Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’appel à la paix de Nicolás Maduro dans le New-York Times

L’appel à la paix de Nicolás Maduro dans le New-York Times

Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril. Nicolás Maduro, actuel président du Venezuela, a publié une tribune dans le New-York Times le 1er avril donnant sa version des manifestations violentes s’étant déroulées dernièrement dans son pays, et surtout, appelant Barack Obama à la paix et au dialogue. Sera-t-il entendu ? Voici la traduction intégrale du texte en français réalisée par mes soins.

Venezuela : un appel à la paix

CARACAS, Venezuela. Les récentes manifestations au Venezuela ont fait la Une des journaux. La plupart des médias étrangers ont déformé la réalité de mon pays et les faits entourant les évènements.

Les vénézuéliens sont fiers de notre démocratie. Nous avons construit de manière spontanée un mouvement de démocratie participative qui a garanti la distribution équitable du pouvoir et des ressources entre les personnes.

Selon les Nation Unies, le Venezuela a progressivement réduit les inégalités : il détient dorénavant la plus faible inégalité de salaires dans la région. Nous avons réduit énormément la pauvreté – de 49% en 1998, selon les données de la Banque Mondiale, à 25,4% en 2012 ; au cours de la même période, selon les statistiques gouvernementales, l’extrême pauvreté est passée de 21% à 6%.

Nous avons créé ce que nous considérons comme notre vaisseau amiral, une protection santé universelle et des programmes d’éducation en accès libre à tous les citoyens. Nous avons atteint ces objectifs en grande partie grâce aux revenus du pétrole vénézuélien.

Tandis que nos politiques sociales ont largement amélioré la vie de nos citoyens, le gouvernement a également été confronté à de sérieux challenges économiques durant ces 16 derniers mois, incluant inflation et pénuries de produits de base. Nous continuons à trouver des solutions via des mesures comme notre nouveau système monétaire d’échange international basé sur le principe du marché, qui est destiné à réduire le marché noir des taux de change. Et nous pilotons les entreprises pour nous assurer qu’elles n’extorquent pas les consommateurs ou qu’elles ne stockent pas des produits. Le Venezuela a dû aussi lutté avec un fort taux de criminalité. Nous y répondons en construisant une nouvelle police nationale, en renforçant la coopération communauté-police et en renouvelant le système carcéral.

Depuis 1998, le mouvement fondé par Hugo Chávez a remporté plus d’une douzaine d’élections présidentielles, législatives et municipales au sein d’un processus électoral que l’ancien président américain Jimmy Carter a qualifié de « meilleur dans le monde ». Récemment, le Parti Socialiste Unifié a obtenu l’assentiment massif des urnes lors des élections municipales en décembre 2013, remportant 255 des 337 villes.

Au Venezuela, en politique, la participation populaire a fortement augmenté au cours de la dernière décennie. En tant qu’ancien syndicaliste, je crois profondément au droit d’association et au devoir civique qui garantissent que la justice prévaut, rendant audibles les préoccupations légitimes au travers de rassemblements et de manifestations tranquilles.

Les affirmations comme quoi le Venezuela possède une démocratie déficiente, et que les protestations actuelles représentent la majorité du sentiment national sont démenties par les faits. Les manifestations antigouvernementales sont l’œuvre des classes les plus aisées de la société ; ces dernières cherchent à renverser les gains du processus démocratique qui ont bénéficié à une vaste majorité de personnes.

Les manifestants antigouvernementaux ont physiquement attaqué et détruit des hôpitaux, brûlé une université dans l’Etat de Táchira, lancé des cocktails Molotov et des pierres à des bus. Ils ont aussi visé d’autres institutions publiques en jetant des pierres et des torches sur les bureaux de la Cour Suprême, la compagnie publique de téléphonie CANTV et les bureaux du ministère de la Justice. Ces actions violentes ont causé des millions de dollars de dégâts. C’est pourquoi les manifestations n’ont reçu aucun soutien de la part des classes les plus pauvres et des ouvriers.

Les manifestants ont un objectif unique : l’éviction anticonstitutionnelle d’un gouvernement élu démocratiquement. Les leaders antigouvernementaux l’ont fait savoir clairement quand ils ont entamé leur campagne en janvier, s’engageant à provoquer le chaos dans les rues. Ceux qui expriment des revendications légitimes à propos des conditions économiques ou du taux de criminalité, sont exploités par les leaders des manifestants. Ces derniers ont des vues violentes et antidémocratiques.

En deux mois, 36 personnes ont été tuées. Les manifestants sont, nous le pensons, responsables de la moitié de ces décès. Six membres de la garde nationale ont été la cible de tirs et sont morts ; d’autres citoyens sont morts en essayant d’enlever des obstacles placés par les manifestants pour bloquer la circulation.

Un très petit nombre des forces personnelles de sécurité ont aussi été accusées de violences ayant entraîné la mort de plusieurs personnes. Ces événements sont hautement regrettables, et le gouvernement vénézuélien a répondu par l’arrestation des individus suspectés. Nous avons créé un Conseil des Droits Humains pour enquêter sur les tous les incidents relatifs à ces manifestations. Chaque victime mérite justice, et tout criminel – qu’il soutienne ou s’oppose au gouvernement – sera tenu(e) pour responsable de ses actes. 

Aux Etats-Unis, les manifestants ont été décrits comme « pacifiques », alors que le gouvernement vénézuélien est montré comme les réprimant violemment. Suivant ce récit, le gouvernement américain se place du côté du peuple vénézuélien ; en réalité, il est du côté des 1 pourcent qui veulent ramener notre pays là où les 99 autres pourcent étaient exclus de la vie politique et où seulement une minorité – incluant les compagnies américaines – bénéficiait du pétrole.

N’oublions pas que ceux qui ont soutenu en 2002 le renversement du gouvernement vénézuélien élu démocratiquement, mènent les manifestations aujourd’hui. Ceux impliqués dans le coup d’Etat de 2002 avaient immédiatement dissout la Cour Suprême et le parlement, et rejeté la constitution. Ceux qui incitent à la violence et tentent des actions non constitutionnelles similaires aujourd’hui doivent être traduits en justice.

Le gouvernement américain a soutenu le coup d’Etat de 2002 et a reconnu le gouvernement issu de ce renversement malgré son comportement anti-démocratique. Aujourd’hui, l’administration d’Obama dépense au moins 5 millions de dollars par an pour soutenir les mouvements d’opposition au Venezuela. Un projet de loi appelant à augmenter de 15 millions le soutien aux organisations anti-gouvernementales est actuellement étudié au Congrès. Le Congrès décide aussi d’imposer des sanctions au Venezuela. J’espère que le peuple américain, connaissant la vérité, décidera que le Venezuela et son peuple ne méritent pas un tel châtiment, et feront appel à leurs représentants pour ne pas promulguer ces sanctions.

Le temps du dialogue et de la diplomatie est venu. Et nous avons accepté les recommandations, provenant de l’Union des Nations Sud-Américaines, d’engager immédiatement un dialogue avec l’opposition. Mon gouvernement a aussi tendu la main vers le président Obama, exprimant notre désir d’échanger à nouveau des ambassadeurs. Nous espérons que son administration répondra favorablement.

Le Venezuela a besoin de paix et de dialogue pour avancer. Nous accueillons quiconque veut sincèrement nous aider à atteindre ces objectifs.

 

Source : New-York Times, Venezuela : a Call for Peace

Source utilisée par Nicolás Maduro pour les 5 millions de dollars de soutien aux organisations antigouvernementales : Document du Congrès américain de justification du budget des opérations étrangères, année 2014, p. 126. Le document est d’autant plus intéressant qu’il montre les sommes versées pour d’autres pays, le Venezuela figure dans le peloton de queue. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • asterix asterix 5 avril 2014 10:06

    Maduro est en train de faire mentir les sectaires aussi bien de gauche que de droite. Contrairement à son prédécesseur ( et à tous ses ennemis déclarés ), c’est un homme de dialogue et non d’opposition. Il a tout pour devenir un grand Président qui réconciliera le Venezuela avec lui-même.


    • Dwaabala Dwaabala 5 avril 2014 10:31

      Merci au traducteur.


      • CN46400 CN46400 5 avril 2014 11:34

        Le problème est que la moitié, au moins, des citoyens US ne savent pas ou se trouve le Vénézuela et ne prendront conscience du problème que lorsqu’on commencera a parler d’un envoi des GI’s sur le terrain !


        • Jean-paul 5 avril 2014 12:30

          CN46400

          A cette arrognance francaise !!!Combien de Francais savent que la Martinique et la Guadeloupe sont plus pres du Venezuela que des USA

        • CN46400 CN46400 5 avril 2014 12:41

          Valls va-t-il stimuler les manifs contre la vie chère en Martinique et Guadeloupe ?


        • leypanou 5 avril 2014 12:50

          Appel à la paix ? Il fait presque pitié. Espérons qu’il ne va pas leur arriver la même chose qu’à S Allende et le Chili ou encore plus récemment à V Yanoukovitch.

          L’empire et ses laquais ne lâchent pas facilement le morceau et tous les moyens leur sont bons pour arriver au pouvoir. Ces moyens comprennent entre autres les « false flag », i.e organiser/commettre des crimes crapuleux et mettre cela sur le dos des autres (cf Syrie, Maiden), de la propagande médiatique financée par des milliardaires genre G Soros, etc, etc avec l’appui logistique d’ONG ou autre CANVAS et révolutions colorées et coups d’état en dernier lieu.

          Il n’a pas intérêt à prendre des gants avec les ennemis de la république : c’est la survie même de son pouvoir qui est en jeu car ses ennemis, à son encontre, ne prendront pas des gants. En « bouclant » Leopoldo Lopez entre autres, il a pris la bonne direction.


          • cevennevive cevennevive 5 avril 2014 13:55

            « Le temps du dialogue et de la diplomatie est venu »


            Avec les US ? Je n’y crois pas trop...

            Son appel à la paix est louable, mais sonne faux. Qu’a-t-il à aller se justifier auprès « des maîtres du monde » ? Ou il est sincère et un peu naïf. Ou ce discours est orienté pour une raison que j’ignore. Dans les deux cas, l’issue ne sera pas « dialogue et diplomatie », je le crains.

            Moi, cela me rend un peu triste. Qu’en pensent les Vénézuéliens ? Qu’en dirait Hugo Chavez ?

            Obama rigolera en se frottant les mains.

            Quel dommage que les Pays Sud-Américains n’arrivent pas à former un bloc ! Le Brésil dans les BRICS, c’est bien beau, mais trop excentré. 


            • Jicé Jicé 5 avril 2014 21:38

              « Quel dommage que les Pays Sud-Américains n’arrivent pas à former un bloc ! » UNASUR, ALBA, TeleSur (tele commune aux pays sud-américains, cherchant à faire contre-poids à la CNN), SUCRE (monnaie commune aux pays sud-américains), etc... : autant d’organismes supra et inter-nationaux qui démontrent que le « bloc » est en formation ou déjà effectif... Que faut-il de plus ? C’est bien pour ça que le Venezuela, qui est le moteur de ces organismes, est la cible du « grand frère » étatsunien qui ne tolère pas des vélléités d’indépendance dans son « arrière-cour »... Et Chavez n’aurait pas rechigné à écrire une telle lettre à destination du public américain...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 avril 2014 17:50

               «   33 Chefs d’ états d’ Amérique latine et des Caraïbes se sont réunis fin janvier 2014 à la Havane pour décider de leur avenir commun »

              C’est insupportable pour Washington.

              Les USA utilisent toujours les mêmes méthodes : ONG financées par diverses fondations Soros, Ford etc, qui organisent les mécontents contre des gouvernements démocratiquement élus, pour déstabiliser le pays et mettre leurs marionnettes à la place.

              « Les confessions d’un assassin financier » John Perkins


            • QAmonBra AmonBraQ 5 avril 2014 15:45

              Merci @ l’auteur pour le partage de l’info.

              Nicolas Maduro s’inscrit dans le même type de démarche que V. Poutine pour la Syrie, court-circuitant les marionnettes du pentagone, il s’adresse directement au peuple U$.

              Quel que soit l’impact de cette initiative, il agit intelligemment en actant publiquement (au sens total du terme) la position de son gouvernement face à une situation pouvant s’accélérer à tout moment.

              Cela est de bonne augure pour le Peuple Vénézuélien et démontre, si besoin en était, que feu Hugo Chavez a bien choisi son remplaçant.

              Si j’étais un membre des nantis de l’opposition vénézuélienne, à défaut de pouvoir expatrier rapidement mes hacienda et autres biens immobiliers, je commencerais à préparer mes valises, car l’époque du Chili de Salvador Allende, comme l’impunité des Pinochets & Co, sont définitivement révolus.


              • Jean Transcene Jean Transcene 5 avril 2014 16:20

                Belle hypocrisie en vérité. Pendant que le bon crédule lit ces lignes maduro laisse les colectivos libres d’agir, laisse tirer les GN à balles réelles... Un bien saint homme qui a tous les pouvoirs mais n’accepte aucune responsabilité des faits. Tout va mal, mais selon certains chavez aurait bien choisi son successeur... Que faut il de plus pour convaincre que tout est au plus mal ici. Le peuple se bat même lors des queues pour la nourriture ! Le salaire minimal est devenu le plus bas d’Amérique Latine après cuba ! Quelle réussite. Un jour de salaire ne suffit pas pour acheter une boite de thon, superbe, non ?! Pendant que les crédules croient...masburro emprisonne les dirigeants oppositeurs, destitue une députée emprisonne des étudiants. Curieuse façon de vouloir un dialogue...ne serait -ce un monologue avec justification par propagande ? S’il a bien fait selon certain...d’emprisonner Lopez, pourquoi n’a t il pas emprisonné Tarek qui a menacé d’envoyer les colectivos ? Double discours... Hypocrisie... masburro est une marionnette des frères castro. 


                • _vert 5 avril 2014 20:03

                  Jean, vous êtes une sacrée marionnette en tout cas. Porque tu no te callas, ignorante ?


                  J’étais la semaine dernière à Caracas et ce que vous écrivez est un tissu de mensonges.

                  Le Vénézuéla, le seul pays oú les pauvres célèbrent et où les riches entrent régulièrement en rebellion fasciste ! 

                • Jicé Jicé 5 avril 2014 21:54

                  « ...masburro emprisonne les dirigeants oppositeurs, destitue une députée emprisonne des étudiants... » Dirigeant « oppositeur » qui a appelé à la destruction de biens publics, appel qui a été suivi de faits, sont certains ont occasionné la mort... Idem pour la députée dont une conversation téléphonique désormais connue sur els réseaux sociaux et télévisés (TeleSur) avec un fonctionnaire étatsunien trahit ses intentions très peu démocratiques « ( »acciones no-deliberantes« = actions de rue, et surtout pas l’utilisation du recours pourtant constitutionnel au referendum révocatoire)... Dans un état de droit comme l’est le Venezuela, la responsabilité morale de dégradations et de violences est puni... Quant aux étudiants emprisonnés, allez faire un tour du côté de la province du Tachira, limitrophe avec la Colombie, pays infesté s’il en est de paramilitaires qui n’hésitent pas à passer des frontières poreuses ; surtout quend cette province est l’axe principal de la contrebande entre les 2 pays... Paramiltaires colombiens et délinquants de droit commun liés aux mafias de la contrebande ont vite fait de se faire passer pour des étudiants en colère sous un passe-montagne ; et la coïncidence des »évènements" violents qui ont démarré dans le Tachira avec les décisions du pouvoir de Caracas de lutter contre l’accaparement et la spéculation -causant des pénuries artificielles- n’est pas fortuite...


                • Jean Transcene Jean Transcene 6 avril 2014 02:41

                  @vert : L’agressivité est l’argument de ceux qui n’en ont plus... Vous passez une semaine entière de 7 jours à Caracas et en savez plus que moi qui y vis ! Vous êtes simplement formidable. Vous y passez et êtes formel que « Le Vénézuéla, le seul pays oú les pauvres célèbrent et où les riches entrent régulièrement en rebellion fasciste ! » Les pauvres célèbrent ils les longues queues ou le fait de n’avoir pas les médicaments dont ils ont besoin ou la nourriture insuffisante et dont l’approvisionnement n’est pas assuré régulièrement ? Partagez nous donc votre savoir. Les pauvres célèbrent ils l’insécurité ou le fait qu’un jour de salaire minimum ne suffit pas à acheter une boite de thon ? Prouvez donc votre théorie et prouvez que ce que je rapporte est un tissus de mensonge. Soyez crédible en apportant une seule preuve contraire à mes constatations. Ayez le courage de vos affirmations. Selon vous, il n’y aurait donc que pauvres et riches...je vois là curieusement un reflet de la propagande du régime...on oublie la classe moyenne camarade ? En outre vous devriez vérifier la signification du mot fascisme avant de l’utiliser à tort et à travers répêtant sans discernement ce que vous entendez...ou lisez à travers...

                  @jicé Avant d’affirmer que quelqu’un a incité à la destruction des biens publics, il faudrait que ce soit prouvé, or à ce jour, aucune preuve n’a été exposée. Je croyais que tout homme est présumé innocent avant preuve du contraire.... Vous mentionnez le referendum révocatoire sans même savoir qu’il n’est pas valable avant la moitié du mandat du président...informez vous donc mieux quant aux lois de mon pays su vous ne voulez pas paraître ridicule. Si selon vous la responsabilité morale est punie, s’il y avait une justice (...) expliquez nous donc pourquoi Tarek El Aissami du Psuv qui a menacé par twitter d’envoyer les colectivos si les barricades n’étaient pas enlevées, n’a à ce jour pas encore été incarcéré ? Deux poids et 2 mesures selon l’appartenance politique ? Quand à vos oaramilitaires...bel amalgame en vérité. Sachez simplement que la Farc a autre chats à fouetter que les manifs. Les autres, ce sont les trafiquants qui ont plus d’intérêt à faire de la contrebande d’essence. Vous admettez toutefois que la frontière est une passoire, bien pour vous ! Enfin une réalité. Notre gouvernement n’a jamais fait le nécessaire pour assumer l’intégrité du pays en protégeant ses limites et pour cause : le trafic de drogue est trop rentable... Les autres cagoulés sont les colectivos armés et financés par le régime. Je serais curieux de savoir comment vous, à 8’000km confortable dans votre fauteuil, pouvez différencier un étudiant cagoulé d’un colectivo ou même d’un infiltré chaviste ... Nous, ici, on a parfois du mal, mais quand on voit une arme ou quand on voit un groupe maltraiter un individu seul désarmé, on a plus aucun doute. Quand à vos pénuries artificielles que vous reprenez également de la propagande, expliquez nous donc comment il se fait que des entreprises nationalisées ne produisent plus suffisemment ? Allez, un effort et essayer de nous convaincre...car jusqu’à présent vous ne faites que pure intox.

                • Jean Transcene Jean Transcene 6 avril 2014 03:00

                  La boite de thon est plus chère qu’un jour de salaire minimum qui est de 109 bolivars « forts » https://pic.twitter.com/cB2juJXoYf

                  Le pack de PQ quand on en trouve... 2 jours de salaire minimum https://pic.twitter.com/nxl15niWci

                • CN46400 CN46400 6 avril 2014 12:19

                  La bourgeoisie vénézuelienne a faim et manifeste dans ses favellas où le moindre bout de tôle coûte une fortune. Le pb c’est que, malgré tous mes efforts, je n’arrive pas à verser la moindre larme sur son compte....C’est incroyable de constater comment qu’on devient lorsqu’on est, c’est mon cas, sous l’influence, depuis 15 ans, du chavisme ! 


                • Hervé Hum Hervé Hum 6 avril 2014 13:28

                  Jean Transcene, tu parles des USA là !!!


                • Jean Transcene Jean Transcene 6 avril 2014 17:20

                  Nous ne pouvons que constater que personne ne relève le défi de prouver que mes assersions sont erronées...et que le seul leitmotiv évident est une obsession anti impérialiste, en dehors de cela, rien..du vent. La méconnaissance du sujet venezuelien est flagrante et le peu qui ressort est une vulgaire répétition des arguments de la prpagande sans aucun discernement. Je ne relève même pas les abérations et amalgames complètement fallacieux émis par certains, un manque de culture et de reflexion certains en étant certainement la cause. Qu’ils leur soit pardonné, tout un chacun n’est simplement pas en mesure d’émettre des propos cohérents impartiaux. Le simple fait de diffuser des faits réels prédispose à recevoir des critiques et attaques de la part d’intransigeants qui traitent leurs opposants de fascistes...c’est une mode chez ceux qui prêchent la liberté d’expression (pour eux mêmes...). Ceux ci même accusent de mensonge, sans toutefois donner la moindre preuve à part, en de rares occasions, des théories émises par des militants comme collon ou lamrani qui se disent journalistes... Il suffit de creuser un peu pour démonter leur arguments qui sont soit tirés directement de la propagande du régime, soit des vérités tronquées qui arrangent leur « vérités » en particulier celui qui se prévaut maitre de conférence, sorbonien....lamrani. Mais les mensonges ont les pattes courtes, tout sur les corruptions sera révélé dans un proche avenir. Panama a déjà commencé à révéler les comptes occultes de ces messieurs du gouvernement...des surprises à venir ! 


                • lsga lsga 6 avril 2014 17:27

                  @Jean : mais, c’était mieux avant ? Les vénézuéliens vivaient mieux avant Chavez ? 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 avril 2014 17:55

                  « La FAO considère que la faim au Venezuela est pratiquement éliminée ».
                  Dans quel pays colonisé par les USA la misère a-t-elle reculé ?
                  Aucun.
                  C’est pour aider le peuple que les USA fomentent une pseudo révolution, ou pour mettre la main sur le pétrole ?

                  « Les confessions d’un assassin financier » de John Perkins


                • lsga lsga 6 avril 2014 17:58

                  le Capitalisme augmente mécaniquement le niveau de vie de la population.

                   
                  J’ai envie de répondre : tous les anciennes colonies européennes qui sont passé au Capitalisme grâce aux américains ont vu leur niveau de vie augmenter. 

                • lsga lsga 6 avril 2014 18:03

                  et Fifi, ce serait bien que tu dénonces l’impérialisme français en Afrique comme tu dénonce celui des USA en amérique du sud.


                • lsga lsga 6 avril 2014 18:20

                  et il va chercher à nous prouver qu’on vivait mieux au moyen age qu’aujourd’hui...

                   
                  Hey :
                   
                  vivement. 

                • Jicé Jicé 6 avril 2014 20:16

                  « 8000 km de distance... depuis mon fauteuil... » Peut-être plus au Venezuela depuis 2 ou 3 ans mais y ai vécu suffisamment (18 ans entre Colombie, Venezuela et Equateur) pour connaître les zones frontalières dont vous parlez, connaître assez bien le pays voisin, et nombre de ces colombiens « déplacés » à l’intérieur de ce pays pour des faits relevant se paramilitaires d’extrême-droite, ou groupes d’autodéfenses, ou escadrons de la mort, je ne parle pas des FARC évidemment ; vous conviendrez, puisque vous y vivez, qu’on parle d’une frontière qui passe en pleines Andes qui ne ressemble en rien à celle que l’on peut connaître entre la Belgique et la France, par exemple, facile à contrôler... Si l’armée vénézuélienne ne contrôle pas tout selon vous, alors que dire du pays voisin où il y a de vastes zones de non-droit, aux mains soit des groupes paramilitaires d’extrême-droite, soit des guerrillas de gauche...


                • Jean Transcene Jean Transcene 6 avril 2014 22:55

                  Les choses ont changé depuis 2 ou 3 ans...chavez est bien mort...et masburro n’est pas chavez ! Vous n’apportez rien à la discussion qui prouve qq ce soit.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 avril 2014 08:16

                  Isga,
                  Tu me fatigues avec ton colonialisme !
                  Les Français ne sont aucunement responsables des agissements des multinationales dans le monde.

                  Elles se débrouillent en plus pour installer leur siège social en Irlande ou ailleurs pour ne pas payer d’impôts.

                  Quant à l’ Afrique, faudrait te tenir au courant, ce n’est plus la France qui intervient, mais le Brésil, la Chine, les USA, l’ Inde etc


                • alinea Alinea 5 avril 2014 22:06

                  La presse mainstream a encore de beaux jours devant elle il me semble !
                  Cependant les US vont bientôt être débordés par tous les pays qui leur tiennent et leur tiendront tête ; on aura peut-être enfin la paix !!


                  • lsga lsga 5 avril 2014 22:07

                    et la France ? parce que bon, l’impérialisme français en Afrique est en tout point comparable à l’impérialisme US en amérique du sud.


                  • alinea Alinea 5 avril 2014 22:57

                    Oui mais la France est servile aux US, alors elle trouve sa dignité où elle peut ! Dans ses anciennes colonies, c’est plus facile ! Mais apparemment, elle s’en tient là !!


                  • lsga lsga 5 avril 2014 23:01

                    La France ? Servil aux USA ? Mais tu pètes un câble ????

                     
                    Les USA rêvent de pouvoir placer leur Capital en Afrique. Devine qui les en empêche ? 
                     


                  • alinea Alinea 6 avril 2014 00:00

                    J’aimerais bien, oui !


                  • lsga lsga 6 avril 2014 00:02

                    tu aimerais bien quoi ? être contre les États Nations ? c’est très facile, commence par te battre violemment contre tous ceux qui parlent de « LA France ». 


                  • alinea Alinea 6 avril 2014 00:12

                    non : péter un câble. Quant à mes combats, ils sont à ma portée !


                  • lsga lsga 6 avril 2014 00:19

                    désolé, j’ai mélangé les threads.

                     
                    Toi qui te prétends anarchiste, qu’attends tu pour dénoncer l’impérialisme français en Afrique ?

                  • alinea Alinea 6 avril 2014 00:21

                    Je trouve plus utile de pisser dans un violon !


                  • lsga lsga 6 avril 2014 00:22

                    bon, c mon 213 commentaires aujourd’hui, ça suffit ^^

                     
                    enfin, j’ai l’impression que tu es nationaliste plus qu’anarchiste.



                  • anar75 anar75 6 avril 2014 17:29

                    lsga, mais qu’est ce que tu peux saouler avec la France, tu es anti-Français, soit, mais lâche nous avec ça, à chacun de tes commentaires pro-mondialisme, tu ne critiques que la France !

                    Lâche nous avec tes « et la France », j’espère que tu ne vis pas dans ce pays... De plus, ce sont nos politiques qui profitent de l’ Afrique, et non nous, peuple Français, donc oui, on doit retirer nos colonies, et ce n’est pas pour cela que l’on doit laisser nos intérêts aux USA et Israel !

                    Je te le répète, arrête de râbacher les mêmes choses, tu en deviens pitoyable, et ne crois pas convaincre qui que ce soit ici du bien fondé de tes théories fumeuses, car je te le dis, si les gens arrivent sur agora, c’est qu’ils commencent à comprendre, et ce n’est pas des gens comme toi qui les feront redevenir de bons moutons serviles...

                    Allez, à bon entendeur.


                  • lsga lsga 6 avril 2014 17:33

                    contre les États Nations. Sinon, je suis français, donc difficile d’être anti-français.

                     
                    EUh : les Ouvriers qui bossent dans les usines de transformations du pétroles, du caoutchouc, des minerais africains, etc. Ils sont en France non ? Et ce ne sont pas de bourgeois ?
                     
                    Le prolétariat français est réactionnaire car son niveau de vie repose sur l’exploitation néo-coloniale de l’Afrique. Voilà pourquoi les ouvriers français votent Front National, car ils veulent défendre leur niveau de vie CONTRE celui des africains,ils veulent défendre l’impérialisme français en Afrique. 

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 avril 2014 18:01

                    Isga,
                    Faut vous tenir au courant, ce sont les pays européens qui sont colonisés par les USA.
                    La France est soumise à l’ OTAN et prend en charge des interventions pour des nèfles...

                    En remerciement les USA interdisent aux entreprises françaises de s’installer en Iran, pour y installer Boeing et General Motors.

                    Hollande et Fabius se sont faits rouler dans la farine par Obama !


                  • Jean Transcene Jean Transcene 6 avril 2014 21:19

                    « je suis français, donc difficile d’être anti-français. » Comme fadaise, on fait pas mieux ! Quelle bourde...réfléchissez avant d’énoncer ce genre d’affirmation, vous en avez grand besoin...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès