique d’un pays, il faut regarder une carte.

Si nous le faisons, nous verrons qu’il n’y a pas de raison objective de guerre entre Israël et l’Iran. Au contraire, pendant longtemps, il fut d’usage à Jérusalem que les deux pays étaient alliés naturels.

David Ben Gurion plaida une “alliance de la périphérie” . Il était convaincu que le monde arabe entier était l’ennemi d’Israël, et que, pour cela, des alliés devaient être trouvés aux frontières du monde arabe - Turquie, Iran, Ethiopie, Chad, etc. ( il chercha également des alliés à l’intérieur du monde arabe - communautés non sunnites comme les Maronites, les Copts, les Kurdes, les Chiites, etc).

Au temps du Chah, des liens étroits existaient entre l’Iran et Israël, certains positifs, d’autres négatifs, et certains carrément sinistres. Le Chah aida à la construction d’un pipeline qui va de Eilat à Askelon, afin de transporter le pétrole iranien jusqu’à la Méditerranée, court-circuitant le canal de Suez. Les services secrets israéliens (Shabak) formèrent leurs très redoutés collègues iraniens (Savak). Ainsi Israéliens et Iraniens agirent ensemble pour sauver les Kurdes irakiens de l’oppression arabe.

La révolution de Khomeyni n’a pas, au début, mis fin à cette alliance, mais l’a simplement placée en sous-terrain. Pendant la guerre Iran-Irak, Israël a fourni des armes à l’Iran en se fondant sur la présomption que quiconque guerroit avec les Arabes est notre ami. Dans le même temps, les Américains fournissaient des armes à Saddam Hussein - une des rares fois dans l’Histoire où une divergence claire se fit jour entre Washington et Jérusalem. Ceci fut réglé dans l’affaire Iran-Contra, quand les Américains aidèrent Israël à vendre des armes aux Ayatollahs.

Aujourd’hui, une bataille idéologique anime les deux pays, mais surtout à un niveau rhétorique et démagogique. J’ai envie de dire qu’Ahmadinejad se fout du conflit israélo-palestinien, qu’il l’utilise uniquement pour se faire des amis dans le monde arabe. Si j’étais Palestinien, je ne compterais pas trop là-dessus. Tôt ou tard, la géographie sera modifiée et les relations israélo-iraniennes retourneront à ce qu’elles étaient - espérons sur de bien meilleures bases.

Une chose que je suis prêt à prédire avec confiance : quiconque partirait en guerre contre

l’Iran aura à le regretter. Certaines aventures sont faciles à commencer, mais difficiles à en sortir.

Le dernier qui l’a expérimenté fut Saddam Hussein. Il pensa que ce serait un jeu d’enfant ; après tout, Khomeyni avait fait assassiner la plupart des officiers et surtout les pilotes de l’armée du Chah. Il pensa donc qu’une attaque irakienne rapide serait suffisante pour déclencher la fin de l’Iran. Il eut huit ans de longue guerre pour le regretter.

Les Américains et nous-mêmes pourrions bientôt comprendre que la boue de l’Irak est de la crème chantilly à côté du bourbier iranien.

GUSH SHALOM p.o.b. 3322 Tel Aviv 61033

Traduction : Jean Tafazzoli.


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • dperez dperez 8 octobre 2007 12:59

    Ceux qui nous gouvernent n’obéissent qu’à des pulsions primitives et n’ont rien de rationel, c’est de l’égoïsme pur pour se satisfaire soi-même et ses amis, ils se fichent de la population et des familles endeuillées. C’est le cas de Bush qui pense à son mandat présidentiel, qui veut se faire plaisir en redorrant on image, pensant qu’il peut gagner contre l’Iran, et qui veut faire plaisir aux néocons sionistes qui l’entourent à la maison blanche (Cheney, Pearle, Wolfowitz, etc...), ils gouvernent des États-Unis en faveur d’Israel. C’est aussi le cas de Kouchner qui, comme Sárközy, est juif (défendre Israel), puis pour Sárközy qui a un complexe d’infériorité depuis tout petit et qui a continuellement besoin de se prouver qu’il a du pouvoir, qu’il est fort, qu’il a de l’influence. Ainsi, il serre la main à Bush, il lui rend visite, il lui lèche les fesse et fera tout pour lui, tel un caniche, il enverra même des petits Français en Iran pour aller se faire tuer, histoire de dire qu’il est ami de la première puissance militaire du monde et qu’il a participer à une invasion « en faveur de la démocratie », bien-sûr. Jean-Marie le Pen l’avait dit, si Sárközy est élu, il y a de grandes chances qu’il entraîne le pays dans un bourbier iranien. J’espère qu’il se trompe, en tout les cas, en 2012 c’est le FN qu’il faut mettre au pouvoir.


    • armand armand 8 octobre 2007 17:56

      Je me disais bien que ne niveau intellectuel de ce post laissait à désirer... et la dernière phrase enfonce le clou.

      Justement, ceux qui nous gouvernent n’obéissent pas à des pulsions primitives, mais aux lois du marketing et de la politique-spectacle.

      Un illuminé comme Bush, qui privatise tout, y compris la guerre, est l’équivalent en grande puissance d’Ahmedinejad le millénariste, qui s’appuie sur la mafia armée des pasdarans. La différence c’est que Buish est en train de se tirer des balles dans son pied (à défaut de la tête, dommage !) et qu’il sera bientôt dehors avec, je l’espère, un procès sur le dos. Avec le président iranien, le virer lui et la clique des durs sera sans doute plus difficile.


    • dperez dperez 8 octobre 2007 21:57

      @Le Sudiste : Ça vole bas.


    • Zalka Zalka 9 octobre 2007 11:19

      @dperez : aussi haut que le FN ?


    • Adama Adama 8 octobre 2007 13:10

      Comme disait ma grand mère en yiddish, wouss noch ?

      Le goush shalom(bloc de la paix) est une organisation pacifiste d’extrème-gauche ashkénase, très minoritaire en israël et grâce à Dieu personne ne les écoute ni ne suit leurs préceptes.


      • NPM 8 octobre 2007 13:19

        Ce plan m’a l’air tiré par les cheveux.

        L’Iran est un pays terroristes, et cela suffit pour le rayer de la carte. Quand aux moyens, il n’y a pas de probléme. De simple bombardement stratégique suffiront, éventuellement nucléaire pour les bunker secrets. Aprés... La populace irannienne devraient prendre concience grace à l’exemple Irakien de ce qui les attends s’ils persistent dans leur voies génocidaire.


        • non666 non666 8 octobre 2007 13:34

          NPM , avec un tel defenseur sur agoravox, Israel n’a pas besoin de meilleur defenseur, c’est sur.

          Vous etes les phoenix des hotes de ce bois...

          Il faut genocider tout ceux qui ne se soumettent pas aux etats unis et qui osent montrer Israel du doigt.

          Les fachistes, ce sont les Autres !

          Bravo !

          Toute ressemblance de ce commentaire avec du second ou du troisieme degrès n’engage que ceux qui le penseront ...


        • Alpo47 Alpo47 8 octobre 2007 13:46

          Heureusement que c’est un Israelien qui le dit...

          Bien entendu, et contrairement aux dires de certains, les partisans de la paix sont majoritaires en Israel, simplement, ils ne sont pas représentés et subissent les oukases des fanatiques au pouvoir...

          Moi, franchement, depuis ma naissance (50ans) j’entends, quotidiennement des « nouvelles guerrières » venant d’Israel, je fatigue, sévère ...

          Qu’a apporté ce pays à l’évolution de l’humanité, à part une politique xénophobe, des guerres à répétition, l’oppression des populations voisines, l’assassinat d’état, le mur de la honte ... etc... ?

          Et une nouvelle guerre en préparation ? Et ça continue encore et encore ...


          • non666 non666 8 octobre 2007 14:16

            Oui, ce qui est clair est qu’Israel a droit a l’existence, dans les limites que lui ont attribué les Nations Unies en 1947.

            Toute leur rhétorique consiste a pretendre que toute autre frontière que celles qu’ils occupent aujourd’hui serait un negation de ce droit. Cela justifierait aussi la soumission des palestiniens, la confiscation de leur terre, etc, etc...

            Bon 60 ans après Hitler, il serait peut etre temps d’arreter le discours de la diabolisation, de jouer sur les tabous et de ragrder les choses en face.

            Revendiquer un etat juif EST un acte identitaire comme tous les autres. « La France aux français », « l’Amerique aux americains » , « l’Algérie aux algériens » sont des revendications de meme nature.

            On ne peut en condamner une et legitimer les autres. Alors oui, ils ont le droit de dire ça, mais c’est valable aussi pour les autres. OUI, israel doit pouvoir exister, mais sur ses frontières « légales » , c’est a dire celles attribuées par les nations unies au depart.

            SINON, c’est le jusqu’au boutisme de chaque coté, et avec la deculottée des etats unis sur le plan internationnal, il est evident qu’israel et ses soutiens peuvent aussi TOUT perdre...

            On en reviendrait a l’option 2 : creer une entité juive aux etats unis, puisque le genocide des autochtones y a déja été effectué par les anglo-saxons.


          • armand armand 8 octobre 2007 17:50

            Quand on est attaqué en permanence, on développe une psychologique d’assiégé et on a tendance à surréagir. Ce qui n’est pas nécessairement sympa ni positif. C’est pour cela que cette majorité d’Israëliens qui sont pour la paix - et qui sont représentés, mais chaque attentat a provoqué un repli sécuritaire - est justement à soutenir et à féliciter.


          • torah bora 9 octobre 2007 08:45

            Bonjour Armand,

            C’est avec plaisir que j’ai retrouvé votre nom.Nous avons déjà débattu longuement « in illo tempore ».Je ne partage pas vos opinions mais vous méritez le respect.

            Ainsi quand vous écrivez que les Israéliens souhaitent la paix je n’en doute pas un instant.Mais vous omettez d’écrire qu’ils souhaitent cette paix : a) dans un pays débarassé de tout Palestinien. b)ayant pour voisin un arabistan à la merci du puissant voisin.

            En ce qui concerne l’article, je ne vois pas ce qu’il révèle d’extraordinaire. Il est certain (et tout é fait logique) que les néocons (et la majorité de la classe politique Israélienne) doivent s’arracher les cheveux pour mettre au point une stratégie de dernière minute pour « règler » le cas de l’Iran avant la fin du règne des « born again » et l’on peut être certain que vu l’urgence, ils sont prêts à prendre des risques.

            Car objectivement,le monde est aujourd’hui moins « secure » qu’avant le nine eleven.Mais à qui la faute ? Qu’a fait Israël pour guérir cette plaie purulente qu’est la Palestine depuis 50ans ? Il ont augmenté le nombre de colonies et transformé la Cisjordanie en gruyère.Le tout bien entendu avec l’aval des puissants commanditaires et alliés.

            Sans cet abcès et sans l’imposture de l’Iraq un Ahmadinedjad n’aurait pas vu le jour ou du moins serait un vulgaire petit politicard sous les pieds duquel il serait facile de faucher l’herbe.

            Je trouve votre vision d’Israêl bien naîve et elle me fait penser à la description qu’en fait L.Messika dans « l’Occidenté ».Vous avez lu ?

            Amicalement,


          • NPM 9 octobre 2007 11:28

            « Sans cet abcès et sans l’imposture de l’Iraq un Ahmadinedjad n’aurait pas vu le jour ou du moins serait un vulgaire petit politicard sous les pieds duquel il serait facile de faucher l’herbe. »

            Aucun rapport. Le régime irannien actuel est le résultat du révolution SOCIALISTE, et IDENTITAIRE. Ces types ne voulaient pas du capitalisme et d ela société de consomation, et ca n’a aucun rapport avec Israel, dont la majorité de la population ne doit même pas connaitre l’existance.


          • Marie Pierre 8 octobre 2007 14:10

            Heureusement que de nombreux israéliens pensent comme ce journaliste, sans pour autant renier leur pays. Ne confondons jamais gouvernement et peuple.


            • Dominique Larchey-Wendling 8 octobre 2007 14:22

              Excellent article d’Uri Avnery. Merci pour la traduction.


              • Adama Adama 8 octobre 2007 16:56

                J’étais sûr qu’ouri Avneri plairait aux philosémites d’agoravox. Comme je suis perspicace smiley.


              • armand armand 8 octobre 2007 17:47

                Avnery c’est un peu comme l’arabe ou le juif de Le Pen... On le cite en exemple pour montrer qu’il y a des israëliens ’bien’. Ou comme l’engouement dont bénéficient Ayat Hirsi ou Taslima Nasreen qui ch...ent sur leur religion d’origine au lieu de s’en prendre aux dérives extrémistes...


              • fouadraiden fouadraiden 8 octobre 2007 14:23

                ne croyez pas trop facilement ce qu’ils disent quand il parle du peuple iranien ,fiers et blablabla.c’est de la soupe orientale qui à votre place m’inquièterait plutôt.

                les Israéliens agiront sans la moinde hésitation s’ils estiment qu’ à terme leur securité existentielle est remise en cause par le régime iranien.

                et l’Iran n’a évidemment aucune réponde valable à opposer aux israélo-américains sinon chanter à l’opinion publique occidentale que la civilisation iranienne fut comme-ci ou comme-cela.

                le baratin idéologique n’a jamais arrêté personne.surtout pas les Israélien.


                • Yves Rosenbaum Yves Rosenbaum 8 octobre 2007 15:32

                  Jeune fille, je ne sais pas où vous vous procurez vos psychotropes, mais je crois qu’ils sont trop fort pour vous... faudrait diminuer un cran !

                  Incompréhensible pour moi en tout cas, à part que vous spamez tous les articles qui contiennent le mot « Bush ». A ce sujet, vous avez réagi avec une envolée lyrique semblable à mon dernier article, mais je n’évoquais pas Bush mais ... le peuple indigène des Bushmen au Kenya smiley


                • Adama Adama 8 octobre 2007 16:59

                  Sweet girl, bush vous a violez ou quoi ?

                  Enfin sans doute un dépit amoureux et maintenant, la fixation, classique !


                • Stephan Hoebeeck Stephanesh 9 octobre 2007 00:04

                  En fait elle veut se faire bien voir par son idole kim il sung.

                  Elle sait pas que Bush et lui se sont réconcilier.


                • LE CHAT LE CHAT 8 octobre 2007 16:03

                  bel article de géopolitique !


                  • Stephan Hoebeeck Stephanesh 8 octobre 2007 22:00

                    Ce genre de plan est hautement invraisemblable.

                    Attaquer les installations nucléaires iraniennes sans d’abord neutraliser leur système de défence et de contre attaque serait un non sens absolu

                    Soit dit en passant avec les conneries de Bush en Irak on peut s’attendre à tout

                    J’imagine le résultat

                    le 21 octobre la chasse israélienne bombarde les sites nucléaires iraniens, 1/2 heure après 50 ou 100 ou 300 missiles sont lancés vers israel, et autant vers la flotte américaine.

                    Comme en droit international une attaque sur un site nucléaire est considéré comme une attaque nucléaire, les missiles volant vers Israel sont équipés de charges chimiques et biologiques

                    Résultat après interception 1 à 2 millions de morts israéliens

                    d’accord l’Iran sera atomisé après.

                    Si il y a attaque elle sera américaine, et visera prioitairement le système de défense, suivi du noyeau de commandement (politique, religieux, policier, renseignement, pasdaran, armée.

                    Il s’agit d’abord de contrer les possibilités de répliques.


                    • Stephan Hoebeeck Stephanesh 8 octobre 2007 22:01

                      @ Thierry Jacob

                      Je me demande si l’Iran ne souhaite pas être attaqué.


                    • Stephan Hoebeeck Stephanesh 8 octobre 2007 23:22

                      Le jour où les américains veulent la guerre ils se contenteront de créer un incident de frontière.

                      En fait Téhéran définit autrement ses eaux territoriales que la communauté internationale. Ils envoient un petit navire narger une frégatte iranienne qui sera aux yeux de l’opinion internationale les eaux internationales et aux yeux de l’iran les eaux nationales.

                      Après si les iraniens veulent la guerre ils arraisonnent le navire US et puis les américains déclenchent le feu d’artifice. Si par contre ils n’attaquent pas ce navire US, bein le navire US lui va viser le navire iranien, et le couler après il dira qu’il s’est senti menacé...

                      Des plans semblables on peut n faire avec des avions, des soldats.

                      De toute manière fournir des armes à des milices (comme les milices chiites d’Irak) est une déclaration de guerre, signalons que le fait de ne pas savoir l’empécher est aussi une déclaration de guerre.

                      Mon avis est que la seule chose qu’on demandera aux israéliens, c’est d’adopter profil bas, de signer un traité de paix avec les palestiniens, de pas trop buter de miliciens du hamas, et le reste c’est les USA qui s’en chargent.

                      Israel peut difficilement écraser l’Iran avec ces forces conventionnelles, même si on va dire que l’armée iranienne n’a pas un équipement de première fraicheur


                    • Stephan Hoebeeck Stephanesh 9 octobre 2007 00:12

                      Dernière chose ce genre d’article vise surtout à ce que la rue arabe ne se rende pas compte que l’arabie saoudite est très demandeuse de ce genre d’une attaque contre l’Iran

                      Après le régime pourri de Ryad pourra encore accuser Israel de tous les maux du monde arabe.

                      C’est vrai que les intégristes salafistes vont pleurer des larmes de crocodile sur leur principal concurrent dans le controle de la rue arabe que sont les chiites d’Iran.


                    • galilée 8 octobre 2007 23:03

                      Uri Avneri est une entité bizarre . L’ equivalent de ce qu’ etait Jacque Doriot et Pierre Laval dans les années 40. Il ne répugne en rien à se compromettre avec les commanditaires des tueurs Palestiniens aveugles , massacreurs systematiques de civils .

                      Arafat à tué aveuglément 1300 civils Juifs a coup de missiles a tetes chercheuse neuro biologiques , lors de la 2eme Intifada , reponse prevue aux retraits Israeliens ..

                      Et Uri Avneri est allé protéger Arafat en s’ offrant comme bouclier humains dans son bunker encerclé : la mukhaata de Ramallah .

                      Uri Avneri est un agent au service des Arabes , et tout ce qu’ il peut dire est manipulé de Damas et Teheran ..

                      On ne peut laisser une arme nucleaire dans les mains d’ un illuminé sanguinaire qui appelle au genocide . Tout le reste n’ est qu’ une question de stratégie et de tactique .Il faut espérer qu’ elles seront bonnes et efficaces , car de toute façon le choix n’existe pas . .

                      Quant aux TOTENKOPFEN (tetes de mort) , aux casquettes de de SS , leur jugement sur les frontiéres légitimes d’ Israel ne presente qu’ un interet relatif .

                      Il est clair que leur preference va aux frontières d’Auschwitz ... On ne se refait pas et les SuperSodomites seront toujours des SuperSodomites .


                      • John T. Jean TAFAZZOLI 9 octobre 2007 08:36

                        Peut-êter aurais-je dû jouter cette définition issue de Wikipedia :

                        Uri Avnery (ou Uri Avneri) (de son nom de naissance Helmut Ostermann) est un écrivain et journaliste israélien né le 10 septembre 1923 à Beckum (Westphalie, Allemagne). Surtout connu pour être un militant des droits des palestiniens et pacifiste convaincu, il appartient à une tendance de la gauche israélienne.

                        Allez, il reste encore des israéliens convaincus que la paix dans le monde, et même avec l’Iran, sont possibles... alors tout n’est pas perdu smiley


                        • NPM 9 octobre 2007 11:31

                          Helmut Ostermann est né le 10 septembre 1923 à Beckum (Westphalie, Allemagne)."

                          Un Nazi, donc..


                        • el bourrico 9 octobre 2007 14:51

                          Par pitié, dis moi que tu le fais exprès.


                        • brinb666 9 octobre 2007 10:38

                          Article remarquable qui permet de donner un point de vue moins aveuglé par les convictions politiques et/ou religieuses. Au moins celui-là on ne pourra pas le déclarer antisémite...

                          A propos des provocations envers les iraniens, n’oublions pas l’avion de ligne iranien abattu par un navire de guerre américain le 3 juillet 1988. Les iraniens n’ont pas répliqué malgré les 290 morts... ils sont peut-être plus zen qu’on ne l’imagine. Si je me souviens bien d’ailleurs, on avait essayé de leur coller l’attentat de Lockerbie sur le dos ( représailles) dans un premier temps.


                          • Forest Ent Forest Ent 9 octobre 2007 11:51

                            Je n’ai jamais pensé que les US attaqueraient l’Iran. Pourtant, les bruits de botte se font maintenant si insistant qu’il me semble que oui ça devient possible.

                            Et puis je n’aurais jamais imaginé que les US attaquent l’Irak non plus.


                            • Walid Haïdar 9 octobre 2007 13:43

                              Stephanesh, encore une fois, je ne comprend pas pourquoi vous êtes pour attaquer l’Iran. Vous dites vous-même qu’une attaque nucléaire de l’IRan serait sa perte...

                              A quoi ça sert de les attaquer alors ? Encore une ingérence visant à faire sauter un régime en place ? Mais dans quelle illusion vivez vous ? Vous croyez peut-être que faire sauter le régime en place en Iran règlerait le problème de l’Irak ou le limiterait ? parceque les Iraniens n’alimenteraient plus la guerre civile Irakienne ? Mais vous délirez totalement. Les sources matérielles du terrorisme, ce sont des mafias. Et la destruction du régime Iranien, c’est le désordre, et le désordre, c’est la mafia. Depuis 09/11, dans la lutte contre le terrorisme, la violence engendre la violence.

                              Pensez vous oui ou non que l’Iran puisse attaquer l’occident avec une arme nucléaire ? Pensez vous oui ou non que si elle le faisait il en resterait quelque chose ? Il me semble qu’on ne peut pas répondre oui à la première et non à la deuxième. Pensez oui ou non que faire sauter le régime en place en Iran aiderait à stabiliser la région ? Si oui, permettez moi de vous dire qu’il vous faut changer de lunettes. Vous semblez vous y connaître dans le domaine militaire. Vous auriez des acointances avec ce milieu que ça ne m’étonnerai pas, et ça contribuerait à expliquer pourquoi vous avez cette espèce de croyance dans l’efficacité des options de force (et dans un sens ça me rassurerait).

                              C’est vraiment douloureux de voir des gens à peu près rationels et ouverts prendre des partis aussi bizarres et tenir la position.

                              A quand les militaires pacifistes ? smiley


                              • galilée 9 octobre 2007 19:59

                                > Iran : les conséquences du plan Cheney par brinb666 (IP:xxx.x18.33.228) le 9 octobre 2007 à 10H38

                                Article remarquable qui permet de donner un point de vue moins aveuglé par les convictions politiques et/ou religieuses. Au moins celui-là on ne pourra pas le déclarer antisémite...

                                Cher brin 666

                                La plupart de Juifs deviants sexuels , se rallient comme un seul homme à la cause Arabo-Musulmane ..

                                Pour les memes raisons que le colonel Lawrence , André Gide , Jean Genet,Le colonel anglais Glubb Pacha (createur de la legion arabe)..

                                Ils adorent se promener dans les ruelles sombres des souks , a la recherche de jeunes ephebes orientaux .

                                Ces Juifs la sont aussi antisemites que les SA , l’ empereur Hadrien qui haissait les femmes , Antiochus Epiphane qui preferait les garçons , Hitler qui avait comme amant Albert Speer ...

                                On ne pardonne pas comme cela la malediction sur Sodome ... Les Juifs pervers sont aussi pervers que les non-juifs pervers ..


                                • Stephan Hoebeeck Stephanesh 9 octobre 2007 21:44

                                  @ galilée

                                  C’est une blague ou c’est sérieux ce que vous dite sur Avnery et avez vous des références ?


                                • alikadfr 10 octobre 2007 01:20

                                  L’article est excellent et plein de réalisme.

                                  Merci Jean pour la traduction.


                                  • Walid Haïdar 11 octobre 2007 01:54

                                    Stephanesh, comme pouvez vous demander sic e que dit Galilée est vrai ?

                                    Vous ne voyez pas que cet homme ne souffre strictement aucune critique du régime Israëlien ?

                                    La diffamation, c’est tout ce qu’il a pour répondre à un article argumenté, qui ne demande qu’à être débattu et critiqué d’ailleurs.

                                    Traiter un gars de pédé parcequ’il est capable de critiquer la sacro-sainte Israël.

                                    C’est du haut niveau.

                                    Vraiment quelle pitié...ça me rend triste vraiment.


                                    • galilée 11 octobre 2007 18:17

                                      Walid

                                      Voici un excellent article qui eclairera ta lanterne


                                    • galilée 11 octobre 2007 18:20

                                      Walid

                                      En voici un autre qui montre à quel point , perversion polymorphe et antisemitisme , sont une seule et meme pathologie


                                    • Ricky972 12 octobre 2007 03:14

                                      Les Etats-Unis n’ont en rien besoin de ce pseudo-plan. Ils disposent d’une arme redoutable mais aux conséquences terribles.

                                      Mais il faudra attendre le successeur de George Bush pour la voir arriver. Cette solution est en effet un désengagement immédiat d’Irak... Si jamais les Etats-Unis sortent cela de leur chapeau, tous les pays arabes (Iran au premier chef) suppliront ce pays de ne point faire cela car l’Iran a peur de voir les terroristes arabes venir sur son territoire et se voir aussi dans l’obligation de subveir aux besoins de l’Irak chiite lui aussi... Sans contrôle, les Kurdes s’autoproclameraient indépendants car les Américains ne les abandonneront point, les sunnites et chiites se déchireront, il y aurait alors de graves conséquences entre chiites et sunnites. Ce n’est pas pour rien que Bush refuse le désengagement actuel. Mais il est inévitable...

                                      Alors les Etats-Unis gagneront finalement car le prochain Président américain ne se privera pas de mettre cette menace à exécution en commençant le désengagement. Alors l’Iran et compagnie s’agenouillera pour demander que les Etats-Unis ne fasse pas cette erreur... Tout le monde le sait. Alors les Etats-Unis ne le font pas mais les Etats-Unis se sont toujours finalement d’une manière ou d’une autre tiré des bourbiers qu’ils ont connu et c’est ce qu’il se passera.

                                      Car le désengagement effectué, les Etats-Unis retrouveront un budget excédentaire, et cela pour de nombreuses années encore...

                                      Alors il peut y avoir bombardements ou pas, le résultat sera le même. Les Etats-Unis relèveront la tête et deviendront les protecteurs du Moyen-Orient car, face à leur désengagement, les sunnites demanderont leur protection et les chittes en feront de même...

                                      Alors ceux qui critiquent Bush devrait y réfléchir à deux fois. Car c’est finalement un superbe coup géopolitique !


                                      • alikadfr 13 octobre 2007 00:40

                                        @ Ricky972

                                        Il faudrait élargir un peu plus vos connaissances sur ce sujet avant d’écrire des affirmations de ce genre :

                                        Vous écrivez :

                                        « tous les pays arabes (Iran au premier chef) suppliront ce pays de ne point faire cela car l’Iran a peur de voir les terroristes arabes venir sur son territoire »

                                        1- Au dernière nouvelle l’Iran n’est pas un pays arabe.

                                        2- Si vous pensez que l’Iran ( Quelque soit le régime en place)Puisse supplier un jour les américains de faire ou de ne pas faire quelque chose, c’est que vous avez un peu forcé sur votre dose de « Fox news ».

                                        3- Si vous croyez que les americans empêcheraient les « terroristes arabes » de commettre une quelconque action terroriste en Iran c’est que vous croyez encore au père Noël .

                                        Vous écrivez :

                                        « Sans contrôle, les Kurdes s’autoproclameraient indépendants car les Américains ne les abandonneront point »

                                        Donc si je comprends bien votre logique : En ce moment les Americans contrôlent Les Kurdes parce qu’ils les aiment bien mais cependant pas assez pour leurs accorder l’autonomie !!

                                        Vous écrivez :

                                        « Alors les Etats-Unis gagneront finalement car le prochain Président américain ne se privera pas de mettre cette menace à exécution en commençant le désengagement. Alors l’Iran et compagnie s’agenouillera pour demander que les Etats-Unis ne fasse pas cette erreur... Tout le monde le sait. »

                                        Ah bon , je le savais pas moi !

                                        Les Etats-Unis gagneront quoi finalement ?

                                        Je savait pas que le fait que des envahisseurs se retirent d’un pays occupé et mise à sac serait une menace pour ce pays et ces voisins !

                                        Drôles de logique comme même avouez le !

                                        Et pourtant vous avez faillit avoir juste en disant que l’Iran n’aimerait pas voir les Americans se retirer de l’Iraq , mais la raison est tout autre.

                                        C’est que tant que les americans sont empêtré en Iraq et en Afghanistan, la probabilité d’une attaque massives sur l’Iran serait plus faible.

                                        Encore faut il être sûr à 100% qu’une petite attaque americane sur l’Iran n’arrangerait pas d’une certaine manière les affaires du régime en place.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

John T.

John T.

No comment.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès