Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > John McCain : le krach !

John McCain : le krach !

Pour la deuxième fois consécutive, le sénateur de l’Illinois, Barack Obama, sort vainqueur du débat face à son adversaire, John McCain, selon les sondages après débat. Comme lors du premier, il a, semble-t-il, rassuré les électeurs potentiels, mais surtout les indécis. 54 % des Américains font donc confiance à Obama, ce qui fait qu’avant le troisième et dernier débat, McCain semble déjà être battu.

Une diabolisation enfantine et ressassée

On assiste aux Etats-Unis, depuis deux jours, à une diabolisation sans précédent du jeune sénateur de l’Illinois, Barack Obama, par John McCain en personne et ses lieutenants. Entre achat d’espaces publicitaires dans les quotidiens extrémistes comme le Townhall, des lettres envoyées aux internautes avec en prime des effigies sordides poussant à une ressemblance avec Ben Laden qui sont véhiculées sous le manteau, la boucle est bouclée.

Une campagne de plus en plus exécrable et au ras des pâquerettes que le commun des mortels et l’Américain moyen ne supportent plus. Il suffit de faire un petit tour sur internet pour s’en rendre compte. Les Américains déclarent en majorité qu’on ne les dupera plus avec cette propagande. Certains n’ont même pas hésité à dénoncer John McCain comme étant un goujat, avide de pouvoir, qui parle de son adversaire, au lieu de l’économie américaine qui périclite.

Les Américains ont compris qu’un homme, incapable de diriger son avion et de lire sa trajectoire de vol avant de tomber dans les bras ennemis au Vietnam, n’a rien à faire à la Maison-Blanche. Il est vrai que faire sa campagne sur sa supposée bravoure comme prisonnier de guerre ne trompera pas cette fois-ci l’ensemble des Américains. Les républicains ne semblent pas tirer les leçons de la campagne de l’ex-first lady, Hillary Clinton, dont les enseignements devraient pourtant mettre en garde les républicains qui lassent avec leurs attaques de personnes. Hillary a échoué à ce jeu face à Barack Obama.

Des sondages qui font peur aux républicains

Avant ce deuxième débat, les sondages étaient très encourageants pour le camp démocrate et catastrophiques, en effet, pour les républicains qui ne savent plus à quels saints se vouer, face à la montée inexorable de Barack Obama qui risque, à 27 jours de cette élection, de devenir le 44e président des Etats-Unis. Un miracle en somme, vu que sa couleur de peau pouvait être ou pourra être un handicap.

En parcourant quelques chiffres avant le débat d’hier, selon CNN, Obama devance McCain de 8 points, avec 53 % contre 43 %. Il y a même, une saillie encore plus importante chez les électeurs inscrits sur les listes électorales, avec 56 % d’intentions de vote. Une vraie claque. Le débat ne pouvait en définitive pas changer grand-chose et la fameuse surprise d’octobre, dont personne ne sait les tenants ni les aboutissants, risque en définitive, ne pas avoir lieu, malgré la haine manifeste, le racisme et les appels au meurtre qui se multiplient.

Le débat de Nashville dans le Tennessee

Le début de ce « town hall meeting », piloté par le journaliste Tom Brokow et qui permettait justement aux spectateurs de pouvoir poser des questions, s’est concentré sur l’économie, talon d’Achille du candidat républicain. Mal à l’aise, il a tenté de faire diversion, en accusant essentiellement son adversaire de vouloir augmenter les impôts. Celui-ci a rétorqué qu’il n’en était rien, puisque ses mesures fiscales profiteraient à 95 % des Américains, tandis que celles de son adversaire dit-il, ne bénéficieraient qu’aux plus riches.

Lorsque les deux protagonistes entrent sur scène, le vieux briscard de la politique, John McCain, à court d’idée depuis déjà que la crise financière plombe sa campagne, surtout à cause de ses propres déclarations, est aux abois. Crispé, essentiellement sur la défensive, il refusa notamment de répondre à une question du journaliste qui lui demandait ce qu’il comptait avantager dans son programme : l’éducation, l’énergie ou encore la protection sociale. Epoustouflant. Pire, il n’a pas pu dire comment il allait financer sa mesure pour solutionner la question des victimes des « subprimes ».

Sur la Sécurité sociale, des divergences en somme sur toute la ligne. John McCain considère la protection sociale comme une responsabilité, tandis que Barack Obama, lui, pense que c’est plutôt un droit.

Sur les questions internationales, pas de grosses différences : condamnation unanime de la Russie, renforcement des sanctions contre l’Iran. Divergences majeures sur la politique menée ou à mener désormais en Irak…

Au sortir du débat, Barack Obama est crédité du meilleur score et d’être plus en mesure d’affronter les problèmes économiques. Tout comme lors du premier débat, le jeune sénateur de l’Illinois, devance donc celui de l’Arizona, John McCain. L’élection a lieu dans seulement 27 jours. Comment le ticket républicain fera pour renverser la tendance ?

On apprend par ailleurs que notre Brigitte Bardot nationale s’en prend violemment à Sarah Palin, la colistière de John McCain, en souhaitant vivement sa défaite car elle estime qu’elle est une « catastrophe écologique » (sic).



Documents joints à cet article

John McCain : le krach !

Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (220 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • morice morice 8 octobre 2008 10:25

    Arrêtez, vous allez décevoir Sylvain là.... et Brigitte bardot une autre catastrophe en France. Les vieux, ça ne ramène rien de bon...


    • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 10:31

      @Morice,

      Bonjour. A peine tu postes que les loups sont toutes dents dehors. Je vais éviter de poster d’après les conseils du fameux King, moi, comme le dirait l’autre, de peur d’être enfoncés encore plus. Ils attendent nos articles pour simplement nous lyncher. Quelle pitié !



    • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 10:33

      @Stephanemot,

      C’est clair, net et précis. McCain est mort. Belle trouvaille, ci-git McCain.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 octobre 2008 15:26

      @ Morice : SCOOP ! On vient "par erreur" d’imprimer des bulletins de vote pour l’élection présidentielle américaine au nom de Barack OSAMA  ! Évidemment on les reprendra, mais n’est ce pas le genre d’entourloupettes que vous excellez à décortiquer ?

      Pierre JC Allard

       P.S Démian West - réincarné en Allan Kardec - tient salon depuis ce matin en terrain neutre hors du Pere Lachaise. Une gerbe serait appréciée smiley

      http://www.centpapiers.com/OPINION-Du-risque-d-evoquer-les,4428



    • non666 non666 8 octobre 2008 10:37

      Quand je disais il y quelques mois que le débat etait plié d’avance, je ne me trompais pas.

      Le match republicain-democrate aux etats unis est presque aussi stérile que le match UMP/PS en France.
      Bonnet blancs et blancs bonnets chez nous.
      Vieux bonnet blanc et jeune bonnet noir chez eux, mais globalement, les memes idées.

      La France a capitulé en elisant un collabo des etats unis et d’israel.
      Les etats unis, en pleine déroute financière, diplomatique et en pleine crise de credibilité au niveau internationnal ne pouvait plus etre aussi arrogant que dans l’epoque Bush.

      Il font donc un effort de présentation et nous font croire que l’election d’obama est une vraie révolution parce qu’il est noir, qu’il serait musulman (si l’on croit ceux qui disait que saddam etait responsable du 11-09).

      Sa victoire est presque aussi certaine que clle de DSK, en 2012.
      L’autre champion des etats unis et d’israel, le patron d’un FMI qui asure que les dollars vont bien resté dans le coffre des banques centrales pour empecher la banqueroute des etats unis sera le evidemment le vainqueur des prochaines elections chez nous.
      La gauche aura sa revanche !

      Les français , eux, passeront d’un Traitre à un autre....

      Les memes interets seront defendus par les memes lobbis qui soutenaient sarkozy et changeront de cheval quand il sera usé. Comme ils ont abandonné Madelin qui les avait pourtant si bien servi en etant le seul a soutenir l’invasion de l’Irak...

      Bush , bush, Bush
      Obama, obama, hourra...
      Sarkozy, sarkozy,va y !..
      DSK, DSK., il n’y aura qu’a...

      Heureusement que les imbeciles croient que tout va changer quand on change la marionette qui s’agite devant eux.





      • LE CHAT LE CHAT 8 octobre 2008 11:16

        comme je vois pas comment le papy pourrait gagner , même en crachant ses derniers glaviots sur son adversaire . Mais également je pense que la politique US ne va guère changer avec Obama, juste que la claque financière va le rendre un peu moins arrogant que debeulyou vis à vis du reste du monde , quand on va devoir mendier ça va pas le faire !


      • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 14:19

        @ non 666

        La raison est simple, les USA s’effondrent économiquement et les tensions sociales seront fortes. Il sera plus facile pour Obama de mater les insurrections internes que pour Mc Cain. La pilule passera mieux.
        En plus Obama est surement né au Kenya, donc en principe illégitime pour la fonction suprême, et pourra dés lors être remplacé au moindre faux pas.
        Il se pourrait même que ce soit Hillary qui devienne le président des USA. Elle veille au grain.


      • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:30

        @Non666,

        Franchement, je suis d’accord avec toi sur presque tous les points. En revanche, je ne crois vraiment pas que DSK aura ce destin national qu’on semble lui prédire. Enfin, nous verrons. Je préfère en tout cas que ce soit Ségolène Royal.

        Ma championne. C’est la meilleure  



      • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:39

        @LE CHAT,

        Attendons de voir la& suite des évènements. Toujours est-il que Barack n’est pas encore à la Maison Blanche. C’est un détail non négligeable. Le vieux peut sortir une botte secrète sortie de derrière les fagots, sorte de sursis reservé aux cancereux qui arrivent à vaincre la maladie. C’est son cas.



      • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 17:45

        Votre championne, tant qu’elle se tait est très séduisante. C’est vrai qu’elle est pas mal du tout Ségolène, Mitterrand l’avait lui aussi remarqué.
        Cependant,en dehors de sa voix de cannard que nous pourrions lui pardonner, elle part avec un handicap sérieux : sa cruchitude.


      • wombat 8 octobre 2008 21:26

        Obama est ne a Hawaii donc completement elligible a cette fonction.
        Imaginons qu’il ne le soit pas, croyez vous vraiment que les US sont assez con pour elire qqn non american et invalider l’election apres et mettre qui ils veulent ?.........


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 octobre 2008 15:37

        @ Cascabel : votre these rejoint parfaitement celle que j’avais développée il ya quelques semaines sur mon site et ailleurs (voir le lien). Rien d’autre ne peut expliquer la campagne "pour perdre" de McCain

        http://les7duquebec.wordpress.com/2008/09/01/le-quitte-ou-double-d%E2%80%99oncle-tom/

         Pierre JC Allard


      • Cascabel Cascabel 12 octobre 2008 23:45

        @ WOMBA

        Obama refuse de montrer son certificat de naissance et aucun hopital à Hawai n’a Obama dans son registre.
        Pour faire naitre Obama à Hawai il aurait fallu que les lignes aériennes acceptent la mère dans un état de grossesse avancée...contre les réglements.

        Il y a donc lieu de croire qu’Obama n’est pas né sur le territoire US. Et si tel est le cas alors ces élections sont une vaste blague.


      • Cascabel Cascabel 13 octobre 2008 00:08

        @ Pierre Alllard

        Merci pour le lien. J’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt.
        L’avenir des USA sent en effet le roussi. L’histoire de certaines villes américaines , comme Detroit, laissent présager le pire.


      • Cascabel Cascabel 13 octobre 2008 02:23

        Nous devrions pouvoir connaître le nombre de plussages et de moinssages.
        P.Allard, vous étiez à moins un, je vous ait plussé et maintenant vous êtes à zéro.
        Ce serait plus parlant : - 1 ; + 1 ; 50/100
        que : 0 !


      • Zalka Zalka 8 octobre 2008 11:36

        Comme votre précédent article sur Sarah Palin, vous êtes atrocement partial.

        Néanmoins, cette fois, ce que j’en ai entendu semble confirmer qu’Obama s’en sort mieux que Mc Cain.



        A propos de votre partialité, c’est quoi cette référence à Brigitte Bardot ? En bon anti républicain, vous louez le jeune afro américain et condamnez le racisme de Mc Cain (car les républicains s’opposant à un noir sont forcément racistes...). Et tout cela pourquoi ? Pour finir par user d’un argument d’autorité avec Brigitte Bardot ! La vieille pimbêche ultra raciste...


        • Traroth Traroth 8 octobre 2008 12:38

          L’ignorance est excusable (ce n’est quand même pas la news du siècle), mais ne saurait constituer un argument. Bardot a envoyé une lettre à Palin pour lui dire tout le mal de ce qu’elle pensait d’elle et de son goût pour la chasse au loup en hélicoptère (entre autres). Bardot n’en est plus à un paradoxe près : écolo de l’ultra-droite raciste à tendance vaguement féminisante, elle finit par soutenir implicitement un Noir un peu moins à droite que son concurrent dans la course à la Maison-Blanche.


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 14:28

          15 000 euros d’amende inflgés à Brigitte Bardot pour "propos racistes" contre les musulmans .


          Bravo, la France est devenue une stupide dictature.

          http://www.abc.net.au/news/stories/2008/06/04/2264280.htm


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 14:35

          ultra-droite raciste à tendance vaguement féminisante, elle finit par soutenir implicitement un Noir un peu moins à droite que son concurrent dans la course à la Maison-Blanche.

          Si ne pas accepter l’islamistion de la France s’appelle du racisme alors ce mot ne veut strictement rien dire.
          Ras le bol du politiquement correct et vive BB !

          http://www.youtube.com/watch?v=NuZklVrHspM


        • Zalka Zalka 8 octobre 2008 14:40

          Cascabel : Bardot ne combat pas l’islamisation. Elle se contente de traiter les arabes commes de la merde.

          C’est une sale connasse qui mérite ce qui lui arrive. Et j’imagine que vous aussi devez supporter le nettoyage ethnique en France ?

          Comme je dis dans ces cas là : Raclure.


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 15:01

          Zaza

          On va vous parler avec votre lagage :
          C’est celui qui le dit qui est.

          Vive BB.


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 15:24

          Vive BB.


        • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:41

          @Zalka,

          Mon cher, si vous le dites. (partialité)

          La référence sur la Bardot c’est qu’elle a adressé un courrier à Palin, en l’accusant de détruire la nature. Elle a conclu sa missive en lui souhaitant la défaite.






        • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:45

          @InVinoVeritas,

          Vous avez tout faux. Quelque soit le gagnant de cette élection, ce n’est pas mon problème. D’ailleurs, si ma préférence va à Barack, c’est simplement parce que j’aime les Etats-Unis et ne veut pas les voir constamment en proie à la haine, justifiée de certains, car, ce pays ne le mérite pas. Ce sont les dirigeants que je déteste, et non le peuple américain...of course.



        • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:48

          @Cascabel,

          Rassurez-vous, je parle de Bardot simplement parce qu’elle a fait allusion à Palin. Sinon, ce n’est un secret pour personne qu’elle est........


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 18:00

          @ Alain Jules

          Merci.
           smiley


        • Cascabel Cascabel 8 octobre 2008 18:43

          J’ai souri peut-être un peu vite.

          Qu’elle est quoi ?
          Une ancienne star ?
          Une Marianne ?
          Le porte drapeau de la France durant un certain temps ?
          Patriote ?
          Femministe ?
          Sensible à la souffrance des animaux ?
          Etc, etc...

          Quoi qu’il en soit la question est simple. La justice n’est pas là pour "éduquer" ni pour terroriser le citoyen. Bardot, dans un pays libre, devrait avoir le droit de penser, d’écrire et de dire ce qu’elle veut à propos des étrangers, de l’islam, des arabes, des noirs ou des esquimaux.
          D’ailleurs quand un taré de rapeur vocifère des saloperies sur la France et lance des appels au viol il ne lui arrive rien. Quand un Bernard henri Lévi parle de la "France moisie" en crachant sur le pays dans lequel il vit il ne lui arrive rien non plus. Quand des racailles caillasent nos pompiers et "niquent la France", au sens propre comme au sens figuré, il ne leur arrive rien non plus. Quand des patrons s’assoient sur la loi de la République en embauchant à bas prix des clandestins et s’en vantent ouvertement il ne leur arrive rien non plus.
          Mais attention ! Si quelqu’un commence à affirmer qu’il se sent comme un citoyen de seconde zone dans son propre pays...attention ! Attention, là ça peut coûter chèr !

          Surtout ne levez pas la tête pour dire haut fort que vous êtes fiers de vous, de votre histoire, de vos ancêtres, de votre langue, de votre pays, de votre culture. Surtout ne dites pas qu’en dehors de la France les frontières existent, que les peuples font valoir leurs droits.

          Soyez soumis, humble, honteux. Si en plus vous pouvez être (censuré) c’est encore mieux.



        • Stéfan Stéfan 8 octobre 2008 12:07

          Je suis d’accord avec l’essentiel de l’article. Une remarque toutefois : vous écrivez "Il suffit de faire un petit tour sur internet pour s’en rendre compte."
          Si on avait regardé uniquement internet en 2007, je doute qu’on aurait eu le sentiment que Nicolas Sarkozy serait élu. Le fait est que la population qui s’exprime sur internet ne constitue pas (encore) un échantillon suffisamment représentatif de la population qui vote. Certaines catégories de population sont sous-représentées sur internet : les personnes âgées, les personnes avec peu de revenu, les personnes avec un faible niveau d’éducation, etc.
          Dans le cas de McCain/Obama ça ne change probablement pas grand chose puisque même en dehors d’internet Obama est donné gagnant par la majorité des sondages et observateurs. Mais de manière générale, je pense que l’opinion publique qu’on voit s’exprimer sur internet n’est pas représentative de l’opinion générale. Je pense que l’opinion publique sur internet est davantage capable de se projeter dans l’avenir, de par la nature du média employé elle-même.


          • Allain Jules Allain Jules 8 octobre 2008 17:51

            @Stefan,

            Vous avez sans doute raison.


          • morice morice 8 octobre 2008 13:30

             par Atavus (IP:xxx.x8.2.28) le 8 octobre 2008 à 12H40 

             
            Momo,abus signalé. 

            Arrête de troller sur les articles des autres

            veux jouer ?? on va jouer....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès