Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Karadzic : une arrestation pour qu’enfin se pansent les (...)

Karadzic : une arrestation pour qu’enfin se pansent les plaies

L’arrestation de Radovan Karadzic, le leader des Serbes de Bosnie, après pas moins de treize ans de cavale est assurément une bonne nouvelle. Si elle ne règle pas tout et ne change rien au passé douloureux, elle a le mérite de redonner vie à une certaine idée de la justice. Puisse la justice des hommes se servir de ce parcours et de cette tragédie pour grandir un peu... et non pas se contenter d’affubler ce criminel de tous les maux.

Car il sera du devoir du Tribunal international d’établir clairement son rôle, son pouvoir, sa responsabilité dans les agissements peu contrôlés des Serbes de Bosnie. Principalement sur deux théâtres d’opération : le siège de Sarajevo et le massacre de Srebrenica (8 000 victimes civiles). Au total, ce sont pas moins de 20 000 morts essentiellement civils dont il faut évoquer la mémoire.

Il faudra comprendre comment ce psychiatre bien installé, à défaut d’être bien implanté dans la capitale bosniaque, a ainsi basculé dans la barbarie. Lui en charge des joueurs du FC Sarajevo allait bientôt ordonner de tirer sur la foule en toute impunité, coordonner l’action des snipers et jouer avec les forces internationales présentes sous couvert d’un pseudo-intérêt humanitaire, ou rire des parties de foot acharnées, avec des têtes humaines, de ses comparses imprégnés de Slibovic.

Dans le chaos, lorsque tout devient permis au plus fort, il se sera distingué, son charisme, sa haine viscérale, son nationalisme exacerbé l’auront mené au sommet du commandement. Mais au-delà de ses qualités personnelles, il ne faudra pas oublier la foi aveugle de tant de ses combattants envers celui qui représentait aussi une frange entière de la population, de sa culture, de son histoire. Non Karadzic n’a pas tué les 260 000 victimes du conflit des Balkans. Comme Hitler en son temps, il serait bien réducteur de se dédouaner à peu de frais sur un seul homme qui a mal agi c’est sûr, mais qui, pire, a incarné quelque chose à des milliers d’autres. Du reste ses treize ans de cavale, suprême insulte à une force internationale incapable de le localiser, ont montré les nombreux soutiens dont il a fait l’objet bien après que ses crimes furent dévoilés. La Russie en personne n’oublie pas son amie intime, la Serbie, et proteste déjà contre son arrestation avant que l’on découvre sans doute qu’il aura passé par quelques planques en territoire russe.

Extermination, viol, torture, assassinat, il n’aura rien oublié de sa panoplie de monstre qui faisait régner la terreur autour de Sarajevo. Mais comme disait Voltaire, "le fanatisme est un monstre mille fois plus dangereux que l’athéisme philosophique". S’il doit y avoir un procès (avant qu’il ne meure malade ou suicidé), c’est celui du fanatisme qu’il faudra ériger et ne pas vouloir juste faire un exemple d’un ex-roi déchu de Pale. Trois ans lui auront certes suffi pour, profitant des circonstances, se hisser parmi les personnages les plus abjects de notre fin de siècle. Mais cette guerre n’était pas juste une guerre de conquête, c’était surtout une guerre de destruction de l’autre, de son existence même. On ne peut accuser seul Karadzic d’avoir fomenté la disparition d’un peuple, d’une ethnie au profit d’une autre.

D’autant que certains de ses acolytes courent toujours à l’instar de l’infâme Mladic, l’exécutant des basses œuvres, son chef d’état-major adjoint a bien du sang sur les mains, mais il passe encore à travers les mailles d’un filet bien lâche, et la lâcheté ce n’est pas ce qui a vraiment manqué durant cette période et en ces lieux. La communauté internationale n’ayant que peu de leçons à donner en l’état, Karadzic n’était-il pas un dirigeant reconnu des Serbes de Bosnie avec qui il fallait négocier ?

Pour autant son arrestation est un signe. Pour ceux de Sarajevo, assiégés, en 1992 (à 1 h 30 d’avion de Paris), privés d’eau, de gaz, d’électricité, bombardés, abattus. Ce sentiment d’abandon, pas forcément édulcoré par la présence volontairement timide de l’ONU, s’est alourdi tout au long de ces treize longues années. Au point qu’ils étaient peu nombreux, les Bosniaques, à croire qu’un jour viendrait où un de leurs bourreaux serait arrêté, juste reconnaissance de leur souffrance et de leur malheur.

Le nouveau gouvernement serbe pro-européen s’est engagé dans une voie diplomatique et démocratique fort louable. Le peuple serbe a ainsi l’occasion de s’inscrire en faux avec le passé et ses errements nationalistes. Si l’Europe peut les y aider, ce sera une belle action et un pas dans la bonne direction, celle qui faisait dire à André Frossart "L’Europe cherche, avec raison, à se donner une politique et une monnaie communes, mais elle a surtout besoin d’une âme."


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1984 23 juillet 2008 17:03

    A quand l’arrestation de Kouchner ?


    • Internaute Internaute 23 juillet 2008 20:26

      La curée continue pour faire plaisir à ceux qui tiennent le manche. Il est déjà choquant qu’un gouvernement puisse ainsi vendre ses citoyens aux puissances étrangères.
      Cependant il y a quelques notes discordantes, comme cette déclaration de l’ancien procureur général du TPI, la suisse Carla Del Ponte. Dans un entretien rapporté par le Figaro du 14 avril 2008 elle explique que les dirigeants actuels du Kosovo sont des trafiquants d’organes pris sur plus de 300 prisonniers serbes. Ceux à qui on enlevait un rein étaient maintenus en vie le temps de trouver un acheteur pour le deuxième.

      Bien entendu, ce sont les copains de Kouchner. Ils ne risquent pas la moindre plainte pour crime contre l’humanité et seront reçus comme des princes par Sarkozy et les apparatchiks de Bruxelles. Les terroristes américains qui ont fait sauter l’embassade de Chine à Belgrade ne seront non plus jamais poursuivis.

      Alors les soit-disant crimes de guerre d’un général serbe ne me font ni chaud ni froid. Comme toujours, la justice est rendue par les vainqueurs et n’a aucune valeur. Propagande, propagande et encore propagande. Le comportement de nos politiciens me donne plutôt froid dans le dos.


      • Mader Mader 23 juillet 2008 21:56

        A qui prétendez vous servir cette soupe aux bons sentiments relevée à la seule épice fournie par ceux qui sont précisément en train de mener le monde, le notre tout au moins, à la faillite ? Etes-vous seulement conscient de la catastrophe vers laquelle nous courrons tête baissée ?

        Alors que le personnage que vous croyez honnir est en grande partie la création d’agences de communication politique américaines, c’est précisément de ceux qui pointent le doigt vers lui en le qualifiant de monstre qu’il faut se méfier…

        Dans l’immédiat, et à l’image des contradictions caractérisant notre époque, les révélations sur la vie qu’il mena ces 13 dernières années vont en faire une légende qu’Hollywood ne manquera pas de récupérer…

        NB : Eussiez vous émis le souhait de voir quelques responsables occidentaux comparaître au banc des accusés du TPIY cela n’aurait certes pas manqué de donner du sel à votre quête de justice…


        • ytty54 ytty54 23 juillet 2008 23:20

          pardon mais pour avoir servi en Bosnie dés 1992 je ne peux pas vous laisser dire que Karadzic est "en grande partie la création d’agences de communication politique américaines".
          Ce qu’il a fait ou provoqué sur le terrain de la guerre n’est pas virtuel. On ne peut pas juste juger assis devant son ordinateur, on en arrive à tout mettre sur le même plan car votre écran est plat, pas la vraie vie !

          Quand à la responsabilité des occidentaux elle est évidente mais qui voulez mourir pour Sarajevo, vous ?


        • invisible man invisible man 24 juillet 2008 09:10

          On attend toujours de voir au TPI les dirigeants occidentaux qui ont fomenté des guerres lâches, sous de faux prétextes et pollué la terre pour des millions d’années avec de l’uranium appauvri ! Quid des raclures qui détruisent la nature, la contaminent à tout jamais, massacrent les animaux à la pelle, jouent avec les gènes comme des apprentis sorciers ? ... On voit des génocides là où on veut bien en voir... Monde de c*** !!


          • Avallis Avallis 24 juillet 2008 10:38

            Avant d’ecrire un truc aussi partiale, il aurait ete bon de regarder de l’autre cote du mirroir.

            Si les serbes ont envoye l’armee contre les muzz du kosovo c’etait pour defendre les populations chretiennes.
            Karadzic est l’embleme d’un hero, tout depend de quel cote on regarde l’affaire. Mettre sur le buchet un homme avec pour arguments des anathemes sans regarder ce que les muzz du kosovo ont fait subir aux chretiens vivant dans cette meme province, n’est intellectuellement pas acceptable - meme si ce mot est trop complique pour un muzz.

            Depuis que les serbes, des amis et alliers de longue date, se sont fait lachement tape dessus, le kosovo a regresse au meme niveau que tous les pays musulman. 99% de la population serbe a ete deplacee sous la menace, la violence et tout le cortege de moyen de pression dont les muzz sont si friants. Il ne reste plus une seule eglise dans cette region et les mosquees ont poussees comme des champignons non commestibles.

            Pour la bonne conscience du peuple il faudra que Karadzic soit condamner. C’est ce que les medias poussent les gents a croire (cf cette article) et les politiques baissent toujours ignomineusement leur froc devant les muzz. C’est une honte pour l’Europe de s’acharner contre quelqu’un qui en definitive ne fait que representer la resistance d’un pays a l’envahisseur. 8000 victimes civiles tuees c’est malheureux, mais pas plus que 30000 violes.



            • alexdred 12 janvier 2009 12:48

              Pour plus de renseignements sur la carte de donneur d’organes
              et sur la journée mondiale du don d’organes
              et des chiffres sur le don d’organes


              Pour plus d’infos sur la grande dcause nationale 2009 "Don de Vie" (organes mais aussi sang plaquettes et moelle)
              RDV @ le blog Don de vie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès