Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Amérique « profonde » et le Tasergate

L’Amérique « profonde » et le Tasergate

Abus de pouvoir versus défense de l’épouse d’un homme alcoolique et violent envers ses enfants. Voilà en quelque sorte les termes d’une affaire à laquelle auraient bien voulu échapper les républicains.

L’émission Envoyé Spécial du 23 octobre 2008 sur France 2 était intéressante pour son portrait de Sarah Palin. Ou plutôt, un portrait de l’environnement de Sarah Palin, car le téléspectateur a été déçu de son absence dans le reportage (absence compréhensible, aucun candidat américain n’a de temps à perdre avec des télévisions étrangères à dix jours des élections).

On regrettera aussi les témoignages uniquement à charge contre Sarah Palin, et pour ceux à décharge, c’était plus dans le but d’ironiser. Seul, un "témoin" disait une chose élémentaire : si Sarah Palin a eu beaucoup de succès électoral en Alaska, c’est parce qu’elle a un franc parler et une spontanéité qui rompent avec l’etablishment et qu’elle représente très bien ce qu’on pourrait appeler "l’Américain moyen".


Un mode de vie très différent de celui des citadins stressés

L’intéressant, c’était de voir ce qu’est l’Amérique "profonde" d’aujourd’hui. Ou plutôt, ce qu’est l’Alaska.

Une zone très rude, mais très riche en faune et flore, moins habitée que la Meurthe-et-Moselle par exemple, et qui fait dire aux habitants que lorsqu’on y habite, c’est parce qu’on le veut bien.

La rudesse, c’est le froid sans protection, mais aussi l’obscurité pendant six mois de l’année et les levers tôt à 4 ou même 3 heures du matin (pour pêcher avec son père ou amener ses enfants aux séances de hockey avant l’école)… ce qui donne un caractère bien trempé, comme celui de Sarah Palin.

Chasseurs, la plupart des habitants sont bien sûr favorables au port d’armes et estiment que le truand, de toute façon, saura tuer indépendamment d’une interdiction d’arme à feu en prenant comme exemple les attentats du 11 septembre 2001 où il n’aurait suffi que de cutters pour faire disparaître trois mille personnes.

Pour eux, ce ne sont pas les armes à feu qui tuent, mais les humains. Et pour eux, les armes leur permettent justement de se défendre des "méchants". Ils oublient que ce sont ces mêmes armes qui équiperont peut-être leurs éventuels futurs agresseurs.


Une Amérique africaine ?

Dans ce territoire, ceux qui ont faim vont chasser l’élan et ils n’y retourneront qu’après l’avoir mangé complètement. Sans retenue, sans bride et sans projection dans l’avenir. Les élans sont nombreux, très nombreux. Et si c’est en dehors de la période de chasse au fusil, alors on prend son arc.

D’ailleurs, cette zone de quasi-autarcie n’est pas sans rappeler quelques pays pauvres africains ou asiatiques, où l’on pêche ou chasse seulement en cas de besoin, considérant la mer ou la forêt comme des réservoirs naturels de richesse.

Cette analogie peut aller plus loin (hors Alaska) avec une partie de la population américaine incapable de se payer ses soins médicaux : les carences de couverture des assurances de santé font que certaines associations humanitaires installent une tente près de ces populations et proposent des consultations gratuites, de dentiste par exemple.

Mais revenons à Sarah Palin.


Une affaire d’abus de pouvoir

L’un des (nombreux) reproches que ses détracteurs lui font, c’est un soupçon d’abus de pouvoir en tant que gouverneur de l’Alaska.

Le dernier épisode, c’est une décision de la Cour suprême de l’Alaska (à majorité républicaine) qui recommande de poursuivre l’enquête visant Sarah Palin.

Précisons les faits de cette obscure histoire.

Elle devra faire intervenir des considérations d’ordre privé concernant la famille de Sarah Palin, puisque, justement, c’est le croisement de considérations personnelles avec ses responsabilités politiques qui lui est reproché.

Sarah Palin est accusée d’avoir licencié en juillet 2008, en tant que gouverneur de l’Alaska, le responsable la sécurité publique de l’État, Walt Monegan, car ce dernier avait refusé de licencier l’un des membre de la police d’État, Mike W., qui n’est autre que l’ex-beau-frère de Sarah Palin.

Mike W. était le mari de Molly, la sœur de Sarah Palin, divorcé depuis 2006. Apparemment, Mike ne souhaitait pas ce divorce et aurait même menacé de mort le père de Sarah Palin en disant qu’il allait lui « mettre une put… de balle en plomb » s’il aidait Molly à trouver un avocat.

Sarah Palin défendant sa sœur, et faisant tout pour enfoncer son ex-beau-frère ? C’est possible.

Car l’accusation, ce n’est pas un licenciement pour raison professionnelle (auquel cas le limogeage serait acceptable), mais pour raison personnelle, pour s’en prendre à Mike à travers Walt Monegan.

Un rapport explique que Sarah Palin avait parfaitement le droit de limoger Monegan, mais qu’elle a violé une certaine éthique en laissant son mari utiliser ses fonctions (son bureau, etc.) pour faire pression sur le responsable congédié (pression pour faire licencier Mike).


Fouiller dans la vie des personnes

Pour innocenter ou rendre coupable d’abus de pouvoir un personnage politique, la justice est parfois obligée de regarder sa vie privée très en détail.

Selon certains témoignages, Mike aurait même montré depuis décembre 2001 beaucoup de signes d’écarts vis-à-vis de ses devoirs de policier d’État. Notamment la consommation de bière dans sa voiture de police et d’autres éléments qui restent encore sujets à caution.

L’enquête devra cependant établir tous les faits : Mike accomplissait-il correctement son boulot et pourquoi son patron avait-il voulu le protéger ?

Une chose est sûre, c’est que Mike a reconnu qu’il avait utilisé son Taser sur un enfant de son ex-femme, un gamin qui n’a que 10 ans.


Taser n’est pas jouer

Cette violence sur un enfant (qui n’est pas le sien) est condamnable et l’utilisation du Taser suscite d’ailleurs de plus en plus de polémiques. Une instruction judiciaire est d’ailleurs en cours.

C’est assez contradictoire de voir que le neveu de Sarah Palin est finalement victime d’une arme supposée non létale alors que la gouverneur milite pour le droit à posséder des (vraies) armes à feu.


Lutte contre l’alcoolisme vs abus de pouvoir

Paradoxalement, l’argumentation de Sarah Palin serait plus liée à l’addiction à l’alcool de Mike qu’au Taser, en reprochant à Walt Monegan de ne pas prendre assez de mesures contre les violences liées à l’alcool en Alaska.

Et Monegan a été officiellement licencié car il avait refusé une autre affectation, Sarah Palin voulant nommer une nouvelle direction à son département de la sécurité publique. Sans rapport avec le beau-frère.

En tout cas, c’est ce qui a fait dire à Sarah Palin le 21 octobre 2008 sur CNN que cette affaire, régulièrement appelée "Troopergate", pourrait s’appeler également "Tasergate".

Une interview au cours de laquelle elle envisageait de "nettoyer" (assainir) Wall Street et de lutter contre les abus de pouvoir à Washington (elle n’a peur de rien) et où elle ne rejetait que très mollement les accusations de "socialism" (un gros mot aux États-Unis, pire que "liberal") portées par ses partisans contre Barack Obama.


Identification et compréhension pour Sarah Palin ?

Cette affaire peut donc probablement se retourner contre ses détracteurs : favoriser électoralement Sarah Palin… car elle défend une mère de famille victime d’un mari alcoolique qui violente ses enfants.

Parfois, les gens préfèrent fermer les yeux sur l’oubli de quelques règles de gouvernance (qui sont beaucoup plus strictes qu’en France) quand la faute est commise pour la bonne cause : les mères de famille peuvent en effet s’identifier à Sarah Palin.


Palin for 2012 ?

Et cette Sarah Palin-là, construite à la dure, façonnée comme un roc par un climat hostile, pourrait bien devenir, quel que soit le résultat des élections du 4 novembre 2008, le nouveau leader des républicains…

Car, malgré ses nombreuses carences, malgré ses nombreuses gaffes, malgré cette affaire, Sarah Palin a au moins un don : elle a le sens de la communication… comme Barack Obama !

En 2012, Sarah Palin candidate républicaine à la présidence des États-Unis… et avec pour colistier Joe le plombier ?!


Aussi sur le blog.
 

Sylvain Rakotoarison (30 octobre 2008)


Pour aller plus loin :

Interview à CNN du 21 octobre 2008.

Dépêches sur le Palingate.

Sarah Palin à Envoyé Spécial du 23 octobre 2008.

Tasez-vous !

Le Taser est-il inoffensif ?

Rapport de Stephen Branchflower du 10 octobre 2008.

Joe le plombier et ses casseroles.





 

Documents joints à cet article

L'Amérique « profonde » et le Tasergate L'Amérique « profonde » et le Tasergate

Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 31 octobre 2008 11:57

    après Ségolène en France , Sarah en 2012 tête de liste ? L’avenir est aux cruches ! smiley
    reste à savoir qui sera le montreur de marionette ......


    • spartacus1 spartacus1 31 octobre 2008 13:22

      @l’auteur
      Avez-vous pensé envoyer une déclaration d’amour à S.Palin ?


    • foufouille foufouille 31 octobre 2008 12:17

      pour tuer un elan en silence, il vaut mieux une arbalete de chasse
      une excalibur si on a les moyens
      meme une bas de gamme peut servir


      • wesson wesson 31 octobre 2008 12:37

        Bonjour l’auteur,
        votre article inaugure un style journalistique jusqu’alors peu présent sur Agoravox : Le néant.

        Votre truc, c’est le bavardage : vous dites que envoyé spécial a fait une émission sur Mme Palin ou on a rien appris, et en gros, c’est la même impression qui ressort à l’harassante lecture de votre prose :

        voici un extrait que l’on aurai pu entendre dans les feux de l’amour, ou lire dans Closer ou Figaro Madame :

        "Selon certains témoignages, Mike aurait même montré depuis décembre 2001 beaucoup de signes d’écarts vis-à-vis de ses devoirs de policier d’État. Notamment la consommation de bière dans sa voiture de police et d’autres éléments qui restent encore sujets à caution.
        "
        "
        L’enquête devra cependant établir tous les faits : Mike accomplissait-il correctement son boulot et pourquoi son patron avait-il voulu le protéger ?

        "
        Voilà qui est prodigieusement intéréssant ...

        et que tout ça est embrouillé, ça part dans tous les sens, ça empeste le tirage de ligne du pigiste de gazette locale. On a même droit à la chasse à l’élan dont on se demande réellement ce qu’elle vient foutre là, lorsque l’on parles de Mme Palin. Et pourquoi pas la chasse au phoque tand que vous y êtes.

        Mention spéciale à cette phrase assez ambigue :

        "C’est assez contradictoire de voir que le neveu de Sarah Palin est finalement victime d’une arme supposée non létale alors que la gouverneur milite pour le droit à posséder des (vraies) armes à feu."

        Ainsi pour être en accord avec ses idées, il aurait dû tirer sur le gosse au gros calibre plutôt que au Taser ... cela en effet n’aurait pas manqué de "logique"

        Bref, heureusement que vous êtes publié sur Avox sans passer par les avis des rédacteurs-modérateurs, parce que franchement ça méritait pas la parution votre truc. 



        • Dr. Larsen Mr Hyde 31 octobre 2008 12:46

          Je ne suis pas d’ accord avec vous, Wesson.

          Sylvain, lui au moins, se contente de dire les faits... Bref la réalité !

          De plus, il ne fait pas dans le "grand spectacle", histoire de faire du scoop et de céer des polémiques inutiles.

          Cela évite les erreurs à répétition que l’ on peut voir dans certains articles de certains auteurs.

          A l’ instar de votre ami Morice, vous devriez en prendre de la graine au lieu de critiquer.


          Cordialement, Mr Hyde.


        • viking 31 octobre 2008 13:51

          Je suis d’accord avec Wesson. 


        • wesson wesson 31 octobre 2008 20:32

          Bonsoir Mr Hyde,

          "A l’ instar de votre ami Morice, vous devriez en prendre de la graine au lieu de critiquer"

          Moi, ami de Morice ! Bigre, comme vous y allez ! Ce n’est pas le cas, mais vous êtes libre de le penser.

          Et puisque vous me donnez l’occasion, sachez que tous les articles de Morice que j’ai vu publié ici ont été soumis à la modération - ce qui m’as permis de voter contre quelques uns, leur reprochant principalement de longues citations en Anglais non traduites. Contrairement aux articles de Sylvain, qui sont ici par le fait du prince, en tout cas depuis que je suis autorisé à modérer les articles, pas une seule fois un Article de Sylvain n’a été soumis à mon vote. C’est pourquoi je persiste à préférer les contribution de Morice, ce qui n’en fait pas mon ami pour autant.

          Puisque vous vous permettez de me conseiller, nous sommes donc aussi des amis. C’est pourquoi je m’en vais à mon tour vous donnez un conseil. Ne laissez pas votre haine de Morice aveugler votre jugement, et n’oubliez pas non plus d’appliquer à vous-même la modération que vous me recommandez.


        • fjr 31 octobre 2008 12:49

          En toute justice pour l’ex beau frère de la candidate, et sans justifier un acte totalement irresponsable, il faut dire qu’il a regretté d’avoir utilisé un Taser sur son beau fils.

          D’après ses explications, il était alors jeune et un peu tête brûlée. Il avait dû se vanter auprès de sa famille de son expérience du Taser (puisque en tant que porteur de cette arme, il avait dû en subir l’expérience sur lui même). Le gamin avait alors demandé à en faire de même.
          Il aurait accepté en en minimisant les risques (puissance faible, pas d’utilisation des "agrafes" lancées par l’engin pour conduire l’électicité, mais plutôt d’épingles positionnées sur ses vêtements, coussins posés au sol autour de lui si jamais il tombait)...et le garçon aurait apprécié le test et s’en serait vanté ensuite.

          C’est sans doute ce qui explique que la presse (et apparememnt S.Palin) mettent plus l’accent sur les problèmes d’alcool et les menaces pendant le divorce que sur cet usage du Taser sur un gamin.
          Mais ça fait quand même un peu peur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès