Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée américaine vue par The Economist

L’armée américaine vue par The Economist

Lecture d’un article de l’hebdomadaire « The Economist » sur la situation actuelle de l’armée américaine.

L’armée américaine, avant d’être présente quotidiennement dans les journaux télévisés avec les tristes images de bombes artisanales explosant sous des véhicules sophistiqués, occupe une place spéciale dans notre imaginaire. Les productions cinématographiques outre-Atlantique ont toujours privilégié le mythe du « marine », du soldat indomptable se sacrifiant pour la démocratie et le libéralisme. Les récents films d’Eastwood sont d’ailleurs révélateurs à ce propos, l’une des images les plus édifiantes de ces deux productions symétriques (Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima) reste la découverte de l’armada américaine abordant l’île : des navires à perte de vue, évoquant la puissance incroyable des Etats-Unis. En observant cette mer noire de métal, de canons pointés vers des cibles imprécises, le spectateur devine l’irrémédiable issue du conflit. Malgré le courage et la détermination des Japonais, l’armée américaine s’imposera comme un deus ex machina.
< !—[endif]—>

Toutefois, après les épisodes du Vietnam et de l’Irak, les interrogations subsistent sur la capacité de l’armée américaine à gérer des types de conflits auxquels elle n’a pas été vraiment préparée. Qu’en est-il exactement de la situation actuelle de cette armée surpuissante, mais harcelée tous les jours par quelques combattants déterminés, une population souvent hostile et quelques fusils d’assaut AK-47 ? La puissance effective de l’armée américaine n’est-elle qu’un fantasme hollywoodien ou une réalité incontournable ?
Il est, ne le cachons pas, extrêmement difficile d’obtenir une réponse précise à cette question car les perceptions et points de vue sont divers : les stratèges du Pentagone, les généraux opérant sur le terrain (et invités tous les six mois à parler avec prudence de la situation « réelle » et du moral des troupes), les médias, les soldats, l’opinion internationale sont autant de prismes divers qui n’éclairent pas toujours le sujet, mais l’analysent au gré des événements et des passions.

Ce qui est certain aujourd’hui c’est que nous assistons à une indéniable érosion des forces et un effritement du moral des troupes. Le magazine The Economist cite dans son édition du 30 juin plusieurs sources allant dans ce sens : Andrew Krepinevitch, président du think-tank « Centre for Strategic and Budgetery Assesments », évoque un désastre imminent. Non pas tant en raison du moral des troupes que de la pression exercée sur les hommes : il faut soit augmenter, améliorer l’équipement, soit opter pour une réduction des effectifs et un engagement plus modeste, mais l’on ne peut selon lui adopter une stratégie aussi coûteuse en termes humains et aussi peu efficace en termes d’armement et de déploiement. Colin Powell, ancien secrétaire d’Etat se montre encore plus pessimiste en parlant d’une armée à bout de souffle. Enfin le général américain Peter Pace ne dissimule pas son inquiétude face à un engagement unilatéral en Irak qui réduit, voire interdit, d’autres interventions possibles en Corée, à Taïwan, à Cuba ou en Iran.

Toutefois, la rédaction de l’hebdomadaire insiste sur des messages plus optimistes, par exemple celui de Robert Kagan, expert sur la question, qui lui considère qu’ « une superpuissance peut perdre une guerre - au Vietnam ou en Irak - sans cesser d’être une superpuissance. »
Réponse qui peut paraître courte. En effet une superpuissance n’est pas seulement une nation faisant étalage de sa force de destruction ou de son succès économique. Elle s’impose aussi comme modèle. Que retiendrons-nous du conflit en Irak ? Non pas l’arrogance habituelle de Rambo, mais la peur, bien réelle, bien visible de ces soldats, armés de lunettes permettant la vison nocturne, hurlant quelques onomatopées, effrayés par des adolescents croyant défendre leur pays et leur foi. Encore une fois les discours ne se rejoignent pas : certes les experts claironnent à qui veut l’entendre que forte de 1,5 million d’hommes et de plus de 5 000 têtes nucléaires, l’armée américaine demeure une force incontournable. L’écran de télévision nous montre une autre image, sans doute moins triomphante, de l’histoire présente.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • NPM 10 juillet 2007 11:43

    Bon, les USA sont trés peu présent en Irak. Faut voir que personne, même des locaux, ne pourrait tenir le pays avec si peu de troupe.

    Mais comme ils sont là bas pour des décénies, ils ont raisons de ne pas se fatiguer trop. Sans doute même devraient ils reéduire encore leur effectif, pour laisser le gouvernement de ce pays démocratique faire le ménage lui même. Quelque bases bien placé suffisent.


    • citadelle 10 juillet 2007 18:42

      Faire le ménage ! mais presque tout irakien est contre les usa, le gouvernement n’est pas très à l’aise . Faire pendre le dictateur le jour de l’aid (jour le plus sacré chez les musulmans) alors que l’Islam est dans la nouvelle constitution et pour le seul crime des 148 irakiens tué montre bien que ce gouvernement n’est pas libre.


    • Djanel 10 juillet 2007 20:41

      Vous êtes de sacrés spécialistes des opérations militaires sans avoir effectué votre service. Chapeau bas. Chapeau. Vous possédez l’omniscience. Vous savez tout en dehors de l’expérience. On devrait vous envoyer là-bas pour la gagner cette guerre. Je suis sur, rien qu’en menaçant les irakiens de votre venue, l’Irak deviendrait un véritable désert tellement, ils s’enfuiraient massivement à l’idée de vous voir au combat.


    • Shrub Soley 10 juillet 2007 11:47

      La vision que l’on a actuellement de l’armée américaine est faussée à cause de l’invasion terrestre en Irak, ils auraient pu faire une attaque uniquement aérienne comme en Yougoslavie. Les américains ne sont pas en guerre contre les irakiens mais en paix puisqu’ils ont eux même instauré un nouveau gouvernement et débarrassé l’Irak de son dictateur en quelques mois.

      L’armée américaine est maintenant en guerre contre le terrorisme en Irak et dans une bien moindre mesure contre le terrorisme en Afghanistan. C’est une pseudo guerre civile, et comme toute guerre civile personne n’est surpuissant sur terre (exemple de la tchétchénie avec la Russie, le Tibet avec la Chine,...). Par contre si les américains décidaient d’être en véritable guerre, son énorme puissance étonnerait tout le monde en étant capable de raser n’importe quel pays de la carte.

      L’armée américaine est plus puissante qu’elle ne l’a jamais été en comapraison avec les autres pays du monde. Mais les généraux et les hauts responsables américains sont aussi cons qu’avant, le contrôle du pétrole et l’hégémonie américaine étant prioritaire sur la mort de leurs soldats. La perte de puissance des USA n’est donc qu’une apparence.


      • kirinyaga 10 juillet 2007 17:36

        Oui et non. Clausewitz l’a bien expliqué, ce qui est déterminant c’est le point au-delà duquel les pertes subies et prévues ne sont plus considérées comme étant acceptables.

        Or, comme pratiquement toutes les démocraties aujourd’hui, les Etats-Unis n’acceptent qu’un taux de pertes très bas lorsque le territoire national n’est pas directement menacé, ce qui affaiblit considérablement l’armée US car il suffit de pertes faibles pour la repousser. On voit en Irak (et en Afghanistan, où les Talibans ressortent de sous les rochers) qu’en comparaison les fanatiques religieux sont prêts à subir bien pire avant de reculer.


      • boubi boubi 11 juillet 2007 12:51

        L’armée US est d’une faiblesse morale extraordinnaire.En irak ils ont peur du contact des moujahidines.Comment une armée formée sur playstation peut-elle battre des combattants determinés n’ayant pas peur de la mort ?C’est une defaite historique de l’amerique qui se profile à l’horizon.


      • ZEN ZEN 10 juillet 2007 12:17

        Article intéressant. Tristement réaliste...


        • Shrub Soley 10 juillet 2007 13:16

          C’est vrai, l’armée allemande avait besoin de 500 000 hommes en france, et d’autres en Russie et en Afrique. Mais si elle avait eu les armes technologiques actuelles des USA elle n’aurait pas eu à envoyer un seul homme dans ces pays et leur guerre serait plus que gagnée. Ils ont d’ailleurs bombardé Londres sans y envoyer d’hommes. Le problème est politique mais dans le sens que les USA sont encore une puissance « démocratique humaine » par rapport aux régimes totalitaires actuels ou passés.


        • ZEN ZEN 10 juillet 2007 14:13

          Ne pas oublier que l’armée US (sans parler des supplétifs et des mercenaires) contrôle à peine 1/3 de Bagdad...


          • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 14:58

            BONJOUR A TOUS

            Ce n’est un secrêt pour personne qu’une guerre conventionnelle et une guerre de guerilla n’ont rien à voir .Les meilleures armées s’y sont souvent cassées les dents à commencer par l’armée de Napoléon en espagne .

            Oui les USA sont la première puissance militaire du monde sans concurrence depuis la chute de l’empire soviètique .

            Non les fantassins américains ne sont pas les meilleurs du monde , trop gros trop fragiles psychologiquement et pas suffisemment motivés .

            Cette guerre est une guerre de fantassins qui doivent aller chercher l’ennemi à la fourchette à escargot là où il se planque en sachant aussi où il est donc en étant renseigné . Pour cela il faut beaucoup d’hommes (fantassins) pour couvrir le terrain . Les satellites , l’informatique , les armes sophistiquées ne servent pas à grand chose .

            Deux armes priment : le courage et le renseignement .

            L’armée française en algérie était forte de 500 000 hommes et nous avons réussi sur le plan militaire à éradiquer la rebellion avec beaucoup d’efforts et 20 000 morts dans nos rangs .

            Les US ne sont pas assez nombreux et ils ne pratiquent pas cette guerre comme il le faudrait c’est l’adversaire qui a l’initiative en permanence.

            Il faudrait que les Us appliquent à Bagdad les méthodes de Massu et Bigeard pendant la bataille d’alger .

            Ce serait politiquement difficile à assumer , il leur faut acquérir le savoir faire , AUSSARES et BIGEARD sont trop vieux et MASSU est mort .

            Cependant je voudrais faire remarquer que la situation de l’armée US n’est pas catastrophique : Ce sont les irakiens qui meurent tous les jours . Les pertes US ne correspondent même pas à une petite journée de la guerre de 14/18.

            Pour conclure , je n’ai aucune crainte sur la puissance militaire américaine qui repose sur une technologie inégalée et un matériel colossal mais cette puissance là ne peut pas contrôler l’IRAK et ça on le savait d’avance en France .

            Salut et fraternité .


            • spartacus1 spartacus1 10 juillet 2007 15:22

              @CAMBRONNE

              Je ne vous félicite pas de vouloir utiliser les méthodes d’Aussares, Massu et autres Bigeard. Ainsi, vous cautionnez la torture, la gégène et les corvées de bois ?

              Il y a, sans doute, une différence importante entre vous et moi. J’étais en Algérie, pas par choix, mais par obligation, alors que vous n’y avez sans doute jamais mis les pieds dans les années 50-60. La corvée de bois pour vous, c’est une notion théorique (pour autant que vous en ayez entendu parler) alors que pour moi, malheureusement, ce fut une réalité.


            • ZEN ZEN 10 juillet 2007 17:13

              @ Cambronne

              Hallucinante, ta manière de refaire l’histoire !

              "il faudrait que les Us appliquent à Bagdad les méthodes de Massu et Bigeard pendant la bataille d’alger .

              Ils ont fait mieux dans l’horreur..Les tortures dans les prisons n’ont pas cessé...La presse us est mieux informée que toi.


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 17:23

              Mon cher Spartacus

              Je ne fais pas l’éloge des méthodes Aussares and co mais dans ce genre de guerre malheureusement soit vous vous salisssez les mains soit vous abandonnez la place tout de suite . La meilleure solution était de ne pas y aller et de laisser SADAM faire sa vilaine petite cuisine en famille. C’est ce que nous avons fait .

              Votre expérience en algérie vous a convaincu d’une chose d’autres qui ont fait la même expérience en ont tiré d’autres conclusions .

              Bien a vous .


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 17:36

              Mon cher ZEN

              Je ne refais pas l’histoire ,,relisez moi et vous verrez que je dis simplement que les américains ont besoin de renseignement pour faire la guerre qu’ils font .Je citais AUSSARES and co car je savais bien que vous alliez me tomber sur le poil , c’est Pavlovien de votre part .

              Vous parlez de tortures dans les prisons pratiquées par les américains mais ce n’est pas la bonne méthode et qu’en est il vraiment ? Je n’en sais pas plus que vous la dessus .

              De toute façon vous pouvez continuer de penser comme vous voulez mais ce genre de guerre mené par des guérilléros contre les américains entraine inévitablement la torture parce que le renseignement est CAPITAL et qu’on ne l’obtient pas en discutant autour d’un thé . Alors vous remballez votre petit code moral à deux euros et vous faites la leçon à qui vous voulez .

              Bien a vous .


            • kirinyaga 10 juillet 2007 17:53

              Mon cher cambronne, les US ont raffiné les techniques françaises depuis la guerre d’Algérie.

              D’abord, sache que la guerre d’Algérie étant la première du genre à avoir été gagnée par une armée bien organisée et issue d’une démocratie, elle a constitué un cas d’école. Les officiers français qui en ont été les maîtres d’oeuvre ont été envoyé instruire les armées du monde entier. Plus besoin de Massu ou d’Aussares, je te rassure, en amérique du sud et aux états-unis ils ont désormais d’excellents spécialistes.

              Ensuite, et bien d’après toi ces spécialistes américains, où sont-ils aujourd’hui ? En Irak, naturellement. La leçon des problèmes causés dans l’opinion publique par l’utilisation de la torture a également été très bien retenue. La technique moderne de faire les choses, c’est d’utiliser les spécialistes pour former des officiers LOCAUX. Ensuite, il suffit de tourner la tête de l’autre côté suffisamment longtemps.

              En ce moment, l’armée US ne sort pratiquement plus. Ce sont ses alliés irakiens qui appliquent les bonnes vieilles méthodes françaises qui aujourd’hui ont fait leurs preuves un peu partout dans le monde.


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 18:07

              MON CHER KIRINYAGA

              Merci de me le rappeler mais je sais que nous avons fait école en particulier en amérique du sud et également aux US .

              Je ne voudrais pas avoir l’air de vanter les mérites d’une bonne et saine torture alors que je trouve cela parfaitement dégueulasse .

              Il ne faudrait pas croire et faire croire que nous français avons inventé la torture et que nos amis américains du sud et du nord ont attendu après nous pour savoir faire . Ce que nous avons apporté me semble plutôt la méthode d’exploitation du renseignement ce qui est plus technique .

              Quant au fait que les américains ont appris les méthodes d’interrogatoire aux irakiens , je rigole doucement car à mon avis sous Sadam ils devaient avoir les meilleurs experts du monde .

              Sur ce Salut et fraternité .


            • ZEN ZEN 10 juillet 2007 18:12

              @ Cambronne

              « De toute façon vous pouvez continuer de penser comme vous voulez.. »

              Merci, Général..

              Je ne suis pas un chien de Pavlov, j’ai encore quelques neurones en état de fonctionner et vous avez forcément entendu parler de ces tortures purement GRATUITES dans une prison de Bagdad : monuments de sadisme.Il y a eu procès. Il y en a eu d’autres.Lisez donc la presse américaine : elle parle beaucoup en ce moment...

              L’Algérie, j’ai connu ,et , comme Spartacus, côté cour...J’ai retenu le nom du général La Bollaidière, catholique, refusant le principe même de la torture. J’ai entendu Massu dire avec regret que la pratique de la torture avait été conne et contreproductive..


            • snoopy86 10 juillet 2007 18:34

              Me voici une fois de plus aux côtés de Cambronne dont je crois me souvenir qu’il est, lui, un spécialiste du renseignement militaire.

              Mon père était aussi officier de 2éme bureau et il a passé prés de 5 ans en Algérie, initialement envoyé par un gouvernement socialiste dont un ministre prénommé François demanda aux militaires d’obtenir des résultats par tous les moyens qu’ils jugeraient utiles

              En 1956 le FLN tenait Alger et posait partout des bombes dont l’objectif unique était de faire un maximum de victimes civiles (européennes ou musulmanes). Notons au passage que de nombreux militants communistes français s’activaient parmi les poseurs de bombe.

              Les méthodes vous dérangent à posteriori, mais elles ont parfaitement fonctionné. Les théoriciens français de la guerre contre-révolutionnaire (qui en étaient aussi les praticiens) avaient construit leurs méthodes dans la résistance puis au contact du vietminh.

              Comme l’a souligné Cambronne dans ce genre de conflit tout repose dans un premier temps sur le renseignement, et ensuite dans la mobilité sur le terrain.

              A l’évidence, les troupes US, aujourd’hui sur le terrain n’ont ni l’un ni l’autre.


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 19:07

              SALUT SNOOPY

              Merci à toi .Il est dommage que des gens intelligents comme ZEN ne veuillent pas comprendre ce qu’on essaye de leur expliquer .

              La torture « gratuite » qu’exercent les américains dans les prisons de Bagdad est une saloperie et une grosse connerie .

              Questionner un terroriste ne relève pas du sadisme , torturer un prisonnier pour le plaisir oui .

              De toute façon il n’y a pas de guerre propre , certaines sont plus sales que d’autres et les guérillas sont les pires .

              Franchement les américains qui sont tellement détestés ici ne sont pas les pires soldats de l’univers .

              Je relisais l’éloge fait au courage des Japonais face aux américains de la part de l’auteur et j’en suis encore tout rouge de colère.

              Les Japonais ont été les pires salopards de l’histoire militaire , les SS à coté d’eux ont été des enfants de coeur . Le SAC de NANKIN où les Japonais ont tué 40 000 personnes à l’arme blanche en les jetant du haut des remparts de la ville sur les bayonnettes qui les attendaient en bas en est un exemple .

              Curieusement il semble qu’aujourd’hui être l’ennemi des americains donne un plus .Une revanche des vieux bolchéviques .

              Vive la république quand même .


            • maxim maxim 11 juillet 2007 00:26

              bonsoir Cambronne et Snoopy ......

              pour être efficace dans un conflit comme en Irak ,vous avez raison de mettre en avant l’action sur base du renseignement ,la seule manière efficace que nous avons utilisés en AFN où nous ne connaissions pas le terrain ,et ou il fallait adopter la technique de contre guerilla pour la quelle mon régiment avait été formé au point qu’il en était le specialiste .... le 11eme bataillon parachutiste de choc dans lequel j’étais sous officier etait LE SPECIALISTE de ce genre d’actions ..... ce bataillon etait l’arme du SDECE ,le régiment des services secrets ,specialiste du renseignement ,et de l’action commando .... nous avons crapahuté à l’époque ,parfois habillés en djellaba pour mieux approcher l’ennemi ,il fallait en fait combattre de la meme maniere que les combattants FLN ,attentats,actions brutales ,replis immediats ,harcèlement ,bref,les methodes de combat des Jedburgs ,troupes d’élites formées dans la jungle contre les Japonais ,et qui harcelaient les Japs .... nous avons reçu cette formation ,et ces methodes de combat ,les plus efficaces .....

              beaucoup de pays ont adoptés ces méthodes ,le Bresil ,specialiste des combats dans la jungle ,l’Afrique de Sud ,la Russie ,les USA ,les Anglais et beaucoup d’autres ......

              Cambronne et Snoopy ,vous le saviez déjà .......

              et pour les néophytes ,l’armée Française a toujours été en pointe en matière de contre Guérilla ,elle a formée et forme encore de nombreux pays,forte de son expérience acquise en Indochine où elle a été trahie et vendue ,et en AFN où la politique a predominée sur le militaire .....


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 11 juillet 2007 10:23

              SALUT MAXIM

              Merci d’avoir apporté toutes ces précisions et ta sympathie.

              Les actions les plus payantes que nous avons menées en algérie étaient les plus pourries ; elles consistaient à faire croire aux Fels qu’ils étaient trahis ; Ce fut la bleuite organisée par le capitaine LEGER . Les chefs du FLN ont fait le ménage chez les « traitres » sur de faux renseignements . quand je dis qu’il n’y a pas de guerre propre .

              Soit on ne fait pas la guerre soit on la fait et quand on a commencé il faut la gagner et on ne gagne pas la guerre en faisant comme le héros des belles âmes de gauche : Le général de la Bollardière .J’avais son neveu dans ma promotion et il avait du mal à porter son nom qui n’a la côte que chez ceux qui sont devenus les bobos .

              Ceux là me diront que de toute façon nous avons perdu ....

              Bien à toi Maxim


            • boubi boubi 11 juillet 2007 12:58

              L’Algerie a gagné et la France a perdu la guerre d’algerie sinon les colons seraient encore la Bas.IL faut savoir que la France avait deployé tte son armee (600 000 hommes au plus fort de la guerre) a cela s’ajoute plus d’1 000 000 de colons ,plus des centaines de milliers d’Harkis, ça fait du monde non ?


            • NPM 11 juillet 2007 13:00

              « L’Algerie a gagné et la France a perdu la guerre d’algerie sinon les colons seraient encore la Bas. »

              La France à gagné militairement. Le FLN fut écrasé. Mais De Gaulle voulait se débarasser de l’Algérie le plus rapidement possible.

              La décolonisation est une des causes des 30 glorieuses, car elle à couté un fric fou aux français.


            • maxim maxim 11 juillet 2007 13:47

              Boubi ....

              l’Algerie n’a rien gagnée même pas sa soit disant indépendance qui a été recupérée par les instances soviétiques qui avait besoin de bases stratégiques en Afrique du Nord ,et des matières premières ..... l’Algérie avait été aidée par l’Oss,ancêtre de la CIA qui voulait déposséder la France de ses colonies en represailles contre De Gaulle et sa méfiance envers les Americains qui voulaient faire de la France un état avancé US en Europe pour contrôler l’Urss et faire barrage au communisme qui menaçait de s’etendre en Europe .....

              les Services secrets Soviétiques,l’Allemagne féderale,les pays de l’Est,l’Egypte,et la Tunisie aidaient le Fln .....

              à l’indépendance ,un régime soit disant socialiste a plongé l’Algerie dans la misère et la désorganisation et si ce n’étaient les aides de l’Urss et d’autres pays,L’algerie n’aurait jamais pu s’en tirer ,la meilleure preuve,le chomage énorme et la fuite de ses ressortissants vers des cieux plus cléments ...... la France avait gagnée militairement parlant ,ce sont uniquement les accords d’évian qui ont mis fin au conflit .....


            • boubi boubi 11 juillet 2007 18:34

              De gaulle de voulait absolument pas laisser l’Algerie bien au contraire.je te conseil de lire de John Foster Dulles.Il faut l’accepter la France a perdu a guerre.


            • Stephan Hoebeeck Stephanesh 12 juillet 2007 02:33

              Personnellement je suis contre la guerre.

              Car le seul moyen de la gagner est le défoulement des plus bas instints de l’homme, et ce n’est parfois même pas suffisant...

              Donc vive la paix...


            • finael finael 15 juillet 2007 09:00

              @ CAMBRONNE

              Il me semble que vous soyez le seul sur ce forum à être vraiment qualifié. Officier supérieur ?

              En tout cas ce que je sais c’est qu’il est bien facile, derrière son clavier dans son fauteuil de juger les autres.

              Pour ma part n’ayant jamais été en situation (fils de pied noir j’avais 10 ans au moment de l’indépendance), je n’ai aucune idée de ce que j’aurais fait et ne me permettrais pas de juger de ce qui a été fait alors.

              Beaucoup semblent oublier ici que ce sont les politiques qui décident des guerres, et non les militaires et que si l’aviation peut écraser l’adversaire, ce sont toujours les fantassins qui doivent tenir le terrain.


            • Yannick J. Yannick J. 10 juillet 2007 15:25

              Je me vois, au vu de cet article obligé de faire un long commentaire...

              Premièrement merci de cet article qui a ceci pour lui d’aborder un thème un peu tabou tout de même en occident...

              Bien, la machine de guerre américaine façon rouleau compresseur avait sa justification au moment de la guerre froide où l’urss alignait trois soldat pour un américain, ils compensaient à l’époque par le matériel...

              Doctrine militaro-commerciale s’étant maintenue jusqu’à la première guerre du golfe où, à ce moment, il fut conçu que finallement la technologie pouvais remplacer une partie des hommes...

              On a vu ce que ça a donné sous la férule de Rumsfeild...

              Le lobby milataro-pétrolier a donc toujours fait presion de manière à ce qu’il y ai en permanence des investissements de la part du gouvernement us (principalement) pour maintenir un semblant d’invincibilité.

              maintenant deux choses :

              - Premièrement, les conflits du 21ème siècle ne présentent plus du tout les même caractéristiques que leurs prédécesseurs... Hormis la bourde de l’irak, ces derniers se situent plutot au niveau d’escarmouches généralisées que de grandes batailles... D’où le coté obsolète de beaucoup de matériel, et la perte de moral des troupes qui ne sont pas forcément entrainer pour ce genre de combat (hormis les unités dites délites).

              - deuxièmement, l’invisibilité et l’imprévisibilité de « l’enemi » en fait une cible mouvante, disparate et surtout très très incertaine, et là encore, cela fait bien plus de dégats à une armée organisée conventionellement, dixit le hezbollah vs israel récemment, beaucoup de dégats matériels pour un succès plus que relatif.. Là encore un matériel inadapté qui fait que le moral des troupes baisse et que ses dirigeants perdent confiance...

              Tout ce la pour dire que les réalités guèrrières de ce siècle n’ont plus grand chose à voir avec les armements en dotation dansles armées actuelles (hormis pour une protection de son propre territoire ou de celui d’un allié).

              En bref, peut-être serait-il temps de repenser les armées et leur organisation avec une vision plus adaptée aux défis actuels et à venir... C’est bien d’acheter pour 500 milliards de dollar de chasseurs polyvalents qui font tout et rien, mais si on ne voit pas la cible à combattre ou détruire... Ca fait cher du bibelot...

              cela dit je peux me tromper..


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 10 juillet 2007 17:54

                BONJOUR YANNICK

                Oui vous vous trompez . Les choix en matière de défense doivent être faits sur du long terme et il n’est pas possible sous prétexte que le conflit du moment est d’un certain type de faire l’impasse sur tout le reste .Bien malin celui qui sait de quoi, seront faits les conflits du XXIème siècle

                La solution est d’avoir un outil militaire souple et adaptable à des conflits de différents types . c’est ce que nous essayons de faire en France .

                Ce n’est pas parce que les US sont embourbés en IRAK qu’ils doivent mettre leurs porte avions à la casse ainsi que leur aviation .

                En France le président a annoncé qu’il allait remettre à plat nos options en matière de défense afin de faire des choix . Je vous affirme que ces choix sont difficiles à faire car une impasse c’est comme au bac ça peut rapporter gros . Un programme d’armement est à horizon trente ou quarante ans .

                Quand vous parlez du rouleau compresseur US je rectifie car ce qui a fait et fait encore la force de l’armée US c’est la technologie de pointe plus que la masse contrairement à ce qu’était l’armée soviétique .

                Sur ce bien à vous .


              • Yannick J. Yannick J. 10 juillet 2007 20:43

                Et non l’armée américaine n’est pas ultra tech, sorry, ils ont de l’argent soit mais leur technologie fait un peu penser comparativement aux moteurs américains faces aux moteurs américains, c’est gros puissant mais ça se répare au fer à souder... comparez le JSF au rafale ou l’eurofighter, le M1 au leclerc, leur porte avions au cdg, etc.... sans oublier que nombre del eur système de défense est dorigine européenne, le phallanx n’étant qu’un exemple parmis tant d’autes....


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 11 juillet 2007 13:45

                SALUT FURTIF

                J’aime bien votre approche car vous avez , à la différence de beaucoup d’autres , compris que cette chose militaire n’était pas une chose simple . On parle de vie de mort , de sacrifice,de morale, d’humanité alors que la merde et le sang sont les élèments dominants.

                Il est plus gratifiant de louer le général de la Bollardière que MASSU ou bigeard voire Aussares .

                Cela demande réflexion et je vous remercie de prendre le temps .

                Bien à vous Furtif .


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 11 juillet 2007 13:47

                YANNICK

                Si vous le dites........


              • ZeusIrae 10 juillet 2007 17:03

                Le grand probleme Yannick c’est que tout le monde peut se tromper autant que vous.

                Rumsfeld ne faisait qu’appliquer au Pentagone des doctrines en vogue depuis la guerre du golfe.Derrière la transformation,il y a tout un mouvement intellectuel(dans les cercles militaires) qui ne se résume pas à Rumsfled. On affirme que l’avenir appartiens au conflit asymétrique.A court terme sans doute(20 ans), mais après ? En vérité personne ne sait encore à quoi va ressembler la guerre au XXIeme siècle ni même dans les 50 prochaines années. Mais il est inutile de se faire des illusions,nous le saurons bien assez tôt.On a pas fini de vivre des temps intéressants.


                • Yannick J. Yannick J. 10 juillet 2007 17:40

                  Rumsfeild particulièrement et ses sbires (subordonés directs) ainsi que John Major et d’autres ont des intérets financiers directs dans des industries d’armement de pointe...


                • sherazade sherazade 10 juillet 2007 17:39

                  Bonjour tout le monde

                  Il n’y a qu’une seule façon de sauver le soldat ryan (qui en fait s’appelle le soldat « ramirez » puisqu’on sait comment cet empire recrute ses pauvres bougres) et la planète avec ; arrêter le terrorisme des néocons pas si néo que cela . C’est un leurre que de penser que la politique américaine varie suivant quê l’âne ou l’éléphant est au pouvoir.La plitique américaine a des bases théoriques très claires et d’autres beaucoup moins qui veut qu’il n’y a qu’une seule devise depuis que les pilgrims brothers ont quitté leur angleterre natale ; in God wa trust. Nous avons confiance en Dieu ; c’est une devise qui n’est pas faite pour me déplaire (cf mon profil et mon logo) mais de quel Dieu s’agissait-il ? Le veau d’or certainement et le nombrilisme politique poussé à la nausée. Après nous le déluge (ausens propre et figuré puisque tout ce qui touche le climat ne les touche pas !!!). ce qui est triste c’est que les américains sont pris aussi en otage par leurs dirigeants. Et on dit « la plus grande démocratie » Tu paarles de démocratie quand l’élite reproduit mais de façon mitigé et politiquement correcte le shéma de la démocratie grecque où la plèbe était exclue et hai . Lisez plutôt !!!


                  • sherazade sherazade 10 juillet 2007 17:55

                    il ya une loi divine (les non croyants lisez historique)qui veut qu’un empire aussi belliqueux et avide à la politique aussi avide et aussi peu scrupuleuse est un empire qui est en voie de disparition. Rome fut plus inique encore ; qu’enreste-il ? de jolies ruines et le colisée ...et je me garde de faire de lhumour noir lié à mon...logo et au 11 septembre. Je pensais à une dialectique historique inélucatable qui veut qu’une civilisation (si ...vilisation... il y a) aussi consommationniste (con...so much ...sionniste) au point de devenir anthropophage est condamnée à disparaître ...espérons que la planète ne disparaitra pas avec . car si le soldat ramirez est fragile et parfois mutin et peu efficace , les boutons électroniques eux sont très dociles et obeissants et combien plus efficaces !!! Néron n’est pas si loin de nous dans l’histoire et vous savez suivant l’adage que si « le pouvoir rend fou », « le pouvoir absolu rend absolument fou ». Le tsunami pourra aller se rhabiller si les néocons à l’extrême se réveillent du mauvais pied un jour. Notre malheur cest que l’on croit que c’est de la science qui ne peut etre que fiction. Parfois la réalité dépasse la fiction et le cauchemar. Si vous ne le croyez pas cest que vous êtes du bon côté de la planète ...


                  • sherazade sherazade 10 juillet 2007 18:06

                    tu sais ce qu’il te dit l’islam ....bins lis ton pseudo looool


                  • sherazade sherazade 10 juillet 2007 18:08

                    tu sais ce quil te dit l’islam ...bin lis ton pseudo...


                  • sherazade sherazade 10 juillet 2007 18:41

                    j-ai mis mon masque pour ne pas sentir les mauvaises odeurs que dégagent certains commentaires irrévérencieux . de plus jappartiens à la secte des ninjas bleus . je combats les abbonés au site www.crétin.fr ou certains ...sont abonnés loooooooooooool

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès