Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Kiev refuse ouvertement de respecter les accords de Minsk provoquant un (...)

Kiev refuse ouvertement de respecter les accords de Minsk provoquant un nouvel ultimatum de la part de la RPD

La situation dans le Donbass continue de se détériorer à cause du manque de volonté de Kiev de se plier aux accords qu'elle a signé. Ainsi rien que sur les dernières 24 heures, l'armée ukrainienne a bombardé à 333 reprises le territoire de la République Populaire de Donetsk sur l'ensemble de la ligne de front, dont 323 fois avec des armes lourdes (pourtant prohibées par les accords de Minsk). Soit 97 % des violations du cessez-le-feu faites avec des armes interdites par les accords que les autorités ukrainiennes ont pourtant signé.

JPEG - 96.5 ko
Lance-roquettes multiples Ouragan
Image d’illustration - Photo d’archives

Autant dire que Kiev s'assoit joyeusement ET sur le cessez-le-feu ET sur l'accord de retrait des armes lourdes à plusieurs kilomètres du front comme prévu dans les accords de Minsk. Le tout en rajoutant les crimes de guerre sur ce « mille feuilles » indigeste déjà bien chargé, puisque l'armée ukrainienne a de nouveau principalement bombardé les zones civiles, endommageant huit maisons dans le district de Petrovsky et trois autres à Gorlovka, ainsi que des lignes électriques et 29 stations électriques.

Certaines des maisons touchées à Petrovsky cette nuit sont à 700-800 m des positions de l'armée de la République Populaire de Donetsk, rendant difficile de justifier cela par une « erreur de tir », et prouvent que ces tirs contre les civils sont bien délibérés de la part de l'armée ukrainienne.

Et après avoir tué hier une femme dans le Sud de la république, et en avoir blessé une autre, l'armée ukrainienne a continué à pilonner, à l'artillerie de 122 mm (13 obus) et 152 mm (30 obus) et aux mortiers de 82 mm et 120 mm (104 obus), la zone de Kominternovo afin de tenter de prendre le contrôle d'une zone proche du village. Une tentative de percée, elle aussi contraire aux accords de Minsk que les autorités ukrainiennes ont pourtant signés.

Afin de renforcer ses unités dans cette zone, l'Ukraine y a envoyé de nouvelles troupes venant du régiment Azov (70 hommes), mais aussi des mercenaires polonais (150 hommes). Cette arrivée d'unités nazies et de mercenaires étrangers, a entraîné, comme on pouvait s'y attendre, des conflits avec les soldats de la 36e brigade présente sur place.

Après une bonne beuverie avec les mercenaires polonais, les soldats d'Azov ont tenu à montrer leur supériorité au combat aux soldats de la 36e brigade. Le tout les armes à la main. Résultat : un mort au sein de la 36e brigade. Si le quartier général de Marioupol enquête sur ce crime, celui-ci a été caché au haut commandement, afin d'éviter de faire une mauvaise presse aux bataillons nazis. La présence d'Azov et de mercenaires étrangers dans cette zone ne peut augurer que du pire pour l'évolution de la situation sur cette zone du front.

Mais les manquements de Kiev à ses obligations concernant les accords de Minsk sont devenus tellement évidents, que même le président français n'a pu se faire l'économie d'un appel aux autorités ukrainiennes afin qu'elles respectent (même un peu) les accords dont la France est garante.

Dans un éclair de lucidité (ou de courage temporaire), François Hollande a en effet déclaré devant l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) :

« Je le dis tout net, les progrès sont trop lents et nous devons avancer sur les conditions politiques et sécuritaires qui permettront d'obtenir le plus rapidement possible, comme les accords de Minsk le prévoient, des élections à l'Est de l'Ukraine, selon la loi ukrainienne et dans le respect des critères internationaux »

Un camouflet pour les autorités ukrainiennes qui essayent de faire croire depuis deux ans qu'elles appliquent les accords de Minsk, sans en avoir mis en œuvre un seul point depuis leur signature.

La réponse de la part des autorités ukrainiennes ne s'est pas faite attendre et elle est claire comme de l'eau de roche. C'est le ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov qui s'est fendu d'une réponse cinglante :

« Il (M.Hollande) veut des élections dans le Donbass immédiatement après le cessez-le-feu et le retrait des troupes. Le président français est trop ambitieux ! D’abord, ces propos du ministre des Affaires étrangères Ayrault lors de sa visite en Ukraine, maintenant le président Hollande  », a déclaré le ministre.

Il a ensuite exigé que le président français cesse de dicter sa conduite à l’Ukraine. « Et je vous le dis M. Hollande, ne vous avisez pas de nous dire ce que nous devons faire », a-t-il souligné.

En clair : nous n'avons pas l'intention de respecter les accords de Minsk, et garant ou pas de ces mêmes accords, tais-toi nous ferons ce que nous voulons (ou plutôt ce que les États-Unis veulent).

Mais aujourd'hui, lors de son allocution quotidienne, le commandant en second de l'armée de la République Populaire de Donetsk a rappelé que la patience de la population du Donbass n'est pas infinie. Et que les autorités de la RPD respectant les souhaits du peuple, et possédant une armée qui existe justement pour protéger cette même population, si les bombardements des zones résidentielles civiles, qui détruisent les habitations, blessent et tuent des civils, ne cessent pas, alors les autorités de la république devront réagir à l'agression de manière adéquate (c'est-à-dire en clair en arrêtant les négociations et en cessant de respecter le cessez-le-feu et les accords de Minsk).

Il a donc exhorté la communauté internationale et les dirigeants du Format Normandie à régir et à faire pression sur les autorités ukrainiennes. Il a aussi indiqué que si les marionnettes de Kiev refusent de faire des concessions et continuent de bombarder le territoire de la République, elles devront porter l'entière responsabilité de l'arrêt des négociations.

Comme dans le cas syrien, il semble donc que le temps des négociations touche à sa fin, et ce malgré la détermination de la Russie et des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk à favoriser à tout prix la solution pacifique considérant qu'un « mauvais cessez-le-feu vaut mieux qu'une bonne guerre ».

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • roman_garev 12 octobre 19:20

    Pauvre, pauvre flamby ! Déjà humilié par un personnage dont il n’attendait, à vrai dire, rien de bon (refus de visiter Paris), il doit en surplus tolérer des insultes d’un soi-disant ministre de l’intérieur (en fait le chef des bataillons nazis) de la junte qu’il croyait parrainer !


    • izarn 13 octobre 09:47

      @roman_garev
      Hollande meme aprés Sarkosy, avait des cartes dans les mains ; il les a toutes brulées.
      Au moment de l’intervention au Mali et au Centra-Afrique, ou l’UE était pratiquement absente, il aurait pu retirer son soutient à la politique extérieure de l’UE délirante et irresponsable. Il aurait pu dire : Si vous n’etes pas capables d’etre solidaires avec la France, alors la France n’est pas capable d’etre solidaire avec vous ! Mais seule une Marine Le Pen (Du moins je l’espère, aurait pu dire ça)
      Ca c’est cela qu’il faut voir. Et que ne voit pas la journaliste.
      De ce fait il aurai pu menacer d’arreter unilatéralement certaines sanctions à la Russie : Que je sache cela ne fait pas partie des prérogatives de l’OTAN. Les sanctions de l’UE sont-elles légales, puisque par traité elle promulgue la libre circulation des marchandises et des capitaux, meme HORS UE !
      Le fait de menacer la Russie de crime de guerre, le ficelle dans le camp du délire et dans l’incapacité à etre crédible : Hollande s’est constitué lui meme prisonnier de l’UE et des USA. La France a capitulé, comme Pétain en 1940. Pourtant sans aucune menace, ni guerre. Du jamais vu dans l’Histoire.
      « Hollande est l’homme du Système » Bien vu Martine...
      Enfin, pour etre crédible il faut avoir des cartes et savoir manier le baton.
      « Dans la vie il y a des gens qui tiennent un revolver et d’autres qui creusent ; toi tu creuses ! »
      Donc se faire insulter par Kiev, il n’y a rien que de plus logique avec ces énergumènes.
      Hollande a-t-il meme un honneur d’’homme ?
      A-t-il répondu a ses crétins ?
      Tendons l’oreille ?
      Silence dans le cimetière...


    • taktak 13 octobre 14:28

      @izarn
      marine le pen ? La meme dont le mouvement a fait alliance avec Svoboda l’un des principaux parti nazi du Maidan et soutien de la junte de l’oligarque Porochenko ? vous rigolez ?

      marine le pen  ? celle qui s’est empressé d’aller faire une tournée aux USA, à l’image de son père se faisant photographié comme un groupie avec Reagan ? Marine le Pen qui se dandine en robe de soirée au gala du Times Magasine à New York fêtant son adoubement par les Américains ? avant d’aller danser à Vienne avec toutes l’extrême droite européiste, notamment celles soutenant la junte de Kiev ?

      Soyons sérieux !


    • berry 13 octobre 20:27

      @taktak
      Vous faites de la désinformation au sujet de Marine le Pen.
      Pas plus tard qu’hier, elle a soutenu la Russie à la télé.


    • Laurent 47 13 octobre 20:53

      @taktak
      C’est sans doute grâce à son soutien au régime nazi de Kiev, Que Marine le Pen a obtenu un prêt d’une banque russe pour financer sa campagne électorale ( les banques françaises ayant toutes refusé de le faire ).
      Je pense que c’est Poutine lui-même, qui adore les nazis comme tous ses compatriotes, qui a dû peser de tout son poids pour le lui obtenir !
      Vous devez confondre Marine le Pen avec Laurent Fabius qui lui, est allé soutenir les milices néo-nazies de Kiev après le coup d’état du Maïdan, et qui ne les a pas vu défiler devant lui, avec leurs jolis drapeaux à croix gammée ( Pravy Sektor, Svoboda, les bandéristes, le bataillon Azov, et autres racailles ).
      Si elle a rencontré Vladimir Poutine, c’est sans doute parce qu’elle avait « Mein Kampf » sous le bras !
      Les russes adorent ceux qui ont massacré 27.000.000 de leurs concitoyens, c’est connu !
      Soyons sérieux : des preuves ! ( moi j’en ai pour ce que j’ai dit ).


    • V_Parlier V_Parlier 14 octobre 19:31

      @Laurent 47
      La seule chose qu’il pourra prouver (et qui est connue) est que le père Lepen, il y a une quinazine d’années, avait eu des contacts avec Svoboda. On peut trouver des vidéos de la rencontre avec mise en scène bonne enfant, on se serre la main, etc...

      Seulement ce qu’il oublie d’ajouter, c’est que peu de temps après JMLP lui-même, ainsi que d’autres leaders de partis nationalistes européens s’étant aperçu de la vraie nature du parti Svoboda, n’ont plus jamais voulu les fréquenter.


    • leypanou 12 octobre 19:59

      J’espère que les dirigeants de la RPD sont assez lucides pour ne jamais croire sur parole les dirigeants ukrainiens actuels.

      Car avec l’empire comme soutien qui tire les marrons du feu par derrière, toutes les solutions sont sur la table.


      • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 21:00

        @leypanou
        Je vous rassure les dirigeants de la RPD sont totalement lucides sur ce que vaut la parole de Kiev


      • JMBerniolles 12 octobre 20:02
        Merci pour ces tristes nouvelles.

        En espérant qu’en France les gens comprennent qu’ils sont concernés.

        Les français devraient aussi prendre conscience que ce président qui nous prédit une République islamique (il a du lire soumission de Houellebecq où il a pu voir que l’auteur a compris que la destruction de la France est dans l’agenda secret du PS et de l’UMP) n’a plus aucun poids au niveau international. Ainsi nos médias ont bien du mal à cacher la camouflet que Poutine vient de lui infliger.


        Le régime de Kiev incapable de gérer le pays, ou sa partie parce que la partition de l’Ukraine semble inéluctable, pratique l’escalade guerrière. Dans cette montée du conflit armé, il n’est pas sûr que tous les pays de l’Europe des traités soutiennent réellement l’alliance fasciste-sioniste de Kiev.

        • chantecler chantecler 13 octobre 06:15

          @JMBerniolles
          Ce qui pose souci c’est de voir comment l’Allemagne réunifiée et assez anti russe avec des mouvements néofascistes à l’est , va réagir .
          J’entends déjà les craquements de la croûte.
          Et peut être que si à l’intérieur de l’UE les nationalismes sont apaisés entre « blocs » et alliances , rien n’est réglé .


        • JC_Lavau JC_Lavau 13 octobre 09:24

          @chantecler. Je te prie d’être plus explicite. Tu sembles savoir des choses intéressantes, mais tu le dis de façon tellement imprécise et allusive, que c’est incompréhensible et inutilisable.


        • chantecler chantecler 13 octobre 09:41

          @JC_Lavau
          Bonjour,
          Ne pensez pas que je veuille botter en touche , mais :
          si vous parlez de ce commentaire , voyez et recherchez vous même ce qui se passe actuellement en ex RDA .
          Allez sur des liens qui concerne la montée des groupes néonazis en Allemagne à l’est .
          Le reste , vous le trouvez également en quelque clics sur des journaux ayant pignon sur rue .
          Et un conseil :
          abstenons nous d’être trop bavard : les murs ont des oreilles .
          En espérant que vous me comprenez .


        • izarn 13 octobre 10:15

          @JMBerniolles
          Si l’UE renoue avec la Russie, arrete les sanctions ; Porochenko sera obligé de plier.
          Mais l’UE est un truc, en politique extérieure totalement irresponsable et démentiel.
          La France doit reprendre des initiatives diplomatiques, hors UE, hors USA, hors OTAN. Ce qui n’est pas interdit, que je sache !
          Ou alors qu’Asselineau nous dise pourquoi.
          Donc renouer avec la Russie : De fait Porochenko aura peur...
          La perte de la diplomattie française n’est pas définitive ; elle est du essentiellemnt à la volonté de Sarkosy il y a 5 ans, et à Hollande.
          Leur trahison est parfaitement volontaire.
          Ce sont des « hommes du Système » comme disait Martine Aubry.
          Qu’attendre d’autre de mercenaires au cerveau lavé comme ceux de Daesh ? Meme Juppé fait partie du lot.
          Il faut le savoir quand on ira voter.

          Savoir qu’on ne peut nullement continuer avec des gens qui ont secondé les terroristes de l’EI ou alliés aussi atroces, ne veulent pas comprendre que la Russie fait le sale boulot pour rétablir l’ordre et exterminer les salopards.
          Et par derriere, ils attaquent les droits du travail et refilent des milliards gratis au grand patronat, signent en secret des traités TAFATA et autres torchons scandaleux. Au niveau social et démocratique ils sont de meme nauséabons !
          Ces gens se sont trompés de A à Z, à tel point qu’ils risquent, comme le menace à juste titre Donald Trump, la prison.
          Le lamentable soutient aux néo-nazis de Kiev banderistes, sous pretexte que la Russie fait la guerre à l’Ukraine (? !?) est la aussi complètement frappadingue.

          Ce délire il faut l’arreter, voyez ou cela nous conduit.
          Français, ne votez pas pour eux !
          Qu’ils s’en aillent tous !

          Sinon la Révolution approche, et non pas une simple guerre civile, comme le veut Zemmour.


        • roman_garev 12 octobre 22:28

          Comme le Donbass, au moins historiquement, faisait toujours partie de la Russie, voilà deux citations qui permettront percevoir davantage son âme, dans ma propre (mauvaise) traduction du russe :


          1) Burckhardt Christoph von Münnich (feld-maréchal russe Khristofor Minikh), 1765 :
          « L’État russe a cet avantage devant tous les autres pays qu’il est gouverné directement par le Seigneur en personne. Sinon il est impossible d’expliquer comment il s’ingénie à exister. »

          2) Fiodor Dostoïevsky (Journal d’un écrivain, 1873) :
          « La vérité en Russie a presque toujours le caractère bien fantastique. »

          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 22:45

            @roman_garev
            Merci pour ces citations ;)


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 00:31

            Kiev est en mode provocation, sans doute obeiissant a des directives USA pour influer sur la campagne présidentiel.. Je crois qu’on aura une grosse surprise, quand, au lieu de l’invasion russe qu’on voudrait comme casus belii, on aura un coup d’État de l’armee ukrainienne qui remettra au pouvoir à Kiyiv un régime ami de Moscou.... Poutne va se marrer smiley


            PJCA

            • izarn 13 octobre 10:29

              @Pierre JC Allard
              Une débandade bandériste transformée en provocation. Style Goebbels. Logique.
              L’Ukraine est en faillite totale.
              Sous Ianoukovich, c’était drolement mieux ; ce que doit penser le peuple ukrainien.
              L’UE a l’art du suicide....Le Brexit n’est pas étonnant. On va le comprendre. Et si la City avait compris que la DB était en faillite ?
              Ce que nous devrions faire aussi. Le Titanic coule.
              Laissons l’Allemagne avec ses sanctions contre la Russie.
              Faut dire que Merkel est désormais pitoyable avec sa plus grande banque mondiale en faillite.
              Peut-etre le début de l’éclatement de la bulle des marchés....
              Ca va chier :
              Tous aux abris !
              Je sens que je vais garnir mon compte Pay-Pal, dés fois que ma banque coule...Peut-etre des bit-coins ?


            • sls0 sls0 13 octobre 03:36

              En voyant les gens au pouvoir à Kiev et en lisant les accords de Minsk, on voyait bien que ça n’aurait jamais pu réussir. A Kiev ils se tiraient une balle dans le pied, ça allait à l’encontre de leur idéologie qui les a fait plus ou moins arriver au pouvoir.
              On aurait demander à un membre du klu klux klan de se marier avec une noire ça lui aurait paru aussi incongru que ce que l’on a demandé aux gens de Kiev.
              Le choix du klu klux klan comme parallèle n’est pas dû au hazard, tout en étant différents, il y a des ressemblances par certains cotés.


              • QAmonBra QAmonBra 13 octobre 11:11

                Merci à Christelle Néant pour le partage.

                Continuer de dénoncer leurs exactions et résister en prenant soin de vous, voilà votre lot a venir, car bloqués, voir même, à terme, défaits en Syrie, les terroristes occidentaux excitent leurs fascistes ukrainiens au Dombass, afin de provoquer et bouger les lignes russes.

                Mais Poutine ne bougera pas, tout au plus renforcera t il le soutien logistique et humanitaire aux russes ukrainiens, ces derniers étant parfaitement capables, par leur seule force armée, de se défendre efficacement et ils l’ont démontré.

                Seule une ingérence caractérisée des forces de l’OTAN, et/ou l’arrivage massif des wahhabites chassés du M.O. dans ce conflit, provoquera la riposte ad hoc des forces armées de Russie.

                De toute façon, le temps joue pour les russes, la situation économique et sociale ukrainienne est catastrophique, sous perfusion permanente, y compris par la violation par le FMI de ses propres règles, et l’europe ne peut tolérer, plus longtemps, cette situation menaçant sa stabilité et son économie, d’où la timide position des dirigeants français, que le pouvoir kievien défie, aiguillé et soutenu par le pouvoir U$, mais l’histoire a démontré que quand on a ce type d’alliés, on a plus besoin d’ennemi . . .

                Cordialement. 


                • Christelle Néant Christelle Néant 13 octobre 12:09

                  @QAmonBra
                  Merci pour vos encouragements. Les dernières nouvelles semblent indiquer en effet que Kiev veut reprendre les hostilités à grande échelle, même après que leur dernière tentative de percée leur ai coûté 15 mercenaires étrangers morts et 25 blessés.....


                • Laurent 47 13 octobre 19:52

                  @QAmonBra
                  « Mon Dieu, protégez-moi de mes amis ! Mes ennemis je m’en charge ! »
                  Je ne sais plus quel roi de France a dit cette phrase, prémonitoire dans le contexte actuel !
                  La Russie n’abandonnera pas les russophones du Donbass, qui ont la chance de disposer déjà sur place de tout un arsenal disséminé dans des caches ( restes de l’ex-URSS ).


                • Laurent 47 13 octobre 19:45

                  Il est au courant, notre Flamby national, que la République du Donbass est indépendante depuis plus d’un demi-siècle ?
                  En effet, le 17 Juillet 1959, à l’unanimité des 2 chambres, le Congrès américain a proclamé l’indépendance de la République du Donbass, en la séparant de l’Ukraine.
                  Il s’agit de la Loi Publique n°86-90, dite de la semaine des nations captives.
                  Cette république englobe notamment les villes de Donetsk et de Lougansk, bombardées par les néo-nazis ukrainiens, et le nombre de morts a dépassé les 9.000 dans le Donbass.
                  Chaque année, à la date anniversaire, le Congrès américain a prorogé cette loi, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
                  Et quand les Etats-Unis reconnaissent l’indépendance d’un pays, l’ONU n’a qu’à dire amen !
                  On l’a vu pour le Kosovo.
                  Donc, Porochenko et sa bande de joyeux nazis, fait la guerre à une nation indépendante reconnue comme telle par son allié américain !
                  C’est vous dire comme ça vole bas, à la Rada de Kiev ( comme dans la Communauté Européenne, dont la France, et même à Washington ) !


                  • QAmonBra QAmonBra 15 octobre 01:48

                    @Laurent 47

                    Oui j’ai découvert cette étrangeté grâce à vous, probablement à l’époque les U$ ont voulu planter la zizanie en Ukraine soviétique, ce qui démontre l’ancienneté de leur intention pour ce pays et pour la Russie, c’est vraiment du n’importe quoi, les terroristes occidentaux, U$A en tête, n’ont de cohérent que leur culte de la violence et de la terreur . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès