Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël : La paix dans la guerre

Israël : La paix dans la guerre

Des chiffres de la dernière offensive. Des chiffres de la colonisation. Des chiffres qui n’annoncent pas de paix. Des chiffres qui n’offensent pas la communauté internationale. Des chiffres sombres. 

C’est avec beaucoup de surprise et de colère que Joe Biden a condamné l’annonce d’Israël de construire 1600 nouveaux logements à Jérusalem-Est alors que l’Autorité palestinienne venait tout juste d’accepter la reprise des pourparlers.
 

Cette décision, qui vise à contenter les juifs ultra-orthodoxes, est lourde de sens puisqu’elle a lieu sur le territoire revendiqué par les palestiniens comme leur future capitale. Elle intervient aussi après que :

  •    Beyamin Nétanyahou, Premier ministre israélien, a permis la poursuite de la colonisation de Jérusalem-Est malgré un moratoire décrété sur les constructions en Cisjordanie.
  •    L’Etat hébreu a annoncé la mise en chantier de 112 logements dans une autre colonie de Cisjordanie.
  •    Israël a fait savoir, en novembre, qu’il allait construire 900 logements dans le quartier de Gilo au lendemain de la condamnation américaine de la colonisation.

Le quotidien Haaretz annonce aujourd’hui que ce sont en fait quelque 50 000 nouveaux logements pour la population juive qui sont en phase d’approbation, se situant pourtant sur la partie palestinienne.

Avec cette poursuite acharnée de constructions illégales, on voit mal comment Israël pourrait convaincre de sa volonté de faire la paix.

Le parti travailliste israélien envisage d’ailleurs de quitter la coalition du Premier ministre qui est selon eux un frein à la relance du processus de paix avec les palestiniens. Le ministre travailliste de l’agriculture a même ajouté que « la colère de Biden est justifiée, une grave erreur a été commise (par Israël) et il y a un prix à payer ».

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon et le chef de la diplomatie européenne ont également condamné la reprise de ces constructions.

D’ailleurs Politis n’a pas oublié de rappeler quelques chiffres qui en disent long sur la politique d’Israël et le laxisme inouï de la communauté internationale :

A Gaza

  •  Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 en 22 jours, quelque 1400 Palestiniens ont été tués, dont environ 300 enfants et des centaines de civils non armés, parmi lesquels plus de 115 femmes et 85 hommes de plus de 50 ans.
  • Des délégués d’Amnesty International ont enquêté à Gaza sur plusieurs attaques et conclu que la destruction s’était la plupart du temps avérée gratuite, délibérée et non justifiée par une « nécessité militaire ».
  • Des civils blessés sont morts simplement parce que les forces israéliennes ont fréquemment refusé de laisser passer des ambulances ou des équipes médicales.
  • Tout au long de l’opération « Plomb durci », les frontières de Gaza sont restées fermées, empêchant civils de fuir.

Dans le Sud d’Israël

  •  Les tirs de roquettes palestiniennes ont tué trois civils israéliens, en ont blessé 4 grièvement, 11 modérément et 167 légèrement
  •  6 soldats israéliens ont été tués lors des attaques de groupes armés. palestiniens.
  •  4 soldats israéliens ont été tués par des « tirs amis » de militaires israéliens.
  •  Les groupes armés palestiniens ont tiré plusieurs centaines de roquettes en direction du sud d’Israël (571 selon Israël).
  •  Des milliers de familles ont fui vers d’autres régions du pays.

Source : Amnesty International Belgique www.amnestyinternational.be/doc/article14961.html

 

D.Perrotin

Plus d’articles sur http://www.acturevue.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • mouqawama 13 mars 2010 04:33

    Comment ces prétendus représentants du peuple palestinien,en fait une milice supplétive de la violence coloniale sioniste peuvent ils encore participer à cette vaste mascarade qu’on appelle processus de paix ? d’interminables négociations qui n’ont eu pour tout résultat : la dépossession et le vol de plus 80 % des terres des habitants originels de la Palestine historique,des crimes à répétition,la judaïsation de Jérusalem et l’expansion des colonies en Cisjordanie occupée.Joe Biden sioniste parmi les sionistes comme tous ces pseudo envoyés spéciaux pour la paix au proche orient à lancer quelques phrases pour la forme,qui ne seront comme depuis un demi siècle suivis d’aucune réaction de la « communauté internationale » simple diktat des puissances occidentales, qui continue à nous présenter le sionisme criminel et son gouvernement d’extrême droite comme un processus fruit de la démocratie,c’est dire si les mots ont encore un sens !
    Le criminel Blair représentant du quartet pour la paix au proche orient,un menteur qui a sur la conscience la mort de plus d’un million d’Irakiens et c’est à de tels hommes dont l’alignement idéologique sur les fanatiques de Tel Aviv n’est plus à démontrer qu’il incombe de réaliser la Pax américana,quelques bantoustans sur le modèle des territoires Sud Africain sans continuité en guise de solde de tout compte.Tous ces assassins de masse sont engagés dans un processus de destruction du monde arabe et musulman avec à la clef le vol du pétrole,le contrôle de ce vaste ensemble par un soutien sans faille à des autocrates sans légitimité,transformés en de simples exécutants de l’agenda géopolitique atlanto sioniste dans la région.
    On tente de nous faire croire que les travaillistes ces prétendus colombes seraient différents des faucons,vaste fumisterie ! il suffit de se pencher sur le passif d’un Barak ou de l’increvable Peres pour mettre en lumière l’étendue de l’escroquerie,les dirigeants de l’entité coloniale sioniste ne poursuivent qu’un seul but l’édification du grand Israël avec l’aide du camp de la modération arabe (l’axe de la capitulation et de la soumission ).
    L’état palestinien ne verra jamais le jour, les sionistes n’ont jamais voulu la paix mais gagner du temps dans les simulacres de négociations et dans le même temps par la politique du fait accompli s’emparer d’un maximum de terre.
    Les mythes fondateurs de l’entreprise sioniste reposent sur des mensonges (peuple élu terre promise,peuple sans terre pour terre sans peuple) un nettoyage ethnique (800 000 palestiniens) des massacres de cvils (Deir Yasin 9 avril 1948 par les terroristes de l’irgoun,Kibya 1953 par les commandos terroristes de l’unité 101 du sinistre Sharon,la guerre des six jours,l’opération paix en Galilée de 1982 et les ignobles massacres de Sabra et Chatila,les crimes du Liban, opération raisin de la colère dans laquelle des civils réfugiés dans un camp de l’onu ont été massacré,les crimes de 2006 au Liban ,l’opération de 2008 à gaza paroxysme de l’horreur et du crime applaudie par toutes les chancelleries occidentales venant féliciter les bourreaux au lendemain de leur forfait.
    Il ne reste qu’une solution aux arabes du proche orient ,ceux qui ont encore un minimum de dignité c’est de s’armer en conséquence, fermer la porte au dialogue,le temps des palabres est définitivement clos, rendre coup pour coup à ces criminels se parant des oripeaux de la démocratie,créer des alliances militaires pour ne plus subir la traitrise et les mensonges de cette pseudo communauté internationale.
    Il serait curieux que des états unis fabrique du diable par excellence, nous vienne la solution d’un problème que les dirigeants de cette nation ont constamment alimenté, par un soutien sans faille aux bourreaux de Tel Aviv.
    Ce n’est pas sur Agoravox ou dans tous les médias gangrénés par l’idéologie sioniste
    qu’un papier à la hauteur de l’imposture sioniste sera diffusée,il faut en tirer les conclusions qui s’imposent ,la liberté d’expression oui tant qu’on reste très consensuel.


    • mouqawama 13 mars 2010 09:19

      erratum:a lancé


    • Mammon 13 mars 2010 14:16

      "Il ne reste qu’une solution aux arabes du proche orient ,ceux qui ont encore un minimum de dignité c’est de s’armer en conséquence, fermer la porte au dialogue,le temps des palabres est définitivement clos, rendre coup pour coup à ces criminels se parant des oripeaux de la démocratie,créer des alliances militaires pour ne plus subir la traitrise et les mensonges de cette pseudo communauté internationale.« 

      ... dites-vous, bien au chaud derrière votre ordinateur, probablement à des milliers de km de là...

      Bon, quelques petites questions :
      - qui fournit les armes ?
      - avec qui créer les alliances militaires ?
      - mode d’action préconisé contre les alliés d’Israël ?
      - combien d’arabes vont crever dans le cadre d’une guerre à mort contre Israël et ses 200 bombes nucléaires ?

      Sans réponse claire, on n’en est qu’au stade des »yaka« , »faukon"...


    • Leila Leila 13 mars 2010 08:41

      Hillary Clinton a déclaré sur CNN que l’annonce, pendant la visite de Biden en Israël, de nouvelles constructions à Jérusalem-Est pour les colons israéliens est une insulte à l’égard des Etats-Unis. Elle a téléphoné vendredi à Netanyahou pour blâmer cette décision qui sape le processus de paix. Voir l’article du Yediot Ahronot.


      • mouqawama 13 mars 2010 09:33

        @Leila
        Hillary Clinton est une inconditionnelle d’Israël comme de nombreux membres du gouvernement Us,penser que ces décisions se font sans l’aval préalable des états unis relève de l’infantilisme !
        Les états Unis sont les soutiens permanents de l’entreprise de dépossession du peuple palestinien ,les artisans des guerres scélérates au moyen orient,ceux qui pensent encore que leurs beaux discours devant les caméras du monde sont autre chose que de la communication sans effet sont de véritables naïfs.
        Il serait temps de vous réveillez et arrêter un peu de gober toute cette propagande médiatique
        « Processus de paix » hahaha.... la dernière farce à l’ordre du jour !


      • Leila Leila 13 mars 2010 09:53

        Mouquawama

        Je n’ai pas dit que ce n’était pas du cinéma. Depuis 60 ans les Etats-Unis font la pluie et le beau temps dans le Monde, et les Juifs font la pluie et le beau temps aux Etats-Unis. Le but d’Obama n’est pas de faire la paix au Proche Orient, c’est d’être réélu. Et sa réélection dépend des Juifs.

      • morice morice 13 mars 2010 18:03

        Vous avez remarqué qu’elle n’y mettra pas les pieds, dans ce fil, la courageuse zélote... préférant répandre son fiel et sa suffisance ailleurs... C’est une honte ici, une honte !


        le hic, c’est qu’elle ferait mieux de surveiller ces recherches.. elle a puisé l’image dans Google, ici :

        en oubliant le texte en dessous :
        ...merci d’avoir encore dans tes rangs des hommes comme André Gerin, député maire de Venissieux, qui a de grosses couilles marxistes pour dire que non, interdire la burqa, ce n’est pas stigmatiser l’Islam, c’est émanciper les femmes ; de grosses couilles marxistes pour lutter sur les deux fronts, celui des racistes islamophobes qui cherchent la guerre ethnique à tout prix et celui de certains gauchistes (quand est-ce que vous faites le ménage, au NPA ?) qui, au nom de l’antisionisme, sont prêts à accepter de défiler aux côtés de femmes voilées et de jeunes connards qui dessinent des croix gammées dans l’Etoile de David.
        Merci mon Parti, même si tu laisses dans la minorité des hommes comme lui qui pourtant te redonneraient des couleurs en réhabilitant une ligne dure, classe contre classe. En refusant tout autre clivage, car il n’y en a pas d’autres. Des hommes qui savent que le Noir, le Juif, le pédé, l’Arabe, ce sont des inventions du Capital pour fragmenter les colères, les monter les unes contre les autres et faire qu’on se trompe d’ennemi.
        Merci mon Parti de me rappeler que tu fus celui des Surréalistes qui toujours préférèrent la femme nue, libre, rieuse, comme dans un poème de Breton.


      • nilasse nilasse 13 mars 2010 11:20

        l’attitude de joe biden n’est qu’une blague. les états unis soutiennent et ont soutenus contre vents et marées Israël pour tout ses errements. israel est un pays criminel,construit au sortir de la seconde guerre mondiale pour les européens de confessions juives sur le dos de la population palestinienne. nous assistons,impuissant,a un génocide rampant. l’arrogance pathologique du peuple élu frise la maladie mentale,il y a encore peu de temps,l’ambassadeur turc etait humilié de manière scandaleuse. la France n’a pas été en reste non plus,il y a 2 ans,des soldats israéliens ont passé a tabac des diplomates français,les ont dépouillé et ont chié (au sens littéral) sur le drapeau de notre pays. que penser d’un pays fanatisé par un délire de persécution,hyper agressif et possedant 400 tetes nucléaires ? le sionisme est un cancer qui peut s’avérer fatal a la civilisation telle que nous la connaissons. qu’adviendrait il si entre deux tirades shoa business,un dirigeant israélien totalement dément utilisait la force de frappe nucléaire pour agresser un pays du moyen orient ??? pour finir,quant on voit nos dirigeants prendre leur consignes sur notre politique extérieure directement du saint siege de la knesset,c’est franchement inquiétant.


        • Pierre93 13 mars 2010 15:46

          Pour ceux qui s’intéressent à essayer de comprendre ce qui se passe en Israël, outre la lecture des écrits de l’historien Juif Israélien Shlomo SAND, il est aussi important de s’intéresser aux manoeuvres Britanniques lors de la 1ére guerre mondiale qui ont promis à la fois l’indépendance aux Palestiniens et la Palestine aux Sionistes.-----------------------

          Arthur Balfour Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
          Arthur Balfour

          Arthur James Balfour (25 juillet 184819 mars 1930), 1er comte de Balfour, Premier ministre du Royaume-Uni et chef du parti conservateur, célèbre pour son action en tant que ministre des Affaires étrangères pendant la Première Guerre mondiale.

          Né à Whittingehame, en Écosse (East Lothian), il siégea à la Chambre des communes dans les rangs unionistes (conservateurs) de 1874 à 1905.

          Il devint premier lord au Trésor et chef de la majorité gouvernementale à la Chambre des communes en 1891.

          Lorsque son oncle, Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil, 3e marquis de Salisbury, se retira en juillet 1902, Balfour prit la tête du gouvernement. Des dissensions à l’intérieur du parti unioniste provoquèrent sa chute en décembre 1905.

          La Première Guerre mondiale ayant éclaté, il oublia les querelles de parti et entra dans le premier cabinet de coalition dirigé par le Premier ministre Herbert Henry Asquith en 1915, en tant que premier lord de l’Amirauté. Lorsque David Lloyd George devint Premier ministre en décembre 1916, Balfour fut nommé au ministère des Affaires étrangères.

          Chargé d’obtenir le soutien des États-Unis aux puissances alliées, il dirigea, en 1917, la mission de guerre britannique en Amérique du Nord.

          En novembre 1917, il publia une lettre d’intention, devenue célèbre sous le nom de déclaration Balfour, qui indiquait que le Royaume-Uni favoriserait la création en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif. Il a été dit que l’objectif était de rallier le soutien de la communauté juive américaine à l’entrée en guerre des États-Unis au côté des alliés. Cependant, les U.S.A sont entrés en guerre le 2 avril 1917, tandis que la déclaration a été faite sept mois plus tard (le 2 novembre 1917). Néanmoins, durant cette période la Grande-Bretagne a mené une politique ambiguë visant à la fois, à rallier les Arabes de Palestine (contre l’Empire Ottoman) et les Juifs d’Amérique (contre l’Allemagne). Pour cela, la Grande-Bretagne promit à la fois l’indépendance au palestiniens et un état juif en Palestine aux Juifs du monde entier. La déclaration Balfour s’inscrit dans le cadre de cette diplomatie. Il a également été avancé que Lord Balfour avait de la sympathie pour un courant idéologique appelé sionisme chrétien.

          Après la Première Guerre mondiale, il représenta son pays à la conférence de paix de Versailles, en 1919 (voir Traité de Versailles (1919)), puis l’année suivante, à la première conférence de la Société des Nations, et dirigea la délégation britannique à la conférence de Washington en 1921.

          En reconnaissance de ses services, Balfour fut nommé chancelier de l’Université de Cambridge en 1919. En 1922, il fut fait Ier comte de Balfour.

          Il fut Président de la British Academy de 1921 à 1928.


        • yesman yesman 13 mars 2010 12:01

          haa la religion , c’est pas bon !!


          • mouqawama 13 mars 2010 12:12

            religion ?
            C’est aussi la religion qui a adopté le plan de partage de la Palestine en 1948 au mépris du sentiment et de l’avis des habitants de cette terre,le sionisme est une idéologie coloniale teintée de messianisme née en Europe,un produit du colonialisme occidental.


          • katalizeur 13 mars 2010 12:21

            @ tout le monde bonjour....

            @ yesman

            le sionisme n’est pas une religion.....c’est une ideologie rasciste et criminelle...

            je sais que tu sais...mais quand c’est re.re.re ;re.re dit c’est mieux.....dans quelques minutes l’ambassade va te donner l’angle de reponse...patience


          • ZEN ZEN 13 mars 2010 12:18

            L’état palestinien ne verra jamais le jour, les sionistes n’ont jamais voulu la paix mais gagner du temps dans les simulacres de négociations et dans le même temps par la politique du fait accompli s’emparer d’un maximum de terre.

            J’en suis tout à fait persuadé maintenant , après y avoir cru assez longtemps
            L’expansion territoriale fait partie des textes fondateurs
            Hilary fait les gros yeux pour l’opinion et les Juifs critiques de son pays et d’ailleurs
            A chaque fois qu’il y a eu négociation, les Israëliens en ont profité pour s’implanter un peu plus en Cisjordanie
            Seule la force arrétera la force
            Mais laquelle ?


            • katalizeur 13 mars 2010 12:34

              @ zen

              bonjour

              «  » seule la force arretera la force... mais laquelle. ; ??? "

              un petit élèment de reponse : je crois que gary cooper ne veut pas.....


            • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 13:49

              Esperons celle de la jeunesse Israelienne qui se rebelle et qui en a marre de vivre dans ce climat.

              En Israel le probléme sont essentielmemnt les vieux, forts de leur batailles gagnés 30 ans avant qui forcent une jeunesse qui n’a plus du tout la motivatio à aller au Charbon. En temoigne l’incoryable incompétance de cette armée pourtant sur entrainée et sur equipé lors des offensives au Liban.

              Si la jeunesse Israelien pouvait s’elever contre ses pères ce serait la plus noble et la plus justifiée des actions qu’Israel n’aurait jamais fait. Le probleme c’est qu’on leur fait une sorte de propagande de victimisation, qui les mets dans une posture ou ils pensent que le monde entier, et plus particulièrement le monde arabe les deteste. Seul les esprits éclairé sauront passer outre.

              De toute facon les Israeliens seront bien obligés de creer une état palestinien, le jour ou il y aura plus de musulmans que de juifs sur cette terre. Parce que je crois que les paletiniens se reproduisent plus vite. Est ce que deux états sauront meiux faire la paix qu’un seul.... ?


            • morice morice 13 mars 2010 14:03

              « J’en suis tout à fait persuadé maintenant » , et moi aussi hélas : on assiste au pire sabotage depuis des années ; Israël, versée fasciste avec ses dirigeants actuels, devenue théocratie et non plus démocratie, aura creusé sa propre tombe en moins de 20 ans.


              j’ai assez prévenu ici sur les tarés qui ont pris le pouvoir là-bas, et j’en ai marre qu’ici on nous trouve de fausses excuses pour empêcher les textes qui le disent de paraître. Oui, le pays à bien un nouveau MUSSOLINI.

            • Pierre93 14 mars 2010 09:46

              Un nouveau problème va se poser pour les Israéliens maintenant qu’il est devenu territorialement impossible de créer un Etat Palestinien, que faire des indigènes Palestiniens, les mettre dans des réserves ?

              « Un État palestinien est devenu impossible »

              Par Adrien Jaulmes
              06/01/2010 | Mise à jour : 17:15

              Réactions(351)

              .

              — >

              Sari Nusseibeh en mai 2009, lors d’une cérémonie à l’université de Louvain. Crédits photo : AFP
              INTERVIEW - Pour le pacifiste palestinien Sari Nusseibeh, Israël n’aura bientôt d’autre choix que d’intégrer sa population arabe.

              Sari Nusseibeh, doyen de l’université al-Qods à Jérusalem et intellectuel palestinien engagé, avait été l’auteur en 2002 d’un plan de paix cosigné avec Ami Ayalon, ex-chef du Shin Bet, le service de sécurité israélien.

              LE FIGARO. - La question de Jérusalem, qui a ressurgi en 2009, ne complique-t-elle pas la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens ?

              SARI NUSSEIBEH. - Tout le monde n’a eu de cesse de reporter la question de Jérusalem. On redécouvre soudain que c’est sans doute le principal problème. Et aussi que les données de ce problème ne sont plus les mêmes. Alors que les négociateurs travaillaient dans leur bulle à une solution de paix, la ville a profondément changé : la situation de 1967 n’existe plus aujourd’hui, et le partage est devenu beaucoup plus difficile.

              Quels sont ces changements ?

              Géographiquement, la surface de l’agglomération est passée de 20 km² à 50 km² : dans cette grande Jérusalem, les Israéliens ont construit à l’est 13 nouveaux quartiers, où vivent à présent 250 000 Juifs, reliés entre eux par des voies rapides. Ils entourent les secteurs arabes de Jérusalem-Est et les séparent les uns des autres. Les Israéliens ont aussi créé de toutes pièces le concept de la « cuvette sainte », qui regroupe le quartier musulman de la Vieille Ville et les quartiers avoisinants, qui forment le noyau de la Jérusalem arabe. Ils y mènent une politique active d’expulsions, de destructions et d’expropriations, rendant de plus en plus difficile une éventuelle partition de Jérusalem.

              La solution de deux États est pourtant soutenue par le monde entier ?

              En 1967, l’un des premiers partisans de la solution à deux États était Uri Avneri (figure historique de la gauche pacifiste israélienne). Il n’avait à l’époque aucun soutien. Quatre décennies plus tard, ses idées ont eu un immense succès, puisqu’elles sont aujourd’hui partagées par le monde entier, jusqu’au président américain. Mais, pendant ce temps, la possibilité de créer deux États s’est évanouie. Même si je n’exclus pas la possibilité d’un miracle, je ne considère personnellement plus cette perspective comme réalisable.

              C’est le résultat de la politique de colonisation israélienne ?

              Les Israéliens ont appliqué en Cisjordanie la même politique qu’à Jérusalem. Cette extraordinaire ingéniosité coloniale s’est faite au détriment des populations. Les sionistes ont réussi en termes de béton et de macadam, de ce point de vue, ils existent. Mais en ce qui concerne la chair et le sang, ils restent des étrangers. Plus ils réussissent à bétonner, moins ils parviennent à créer une vraie démocratie et à s’enraciner dans la région.

              Que vont devenir les Palestiniens sans État ?

              Nous sommes toujours là, et c’est un paradoxe : en 1948, les Israéliens voulaient créer un État sans Palestiniens, et ils étaient presque parvenus à les chasser. En 1967, leur victoire a réunifié les réfugiés avec ceux qui étaient restés en Israël. Nous étions dispersés, ils nous ont réunis. Les Israéliens sèment leur propre échec par leurs succès. La colonisation de Jérusalem et de la Cisjordanie, qui rend impossible une solution à deux États, va obliger Israël à cohabiter avec une importante population arabe et à remettre en cause son système démocratique.

              Pourquoi les Palestiniens ont-ils échoué ?

              Nous avons échoué, c’est vrai, en partie à cause de notre incapacité à négocier, ou à comprendre la négociation, et en partie à cause de notre corruption. Pis encore, en jouant à la politique, en courant après un État, nous avons laissé se dégrader de façon considérable les conditions de vie de notre population. Il y a vingt ans, les Palestiniens de Gaza n’avaient aucun droit politique, mais ils pouvaient se rendre en Cisjordanie, ou même à Tel-Aviv, pour y travailler, aller à la plage, au restaurant. Mais nous avons aussi échoué à cause de l’autre partie, qui ne voulait rien nous donner. Aujourd’hui, la dynamique israélienne va à l’encontre de toute concession. Ils ne voient plus la nécessité d’un compromis. Les Israéliens ne pensent plus que de façon machiavélique, considérant que la force est la seule chose importante, qu’elle est la seule garantie de leur survie. Pourquoi seraient-ils intéressés par des négociations ?

              Votre plan de paix conçu avec Uri Avneri est-il encore réalisable ?

              J’en ai proposé plusieurs ! Le meilleur était sans doute celui que j’avais envisagé dans les années 1980, en demandant qu’Israël annexe purement et simplement les Territoires palestiniens. Au lieu de ça, ils ont pris le territoire, mais nous ont laissés sans droits. J’ai donc travaillé, avec Ami Ayalon, sur la solution de deux États. Nous nous étions mis d’accord autour de six principes, que nous avions choisis parmi les concessions les plus douloureuses, pour que tout le monde les voie bien et que les gouvernements soient contraints à les accepter. Jérusalem figurait parmi ces points. C’est à cette époque que Mahmoud Abbas a signé la Feuille de route, en 2003. Je pensais déjà que c’était une erreur.

              Que préconisez-vous aujourd’hui ?

              Le dernier plan que j’ai proposé est une lettre que j’ai envoyée il y a six mois à Obama et à George Mitchell. Je leur propose d’arrêter immédiatement des négociations devenues inutiles : toutes les questions ont été plus ou moins réglées, ne restent que les points insolubles. À la place, les États-Unis devraient proposer eux-mêmes la solution aux problèmes restants. Chaque camp proposerait ce plan par référendum à sa population. Le vote aurait lieu le même jour, et la réponse serait conditionnée à l’acceptation de l’autre partie.

              Quelle perspective reste-t-il aux Palestiniens ?

              Ma prochaine proposition sera de demander à Israël de nous annexer, en nous acceptant comme des citoyens de troisième catégorie. Les Palestiniens bénéficieraient des droits élémentaires, le mouvement, le travail, la santé, l’éducation, mais n’auraient aucun droit politique. Nous ne serions pas des citoyens, seulement des sujets.


            • Henri François 13 mars 2010 12:20

              Il suffit. Voilà plus de 60 ans que la tartufferie s’est installée dans cette région avec, hélas, son cortège de sang et de mort.
              Il suffit. Voilà plus de 60 ans que la diplomatie internationale se couvre de rtidicule avec ses courbettes, ses mensonges et ses faiblesses qui n’ont jamais pu stopper le flot de sang.
              Il suffit. Voilà plus de 60 ans que les USA et ses valets anglo-saxon, la GB et...français ferment les yeux ou poussent des cris (que des cris et des résolutions) sur les exactions d’Israël comme s’ils avaient à s’excuser d’avoir gardé le silence sur le massacre organisé des juifs lors de la dernière guerre mondiale. De ce fait les voilà « débordés » par ce « partenaire » sanguinaire qu’ils ont trop longtemps soutenu.
              Il suffit. Jo Biden en colère ? Mon oeil. Plutôt que d’arriver en retard pour une bouffe israélienne, il vaudrait mieux que les US d’Obama coupent une bonne fois pour toutes le robinet de l’aide financière à ce petit état, plus sioniste que jamais et d’où jailleront, aujourd’hui ou demain, des emmerdements au goût « apocalyptique » 


              • ZEN ZEN 13 mars 2010 19:05

                il vaudrait mieux que les US d’Obama coupent une bonne fois pour toutes le robinet de l’aide financière à ce petit état, plus sioniste que jamais

                C’est pas demain la veille...
                Que dirait l’AIPAC, auquel Obama a fait allégeance dans son discours préélectoral ?


              • DESPERADO 13 mars 2010 12:51

                Israel go home. !


                • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 17:49

                  Ouais mais c’est ou.... ?


                   smiley

                • Branck2012 13 mars 2010 14:08

                  Que vous dire :
                   
                  Les juifs, ce peuple spirituel...qui a fait tellement pour l’antisémitisme .


                  • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 14:49

                    Ouais sauf qu’il existe aussi des juifs qui sont propalestiniens.

                    Mais comme j’imagine que ton cerveau d’abruti n’est pas apte à le comprendre, certainement que pour toi les juifs sont tous des betes sanguinaires qui veulent tuer du petit arabe....

                    Y a pas a dire toi tu fais pas grand chose pour elever le niveau.

                    Sombre abruti.


                  • Branck2012 13 mars 2010 16:15

                    ......spirituel...je vous avais dis !


                  • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 17:24

                    Qu’est ce que tu veux que je réponde d’autre à un mec qui dit clairement que si on aime les juifs c’est de leur faute....


                    Je fais dans le spirituel avec les personne que j’estime comme étant suffisement intelligente pour le comprendre =. Tu sais donc ce que je pense de toi !

                  • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 17:36

                    erratum : il fallait lire aime pas ou plutot deteste


                  • Branck2012 13 mars 2010 18:16

                    King Al Batar j’ai rien compris mais ton erratum m’aura fait plaisir à défaut de m’avoir convaincu ....


                  • Branck2012 13 mars 2010 18:20

                    la prochaine étape : King Al Batar bat sa coulpe...

                    King Al Batar à récipicence

                    King Al Batar bat sa coulpe

                    le mea culpat de King Al Batar


                    C’aurait été quand même plus simple de s’excuser ....




                  • King Al Batar King Al Batar 14 mars 2010 00:14

                    J’ai rien compris à ton message mec.


                    Je dis juste qu’il faut pas t’entonner de te faire insulter si tu dit que les responsable de l’antisemitisme ce sont les juifs eux mêmes. En gros si on les déteste c’est de leur faute.

                    Je n’aime pas dire cela parce que les personnes disent que les juifs sortent cela à toutes les sauces et c’est parfois vrai. Mais dire ce que tu as dis revient à justifier le nazisme...

                    C’est pas très spirituel en effet !

                  • caramico 13 mars 2010 15:23

                    Les insultes ne règlent rien et ne donnent surtout pas raison : bien sûr qu’il y a des juifs qui sont contre la politique d’Israel, et ils sont nombreux.
                    Mais pas assez ou pas assez puissants pour infléchir à ce qui ressemble à une fuite en avant vers un chaos où tout le monde pâtira.
                    Et non moins coupables sont nos « démocraties occidentales » qui soutiennent cette politique du pire, et pas que les Etats-Unis, l’Europe a sa bonne part dans les prémisses d’une conflagration qui s’annonce hélas prochaine.
                     


                    • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 15:34

                      C’est vrai les insultes ne resolvent rien, mais le fait de faire des amalgame m’agace au plus au point.....


                    • morice morice 13 mars 2010 17:52

                      bien sûr qu’il y a des juifs qui sont contre la politique d’Israel, et ils sont nombreux. 


                      exactement et on les salue car ils en chient avec les crétins au pouvoir !

                    • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 18:05

                      Et encore moi je ne suis qu’un petit français avec ma grande gueule qui nous caractèrise....


                      Je salut bien plus le courage des Israeliens déserteurs, et si je pouvais en etre je le serai !!!!!

                    • gf.delhomme 13 mars 2010 15:53

                      la dictature mondiale s’installe tranquillement dans l’ombre de la lumière


                      • Yvance77 13 mars 2010 16:50

                        Salut,

                        C’est vrai qu’à un moment « l’anti-sionisme » doit être déclaré d’utilité publique.

                        On ne peut pas laisser un peuple mourir sous les balles et bombes alors qu’ils n’ont que de la caillasse pour armes de défense (voir des pétards bricolés). Le droit de ne pas être déposséder d’une terre est le leur.

                        Quand finira cette gabegie, cette tragédie ?

                        Une honte que de soutenir cet état criminel et qui commet des crimes contre l’humanité.

                        A peluche


                        • Serpico Serpico 13 mars 2010 17:14

                          Ces salopards se conduisent en parfaits fils de p... : ce n’est pas la construction qui les embarrasse mais juste l’annonce de la construction.

                          Plus cynique et plus criminel, c’est pas possible.

                          Ensuite on viendra expliquer qu’Israel ne fait que se défendre.

                          Ces satanés palestiniens refusent de crever gentiment, quoi.


                          • nilasse nilasse 13 mars 2010 17:25

                            @ king al batar

                            dire qu’il y a des juifs pro palestiniens est totalement ridicule. le crif s’enorgueillit d’avoir 150000 adhérents,tous pour la plupart pour l’expulsion des derniers palestiniens de Palestine. tous les médias tenus par des juifs sont clairement pour Israël. dans paris,on peut constater que la ldj ( ligue de defense juive )détruit des librairies et passe a tabac des gens considérés comme peu compréhensif a l’égard de la politique israélienne,tout ça sous le regard d’une communauté juive narquoise et condescendante qui trouve que la ldj ne va pas assez loin. que penser de ce jeune juif qui a tenté de tuer un commissaire de police,exfiltré ensuite vers Israël pour éviter les poursuites judiciaires et qui a égorgé un père de 3 enfants,chauffeur de taxi,pour le seul motif qu’il était palestinien. le fin du fin est france24 ( qui devrait s’appeler israel 24) qui non seulement est le relai de la doctrine génocidaire de netanyahu,mais qui fait le maximum pour preparer les esprits a une guerre prochaine avec l’Iran. que dire d’un type comme georges freche se felicitant de l’accession de sarkozy a la présidence parce que juif. j’ai entendu a maintes reprises que les protocoles des sages de sion etait un faux et qu’il s’agissait d’un texte qui sentait l’antisemitisme,mais je conseille a tous les lecteurs de le lire,car tous les points soulevés,soit sont déjà accomplis,soit en court d’accomplissement. ce n’est pas nous qui appelons les tenants du judaïsme,le peuple élu.


                            • King Al Batar King Al Batar 13 mars 2010 17:48

                              Ben voila moi je suis juif et je ne supporte pas ce que fait Israel aux palestiniens. Je part du principe que si je retrouve la maison de mon grand pere je ne m’y installerai pas en foutant ceux qui y reside déjà dans la cave, et en leur foutant sur la gueule s’il ne sont pas content.


                              Ton probleme c’est comme les mecs qui n’aime pas les arabes en diasnt que c’est que de la racaille. C’est à dire que tu ne voit que ceux que l’on remarque, combien de personne savent qu’aujourd’hui dans une classe de math sup il y a un tiers de jeunes reubeus.. Pas les Islamophobe en tout cas ! Tu parle de 150 000 adherent pour le CRIF (qui ne me represente absolument pas) ca tombe bien on est plsu de 600 000 en France. Donc il ne represente meme pas la moitié des juifs. 

                              Essaye de voir un peu plus loin que le bout de ton nez ou de l’ecran de ta télé, et pose toi la question combien de juifs connais tu. Sont ils tous Pro ISraelien, ont ils déjà été en ISrael, ont ils déjà tenu une mitraillette dans leur main et ont ils participé de près ou de loin à la dépossession des Palestiniens.

                              Si tu te permet de dire que tous les juifs sont sionistes, tu accepte donc l’amalgame antisioniste = antisémite.....

                              Sache que les juifs ont uniquement en commun la religion mais certainement pas la philosophie, si tu t’intéressait un peu a autre chose qu’ISrael, tu verra que les juifs ont, par exemple, à la fois participer au développement du capitalisme (ce qui n’est franchement pas une bonne chose) et également le communisme (Marx, Trosky), tout ca pour te démontrer que les juifs sont plus libres de penser ce qu’il veulent que d’autres communautés qui iront systématiquement tous dans le même sens. 

                            • Noor Noor 13 mars 2010 17:44

                              les israeliens vont droit dans lre mur. C est reellement, un suicide collecté adoubé par l’état. Il n’ya rien à en dire, aucune solution ne se profile, ce conflit vit ses heures les plus sombres et c’est pas prés d’arreter. pff


                              • morice morice 13 mars 2010 17:53

                                es israeliens vont droit dans lre mur. C est reellement, un suicide collecté adoubé par l’état.


                                c’est EXACTEMENT ça hélas ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès