Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël tourne le dos aux lumières

Israël tourne le dos aux lumières

C’est une petite musique bien désagréable qu’on entend dans certains milieux occidentaux et en Israël, le regret d’Hosni Moubarak  : « certes, c’était un dictateur, mais aussi un allié fidèle ». Une nouvelle illustration de la mauvaise direction prise par Israël.

Révolution arabe et Israël

A dire vrai, on peut quand même comprendre en partie cette position. Depuis des décennies, le pays était protégé en son Sud par l’alliance avec une Egypte sous influence étasunienne, un bol d’air pur dans une région où certains partis et certains régimes professent leur volonté de rayer Israël de la carte. La perte d’un allié fidèle qui pourrait être remplacé par un nouveau régime hostile à l’Etat hébreu est donc légitimement un souci pour le gouvernement et les médias Israéliens.

Mais le problème est qu’afficher une telle opinion ne peut que renforcer la très mauvaise image d’Israël dans les opinions publiques arabes. Alors que les peuples se libèrent d’autocrates qui exploitaient les richesses de leur pays à leur profit, il est tout de même désolant de ne pas voir Israël se réjouir un minimum de ces révolutions non islamistes qui semblent en marche chez ses voisins. Israël semble préférer une dictature alliée à une démocratie moins favorable.

Le côté obscur de la force

Israël persiste dans une attitude totalement suicidaire. Après avoir déclenché une guerre contre Gaza, arraisonner un bateau d’aides, continuer à construire des colonies en plein territoire Palestinien, le gouvernement de Benjamin Netanyahou multiplie les gestes de défiance vis-à-vis des Palestiniens et de la communauté internationale. Du coup, quelques gouvernements commencent à reconnaître l’autorité Palestinienne et le vent tourne dans le monde, y compris aux Etats-Unis.

Bien sûr, aujourd’hui encore, Israël est le plus fort dans la région et le régime le plus démocratique. Mais le second argument pourrait bien tomber très rapidement quand on constate que même Kadhafi devrait bientôt être de l’histoire ancienne. Ensuite, Israël serait bien mal inspiré de compter sur sa force pour se protéger. Car à force de montrer qu’ils peuvent l’utiliser sans mesure, il a montré un bien mauvais exemple à qui parviendrait à égaler sa force

Le rôle de la France

Que faire alors ? La priorité me semble être de défendre l’intégrité des territoires Palestiniens et exiger non seulement la fin des colonies mais aussi le retrait de celles qui sont les plus isolées et qui fracturent le plus durement le territoire Palestinien. Rien, absolument rien, ne justifie ce mitage humiliant des Territoires Occupés. En agissant de la sorte, Israël compromet durablement toute solution au conflit. C’est pourquoi nous devons passer de la parole aux actes.

Nous pouvons cesser toute relation diplomatique avec Israël tant que la colonisation n’est pas arrêtée. Mais nous devons aller plus loin et même envisager un véritable boycott des produits Israéliens (comme cela avait été fait pour l’Afrique du Sud). En ne faisant rien, la communauté internationale se fait complice des agissements délétères d’Israël. Nous devons montrer qu’un tel comportement est inadmissible et véritablement peser pour qu’il change.

Parce qu’Israël a été attaqué et son existence même menacée, à force d’effort, il est devenu plus fort que tous ses agresseurs potentiels. Le problème est qu’il exerce cette force sans mesure ni raison. A nous de bien lui faire comprendre que ce n’est pas son intérêt, par la force s’il le faut.


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 2 mars 2011 14:13

    Rien à foutre de lui faire rien comprendre à Israël. Le problème sera de toute façon réglé demain ou aprés-demain, avec lui ou sans lui.... souviens toi de la chute du Reich, du mur de Berlin et aujourd’hui, lis dans la révolte musulmane, les premières failles dans l’édifice du mur de la honte érigé par ce peuple qui a l’arrogance que les afrikaneers professait encore, hier.


    • dawei dawei 2 mars 2011 15:20

      « certains régimes professent leur volonté de rayer Israël de la carte »
      J’exige des preuve ?


      • tanguy 2 mars 2011 15:31

        Des gens de mauvaise foi (sans mauvais jeu de maux) ont attribué ces propos au président Iranien... Celui-ci, comme l’immense majorité, a souhaité et dit que CE REGIME (état confessionel pratiquant l’appartheid, criminels de guerre au pouvoir, ....) devait disparaître.


      • dawei dawei 2 mars 2011 15:46

        merci pour cette précision , que je savait, mais pas tout le monde ici apparemment !


      • dawei dawei 3 mars 2011 10:12

        très bien , Le Mr le professeur des lumières, qui croit que conjugaison et philosophie sont de la même idée, aurait il l’obligence de montrer l’exemple sans écorcher mon pseudo dés ta première ligne, je ferais éventuellement un effort grammatical ensuite.
        Le remerciant d’avance.
        DAWEI


      • dawei dawei 3 mars 2011 10:28

        En fait je ne saisis vraiment pas l’à propos de votre remarque,de quelle autorité vous permetez de remettre en cause ma connaissance (ou méconnaissance) des lumières en fonction de mon orthographe et de ma grammaire, quand je constate qu’à chacun de vos commentaires, vous aussi vous faites des fautes. Agoravox, ça veux dire la voix du peuple dans la place publique, bref, ça veut bien dire qu’il est plus question ici d’oralité que de litterature. Et je pense que vous le savez Mr Lumière, puisque vous faites de même. Avant d’enlever la paille dans l’oeil de votre prochain, essayez la prochaine fois d’enlever la poutre qu’il y a dans le votre (cf Jésus Christ, Le Philosophe des Lumières)


      • tanguy 2 mars 2011 15:25

        Marrant le titre.
        Croyez vous qu’« Israel »,cet état, dirigé par des criminels de guerre, ait jamais été tourné vers d’autres lumières que celle d’un dieu bien particulier qui exclu l’immense partie de l’humanité ? Ce n’est pas cela que, « par chez nous », nous appelons « lumières » ...


        • suki18 suki18 2 mars 2011 15:57

          Bien sûr, aujourd’hui encore, Israël est le plus fort dans la région et le régime le plus démocratique

          Fort en quoi ! après la claque magistrale administrée par la milice Libanaise en 2006, que reste il de la force de dissuasion du sionisme ? à par sa bombe gracieusement offerte par notre belle république ! quant au caractère dèmocratique de ce régime ,j’espère seulement que c’est une blague !


          • LE CHAT LE CHAT 2 mars 2011 16:01

            ça fait belle lurette qu’ils ont rejoint le coté obscur de la force !  smiley  smiley  smiley


            • Marie Marie 2 mars 2011 18:26

              Bonsoir,

              je suis d’accord avec vous :
              La priorité me semble être de défendre l’intégrité des territoires Palestiniens et exiger non seulement la fin des colonies mais aussi le retrait de celles qui sont les plus isolées et qui fracturent le plus durement le territoire Palestinien.
              L’autre priorité est également de défendre un état existant depuis 60 ans et ne souhaitant pas être « rayé de la page du temps ».
              Il n’y a pas de transaction sans corollaire.

              • Marc Bruxman 2 mars 2011 19:45

                Israel a une position géographique fort inconfortable, puisque ce pays est entouré d’autres pays qui ssoit lui sont ouvertement hostiles soit ne lui sont pas hostile que parce qu’ils savent qu’en cas de guerre ils vont se prendre une raclée. Ce genre de configuration géopolitique est instable. Lorsque seule la force vous maintient en place, un jour ou l’autre vous trouvez plus fort que vous. Or, dans les pays arabe, le premier dirigeant qui abattrait Israel jouirait d’un prestige immense.

                Israel a bien besoin d’une paix durable si ce pays doit survivre sur le long terme. Le coût de la guerre est un frein à l’économie du pays et le fait d’être suspendu à d’éventuels drames (attentats) n’est pas bien agréable pour sa population. Le fait de devoir subir réguliérement des fouilles type aéroport dans tous les lieux publics est probablement un enfer à vivre au quotidien. La paix serait le plus souhaitable pour Israel comme pour les palestiniens.

                Mais c’est un objectif difficile à atteindre pour des raisons religieuses, ni Israel, ni l’état palestinien ne voudront céder sur la question de Jerusalem. Je ne vois aucune des deux parties, accepter que Jerusalem ne soit la capitale ni de l’un ni de l’autre et que la ville soit placée sous mandat international avec une garantie d’accès aux lieux saints pour toutes les religions. Mais toute personne ayant mis les pieds à Jerusalem pourra vous raconter à quel point la religion rend les gens fous en ces lieux.

                Il y a déja un drame humanitaire en palestine. Sans une paix durable, non seulement ce drame va se poursuivre, mais le peuple d’Israel va perdre son rêve. Et un autre drame humanitaire se produira. Mais politiquement, les frontiéres de l’état hébreux peuvent elles revenir à celles de l’état d’origine ? Probablement difficile à avaler. Et si elles y revenaient est ce que cela rendrait la cohabitation pacifique possible ?

                En Irlande, il a fallu plusieurs siécles pour que catholiques et protestants fassent la paix.


                • minidou 4 mars 2011 15:21

                  Israel a une position géographique fort inconfortable : c’est le cas de tous les colonialismes...

                  Le coût de la guerre est un frein à l’économie du pays : non au contraire l’industrie militaire est le moteur de la croissance israélienne, et ce coût est largement assumé par les Etats-Unis.

                  Mais toute personne ayant mis les pieds à Jerusalem pourra vous raconter à quel point la religion rend les gens fous en ces lieux. : faire d’un problème territorial et politique (donc solvable) un problème religieux (donc insolvable) est le cœur de la stratégie israélienne.

                  En Irlande, il a fallu plusieurs siécles pour que catholiques et protestants fassent la paix.
                   : le royaume chrétien de Jerusalem n’a duré que cent ans...


                • OMAR 2 mars 2011 22:19

                  Omar 33

                  Bonjour Laurent :"A nous de bien lui faire comprendre que ce n’est pas son intérêt, par la force s’il le faut...

                  Ouais, ouais, ouais, des responsables qui, dés qu’ils se révéillent le matin, se demandent ce qu’ils pourraient bien faire pour Israél, vont obliger cet état-voyou à changer son comportement...

                  Que la France se débarrasse de ce lobbye sioniste (BHL, E. Zemmour, Finkielkraut, DSK, etc..) et ça sera déja une grande victoire sur l’injustice, et Israél..


                  • grimmy grimmy 2 mars 2011 22:26

                    Pas de paix sans le retour de terres confisquées et des réfugiés. Tout autre blabla est inutile et prouve que ceux qui le tienne connaissent très très mal les arabes qui sont très patients mais ...mais...un jour... 

                    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10248


                    • grimmy grimmy 2 mars 2011 23:49

                      Patients tout court ! Mais ils vous surprendront un jour, et il y aura des « pas contents » du tout. Parole de scout !


                    • grimmy grimmy 2 mars 2011 23:55

                      Jaloux ?? de qui de quoi ? A lire la Bible, on aimerait pas être à la place des juifs, et à lire l’histoire de la création de Sionistan, on a pas envie d’être un descendant des criminels qui ont construit un pays sur les corps massacrés de palestiniens, chrétiens et musulmans d’ailleurs. Jaloux ?? Certainement pas ! Peut être que les européens le sont-ils, c’est ce qui expliquerait le massacre des juifs. Relire un peu d’histoire vous fera le plus grand bien.


                    • Didier 67 Didier 67 2 mars 2011 22:29

                      A dire vrai, Israël était là avant que les Lumières ne s’allument.
                      Elles se sont éteintes, et ça ne l’a pas troublé non plus.
                      Israël a sa propre lumière et ceux qui veulent la partager le peuvent. Merci Israël.
                      Ceux qui veulent s’en sentir exclus le peuvent aussi. Vive la liberté.

                      Non, Israël ne tourne pas le dos aux Lumières : Israël se soucie des Lumières comme un éléphant d’un panneau « sens giratoire ».


                      • Didier 67 Didier 67 2 mars 2011 22:51

                        Il semblerait bien...les avis convergent.
                        Mais qui de l’oeuf ou de la poule .... ?


                      • Kessonfait ? 3 mars 2011 09:33

                        @ Laurent Pinsolle

                         « Bien sûr, aujourd’hui encore, Israël est le plus fort dans la région et le régime le plus démocratique. Mais le second argument pourrait bien tomber très rapidement quand on constate que même Kadhafi devrait bientôt être de l’histoire ancienne. »

                        Je ne comprends pas où tu veux en venir avec le régime le plus démocratique qui pourrait tomber quand tu constates que Kadhafi devrait être de l’histoire ancienne. Que cherche-tu à dire ?

                         « Le problème est qu’il exerce cette force sans mesure ni raison. A nous de bien lui faire comprendre que ce n’est pas son intérêt, par la force s’il le faut. »

                        Qu’entends-tu par lui faire comprendre par la force ?


                        • suki18 suki18 3 mars 2011 12:12
                          Israël tourne le dos aux lumièresSi ce n’était pas tragique ! on aurait envie de rire.

                          • King Al Batar King Al Batar 3 mars 2011 12:16

                            BEn j’ai aussi l’impression que les Francais, et la plupart de nation Européenne, comme l’Italieétait très contente des dictatures en place. D’ailleurs, avant qu’elle soit renversée, nous (les Européens droit de l’hommistes) ne les avons jamais renversé, et très peu critiqué.
                            Qu’est ce qu’il y a de pir. Faire comme les Israeliens, et dire franchement ce qu’ils pensent, même si c’est abusés. Ou faire les hypocrites, en condamnant maintenant ce que nous cautionnions auparavant.

                            PArce que pour ne parler que de Khadafi, le mec il a fait des attentats, tuer des civils innocents. Et n’a jamais payé quoique ce soit. au lieu de ca on lui a lecher le cul, laissé monter sa tante pour niquer la mère à Sarko. Et maintenant on crie au tyran !!!!

                            C’est pas un peu hypocrite ca ?

                            LEs Israeliens, malgrè tout ce qu’on poura leur reprocher, sont franc, au moins sur ce coup là. Ca les arrangeait bien que Moubarak soit la. Ils le disent. NOus pas.... Alors que ca nous arrangeait tout autant, et qu’on s’est bien gardé de l’annoncer une seconde fois.


                            • SEPH 3 mars 2011 12:39

                              Israël est un Etat terroriste.

                              En effet,

                              les massacres de ces dernières semaines, doivent être replacés dans la longue histoire du mouvement sioniste qui depuis un siècle s’emploie à mettre en œuvre le « nettoyage ethnique » de la Palestine pour réaliser son projet colonial.
                               Depuis 1948, l’Entité sioniste a : expulsé 900 000 palestiniens de leurs terres et de leurs demeures ; détruit 531 villages et 300 hameaux pour empêcher le retour des palestiniens ; occupé les autres parties de la Palestine [Cisjordanie, Gaza] ainsi que le Golan syrien en juin 1967 ; et maintenu son oppression sur les peuples palestinien et arabe. http://www.alterinfo.net/Le-sionisme-voila-l-ennemi_a29969.html

                              Voici des quelques exemples de crimes contre l’humanité :

                                •  1200 palestiniens tués en janvier 2009 lors de l’attaque de GAZA par Israël

                                  Offensive israélienne de décembre 2008-janvier 2009 contre le territoire de Gaza sous blocus - Photo : http://2minute-picture.blogspot.com...

                                •  conditions de misère d’un million et demi de Gazaouis qui sont enfermés dans une prison à ciel ouvert,

                                •  1337 enfants assassinés par l’armée israélienne et les colons depuis le soulèvement d’Al Aqsa

                                • 11000 enfants palestiniens emprisonnés ces trois dernières années

                                •  violations quotidiennes des droits des palestiniens, destructions de maisons, confiscations des terres, expulsions massives,.......

                                • .....

                              lire les articles suivants :
                              http://www.alterinfo.net/Partage-du-butin-de-guerre-Saisies-confiscations-et-ventes-des-biens-palestiniens-par-Israel_a36525.html

                              http://www.alterinfo.net/1337-enfants-assassines-par-l-armee-israelienne-et-les-colons-depuis-le-soulevement-d-Al-Aqsa_a53856.html

                              On est bien loin d’un état de droit et l’État Israël est bien un état terroriste qui viole en permanence le droit international (cf , toute les résolutions de l’ONU) etqui s’approprie par la force des terres ce qui ne lui appartienne pas.




                              • LanJo 19 mars 2011 18:03

                                J’aime beaucoup car on vit dans une société où le dernier qui parle a toujours raison. Où celui qui domine a raison, où la pensée dominante est la pensée des plus puissants.


                                En France, le discours pro - palestinien (qui est une cause a la base légitime) est en train de se faire pourrir (et déligitimer) par un discours foncièrement anti-Israelien.

                                Ainsi, on voit partout sur internet, des débats SOULANNNTS où dominent uniquement des discours de haine à l’égars d’Israel, où des gens parlent de ce pays sans le connaître du tout.

                                Comment par exemple, peut on dire dans une même phrase qu’Ahminejad a raison, et qu’Israel est un état terroriste ..... C’est juste impossible, et c’est une mauvaise fois infame.

                                Les perses sont un peuple extraordinaires, dominés par un tyran, et des gens légitiment ce tyran.
                                Quand c’est ces mêmes gens qui portent principalement la cause palestinienne, comment voulez vous que pour nous, simples lecteurs, la cause palestinienne ne soit pas délégitimée ?

                                Bref, dans ce débat, il n’ya jamais assez de places aux gens intelligents, qui pourraient plaider vraiment pour la paix. Une paix juste, deux états qui vivraient cote a cote en démocratie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès