Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israéliens et Palestiniens : à quand la paix définitive ?

Israéliens et Palestiniens : à quand la paix définitive ?

Le conflit israélo-palestinien est apparu avec la fin du mandat britannique, avec le partage de la Palestine en 1947 et la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Depuis lors et durant soixante ans, la région du Proche et Moyen-Orient a vécu et vit toujours dans l’instabilité et un conflit permanent, un conflit dont le caractère spécifique est que chacun des deux belligérants s’estime être la victime et considère l’autre comme l’agresseur.

La région a connu six guerres meurtrières qui ont occasionné des pertes humaines et matérielles considérables :

- 1948 : la crise de Suez,

- 1956 : la guerre des six jours,

- 1967 : la guerre du Kippour,

- 1973 : la guerre du Liban,

- 1982 : une 2e guerre du Liban.

Et ce, bien entendu, sans compter les attentats terroristes, les attaques et actions de représailles qui sont à l’origine de la mort de centaines d’innocents.

Certes, cette région qui a connu l’avènement de presque la totalité des prophètes, a toujours été, dans l’Histoire, le théâtre de troubles et d’agitations violentes. Mais doit-on, pour autant, considérer ce phénomène comme une fatalité invincible, que l’être humain ne peut que subir, sans jamais être en mesure de la combattre ?

Haine, xénophobie, racisme ou égoïsme de race, et rejet de l’autre sont aujourd’hui des sentiments qui dominent et accaparent l’esprit de certains juifs et musulmans, non seulement en Israël et dans les territoires occupés, mais bien au-delà. Soixante ans d’hostilité et de luttes intestines n’ont pas encore permis jusqu’à ce jour, aux antagonistes, de trouver un terrain d’entente ni de saisir la gravité de leur entêtement. Et pourtant, les deux peuples belligérants sont condamnés à s’entendre et à cohabiter. Nul n’ignore que les conflits territoriaux et de religion ont toujours été les plus tenaces et les plus difficiles à résoudre. L’ambition humaine, la convoitise démesurée et les calculs des dirigeants politiques ne font souvent qu’aggraver les situations et en éloigner l’issue. Ces mêmes dirigeants deviennent, à la fin, les otages d’une poignée de fanatiques qu’ils ont eux-mêmes aiguillonnés et excités par des discours enflammés.

Les occasions manquées

La plupart des observateurs politiques, notamment tous ceux, parmi eux, épris de paix ont encouragé la recherche d’une solution définitive à ce conflit. Plusieurs tentatives ont alors été faites :

- septembre 1978 : les accorts de Camp David,

- octobre 1991 : la conférence de Madrid,

- septembre 1993 : l’accort d’Oslo,

- juillet 2000 : l’échec de Camp David.

Entre ces différentes dates, la région du Proche-Orient a connu plusieurs événements :

- en 1981, le président Sadat et le Premier ministre israélien Menahem Begin reçoivent le prix Nobel de la paix, distinction que Sadat allait payer de sa vie le 6 octobre 1981. En 1994, c’est le tour de Yasser Arafat, d’Itzhak Rabin et Shimon Peres de recevoir le prix Nobel ;

- le 4 Novembre 1994, Itzhak Rabin est assassiné.

Et la haine continue et persiste… en dépit de toutes les bonnes volontés qui s’affichent et s’activent de part et d’autre pour le règlement du conflit.

Il se trouve malheureusement que, chez une certaine minorité agissante de religieux fanatiques et de politiciens retors, l’entêtement et l’opposition systématique deviennent une manie obsessionnelle et pernicieuse.

C’est cette même minorité, aussi bien du côté israélien que du côté palestinien, qui réussit toujours à faire échouer toutes les tentatives de paix entre les deux peuples. La plupart des dirigeants israéliens, hostiles, au début de leur mandat, à toute réconciliation avec les Palestiniens, finissent par fléchir leur position et par céder aux exigences de la réalité. Mais il se trouve qu’en ce moment précis ils sont éliminés : assassinat (Rabin) ou déstabilisés et soumis à des pressions pour démissionner et laisser la place à de nouveaux responsables. Et la partie recommence…

Il en est de même du côté palestinien où le Hamas et ses acolytes opposent leur veto à toutes les approches des modérés et font tout pour saboter toute initiative de paix.

Une solution est-elle encore possible ?

La presque totalité des observateurs le croient sincèrement. Il n’y a plus, aujourd’hui, un seul pays arabe qui met en cause l’existence de l’Etat d’Israël. L’époque de l’ex-président égyptien Jamal Abdennacer qui voulait, semble-t-il, jeter les juifs à la mer, est révolue. L’Arabie saoudite a, depuis plusieurs mois, présenté un plan de paix qui reconnaît en premier lieu l’existence d’Israël et le droit des Palestiniens à une patrie. Plusieurs chefs d’Etat arabes ont reconnu plus ou moins officiellement Israël et établi des relations diplomatiques avec Tel-Aviv. Le président Sadat s’est rendu en Israël, le roi Hassan II du Maroc recevait régulièrement les responsables de l’Etat hébreu, le roi Hussein de Jordanie entretenait des relations étroites avec eux. Bref, Israël qui était, dans le passé, un vocable tabou dans les milieux musulmans, a pris, de nos jours, toute sa légitimité d’Etat souverain.

Israël jouit actuellement du soutien total de la communauté internationale. Elle possède l’arme nucléaire et une armée parmi les plus modernes et les mieux équipées du Moyen-Orient. Mais ce n’est pas parce qu’elle est forte qu’elle doit être butée et refuser tout compromis et toute concession. La paix et le bon voisinage s’achètent. Cela a été prouvé tout au long de l’Histoire. Plusieurs observateurs qui suivent de près la situation au Proche-Orient, pensent que le soutien inconditionnel des Etats-Unis en faveur d’Israël et leur partialité dans le conflit israélo-palestinien est l’une des raisons qui explique l’attitude intransigeante de Tel-Aviv. Beaucoup de gens pensent d’ailleurs que les dirigeants d’Israël ne sont pas les véritables tenants du pouvoir de décision et que les directives et les orientations émanent toujours des lobbies juifs installés aux Etats-Unis.

Les points de divergence entre les belligérants sont connus de tous :

- en premier lieu la question de la partie Est de Jérusalem, où se trouve la mosquée d’Al Qods, troisième lieu saint de tous les musulmans ;

- le problème des milliers de réfugiés palestiniens chassés d’Israël ;

- enfin les colonies juives qu’Israël ne cesse d’implanter dans les territoires occupés.

Ce sont là les trois points principaux de discorde entre juifs et Arabes.

Pour ce qui est d’Al Qods, Israël soutient que Jérusalem est sa capitale « éternelle et indivisible ». Il s’agit-là bien entendu d’une décision unilatérale, prise dans une période d’euphorie nationale. Dans sa résolution 478, le Conseil de sécurité déclare que la loi israélienne établissant Jérusalem capitale « éternelle et indivisible » d’Israël est nulle et non avenue et constitue une violation du droit international.

De l’avis de tous, la question de Jérusalem reste la clé de tout le problème du Proche-Orient, étant donné qu’elle dépasse le cadre bilatéral israélo-palestinien et revêt un caractère arabo-islamique, impossible à ignorer.

Les Palestiniens pourront peut-être un jour comprendre qu’il est pratiquement difficile de faire revenir en Israël tous ces milliers de réfugiés, au risque de créer une situation incontrôlable à cause des heurts inévitables qui ne manqueront pas d’opposer juifs et musulmans. La communauté internationale pourrait cependant indemniser ces réfugiés et les aider à s’installer ailleurs et d’une manière convenable. Pour résoudre le problème des colonies, Israéliens et Palestiniens ont également la possibilité de prévoir des échanges territoriaux de compensation.

L’essentiel c’est d’avoir le courage de transcender les susceptibilités, le courage de céder quand il le faut et le courage de pardonner.

L’Union pour la Méditerranée, dont les travaux ont eu lieu dernièrement à Paris sous l’égide de la France, a donné de l’espoir au monde entier pour une possible entente entre Israéliens et Palestiniens. « Nous n’avons jamais été si proches d’un accord » a dit Ehud Olmert. De son côté, le Dr Mahmoud Abbes a déclaré « que la paix au Moyen-Orient passe par la paix entre Israéliens et Palestiniens ».

Le rêve peut donc devenir réalité à la condition de pouvoir oser, oser faire marche arrière, oser entendre la voix de la raison et fermer la porte aux intolérants et aux belliqueux.

Nicolas Sarkozy a été plus que clair à ce sujet. Il a appelé au gel de la colonisation et affirmé que Jérusalem « a vocation à devenir capitale des deux Etats ».

Nous pensons, quant à nous, que Jérusalem, en tant que symbole pour les trois religions, doit rester une ville sainte, avec sa partie juive et quartier arabe, un lieu de pèlerinage et de recueillement pour les religieux du monde entier, loin de toute coloration et agitation politiques. Israël a déjà sa capitale, Tel-Aviv. Les Palestiniens pourraient ériger la leur à Ramallah ou ailleurs.

Israéliens et Palestiniens pourront alors vivre en paix et participer au développement de toute la région moyen-orientale.

Certains lecteurs vont évoquer le problème du terrorisme. Je pense personnellement qu’une fois le conflit réglé, le terrorisme n’aura plus aucune raison d’être et surtout plus aucun soutien moral et matériel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

407 réactions à cet article    


  • jaja jaja 23 juillet 2008 13:13

    "1948 : la crise de Suez

    1956 : la guerre des six jours

    1967 : la guerre Kippour

    1973 : la guerre du Liban

    1982 : une 2e guerre du Liban"

    Votre chronologie est fausse : 1948, colonisation de la Palestine par les sionistes.

    1956, crise de Suez

    1967, Guerre dite des 6 jours

    1973, Guerre d’Octobre dite guerre du Kippour

    1975 Guerre du Liban...


    • Le Marquis 23 juillet 2008 22:23

       Je trouve vraiment malheureux que des amis internautes se livrent entre eux, à des attaques chaque fois que le problème du conflit israélo-palestinien est évoqué. La plupart dépassent d’ailleurs le cadre de l’article, objet des commentaires, et se lancent dans des diatribes insensées et souvent enfantines, contre les musumans, pour les uns, et contre les juifs, pour les autres, alors que le but que recherche l’auteur,que je félicite pour son courage et son impartialité,est justement, de mettre fin à ce conflit, de rapprocher les fidèles de toutes les croyances, pour leur permettre de vivre en hommes civilisés.
       Je voudrais voir en face tous ces petits fanatiques qui ne trouvent pas d’autres styles de discussion que les insultes et les critiques des races et des religions.Je voudrais leur demander s’ils sont capables de joindre l’acte à la parole et de se rendre sur le terrain, pour défendre leurs idées ? Sont-ils disposés et volontaires pour se rendre au proche Orient pour mourir au lieu de continuer à tirer leurs cartouches à travers l’internet ? Certainement pas. Alors qu’ils s’abstiennent de jeter de l’huile sur le feu et qu’ils laissent les gens épris de paix et de sagesse, rechercher les solutions pour arrêter les massacres et éviter la mort aux milliers de personnes innocentes qui meurent tous les jours.
       Nous ne voulons ni vainqueur ni vaincu. Si les Américains soutiennent Israêl et lui permettent jusqu’à présent de résister, il faut reconnaître que les USA pourraient un jour subir le sort de l’ex URSS. Israêl se retrouvera alors face à un millard et demi de musulmans. Autant avoir la paix définitve dès maintenent.... 


    • jaja jaja 23 juillet 2008 13:47

      "Les points de divergence entre les belligérants sont connus de tous :

      En premier lieu la question de la partie Est de Jérusalem, où se trouve la mosquée d’Al Qods, troisième lieu saint de tous les Musulmans ;

      Le problème des milliers de réfugiés palestiniens chassés d’Israël ;

      Enfin les colonies juives qu’Israël ne cesse d’implanter dans les territoires occupés.

      Ce sont là les trois points principaux de discorde entre Juifs et Arabes."

      Ce que vous citez sont les points de divergence entre les partisans de Mahmoud Abbas et les sionistes. Sachez que majoritairement le peuple palestinien a toujours fait savoir que ce qui lui importait c’était de recouvrer sa terre dont il fut chassé par la force et la terreur organisée par les colons et non pas de "bénéficier" d’un bantoustan invivable établi sur à peine 20% de la Palestine historique.

      Abbas n’est qu’une marionnette aux mains de l’impérialisme américain qui le fournissent largement en dollars et armement... Sa défaite électorale écrasante à Gaza en fut la manifestation logique.




      • mclerc 23 juillet 2008 17:45

        Une précision : les Israëliens ont échangé des vivants (des Palestiniens prisonniers) contre des morts  : jamais, jamais, les ennemis d’Israël n’ont libéré vivants des prisonniers israëliens. Et ces prisonniers, enfin libérés, à leur arrivée au Liban, ont salué ceux du Hesbollah par le salut hitlérien. Tout un symbole qui remonte à loin. Le grand mufti de Jérusalem était, déjà, un admirateur passionné d’Hitler : il tuait les Juifs ! Quoi de mieux ? Vous dîtes qu’il faut aider ceux, dans les deux camps, qui veulent sincèrement la paix. Bien sûr. Mais comment faire la paix avec des gens qui ne désirent, qui n’espèrent qui ne souhaitent que la destruction physique d’Israël ? Pour ma part, j’ai toujours devant les yeux les Palestiniens, montés sur la terrasse de leurs maisons, qui hurlaient de joie en regardant tomber les scud que l’Irak envoyait sur Israël pour le pousser à déclarer la guerre à l’Irak. Ce qui aurait obligé les pays arabes à soutenir l’Irak. Parfois, les scud tombaient sur eux ... Ce n’était pas très précis. Et alors, ils disaient que les Israëliens détournaient méchamment les scud ... A ce niveau, on retire l’échelle.


        • galilée 23 juillet 2008 18:29

          Israel n’ a pas été crée en 1948 , cette année là Israel a été réstauré dans ses droits historiques, sur la seule terre qui lui appartienne ... Ce depuis 3500 ans . Là ou Saul a fondé le royaume d’ Israel ..
          Jerusalem est devenue capitale d’ Israel sous le règne de David et l’ est restée jusqu’ à ce jour ! et pour l’ éternité .. !!!
          Les pillards Arabes ont conquis la terre d’ Israel en même temps qu’ ils ont conquis l’Andalousie et le sud de la France , au 8éme siécle aprés JC..
          Ils ont été chassé d’ Espagne en 1492 ...
          Le pays d’ Israel a commencé d’ ètre libéré de l’ imposteur arabe en 1948 , et continuera de l’ ètre .
          Un million de Juifs ont été chassés dexs pays Arabes en 1948 et ils ont remplacé les refugiés arabes, fruits d’ une guerre voulue et commençée par les Arabes afin d’ exterminer les Juifs d’ Israel .. .
          Le monde Arabe s’ etend de l’ atlantique à l’ ocean Indien , sur la moitié de l’Afrique et une grosse partie de l’Asie ... Il posséde 80%des ressources petrolières donc le problème des réfugiés est un faux problème, Israel a bien reussi à intégrer le million de Juifs chassés des pays Arabes ..

          Aucune paix n’ est possible avec des destructeurs de Tours Jumelles , des exterminateurs de Kurdes ,des massacreurs d’ Algériens , des liquidateurs de Noirs soudanais et des grands amis d’ Hitler ..


          Nous "rendrons" Jerusalem aux Arabes quand les Espagnols leur "rendront" Cordoue et Séville .


        • cathy30 cathy30 23 juillet 2008 18:38

          m . Lecomte, vous citez :

          Nicolas Sarkozy a été plus que clair à ce sujet. Il a appelé au gel de la colonisation et affirmé que Jérusalem « a vocation à devenir capitale des deux Etats ».

          avec une phrase pareil cela ne m’étonne pas qu’une balle à sifflée sur le tarmac de Jerusalem.

          vous citez :
          Nous pensons, quant à nous, que Jérusalem, en tant que symbole pour les trois religions, doit rester une ville sainte, avec sa partie juive et quartier arabe, un lieu de pèlerinage et de recueillement pour les religieux du monde entier, loin de toute coloration et agitation politiques. Israël a déjà sa capitale, Tel-Aviv. Les Palestiniens pourraient ériger la leur à Ramallah ou ailleurs.

          vous pensez comme un dépliant touristique, continuez à écouter sarko dans votre confortable fauteuil et évitez d’écrire sur ce thème
           


          • jaja jaja 23 juillet 2008 19:08

            @ Galilée, " Le pays d’ Israel a commencé d’ ètre libéré de l’ imposteur arabe en 1948"

            Avec ce discours vous démontrez toute la vacuité du discours de l’auteur de cet article. Les arabes ne sont pas en position de force pour le moment en Palestine. Dans ces conditions négocier "la paix des braves" ne mène à rien et il s’agit pour les Palestiniens de construire un rapport de force contre le colonialisme qui les a chassés de leurs terres et de leurs maisons, aujourd’hui occupées par des gens venus d’Occident, au nom de racines historiques qui sont loin
            d’ailleurs d’être prouvées ...

            Sans l’impérialisme américain et le soutien de l’Occident la domination sioniste sur la Palestine aurait déja pris fin. Israël est en tout point comparable à ce que fut l’Afrique du Sud. Une petite tache blanche au coeur du monde arabe tout comme le régime de Prétoria était une petite tache blanche en pleine Afrique...

            On y note la même arrogance des colonisateurs et le même mépris pour celles et ceux qu’ils oppriment. Jusqu’à quand ? L’avenir le dira...


            • galilée 23 juillet 2008 20:05

              נצח ישראל לא ישקר
              L’ éternité d’ Israel ne se dementira pas .
              L’imposteur arabe est le seul colonialiste sur la terre d’ Israel ...I
              Le fait d’ être Arabe n’ autorise pas tout : Ni lel vol de continents entiers, ni le trafic trafic d’ esclaves , ni les massacres de masse de civils...
              La brutalité et la cruauté du conquérant arabe , sa sauvagerie sanguinaire est telle que son destin est scellé ..
              Seuls les Justes habiterons sur ma terre , car les pervers feront tout ce qui est en leur pouvoir pour que les Justes n’ aient d’ autre choix que de les chasser ...Il n’ y a pas de paix possible ! pas de coexistence possible avec les alliés et les successeurs d’Hitler ..
              http://www.document.no/weblogg/archives/bilder/gaza-hamas-thumb.jpg


            • Sahtellil Sahtellil 23 juillet 2008 20:32

              Wah ! Les justes... Les pervers... smiley Rien que ça !

              La solution finale n’est pas loin à ce train ! Peut-être juste un bouton à pousser !

               smileyBMD


            • galilée 23 juillet 2008 21:01

              La solution finale a été largement et fortement par le Grand Mufti de Jerusalem ,Hadj Amin El Husseini , oncle de Yasser Arafat et de Leila Shahid ...

              Le grand homme a passé toute la guerre à Berlin , en tant qu’ hôte personnel d’ Hitler ..

              La solution finale a échoué car les pervers sont toujours vaincus ... et Israel renait de ses cendres !
              Les Juifs ont inventé une réponse à la solution finale islamo-nazie , la bombe de la Juive Lise Meitner et du Juif Hopenheimer , fruit de la trés célébre formule du Juif Einstein ..

              Amuse toi à pousser sur un bouton , tu verras le résultat :Le tout petit Israel sera peut ètre detruit ,
              mais l’ empire Arabe ne sera plus habité que par les scorpions et quelques mutants difformes ..

              http://mensa-barbie.com/bloggerimages/300Leader_ismail_haniyeh_HAMAS_at_rally_carto on.JPG


            • galilée 23 juillet 2008 21:04

              Correction :

              La solution finale a été largement et fortement encouragée par le grand Mufti de Jerusalem ...

              C’ est ce qu’ il faut lire


            • Sahtellil Sahtellil 23 juillet 2008 21:28

              Vous êtes une trouvaille, un phénomène ! Je ne savais que des discours pareils existaient encore ! La tentation est grande de rester tailler le bout de gras avec vous, histoire d’admirer les perles que vous proposez au chaland, par pure curiosité scientifique...

              Réflexion faite, non. Je vous laisse à vos auto-attouchements apparemment jouissifs. Bonne br******e !

              BMD


            • zoé 24 juillet 2008 08:22

              "Vous êtes une trouvaille, un phénomène ! Je ne savais que des discours pareils existaient encore !"

              Vous plaisantez ?
              Vous pensez sincèrement que Galilée est une exception ?
              Tous ceux, je dis bien tous ceux qui se presentent comme défenseurs d’Israël tiennent les même propos que ce sinistre personnage.
              Pendant longtemps j’ai cru naivement à la paix au proche orient et c’est en écoutant les "pro-israeliens" que j’ai compris qu’il n’y aura jamais d’accalmie.
              Ces gens là sont racistes et violents.Par ces gens là j’entend les sionistes.
              Il faut savoir que le sionisme est une idéologie d’extrême droite de type impérialiste.Le but ultime de cette idéologie est de se débarrasser définitivement de tous les palestiniens pour que l’Israël correspondent au frontières délimitées par la bible.La bible.

              Je plains sincèrement les palestiniens et les israeliens qui veulent vivre en paix .Ils sont minoritaires


              • abersabil abersabil 24 juillet 2008 09:57

                A galilée,

                "L’éternité d’israel ne se démentira pas "

                 

                La résistance des Palestiniens non plus

                60 ans après , israel ne connaît toujours pas de tranquillité, elle ne la connaitra pas

                On vous sait arrogants, alors que vous étiez méprisés par les occidentaux, ceux la même qui vous ont implanté en terre de Palestine, leur soutien ne peut être éternel, c’est à la résistance des Hommes justes que les corrompus au pouvoir en occident lâcheront du lest, vous savez autant que moi, que c’est l’argent qui fait et défait les amitiés

                La paix, vous ne l’aurez qu’une fois les Palestiniens auront la leur

                Lâches  comme vous etes, on ne tire pas sur des prisonniers qui ont les yeux bandés et les mains liées derrière le dos

                La haine vous habite, et c’est elle qui vous détruira

                Il faut croire que dans le monde, il a toujours des Che Guevara qui sommeillent, il se manifesteront un jour contre la flagrante injustice


                • Cug Cug 24 juillet 2008 10:26

                  Un partage équitable soit 50/50 de la terre me parait le plus intelligent.

                  Je verrai bien aussi un dédomagement d’Israel pour les malheurs qu’il a engendré aux palestiniens.


                  • morice morice 24 juillet 2008 11:07

                     par galilée (IP:xxx.x7.48.98) le 23 juillet 2008 à 18H29 

                     
                    Israel n’ a pas été crée en 1948 , cette année là Israel a été réstauré dans ses droits historiques, sur la seule terre qui lui appartienne ... Ce depuis 3500 ans . Là ou Saul a fondé le royaume d’ Israel .. 
                    Jerusalem est devenue capitale d’ Israel sous le règne de David et l’ est restée jusqu’ à ce jour ! et pour l’ éternité .. !!! 


                    fadaises : dans ce cas un descendant de dinosaure peur revendiquer un pays.

                    • galilée 24 juillet 2008 13:39

                      La seule façon pour le conquérant arabe d’ éterniser la conquête d’ un pays , c’ est d’ exterminer ses habitants ou de les arabiser complètement : le rôle de l’ Islam c’ est ça ... "Devient musulman ou meurt !!" comme au Darfour par exemple !
                      Israel vit, Israel parle l’ Hébreu que parlait ses ancêtres hébreux sur la terre d’ Israel !
                      Israel pratique la religion de ses ancêtres hébreux , si intimement liée à la terre d’ Israel !

                      Le grand Mufti a bien essayé d’ exterminer les Juifs par Nazis interposés ... Il n’ a pas reussi , pas plus que Nasser ,Saddate et Arafat .
                       La terre d’ Israel sera Arabe uniquement lorsque le dernier Juif de la terre, portant le dernier chromosome juif de la terre , sera mort ou musulman .. Pas avant !
                      Les seuls qui peuvent revendiquer la terre d’ Israel par droit de propriété anterieure , sont les Cananéens qui nous ont précédé .... Hors ils se sont mélés à nous et nous parlons leur langue .. l’ Hébreu et le Cananéen sont une seule et même chose..

                      Voici ce que dit D. à Jacob Israel :
                      הָאָרֶץ, אֲשֶׁר אַתָּה שֹׁכֵב עָלֶיהָ—לְךָ אֶתְּנֶנָּה, וּלְזַרְעֶךָ
                      . וְהָיָה זַרְעֲךָ כַּעֲפַר הָאָרֶץ, וּפָרַצְתָּ יָמָּה וָקֵדְמָה וְצָפֹנָה וָנֶגְבָּה ; וְנִבְרְכוּ בְךָ כָּל-מִשְׁפְּחֹת הָאֲדָמָה, וּבְזַרְעֶךָ. טו וְהִנֵּה אָנֹכִי עִמָּךְ, וּשְׁמַרְתִּיךָ בְּכֹל אֲשֶׁר-תֵּלֵךְ, וַהֲשִׁבֹתִיךָ, אֶל-הָאֲדָמָה הַזֹּאת : כִּי, לֹא אֶעֱזָבְךָ, עַד אֲשֶׁר אִם-עָשִׂיתִי, אֵת אֲשֶׁר-דִּבַּרְתִּי לָךְ. 

                      Genèse 28-13
                      Cette terre sur laquelle tu te trouves en ce moment , je te la donne, à toi et à ta descendance
                      Et voici ta descendance sera comme la poussière de cette terre . Elle sera dispersée au nord , à l’ est, au sud et vers l’ occident .
                      Toutes les familles de la terre seront enrichies par ta descendance. Et voici , je serai avec toi ou que tu ailles et je te ramenerai vers cette terre

                      Cela à été écrit et accompli , n’ en déplaise aux incrédules et aux pervers ..


                    • Gugu Gugu 24 juillet 2008 12:05

                      vous évoquez les points de divergence soit disant "connus de tous", mais il en est un, fondamental, qui est soigneusement ignoré par nos médias occidentaux, et qui explique à lui seul tant l’impossibilité d’arriver à un accord entre israéliens et palestiniens, que la guerre du Liban de 2006, ce point de divergence fondamental est l’eau...

                      Israel mène une politique de l’eau qui est en totale défaveur des palestiniens, et c’est un point majeur dans les revendications palestinienes, mais ici, personne n’en parle, ça gène..., que voulez vous, qu’une des deux parties s’octroie la maitrise de 80% des points d’eau, ou le droit de creuser des puits en profondeur, alors qu’elle en dénie ce meme droit à l’autre partie pose un problème, donc on préfère regarder ailleurs...
                      un lien facile à trouver, et vous en trouverez d’autres sur la question en cherchant bien


                      • zoé 24 juillet 2008 12:33

                        salut gugu


                        • Le Marquis 24 juillet 2008 13:27

                           Dans l’article de Mr Lecomte, il y a un passage qui dit " Haine, xénophobie, racisme ou égoïsme de race et rejet de l’autre, sont aujourd’hui des sentiments qui dominent et accaparent l’esprit de certains juifs et musulmans, non seulement en Israel et dans les territopires occupés,mais bien au delà."
                           Ces paroles justes et très sages restent encore, maheureusement, plus que jamais vraies.


                            • zoé 24 juillet 2008 14:12

                              @ galilée

                              Arretez de vous enfoncer


                              • galilée 24 juillet 2008 14:24

                                Pas politiquement correctes les archives du peuple Juif ?? 


                              • Gugu Gugu 24 juillet 2008 17:46

                                non, ce n’est pas politiquement correct
                                cette terre est à toi, je te la donne à toi et tes descendants, où est l’humanisme dans tout ça ???

                                d’autant que de plus en plus d’historiens s’accordent à dire que les écrits de l’ancien testament ne sont que des textes politiques visant à unir par une histoire commune les deux royaumes qui composaient le territoire de l’Israel d’aujourd’hui...

                                la première mention d’un dieu unique dans l’histoire du monde est apparu sous Akhénaton, soit en -1 400 avant notre ère... les prètres juifs de l’époque n’ont fait que reprendre cette croyance et la faire leur, tout comme les chrétiens ont repris celle des juifs...
                                bref, de la récupération

                                et vous vous référez à ce genre de texte politique pour justifier l’injustifiable... votre crédulité est étonnante


                              • Gugu Gugu 24 juillet 2008 18:06

                                et je rajouterai que si l’on doit prendre en compte les vieux écrits poussiéreux pour justifier certaines politiques d’aujourd’hui, on peut dans ce cas citer Mahomet dans le Coran, vu que le Coran est postérieur à l’Ancien testament, qui dit que "les juifs n’ayant pas honoré leur contrat avec Dieu, les musulmans sont maintenant les représentants de la volonté de Dieu, et que le contrat passé avec les juifs est caduque, et ré écrit vis à vis des musulmans"...
                                donc les juifs n’ont aucun droit sur les territoires qui composent aujourd’hui Israël, vu que tout les accords passés précédement avec Dieu (Yahvé, Allah, sont caduques)...

                                pour un athée comme moi, il est difficile de savoir quel écrit dit la vérité, pourquoi est ce que je privilègerai un écrit plutot qu’un autre ? parce que vous me le dites ???


                              • galilée 24 juillet 2008 18:18

                                Pas correct " politiquement "peut ètre ! mais historiquement si ... Les Hébreux et leurs descendants ,sont les plus anciens propriétaires vivants de la terre d’ Israel et donc les seuls propriétaires de cette terre .
                                Qui parle ici d’ humanisme quand on parle de droit sur la terre ...

                                Les Arabes ont conquis militairement la terre d’ Israel et l’ ont occupé 1100 ans et cela ne leur confère aucun droit sur elle... Tant que lepropriétaire légitime est vivant , ils ne sont que des squatters .

                                Pas plus que 700 ans d’ occupation de l’ Espagne ne leur donne le moindre droit sur l’ Espagne .
                                Pas plus que 400 d’occupation turque de la Grèce ne donne le moindre droit aux Turcs sur la GrècE.... Ni sur la Byzance et l’Anatolie non plus, d’ ailleurs !! que les Grecs et les Arméniens sont tout a fait en droit de revendiquer !!
                                Simple problème de rapport de force... Les Turcs sont simplement beaucoup plus forts ,et, en ce bas-monde , la force c’ est le droit .

                                Il se trouve , que cela vous plaise ou non , que les Juifs sont le peuple le plus ancien à posséder ce pays ... Le peuple Juif existe toujours , n’ ayant changé ni de religion , ni de langue , ni de patrie !

                                Le partage de la terre a été accepté par les Juifs( par humanisme ) en 1948... Les Arabes ont refusé et les Juifs ont récolté en retour une guerre totale , une guerre d’ extermination, menée par toutes les armées arabes , sur tous les fronts ..
                                Allez être humaniste !!!
                                Fort heureusement les Arabes ont perdu cette guerre , et seulement gagné des réfugiés arabes ...

                                La stratégie arabe n’ a pas varié d’ un iota : tirer sur les Juifs et pleurer , tuer autant de Juifs que possible et pleurer !!

                                La mauvaise foi étant la chose au monde la plus répandue ... Ce ne sont pas les preuves ni les faits qui changeront le discours des islamo-nazis et de tous leurs supporters antisémites , rongés par la jalousie et la haine . ..


                              • Gugu Gugu 24 juillet 2008 19:13

                                Dans ce cas je vous renvoie à vos propres écrits, vu que cette terre était le "pays de Canaan", donc les Hébreux l’ont pris au cananéens, et oui, les murailles de Jericho

                                donc soit on octroie la terre aux plus anciens, soit les descendants des Cananéens, dont la terre a été conquise militairement par les hébreux... soit on se réfère aux écrits les plus récents, et dans ce cas, le contrat passé entre Dieu et le peuple juif est caduque, vu que Dieu a choisi de s’addressé à Mahomet...

                                dans tous les cas, votre logique est fausse... et je ne vois pas de mauvaise foi dans mes propos, je cherche juste à comprendre ce qui prime pour le droit de la terre.


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 19:15

                                  et vous parler de partage humaniste, mais qu’en est t’il de "l’opération balai" ?
                                  Je n’ai pas besoin de vous rappeler l’histoire de votre propre pays, vous devez la connaitre...


                                • galilée 24 juillet 2008 19:42

                                  Cher ami

                                  Il ne vous a pas échappé que j’ ai textuellement écrit que le seul peuple qui puisse nous revendiquer légitimement cette terre est le peuple Cananéen , en tant que propriétaire le plus ancien..

                                  La logique de la force n’ ayant jamais changé , Josué fils de Noun , le successeur de Moise a bel et bien conquis le pays de Canaan militairement ... 
                                  Comme dans toute guerre, une partie des Cananéens a disparu, une autre a fuit et le reste s’ est mélé aux Hébreux , et est donc à l’ origine d’ une partie importante du peuple Juif actuel ..

                                  Le jour ou 600.000 Cananéens, adorant Baal et lui sacrifiant des moutons (pas des enfants) , viendront nous réclamer en Cananén , en brandissant leurs livres sacrés , leur droit au retour ! de quel droit pourrions nous leur refuser le partage de la terre ??

                                  Le problème ne se pose en fait pas car le culte de Baal a heureusement disparu, la langue Cananéene qui n’ est autre que l’ Hébreu , c’ est nous qui l’ avons précieusement conservée ,et le seul livre qui fasse explicitement référence aux Cananéen c’ est notre recueil d’ archives que l’ on appelle la Bible .

                                  Bref les seuls Cananéens authentiques qui restent sont devenus Juifs depuis bien longtemps , eux et leur descendance ..D. ne voit pas de différence entre eux et nous ..

                                  D’ ailleurs les Arabes l’ ont tellement bien compris qu’ ils se cherchent des origines cananéenes qu’ ils n’ ont pas , ayant envahi la terre d’Israel en venant au 8éme siécle de la peninsule arabique , la seule terre véritablement arabe du "monde arabe"...

                                  Le problème du partage de la Terre est qu’ il faut être deux pour partager.

                                  Les alliés d’Hitler et les fanatiques musulmans en seront toujours incapables par leur brutalité , leur cruauté et leur bêtise sanguinaire ...

                                  Dommage !


                                • galilée 24 juillet 2008 19:49

                                  L’ opération balai c’ est l’ expulsion de10.000.000 d’ Allemands de Tchécoslovaquie ,del’est de la ligne Oder-Neisse , et de Prusse orientale en 1945 ...
                                  Vae victis !
                                  D’ ailleurs les 10.000.000 d ’ Allemands expulsés savent trés bien pourquoi ils l’ ont été , de même que les 600.000.000 Arabes d’ Israel , ceux qui révaient de construire une réplique de Auschwitz à Jénine ! 


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 20:03

                                  humm, curieusement nous n’avons pas les memes références sur l’opération balai

                                  vous avez un témoignage ici ou

                                  vous qui avez l’air féru d’histoire, vous ne pouvez ignorer cette période de l’histoire d’Israël...

                                  Quand à revenir sur le droit à la terre des hébreux d’Israël, autant je peux comprendre qu’un juif ayant ses racines (parents, grands parents, arrières grands parents) ait une revendication sur la terre d’Israël, autant je n’accepte pas que des gens qui viennent d’Europe revendiquent des droits sur une terre qu’ils n’ont jamais occupé...


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 20:15

                                  " La logique de la force n’ ayant jamais changé , Josué fils de Noun , le successeur de Moise a bel et bien conquis le pays de Canaan militairement ..."
                                  oui, et d’où vient le nom de Noun ?
                                  est ce vraiment hébreux ?
                                  cela me semble bien plus égyptien que hébreux, et rejoint donc mon commentaire sur l’origine du monothéisme, qui date donc de 1 400 avant l’ère chrétienne.


                                  vous dites par ailleurs que certains cananéens se sont mélés aux hébreux, j’en déduit donc que le peuple juif n’est pas composé que d’hébreux, mais de différents peuples assimilés, comment Dieu peut il faire la distinction ? c’est la meme chose pour tous les convertis au judaisme, si le "peuple juif" est un peuple, et qu’en tant que peuple, il a noué une alliance avec Dieu, alors pourquoi assimiler des gens qui ne sont pas de ce peuple, vu que Dieu n’a passé une alliance qu’avec les hébreux... (je me retrouve à penser au fils de notre cher président qui vient ou va se convertir au judaisme, comment celà peut il etre admis ?)

                                  et si l’on veut toujours parler de primauté du droit sur la terre, les africains ont donc le droit de revendique la terre antière, vu que toute vie humaine vient de l’Afrique, or, quand on voit la place qu’occupent les juifs venus d’Ethiopie en Israël, on est en droit de se poser des questions...


                                • galilée 24 juillet 2008 20:25

                                  Les Askenazes dont je suis n’ ont jamais cessé de prier et d’ étudier en Hébreu leurs lois et leur histoire car ils n’ en ont pas d’ autre ..

                                  Leur prière est entiérement centrée sur la promesse de retour à Sion et ils ont parfaitement compris que le Ciel aide quand on s’aide ..
                                  לשנה הבאה בירושלים
                                  l’ an prochain à Jerusalem !
                                  Je n’ ai pas d’ autre racine que la terre d’ Israel et certainement rien dans votre belle Europe qui est le cimetierre Juif plus grand et le plus vide du monde ... vide car vous respirez probablement encore la poussiére des crématoires .

                                  Je vous le répéte , malheur aux vaincus , les Arabes auraient du accepter le partage , ils n’ auraient pas perdu leur guerre imbécile et ne viendraient pas aujourd’hui pleurer dans vos jupes .

                                  Si vous avez le moindre doute sur l’ origine orientale des Juifs Ashkenazes , voici qui vous éclairera
                                   :


                                  Des études génétiques menées par, entre autres, Doron Behar et Michael Hammer, ont montré que les chromosomes Y d’une proportion fortement significative de Juifs ashkénazes diffèrent de ceux des populations européennes parmi lesquelles ils ont résidé, et sont en revanche partagés par des populations du Moyen-Orient. Un résultat similaire a été trouvé pour plus de 40% des chromosomes mitochondriaux. De plus la recherche révèle que seulement 5% des Juifs ashkénazes ont des chromosomes Y de l’haplotype « Q », fréquent dans les peuplades asiatiques, dont les Khazars


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 20:45

                                  " Les Khazars sont notamment connus pour avoir adopté le judaïsme comme religion officielle, sous le règne du bek Bulan en 838, peut-être au contact des Juifs persécutés par les empereurs byzantins."[...]de tradition chamanique, les souverains et les nobles khazars seraient d’abord entrés en contact avec le judaïsme, et s’y seraient convertis, par le biais des populations de Crimée."
                                  je suis votre lien, et je vois une conversion, donc il n’est pas question de "peuple" ni d’hébreux...
                                  donc je ne vois pas chez les Askanazes de lien avec le peuple qui a passé un contrat avec Dieu, leur donnant la terre des cananéens... ormi peut etre une minorité, donc l’origine hébraïque s’est dispersée au sein du peuple Khazar.

                                  ok, ça ne concerne que 5% des gènes trouvés

                                  mais par contre, vous partagez en gros, en reprenant vos propres dires, 40% de vos gènes avec ceux des arabes qui vivent à vos cotés en Israël, alors pourquoi les regarder comme ennemis, vu qu’apparement, vous etes issus du meme peuple...

                                  Par ailleurs, je remarque que vous n’intervenez pas sur le sort réservé aux falashas (juifs venants d’Afrique noire) dont j’ai soulevé le problème, et que vous ne niez pas l’origine egyptienne de votre croyance...

                                  Un autre sujet que vous avez abordé concerne l’Europe, et ses odeurs de crématoires, je vous rappelle que les français ont sauvé une quantité extrèmement importante de juifs (particulièrement des enfants) de la solution finale, alors que les américains ont refuser le débarquement de juifs européens venus se réfugier aux US pendant la meme période... Il est bon de garder quelques informations quand on parle de ce qui s’est passé entre 1939 et 1945


                                • galilée 24 juillet 2008 20:59

                                  Les Juifs d’ Ethiopie sont simplement la preuve qu’ aucune loi n’ est absolue ...Ils sont Juifs trés exactement comme les Guadéloupéens et les Martiniquais sont Français : Par un accident obscur de l’ Histoire et non par la généalogie ..
                                  La conversion au Judaisme est un exercice si long et difficile qu’ elle a été rés peu fréquente . D ’ailleurs
                                  qui voudrait devenir la cible de l’ inquisition , des Cosaques des SA , des policiers de Vichy ?

                                  Un vrai converti au Judaisme , selon la règle , doit apprendre l’ Hébreu , tous les volumes de la Bible , du Talmud de Jerusalem et de celui de Babylone ( en Araméen) .
                                  Combien l’ ont fait ? et ceux qui l’ ont fait sont encore plus "choisis" qu’ un Juif de naissance , qui si il est lache et médiocre , se convertira aussi sec à l’ Islam ou au Christianisme , à la moindre menace .

                                  Le nom de Noun est probablement une allusion Kabalistique :
                                  Noun est la 14 eme lettre de l’ Alphabet Hébreu , ce nom fait allusion au Yanoun , autre nom du Messie qui ramenera sont peuple en Erets Israel ..
                                  Maintenant rien n’ exclu que le grand pére ai donné un nom Egyptien à son fils : Strauss-Kanh s’ appelle bien Dominique !
                                   


                                • galilée 24 juillet 2008 21:09

                                   Je considère comme mon ennemi qui se déclare mon ennemi ou qui m’ attaque dans le dos...Ce peut ètre aussi bien mon propre frère !
                                  Les Arabes me haissent , et beaucoup d’ entr’ eux ne vivent que de cette haine et pour cette haine .
                                  Contre cela on ne peut rien sinon préparer la guerre aussi bien que possible , et la faire si necessaire 
                                  Vous vivez dans un monde fondamentallement binaire et assymetrique... Ou les cons seront toujours la grande majorité .


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 21:19

                                  "Les Juifs d’ Ethiopie sont simplement la preuve qu’ aucune loi n’ est absolue ...Ils sont Juifs trés exactement comme les Guadéloupéens et les Martiniquais sont Français : Par un accident obscur de l’ Histoire et non par la généalogie .."
                                  ceci explique donc pourquoi ces juifs israéliens sont des citoyens de seconde zone, ce que je ne m’explique pas, c’est pourquoi ils ont été acceptés en Israël, vu qu’ils sont un "accident obscur de l’histoire"...
                                  d’autant que par leur origine africaine, ils ont des droits plus importants que quiconque sur l’ensemble des terres du monde et notament d’Israël (puisque c’est le sujet qui nous occupe)...
                                  cela dit, je trouve un parfum de racisme dans votre commentaire à leur sujet, mais peut etre est ce que je me trompe, comment peut on etre un juif "accidentel" ? on est juif, ou on ne l’est pas, et ce qui définit la judéïté est le pacte passé entre Dieu et les hébreux...
                                  Soit on admet que les israéliens ont des droits sur les terres d’Israël de part le pacte que leurs ancètres ont conclu avec Dieu, dans ce cas les falashas ont les memes droits, vu qu’ils sont israéliens...
                                  Soit il existe des juifs de seconde zone, dont les falashas, voir meme (pour certains) les sépharades (qui ont pourtant plus de liens génétiques avec l’ancien peuple que les askénazes) et dans ce cas, qu’est ce qui détermine le droit à la terre ? la génétique ?

                                  Il est des contradictions que je n’arrive pas à comprendre


                                • Gugu Gugu 24 juillet 2008 21:34

                                  par ailleurs, vous dites que les arabes vous haïssent, ce que je ne m’explique pas, c’est comment les sépharades ont pu vivre en paix parmi les arabes pendant tant de siècles et pourquoi brutalement, tout c’est enflammé...
                                  les arabes seraient ils devenus des sauvages ? tout d’un coup...


                                • liliette 25 juillet 2008 08:40

                                  @ Galilée

                                  Je ne suis en aucun cas stupéfaite ni choquée par la teneur de vos divers propos. Il sont pour moi la preuve manifeste et un bon baromètre de l’état d’esprit de l’occupant sioniste.

                                  Vous employez en parlant des arabes le terme de squatter c’est aussi ainsi qu’en Afrique les colons blancs appellaient les populations (noires évidemment) auquelles ils laissaient un lopin de terre à cultiver sur leur domaine (moyennant en contrepartie un dévouement sans limite ) . C’est dire que la culture coloniale a la dent dure et perdure dans la haine, la mauvaise foi et l’avilissement de génération en génération.....

                                  Vous estimez que le peuple juif a un droit inaliénable parcequ’historiquement il y a vécu il y a de cela 2000 ans......libre à vous de justifier l’injustifiablepar des données historiques prétenduement indiscutables mais que croyez vous que cet état soit à part un porte avion, un pied à terre occidental en terre arabe ? Un bras armé ?

                                  Le peuple palestinien depuis 48 n’a eu de cesse de résister car remettons bien dans leur contexte toutes les actions qualifiées de sanglantes perpétrées depuis 60 ans sur cette terre, c’est à dire un contexte de guerre, de lutte contre l’occupation, de lutte pour la vie et la reconnaissance d’une exitence, c’est donc bien de résistence que nous parlons. Un peuple occupé qui entre en résistence n’a que tres exeptionnellement été vaincu.... voyez toutes les colonies africaines, nord africaines ont d’une manière ou d’une autre brisé les oppresseurs, parfois à l’aide de méthodes musclées qui les en blamerait....

                                  Comme je préfère aniciper sur votre argumentaire, et comme vous en parliez plus haut, et comme vous me semblez semblable à tous vous collègues sionistes, tentant de rendre impossible le soutien au peuple palestinien sous peine d’être taxé de révisionnisite et d’antisémitisme, sachez que l’idée même que la shoah m’est autant insupportable qu’a vous mais qu’en aucun cas un crime ne peut en justifier un autre. Je ne suis pas antisémite mais profondément antisioniste et dire que pour moi la fin de ce conflit ne verra sa fin qu’a satisfaction des revendications du peuple palestinien (non de ses dirigeants) lorsque la terre sera intégralement rendue ne me fais pas honte....

                                  Nous qui vivons pour la plupart dans un certain confort depuis notre naissance, que savons nous de ce qu’est l’état d’esprit de celui qui lui est né sous l’occupation, qui doit affronter l’histoire familaile faite d’humiliation de spoliation et de terreur, qui au quotidien doit se battre pour vivre, se déplacer et se dire en quittant sa maison sera t’elle la ce soir ? certains films tels jénine Jénine sont d’exellents témoignages de ce qu’est la vie des palestiniens... Alors qui sommes nous pour juger ceux qui luttent et ne se soumettent pas ? Vous les qualifiez de sauvages moi je les apelle résistants.....

                                  Vous dites que vous n’avez d’autre racine que la terre sioniste mais ou êtes vous né ou avez vous grandit ? vécu ? Le judaïsme c’est bien une religion pas une nationalité...Votre attache est le pays qui vous à vu naitre grandir, apprendre....si c’est Israël alors votre port d’attache est une colonie et vous y avez par définintion replanté vos racines...et j’ai l’impression que la greffe ne prend pas......cette terre n’est pas à vous, vous n’êtes propriétaires ni de l’Hitoire, ni de cette terre, ni des Hommes, assumez votre qualité d’occupant et cessez de vous faire passer pour des victimes en avancant des points historiquements discutables.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès