Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Algérie en chute libre

L’Algérie en chute libre

Avec l’affaire Khalifa, on aurait pu croire que l’Algérie avait touché le fond en matière de mauvaise gouvernance et de corruption. Et bien non, il y a pire. On apprend que la mamelle nourricière du pays, Sonatrach, que l’on croyait à tort très surveillée, fait l’objet de la pire des prédations.

Ce n’est même pas les récentes malversations du staff de l’entreprise sanctionnées par un emprisonnement et des mises sous contrôle judiciaire. C’est bien pire que ça. Dans une « Lettre ouverte à Messieurs les enquêteurs du DRS », publiée par la presse, un ex-vice-président de la compagnie, Hocine Malti,y révèle, parmi un flot incroyable de scandales, que « l’essentiel des ventes de pétrole se fait à destination de quatre ou cinq clients… derrière chacun de ces clients se trouve un membre du sérail, que ces « barons » ont leurs hommes de paille à Alger, mais aussi des « correspondants » auprès des bureaux de Londres ou de Houston. Quand on sait que les ventes de pétrole génèrent 60 à 70 milliards de dollars US par an, on ne peut qu’être frappé par le montant que représentent les commissions perçues par certains. »
Malgré cette révélation fracassante, personne n’a bougé en Algérie. L’anesthésie générale imposée par les clans du pouvoir depuis des décennies a totalement stérilisé le citoyen, l’intellectuel, le syndicaliste, le politique, le militaire.
Le trio infernal qui gouverne ce pays continue de le plonger encore plus loin dans un abîme d’où il sera extrêmement difficile de remonter.
Abdelaziz Bouteflika, président depuis 11 ans qui veut mourir sur son fauteuil, est tellement malade et inerte qu’il n’a même pas songé à transmettre un message de condoléances à ses compatriotes suite à l’effondrement d’une mosquée à Meknès.
Ahmed Ouyahia, trois fois premier ministre depuis 1996, poursuit son délire de destruction et de dérèglement de l’économie nationale.
Le général Mohamed Mediene dit Toufik, chef du DRS depuis 20 ans, qui a brisé des générations d’officiers et de cadres, veut aussi mourir à son poste.
Le résultat de leurs maléfices saute aux yeux mais personne en fonction dans l’Etat n’a assez de courage et de lucidité pour dire ça suffit ou y mettre un terme.
Sous une impulsion suicidaire et maladive, ce trio enferre de plus en plus le pays dans un isolement ahurissant. D’abord avec ses voisins immédiats, aggravé par la « condamnation ferme du coup d’Etat au Niger » après celui de Mauritanie qui a coupé court à toutes relations. Suivi immédiatement du rappel de l’ambassadeur au Mali avec lequel le pouvoir pousse à la rupture des relations et la fermeture des frontières. Une frontière toujours fermée avec le Maroc depuis 1994. Des relations minimum et froides avec la Tunisie et la Lybie. Une brouille avec l’Egypte à cause d’un match de football.
Un incompréhensible gel des relations avec les voisins méditerranéens France, Espagne, Italie et les grandes puissances USA, Russie, Chine, Inde. Au point qu’Obama a déjà envoyé six ou sept diplomates au chevet du pouvoir algérien. Les français viennent de faire de même avec la venue de trois collaborateurs directs de Sarkozy.
L’affaire Sonatrach commence sérieusement à inquiéter nos partenaires qui dans ce type de scénario envisage le pire en matière de dysfonctionnement, grèves ou sabotage des installations pétrolières. On a déjà vu dans ce marché très sensible des hydrocarbures comment le prix du baril s’affole à cause de l’arrêt d’un pipeline au Nigeria, d’une tornade aux Etats-Unis, la panne d’une raffinerie ou le moindre changement à la tête d’une compagnie pétrolière.
Le pays n’a plus d’institutions garde-fous, protectrices, ni même de sonneurs de tocsin. Les « opposants politiques » donnent une image dégradante de perdition. Les islamistes ont complètement perdu pied entre « l’entriste maison » Soltani et celui qui veut le remplacer, Menasra. Djaballah a perdu sa voix en perdant son parti. Sadi a réduit le siège du RCD à deux secrétaires, trois gardiens et un chauffeur. Aït Ahmed a réduit à distance le FFS à une section de scoutisme qui attend la transmission de son fax. Le FLN s’est rétrécit pour ne ressembler qu’au visage de Belkhadem. Le syndicaliste Sidi Saïd est réduit à un rôle de larbin d’Ouyahia.
Ces « caïds » ont détruit ou fait fuir des générations de militants et vidé la scène politique et syndicale.
La guerre de succession de Bouteflika était prévisible. Elle a déjà fait disparaître son frère Saïd et ses ambitions monarchistes. Mais de là à décapiter le management de Sonatrach pour obliger le clan d’Oujda à partir, c’est un jeu de coulisses qui met en danger non seulement le pays, mais toute la région.
Le candidat du DRS, Ouyahia, n’a plus de concurrent sur la route d’El Mouradia. Mais de la manière dont il détruit le potentiel économique du pays, il ne subsistera plus rien de l’Algérie en moins d’un mandat.

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 25 février 2010 15:59

    en terme de destruction, nous, nous avons aussi notre autocrate.... et parmi ses points communs avec le votre,... la modification de la constitution, la destruction du tissu social et les ministres fantoches.

    ce que vous n’avez pas encore, du moins, je ne l’ai pas remarqué, c’est d’une part l’art de monter les français les uns contre les autres, et également l’autocensure. Ici en France, plus personne ne fait rien, de peur de mecontenter son altesse, qui du coup a beau jeu de dire qu’elle n’y est pour rien....


    • King Al Batar Albatar 25 février 2010 16:11

      Article interessant, malheureusement j’ai l’impression que peu de gens l’on lu ce qui est bien dommage pour eux.

      Je ne suis pas spécialiste des problèmes qui concerne l’Algeri, même si je connais et suis ami avec M. Benchicou, qui a payé les frais des problèmes de corruption dans son pays.

      Bravo à l’auteur en tout cas !


      • yacoub yacoub 25 février 2010 16:15

        Abdelaziz Bouteflika, président depuis 11 ans qui veut mourir sur son fauteuil, est tellement malade et inerte qu’il n’a même pas songé à transmettre un message de condoléances à ses compatriotes suite à l’effondrement d’une mosquée à Meknès

        Meknes c’est au Maroc


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 février 2010 16:40

          C’est ce qu’il me semblait aussi, mais vu que l’auteur est Algérien ....

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

          ... décidément !


        • King Al Batar Albatar 25 février 2010 16:53

          C’est le mot Compatriotes qui géne parce que sinon, si une eglise s’ecroule en Belgique, je pense que Sarko balancera un petit message de condoleances....

          « Mourrir c’est pas facile » Sarko. 2010 (après ce qu’il s’est produit à Haiti). 


        • katalizeur 25 février 2010 18:14

          @ yacoub

          je suppose que l’auteur sait que meknes est maroc.....mais ce que vous ,vous ne savez pas c’est que boutefrika est marocain ...comme tous les ministres passés et a venir ;; ;.(..heritage colonial ).


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 février 2010 22:05

          J’avais entendu dire que les relations Marocano - Algériennes n’étaient pas au beau fixe et voilà que j’apprend que le chef des Algériens est ... Marocain !

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley

          Peut être qu’il met la zône en Algérie juste pour les embêter alors ?


        • tourn en ron 27 mars 2010 07:04

          moi aussi j’y suis allez voir                                                              Abdelaziz Bouteflika ( né le 2 mars 1937 à Oujda (nord-est du Maroc), est un homme d’État algérien. dans tout les coup la france


        • FALCO FALCO 25 février 2010 18:28

          J’étais il y a peu un fervent supporter de L’UPM.
          Ces nations ne sont pas fiables, gangrénées soit par des corrompus, soit par l’islamisme.


          • morice morice 25 février 2010 19:10

            Ecoutez Jacob, allez faire votre propagande ailleurs !


            je vous ressorts ce que vous aviez dit sur les « tueurs islamistes » qui avaient « décapité les prêtres de Tiberine ou pas ? » votre vindicte du moment sur ces « salopards » ??? NON ?

            car aujourd’hui, vous avez l’ai passablement idiot là ...

            Selon un communiqué de l’Associed Press l’ancien attaché militaire de l’ambassade de France en Algérie, entendu comme témoin dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement et l’assassinat de sept moines français en 1996 en Algérie, a déclaré que ceux-ci avaient été tués par l’armée algérienne lors d’une attaque aérienne et que les autorités françaises informées de cette bavure n’avaient pas donné suite à cette histoire, a-t-on appris lundi de sources judiciaires.

            Les sept moines trappistes de Tibehirine avaient été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 par un groupe d’hommes armés. Le 26 avril, un premier communiqué du GIA aurait revendiqué l’assassinat, mais leur chef aurait été manipulé par le gouvernement algérien. Le 21 mai, le “GIA [1]” annonçait l’exécution des moines.

            Dix jours plus tard, les autorités algériennes révéleront la découverte de leurs têtes. Les corps n’auraient jamais été retrouvés.

            Au bout de treize ans, l’homme a décidé de briser le secret. Un secret-défense. « C’est difficile pour moi car c’est une chose dont on m’a demandé de ne pas parler », précise-t-il au cours de sa confession.

            L’ancien militaire dit tenir cette information d’un ancien camarade algérien de Saint-Cyr, dont le frère servait dans cette escadrille et avait participé à cette attaque. « Une fois posés, ils ont découvert qu’ils avaient notamment tiré sur les moines. Les corps des moines étaient criblés de balles », a-t-il dit dans son audition que l’Associated Press a pu consulter.

            Selon Buchwalter, cet ancien camarade lui a raconté peu de temps après les obsèques des moines qu’en mai 1996 son frère patrouillait en hélicoptère entre Blida et Médéa dans le cadre d’opérations anti-islamistes. Au cours d’une de ces missions dans cette zone désertée par la population, ils ont aperçu un bivouac qui ressemblait à un groupe djihadiste armé. « Ils ont donc tiré sur le bivouac. Ils se sont ensuite posés (…). Une fois posés, ils ont découvert qu’ils avaient tiré notamment sur les moines, a expliqué Buchwalter au juge. Les corps des moines étaient criblés de balles. » Les militaires ont immédiatement prévenu leur PC de commandement à Blida.

            alors Jacob, veuillez cesser de nous asséner ici vos mensonges et votre illumination religieuse pro-sioniste...


          • ZEN ZEN 25 février 2010 18:40

            C’est Jacob-Falco qui parle de corruption ? smiley


            • morice morice 25 février 2010 19:16

              on va savoir quelle grande fortune américaine le soutenait... pour Netanyaou, on sait, c’es l’empereur des casinos de las vegas....Sheldon Adelson



              qui a payé la campagne de McCain et les 18 millions de DVD gratuits du film Obsession genre de Fitna.... 18 millions de DVD, balancés avec les abonnements de journaux... faut le faire !!! 

              • katalizeur 25 février 2010 19:26

                @ moi meme....

                une info bizzard : le directeur de la police...algerienne assassiné par un collaborateur lors d’une reunion....

                reglement de compte entre maffieux... ??? non c’est une reunion banale entre les clans qui tiennent l’algerie entre leurs griffes....


                • katalizeur 25 février 2010 20:42

                  @ yacoub et a l’auteur

                  un complement d’information au sujet de Meknes et du pouvoir algerien...pour boutef c’est fait, maintenant pour le directeur de la poulise décedé en reunion avec ces collaborateurs...

                  Le ministère de l’intérieur confirme la mort d’un ex membre du commando tempête. Né en 1934 a Metz en France. Fils de Tayeb, un militaire français (Officier) jusqu’à sa retraite. Nationalité double, Française et Algérienne. Elevé a Meknes au Maroc ou son père était en garnison dans l’armée française. En 1961, on le retrouve au sein du 2 eme bureau de l’armée française a Sidi Bel Abbes. Membre du commando”TEMPETE” composé de supplétifs récupérés par les services secrets français sous les ordres de l’officier français de saint georges d’où l’appellation « Commando Georges » L’engagement de Tounsi au sein de ce sinistre commando de chasse a été le fruit de sa collaboration sans réserve avec l’armée coloniale. Au cessez le feu, il est injecté dans l’administration naissante grâce a des relations familiales nouées au Maroc qui ignoraient sa collaboration avec l’armée coloniale, il est enrôlé dans les rangs de l’ANP. En 1983, son engagement avec l’armée française durant la guerre de libération ayant été dévoilé, il est radié de l’ANP. Son passage au sein d’une structure dépendant du ministère de la jeunesse et des sports lui vaut en 1994 une condamnation a une peine de prison pour détournement et dilapidation de deniers et de biens publics. En appel, début 1995, et malgré son intimité avec “la magistrate” siégeant, la peine de prison fut confirmée bien qu’abaissée......plus de peur que de mal......il finit...directeur de la police..responsable de la securité du bon peuple....

                  donc si je resume , si vous voulez faire carriere en politique en algerie, il vaut mieux etre marocain.........mais cela ne vous protege pas de balles.. voir..un certain Boudiaf , lui aussi residant marocain ...,, ??? rien de bien mechant me direz- vous la France a bien un president hongrois........euh....re bizzard...yasser arafat...été aussi marocain....bon j’arrete vous allez mz traiter de complotiste.....


                  • karquen karquen 25 février 2010 21:11

                    Il va falloir sérieusement penser à « légitimer » un pouvoir kabyle en Algérie. Déplacer la capitale à Tizi-Ouzou, pour stabiliser tout ça et redonner un sens historique depuis Jugurtha à une nation unifiée par la l’histoire. l’Algérie vit sur des lingots d’or, et pourtant fait tout pour develloper la misère et la corruption !
                    Gaz, pétrole, possibilités d’être un grenier de l’Europe par irrigation des terres (blé, maïs, fruits..) avec 3 récoltes par an...

                    La Nasa voudrai Terra-former Mars ! commencer par l’Algérie et vous verrez l’ énergie : Gaz, pétrole, énergie solaire, pompe à chaleurs, irrigation des déserts et plantation d’essences (du chêne liège à l’eucalyptus, de l’huile de palme à l’alep)...

                    C’est fou de voir une nation avec un tel potentiel complètement éteind et réduit à l’immigration de ses cerveaux vers le Canada pour les enseignants, les U.S pour les ingénieurs ou la France pour les médecins.

                    C’est pourtant un Pays magnifique... Dommage, c’est vraiment du gâchis.
                    Si le pays était valorisé on verrait le processus inverse : les français et le monde feraient tout pour avoir un visa pour bosser en Algérie ! Sélectionnés sur dossiers, la « Yellow-card » du désert et l’apprentissage du tamazigue et de l’arabe, de l’histoire obligatoire pour entrer dans le pays...


                    • katalizeur 25 février 2010 21:40

                      @ kronky....les faineants et les etroits du cervelet font tout pour eviter de reflechir....

                      la cause c’est la françafric ......tu veux que je te parles du niger et du coup d’etat commandité par areva.....ou du gabon de bongo pere et fils...etc etc...de haite et de papy doc et baby doc ...de dadis camara.....quand on a pas de biscuits on ferme sa bouche...

                      @ falcon...dito .......


                    • King Al Batar Albatar 26 février 2010 09:31

                      @ KArquen, vous avez tout a fait raison.

                      J’espere que vous ête sen France, parce que tenir un tel discours en Algerie peut vous faire riquer gros, malheureusement....

                      Cordialement,


                    • King Al Batar Albatar 26 février 2010 09:35

                      Rectifcation,
                      Karquen, je ne suis pas sépcialement d’accord avec vous, mais vous avez raison de défendre votre point de vue, là ou vous le pouvez.

                      Dommage qu’Agoravox n’ait pas l’influence souhaitée. ;


                    • FALCO FALCO 25 février 2010 21:25

                      OUI, quel gâchis.

                      Le MAGRHEB de nos frères AMAZIGHEN plie sous le joug d’une idéologie politico-religieuse depuis trop longtemps.


                      • FALCO FALCO 25 février 2010 22:07

                        katalizeur, il faut arrêter d’essayer de cacher son incurie encore et toujours derrière les autres. Faudrait voir de se responsabiliser un peu.
                        L’algérie est indépendante. Elle a des ressources. Comme Kronfi je crois que le problème est ailleurs.

                        Certains affirment ici que l’islam a tout inventé. L’astrologie, les maths, la philo, le zéro, l’algèbre...force est de constater que c’est faux.
                        C’est bel et bien au contact d’autres civilisations qu’il a grandi...puis le naturel est revenu au galop. Culturellement s’entend. 

                        Vous avez beaucoup appris avec les Phéniciens-Cananéens, les Romains...la FRANCE et bientôt la Chine, mais voila...indépendants, vous étes comme des enfants sans maman.
                        Aujourd’hui, vous retournez dans les bras de maman FRANCE en pleurant des visas. 


                        • perditadeblanc perditadeblanc 26 février 2010 00:43

                          Mais à quoi a servi la guerre d’indépendance ??pour ce résultat ??


                            • staybehind 26 février 2010 06:15

                              impayable falco,tu nous auras tout fait...muahahhahaha

                              ah la nostalgie de l’ O..A..S,quand çà vous prend !!!!!....................

                              .


                              • staybehind 26 février 2010 06:32

                                karquen

                                ton scenario kabyle,me fout le bourdon !!!!!
                                si pour toi,tu comprends le terme kabyle par berberes,on est vraiment dans la merde.
                                et çà nous transposerait,dans un scenario à la kurde,qui la ne me fait pas rigoler du tout.
                                j’imagine,les tensions de l’egypte au maroc,et l’afflux massif de refugier politique d’afrique du nord,arrivant en france.


                                • georges 26 février 2010 07:43

                                  On se demande si la Generaton FLN n a pas gravement abusé de son statut .. ils sont bouffis de fierté , ils sont en posture permanente mais ceux qui ont feraillé sous les balles se taisent et rigolent devant ces walis de pacotilles qui paradent en mercedes de fonction , dans le maquis ils n ont rien tenu d autre que leur b..Aujourd hui ces imposteurs sont la gangrène du pays a poser leurs tentacules de partout

                                  Et puis excusez moi mais la mentalité algerienne c est quand meme une partie du probleme , typique d un peuple trop longtemps humilié , l algerien est fier et faut le pousser , le flatter pour qu il se donne a la tache , et si l autre le fait pas il voit pas pourquoi lui le ferait ..l algerien a tendance a attendre que tout tombe du ciel , comme une rente publique liée au pactole du gaz/petrole ..(cette archidependance de ressources nuit gravement au developpement economique du l Algerie ) .

                                  L independance a été totalemernt raté la ou d autre pays se sont dotés d Etats democratiques et fonctionnels . La defiance qu elle a a l egard de ses voisins n a d egal que sa propre haine de soi . C est a se demander s il n eut pas mieux fallut que l Algerie demeure un riche departement francais , tot ou tard la Métropole aurait donné la pleine citoyenneté francaise , les memes droits memes devoirs au peuple algerien et aujourd hui ils demanderaient l autonomie .


                                  • nina57 26 février 2010 08:01

                                    que d’insanités !!!!en lisant cet article ,j’ai la nausée beaucoup d’algériens sont nés au maroc et en tunisie et viceversa

                                    quand aux moines ce sont des personnes courageuses qui ont préféres rester auprés du peuple algériens alors que d’autres nous traités de pestiférés à l’aéroport de roissy nous étions isolés dans un hangar pour embarquer et pour les formalités

                                    alors exploités la mort des moines de la part du gouvernement français est bas ; mesquin cela ne m’étonne guère

                                    quant aux bienfaits de la colonisation on peut en parler dans mon village nous habitions le ksar et nous n’avions pas le droit d’aller au quartier français cela n’est qu’un aperçu

                                    vous me direz comment j’ai appris le français cela aussi c’est une longue histoire


                                    • Henri François 26 février 2010 08:21

                                      Dieu que le Maghreb serait riche et puissant si, de la Lybie jusqu’à la Mauritanie, les hommes de pouvoir de la région s’étaient une bonne fois pour toutes entendus, autour d’une table et pour le BIEN DE LEURS PEUPLES, pour fédérer leurs pays respectifs en une seule entité, et être ainsi capable de s’assoir à la table des grandes nations !..
                                      Et voilà que je me remets à têver.
                                      Car, hélas, au lieu de celà et pour le MALHEUR DE LEURS PEUPLES, ces chefs, messieurs, califes des temps modernes, ne s’intéressent qu’à leurs profits personnels ! Jusqu’à craindre et même haïr leurs voisins. Pour la plus grande satisfaction des anciens colonisateurs.
                                      Et le cauchemar continue...


                                      • LE CHAT LE CHAT 26 février 2010 10:36

                                        voilà le pays du bonheur d’Abdel , Paradisial et autres bouffeurs d’halal et partisans de la burka ! on comprend pourquoi tant de jeunes veulent absoluement fuir l’islamic way of life !


                                        • Serpico Serpico 26 février 2010 22:51

                                          Le Chat

                                          Le problème est que ces gens qui fuient l’islamisme sont pris pour cibles par les islamophobes d’ici.

                                          Pour nos éclairés occidentaux, pas de détail : tous des islamistes assassins même les victimes.

                                          Osez dire le contraire.


                                        • cmoy patou 26 février 2010 11:08

                                          Notre pays n’a pas l’exclusivité des magouilles politiciennes mais il faut reconnaître que l’Algérie est en train de s’enfoncer dans la corruption généralisée qui gangrène ce pays de plus en plus.

                                           Plusieurs journaux ont indiqués hier qu’une enquète ordonnée récemment par Ali Tounsi sur des contrats passés avec des fournisseurs de pièces de rechange d’hélicoptères et de matériels informatique avait .......

                                          http://www.dna.fr/monde/20100226_DNA003869.html


                                          • Serpico Serpico 26 février 2010 22:49

                                            La corruption en Algérie, ce n’est pas un scoop.

                                            Ce qui est remarquable est que :

                                            1. c’est un ex-vice-PDG de Sonatrach qui joue les justiciers comme si de son temps elle était peuplée de verueux.

                                            2. Que ce même type s’adresse à la Sécurité Militaire pour dénoncer. Il prouve ainsi que pour des gens comme lui, l’instrument du pouvoir qui a pris les algériens à la gorge est un instrument crédible.

                                            Celà relève du crétinisme que de s’adresser aux militaires magouilleurs reconnaissant en eux des vertus inexistantes. Ce Malti est un produit du pouvoir et il s’adresse à ses maîtres. Le DRS n’a rien à voir. Pourquoi ce Malti s’adresse-t-il à lui ?

                                            3. Malti dit clairement que les enfants des cadres de Sonatrach ont la double nationalité, comme si c’était une trahison alors que lui-même a obtenu la nationalité française en 2004. Et donc ses enfants par effet collectif.

                                            Il est aussi coupable qu’eux pour avoir gardé le silence jusqu’à être en sureté en occident.

                                            C’est merde et compagnie.


                                            • Serpico Serpico 26 février 2010 22:53

                                              L’auteur : "Abdelaziz Bouteflika, président depuis 11 ans qui veut mourir sur son fauteuil, est tellement malade et inerte qu’il n’a même pas songé à transmettre un message de condoléances à ses compatriotes suite à l’effondrement d’une mosquée à Meknès."

                                              ********************

                                              Vous êtes complètement ignare ou vous essayez d’ironiser sur les origines marocaines de Bouteflika ?


                                              • frédéric lyon 27 mars 2010 08:11

                                                "Hocine Malti,y révèle, parmi un flot incroyable de scandales, que « l’essentiel des ventes de pétrole se fait à destination de quatre ou cinq clients… derrière chacun de ces clients se trouve un membre du sérail, que ces « barons » ont leurs hommes de paille à Alger, mais aussi des « correspondants » auprès des bureaux de Londres ou de Houston. Quand on sait que les ventes de pétrole génèrent 60 à 70 milliards de dollars US par an, on ne peut qu’être frappé par le montant que représentent les commissions perçues par certains. »


                                                Oui.

                                                Deux remarques :

                                                1) Pas une goutte de pétrole ne quitte le terminal pétrolier d’un pays producteur sans qu’une commission soit versée à quelqu’un.

                                                2) Si vous faites le compte des principaux raffineurs dans le monde et des principales sociétés de trading (Addax qui appartient à un Suisse, Trafigura qui appartient à des Français, etc.) vous constaterez qu’il n’y a que deux douzaines d’acheteurs de pétrole dans le monde.

                                                Et il a aussi deux douzaines de vendeurs qui comptent vraiment.

                                                Le monde du pétrole est donc un tout petit monde où tout le monde se connait depuis longtemps.

                                                C’est ce qui facilite toutes les transactions, officielles ou occultes. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès