Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > John McCain rate son sévice corporel sur Barack Obama !

John McCain rate son sévice corporel sur Barack Obama !

Hier soir, dans l’enceinte de l’Hofstra University à Hempstead, dans l’Etat de New York, la messe a été dite. Presque. Le sénateur de l’Arizona, John McCain, n’a pas réussi à botter le cul du sénateur de l’Illinois, Barack Obama. Le temps de l’esclavage est bien fini, la confrontation des idées, surpassant dorénavant, la couleur de peau. "Gagner cette campagne est totalement hors de portée de McCain", a estimé Matthew Dowd, stratège politique de George W. Bush lors de l’élection de 2004.

Lorsque John McCain et Barack Obama entrent en scène ou plutôt dans l’arène, c’est un McCain désabusé qui a trop tiré sur la corde et qui se retrouve obligé de calmer ses troupes. La virulence des propos du candidat républicain ne saurait plus être ce qu’on nomme le racisme symbolique. Soit on est raciste, soit on ne l’est pas. Il n’y a pas de demi-mesures, pas de « mesurettes », pas de doses.

Ce n’est un secret pour personne. Les meetings de John McCain ou de Sarah Palin deviennent des réunions du Ku Klux Klan… à visage découvert. Le boom de sa candidature dans l’Alabama ne surprend pas. « Obama est un Arabe ? » demande une dame ici, « Il est plutôt musulman ! », renchérit une autre personne là, sans compter les cris « terrorists » qui fusent de la foule à l’évocation de ce nom, Barack Hussein Obama, avec un accent particulier mis sur le patronyme arabe, Hussein.

De voir John McCain devenir l’avocat de Barack Obama alors qu’il est le maître de sa diabolisation est assez ironique, surtout que ce dernier connaît les affects de ses potentiels électeurs. McCain et Palin ont dépravé les foules en lançant des attaques dénaturant la personne de Barack Obama. Cette défense hypocrite n’est qu’un leurre. Au-delà de l’information à flux tendu, l’évolution tous azimuts des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), semble de plus en plus plomber la campagne du vieux sénateur de l’Arizona.

La boîte de Pandore est ouverte. Les républicains se lâchent. Femmes, hommes ou jeunes, c’est chacun qui veut ou souhaite même la mort de Barack Obama, ou la demande à cor et à cri, l’exige ou la recommande même.

Malgré l’ascension du jeune sénateur de l’Illinois qui se retrouve même à mener dans les sondages de façon outrancière, les vieux démons du racisme ressurgissent.

Rien de nouveau donc lors de ce débat, sinon les sempiternelles accusations de John McCain sur la supposée augmentation des impôts par le démocrate et la défense de celui-ci. McCain a sorti "Joe le plombier" de son chapeau de magicien pour appuyer ses dires.

Ensuite, le jeune sénateur de l’Illinois, Barack Obama, s’en est tiré magistralement sur les accusations McCain-Palin concernant ses accointances terroristes avec Bill Ayers, aujourd’hui professeur d’éducation à l’université d’Illinois à Chicago et travaillant depuis plusieurs années, sur la réforme de l’éducation américaine... Fichtre.

On avait annoncé une offensive concernant le révérend Jeremiah Wright. McCain a préféré ne pas en parler, craignant sans doute que Barack Obama à son tour, n’appuie le mulet sur les relations troubles entre la colistière du vieux sénateur et son Eglise controversée. La messe semble être dite.



Documents joints à cet article

John McCain rate son sévice corporel sur Barack Obama ! John McCain rate son sévice corporel sur Barack Obama !

Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (164 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Jean Lasson 16 octobre 2008 09:57

    J’aimerais qu’on m’explique l’enjeu de cette élection dont on nous rebat les oreilles. Quelle seront les différences concrètes si Obama est élu, par rapport à McCain ?

    Pour ma part, je crois qu’Obama est, tout comme McCain, un représentant de l’oligarchie au pouvoir depuis longtemps.


    • Gilles Gilles 16 octobre 2008 10:18

      jean

      Il n’y a pas de grandes différences....mis à part le symbole d’un Noir à la tête de l’Etat

      Sauf qu’Obama et les gens derrière lui sont plus ouverts, plus cultivés et plus responsables, du moins il semblent. Le dialogue avec les américains sera certainement plus serein, plus progressiste et une chance de pouvoir faire évoluer les relations internationales vers plus de partenariat censé

      Mc Cain et Palin représente les conservateurs, ultra, la suite d’une politique catastrophique aux USA et dans le monde. Sans compter qu’ils ne connaissent vraiment rien à l’économique et à la politique étrangère et réagissent avec les stéréotypes types des beaufs, conservateurs, vengeurs et guerriers.
      Avec ce tandem, sans oublier ceux qui sont derrières (et ce pourquoi Palin a été choisie...), la grande peur est que les USA perdurent dans le rôle extrêmement nuisible qu’ils suivent depuis un petit moment et que les relations internationale se dégradent encore plus

      Voilà pourquoi le Monde, peuple et dirigeants, préfèrent largement Obama. Même si beaucoup seront déçus par Obama au vu des espérances qu’ils placent en lui, il ne peut être pire que les républicains actuels


    • Traroth Traroth 16 octobre 2008 10:43

      A mon avis, Obama est moins va-t-en-guerre que McCain, et ça, c’est déjà bien. Sinon, au niveau économique, je ne m’attends pas à une différence foudroyante par rapport à maintenant. Peut-être qu’il va un peu moins privatiser ?


    • Padupe 16 octobre 2008 10:53

      Bien vu, Jean Lasson. Ce n’est pas le Président qui dirige les USA. Mais son entourage occulte. Quant aux médias, ils profitent de ce que un des deux candidats soit un homme de couleur, pour faire avancer la phobie du siècle : le Grand Village Mondial.

      Mais ne serait-ce pas du racisme à l’envers, cette considérable mise en avant, par les professionnels de l’information, du candidat de couleur ?


    • stephanemot stephanemot 16 octobre 2008 11:28

      McCain et Obama, ca n’a rien a voir. Le penser est suicidaire : "Le véritable "changement" selon McCain-Palin-Bush "

      Quant au debat de ce soir, Mac a boxe et Obama a debattu, chacun a gagne sur son terrain :


    • L'enfoiré L’enfoiré 16 octobre 2008 11:38

      Bonjour Jean,

       En URL, des impressions et idées sur le sujet.


    • Jean Lasson 16 octobre 2008 11:55

      McCain a été impliqué dans la faillite frauduleuse retentissante de Lincoln Saving & Loan en 1989 (3,4 milliards de $). Il faisait partie des "Keating five", les 5 députés et sénateurs achetés par Charles Keating, le principal responsable qui a été condamné à 10 ans de prison. McCain a reçu au moins 100.000 $ de Keating pour avoir retardé l’enquête.

      Pour ceux qui comprennent l’anglais, voir cette vidéo, ainsi que la page consacrée à l’affaire sur Wikipedia en anglais.

      Un excellent choix comme candidat que ce McCain, surtout en ce moment : il a de l’expérience smiley

      Son cas démontre comment, et par qui, sont sélectionnés les candidats.

      Concernant Obama, je me suis demandé comment il se fait que ce quasi-inconnu ait eu plus d’argent pour sa campagne que Hilary Clinton. Curieux, non ?

      Et ça me rappelle l’histoire d’une autre quasi-inconnue en 2006 qui s’est subitement retrouvée massivement promue par les médias français pour finir candidate à l’élection présidentielle. Etrange aussi, non ?


    • docdory docdory 16 octobre 2008 13:26

       @ Jean Lasson
      Disons qu’Obama serait l’équivalent américain d’un De Villiers ( c’est à dire " de gauche " pour les USA ) , et Mc Cain serait l’équivalent d’un Le Pen .
      Quand à Sarah Palin , elle n’a pas d’équivalent en France parmi le personnel politique , il faudrait peut-être plutôt chercher dans les hôpitaux psychiatriques , même Le Pen ou Christine boutin feraient figure d’intellectuels progressistes en comparaison !


    • Gilles Gilles 16 octobre 2008 14:00

      Chercher des équivalents entre personnel politique français et US n’a aucun sens

      Obama est libéral sur certains points (entendez progressiste), comme l’avortement, et hyper dur pour d’autres (comme l’extension de la peine de mort aux viols...pour commencer)

      Quant à comparer McCain à LePen c’est du délire. Le fond de commerce de LePen c’est la rhétorique anti musulman, anti arabes, anti sémite, immigration, pureté de la race française....bla bla bla et c’est tout. Ps grand chose à voir avec les républicains tels McCain, hormis juste sur quelques points

      Quant au financement d’Obama, d’une part, si j’ai bien compris, il a trés bien réussi à organiser une collecte de fond vers les particuliers trés efficace, basée sur les réseaux sociaux en plein boom en jouant sur son charisme, puis par la suite, les divers lobbies (qu’il pourfendait au début....) se sont tournés vers lui en priorité une fois qu’ils ont compris qu’il serait certainement le vainqueur (pas des cons, autant acheter le gagnant que l’autre looser). Il est ainsi passé du financement public au financement privé (une promesse rompue donc)


    • alice gilbert 16 octobre 2008 15:48

      Je suis tout à fait d’accord avec vous


    • alice gilbert 16 octobre 2008 15:50

      j’ai encore une question


    • Cascabel Cascabel 19 octobre 2008 22:33

      @ Gilles

      On rira bien quand Obama sera le président. C’est lui le désigné, avec ou sans triche.
      Au fait vous savez qui est derrière la marionnette Obama ?

      Je vous le donne en mil : Zbigniew Brzezinski !
      Ce fou-furieux a été aussi l’un des grands responsables de la guerre de Yougoslavie. Guerre par ailleurs soutenue au nom des droits de l’homme par une certaine gauche (des gens tout bien comme il faut, ouverts "intelligents", anti-racistes, tout vous dis-je !).
      Résultat ? Ils ont appuyé les mafias, les fondamentalistes, les déportations massives, l’ OTAN et sa guerre humanitaire, et surtout la fin du droit international.

      Donc vive Obama, le futur roi-guignol des bien-pensants !
      Que le spectacle continue !


    • Calito 16 octobre 2008 10:08

      Article amusant.

      C’est effectivement bien partit pour Obama, et je pense que sa victoire serait un signal fort contre le racisme, et cela me fera plaisir.

      Mais ce n’est pas ce qui est drole dans cet article. Ce qui est drole, c’est la haine qui habite son auteur. Si obama n’est pas élu je me consolerai en imaginant la tête de l’auteur smiley

      Le même lascar qui pond des articles sur les fraudes, et qui s’enthousiasme comme un fou... smiley

      Comment on peut en arriver à un tel degré d’obsession sur l’election du prochain président américain ?
      Car en fin de compte, qu’il soit républicain ou démocrate, qu’est-ce que cela va changer au quotidien ?

      Les deux candidats ayant validés le même plan de relance...

      Ais-je besoin de rapeller que les prochaines elections seront 4 ans plus tard... Et que le sortant sera extrèmement impopulaire.

      Comment donc, si je puis me permettre, ormi pour la victoire sur le racisme, peut on être assez stupide pour se réjouir d’une election, ou l’on vote, en fin de compte celui qui va vous exploiter.... smiley Rectificatif, "ou l’on vote même pas".

      Je me souviens de cette journaliste de Canal qui pleurait en direct lorsque Bush a été réelu. elle y croyait tellement à son Kerry.... Esclaves d’une idéologie.


      • Zalka Zalka 16 octobre 2008 10:42

        Le problème des militants, c’est qu’ils n’ont jamais raison ou tort par la force de leur réflexion, mais uniquement par hasard.

        L’auteur est tombé juste sur ses deux derniers articles (à savoir les démocrates qui prennent l’avantage), mais s’est complètement planté sur celui d’avant. Palin bien que moins bonne que Biden, n’avait pas été ridicule.

        Pour le coup, même s’il a raison sur le vainqueur du débat, le titre de l’article est une provocation honteuse qui ne fait pas honneur à l’auteur. Je trouve même que c’est une méthode de républicain !


      • Gilles Gilles 16 octobre 2008 10:47

        Zalka

        Je crois que le titre fait référence a une déclaration de McCain qui voulait donner du fouet sur le "vous savez quoi" d’Obama

        Déclaration qui a fait scandale puisque le fouet était l’outil de dressage et de repression des noirs lors de la période esclavagiste

        Donc il a vraiment raté son coup...... et sa déclaration lui retombe sur la gueule


      • Zalka Zalka 16 octobre 2008 10:55

        Au temps pour moi, je ne savais pas. Le titre n’est donc peut être pas si hors de propos que je le pensais.

        Ceci dit, sur l’ensemble des articles, je maintiens mon opinion générale.


      • Calito 16 octobre 2008 11:00

        Je suis assez d’accord avec Zalka.
        Les militants sont souvents de braves gens naifs ou des cyniques.
        Vous avez vu ce reportage sur les colleurs d’affiches... tu de demandes ce qui peut motiver un jeune homme de 20 ans à coller des affiches pour un type qui n’a jamais tenu ses promesses, et qui se fout de lui en privé (Débat OFF, chirac / jospin 1995)...

        Qui plus est, il y a tout le paradoxe chez des gens qui repprochent à l’amérique d’être le gendarme du monde, et attendent d’obama qu’il le soit... en gros, ce n’est pas le principe du flic qui les déranges, c’est le fait qu’il soit de leur bord politique (ou du bord qu’ils s’imaginent).

        Encore une fois, ce besoin de se choisir un maitre ne cesse de me fasciner chez autrui.


      • Romain Desbois 16 octobre 2008 10:11

        Pourquoi ne parle-t-on pas des autres candidats ? Comme en France on fait comme si on était déjà au deuxième tour (inexistant je crois aux USA). Du coup l’on répond que les "petits candidats" ne sont pas crédibles. C’est l’oeuf et la poule. Moins les petits candidats sont médiatiques moins les gens votent pour eux et c’est ce qui justifie aux yeux des médias de les snober.
        La démocratie est verrouillée par ce système.
        L’importance que l’on donne à ces élections comme l’on a soutenu l’économie USA (participation de nos banques dans les subprimes par exemple) fait que ce pays est le plus puissant du monde et non l’inverse.
        C’est nous le monde qui avons nourri ce géant de papier.

        Les sondages sont bidons car nationaux et pas par Etat. Et puis rappelons nous que Bush n’a pas été élu mais désigné par un juge nommé par lui même (suite au marasme de leurs cartes à voter).

        Merci en tous cas de ne pas avoir confondu USA et Américains


        • Calito 16 octobre 2008 10:23

           smiley

          A ce niveau d’inculture... que peut-on dire ?

          rien.


        • Jean-paul 17 octobre 2008 00:36

          @ desbois
          Les Francais ( peuple intellectuel avec pour sport national le debat ) sont plus interesses par les elections que les Americains eux meme .Les Francais savent qu’Obama va gagner ,ils en sont surs .
          Et comparent ces elections aux elections francaises ,il faut bien qu’ils aient un point de repere .
          Royal-Palin ,Bayrou -Obama ,Le Pen -Mac Cain .
          A force de vouloir donner des lecons au monde ,ils ont mauvaise reputation ,meme chez eux en Europe .
          Balayez devant votre porte !!!!!!




        • Fergus fergus 16 octobre 2008 10:27

          Obama et les démocrates sont à l’évidence très éloignés des gauches européennes et de leurs valeurs. Cela dit, prétendre comme le font certains que Reps et Dems c’est bonnet blanc, blanc bonnet est une grossière simplification, comme le montre l’histoire américaine des trente dernières années.

          Et les chances de réussite d’un nouveau Bretton Woods, étendu à toutes les questions financières et rendu nécessaire par la crise actuelle, sont à l’évidence beaucoup plus grandes avec une aministration démocrate et un axe exécutif-législatif Obama-Pelosi finalement assez séduisant. Mais gardons-nous d’en attendre des miracles à l’aune de notre culture politico-économique !


          • Gilles Gilles 16 octobre 2008 10:30

            C’est vrai ça. De mon point de vue français, le meilleur candidat serait Ralph Nader, en hausse d’ailleurs autours de 4%

            Je me demande sinon, si à force d’instiller la haine à l’encontre d’Obama, de lui attacher des adjectifs de - terroriste (salafiste ou gauchiste, c’est selon) - musulman (cad intégriste) - faux américain, d’insister sur son deuxième prénom Hussein (Saddam...) etc etc etc, avec une partie du peuple républicain qui suit et en semble de plus en plus convaincu (comme cette femme qui crachait "arabe" pour qualifier Obama), on ne risque pas :

            1-
            de détériorer au delà du maitrisable les relations sociales aux USA (mettez vous à la place des arabes, des noirs...quand ils entendent ces diatribes et en subissent les répercussions)
            2- d’avoir un VRAI attentat contre lui


            Il suffit d’un ou de quelques allumés, convaincus de la justesse de l’élimination d’un terroriste anti-américain, musulman lié à Saddam qui comme chacun sait aparticipé au 11-09 pour passer à l’acte. D’ailleurs a Denvers 4 apprentis meurtirers ayant prévu de le buter ont déjà été arrêté

            Et là, si ça arrive, je crois que les USA risquent de subir des troubles internes trés trés graves

            McCain, Palin et consort en seraient grandement responsables mais risquent fort den récupérer le crédit.


            • Gilles Gilles 16 octobre 2008 14:12

              Un cran de plus a été franchi

              Les républicains californiens ont sorti des affiches (papier ou web j’sais plus) comparant Obama à ben laden, avec leur deux photos cote à cote

              Et oui, oSama Ben laden ressemble à oBama Hussein à une lettre prêt, ce qu’ils ont rapellé

              Quel niveau de bassesse ridicule. Mais le pire c’est qu’à force de vrais débiles dangereux vont en être convaincus


            • Proudhon Proudhon 19 octobre 2008 19:31

              @Gilles

              Je pense comme vous au possible attentat. Tous les ingrédients sont là.

              Ceci pourrait conduire, situation économique désastreuse aidant, à une mini-guerre civile aux USA. Les fameux camps de détentions sont d’ailleurs prévus pour interner les populations en insurrection.

              Mais bon, vu que je ne suis pas voyant, l’avenir seule nous le dira !


            • Cascabel Cascabel 19 octobre 2008 23:28

              L’attentat à déjà eu lieu c’était la crise financière. Du tout cuit pour Obama.
              Ensuite, pour ce qui est des camps et bien oui ils les rempliront, quand le papier monnaie remplacera le papier toilettes. Je donne deux ans aux USA pour en arriver là, après bien venu dans Mad Max of America.


            • mauvais en horto 16 octobre 2008 11:19

              Simple parenthèse, vue le nombres de magouilles pour favoriser la candidature du représentant républicain (machine à voter, il me semble aussi la non réception de carte électoral à certaines populations à probabilité démocrate ) Si une partie du peuple americain conteste une éventuelle victoire des républicains fondé sur une opinion préélectoral, ou par ce que ils refusent un président de couleur . Y aurais t’il une corrélation avec un article publié dans l’Army Times à savoir que la 1er brigade de la 3eme division d’infanterie rentre d’Irak ,et que donc pour la 1ér fois une unité de combat actif est affecté à une mission de soutient au autorités civiles sous les ordre de l’US Army North ( crée en 2002 avec mission de control militaire à la défense intérieur de USA) cette brigade formée en Irak aux 1er pack d’équipement non mortel est affecter dans le cadre de possibles troubles à (depuis le 1er octobre) quelques jours des élections mesure préventive ,ou simple coincidence toujours est il que ces une première.


              • n’a rien à dire 16 octobre 2008 12:43

                Mais pourquoi l’éditeur me place mes commentaires ici. j’ai cliqué sur répondre à l’auteur, pourtant. Bizarre, bizarre comme c’est bisard ce blizzard avec deux z comme zozo.


              • Scoobidoowaaa Scoobidoowaaa 16 octobre 2008 11:42

                au début de l’interview, au sujet de la crise aux USA et du comment s’en sortir. Les deux se sont mis d’accord pour apporter des remèdes, comme de faire supporter à l’état les crédits hypothèquaires, mais, soit disant de manière différente. Mc Cain accuse Obama de vouloir augmenter les taxes sur les petits entreprenneurs. Obama réplique en expliquant qu’il veut baisser les taxes, qu’environ 95 % des américains moyens en profiteront et pour compenser, d’augmenter les taxes sur les profits colossaux des grandes entreprises. Cela permettrait aux petits d’économiser et de faire des projets, comme par exemple de créer une petite entreprise ou de financer les études supérieures de leurs enfants. De baisser les taxes aux entreprises qui crééent des emplois sur le sol US afin de freiner la délocalisation. Mc Cain, avec des explications faussées (parlant d’un certain Joe le plombier qui aurai peur de la politique d’Obama) insiste sur le fait qu’Obama souhaite au contraire faire payer plus d’impots à Joe le plombier et distribuer plus d’aides aux inactifs.

                à suivre...


                • armand armand 16 octobre 2008 11:57

                  Ton parfaitement exagéré dans cet article - mais bien dans la ligne de certains Français qui adorent relever du racisme et du KKK partout aux USA. Ceux qui sont restés dans une faille espace-temps militante des années ’70... Les excès hystériques de certains supporters lors des meetings républicains ne tiennent pas lieu de politique. Bien plus grave est la dérive pentecôtiste de la mère Palin... où le soutien que lui apportent des personnes dont l’unique pensée politique tient en une phrase : "c’est une maman comme moi !". Les républicains ont promu à des postes-clé bien plus de Noirs que l’ont fait les démocrates - ce n’est pas pour autant que leur poliique est défendable.
                  Mais on pourrait trouver tout aussi lamentable ceux qui votent pour Obama uniquement parce qu’il est Noir.

                  En fait, je crois surtout qu’un nombre étonnamment élevé d’électeurs feront montre d’une véritable maturité - et éliront Obama à cause de ses qualités. L’énergie, le calme olympien (indispensable chez un chef d’Etat) et la rupture annoncée avec la politique bushienne.

                  Sans minorer l’effet cathatique que cette élection aura aux USA et à travers le monde.


                  • golgoth 16 octobre 2008 15:40

                    Et dire que la 3ieme ligne du texte est "la confrontation des idées, surpassant dorénavant, la couleur de peau" Il y croit vraiment l’auteur.

                    Si Barack Obama est elu, ca sera pour deux raisons :
                     - il est noir
                     - Bush est républicain

                    Voter pour quelqu’un en fonction de ses promesses électorales c’est complètement con. Et aux USA c’est encore plus vrai qu’ailleurs


                  • Charles Bwele Charles Bwele 16 octobre 2008 12:00

                    La seule investiture éventuelle de Barack Obama prodiguerait une image hautement plus sympathique à la gouvernance américaine, considérablement dégradée par l’administration Bush Jr.

                    Pour ma part, je me situe à la limite du TSB (Tout Sauf Bush). Le hic : Mc Cain = PQB (Pire Que Bush).  smiley Confierez-vous votre vice-présidence et donc la moitié de votre politique étrangère à Sarah Palin affirmant "que la guerre vs l’Iran relève d’une mission divine ?" Avec une vice-présidente pareille, vous aurez vite déclaré la guerre à la Chine !  smiley

                    De plus, Obama avait clairement fait savoir qu’ils renoueraient des relations cordiales entre les US et le reste du monde, les démocrates ayant très souvent fait preuve d’une courtoisie voire d’une sensibilité plus prononcée à l’égard de l’Europe, de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Asie. Ce ne sera certes pas le paradis, mais ce sera certainement bcp plus positif que Bush... Ce qui en soit est déjà considérable.

                    Enfin, Obama a remarquablement su vendre une image transraciale : s’approprier le vote des noir en attirant un électorat blanc massif. Chapeau ! Surtout dans un pays où dans les 60’s certaines familles blanches rurales WASP passaient leurs dimanches à assister au lynchage d’un Noir... Qui aurait peut-être simplement regardé une blanche de façon trop appuyé ou ne faisait que passer trop près d’une scène de crime.

                    Là aussi, le vote Obama serait, directement ou indirectement, un message... ou plutôt LE message anti-raciste le plus résonnant depuis Martin Luther King et Mandela. Plus que l’élection en soi, c’est le changement probable et progressif de mentalités qu’une administration Obama entrainerait... Cependant, tout se jouera dans l’isoloir. Attendons de voir. Mitterand disait que "une élection, c’est d’abord la rencontre d’un homme et de circonstances".

                    Vivant et bossant sur plusieurs continents, j’ai pu constater par moi-même dans plusieurs coins des States un racisme souvent bien plus virulent que tout ce qu’on peut trouver dans les sociétés réelles d’Europe.

                    Je-ne-sais-plus dans quel bled américain, suite à un flirt entre un noir et une blanche, plusieurs pères de famille blancs prendront leurs rifles, iront dans le quartier noir de l’autre côté de la voie ferroviaire - une topographie classique dans certaines zones rurales US - et tueront plus d’une centaine d’Afro-américains tous âges confondus, enfants compris, dans leurs maisons. A l’époque (dans les 60’s), les Noirs n’avaient pas droit au port d’armes à feu. Où étaient donc les shérifs des comtés ? Les assassins (car c le mot) n’ont même pas été poursuivis, bcp aujourd’hui encore sont en vie. Pas des milices, de simples pères de familles ! Près de la mairie de cette ville, seule une plaque a été forgée en hommage à ces cents victimes et quelques...

                    Kamel/Mamadou et Murielle, dans la vingtaine, flirtent et crac-craquent en douce. Scandalisé, le père de Murielle rameute une grosse centaine d’amis et voisins, pendent Kamel/Mamadou à un arbre et brûlent son cadavre... au vu et au su de leur voisinage immédiat ! La meute prend ses carabines et se rend dans la banlieue colorée, abat hommes, femmes et enfants comme on se racle la gorge... Pendant que la préfecture alertée par 10, 20, 50, 100 coups de feu, ne fait absolument rien : ni gendarme mobile, ni RAID, etc.

                    Voilà un scénario très (très) improbable en Europe, j’espère néanmoins qu’il vous a permis de comprendre le degré de tension interaciale qui régna aux US et subsiste essentiellement dans certaines arrière-pays du sud...

                    Cela dit, dans les US de 2008, j’ai infiniment plus de chances de mourir abattu par ma conjointe (1/4 des homicides aux US sont le fait de conjoints) ou d’une arthrose à 55 ans parce que supercharge pondérale + zéro assurance médicale...

                    Cordialement  smiley



                    • Cascabel Cascabel 19 octobre 2008 23:16

                      Je crois que Charles se fiche totallement de savoir qui est Obama, quand à son programe c’est la cadet de ses soucis.
                      L’important c’est qu’il soit né au Kenya.


                    • Cascabel Cascabel 20 octobre 2008 00:03

                      @ Georges.

                      Merci pour le lien, je vois ne pas être le seul sur AV à connaître les liens entre Z.B et Obama. Webster Griffin Tarpley a écrit un livre sur Obama, Obama-The Postmodern Coup, où il explique notamment comment Barak a été recruté par Z.B il y a plus de 20ans à l’université de Columbia.


                      • Calito 16 octobre 2008 13:07

                        @agoravox

                        Je m’étonnes qu’un tel article, court, sans grand intérêt soit publié.
                        La vidéo aurait été suffisante.

                        Cordialement,

                        Calito


                        • Mr Mimose Mr Mimose 16 octobre 2008 13:18
                          				 ’J’ai lu des choses sur lui. C’est un Juif.’ ’Non, madame. C’est un père de famille convenable...’

                          http://www.alterinfo.net/-J-ai-lu-des-choses-sur-lui-C-est-un-Juif-Non,-madame-C-est-un-pere-de-famille-convenable-_a24985.html?PHPSESSID=838eaa5e0fd3350eaf958714aee32415#comments

                          • Viva verde Viva verde 16 octobre 2008 13:23

                            Plus que jamais , je crains que Obama ne soit victime d’un attentat.
                            Car plus rien ne peut le stopper à présent. L’election est jouée et tout le monde le sait.
                            Pauvre Mc Cain... fin de carrière pathétique. Et bien tant pis pour lui....

                            Et bonne chance à Obama. Il a le cran, l’expérience (quoi qu’on en dise), et surtout, la volonté.

                            Retrait des troupes en Irak
                            Rattification du protocole de Kyoto !!

                            Voila les deux symboles essentiels de son début de mandat !

                            ViVa VeRdE


                            • Gilles Gilles 16 octobre 2008 17:54

                              VivaVerde

                              Je crois que sa priorité sera la crise financière/bancaire/économique. Le reste.....on verra et notamment Kyoto, qui par ailleurs est déjà totalement obsolète

                              Pour l’Irak, compte toujours que les américains se cassent comme ça. La défaite ? Jamais !!!!! Et en plus s’ils partaient se sera une guerre civile encore plus forte, donc ce n’est même pas souhaitable, sérieusement.

                              Non, au mieux, s’il est intelligent, il essaiera de trouver une porte de sortie honorable avec l’aide de la communauté internationale.....ce qui prendre des années


                            • LE CHAT LE CHAT 16 octobre 2008 14:19

                              Obama a frappé en grand coup en disant que même s’ils allaint faire tous les deux la même somme de déduction fiscales , les destinataires ne seraient pas du tout les mêmes , mc favorisant les gdes sociétes et les lplus riches , alors qu’obama privilégierait les 95 % restant ; également aussi en disant que 100% des spots publicitaires républicains étaient négatifs !
                              mc cain a de moins en moins la frite !


                              • Jean-paul 16 octobre 2008 20:00

                                @ l’auteur
                                En France Obama a gagne les elections !!!!!!!
                                Aux USA personne ne sait qui va gagner ,les avis sont partages .
                                En fait les Americains attendent l’election du nouveau president ( republicain ou democrate ) pour que l’economie reparte .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès