Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Jadis “le plusss meilleur pays au monde“

Jadis “le plusss meilleur pays au monde“

 Tant et aussi longtemps que les instances internationales reconnaîtront le Canada tel qu’il est défini présentement. Tant et aussi longtemps que je paierai taxes et impôts à Ottawa. Tant et aussi longtemps que je posséderai un passeport canadien pour me déplacer sur cette bonne vieille planète. Tant et aussi longtemps que j’aurai le droit de voter aux élections fédérales, je suis considéré comme citoyen à part entière du “plusss meilleur pays au monde“ comme aimait le souligner un ancien premier ministre fédéral.

Indépendamment de mes convictions politiques, je suis encore citoyen canadien. En tant que citoyen canadien, la personne qui prétend me représenter sur la scène mondiale fait un guignol de lui. En tant que citoyen canadien, la personne qui prétend parler pour moi sur la scène mondiale ne reflète pas du tout, mais pas du tout mes opinions. En tant que citoyen canadien, la personne qui prend des décisions en mon nom, et de ce fait qui m’engage aujourd’hui pour demain, usurpe un pouvoir qu’il n’a pas obtenu. Il “politicaille“ au profit d’une minorité de personnes, d’entreprises et de provinces : il tergiverse pour sauver son royaume du far-west. En bout de ligne, il est le premier ministre “canadian“ de l’Alberta et de la Saskatchewan. Les huit autres provinces et les trois territoires, il n’en a que faire. 

Sa dernière mise en scène qu’il nous présente en ce moment à Copenhague est la risée mondiale. De Prix Fossile en canular, le Canada perd le peu de crédibilité qu’il lui restait. Sur la scène internationale, le Canada, jadis reconnu un joueur incontournable, se voit aujourd’hui affubler du bonnet d’âne du dernier classe.

Depuis janvier 2006, notre premier ministre “canadian“, a réussi à saboter les réussites politiques et diplomatiques tissées par ses prédécesseurs. Ses sabotages sont trop nombreux pour les citer. Ses aventures sur la scène internationale sont la plupart du temps décriées par tous les commentateurs et experts qui connaissent le moindrement le sujet. C’est sans compter les réprimandes qui lui sont faites par le premier ministre chinois ou encore par le secrétaire général des Nations unies pour ne nommer que ceux-la. 

Il y a quelques années, une anecdote rapportée par des journalistes américains soulignait que beaucoup de touristes américains s’identifiaient comme canadiens anglais pour éviter les sarcasmes lorsqu’ils voyageaient en Europe. L’ambassade du Canada à Washington recevait de très nombreuses demandes pour des autocollants aux couleurs du Canada.

Le temps est peut-être venu pour les québécois francophones ou il faudra s’identifier comme citoyen belge pour ne pas se faire pointer du doigt et ridiculiser. La Suisse avec son référendum sur les minarets et la France avec son empereur autoproclamé ne peuvent pas nous servir de carte de visite. Je m’excuse auprès de mes amis suisses et français, mais on ne change pas quatre vingt-cinq sous pour un dollar.

À compter du 19 décembre, au lendemain des travaux de la conférence sur le climat de Copenhague, j’aurai personnellement une raison de plus pour souhaiter qu’il y ait un 193e pays reconnu par l’Organisation des Nations unies.

 

Bernard Fournelle

Granby (Québec) 


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • verdan 18 décembre 2009 13:54

    Monsieur Fournelle

    Combien je partage votre opinion !
    Honte sur nous, avec « ce président de clan minoritaire »qui représente notre F...rance

    Courage ! « Vive le 193eme libre ! » à la Charles :)


    • Alpo47 Alpo47 18 décembre 2009 14:37

      Conseil d’ami...
      Bon, les lointains cousins.. si vous voulez vous consoler et relativiser l’incurie de vos « élites », il vous suffit de suivre les pérégrinations de notre « Omni-Président », Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa.
      Le fou rire qui ne manquera pas de vous atteindre très vite, vous fera oublier vos propres misères..


      • Bertrand Du Gai Déclin Bertrand Du Gai Déclin 18 décembre 2009 15:28

        entièrement d’accord.
        D’ailleurs c’est ce 193eme état qui devrait logiquement s’appeler Canada, et le restant de résidu d’empire british qui devrait se trouver un nouveau nom.


        • Torvald 18 décembre 2009 16:29

          C’est étonnant de la part de qqun qui s’occupe de personnes d’un certain âge, dans une université réputée, Sherbrooke.

          Comment les motiver, elles dont l’horizon est fixé, si on est aussi scrongneugneu par rapport à un gouvernement, de plus un gouv. fédéral, encore plus lointain que les gouv. européens.

          On doit pouvoir exister par soi-même. Si on est constamment tourné vers ce que fait duchemol ou tartempion, comment impulser des projets d’avenir, lequel n’appartient à personne en particulier.

          Les gouvernants ont peu d’influence sur les évènements, ils les subissent, au mieux les accompagnent. Ils caressent les problèmes dans le sens du poil en espèrant qu’ils se calment, ou même qu’ils se résolvent tout seuls. Ca vaut aussi pour un tas d’article sur N.S. (perso je n’ai pas écrit une ligne pour ou contre icelui).

          Quant aux Suisses, c’est bien le peuple qui a décidé non. Alors on ne peut pas sans arrêt tout mettre sur le dos des dirigeants. Ce qui ne les excuse pas pour autant.

          PS vous avez beaucoup de neige en ce moment lol

          nous 2 cm. Vous voyez, tout est relatif.
           


          • L'enfoiré L’enfoiré 18 décembre 2009 17:29

            @L’auteur,

             « Je m’excuse auprès de mes amis suisses et français, mais on ne change pas quatre vingt-cinq sous pour un dollar. »
            85 sous en quoi ?
            Je vous excuse d’avance, mais je le ferais encore plus si vous m’expliquiez.
            J’ai mes antennes au Québec. Apparemment, on n’aime pas trop l’autre partie du Canada.
            Je fais suivre.
            Puisqu’on parle de neige. Depuis hier, Bruxelles, c’est la bérézina sur nos routes. Une bonne dizaine de centimètres.
            Hier, 510 kms de bouchons dans le pays.


            • Radix Radix 18 décembre 2009 19:06

              Bonsoir « cousin »

              Changer votre nationalité canadienne pour la belge c’est changer votre cheval borgne pour un aveugle , au vu des problème actuel entre wallons et flamands !

              La Suisse offre certains avantages et au moins vous aurez des « votations » pour vous exprimer mais il sont à peu près aussi bien vu que les Luxembourgeois.

              Revendiquez-vous tout simplement Québécois, on les aiment bien en France et on fait la différence avec les Canadiens !

              Radix


              • L'enfoiré L’enfoiré 18 décembre 2009 20:27

                Radix,
                 Moi, qui ait appris ce qu’était le Québec par mes antennes sur place, apparemment, le problème est le même entre Québécois, francophone et le reste du pays anglophone.
                 Le fameux « Vive le Québec libre » de De Gaule a donné un choc dans l’esprit et il y subsiste encore. La Suisse, c’est son organisation qui va jusqu’à l’entité famille qui permet de concilier le tout.
                 Regardez ce qui s’est passé avec les votes des minarets. Beaucoup de cantons francophones n’étaient pas en accord avec la décision globale.
                 Non, il ne faut pas se leurrer, c’est pas mieux partout.
                 Courage pour tous et la fantaisie pour tous.
                  


              • bigoudi7 19 décembre 2009 11:42

                Quand on n’écoute pas le peuple on est en dictature,non ?Et quand le peuple décide quelque chose comme en Suisse(et c’est très souvent là-bas) voilà que c’est des salauds pour ainsi dire ! Arrêtez donc,les Suisses depuis leur défaite de Marignan n’ont plus jamais démontré de violence active,et ils ont une sorte d’art de vivre qui leur est cher ; ne pouvez vous les comprendre ?Quant à Copenhague,cette grande foire aux dizaines de milliers de voyages en avions,polluante et sans interet,ne vous en faites pas on ne sait pas même ce que notre petit dictateur y a fait,ni à quoi ça a servi à part faire tourner les hotels et palaces du Danemark ;pour finir,qui de nos jours peut etre vraiment fier de son pays,je vous en propose un:l’Antartique.Mais en France on a une grande admiration pour le Quebec,ne le dédaignez pas vous même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès