Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Journée mondiale de lutte contre le Sida : CARE se mobilise auprès des (...)

Journée mondiale de lutte contre le Sida : CARE se mobilise auprès des groupes les plus marginalisés au Cameroun

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, le 1er décembre, CARE tient à rappeler ses actions menées au Cameroun qui ciblent les populations les plus durement touchées par la pandémie et trop souvent exclues des programmes de prévention.

Avec un pourcentage de personnes contaminées par le VIH de 5,1% au sein de la population des 15 à 49 ans, le Cameroun figure parmi les 3 pays les plus affectés de l’Afrique centrale. En 2010, le pays compte, selon les estimations, près de 550 000 personnes séropositives et 164 000 patients ayant besoin de soins par antirétroviraux (ARV).
 
Des études révèlent une concentration de l’épidémie dans certains groupes démographiques, au sein desquels, le pourcentage atteint jusqu’à 26 % ; chez les professionnels du sexe par exemple[1].
 
C’est pourquoi, CARE a décidé d’orienter son intervention en faveur de ces groupes[2], souvent marginalisés et stigmatisés, parmi lesquels on recense les prostituées, les camionneurs, les militaires et les homosexuels identifiés.
 
Ainsi dans les villes de Yaoundé, Douala, Bamenda, Bertoua, Kribi, CARE développe des programmes de prévention adaptés. En appui aux associations locales, CARE met en place des lieux d’accueil faciles d’accès pour sensibiliser les plus vulnérables aux modes et aux risques de transmission, leur donner les moyens de se protéger efficacement et de trouver une écoute et un conseil de qualité. CARE appuie aussi l’amélioration des services de santé existants pour la prise en charge des personnes séropositives en collaboration avec les équipes médicales et apporte aux malades les plus vulnérables des appuis nutritionnels, le paiement de leurs frais annexes au traitement[3], etc. pour qu’ils parviennent à continuer leur suivi médical et avoir une meilleure qualité de vie.
 
> En savoir plus sur les interventions de CARE au Cameroun sur la problématique VIH
 
[1] Rapport de 2004 du comité national de lutte contre le sida et du ministère de la santé publique
[2] Ces interventions sont soutenues par les bailleurs suivants : USAID, Mairie de Paris
[3] Les antirétroviraux (ARV) sont gratuits mais des frais résiduels existent pour le traitement des maladies opportunistes, les examens, les frais de transport pour les malades éloignées des centres de santé etc. qui sont une cause majeure d’abandon du traitement pour les plus pauvres
 
Contacts presse :
Charlyne Liquito - Chargée de la communication
liquito@carefrance.org - 01 53 19 87 61
Coline Clément – Assistante de communication
clement@carefrance.org – 01 53 19 89 92 
 
Fondé en 1945, CARE est l’un des plus grands réseaux humanitaires mondiaux, apolitique et non confessionnel. En 2010, CARE était présente dans 87 pays auprès de 82 Millions de personnes. Dans les situations de réponses à l’urgence ou dans des contextes d’aide à long terme, CARE s’attaque aux causes profondes de la pauvreté. 
 
Photo : © CARE

Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 1er décembre 2011 11:51

    Les personnes séropositives ou vivant avec le sida sont frappées de plein fouet par les réformes du systeme de santé   : prise en charge dégradée par le manque de personnel, délais d’attente et fermetures des services, disparition de certains postes et, de manière générale, disparition de la prise en charge spécifique que nécessitent impérativement le VIH .....


    • ottomatic 1er décembre 2011 12:12

      Je ne supporte plus ces associations qui disent vouloir lutter contre le sida sans écouter les propos du découvreur du VIH sur les moyens simples de prévention et guérison...


      • foufouille foufouille 1er décembre 2011 12:51

        CARE s’attaque aux causes profondes de la pauvreté.

        mdr
        depuis 45 ?


        • xray 2 décembre 2011 13:50


          Êtres séropositif ne veut rien dire. 

          Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir. 

          Le Sida n’est pas une affaire médicale mais une affaire politico-religieuse. 

          On ne parviendra jamais à imaginer le nombre de gens qui se sont pourri l’existence (Et qui ont pourri l’existence des autres) à cause de ces virus de curés. 

          Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter de se laisser manipuler par quelque chose qui n’existe pas. 

          Sida, un petit mensonge 
          (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
          http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 

          AZT, le Sida sur ordonnance 
          http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2011/01/03/a-z-t-le-sida-sur-ordonnance.html 

          Menteur comme un journaliste 

          http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/05/03/menteur-comme-un-journaliste.html 



          • xray 2 décembre 2011 13:51


            La science est une religion esclavagiste de remplacement 
            (Autrefois les miracles étaient l’œuvre des Saints, aujourd’hui ils sont l’apanage des scientifiques.) 
            Mais, les miracles d’aujourd’hui s’accompagnent toujours du même cortège d’illusions, de supercheries, de mensonges, d’offrandes, de sacrifices, de répressions qu’autrefois. 

            Le Sida n’est pas une affaire médicale mais une affaire politico-religieuse. 

            Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir. 

            Sida, un petit mensonge 
            http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 

            Il faut vraiment être le dernier des crétins pour accepter de se laisser manipuler par quelque chose qui n’existe pas. 

            Ces virus imaginaires qui nous manipulent. 
            http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/03/01/ces-virus-imaginaires-qui-nous-manipulent.html 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès