Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël comme thermomètre des évolutions mondiales vers le conservatisme et (...)

Israël comme thermomètre des évolutions mondiales vers le conservatisme et l’économisme

Simon Peres a dit un jour qu’Israël est un thermomètre du monde, signalant sans doute une sorte de synchronicité entre les tensions au Proche-Orient et celles dans d’autres zones à risques géopolitiques. Mais Israël n’est pas uniquement le théâtre d’un affrontement entre deux populations. C’est aussi un laboratoire expérimental des évolutions humaines. Un pays aussi petit qu’il est fascinant et innovant par ce qu’il révèle sur les tendances sociales. Un théâtre de multiples expériences menée par des déracinés venus s’enraciner dans cet Etat et chercher sans doute des réponses qui n’existent pas. Israël, c’était à l’origine le seul Etat qui vive une épopée au XXe siècle comme disait Moshé Dayan. Bref, un Etat qui en 1948 est entré de plain-pied dans son Histoire, pas comme l’Afrique dirait Sarkozy. Un Etat à cheval sur les temps modernes de la Belle Epoque, de l’Allemagne de Guillaume II, de l’Angleterre colonialiste, mais façonné avec l’appui de la technique la plus actuelle, les chars, les avions, les laboratoires, les universités, la grande culture. Et donc les conditions d’une modernité sociale qui arrivera. Israël dans les années 1960-70, ça ressemblait un peu à Woodstock. Avec les kibboutz, ces structures économiques collectives rappelant les communautés hippies. Et puis des villes modernes, festives, foisonnantes, Jérusalem, alors traditionnelle mais rebelle, moins que Tel Aviv, et ouverte aux expériences nouvelles. En 2008, tout a changé. Alors qu’Israël se prépare à fêter ses 60 ans, quelques billets écrits là-bas et traduits dans Courier International méritent un détour car on y perçoit quelques traits contemporains assez marqués pour qu’on y porte une attention méritée. Deux phénomènes sociaux sont emblématiques des tendances contemporaines.

En premier lieu, la fin des kibboutz et de l’esprit collectif, éthique et humaniste sur lesquels ils se sont construits voici presque un siècle, dans le sillage des pensées fouriéristes et marxistes. Puis développés dans le contexte des années enchantées, surfant avec les expériences hippies, la contestation gauchiste, le souci de partager le fruit d’un labeur et de diriger ensemble une activité économique dans une structure pratiquant la cogestion. Cette époque est maintenant révolue et les derniers kibboutzim votent une rupture avec le passé qui n’est pas sans rappeler celle de Sarkozy. Fini ceux qui, selon les juges sur le terrain, passent pour des individus à la traîne se laissant porter par ceux qui bossent. La rémunération au mérite et les principes de l’économie de marché ont été décrétés. Celui qui travaille plus gagne plus. C’est, comme on dit, très tendance. A lire donc dans CI cette traduction du journal Ha’aretz où est raconté l’épopée du kibboutz Degania Aleph, en voie de privatisation pour en faire une structure adaptée au marché, sur fond de délestage des anciens idéaux inspirés du marxisme et de l’espoir de faire prospérer un homme nouveau. Un anthropologue darwinien dira que cet homme n’est plus adapté au milieu contemporain bâtit avec les règles et les principes du marché et du travail érigé en marchandise. Ce qui semble raisonnable. Avec un PIB par habitant dépassant les 16 000 euros, Israël peut être considéré au même rang qu’une des 27 nations de l’Europe, mieux placée que la Pologne ou la Slovaquie.

En second lieu, un autre phénomène social à interpréter sur deux axes. La tradition, le retour aux sources culturelles et religieuses, l’intransigeance et ses relents d’intégrisme. La partie juive de Jérusalem est en passe de devenir entièrement occupée par des juifs orthodoxes. Une brève à lire, encore dans Ha’aretz (équivalent du Monde). En à peine dix ans, Givat Hamivtar, un petit quartier du nord de Jérusalem, a changé de peau maintenant que la plupart de ses habitants laïcs et « aisés » ont été remplacés par des familles orthodoxes. Les écoles laïques ont perdu peu à peu leurs élèves. Fini le temps ou un samedi on pouvait démarrer sa voiture sans se vouer à la vindicte des voisins respectueux du shabbat. Le billet raconte l’histoire d’une famille laïque qui n’a pas pris la décision de migrer vers Tel-Aviv, mais est parti dans le dernier quartier encore laïc, qui semble-t-il, est promis à tomber d’ici quelques années sous le joug des religieux faisant de Jérusalem une cité quasiment théocratique.

Ces deux tendances méritent d’être analysées. D’un côté, les membres du kibboutz moderne épris d’aventure libérale, entraînés à liquider une tradition collectiviste et autogérée pour que les plus actifs produisent et soient récompensés et ça marche en plus. De l’autre, les intégristes orthodoxes prenant un essor sans précédent alors que la nation israélienne affiche une santé économique enviable (mais inégalitaire au possible). N’est-ce pas un miroir de cette Amérique prospère (et inégalitaire), mais avec un fond religieux et traditionnel ayant porté GW Bush au pouvoir ? Israël reste quand même spécial. L’ascension des orthodoxes dans Jérusalem ne traduit pas forcément une tendance générale C’est peut-être un effet de regroupement communautaire de population partageant des valeurs et obsessions communes (à souligner, un effet démographique, les familles juives orthodoxes comptant plus de quatre enfants). Mais le fait est que le progrès économique ne produit pas un essor des tendances laïques. On pourrait parler de stabilisation et de dislocation intra-nationale entre des populations laïques plus ancrées sans doute dans l’économie et des populations archaïques trouvant dans l’orthodoxie un refuge, comme les Amishs aux Etats-Unis ou, mieux encore, les Mormons.

Les signes sociologiques produits par Israël se retrouvent partout dans le monde, avec des expressions plus marquées dans les nations où les traditions et la religion imprègnent puissamment le tissu social. C’est notamment le cas de la Turquie et de l’Anatolie avec ses métropoles marquées par l’Islam et se mesurant à la capitale laïque Ankara comme Jérusalem s’oppose à Tel-Aviv. On lira dans le même numéro de CI un billet traduit du journal Taraf où est évoquée la métropole Kayseri de plus d’un million d’âmes. Une ville pourvue d’un indéniable dynamisme économique, l’un des poumons industriels de la Turquie exportatrice, mais pourtant bien ancrée dans ses traditions et fidèle à une orthodoxie islamique souple certes, mais n’ayant peu de goût pour la laïcité radicale. La population de Kayseri souhaite que la polémique concernant l’interdiction de l’AKP s’achève, afin qu’elle ne trouble pas les affaires. Mais, dans la majorité, l’offensive menée au nom de la laïcité contre l’AKP n’est pas approuvée. Ce conservatisme modéré et ouvert est exposé à travers la figure du président de la Chambre de commerce locale, M. Boydak, grand exportateur, priant cinq fois par jour, une épouse portant le voile, mais pas ses filles.

A travers ces trois reportages, deux en Israël et un en Turquie, on voit se dessiner un signe très fort de l’évolution du monde. Et, pour les sociologues, une matière des plus précieuses pour interroger l’évolution du monde à travers ce qui paraît à première vue comme un paradoxe. Le progrès des sciences, communication, techniques, la croissance économique, tout cet ensemble aurait dû pousser les sociétés vers l’ouverture et la modernité culturelle qu’on croyait être un passage obligé par lequel l’homme évolue et franchit les portes du temps dans un sens du progrès que la sociologie a identifié. Notamment Nisbet qui dans les années 1960 croyait irréversible le déclin de la tradition, tout comme Toffler qui lui était plus prudent dans sa conception du choc du futur. L’Histoire donnait des signes « positifs ». En 1970, on pouvait voir des filles en minijupe à Kaboul et Téhéran. Mais, en 2008, en dépit de cette incroyable croissance, ce développement technique, les traditions persistent et même se renforcent, dans des nations pourtant relativement riches. Ensuite, les différences observées dépendent de la culture et la géographie. En Israël, on sent que des regroupements entre gens de culture similaire se produisent. Acceptation du même, rejet de l’autre. Mais, en Italie, le succès de la ligue du Nord montre aussi ces comportements « archaïques » dans cette partie industrielle très riche, mais propres à l’Histoire et la culture de ce pays. Et, aux States, le fondamentaliste rural mais aussi pratiqué par les élites blanches bien insérées participe d’un même phénomène mondial dont il faudra bien tenir compte.


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 11:53

    SI ISRAEL EST LE THERMOMETRE DU MONDE ET BIEN LE MONDE EST MOURRANT


    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 11:55

       cest dingue que pas une fois tu parle du conflit ou tu utilise le mot palestinien,pourquoi ?


    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 11:57

      "Et donc les conditions d’une modernité sociale qui arrivera. Israël dans les années 1960-70, ça ressemblait un peu à Woodstock. "je comprend pourquoi tu te definis comme un ecrit-vain


    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 12:31

      "L’Histoire donnait des signes « positifs ». En 1970, on pouvait voir des filles en minijupe à Kaboul et Téhéran."ces photos ne representaient absolument pas la réalité,réalité voulu par l occident civilisateur,on peut meme dire que le projet d ataturk etait contre nature et je suis scié que cela ait marché si longtemps,serieusement transformer les reste du califat en etat laic,cest dement et encore plus dement cela a marché ,il est donc normal que la population en ai assez de cette laicité forcé "Mais dans la majorité, l’offensive menée au nom de la laïcité contre l’AKP n’est pas approuvée"

      israel,cest une autre histoire,apres les debut romantique du sionisme,la triste réalité du terrain a transformé les israeliens en soldat occupant,colonisant la cisjordanie ,tuant des millier de civil http://www.btselem.org/english/statistics/Casualties_Data.asp?Category=1 ,il se produit alors une sorte de fuite en avant des autorités,de la population qui est de plus en plus conservatrice,il y a deux ans je suis allé en israel avec le secour catholique,et quelque chose m a marqué plus que tout,une nana d’une organisation humanitaire israelienne de gauche(tres jolie )nous disait que les colonies resterai et que le mur serai la nouvelle frontiere.ce que je veux dire,cest que meme les opposant sont contaminé par la pensée ambiante et sont formaté profondement,cest dingue que la personne qui est sensé proteger les palestiniens ne puisse IMAGINER la situation differement.

      en israel des 18 ans les jeunes travaillent dans les aéroport et autre lieu sensible ,histoire d’insufler un sentiment nationaliste et de les mettre devant leurs responsabilité,melanger à cela une dimension religieuse et puis vous avez un bloc homogene.

      le lendemain de la 1er guerre israelo arabe avec le vol des terres palestiniennes,les juifs sionistes ont transformé david en goliath et toute la grandeur du peuple juif,ce grand peuple de penseur persecuté,inventeur de grand principe humain s’est eteint.et cest une tres grande perte,mais israel ne peut tout justifier par la shoa


    • ZEN ZEN 2 mai 2008 12:20

      Israël n’échappe pas aux dures lois du néo-libéralisme et les inégalités y sont cruelles, renforcées par un racisme qui ne dit pas son nom...

      http://www.monde-diplomatique.fr/2007/06/RAPOPORT/14805


      • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 12:51

         

        super jacob

         

        trop de mensoge comme d hab avec toi

        Le sondage réalisé par le Centre pour la Lutte contre le Racisme en Israel montre que la majorité des Israéliens ne veulent pas de leurs voisins Arabes.

        Le sondage montre de fortes attitudes anti-Arabes chez les Juifs israéliens ; Il révèle, entre autres, que la moitié des Juifs israéliens ne veulent pas des Arabes en Israel, et que 40% pensent qu’Israel devrait encourager l’émigration des Arabes.

         Les autres membres de son parti ont eux aussi accusé le coup. En effet, il n’y a que peu de temps qu’Ehud Barak, le chef du parti travailliste, a présenté ses excuses aux Juifs orientaux, admettant que depuis le début, son parti se comportait avec arrogance et qu’il n’avait pas su apprécier les sentiments et valeurs des Orientaux

         

         

        Civiques en Israël (Association for Civil Rights in Israel – ACRI) dresse un tableau sinistre : augmentation du racisme, restrictions aux libertés individuelles et discrimination s’exerçant jusqu’au sein de la Knesset : et encore, il se contente d’enlever la couche de venir, sans creuser plus profondément.

         

         

         

         

        Publié samedi, ce rapport révèle que les jeunes israéliens sont bombardés d’images racistes et stéréotypées, et que leurs opinions se sont développées en conséquence : plus de deux-tiers des adolescents israéliens sont persuadés que les Arabes sont moins intelligents (qu’eux), ne sont pas cultivés et sont violents. Plus d’un tiers des adolescents israéliens ont carrément peur d’eux.

         

         

         


         

         

        Le rapport devient encore plus sombre lorsqu’il cite un sondage sur le racisme, commandité par l’ACRI, et effectué en mars 2007. Ce sondage a montré que 50 % des Israéliens ayant accepté de répondre aux questions ont indiqué qu’ils n’accepteraient pas d’habiter dans un immeuble où vivraient des Arabes, ne se lieraient pas d’amitié avec des Arabes, ni ne laisseraient leurs enfants le faire, et ne permettraient pas à un Arabe d’entrer chez eux.

         

         

         

        50 % des répondants ont également indiqué qu’ils pensaient qu’Israël devrait encourager ses citoyens arabes à émigrer.

         

         

         

        Le racisme augmente, en Israël, indique le rapport : en 2006, il y a eu une augmentation de 26% des agressions racistes contre des Arabes, tandis que le sentiment général de haine à leur encontre avait redoublé.

         

         

         

         

         

        Le renforcement d’une image négative (des Arabes)

         

         

         

        L’ACRI affirme que les médias ont joué un rôle essentiel en attisant les flammes, intensifiant le caractère négatif et terrorisant de l’image de l’Arabe.

         

         

         

        La Knesset elle-même n’est pas à l’abri des foudres du rapport, puisqu’elle adopte des lois qui nient les droits des citoyens arabes d’Israël devant l’Assemblée, conditionne certains droits sociaux au service militaire, et exige de ses parlementaires arabes qu’ils prêtent serment en jurant allégeance à un Etat « juif ».

         

         

         

        Le rapport consacre un chapitre spécial à la loi JNF, récemment adoptée, qui n’autorise la location de terres du Fonds National Juif [Jewish National Fund – JNF] – qui représentent 13 % de toutes les terres appartenant à l’Etat israélien – qu’aux seuls juifs.

         

         

         

        D’après le rapport, les Arabes israéliens sont en butte à des contrôles au faciès incessants, qui font d’eux des menaces pour la sécurité ; ils génèrent des traitements dégradants et humiliants dans les aéroports et dans tous les lieux publics.

         

         

         

        De plus, durant la Deuxième guerre du Liban, quelque 40 % des citoyens israéliens tués étaient des Arabes israéliens ; nombre de ces décès étant dus à un très grave manque d’abris. Néanmoins, la restauration et la fortification des villes arabes restent, d’après le rapport, ridiculement indigentes.

         

         

         

        « Ce rapport ne m’a nullement surpris », nous a indiqué samedi dernier le parlementaire Mohammad Barakeh, secrétaire du parti Hadash.

         

         

         

        « Personne ne peut jouer la surprise. Ces constats ne sont qu’un résultat naturel des ragots racistes des dirigeants politiques, ainsi que de la politique raciste mise en place et appliquée par les gouvernements israéliens successifs à l’encontre de la population arabe, tout au long des soixante années passées. »

         

         

         

        « Un tel racisme », a ajouté M. Barakeh, « ne peut être soigné qu’en changeant la mentalité raciste du gouvernement israélien. »

         

         

         

        « Le racisme est désormais la norme, dans la société israélienne », a indiqué le député à la Knesset Ahmad Tibi (du Ta’al, Liste Arabe Unie), qui a conclu : « Israël est pourri de racisme, jusqu’au trognon

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        bey alors ton israel magnifique ou tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil,tu l as revé mon non pote et je parle meme pas des juifs noir etioppiens qui sont rejeté de partout,sauf de l armée,onse demande pourquoi

         

         

         

         


      • armand armand 3 mai 2008 12:25

        Fonzibrain :

        T’es véritable un pauvre c...n, dont le parti-pris systématique te fait envisager un phénomène en le sortant complètement de son contexte ; Si mes voisins essaient de m’assassiner régulièrement, s’ils apprennent à leurs enfants que je suis un pestifiéré, qui n’appartient pas à l’espèce humaine, et que c’est un devoir religieux de me supprimer alors effectivement, je vais me transformer en guerrier sans pitié et ma vision desdits voisins sera des plus défavorables.

        Si tu avais une once d’intelligence - ou d’honnêteté intellectuelle - dans ta petite tête, tu compulserais les manuels scolaires palestiniens, payés par des subventions européennes, d’alleurs, et tu t’interrogerais sur la vision du juif qui y est colportée.


      • fonzibrain fonzibrain 3 mai 2008 19:11

        a armand

        t as vu les gens te donne raison,c est vrai que toi tu nas pas de partit pris,

        en fait je vais te dire la vérité,il y a une dizaine d’anné,je penchais plus pour l existence disrael,je disais que le hamas a le culte de la mort et que israel a droit a un peu de terre,.

        et avec le temps et de nombreuse discussion je me suis rendu compte de mon erreur,ne pas confondre l heritage de la culture juive et l etat israelien,etat raciste et colonisateur,qui sait peut etre que toi auusi tu te rendra compte de ton erreur,on ne peut etre du cote de l oppresseur.

        pendant la guerre j aurai lutter contre les nazis et sauvé des juifs,aujourd hui israel est le goliath et on ne peut le soutenir


      • armand armand 4 mai 2008 11:02
         
        Rebelotte :

         

         

        Fonzibrain :

        T’es véritable un pauvre c...n, dont le parti-pris systématique te fait envisager un phénomène en le sortant complètement de son contexte ; Si mes voisins essaient de m’assassiner régulièrement, s’ils apprennent à leurs enfants que je suis un pestifiéré, qui n’appartient pas à l’espèce humaine, et que c’est un devoir religieux de me supprimer alors effectivement, je vais me transformer en guerrier sans pitié et ma vision desdits voisins sera des plus défavorables.

        Si tu avais une once d’intelligence - ou d’honnêteté intellectuelle - dans ta petite tête, tu compulserais les manuels scolaires palestiniens, payés par des subventions européennes, d’alleurs, et tu t’interrogerais sur la vision du juif qui y est colportée.


      • Serpico Serpico 2 mai 2008 12:39

        israel va sombrer dans l’intégrisme. Chassez le naturel, il revient au galop.


        • armand armand 3 mai 2008 12:27

          Pas de problème, Serpico, dans les pays arabes c’est déjà le cas. Alors pourquoi se plaindre qu’Israël s’arabise ? N’est-ce pas Fouad ?


        • armand armand 4 mai 2008 10:59
           
           
          Rebelotte :
           
          Pas de problème, Serpico, dans les pays arabes c’est déjà le cas. Alors pourquoi se plaindre qu’Israël s’arabise ? N’est-ce pas Fouad ?

        • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 12:46

          On voit même Ça à Jerusalem , de quoi faire râler 

          Eux et Eux aussi ! quel mélange !

          • Weinstein 2 mai 2008 13:56

            Le chat, la troisième photos est celle d’un mollah, mais c’est pas grave...

            Ils sont mignons sur la première photoIsraël c’est aussi ça !!


          • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 15:53

            @weinstein

             

            tu trouves ceux là plus mignonshttp://yv.gulik.ch/images/hamas1.jpg

             


          • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 13:03

            en France on a aussi nos


          • tvargentine.com lerma 2 mai 2008 13:30

            C’est avant tout une économie de guerre car un petit pays libre qui garanti la liberté à chacun (la presse est libre ainsi que les libertés fondamentales qui n’existent pas dans les pays autours)

            Il est vrai aussi qu’Israêl n’a pas la systeme de protection sociale ni d’aide sociale comme en France et c’est assez rigolo (c’est le mot) de voir des gens partir de France en se servant du "sentiment raciste de la France envers les juifs" et revenir d’Israêl car c’est pas le paradis décrit et l’installation c’est mal faite car personne ne vous aide ! (au secours la France je t’aimes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! on revient !!!!!!!!!!! )

             

             


            • Weinstein 2 mai 2008 13:33

              J’ai bien aimé l’article, bien que je me demande parfois si vous ne parlez pas d’un autre pays.

              Je vis depuis des décennies en terre de Judée-Samarie, et ce que vous dites est vrai en ce qui concerne le renouveau religieux, en fait celui-ci s’est particulièrement développé après la la guerre des six jours et bien sûr après la guerre de Kippour, le mouvement sioniste religieux dit "mizhahi" voyant un accomplissement des prophéties dans l’annexion de la Samarie et d’une partie de la Judée.

              Le miracle économique existe, 5% de croissance par an et depuis l’an dernier une autonomie économique totale, affranchie des "aides" américaines, en fin de compte des prêts (pas fous les Américains)et ce malgré un budget colossal voué à l’armée.

              Israël est divers, sa population de tous le horizons cultures d eplus des cent pays, plus de 60 langues sont parlées et il existe des programmes radios en Russe, Amaharic, Kurde, arabe, Yiddish,Français,Allemand, Ladino, Perse,turque etc

              Il me semble que lorsque l’on vit dans ce magnifique pays , on vit des miracles quotidiens, paroles d’athée, un pays hors normes pour un peuple qui ne l’est pas moins.

               

              Bien à vous.


              • Weinstein 2 mai 2008 15:56

                J’ai bien aimé l’article, bien que je me demande parfois si vous ne parlez pas d’un autre pays.

                Je vis depuis des décennies en terre de Judée-Samarie, et ce que vous dites est vrai en ce qui concerne le renouveau religieux, en fait celui-ci s’est particulièrement développé après la la guerre des six jours et bien sûr après la guerre de Kippour, le mouvement sioniste religieux dit "mizhahi" voyant un accomplissement des prophéties dans l’annexion de la Samarie et d’une partie de la Judée.

                Le miracle économique existe, 5% de croissance par an et depuis l’an dernier une autonomie économique totale, affranchie des "aides" américaines, en fin de compte des prêts (pas fous les Américains)et ce malgré un budget colossal voué à l’armée.

                Israël est divers, sa population de tous le horizons cultures d eplus des cent pays, plus de 60 langues sont parlées et il existe des programmes radios en Russe, Amaharic, Kurde, arabe, Yiddish,Français,Allemand, Ladino, Perse,turque etc

                Il me semble que lorsque l’on vit dans ce magnifique pays , on vit des miracles quotidiens, paroles d’athée, un pays hors normes pour un peuple qui ne l’est pas moins.


              • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 13:49

                a jacob

                "je ne nie pas certains problèmes...mais il faut se pencher sur les causes"

                retourne le probleme et tu commence a comprendre c est bien ca jacob


                • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 13:55

                  a Weinstein

                  http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/culture/20080409.FAP7269/israel_les _employes_dune_radio_pacifiste_assignes_a_res.html

                  ya meme des radios qui ferment en israel et les animateurs sont envoyé en prison et ensuite mis en residence surveillé,la cause:radio pacifiste


                • ZEN ZEN 2 mai 2008 13:51

                  Moi aussi, adolescent, je rêvais de kibboutz...

                  Israël ne serait pas mal s’il n’y avait pas cela :

                  http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/03/sur-la-carte-il.html


                  • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 14:42

                    Thierry Israël JACOB ,il est fier !!!!!!!!!!!!!

                    il nous fait de la poésie,o israel,je taime

                     

                    Nous sommes le peuple d’ISRAËL
                    modelé par cette terre
                    avec du sang et de la chair

                    la au moins tu dis la vérité

                    et puis pour la radio interdite,cest israel qui se dit un democratie !

                    jacob fait ton alyah,va vivre à sderot avec un peu de chance tu te prendra une roquette sur ta maison avec toi et ta famille, inchallah


                    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 14:53

                      jacob

                      j espere que tu n’a pas d’enfants,que tu leurs a pas inculqué des conneries pareil.

                      les jours d israel sont compté,les palestiniens se battront l’eternité s’il le faut,apres sderot et ashkelon toutes les villes seront à la porté des roquettes palestiniennes et les juifs partiront parcqu ils auront peur,regarde sderot,30 pour cent ont deja fui

                      tout ces morts pour rien,la palestine ne sera jamais juive,ce combat est vain.

                      dans 50 ans on enseignera a l école l echec du sionisme par la violence israelienne ;et peut etre qu il y aura un proces pour juger les criminel de guerre juifs


                    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 15:04

                      jacob l israelite,t es impayable comme gars

                      serieux pourquoi tu vas pas vivre en israel ?

                      si tu aime tant ce pays,mais vas y !

                      je suis pret à te payer ton billet,serieusement, c’est quand tu veux jacob,quand tu veux je te le repete je te paye ton alyah,je te paye meme 3 mois de loyer si tu veux j ai plein d’ argent alors ca me gene pas !!,sur israel magazine jai vu de jolie immeuble avec ascenceur de shabat et tout et tout !!!!!

                      j ai une question,lors de son retour en israel,faut il faire l armée ?

                      repond moi !


                    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 15:14

                      jacob...

                      "tu devrais émigrer à gaza ...son architecture, ses plages, sa mosquée, ses radios libres, ses journalistes indépendants, ses intellectuels...ses maçons, ses jardiniers, ses femmes en bikini, son rap, sa liberté de parole, d’aller et venir, ses élections...",, pourquoi pas, tant que judenfrei !!!

                      les aller et venir,t’es un comique jacob

                      weinstein :"Ne t’inquètes pas pour nous, nous tenons bon la barre",en est tu si sure,la victoire tu la vois pour quand,parce que bon ca fait deja 60 ans et les juifs ne sont pas en securité

                       


                    • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 15:25

                      c est marrant que tout les deux vous prenez des fotos de gens tres celebre et inteligent,pourquoi donc ?

                      vous avez un complexe d inferiorité ou quoi,vous savez cest pas parce que vous illustré vos propos de einstein ou dali que ce sera plus intelligent


                    • Weinstein 2 mai 2008 15:33

                      Fofon, malgré l’heure tardive et shabat qui approche laissez- moi vous dire ceci :

                      Nous sommes plus en sécurité en Judée-Samarie que dans n’importe qu’elle autre région du globe,apparente contradiction, ce pays il faut le mériter, il faut par conséquent un équilibre parfait en le corps et l’esprit, je pense que pour vous, lorsque Allah vous a créé il fut bien parcimonieux ! Vous n’avez ni l’un ni l’autre.


                    • Weinstein 2 mai 2008 15:36

                      Fonfon,c’est quoi cet avatar, un cochon hallal avec une ceinture de dynamite ?

                       


                    • Weinstein 2 mai 2008 15:00

                      Fonfon,

                       

                      Ne t’inquètes pas pour nous, nous tenons bon la barre.

                       

                      Shabat shalom.


                      • Weinstein 2 mai 2008 16:05

                        Fonfon,

                         

                        Ne t’inquètes pas pour nous, nous tenons bon la barre.

                         

                        Shabat shalom.


                      • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 15:28

                        alors ton alyah je te la paye !!!!!!!!!!!!!


                      • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 15:33

                        alors pourquoi des fotos de gens celebre ?7


                        • L'enfoiré L’enfoiré 2 mai 2008 15:55

                          Bonjour,

                          Quelqu’un voudrait-il un autre laboratoire que celui que représenterait Israël ? Il est beaucoup plus près de vous, Français. Juste au dessus de votre tête : la Belgique. Pas de guerre, pas de combat à mort, seulement un ensemble de personnes originaires d’une multitude de pays. Alors, vous ne comprenez pas. Vous ne cherchez pas vraiment à le faire. Il faut bien le dire. En vacances, on descend vers le sud, pas vers le nord. La politique est une affaire dont les plats se mangent toujours avec des sauces piquantes. En plus la coexistance et le goût du compromis, on connait. Notre démocratie existe jusqu’au bout des ongles. Pas de religions trop monopolistiques chez nous. Le pluralisme d’idées et de cultures, imposé ? En gratant un peu tout le monde en profite. Il y a des drames, c’est vrai. Le dernier dans un centre fermé de Merksplas. Nous sommes timides, mais nous nous soignons. C’est un bruxellois qui vous le dit.

                           

                           

                           

                           


                          • L'enfoiré L’enfoiré 2 mai 2008 15:56

                            J’ai oublié d’ajouté. Israël, je connais pour y avoir été. Je n’irai plus.

                            Bonne journée.


                          • Sébastien Sébastien 2 mai 2008 17:53

                            Et bien ne revenez pas. Quelle importance ?


                          • L'enfoiré L’enfoiré 2 mai 2008 19:50

                            Aucune, y a pas photo. Les photos sont ailleurs. Sous l’eau par exemple, j’ai bien aimé la plongée sous la surface et l’aquarium. C’est incontestable, c’est magnifique. Chacun son truc en plume ou à poil.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 2 mai 2008 19:53

                            Par contre, essaye de ne pas trop oublié du PIB qui est lui assez dépendant du tourisme.


                          • fonzibrain fonzibrain 2 mai 2008 16:00

                            tu m a fait rire sur ce coup la,mais bon

                            feu cheik yhacine,je me souviens d avoir été tres triste ce jour la et encore plus pour rantissi,et comme tu le sais tres bien,leurs morts n ’a pas fait baisser les violences,loin de la,encore des assassinat ciblé pour rien !!

                            jacob,israel pourra tuer tous les chefs palestiniens,jamais le peuple ne baissera les bras,jamais et tu le sais jacob,alors que compte tu faire ?

                            transferer ,steriliser ?

                             


                            • Weinstein 2 mai 2008 16:04

                              Après enquête complémentaire, Tsahal conclut que la famille de Beit Hanoun tuée en début de semaine, a succombé à l’explosion d’une charge portée par le terroriste visé par le tir d’obus de Tsahal. L’armée a indiqué que le missile tiré sur le terroriste était de faible puissance et n’aurait pu faire autant de dégâts. Vraisemblablement, une porte a été soufflée par l’explosion des munitions du terroriste et a mortellement touchée la mère et ses 4 enfants.  (Guysen.International.News)
                               

                              Voilà une information que les médias Français occulteront.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès