Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël prolonge de vingt ans le secret sur les archives de l’Etat

Israël prolonge de vingt ans le secret sur les archives de l’Etat

Les autorités israéliennes ont décidé de prolonger de vingt ans l’interdiction d’accès aux archives gouvernementales, la portant à soixante-dix ans. Ces archives concernent en particulier la campagne du Sinaï contre l’Egypte en 1956, lancée en coordination avec la France et la Grande-Bretagne, des affaires d’espionnage et le début du programme nucléaire israélien.

« Ces archives continueront à être classifiées de crainte d’atteinte à la vie privée des personnes mentionnées ou de leurs proches » a déclaré à l’AFP le directeur des Archives nationales, Yehoshua Freundlich. « Nous devons également maintenir le secret défense » compte tenu du risque qu’Israël peut se faire accuser « de violer le droit international », a-t-il ajouté. Selon lui, dans un certain nombre de pays occidentaux, « des documents d’Etat restent classifiés soixante-dix ans voire plus ».

Selon le quotidien Ha’aretz, le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a décidé il y a deux semaines de prolonger la période du secret, sous la pression des services secrets.

L’historien israélien Tom Segev a dénoncé cette mesure estimant qu’elle traduisait une « tendance antidémocratique » dans la société israélienne. « S’il est légitime de ne pas dévoiler certains noms et de maintenir le secret sur des sujets ultrasensibles, interdire globalement de publier ou même de consulter ces documents, relève d’une démarche antidémocratique inquiétante et d’une volonté de masquer des fautes, voire des crimes de guerre passés », a-t-il déclaré à l’AFP. Le maintien du secret a également été dénoncé comme une mesure « arbitraire et injustifiée » par l’Association des droits civiques en Israël.

En février 1995, les Archives nationales israéliennes avaient censuré des documents officiels concernant l’expulsion de Palestiniens pendant la première guerre israélo-arabe, en 1948. Les Archives, qui relèvent du bureau du premier ministre, avaient publié quatre mille pages de protocoles des réunions du gouvernement provisoire israélien entre mai 1948, date de la proclamation de l’Etat hébreu, et avril 1949.

Elles les avaient cependant expurgées de passages concernant l’exode des plus de sept cent mille Palestiniens qui ont fui l’avance de l’armée israélienne ou ont été chassés de chez eux, ainsi que des atrocités commises par l’armée israélienne.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 31 juillet 2010 10:35

    Il est clair qu’il vaut mieux que les « goyims » ne sachent jamais ce qui se trame vraiment à Jérusalem.


    • ELCHETORIX 31 juillet 2010 12:07

      Encore 20 ans de mensonges et d’actes de crimes contre l’humanité en toute impunité !
      Shame , à cet état , raciste et colonialiste !
      RA .


      • fonzibrain fonzibrain 31 juillet 2010 12:33

        il n’y a que le mensonge et les manipulations qui sauve cet état raciste.


        israel doit disparaitre en tant qu’état juif sioniste, même abbas l’a enfin compris
      •  : Abbas abandonne la solution des deux Etats
      • Selon un responsable des autorités palestiniennes, le président Mahmoud Abbas aurait abandonné la solution des deux Etats, Israélien et Palestinien. (Guysen.International.News)
      • http://www.guysen.com/news_AP-Abbas-abandonne-la-solution-des-deux-Etats_283572.html



      • israel va disparaitre, c’est écrit dans leur livre, les naturei karta disent que selon la bible, si les juif crées un état en palestine avant que dieu ne leur dise, ils seront transformé en animaux et chassés, LOL

      • http://fonzibrain.wordpress.com/

  • Neo Nestor 31 juillet 2010 13:04

    Salut !

    Pffffffffffff ... Voilà encore une hypocrisie de plus !

    Le jour où tout se saura ... Je pense qu’il y aura de grosses grosses surprises, je crois même que L’ONU ce jour là regrettera d’avoir défendu les individus qui au fil du temps ont gouverné ce Pays !

    L’ONU est responsable, point barre, l’ONU est depuis toujours responsable, il n’a jamais agit contre les expulsions de 1948, il c’est mis en porte à faux dès le départ !

    D’ailleurs quand on saura ce qui c’est réellement passé en Afghanistan en Irak et en Palestine sans parler des deux grandes tours de 2001, je crois que là l’ONU comme les gens seront sur le cul !

    En entendant, vous vous pointez à l’ONU avec une fiole et vous dites que votre voisin a des armes chimiques planquées chez lui, et là on vous donne le droit de le buter ainsi qu’à sa famille et vous pouvez occuper sa maison pendant quelques années (voir Irak) !

    Sinon, vous dite que votre voisin planque un malfaiteur (style Ben) chez lui et vous avez les mêmes droit que ceux cité en dessus !

    Juste pour dire que l’on a pas trouvé d’arme de destruction massive en Irak et que Ben il court toujours dans les pleines Afghanes et que 20 ans de plus ou pas on sait d’avance que ce qui est caché dans ces dossiers ne doit de toute façon ne pas être bien beau et bien propre !
     


    • Leila Leila 31 juillet 2010 13:48

      Nétanyahou veut cacher ce que tout le monde sait déjà. Il suffit de lire « Le nettoyage ethnique de la Palestine » par l’historien israélien Ilan Pappe (Fayard 2008)


      • birdy 31 juillet 2010 14:03

         smiley  smiley  smiley


        Nous allons bien voir comment les français vont faire avec Vitry-le-Gaza, Ramallah-sur-Seine, Marseille-Nord, le quartier Saladin de Grenoble, ect !!!

         smiley  smiley  smiley

        Reviens Léon, on a les même à la maison ! 



        • fonzibrain fonzibrain 31 juillet 2010 14:12

          au fait birdy, j’attends tes excuses, tu m’a traité de menteurs pour les lois juives qui autorisent le meurtre des goyim






          et pour la route, l’histoire des texto prévoyant le 11/09 transitant dans la société israélienne odigo


          bref, je pense savoir de quoi je parle




          • non666 non666 31 juillet 2010 14:25

            En realité la prolongation de 20 ans concerne donc les evenements qui ont eu lieu dans les années 60.

            Or que se passe t’il apres suez jusqu’en 1967 ?

            1) Embargo sur les armes de DeGaulle suite aux confiscations territoriales de la guerre des six jours.

            2) Remplacement du fournisseur français par les americains

            3) Espionnage de l’outil industriel français, subventionné par fond public par israel :
            Dassault exporte illegalement des avions et des plans de Mirage vers israel,
            Les vedettes de Cherbourg sont volées avec des complicités « internes »
            la filiaire nucleaire française est pillée de ses technologies.

            4) Pour « punir la france » (et DeGaulle ) une operation conjointe US-Israelienne organise Mai 1968 ou tous les leaders sont juif (beni levy, Cohn Bendit....) et ou certains survivent encore au gouvernement actuel de Sarkozy (Kouchner !)
            Dans 7 ans nous aurions eu la publication des noms des traitres et la confirmation que comme les manifs d’iran de cette année, celles de 1968 etaient belle et bien des « psy-ops » . Vous imaginez l’effet dans un gouvernement Sarkozy II quand il serait confirmé que nous n’avons QUE des agents ennemis au sommet ?


            • fonzibrain fonzibrain 31 juillet 2010 14:36

              et oui, cela s’appelle l’Histoire....


              les gogos ne le savent pas, ils préfèrent croire le programme scolaire.....

              • Aafrit Aafrit 31 juillet 2010 14:40

                Mais cacher quoi après tout ?
                Si le pire est au vu et su de tout le monde chaque jour que dieu fait, y-aurait il plus pire ?


                • ELCHETORIX 31 juillet 2010 14:49

                  Le monde ira mieux lorsque l’entité israélienne disparaitra ( son appellation ) et se nommera PALESTINE , où , musulmans , chrétiens et les gens de confession Israélite vivront en paix dans ce seul état , comme dans les temps anciens , les KHAZARDS retourneront d’où ils viennent ou vivront en harmonie avec tous les autres citoyens de cet ancien pays qu’est la PALESTINE !
                  RA .


                  • Shtounga 31 juillet 2010 15:13

                    Tiens ? Moi qui croyais que le Mossad était une équipe de foot ...


                    A ce propos, question de transparence, je trouve que les agents secrets devraient porter un uniforme.



                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 31 juillet 2010 22:56

                      Ils ne l’endossent que lors du défilé annuel des espions belges, très belle cérémonie retransmise sur toutes les chaînes smiley


                    • Shtounga 1er août 2010 10:08

                      oui, mais les espions belges sont devenus plus malins : voir ici leur dernier défilé


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 31 juillet 2010 20:15

                      « Ces archives continueront à être classifiées de crainte d’atteinte à la vie privée des personnes mentionnées ou de leurs proches »

                      LOL...


                      • vinvin 31 juillet 2010 22:40

                        J’ avoue que cette décision d’ Israël ne me surprend pas du tout.


                        Il est évident qu’ au plus longtemps les secrets d’ état de « la dernière race après le crapaud » ne seront pas connus de la communauté internationale, au plus ses saloperies seront soutenu par l’ ONU, les USA, et l’ UE.

                        A la limite, si l’ Iran arrive a se procurer l’ arme atomique, et que ce pays mette ses projets a exécution concernant Israël, cela me donnera le fou-rire.




                        VINVIN. 

                        • Shtounga 31 juillet 2010 22:48

                          Il faudra rire vite alors, car dans les 20 minutes qui suivent, il n’y aura plus d’Iran non plus.


                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 31 juillet 2010 22:58

                          « la dernière race après le crapaud »

                          Il s’agit manifestement d’une citation. De Totenkopf ou de Fonzibrain, peut-être ?

                          Je constate en tout cas que les vaillants combattants antis. s’essoufflent et ça n’est pas pour me déplaire.


                        • Waldgänger 31 juillet 2010 22:59

                          Moi je dis qu’avec des bons antimissiles et une technologie et un renseignement au top, les Iraniens auront leurs plus grandes villes vitrifiées sans avoir pu toucher Israël. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils peuvent gesticuler encore longtemps.


                        • vinvin 31 juillet 2010 23:00

                          Ben oui, dans les 20 minutes qui suivent il n’ y aura plus d’ Iran non plus !.....


                          Mais vu que je n’ habite pas là-bas, je m’ en fout également !

                          Imaginez deux états de l’ « empire du mal » qui s’ auto-détruisent" mutuellement, sa libérerait le budget, n’ est-ce pas ?.... et de l’ oxygène en plus de disponible pour les gens de paix , car rassurez vous je n’ éprouve pas plus d’ amour pour l’ Iran que pour l’ état ILLÉGITIME d’ Israël ! 



                          VINVIN.

                        • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 31 juillet 2010 22:55

                          Quant aux archives qui seront mises pour le public, ça risque d’être épique les incohérence avec la censure smiley


                          • vinvin 31 juillet 2010 23:22

                            1/la race humaine :

                            2/ la race animale :

                            3 la race juive :

                            4/ la race arabe :

                            Désolé si j’ éprouve de l’ affection uniquement pour la race humaine et la race animale, mais il n’ est pas besoin d’ avoir fait l’ ENA ou d’ être un grand psychanalyste pour savoir que les sentiments sont une chose qui ne se commande pas, c’ est inexplicable, et je suis comme ça, et puis c’ est tout.


                            On ne peut pas forcer les gens a aimer ce qu’ ils n’ aiment pas.




                            VINVIN. 

                            • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 1er août 2010 20:27

                              Mais on peut leur montrer que c’est illogique/irraisonnable/etc...


                            • asterix asterix 1er août 2010 08:49

                              Vous connaissez l’histoire de l’enfant martyr qui, une fois adulte, reproduit le même comportement que ses anciens tortionnaires ?


                              • Hasta la vista 1er août 2010 14:19

                                Oui, Ahmadinejad a une enfance assez dure. Mais il ne faut pas rire de ça. C’est grave.


                              • fonzibrain fonzibrain 1er août 2010 12:12

                                erreur asterix


                                les juifs extrémistes étaient déja des tortionnaies avant la shoah.

                                il faut lire la presse traditionnelle israélienne pour le savoir

                                ever Plocker 

                                 

                                Stalin’s Jews

                                We mustn’t forget that some of greatest murderers of modern times were Jewish

                                Published : 12.21.06, 23:35 / Israel Opinion

                                Here’s a particularly forlorn historical date : Almost 90 years ago, between the 19th and 20th of December 1917, in the midst of the Bolshevik revolution and civil war, Lenin signed a decree calling for the establishment of The All-Russian Extraordinary Commission for Combating Counter-Revolution and Sabotage, also known as Cheka.

                                 

                                Within a short period of time, Cheka became the largest and cruelest state security organization. Its organizational structure was changed every few years, as were its names : From Cheka to GPU, later to NKVD, and later to KGB.

                                 

                                We cannot know with certainty the number of deaths Cheka was responsible for in its various manifestations, but the number is surely at least 20 million, including victims of the forced collectivization, the hunger, large purges, expulsions, banishments, executions, and mass death at Gulags.

                                 

                                Whole population strata were eliminated : Independent farmers, ethnic minorities, members of the bourgeoisie, senior officers, intellectuals, artists, labor movement activists, « opposition members » who were defined completely randomly, and countless members of the Communist party itself.

                                 

                                In his new, highly praised book « The War of the World, »Historian Niall Ferguson writes that no revolution in the history of mankind devoured its children with the same unrestrained appetite as did the Soviet revolution. In his book on the Stalinist purges, Tel Aviv University’s Dr. Igal Halfin writes that Stalinist violence was unique in that it was directed internally.

                                 

                                Lenin, Stalin, and their successors could not have carried out their deeds without wide-scale cooperation of disciplined « terror officials, » cruel interrogators, snitches, executioners, guards, judges, perverts, and many bleeding hearts who were members of the progressive Western Left and were deceived by the Soviet regime of horror and even provided it with a kosher certificate.


                                All these things are well-known to some extent or another, even though the former Soviet Union’s archives have not yet been fully opened to the public. 



                                But who knows about this ? Within Russia itself, very few people have been brought to justice for their crimes in the NKVD’s and KGB’s service. The Russian public discourse today completely ignores the question of « How could it have happened to us ? » As opposed to Eastern European nations, the Russians did not settle the score with their Stalinist past.

                                 

                                And us, the Jews ? An Israeli student finishes high school without ever hearing the name « Genrikh Yagoda, » the greatest Jewish murderer of the 20th Century, the GPU’s deputy commander and the founder and commander of the NKVD. Yagoda diligently implemented Stalin’s collectivization orders and is responsible for the deaths of at least 10 million people. His Jewish deputies established and managed the Gulag system. After Stalin no longer viewed him favorably, Yagoda was demoted and executed, and was replaced as chief hangman in 1936 by Yezhov, the « bloodthirsty dwarf. »

                                 

                                Yezhov was not Jewish but was blessed with an active Jewish wife. In his Book « Stalin : Court of the Red Star », Jewish historian Sebag Montefiore writes that during the darkest period of terror, when the Communist killing machine worked in full force, Stalin was surrounded by beautiful, young Jewish women.

                                 

                                Stalin’s close associates and loyalists included member of the Central Committee and Politburo Lazar Kaganovich. Montefiore characterizes him as the « first Stalinist » and adds that those starving to death in Ukraine, an unparalleled tragedy in the history of human kind aside from the Nazi horrors and Mao’s terror in China, did not move Kaganovich.

                                 

                                Many Jews sold their soul to the devil of the Communist revolution and have blood on their hands for eternity. We’ll mention just one more : Leonid Reichman, head of the NKVD’s special department and the organization’s chief interrogator, who was a particularly cruel sadist.

                                 

                                In 1934, according to published statistics, 38.5 percent of those holding the most senior posts in the Soviet security apparatuses were of Jewish origin. They too, of course, were gradually eliminated in the next purges. In a fascinating lecture at a Tel Aviv University convention this week, Dr. Halfin described the waves of soviet terror as a « carnival of mass murder, » « fantasy of purges », and « essianism of evil. » Turns out that Jews too, when they become captivated by messianic ideology, can become great murderers, among the greatest known by modern history.

                                 

                                The Jews active in official communist terror apparatuses (In the Soviet Union and abroad) and who at times led them, did not do this, obviously, as Jews, but rather, as Stalinists, communists, and « Soviet people. » Therefore, we find it easy to ignore their origin and « play dumb » : What do we have to do with them ? But let’s not forget them. My own view is different. I find it unacceptable that a person will be considered a member of the Jewish people when he does great things, but not considered part of our people when he does amazingly despicable things.

                                 

                                Even if we deny it, we cannot escape the Jewishness of « our hangmen, » who served the Red Terror with loyalty and dedication from its establishment. After all, others will always remind us of their origin.



                                http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3342999,00.html



                                dire que si l’on dit en ça en occident, on est taxer d’antisémitisme.


                                comment ça se fait que, selon les statitistique officiel, près de 40% des cadre bolchévik étaient juifs, alors que les juifs étaient moins de 5% de la population totale ?




                                • fonzibrain fonzibrain 1er août 2010 12:14

                                  en français pour ceux qui ne lisent pas l’anglais



                                  « Les Juifs de Staline Nous ne devons pas oublier que quelques uns des pires meurtriers des temps modernes étaient Juifs

                                  Il s’agit d’un événement historique particulièrement souvent passé sous silence : il y a environ 90 ans, entre le 19 et le 20 décembre 1917, au cœur de la révolution bolchevique et de la guerre civile, Lénine signa un décret créant la Commission Panrusse pour la Répression de la Contre-révolution et du Sabotage, plus connue sous le nom de Tchéka.
                                  En peu de temps, la Tchéka devint l’organisation de sécurité d’Etat la plus importante et la plus répressive. Son organisation et sa structure évoluèrent régulièrement, tout comme son nom : de Tchéka à GPU, puis à NKVD, et plus tard à KGB.
                                  Il est impossible de connaître avec certitude le nombre de morts dont la Tchéka fut responsable d’une manière ou d’une autre, mais il s’évalue probablement autour de 20 millions, incluant les victimes de la collectivisation forcée, des famines, des purges, des expulsions, des déportations, des exécutions et des tueries de masses dans les goulags.
                                  Des pans entiers de la population furent éliminés : fermiers indépendants, minorités ethniques, membres de la bourgeoisie, officiers supérieurs, intellectuels, artistes, militants syndicalistes, « membres de l’opposition » à la définition très aléatoire, et un nombre incalculable de membres du parti communiste lui-même.
                                  Dans son dernier livre, qui recueille beaucoup de suffrages, The War of the World, l’historien Niall Ferguson écrit qu’aucune autre révolution dans l’histoire de l’humanité n’a dévoré ses enfants avec le même appétit insatiable que la révolution soviétique. De même, le Dr. Igal Halfin, de l’université de Tel Aviv, indique dans son livre sur les purges staliniennes que la violence y fut unique en ce qu’elle fut dirigée vers l’intérieur.
                                  Mais Lénine, Staline, et leurs successeurs n’auraient pas pu mener à bien leurs objectifs sans une large coopération de la part d’”officiers de la terreur” disciplinés : enquêteurs cruels, mouchards, bourreaux, gardiens, juges, pervers, et de beaucoup d’idéalistes membres de l’aile gauche progressiste, abusés par le régime soviétique de terreur au point de lui décerner un certificat casher.
                                  Tous ces faits sont bien connus, à des degrés différents, même si les archives de l’ancienne Union soviétique n’ont pas été entièrement ouvertes au public. Mais qui est au courant de ce qui suit ? En Russie même, très peu de personnes ont été déférées devant la justice pour leurs crimes commis sous les ordres du NKVD ou du KGB. Aujourd’hui, le discours public russe ignore totalement la question du « Comment cela a-t-il pu nous arriver, à nous ? ». Contrairement aux nations d’Europe de l’Est, les Russes n’ont pas réglé leurs comptes avec leur passé stalinien.
                                  Et nous, les Juifs ?

                                  Un étudiant israélien termine le lycée sans avoir jamais entendu prononcer le nom de Genrikh Yagoda, le plus grand meurtrier juif du XXe siècle, chef adjoint de la GPU et fondateur-dirigeant du NKVD. Yagoda a consciencieusement exécuté les ordres de Staline pendant la collectivisation, et est responsable de la mort d’environ 10 millions de personnes. Ses employés juifs ont mis en place et géré le système des goulags. Après être tombé en disgrâce auprès de Staline, Yagoda fut dégradé et exécuté, puis remplacé en tant que chef des bourreaux, en 1936, par Yezhov, le « nain sanguinaire ».
                                  Yezhov n’était pas juif, mais était marié à une femme juive très active. Dans son livre Staline : la cour de l’étoile rouge, l’historien juif Sebag Montefiore écrit que pendant les périodes les plus noires de la terreur, quand la machine communiste à tuer fonctionnait à plein régime, Staline était entouré de belles et jeunes femmes juives.
                                  Parmi les fidèles et proches associés de Staline, on compte Lazar Kaganovich, membre du Comité Central et du Politburo. Montefiore le décrit comme le premier stalinien, et ajoute que les victimes de la famine en Ukraine, une tragédie humaine sans équivalent dans l’histoire de l’humanité exception faite des horreurs nazies ou de la terreur maoïste en Chine, ne le touchaient nullement.

                                  Beaucoup de juifs ont vendu leur âme au diable de la révolution communiste et ont du sang sur les mains pour l’éternité. Nous n’en mentionnerons qu’un de plus : Leonid Reichman, dirigeant du département spécial du NKVD et interrogateur en chef de l’organisation, qui était un sadique particulièrement cruel.
                                  En 1934, selon des statistiques publiées, 38,5% des officiels détenant les postes les plus élevés dans l’appareil de sécurité soviétique étaient d’origine juive. Eux aussi, naturellement, furent graduellement éliminés dans les purges successives. Lors d’un cours fascinant à une convention de l’université de Tel Aviv cette semaine, le Dr Halfin décrivait les étapes de la terreur soviétique comme un carnaval de meurtres de masse, un feu d’artifice de purges et l’adoration du mal. Il apparaît que les juifs aussi, quand ils sont fascinés par une idéologie messianique, peuvent devenir de grands meurtriers, parmi les plus grands de notre histoire moderne.
                                  Les juifs actifs dans l’appareil officiel de la terreur communiste (en Union soviétique et ailleurs), et qui l’ont parfois dirigé, ne l’ont évidemment pas fait en tant que juifs, mais plutôt en tant que staliniens, communistes, et « camarades soviétiques ». En conséquence, il nous est facile d’ignorer leur origine et de jouer les innocents : qu’avons-nous à voir avec eux ? Si ce n’est de les oublier. Mon opinion est différente. Je pense qu’il est inacceptable qu’une personne puisse être considérée comme un membre de la communauté juive quand elle réalise de grandes choses, mais en être exclue quand elle commet des actes particulièrement méprisables.
                                  Même si nous le nions, nous ne pouvons pas échapper au judaïsme de « nos bourreaux » qui ont servi la Terreur rouge avec application et loyauté envers ses dirigeants. De toutes façons, d’autres nous rappelleront toujours leur origine. »


                                  http://fonzibrain.wordpress.com/2010/03/07/un-peu-d’histoire-comment-s’appelaient-les-boureaux-de-staline/



                                  bref, il ne faut avoir honte de regarder l’histoire en face....


                                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 1er août 2010 13:26

                                    Jean-Paul Sartre : « Il y avait un nombre de juifs considérable dans le parti communiste de 1917. En un sens, on pourrait dire que c’est eux qui ont mené la révolution. ». Jean-Paul Sartre et Benny Lévy, L’Espoir maintenant : les entretiens de 1980, Lagrasse : Verdier, 1991, page 70.

                                    Selon Stéphane Courtois, « en 1937, lors de la grande purge, 40 % des cadres supérieurs du NKVD étaient d’origine juive […] en Pologne et en Roumanie, les principaux cadres communistes d’après 1945 étaient des juifs » (Politique internationale, n° 80, été 1998, page 372).


                                  • ELCHETORIX 1er août 2010 14:13

                                    merci fonzibrain pour ce rappel de l’histoire !
                                    EA .


                                  • fonzibrain fonzibrain 1er août 2010 12:24

                                    c’est qui qui moinsse les faits historiques ?


                                    ça vous emmerde de lire ça :

                                    «  En 1934, selon des statistiques publiées, 38,5% des officiels détenant les postes les plus élevés dans l’appareil de sécurité soviétique étaient d’origine juive. »

                                    les communistes ont tué des dizaines de millions de gens et pourtant des tarés se disent encore communiste.

                                    c’est quelque chose que je n’ai jamais compris....

                                    • jaja jaja 1er août 2010 13:15
                                      « les communistes ont tué des dizaines de millions de gens et pourtant des tarés se disent encore communiste.
                                      c’est quelque chose que je n’ai jamais compris.... »

                                      Fonzi, c’est pourtant facile à comprendre.... L’URSS n’a jamais été communiste. Y régnait un capitalisme d’État administré par les Nomenklaturistes qui se sont eux-mêmes transformés, avec le temps, en ces capitalistes de la Russie actuelle que tu défends pourtant bec et ongles....

                                      Si tu lis bien l’article que tu publies tu vois bien que les premiers à trinquer ont été les révolutionnaires qui n’avaient pas compris le sens réactionnaire que certaines têtes pensantes du Parti entendaient donner à la Révolution.

                                      La bonne question à se poser serait déja de savoir quelle classe sociale était servie par ces apparachiks. La réponse se trouve dans la conclusion finale de cette « expérience socialiste »...

                                      Ensuite que des juifs soient mêlés à cette immonde répression Russe, oui c’est sûr... et cela démontre bien que les juifs ne sont pas meilleurs que les autres hommes, mais en quoi cela prouve-t-il qu’ils sont pires ?

                                      L’antisémitisme ne fait en rien progresser une cause juste, comme celle de la libération de la Palestine par exemple. Cessons de trouver des boucs-émissaires commodes pour tous les oppresseurs et permettant de dresser une fraction du peuple contre une autre.

                                      Aujourd’hui ce sont les arabo-musulmans qui tiennent ce rôle et sont jetés en pâture à une opinion publique désorientée par tous les mauvais coups que les partisans des régressions sociales (les « libéraux ») font subir aux gens du peuple.

                                      Ceux qui « occupent » la France et décident de tout à l’heure actuelle ce sont bien les représentants de l’impérialisme américain et non les sionistes qui ne sont que leurs marionnettes et leur porte-avions au Moyen-Orient...

                                      « Le lobby juif sioniste » existe bien en France mais surestimer son poids est stupide et néfaste car masquant l’ennemi principal Yankee dont nos politiciens ne sont souvent que des relais...

                                      L’extrême droite de Soral n’est pas meilleure que celle de Lieberman..


                                    • fonzibrain fonzibrain 1er août 2010 13:56

                                      hello jaja



                                      tu pense donc que le communisme n’a jamais été appliqué réellement ?

                                      d’une certaine manière je te suis, cette idéologie n’a jamais été appliqué mais cela parceque c’est un mythe, c’est un faux concept, on pourrait même dire une imposture et un sophisme.


                                      le communisme est selon moi trop messiannique pour etre applicable, nous ne sommes pas tous égaux, à partir de la, vouloir une société parfaitement égalitaire est un mythe. Attention cela ne veut pas dire qu’il faut accepter une société de caste (pour nous occidentaux, en inde, c’est leur culture et je réfuse qu’une idéologie puisse etre universel, je condamne l’universalisme des lumière, c’est pour moi à partir de ce moment la que l’occident a commencé son au destruction,) cela ne veut pas dire que c’est normal qu’il y est quelque milliers de milliardaires écrasent des milliards d’individu, libre à nous de trouver une alternative économique viable.

                                      nous ne sommes pas tous égaux même si c’est une belle idée, la aussi cela ne veut pas dire qu’il est normal que le fort ou l’intelligent dommine le faible et le bete.

                                      mais force est de constater que les individu sont très different les uns les autres, voulir absolument en faire un modèle lambda identique aux autre est une imposture puisque cela exclu ceux qui sont différent.... il n’y a donc pas d’égalité !


                                      bref depuis que j’ai appris qui, c’est à dire les fabiens, usaient de cette idéologie socialisante et dans quelle but, j’ai fini de me détourner de ces idées.


                                      pour ce qui est des extrémistes juifs, l’article est surtout la pour faire tomber les idées reçues, dire que les juifs représentaient 40% des postes important chez les bolchévik est quasiment un crime, alors que c’est la réalité.

                                      je me demande souvent si les juifs ne sont as eux des pions, dans ne certaine mesure oui tellement le monde est interconnecté, il est en effet très difficile de trouver de véritable donneurs d’ordres.


                                      mais quand on apprend que les juifs étaient surreprésenté chez les bolchévik, et que ces derniers ont tué des dizaine de millions de personne.

                                      quand on sait que selon gille kepel (il suffit de se renseigner, c’est très simple) les juifs sont sur représenté chez penseurs néo conservateur(dont bcp d’ancien troskyste...)

                                      je me demande comment ça se fait et si ce n’est pas une menace qu’un france des gens représanant 1% de la population sont surreprésenté dans certains métiers comme la banques, les médias la médecine, les armes, écoute yvan levai se vanter de l’influence juive en france.


                                      enfin bref, comme tu le dis, les arabo-noir)musulmans sont les nouveaux bouc émmissaire, et la encore quand on cherche à savoir qui véhicule ces idée, on se rend compte qu’il y a bcp de juif, pourquoi font ils cela ?

                                      tu sais c’est légitime de se poser ces questions, je ne veux pas de guerre civile dans mon pays, je veux savoir ce qui se passe, coment ça se passe, qui est impliqué, pourquoi etc.

                                      j’essaye de comprendre pour me faire le moins possible manipuler

                                      enfin bref, merci de m’avoir répondu, si tu veux vola un super doc


                                      « Das Netz » (La Toile) / « Voyage en cybernétique » de Lutz Dammbeck (1:53:20)

                                      Un road-movie entre cybernétique, LSD et technophobie



                                      c’est vraiment excellent

                                    • jaja jaja 1er août 2010 14:25

                                      Égalité ne veut pas dire uniformité. L’Égalité c’est de permettre à tous de vivre avec les mêmes moyens et c’est la seule façon d’abolir les classes sociales....

                                      Le communisme n’est pas la seule idéologie égalitaire revendiquée : l’anarchisme l’est aussi. Et d’autres théoriciens, qui ne sont ni marxistes, ni anarchistes, comme Makhaiski par exemple, le sont aussi....

                                      Associée à la démocratie directe l’égalité est sans aucun doute la meilleure façon pour l’homme de vivre en société et d’accomplir son destin...

                                      Ce n’est pas pour demain matin mais je pense que toutes nos actions doivent tendre vers ce but.


                                    • armand armand 1er août 2010 14:26

                                      Salut Jaja,

                                      Inutile d’argumenter avec No-Brain.
                                      Son fond de commerce c’est l’antisémitisme et il vient de redécouvrir l’argument massue de tous les antisémites des années 30, la surreprésentation des juifs dans les cercles dirigeants de l’URSS.
                                      D’ailleurs, à l’époque on remplaçait « Israël » par « URSS » pour imputer aux juifs une double-conspiraton, celle des banquiers, et celle d’un état violent et menaçant. En particulier l’extrême-droite U.S. genre Ford et Lindberg était très versée là-dedans.
                                      No-Brain, tout content de lui, a enfoncé une porte ouverte. Bien sûr qu’il y avait beaucoup de Juifs chez les soviets. Pourquoi ? Parce qu’une politique de persécution systématique de la part du gouvernement tsariste avait rendu nombre d’entre eux réceptifs aux idées révolutionnaires et internationalistes. Pensez que le pogrome de Kishinev avait entraîné des protestations officielles de la part de la plupart des gouvernements mondiaux, dont celui de Théodore Roosevelt, qui a inventé pour le coup d’idée de l’ingérence.
                                      En 1900, pour schématiser, ils pouvaient rester fidèles au régime qui les persécutait, soit devenir sionistes, soit devenir révolutionnaires.
                                      Quand on met à mal l’assimilation (qui n’était possible, en Russie, qu’à condition de se convertir à l’orthodoxie), on crée forcément des dissidents.
                                      Or les juifs étaient déjà surreprésentés parmi les intellectuels et les universitaires.

                                      De là à imaginer que leur judéité en faisait les complices des banquiers, il n’y a que Totenkopf et No-Brain pour avancer cette hypothèse. Ou alors qu’on me démontre la collusion entre Trotski et Rothschild.
                                      On trouve également beaucoup de juifs parmi les oligarques russes actuels...

                                      Pour revenir à ton opinion, Jaja, c’est un peu facile de dire que l’URSS ce n’est pas le communisme... ou que la Terreur de 93 ce n’est pas la Révolution.
                                      La dérive vient quand un groupe forcément minoritaire (ou d’avant-garde) s’empare du pouvoir et entend remodeler la société à sa guise. Très vite les méthodes deviennent totalitaires.
                                      Alors que je crois plutôt à des modifications obtenues organiquement, par pression, revendication, qui s’inscrivent dans la continuité. Par exemple, je pense qu’on peut raisonnablement militer pour la réindustrialisation, le refus des délocalisations, la limitation des hauts salaires et le relèvement des bas salaires, la prise en compte des salariés dans les stratégies de l’entreprise, sans passer par un chamboulement sanglant. Ou purement utopique.


                                    • jaja jaja 1er août 2010 14:45

                                      Armand, l’égalitariste Babeuf dénonça la terreur. Pour lui c’était un système qui permettait de préserver les privilèges des riches tout en nourrissant le peuple de ces spectacles « terroristes » où les têtes des aristocrates tombaient tout en détournant le peuple et ses colères de leurs vrais objectifs...

                                      Emprisonné sous Robespierre, dont il soutenait certains aspects de sa politique, guillotiné sous thermidor il est bien oublié de nos jours.... Pourtant sa « Conjuration des Égaux » méritait la postérité.

                                      C’est de loin l’homme que je préfère parmi les célébrités de la Révolution...

                                      « La terre n’est à personne, les fruits sont à tout le monde » est sa maxime la plus célèbre et pour moi toujours d’actualité... (même si la formule a quelque peu vieilli l’idée est toujours intacte)..


                                    • armand armand 1er août 2010 14:50

                                      Jaja,

                                      Baboeuf a été le premier à dénoncer les massacres en Vendée, qu’il appelait un « populicide », terme qui donnera plus tard « génocide ». Ceci dit, vers la fin de sa vie il s’inquiétait de la récupération que pouvaient faire (à juste titre) les contre-révolutionnaires et s’est rapproché des thèses de Robespierre.


                                    • Causette Causette 1er août 2010 12:35


                                      cet article a au moins une utilité, celle de servir de défouloir à fonzibrain et autres clones smiley


                                      • ELCHETORIX 1er août 2010 14:05

                                        Eh tézigue , tu peux constater qu’historiquement les juifs ou du moins certains d’entre-eux comme l’a démontré FONZY, ne détiennent pas eux non plus la palme du bien de l’humanité ainsi durant l’autre EMPIRE celui de l’URSS ils n’étaient pas les derniers aux rênes du pouvoir , comme au début de l’ère du nazisme !
                                        Nous n’avons donc pas de leçons à recevoir de ces gens-la !
                                        RA .


                                      • armand armand 1er août 2010 14:27

                                        C’est ça, Elchet’, les juifs sont derrière le nazisme aussi ?
                                        Vous êtes pathétique pour le coup.


                                      • ELCHETORIX 1er août 2010 14:56

                                        @ Armand , je n’ai pas écris tous les juifs au début de la montée du nazisme , mais certains d’entre-eux , du moins parmi les banquiers US et de la GB , comme de la SUISSE et aussi de l’ALLEMAGNE !
                                        RA.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge LEFORT

Serge LEFORT

Marcheur, ce sont tes tracesce chemin, et rien de plus ;marcheur, il n’y a pas de chemin,le chemin se construit en marchant.En marchant se construit le chemin,et en regardant en arrièreon voit la sente que jamaison ne foulera à nouveau.Marcheur, il n’y a pas de chemin,seulement des sillages sur la mer. Antonio Machado, Chant XXIX des Proverbes et chants, Champs de (...)


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

International
Voir tous les articles de la rubrique



Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. SYRIE : la prétendue bavure US
  2. Institut Montaigne : oui, mais quel islam est donc possible ?
  3. Les scandales sexuels de nos politiques – De Castorama à D.S.K
  4. Remous dans la pensée économique
  5. Kiosques à journaux : Hidalgo revoit sa copie
  6. Résolution du Parlement de l’UE concernant la Tunisie = Victoire de la Société civile
  7. Les USA, le Clown et la Furie
  8. Nos ancêtres les Arabes
  9. Fillon le confirme, augmenter le temps de travail, c’est augmenter le chômage !
  10. Poussière de Lune - Quel Etat sera le premier à l’exploiter ?


Derniers commentaires