Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël-USA : vers de (plus) difficiles relations

Israël-USA : vers de (plus) difficiles relations

Un nouveau mandat pour une relation profondément différente ? Lors de leurs précédents mandats, les relations entre Obama et Netanyahu ont laissé entrevoir de sérieux désaccords. Aujourd'hui deux se doivent de lisser leur relation, en apparence du moins.

La sympathie réciproque imposée par les communicants ne trompe pas. Les deux hommes ne s'apprécient guère - l'ego qui les a hissé jusque là n'y est pas étranger.

De sérieux désaccords sur de grandes questions de politique internationale ont marqué les années précédentes. La politique à adopter à l'égard de l'Etat et les des relations avec la Palestine préoccupent très fortement les deux hommes. Et d'autres questions seront abordées dès le début de leur relation.

Le président des Etats-Unis réinvesti pour son second et dernier mandat devrait être plus libre. Face à un Premier ministre Israélien réélu, tenu à la composition de son gouvernement inattendu. 

Les dernières nominations d'Obama laissent présager des changements significatifs dans ses politiques étrangères. Huck Hagel au poste de secrétaire à la Défense et John Brennan à la direction de la CIA. Poids lourds et poulain respectifs de la politique sénatoriale et de l'exécutif militaire sonnent comme un signal fort. Auprès de nombreux états, et plus précisément envers l'Europe et Israël -quand l'Union européenne échoue dans la réalisation d'un intervention commune au Mali.

Netanyahu compose avec un centres qu'il ne pensait pas et un Likoud influent. Les points sensibles de sa politique ne reculeront pas d'un iota. Surtout avec têtes fortes des principaux partis, capables de défaire la majorité s'ils se trouvaient contrariés.

Une vive polémique s'est invitée la dernière semaine des législatives israélienne. Non démenti par la Maison Blanche, Obama aurait qualifié Netanyahu de « lâche (…) prisonnier du lobby des colons ». Ces propos rapporté par Goldberg, Journaliste proche de la Maison blanche ont suscité un certain émoi dans les couloirs institutionnels de Tel-Aviv. A cinq jours du scrutin, 48h auront été nécessaires à Netanyahu pour calmer le jeu. Le Premier ministre a montré son indifférence à la polémique et a réaffirmé l'autonomie d'Israël dans ses décisions.

"Certaine voix parmi nous tentent de provoquer un conflit avec les Etats-Unis, mais elles n'y parviendront pas. Je continuerai à travailler étroitement avec le président Obama pour défendre les intérêts d'Israël" opposa-t-il à ses détracteurs en fin de campagne. Moyen de préservez comme possible son image ? Cela semble avoir porté ses fruits.

Haaretz, journal de la gauche Israélienne n'y croit pas : " Obama a maintenant quatre ans pour régler ses comptes avec Netanyahu, pour le soutien ouvert à Mitt Romney, pour ses dépréciations devant le congrès, pour le gel des négociations avec les Palestiniens, pour la colonisation et pour avoir tenté de lui faire la leçon sur le dossier iranien" charge-t-il durement sur l'état des relations.

De l'électricité dans l'air en perspective.

Le Sénat devrait prochainement confirmer Huck Hagel au poste de secrétaire à la Défense. Ce poids lourd de la politique américaine serait « le moins favorable à Israël » selon l'Aipac, le principal lobby pro-Israël aux USA. Ce sénateur expérimenté et respecté se dit contre les frappes préventives mais sceptique quand à l'effectivité des sanctions.

John Brennan confirmé à la direction de la CIA procède lui, d'une particulière communication. Se contentant d'exposer ses théories et conclusions sur le monde arabo-musulman, soient elles aussi incongrues sur la forme. Dans ses conclusions de grand de l'administration us -une statue minérale parmi des dinosaures tantôt démocrates, tantôt républicain. Brennan mettra tout en oeuvre pour éviter de s'aliéner les pensants musulmans de l'Arabie-Saoudite au Maroc en passant par le Soudan. Il présage des forces religieuses musulmanes puissantes, mais n'en dit pas plus sur son action.

Obama tient à rassurer son homologue, rappelle le soutien sans faille lors de l'opération à Gaza ( 14-21 novembre 2012 ) et le vote contre la Palestine à l'ONU. 

De quelle manière l'administration Obama va-t-elle désormais oeuvrer à l'extension de son modèle en israël, mais envers un autre pôle politique important, L'Europe ?

L'Union Européenne fait régulièrement parti des ordres du jour, prêt du Jourdain ou au-delà de l'Atlantique. Chacun s'efforce d'entretenir les meilleures relations avec l'appareil européen, en apparence du moins ; quand l'on se souvient de l'affaire des micro au Parlement européen… ( Posé par une société Israélienne, autrefois condamné aux Etats Unis pour les mêmes faits, mais couvert par l'administration Bush. Quand l'enquête avait mis deux ans à démarrer )

Les états unis n'arrêteront pas pour autant leur aide à Israël - 3 Milliards de dollars par an, et les prochaines tractations diplomatiques risquent d'être cruciales pour l'Etat d'Israël, son avenir sur la scène internationale et celui de ses citoyens.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • wesson wesson 31 janvier 2013 12:58

    bonjour l’auteur, 


    je crois surtout que les états unis prennent petit à petit conscience du monstre qu’ils ont contribué à créer. C’est un peu le syndrome des talibans : armer à outrance des fanatiques religieux pour servir les intérêts immédiats, mais après ces mêmes zimbrés se retournent toujours contre leur créateur. Sauf que dans le cas d’Israël, ils sont vraiment surarmés, et plein de bombes atomiques. 

    Israël a toujours besoin d’une guerre pour maintenir l’unité de leur pays. C’est pour cela qu’ils n’ont toujours pas renoncé à déclencher un conflit majeur avec l’Iran. Ce pays est à la dérive, et les dernières élections qui préfigurent d’un changement plus profond pourrait tenter les extrémistes qui sont toujours au pouvoir à jouer leur vas-tout en embrasant la région.

    En tout état de cause, Israël est vraiment un pays totalement à la dérive. On vient d’y apprendre que les juifs éthiopiens qui y avaient émigrés ont été forcé de prendre des contraceptifs de longue durée, pour des raisons qui ne trouvent d’explication que dans le formidable racisme qui règne dans ce pays. Et les voici maintenant qui se mêlent directement du conflit Syrien en y envoyant l’aviation bombarder. Et en politique intérieure, les inégalités sociales s’y accroissent de manière formidable, il n’y a de l’argent et des aides « publiques » que pour les gens qui acceptent d’aller coloniser des terres qui ne leur appartiennent pas.

    Tout cela ne peut faire autrement que terminer très mal, et le refroidissement des relations avec les USA n’est à mon sens que la prise de conscience de cette situation calamiteuse par l’administration Américaine, qui aura fort à faire pour gérer ce boulet.

    • SamAgora95 SamAgora95 31 janvier 2013 13:41

      Les états-Unis sont dirigés par des agents Israéliens, la puissance économique du lobby sioniste y est sans égale, leur justice ainsi que l’appareil d’état sont totalement sous contrôle de ce petit pays.


      Donc parler de relation entre Israël et les USA est juste inapproprié, c’est un peu comme parler de la relation entre mon bras gauche et mon bras droit ou entre la France et Paris, ça n’a pas de sens, Paris fait partie de la France, comme les USA font parti d’Israël.

      Qu’on arrête avec ce cirque.

      • Carmel 31 janvier 2013 15:37

        Je suis plutôt de l’avis de Wesson,
        en parti du moins. L’Etat d’Israël ne me semble pas complètement à la dérive, il poursuit sa propre logique. Le risque principal est sa campagne à l’égard de l’Iran qui semble s’essouffler face à la communauté internationale.
        Les relations entre les deux pays ( gouvernement et peuple ) vont bien dans l’ensemble.
        Mais des ajustement ont lieu, 
        C’est entre les deux hommes que ça pourrait être intéressant. Netanyahu va se rendre à deux reprises sur le sol américain d’ici le mois, on verra.


        מצדה, pourrier vous en dire plus sur ce « nouveau plan » ? 

        SamAgora, c’est justement votre théorie qui me semble un cirque trop simpliste, elle en a l’apparence en tout cas. Il me semble qu’elle oublie les variables de la politique, tout n’est pas entièrement acquis à une même cause pour une durée certaine.


        • BlackDjai BlackDjai 31 janvier 2013 17:36

          Bien sur, c’est le scénario dans votre délirium d’arrogance aigue.

          Si vous croyez sincèrement frapper l’Iran et revenir chez vous ..... vous pouvez vous mettre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude. 

          Faites le, si vous êtes aussi « courageux » que cela, mais cela m’étonnerait !!! Poltron comme vous êtes. La preuve c’est que Bibi vient de dire qu’Israel est incapable de s’attaquer au installations iraniennes et que seul les USA peuvent le faire ..... ca prouve votre bravoure, comme d’hab !!!!!
          On n’a vu le courage de votre armée en 2006, leur lacheté en 2009, et dernièrement contre le Hamas, ils se terraient comme des rats dans les abris dès qu’ils entendaient les sirènes hurler !!! Ca c’est des guerriers !!!!!!

          Franchement, en cas de guerre, vous ne ferez JAMAIS le poids ....

          Et au vu de ce que l’on peut voir et entendre, sincèrement, la marque Lacoste devrait vous donner le droit d’utiliser leur logo, le crocodile, gratuitement, tellement il vous ressemble ........« une Grande gueule sur Petites pattes ».


        • SamAgora95 SamAgora95 31 janvier 2013 23:10

          « ..tout n’est pas entièrement acquis à une même cause pour une durée certaine »


          C’est évident, mais force est de constater que de nos jours et même depuis longtemps et pour encore de longues années, le spectacle est aussi simple que ça : Israël dirige les pays occidentaux.

          Sinon comme expliquer la colonisation sauvage ? la possession d’arsenal atomique capable de faire exploser la planète ? Les résolutions de l’ONU bafouées ? Les assassinats politiques au vu au su de tous ? le soutien inconditionnel (réfléchissez à la signification de ce mot) de tous les dirigeants occidentaux envers l’état d’Israël ? 

          Faut-il vous faire un dessin ?

        • wesson wesson 1er février 2013 12:47

          bonjour matsada,


          « La GBU-57, guidée par GPS, mesure 6,25 mètres et pèse près de 14 tonnes [...] »

          merci de nous faire le catalogue manufrance mais votre quincaillerie n’a déjà pas été très utile au liban contre des combattants moyenâgeux en guenille. Alors c’est dire si ce serait efficace à plus de 1000 Km de chez vous, dans un pays que vous menacez depuis des dizaines d’années et qui s’attends parfaitement à votre venue.

          Désolé de vous le dire aussi abruptement, vous ne ferez pas le poids là bas ni au sol, ni en armement conventionnel. Et vos amis Américains n’y pourront pas grand chose non plus. Il n’y a pas de guerre plus justifiée que celle que l’on mène pour défendre son pays face à un agresseur clair. 

          Et si il vous prends l’idée d’utiliser de l’armement atomique, je pense que cela suffira à ce que les états unis vous collent de manière définitive dans « l’axe du mal »


        • BlackDjai BlackDjai 31 janvier 2013 18:29

          C’est de l’émotionnel ??? Non, je vous répond en vous citant des exemples sur votre « force et supériorité ».

          Vous par contre, vous y allez dans vos délires profonds....

          Fordo, je vous le concède, oui, il y a une probabilité que cela soit un sabotage avec l’aide du Mossad .... mais cela a du se faire de l’intérieur, certainement pas par drone, bombe téléguidée, etc .... ca serait su à travers la toile.

          Par contre votre attaque contre la Syrie a été uniquement dans le but de donner un coup de main afin d’aider Al Nosra à prendre position car cela faisait quelques jours qu’ils s’y cassaient les dents.

          Votre assertion « L’attaque est intervenue alors que le Hezbollah aurait tenté de prendre le contrôle des installations. » est tout bonnement, un mensonge, comme ceux que vous distiller ici ... voici la déclaration officiel du Hezbollah :

          « Conformément à son esprit criminel et à sa nature sauvage qui lui sont inhérents, mais aussi, à ses politiques, qui consistent à empêcher toute force arabe ou islamique de s’améliorer et de développer ses capacités technologiques et ses potentiels militaires, l’entité sioniste a perpétré une agression brutale contre les installations, pour la recherche scientifique, à l’intérieur du territoire syrien, provoquant le martyre de quelques frères syriens et blessant d’autres, sans compter la destruction du centre de recherche.

          Le Hezbollah condamne, donc, fermement cette nouvelle agression israélienne contre la Syrie et estime que cette attaque a levé le voile sur les dessous de la crise, en Syrie, depuis deux ans. A savoir, la destruction de la Syrie et de son armée, ainsi que son rôle pivot, dans l’axe de la résistance et de l’opposition : prélude à d’autres épisodes de la grande conspiration, qui se joue contre elle et contre nos peuples arabes et islamiques

          L’agression israélienne, qui a eu lieu, hier, contre la Syrie, est censée provoquer une large campagne de dénonciation et de condamnation, de la part de la communauté internationale et de tous les pays arabes et islamiques. Mais, comme d’habitude, cette communauté a toujours avalé sa langue et n’adopte aucune position sérieuse et de valeur, quand l’agresseur est Israël. D’ailleurs, nous ne comptons pas sur cette communauté, pour qu’elle déroge à sa règle à laquelle se sont habitués nos peuples, au point d’en ressentir de la répulsion et du dégoût.

          Le Hezbollah exprime sa totale solidarité avec la Syrie- Etat, peuple et armée. Il insiste sur la nécessité de prendre conscience de la gravité d’une frappe contre la Syrie et estime cette agression, comme une occasion appropriée, pour réexaminer les positions et adopter le dialogue politique, comme seul moyen, pour éviter l’effusion du sang des Syriens et préserver le rôle et la position de la Syrie"

          Continuez à pousser sur le bouchon ..... bientôt, cela vous explosera en pleine tête ..... et nous serons aux premières loges pour voir cela


          • Constant danslayreur 31 janvier 2013 20:05
            J’avais raté ça en Novembre apparemment
            « Israël porte plainte à l’ONU après l’incursion de chars syriens sur le Golan »Et sur la zone démilitarisée tampon en plus, même pas sur la portion de territoire syrien occupée par Israël, mais quel culot...

            Cela dit vous avez raison de garder un œil sur la Syrie, c’est près de Damas que le fils de Marie reviendra, je vous en donne ma parole d’honneur smiley 

            • agent orange agent orange 31 janvier 2013 20:55

              La confirmation (ou non) de Chuck Hagel sera un indicateur de l’influence actuelle du lobby.
              En tout cas, depuis qu’il a été choisit par Obama comme prochain secrétaire à la défense, il ne se passe pas un jour sans une salve d’articles contre sa nomination dans les médias US.
              Dernières cartouches d’un lobby sur le déclin ou démonstration que son pouvoir de nuisance est intact ?
              Wait and see.


              • kéké02360 31 janvier 2013 21:16

                http://french.ruvr.ru/2012_09_18/Grande-Bretagne-enfants-genetiquement-modifies-legalisation/

                30 enfants génétiquement sont nés aux USA, l’histoire ne dit pas si les garçons sont nés circoncis !!!  ?????

                ce serait toujours çà de gagné !!!!  smiley

                 


                • Carmel 31 janvier 2013 21:27

                  kéké02360, 
                  votre message h.s, merci de ne pas réitérer.
                  cdt


                • Carmel 31 janvier 2013 21:23

                  Salut agent orange, 
                  Le sénat ne devais pas se prononcer aujourd’hui ?

                  Oui, Hagel a contre lui une majorité des organisations pro Israel, même le CUFI. 
                  Est ce de la pression de surface ou une vrai peur ?
                  Hagel lisse son discours et emboite Obama. Est ce seulement de la surface ?

                  Pour Brennan qui succède a Petraeus, chose prévu certainement de longue date, 
                  Les travaux et le calendrier des services us n’a pas du être trop modifié, 
                  Ou cela permet d’ouvrir clairement de nouvelle voix, Brennan à une conduite particulière avec le monde musulman, j’arrive pas à voir sa marque. Je sais pas trop à quel cercle il appartient...

                  מצדה,
                  merci pour els précisions technique, ça se veut pointu.
                  J’aimerais vous demandez quelles échéances vous estimez ? 

                  Et, vous faites quoi de la rumeur concernant la visite de Clinton dans l’Etat perse ?


                  • ecolittoral ecolittoral 1er février 2013 12:37

                    Est ce que les USA, « en avance de dix ans », seraient revenus sur leurs pas, de dix ans, pour s’apercevoir qu’ils étaient dans une impasse ?

                    Est ce que « le rêve américain » serait terminé et, que le réveil à la réalité du monde leur apparaîtrait dans toute sa complexité et avec toutes ses espérances ?
                    Ce cancer moyen oriental va t il prendre fin ?
                    Si les forces démocratiques existantes là bas arrivent à se faire entendre ce sera possible.
                    Sinon...on connaît les phases terminales de cette maladie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carmel


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès