Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran, Pakistan et Baloutchistan

Iran, Pakistan et Baloutchistan

Notre société du spectacle est basée sur un pilier fondamental : les médias. Le net démontre de jours en jours que la soi-disant information que nous recevons n’a rien à voir avec la réalité. Le moment est venu de se pencher sur un cas particulier, celui de l’Iran.

J’ai affirmé il y a quelques jours que la guerre aura lieu bientôt et il convient ici d’effectuer une analyse précise (et sourcée) des tenants et aboutissants de cette future troisième guerre mondiale.

Tout d’abord, sachez que la réalité s’apparente aux poupées russes. En effet, derrière un "secret" se cache souvent un autre, bien plus important. Ainsi, comprendre le problème de l’Iran doit s’effectuer selon 2 axes, celui que l’on perçoit : le problème du pétrole, mais aussi celui, plus secret, du planning du Nouvel Ordre Mondial.

Pour commencer, il convient de préciser que l’Iran détient 10% des réserves pétrolières mondiales prouvées (3ème mondial) mais aussi 15 % des réserves mondiales de gaz (2ème mondial). Pour mieux cerner le problème, je vous conseille de visionner la vidéo "Réfléchir sur le 11 septembre" sur mon blog (au cas ou les liens ne fonctionneraient pas, vous trouverez l’ensemble des vidéos, documents et cartes sur mon blog) : http://gillesbonafi.skyrock.com/. Cette vidéo est une conférence de Daniele Ganser, un historien (réputé) spécialiste des questions de terrorisme et de pétrole.

Démocratie ou pas, l’Iran est ainsi condamné à passer sous le joug de l’empire US. Pour mieux comprendre la politique américaine dans le monde je vous conseille aussi de visionner l’excellente vidéo d’ Omar Aktouf . Pour visualiser le problème, il convient de regarder les cartes. J’ai en effet publié en ligne la carte du Armed forces journal de juin 2006 qui n’est pas sortie de l’imagination d’un illuminé (quoique...), mais bien une réalité que j’entends démontrer ici.

Tout d’abord il convient de bien l’observer (Iran, l’heure est arrivée !) et vous constaterez que l’Irak est divisé en 3 régions distinctes :

-Kurdistan libre

-Irak sunnite

-Irak chiite

Le plus intéressant concerne ce dernier, qui, vous pouvez le constater, occupe la partie ouest de l’Iran actuel. Or, pour comprendre, il suffit de regarder l’emplacement des réserves pétrolières de l’Iran (Carte de l’Iran : pétrole et gaz ) qui sont presque toutes situées dans cette zone. La carte de l’Irak chiite se superpose de façon incroyable avec celle des emplacements de pétrole et de gaz Iranien. Ainsi, en amputant l’Iran de ses richesses naturelles, on réduit à néant sa volonté de puissance. Pour résumer, on le vole et on le détruit en même temps !


Mais il existe un autre secret et vous comprendrez par la même occasion ce que nous faisons en Afghanistan. Il existe en effet un projet de gazoduc (oléoduc) nommé TAP reliant le Turkménistan au Pakistan en passant par l’Afghanistan afin de faire transiter le pétrole et le gaz de la Caspienne vers l’Océan Indien. Un gazoduc (oléoduc) Iran-Pakistan passant par Gwadar est aussi en projet. Vous pouvez trouver la preuve de ceci (une carte) sur le site de l’assemblée nationale (source : http://www.debats-parlementaires.fr/12/rap-dian/dian99-2006.asp) ou sur mon blog : Projet TAP et Baloutchistan. Pour ceux qui croient encore que je parle dans le vent, voici une petite remise à niveau.

Or, vous pouvez le constater, ce projet passe par le Pakistan, zone très instable qui va devenir totalement explosive bientôt. Là aussi, la carte du Armed Force journal de 2006 nous aide. En effet, nous remarquons qu’un nouvel état est créé : le Baloutchistan libre (free Baluchistan). Et, comme "par hasard", de nombreux attentats ont lieu actuellement dans la province du Baloutchistan (dans la province Iranienne du Sistan-Baloutchistan pour être plus précis).

Ces attentats provoqués par les Jundollah (groupe armé Baloutche sunnite) ont commencé il y a 5 ans avec l’assassinat d’un officier des gardiens de la révolution et surtout la tentative d’assassinat de Mahmoud Ahmadinejad le 14 décembre 2005. Le 14 février 2007 ils avaient attaqué un car des gardiens de la révolution faisant 11 morts, suivi de l’attentat suicide contre le quartier général de l’armée à Zaravan en décembre 2008. L’attaque de mosquées chiites est devenu leur spécialité, comme celle de Zahedan le 28 mai 2009.

Source : Le point, Les Jundollah, des sunnites qui combattent Téhéran depuis 2005 ...

Un article sérieux a d’ailleurs été effectué à ce niveau-là que vous pouvez retrouver ici : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=569.

Vous avez aussi l’excellent article de Jean-Michel Vernochet, un spécialiste des relations internationales qui informe vraiment (c’est très rare !), intitulé "Attentat au Sistan-Balouchistan… un acte de guerre décisif ..." que vous trouverez sur geostrategie.com - http://www.geostrategie.com/.

En effet, les Baloutches sont des musulmans sunnites au sentiment anti-perse et anti-chiite exacerbé et qui représentent les trois quarts de la population du Sistan-Baloutchistan. La doctrine de SunTzu (L’art de la guerre) est donc appliquée à la lettre et la division se fait toujours selon 2 axes : l’axe religieux et ethnique. L’agence Stratfor, un think-tank américain (institution privée) spécialisée dans les études stratégiques a bien étudié le problème ainsi que la société Hicks and Associates chargée par l’armée américaine d’effectuer des recherches sur le problème ethnique de la région afin de pouvoir organiser l’indépendance du Baloutchistan. C’est ainsi que cela se passe ! Voir carte : Le Baloutchistan.

Le Sistan-Balouchistan est la plus vaste province de l’Iran ( 11% du pays), mais surtout, elle est la clé de l’accès à l’océan Indien avec le port de Gwadar qui est situé au Pakistan. N’oublions pas que Gwadar possède aussi un aéroport international, un port en eau profonde et un terminal pétrolier. Cette ville deviendra donc la plus importante de ce nouvel état et sera le terminal pétrolier du projet TAP qu’il faudra rebaptiser TAB (Turkménistan-Afghanistan-Baloutchistan).

Pourtant, ces objectifs de main mise sur le pétrole du Moyen-Orient masquent un autre but : la "régionalisation du monde". En effet, et je l’ai déjà démontré dans mon article "Crise systémique – Les solutions (n°4 : régions et monnaies complémentaires)", la construction du Nouvel Ordre Mondial passe par l’étape fondamentale de la destruction des nations et donc, le glocal (voir article "régions et monnaies complémentaires"). Le monde arabe n’y coupera pas lui aussi et "le découpage" de l’Irak, et bientôt du Pakistan et de l’Iran relève de cette stratégie majeure.

Le hiatus entre l’information sur le net et celle des médias officiels devient flagrant. Alain Finkielkraut peut toujours traiter le net de poubelle, je propose pour ma part une autre théorie : les médias officiels ne sont-ils pas une vaste machine à formater les esprits ? Tous ces hommes soi-disant libres n’étant que les laquais d’un système dont ils ne comprennent ni les tenants ni les aboutissants, une lâcheté banale, ordinaire qui amusait le Général de Gaulle : "en général, les gens intelligents ne sont pas courageux et les gens courageux ne sont pas intelligents."

Zola avait tout résumé dans "son excellence Eugène Rougon" publié en 1876 : "La presse est le réceptacle de tous les ferments nauséabonds. Elle fomente les révolutions, elle reste le foyer toujours ardent où s’allument les incendies. Elle deviendra seulement utile le jour où l’on aura pu la dompter et employer sa puissance comme un instrument gouvernemental !"

La presse est désormais "domptée", le net est là, mais pour combien de temps encore ?

 

 Gilles Bonafi


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 20 octobre 2009 10:13

    à l’auteur

    "J’ai affirmé il y a quelques jours que la guerre aura lieu bientôt et il convient ici d’effectuer une analyse précise (et sourcée) des tenants et aboutissants de cette future troisième guerre mondiale".

    Bien qu’ayant lu et relu votre article, je n’y trouve pas la démonstration des enchaînements conduisant à une cette future troisième guerre mondiale.
    Pourriez-vous expliciter ces enchaînements ? Merci.


    • abdelkader17 20 octobre 2009 11:48

      @Thierry Jacob
      L’empire islamique ont touche le fond du crétinisme,le seul empire qui soit et dont nous observons les derniers soubresauts est l’empire us.
      Fractionner le moyen orient en entité politique et religieuse, n’est ce pas là le dessein des architectes de la refondation de l’ordre mondial américano sioniste.
      Les sionistes se sont toujours appliquer à la réalisation de ce projet de division, afin de maintenir leur domination sur la région, quelques petits ratés devant quant à la recomposition de l’espace Libanais devant la résistance efficace et courageuse des islamo nationalistes du Hezbollah,il arrive que la force brut ne soit pas toujours d’une très grande efficacité, devant la détermination de combattants aguerris et prêts au sacrifice suprême.
      Toutes ces guerres ne servent que des intérêts impérialistes,partout ou nous observons des foyers de tension,les occidentaux prédateurs sanguinaires s’évertuent à manipuler des organisations militaires ou religieuses, pour s’accaparer des marchés,les routes de l’énergie ,tout le reste n’est que cinéma à destiné des grands naïfs ou des imbéciles.


    • monbula 20 octobre 2009 11:59

      JAcob le canard

      Ici pour le pétrole et le gaz...ailleurs pour la liberté (KABYLIE, par exemple...ou LIBAN)

      Et là pour se débarrasser d’ISRAEL, T’as oublié petit canard.


    • Big Mac 20 octobre 2009 12:27

      @Abdelkader,

      Raisonnement impeccable, oui les occidentaux travaillent à des plans de longue haleine pour contrôler les réserves énergétiques indispensables à leur développement. Oui pour cela elles exploitent les fissures ethniques et religieuses d’un empire musulman en pleine déconfiture et dont les forces archaïques ne font face qu’au prix d’un lourd sacrifice en pertes humaines.

      Mais de là à donner le rôle de héros à de sombre brutes qui feraient bien pire si ils avaient les mêmes armes sophistiquées, il faut avoir passablement oublié que le génie humain repose sur le triomphe de l’intelligence sur la force brutale. Et puis que penser des ces héros musulmans qui se font manipuler comme des benêts et s’entretuent chiites contre sunnites, sunnites contre kurdes, kurdes contre chiites  ? Sont-ce bien là les représentant d’un islam de paix et de sagesse ?

      Non Abdelkader, il faut juger un arbre à ses fruits, et vos héros, vous les décrivez vous mêmes comme de gros balourds manipulés et poussé à s’entretuer au gré des collusions intelligentes. Il faut vous faire une raison, l’islam a eu son heure de gloire, au temps archaïques où les armes n’étaient pas aussi importantes que le nombre et la force, mais maintenant à l’heure de la bombe à neutron que peut le nombre contre un doigt appuyé sur le bouton rouge ?

      Je sais vous allez me dire que je suis cynique et amoral, mais non je suis réaliste, et pour ce qui est de la morale ne savez vous pas que ceux qui en parlent le plus en ont le moins ?


    • joelim joelim 20 octobre 2009 19:27

      @mcm qui dit : Mais de là à donner le rôle de héros à de sombre brutes qui feraient bien pire si ils avaient les mêmes armes sophistiquées,

      Justifier des crimes en disant « si je le fais pas l’autre en face me le fera » n’est absolument pas convainquant. Quant aux 18 votes en votre faveur, vous allez les justifier aussi en disant qu’en face ils feraient (variante : ils ont fait) pareil ? Si vous truandez les votes, c’est parce que l’Iran est une affaire importante pour vous, les docteurs Folamour qui pensez pouvoir l’attaquer à votre avantage. Sanguinaires naïfs que vous êtes, écoutez papa Obama sinon il va vous gronder.

    • benoit benoit 20 octobre 2009 11:33

      @ Gilles,
      bonjour,

      merci pour votre article bien argumenté et vivifiant.

      Je me poses cette question:l’attaque contre l’Iran ne rencontre-t-elle pas plusieurs obstacles ?
      L’armement sophistiqué iranien,la solidité du régime, l’attitude de la Russie ou de la Chine, essentiellement ?

      Merci.


      • LeGus LeGus 20 octobre 2009 11:49

        @l’auteur,

        Bel article, rien à ajouter si ce n’est peut-être le calendrier, vu les négociations en cours sur la question nucléaire.

        Bien à vous.


        • Big Mac 20 octobre 2009 12:04

          @Gilles Bonafi,

          Enfin un article qui m’apprend quelque chose, un raisonnement digne de ce nom. Bien sûr je ne suis pas entièrement d’accord mais votre article est indéniablement instructif.

          Par contre vous avez parfois le tort de trop vous avancer dans vos pronostics, un exemple relevé sur votre blog : "Le compte à rebours a donc commencé pour l’Iran qui sera attaqué par Israël (29 septembre, 2 ou 9 octobre ? Zohar,Tsav 32). La seule et vraie question concerne l’attaque elle-même. Sera-t-elle oui ou non nucléaire ?". Nous sommes le 20 Octobre et vos prédictions sont tombées à l’eau, comme quoi il vaut mieux être prudent.

          Il n’est pas dit du tout que Israël acceptera d’attaquer seule l’Iran et de prendre en charge le déferlement judéophobe qui va s’en suivre dans les médias, c’est un piège dans lequel le gouvernement Israéliens refusent de tomber. Car après tout pourquoi ce serait à eux de prendre en charge une action dont ils ne sont pas les seuls bénéficiaires ?

          Dans mon pronostic je voyais plus une coalition internationale participer aux frappes contre les installations nucléaires Iraniennes, encore que ces frappes n’auront lieu qu’après l’échec total des procédures diplomatiques engagées. Les faits semblent me donner raison dans ma version moins « apocalyptique » que la votre.


          • sentinelle 20 octobre 2009 13:15

            @ l’auteur
            bonjour tout le monde...

            bon article qui fait ressortir les veritables raisons du bellisisme siono etazuniens..la richesse...la tune ,le peze....

            sur le plan international
            je suis heureux de constater que les sionards de service sont content d’aller au suicide en klaxonnant....nous irons a l’affrontement car l’oligarchie la programmé, mais pour un resultat inverse de celui esperé...car les militaires les premiers concernés savent que cela sera un catastrophe pour l’occident, en résumé ...les politiques poussent, les militaires freinent comme ils peuvent...

            sur le plan national :
            l’information
            comme pour l’agression du liban en 2006 le CSA sioniste, la france sionisée a coupée les emissions d’el manar.....en 2009 tentative de rachat d’el djazeera par un sioniste, pour couper toutes sources d’infos des muslims ( negos encore en cours a ce jour )

            sur le plan social en france ; la click sioniste de l’elysée va se lancer dans des provocations a l’encontre de la population musulmane de france :

            http://islamic-intelligence.blogspot.com/2009/10/les-musulmans-vivant-en-france-doivnt.html

            il est recommandé a nos soeurs et freres musulmans de ne pas repondre aux provocations d’ou qu’elles viennent, de laisser les patriotes fonctionnaires qui commencent eux aussi a en avoir assez de zarqodzy et de sa clikc faire leur travaille...

            ne leur compliquons la tache...




          • Thucydide Thucydide 20 octobre 2009 19:34

            Pas de frappe internationale : ni l’URSS au nord ni la Chine à l’est ne laisseront l’Occident en mal de dominance saccager la porte ouest de leur jardin d’Asie Centrale sous de vagues prétextes judéo compatibles auquel plus personne ne croit.
            Ce sera autant de gagné pour nous, cela nous évitera un désastre dont nous n’aurions vraiment pas besoin.

            Ne prenez pas trop vite vos désirs pour des réalités : l’Iran, c’est l’Afghanistan à la puissance mille, il y a là de quoi enterrer l’Occident tout entier, PNB, banques, Bourses et armées confondus
            Relisez la guerre du Péloponnèse, ou comment (toutes proportions gardées) le désir irrépressible de domination mène au désastre fatal de Syracuse.

            Heureusement, les USA sont conscients du danger de cette mécanique suicidaire et ils y réfléchirons à deux fois avant de prendre une décision, quelle qu’elle soit : Obama/Clinton, c’est autre chose que Bush/Rumsfeld et je m’en réjouis.

            Cela dit...


          • Philou017 Philou017 20 octobre 2009 19:41

            Les pantins Big Mac et Jules Edouard obtiennent entre 16 et 20 votes, alors que la moyenne des votes sur cet article (19:40) est entre 2 et 4 votes.
            C’est bien sur le résultat d’une arnaque (pseudos multiples ?).L

            Ca en dit long sur leur honnêteté et leur niveau.


          • Big Mac 20 octobre 2009 20:32

            Et vous avec vos missiles qui se transforment par hologramme en vrai faux avion avec des vrais passagers dedans, en matière de patins vous en connaissez un rayon.

            Tout ça pour rendre les victimes des attentats islamistes coupables de s’auto-attenter !?!


          • ELCHETORIX 20 octobre 2009 22:55

            c’est pas grave les points ! ce qui compte , c’est le raisonnement qui tienne la route pour défendre ou cotredire des faits !
            cappici !


          • ELCHETORIX 20 octobre 2009 22:58

            c’esr à « filou » que je m’adresse
            et j’en profite pour rectifier « contradicteur » ais-je voulu écrire !


          • Philou017 Philou017 20 octobre 2009 23:12

            Big Couac : "Et vous avec vos missiles qui se transforment par hologramme en vrai faux avion avec des vrais passagers dedans, en matière de patins vous en connaissez un rayon."

            Au pentagone, l’hypothèse de l’hologramme est en effet la plus probable. C’est drôle ; le coté un peu innovateur de cette hypothèse vous fait devenir hystérique (ce que vous êtes peut-être d’ailleurs au naturel), mais vous êtes incapable de dire pourquoi.

            Est-ce que les hologrammes n’existent pas ? Est-ce que l’armée américaine ne fait pas de recherches là-dessus depuis longtemps ? Est-ce qu’il y a une impossibilité technique ?

            Non, rien de cela ne vous intéresse. Vous êtes là pour déverser votre bile, et auto-voter frénétiquement vos stupides commentaires en utilisant vos nombreux pseudos.
            Vous n’en avez pas marre de bêler avec les ânes ?


          • Big Mac 20 octobre 2009 23:52

            Ha oui des hologrammes avec des passagers à bord ! Vous vous croyez dans Star Treck ?


          • Philou017 Philou017 20 octobre 2009 23:53

            Où avez-vous vu qu’il y avait des passagers d’un Boeing au Pentagone ?


          • Big Mac 21 octobre 2009 16:25

            C’est y pas formidable ça Philou se plaint « Les pantins Big Mac et Jules Edouard obtiennent entre 16 et 20 votes ».

            Et il a raison car les votes sont m^me montés à 40 points, par contre constatez tous par vous même que tous les posts de Big Mac et Jules Edouard sont tous redescendus par magie à zéro point, et voilà tous les posts des pro-islamistes seuls en tête de gondoles.

            Un « Inside Job » sur lequel les truffiers ne s’attarderont guère, mais avouez que c’est du beau travail pour un site citoyen. 


          • monbula 20 octobre 2009 12:05

            AUTEUR

            Rien de nouveau dans votre texte :

            Déjà lu, vu, etc....

            Vous dîtes :
            le net est là, mais pour combien de temps encore ?

            Et bien Monsieur, on rendra notre abonnement, on se mettra au minitel.

            Votre conclusion est minable .


            • sentinelle 20 octobre 2009 13:30

              petite piqure de rappel..

              « le vainqueur est celui qui peut et veut encore combattre alors que l’adversaire ne le veut plus et ne le peut plus ». Von der Goltz a remarqué également que « dans le combat il ne s’agit pas tant d’anéantir les combattants ennemis que d’anéantir leur courage ».

              La démoralisation, c’est la dissolution du courage....

              l’occident pourra mettre autant de technologie , de materiel ,et de renfort qu’il veut, la demoralisation des troupes est a un stade avancée que se soit en afghanistan ou en irak ( le taux de suicide malheureusement dans l’armée yankee est impressionant).

              comme le predit « jovanovic sur son blog »"

              le yankeestan et c° vont se faire depoiler sous les applaudissements de tous les pays qui ont souffert depuis tant et tant d’années de l’intervensionisme criminelle de l’empire. ils sont nombreux)..
              la russie , la chine et dernierement la turquie ont choisies leur camp.....


            • Hesprides Hesprides 20 octobre 2009 12:56

              Le balouchistan me rappelle le MEND au nigeria :

              Qulques illuminés ethniques ( plutot frustrés du non developpement peripherique de leurs etats corrompus et centralisés....merci qui ??!) qui se laissent manipuler par la politique energetique impérialiste.

              Les balouches vivent dans un desert (entouré d’autres desert) et en peripherie extreme des 3 pays ou ils habitent (afghanistan, iran pakistan), d’ou une tres ancienne immigration vers Oman (25% de la pop.) et les emirats (25% de la pop.)

              Ils sont manifestement manipulés par le grand manitou regional qu’est l’arabie saoudite ! grand protecteur des sunnites ( de preference contre les chiites)

              Par ailleurs ne pas oublier que les zones petrolieres et gazieres sont le pays des arabes d’iran, la meme population qui vit au sud de l’irak , koweit et bahrein !!!!


              • manusan 20 octobre 2009 13:08

                J’étais au Pakistan au début d’année. Selon les locaux (Karachi) les mouvements terroristes Baloutches étaient (et sont encore d’après eux) subventionnés par l’Inde, dans le but d’affaiblir le pays. Une guérilla qui pourrait devenir rapidement incontrôlable, ça rappelle la CIA en Afghanistan.

                Les attentats ne datent pas d’hier mais depuis les nombreux conflits Inde/Pakistan, et comme partout ils ont tendance à se mondialiser, on commence juste à s’y intéresser.

                Il faut noter que les Baloutches sont le peuple le plus pauvres de la région (pourtant très riche en matières premières) , les mendiants de Karachi sont en majorité Baloutches et souvent dénigrés par la population.

                Le Balouchistan c’est un peu le Kurdistan local, avec un voisin, le Pakistan, qui détient entre 80 et 100 tête nucléaire et un autre, l’Iran, qui veut rattraper son retard.


                • ELCHETORIX 20 octobre 2009 14:03

                  Bonjour , @ l’auteur de cet article , dans l’ensemble je partage votre vision de la stratégie du NOUVEL ORDRE MONDIAL .
                  C’est le pourquoi , l’agression de l ’ OTAN en AFGHANISTAN et le futur découpage du PAKISTAN , qui est élaborée par zbinieuw BREZINSKI et ses acolytes est pour le NCW , insiste dans cette région pour vaincre leurs opposants représentés par les islamiques qui ne veulent pas , à juste raison , ce nouvel ordre mondial ( inspiré par les élites du BILDEBERG ) .
                  Je vous précise qu’occident , les peuples n’en veulent de ce nouvel ordre qui veut instaurer un système économique fascho-libéral et ficher la population dès la naissance.
                  Ainsi , je dis mon admiration à tous les résistants qui sont en première ligne face aux armées technologiques et meurtrières de cet ordre mondial, dont les généraux ne savent même pas pourquoi , ils se battent


                  • ELCHETORIX 20 octobre 2009 14:37

                    ok ! « jules » , vous conservez vos convictions , moi , je garde les miennes ;
                    ne continuez pas à déformer mon nom que j’ai choisi si vous voulez que l’on respecte et tolère vos interventions , sinon je recommencerais à lâcher mes critiques ou mieux , je vais vous signaler à AGORAVOX
                    Car , le nom d’emprunt que j’ai choisi a une importance certaine à mes yeux .
                    Je réitère , donc , que les peuples qui se battent contre l’envahisseur , et donc mettent en échec la statrégie du NOW , ces peuples ont toute mon admiration et mon respect : je préciserais même que , si j’étais jeune au chomâge ou effectuant un emploi sans intérêt , j’irais combattre avec eux.
                    CAPPICI sinior « edouard »


                    • ELCHETORIX 20 octobre 2009 15:03

                      Mais « camarade » , cela fait deux ans que je suis à la retraite !
                      et en 2012 , lorsque NAGY DE BOSCA , aura quitté la scène politique de mon beau pays , il n’y aura plus aucuns militaires en AFGHANISTAN , mais aussi en AFRIQUE NOIRE ET AILLEURS ;
                      L ’ argent du contribuable servira mieux pour la gratuité des soins des 8 millIons de pauvres en FRANCE,et moins de taxes pour tout le monde .
                      On s’occupera mieux des SDF , des travailleurs pauvres , de l’éducation de base pour tous etc ...
                      Sans oublier d’élever le niveau de vie élémentaire de beaucoup de peuples de la planète .
                      Il y a « du pain sur la table » pour améliorer le sort de tout un chacun .
                      FERSTANDEN , herr « edouard » !


                      • Thucydide Thucydide 20 octobre 2009 20:13

                        Mouais... c’est ce qu’on a dit pour l’Irak, on voit le résultat.
                        Alors je me demande si vous y croyez, à ce que vous dites ?

                        Si oui, c’est que

                        • soit vous êtes aveugle
                        • soit que votre base de données est désespérément vide.

                        Si non, c’est que

                        • soit vous êtes un fieffé menteur,
                        • soit que vous êtes un lamentable manipulateur.

                        Pour ne rien vous cacher, dans chacun des deux cas, je retiendrai par charité la seconde hypothèse.

                      • Internaute Internaute 20 octobre 2009 16:36

                        Il y a un peu de vrai dans cette analyse bien qu’il y manque le principal. Les interventions américaines ne se font que par le chantage qu’exerce le pouvoir juif sur les élections et nominations américaines. On peut estimer que ce n’est pas la cause principale des guerres américaines mais de là à l’ignorer totalement comme dans cet article, c’est plus que douteux. Il suffit de suivre depuis des années les manipulations menées contre l’Irak puis contre l’Iran par les lobby juifs aux USA et en Europe pour comprendre que ce sont bien eux qui aiguillonnent la Maison Blanche.

                        Le seul état laïque et un peu démocratique au moyen Orient était l’Irak de Saddam Hussein. Peu importe, les juifs l’avaient dans le nez. Il a signé son arrêt de mort le jour où il a dit qu’il était le successeur de Saladin et de Nabuchodonosor. Pour l’Iran c’est le même topo. Le pouvoir juif ment sur les déclarations d’Ahmadinejad concernant l’Israël et espère fait chanter les présidents occidentaux pour entrer en guerre contre l’Iran.

                        La raison du pétrole, sans cesse invoquée ici et ailleurs ne tient pas. Comme par hasard il s’agit toujours d’un des tout premier producteur mondial et aussi d’une des toutes première armées au monde. On nous fait le coup à chaque fois. Elle ne sert qu’à cacher la main sioniste. Tous les Etats qui ont du gaz ou du pétrole, sans exception aucune, sont ravis de le vendre aux US même les plus anti-américains comme le Vénézuéla de Chavez qui compare Bush au diable en pleine ONU. Il n’y a donc aucun besoin de mener une guerre extrêmement couteuse (1 million de $ par soldat par mois et le gallon d’essence à 400$ au lieu de 4 aux USA) pour assurer son approvisionnement. Qui peut s’imaginer que les USA pourraient maintenir par la force la sécurité sur des champs pétroliers peuplés de quasi un milliard d’individus qui seraient contre eux ? C’est tout simplement stupide.
                        Il est bien plus facile de créer des co-entreprises comme l’Aramco en Arabie-Saoudite et d’avoir quelques bases dans des pays devenus amis que de vouloir contrôler les talibans, les pakistanais, les Pachtounes, les chiites et pour finir les avoir tous contre soi. Cet article ne résiste pas à la première analyse.

                        Les USA et l’Israël sont le principal danger pour la paix mondiale. Leur propagande, souvent trés intelligente, se retrouve partout même sur le net.


                        • ELCHETORIX 20 octobre 2009 17:10

                          non , leur propagande n’est pas intelligente , elle est maléfique et insidieuse , mais les peuples de tous les continents , ne se laissent plus enfumer par leur média ,et leur film et leur culture qui ne font que l’apologie de leur prétendue " zupériorité morale , intellectuelle et technologique.


                        • sentinelle 20 octobre 2009 16:58

                          « le vainqueur est celui qui peut et veut encore combattre alors que l’adversaire ne le veut plus et ne le peut plus ». Von der Goltz a remarqué également que « dans le combat il ne s’agit pas tant d’anéantir les combattants ennemis que d’anéantir leur courage ».

                          les militaires yankees et otanistes n’en peuvent plus.....que se soit en afghanistan, mais en irak aussi.....en pensant que le prepositionnement des troupes ne serait qu’une formalité, l’occident a fait une erreur qui lui sera fatal, voilà ou mene la suffisance, l’arrogance et le racisme.....la defaite juste devant d’eux mais ils n’osent la regarder en face.....pendant combien de temps encore ? qu’ils n’ouvent qu’un oeil ...ils s’apercevront qu’il est tard, trop tard...

                          http://www.alterinfo.net/Les-soldats-US-et-UK-en-Afghanistan-n-en-peuvent-plus_a38185.html


                          • ELCHETORIX 20 octobre 2009 17:03

                            herr jules-edouard ,
                            il y a un exemple et d’autres , en cherchant bien , mais j’ai la flegme , en AFRIQUE DU SUD où régnait l’apartheid , Mr MANDELA , après 40 ans de « prison » est devenu président de ce pays qui a réussi la période post-coloniale de l’apartheid , sans haine , ni violence , ni vengeance !
                            Qu’en dîtes-vous , TOVARICH JULES-EDOUARD ?


                            • ELCHETORIX 20 octobre 2009 18:28

                              cela confirme qu’un nouvel état peut construire un nation avec ses forces vives et non à l’aide d’une puissance extérieure qui joue sur les divisions ethniques ou sociales .
                              L’ A S n’a pas de ressources énergétiques et , donc , n’est en rien convoirée pars les états-prédateurs occidentaux _ ceci explique cela .
                              Mest -avis que l’ IRAN et tous les états musulmans islamiques ou non , ont des civilisations assez anciennes pour être capable d’organiser une nation tout aussi prospère et paisible que l’AFRIQUE DU SUD .
                              encore faut-il que les états-prédateurs leur « fichenr la paix » ;
                              .
                              Me suis-je bien fait comprendre GOSPODINE jules-edouard  !


                            • ELCHETORIX 20 octobre 2009 18:32

                              j’ai omis de vous préciser que l’état « hébreux » soutenait le régime de l’ APARTHEID , de « l ’ ancienne afrique du sud  » !
                              cappicci sinior jules-edouard :


                            • benoit benoit 20 octobre 2009 17:55

                              bonjout,

                              je note que beaucoup de questions précises ont été envoyé à l’auteur sans réponse.

                              Il ne suffit pas de rédiger un article bien illustré il faut aussi expliciter ses zones obscures sinon c’est un monologue.

                              A bon auteur, salut... 


                              • Thucydide Thucydide 20 octobre 2009 18:42

                                Iran, Irak, Israël, Afghanistan... Ce ne sont plus là que des épi-phénomènes stratégiques dans ce qui n’est qu’une réorientation très inquiétante de la prétendument défunte guerre froide.
                                Les USA avaient un rival, l’URSS. Aujourd’hui, ils se retrouve face à une puissance colossale protéiforme, le BRIC.

                                Reprenons un peu :
                                Projet d’oléo-gazoduc ? Il a plus de trente ans, mitonné par le pétrolier US UNOCAL.
                                C’est à lui que nous devons les trente années de boucherie afghane qui s’étend maintenant au Pakistan.

                                Mais je m’étonne que cet article nous replonge dans la sinistre ronde infernale Israël, Islam, Irak, chiites et compagnie, alors que le fond du problème est ailleurs, pour un enjeu beaucoup plus important.

                                L’Asie Centrale  : énormes gisements d’énergie au cœur du Monde, avec quelques riverains aussi ridicules que la Chine, L’Inde, La Russie, l’Iran...
                                L’ensemble représente un homme sur deux, l’essentiel des ressources énergétiques et minérales du globe, un énorme potentiel agricole, des peuples adossés à des siècles de civilisations brillantes autant que dynamiques.

                                C’est cela, l’enjeu et il n’est pas besoin d’être expert introduit en confidences pour soupçonner de forts relents de CIA derrière les troubles récents au Xinjiang. Nous n’avons pas fini d’en parler.

                                Par ailleurs l’URSS est morte, vive la Russie ! Elle est là, et bien là , avec sa Sibérie dont la forêt est de plus en plus gérée par des chinois et le gaz de plus en plus indispensable à nos chères demeures européennes.
                                Et les mégawatts Kazakhs passent pour l’instant sur son territoire avant d’arriver chez nous (la Tchétchénie... tiens donc ?) quand ce n’est pas par la Géorgie (Ah bon ? Quelle coïncidence !)

                                L’enjeu nous le connaissons tous, c’est de savoir qui va profiter et comment de l’effondrement de la puissance économique US, laquelle déchaîne guerre sur guerre pour tenter de garder sa place.
                                Ce n’est d’ailleurs pas tellement qui mais quelle alliance au sein du BRIC autour duquel gravite de plus en plus le Japon, car la loi de gravitation universelle est précisément universelle et vaut aussi pour les nations.


                                • ELCHETORIX 20 octobre 2009 19:54

                                  globalement parlant , vous avez tout à fait raison , mais la suprématie de l’une ou l’autre grande puissance va se jouer , comme du temps de la GUERRE FROIDE , càd , au moyen de nations limitrophes et périphériques au nouvel EMPIRE ; ces états que vous avez mentionnés sont en 1ère ligne , si j’ose dire !


                                • Thucydide Thucydide 20 octobre 2009 20:41

                                  Oui Elchetorix, votre scénario est assez réaliste, mais je préfère ne pas trop m’aventurer sur ce terrain miné, parce que s’il est vrai que l’Histoire se répète, elle le fait aussi dans les coups de théâtre imprévus.
                                  La guerre dans les pays limitrophes a déjà commencé de puis un bon moment mais l’échelle n’est plus du tout la même.

                                  • Au Kosovo, pour déstabiliser la Serbie, y aller en « représailles » pour emmerder la Russie et obliger l’UE
                                  • En Tchétchénie, histoire de faire sortir de la fédération de Russie les droits de passage du pétrole de la Caspienne et (déjà) Kazakh.
                                  • En Ossétie, pour intimider le pipe Géorgien et garder le contrôle de l’approvisionnement occidental, tout en réaffirmant bien fort et bien significativement le réveil Russe.

                                  Il est vrai que pour l’instant, l’Occident essaie de trouver le chemin le plus sûr pour s’assurer de l’Asie Centrale et à moins d’envahir Russie ou Chine, ce qui est impossible, il ne reste que de forcer le passage en Iran, en Afghanistan ou au Pakistan.
                                  D’un point de vue purement propagandiste, l’Iran est la cible la plus confortable, celle sur qui on peut broder les plus belles histoires pour soulever l’émotion des opinions publiques occidentales (islam, dictature, fusées, bombes, on connaît la chanson)
                                  .
                                  Ça marche, la preuve par Jules-Édouard ! smiley))

                                  Mais il y a d’autres fronts : dans BRIC, il y a Brésil et là, il faut plutôt regarder du côté de la Colombie et du Honduras car sans Amérique du Sud il n’y a plus de Brésil et que le désordre en Amérique du Sud passe par la fragilisation de Chavez.


                                • ELCHETORIX 20 octobre 2009 21:34

                                  ok , je suis assez en symbiose avec votre analyse très pertinente !


                                • Gilles Bonafi 20 octobre 2009 22:43

                                  "Mais je m’étonne que cet article nous replonge dans la sinistre ronde infernale Israël, Islam, Irak, chiites et compagnie, alors que le fond du problème est ailleurs, pour un enjeu beaucoup plus important.« 
                                  Il me semble que l’on parle beaucoup de l’Iran en ce moment, non ? Un attentat n’a-t-il pas eu lieu le 18 octobre en Iran ? L’Iran n’accuse-t-il pas Washington et Londres ?
                                  Je suis désolé mais c’est l’actualité qui nous replonge dans »cette sinistre ronde infernale« .
                                  Lire :

                                  Iran : Attentat dans le sud-est : Washington et Londres accusés ...En ce qui concerne les USA, le dollar est HS à l’image d’une économie agonisante. A part la guerre, je ne vois pas d’autres alternatives. Une fuite en avant qui précipitera l’amérique et le reste du monde dans le chaos.

                                  Il serait souhaitable de sortir des analyses simplistes »méchants musulmans/méchants juifs". N’oubliez pas Sun Tzu !


                                • Thucydide Thucydide 21 octobre 2009 08:33

                                  Mais où ai-je commis une analyse simpliste méchants trucs, vilains machins ? Ce n’est sûrement pas mon genre, bien au contraire !

                                  Actualité... laquelle ?
                                  Si vous lisez attentivement mon post (je pensais pourtant m’être exprimé assez clairement) vous noterez que je pense que l’affaire iranienne vaut d’abord par la facilité des arguments qu’elle offre aux opinions publiques... des démocraties occidentales qui cherchent précisément à maintenir la chape de plomb qu’elles ont étendues sur le monde à la fin du 19éme pour leur plus grand bénéfice.

                                  L’actualité qu’on nous déverse à pleins tombereaux consiste d’abord en une focalisation artificielle vers un argumentaire commode pour justifier les mochetés qu’on pourrait avoir à commettre au cas où.
                                  L’indécence, l’obscénité de cet argumentaire consiste à remuer sans relâche les émotions avec la sinistre Shoah qui est d’ailleurs et pour toujours notre honte à nous tous seuls, pas celle des autres
                                  Pour faire bonne mesure on met face à Israël une odieuse tyrannie, un choc de civilisation et tout le toutim... nous avons déjà donné, nous avons vu, nous avons compris.

                                  L’Iran est un bon sujet de propagande
                                  Justement ce que vous dénoncez : musulmans par ci, juifs par là, quand la vraie raison, est sa place stratégique à côté du Kazakhstan.
                                  Là ou les dés se jettent entre Russie, Chine et Inde.
                                  Ne pas prendre cela en considération relève de l’amputation pure et simple d’un état évident du monde, et c’est mon point de désaccord avec vous : la vraie motivation du drame Moyen-Oriental, depuis la chute de l’URSS qui a laissé une place de choix libre : celle de challenger des USA, c’est là qu’il faut la chercher, pas dans les bonnes excuses.

                                  Et l’actualité me donne raison ce matin, avec la suspension des négociations de Vienne... tant que la France et le zébulon qui s’agite à sa tête seront présents : ils ont compris où est notre point faible, ils ont bien observé le cirque du G20, ils renégocient avec nous,...
                                  Ils jouent au chat et à la souris.

                                  Ce sont les iraniens qui ont fait du jeu d’échec la petite merveille de stratégie et de tactique qu’il est devenu, et croyez-moi, ils savent parfaitement sur quelle case il convient de fixer le fou français pour rendre pat le roi américain, pendant que nous nous énervons inutilement.

                                  Évidemment, je n’écarte pas l’hypothèse du déclenchement d’une guerre, c’est depuis toujours la seule façon qu’à jamais eu l’occident de satisfaire ses appétits, et en ces périodes de pénurie, c’est plus que probable.
                                  Mais... les USA sont ruinés, l’Europe s’est suicidée avec la seconde guerre mondiale donnant ainsi l’occasion de mettre un terme à la sauvagerie colonisatrice.

                                  Ce ne sont ni l’un ni l’autre qui empêcheront quoi que ce soit, un nouvel ordre financier et diplomatique se met en place et nous sommes déjà sur le bas côté et manifestement nous sommes prêts à tout tenter pour nous désembourber.

                                  C’est là qu’est le danger : en nous, pas en Iran.

                                  Je suis d’accord avec vous, on ne peut rien tirer de valable tant quand ne sortira pas d’un simplisme facile.


                                • Gilles Bonafi 21 octobre 2009 10:52

                                  Enfin, nous commençons à aborder le vrai problème : nous mêmes ! Un jour, nous comprendrons enfin que ce monde n’est que le reflet de ce que nous sommes.« Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes. »Jacques-Bénigne Bossuet.
                                  Il existe un document exceptionnel à voir pour comprendre :

                                  L’ennemi intime n°1 puis les autres de 1 à 6.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès