Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’auteur de l’assassinat de Nemtsov déclaré : ce serait Adam (...)

L’auteur de l’assassinat de Nemtsov déclaré : ce serait Adam Osmaïev, commandant du bataillon tchétchène de la junte de Kiev. Une dissonance cognitive s’impose

Qui a assassiné Boris Nemtsov la nuit du 28 février au centre de Moscou ? Qui a organisé ce meurtre ? On s’attendait à une enquête longue et peu hâtive, durant des mois, sinon des années, mais contre toute attente, rien que huit jours écoulés, et la télé nous montre les exécuteurs, leurs aveux au tribunal, des réactions de leurs familles, des réflexions et des doutes des personnalités publiques de toute espèce… Mais le comble, c’est que quelques jours après on nous présente déjà un organisateur !

Selon le site web du journal « Komsomol’skaya Pravda », un tuyau du FSB vient d’annoncer au journaliste Anne Vélig’janina la révélation de l’organisateur du meurtre de Boris Nemtsov. Ce serait Adam Osmaïev, le commandant du bataillon tchétchène de la junte de Kiev (officiellement appelé « Bataillon international de pacification Djokhar Doudaïev ») depuis le 2 février 2015 (suite à la mort de son ancien commandant Issa Mounaïev à Débaltsevo le 1er février). 

Selon la Wikipédia russe, Adam Osmaïev (né le 2 mai 1981 à Grozny) a quitté la Tchétchénie vers 2005 pour s’installer à Moscou. La nuit de 9 mai 2007 FSB a réussi à prévenir l’attentat à la vie de Ramzan Kadyrov, dont l’un des suspects était Osmaïev. Étant sous l’engagement de ne pas partir, Osmaïev a dû fuir en Grande Bretagne (où il avait entamé en 1999 ses études à l’Université de Buckingham, jamais achevées, et aurait fait connaissance aux autres Tchétchènes habitant là-bas qui l’auraient enseigné à manier des explosifs) et ensuite a été arrêté par contumace. Arrêté le 4 février 2012 à l’Odessa (il était arrivé en Ukraine moyennant des faux papiers) pour les préparatifs d’un attentat terroriste (rien à voir avec l'attentat précédent à Moscou), il a avoué avoir préparé un attentat contre Poutine.

Le 14 août 2012 le tribunal d’appel de la région d’Odessa a décidé l’extradition d’Osmaïev en Russie, mais cette extradition a été bloquée par le Tribunal Européen des Droits Humains. Le 24 mars 2014 la femme d’Osmaïev a revendiqué sa réhabilitation auprès du nouveau pouvoir ukrainien. Le 18 novembre 2014 le tribunal Primorsky de la région d’Odessa a condamné Osmaïev à 2 ans, 9 mois et 14 jours (justement le temps qu’il était détenu en tant que suspect) pour l’utilisation illégale des explosifs (le terrorisme a été préalablement exclu de l’accusation) et l’a libéré sur-le-champ. Peu après on voit le personnage dans les rangs du bataillon Djokhar Doudaïev largement connu pour ses opérations punitives au Donbass.

Quant aux exécuteurs du meurtre de Boris Nemtsov, ils seraient six, tous également des Tchéchènes.

Le 7 mars on a annoncé l’arrestation de cinq suspects à la région de Moscou et à l’Ingouchie. Le sixième suspect, Béslane Chavanov (30 ans), a été tué (ou s’est tué) par l’explosion d’une grenade lors de son arrestation (probablement, par un détachement de « spetsnaz ») à son appartement à Grozny.

Auprès du juge du tribunal Basmanny de Moscou le 8 mars un des suspects, Zaour Dadaïev, a avoué avoir tiré sur Nemtsov. Cependant le lendemain il s’est dédit de son aveu. Le pistolet dont on s’était servi aurait été trouvé dans la rivière Moscova.

Pendant plus de 10 ans, Dadaïev (né en 1983) a servi dans le bataillon « Sévèr » (« Nord ») du MVD de la Tchétchénie, étant son commandant adjoint au grade de lieutenant. Il a démissionné le lendemain de l’assassinat de Boris Nemtsov. Aussitôt après son arrestation Ramzan Kadyrov, sur Instagram, a fait l’éloge du courage de Dadaïev. Il l’a appelé « un vrai patriote de la Russie ». Il a aussi loué un autre suspect, Chavanov (abattu à Grozny). Le lendemain Ramzan a été décoré par Poutine d'un ordre d'Honneur.

Presque toutes les péripéties passionnantes de ces arrestations ont été largement éclairées et commentées dans la presse. On en verra sans doute la suite.

Tout cela provoque une dissonance cognitive. Des combattants ardents de la garde de Ramzan Kadyrov auraient effectué le meurtre sur la demande d’Adam Osmaïev, le pire ennemi de ce même Ramzan. Qui plus est, Nemtsov (la victime) était incontestablement un grand ami de la junte de Kiev, dont Osmaïev (l'auteur du crime) reste un fidèle serviteur. Une machination diabolique ?

En tout cas, telle est la version proche de l'officielle. Difficile d'imaginer comment Poutine saura se débrouiller. Mais il se débrouillera, sans aucun doute...

JPEG - 13 ko
Adam Osmaïev, militaire

 

JPEG - 68.3 ko
Adam Osmaïev, suspect

 

JPEG - 48.5 ko
Zaour Dadaïev

 

JPEG - 46.8 ko
Ramzan Kadyrov

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Jelena 14 mars 2015 11:46

    @Roman Vous êtes en retard, cela fait une dizaine de jours que j’ai annoncé ceci sur Avoxsmiley


    • roman_garev 14 mars 2015 13:34

      @Jelena

      Oui, en ce qui concerne Osmaïev en tant qu’un organisateur possible.
      Mais moi je voulais rapporter surtout les personnalités des exécuteurs qui n’ont été révélées que le 7 mars, et la réaction étonnante de Kadyrov qui a suivi. Ceci, en complétant l’information sur Osmaïev...

    • Jelena 14 mars 2015 15:25

      @Roman Sitôt le meurtre accompli, Kadyrov dénonçait un complot de l’occident avec la participation de l’Ukraine, il savait donc que quelque chose se tramait dans l’ombre... Mais le temps d’agir, il était trop tard.
       
      C’est comme ça que je vois les choses.


    • roman_garev 15 mars 2015 18:00

      @Jelena

      Vraiment, il n’était point obligatoire d’être un Kadyrov pour dire cela. Cela était dit mille fois avant Kadyrov et après lui. Une banalité qui s’imposait.
      À propos de « trop tard » : à noter que le « spetsnaz » n’est arrivé (de Moscou !) pour arrêter Chavanov au centre de Grozny (ville de résidence de Kadyrov) que le 7 mars. De sorte que Kadyrov avait largement de temps (après le meurtre de Nemtsov la nuit de 28 février) pour agir, s’il était au courant. Mais il n’a rien fait durant ces huit jours, donc cela s’est avéré pour lui une surprise (en fait, six surprises) plutôt désagréable.

    • Jelena 16 mars 2015 10:54

      Je ne vois pas trop ou vous voulez en venir... (Kadyrov coupable ?)


    • roman_garev 16 mars 2015 12:28

      @Jelena


      Je ne fais que rapporter des nouvelles telles qu’ils étaient énoncées par la presse russe. « En venir » à quoi que ce soit, je lasse cela à ceux qui le souhaiteraient.

      Tenez, voici une nouvelle de la dernière heure par l’Interfax : l’accusation contre les détenus (Dadaïev et al.) a été corrigée. L’article du Code pénal stipulant une motivation « dans un but intéressé ou par embauchement » (из корыстных побуждений или по найму - ст. 105 ч. 2 п. « з ») a été remplacé par « due à la haine idéologique, raciale, nationale ou réligieuse » (ст. 105 ч. 2 п. « л »). Cela veut dire que, selon les enquêteurs, les exécuteurs auraient organisé le meurtre eux-mêmes, sans participation d’un tiers quelconque.
      Croire ou ne pas croire, en venir à quoi que ce soit, libre à vous.

    • Loatse Loatse 14 mars 2015 12:31

      Obama doit s’en arracher les cheveux ! :)


      D’après les infos et réflexions glanées ça et là et au vu des éléments à dissonnance cognitive que vous nous rapportez, Roman, . j’opterais pour la piste de la « déneigeuse tchetchène. » smiley

      Reprenons : Nemtsov se promène non loin du kremlin avec sa petite amie ukrainienne, il se fait tard (ou il se fêtard au choix) , l’homme se sent léger (et pour cause apparemment celui ci a omis d’enfiler son gilet pare-balles)...

      D’un pas aérien, celui ci passe devant une déneigeuse égarée là, loin de tout aéroport, sous un ciel total sans neige... Soudain surgit de sa voiture discrètement immatriculée en Ingouchie (soit à 700 bornes de là) l’éxécuteur du contr... euh le membre d’une filière ayant projeté d’assassiner kadyrov,(si j’ai bien tout compris là) puis Poutine et qui se dit en voyant nemtsov : « à défaut de merles... »




      • roman_garev 14 mars 2015 19:39

        @Loatse
        Vous vous trompez dans quelques faits.

        Primo, la « déneigeuse tchétchène » n’était en fait ni déneigeuse (mais une nettoyeuse sous vide), ni tchétchène, car le mécanicien étant bel et bien russe, Serguéy Boudnikov (voir la vidéo de son interview), sa nettoyeuse appartenant naturellement à la ville de Moscou).
        Secundo, des voitures immatriculées en Ingouchie (de même qu’en n’importe quelle région de la Russie, même éloignée de millers de kilomètres), on en a plein à Moscou, donc rien d’étonnant ni significatif ici).

        Cependant la nettoyeuse a joué un rôle très important dans l’execution du meurtre. Par hasard ? Pas obligatoirement. D’autant plus que le 3 mars le mécanicien Boudnikov a soudain démissionné...

        L’internet russe abonde en analyses détaillées des vidéos disponibles avec cette nettoyeuse suspecte. La version la plus convaincante est à Andrey Illarionov, ex-conseiller économique de Poutine, à présent un de ses critiques les plus acharnés :


      • panpan 16 mars 2015 14:38

        @Loatse

        Ah les déneigeuses !

        C’était pas une déneigeuse qui est rentrée dans l’avion de Christophe de Margerie ? J’crois ben qu’ si...


      • berry 14 mars 2015 16:56

        En bon agent américain, Nemtsov devait se féliciter de l’engagement des djihadistes aux cotés de l’empire américain dans les guerres en Syrie et au Donbass (3 bataillons d’islamistes combattent en ce moment aux cotés des forces de Kiev).
        Cette chair à canon est souvent bien utile pour faire avancer les plans du nouvel ordre mondial.
         
        Ce serait une cruelle ironie du sort qu’il soit tombé sous les coups de ces mêmes djihadistes.
        Comme un retour de manivelle dans la gueule...
         
        Il y a encore des zones d’ombre dans cette affaire et l’enquête devra les éclaircir.
        Il est important que cinq des suspects aient pu être arrêtés vivants, l’enquête pourra ainsi se poursuivre.
         
        L’occident nous a habitué à des méthodes plus expéditives et ne peut pas donner des leçons.
        On se souvient de l’assassinat de Ben Laden, dans un scénario digne d’un mauvais film de série B.
        En France également, les tentatives d’arrestation de Mohamed Mehra et des frères Kouachi laissent perplexes.
        Nos centaines de super policiers et super gendarmes, surarmés, casqués et protégés par des gilets pare-balles et des boucliers n’ont pas été capables d’arrêter les terroristes vivants, alors que ceux-ci étaient cernés comme des rats.
        Ils auraient pourtant pu les forcer à se rendre, ou les neutraliser en leur tirant dans les jambes, mais ils n’y ont pas pensé sur le coup. C’est ballot, hein ?

         


        • chantecler chantecler 15 mars 2015 09:32

          @berry
          Perplexe , non .
          Vous voudriez une arrestation, un beau procès , une peine de prison , etc, etc ....
          Mais qui va garder, juger ces tueurs et répondre aux inévitables tentatives terroristes pour les libérer ?
          Désolé mais il ne me semble pas pertinent de réserver ce genre de procédure à des individus qui assassinent à l’aveugle ou sur commande .
          D’autant qu’ils n’ont que peu à nous apprendre : apparemment la police arrive a remonter les fils
          Et finalement je suis rassuré que les « démocraties » se défendent de façon définitive contre ces tueurs.
          Et puis finalement on voit que ces individus défendent leur liberté et leur peau jusqu’au bout .
          Au moins les postulants le savent : pas de quartier .

          Quant au sujet traité par l’article il est probable que les agences de sécurité russes et Poutine mis gravement en cause sur le plan international sous pression donc , n’ont pas pris de gants pour enquêter de façon soft .
          Et pour mettre la main sur les instigateurs .
          Maintenant il est toujours possible de douter surtout si dès le départ certains sont convaincus de détenir la vérité .


        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 15 mars 2015 10:19

          @chantecler
          Mais biesur qu’il fallait une arrestation et un proces, c’est la seule méthode pour en savoir plus sur les instigateurs, les financiers, d’une opération terroriste.

          Et désole mais la manière dont les événements nous ont été raportés, surtout sur l’affaire Merah, prêtent a toutes les suspicions quant à une manipulation étatique.
          Personne n’ayant un minimum d’esprit critique ne peut croire aux multiples invraisemblances de cette affaire, : merah indic de la ddcri, mais repéré apres 7 meurtres, merah qui sort (et revient !)téléphoner pour se dénoncer devant des centaines de flics et journalistes sans se faire repérer.
          Le raid (ultra blindé et entraîné) qui se fait repousser lors du premier assaut face à un gamin seul, sans otage,dans 20m2 armé d’un simple pistolet, puis 35 heures de sièges avec Guéant au pied de l’imeuble qui assure la narrative, le deuxième assaut du raid avec 300 tirs et grenades sur un Merah retranché ds la salle de bain (sic) et qui réussit a sauter par la fenêtre en tirant avant de se faire tuer par un sniper.
          Désole mais ça ne prend pas, je ne suis pas débile.
          Dès lors on peut tout supposer, y compris que Merah n’avait rien à voir aux meurtres et à juste servi de mouton sacrificiel (petit indic de la cri) pour faire réélire SARKO (nous étions entre les 2 tours...) pour lever le doute il aurait falut un procès.

          Ps : le raid est l’elite de la police , il vous neutralise sans que vous vous en rendiez compte (gaz, arme non lethale), et s’ils reçoivent l’ordre de tuer, se sont des tireurs d’elites, pas des chasseurs bourrés qui tirent comme des cons en criblant tout un appart, voir les critiques de l’ex patron du GIGN.
          Pour vous refaire une idée, je vous invite à visionner l’émission d’arret sur image consacré à l’affaire.
          Et vous me direz, si vous y croyez toujours.

          Donc, oui, il aurait falut un procès, et pareil pour l’attaque de janvier dernier.

        • CN46400 CN46400 15 mars 2015 10:52

          @TARTOQUETSCHES



          Idem Coulibaly et la fratie Kouassi....

        • roman_garev 15 mars 2015 11:22
          @chantecler
          Mais voyons, l’arrestation a déjà eu lieu, et des suivantes ne sont point exclues.
          « Un beau procès et une peine de prison » suivront sans aucun doute.
          On va sans doute « garder et juger les tueurs » présumés, et des « tentatives terroristes pour les libérer » sont absolument exclues à Moscou.
          Un seul suspect a préféré de mourir en combat plutôt que de se rendre.
          Quant à l’auteur du crime, tant qu’il reste au Donbass en tête du bataillon djihadiste, son sort est prédéterminé. Une fois la trêve achevée, tôt ou tard il finira comme son prédécesseur Mounaïev, des Tchéchènes pro-donbassiens s’en occcuperont.

        • esote esote 15 mars 2015 12:58

          @TARTOQUETSCHES
          Bonjour, je sais bien que ça ne fait pas trop « Charlie » mais je suis assez tenté de partager vos interrogations sur nos deux derniers 11 septembre à la française : les affaires Merah et coulibaly & co. Particulièrement sur la manière dont elles ont été closes sans aucune possibilité d’investigation judiciaire des motivations des protagonistes.
           Mais j’ai dans l’idée que l’on attendra pas longtemps avant de connaitre les vrais bénéficiaires de l’affaire Charlie hebdo...


        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 15 mars 2015 21:49

          @esote
          Les bénéficiaires de Charlie on sait tous qui ils sont : les glandus hypocrites du premier rand de la manif du 11.

          De là à penser qu’ils sont les commanditaires, il n’y a qu’un pas qu’il serait bien sot de ne pas envisager de franchir.

        • roman_garev 15 mars 2015 22:17

          @TARTOQUETSCHES

          J’aimerais bien lire vos propos sur l’affaire Merah, mais dans un article à part.
          Tandis qu’ici votre long commentaire pittoresque est tout à fait déplacé, il n’a rien à voir avec le thème traité.
          Mille pardon.

        • coinfinger 14 mars 2015 20:32

          J’ai beau me prendre la téte avec les Dadaiev , s’ils sont coté Kieviens je ne vois pas de dissonance cognitive . Z ont qu’a avoir un meilleur sens de l’orientation .
          Osmaiev c’est clair au moins faut qu’il trépasse . Et les Dadaiev s’ils se font les auxilliaires des Pravy Sector et autres aussi . Quelque soit leurs états de service . Maintenant si Kadirov les a remercié avant de s’en delester pas de pb . Il a faire d’une pierre deux coups se débarasse de cons , et tient sa promesse de faire de Nemtsov son ennemi personnel . Je serais Poutine je récompense Kadirov , bien joué mon gars .


          • fred.foyn Le p’tit Charles 15 mars 2015 09:59

            Vous allez en faire un film.. ?


            • christophe nicolas christophe nicolas 15 mars 2015 11:08

              Le tchétchène à l’âme mercenaire. Ces gars obéissent à un cerveau parce qu’ils n’ont pas l’air d’avoir le style à faire de la programmation neuropsychique de l’opinion publique.


              C’est étonnant de les avoir attrapé si vite.

              Mais attention, c’est une partie d’échec où les tueurs vont se rétracter, accuser de tortures et discréditer Moscou car n’oubliez pas que c’est le but de l’opération. Si tel est le cas, ils agissent comme un cheval de Troie pour Moscou car le but est d’en faire des prisonniers politiques martyres utilisés pour une campagne médiatique.

              N’oublions pas que le second de Nemtsov est Garry Kasparov, originaire du Caucase d’où sont originaire pas mal de trouble fêtes. 

              C’est un piège à con pour la cote d’amour car le but est une coercition mentale de la Russie par les badauds pour préparer un changement ou le challenger arrivera « naturellement » au pouvoir comme une évidence. ils mettent en place un environnement...

              Tout le monde sait que le Tchéchène est pacifique, mais en fait, la situation est très dégradée depuis longtemps dans le Caucase

              • roman_garev 15 mars 2015 11:37

                @christophe nicolas

                C’est étonnant de les avoir attrapé si vite.

                Rien d’étonnant, vu le système automatique « Potok » (« Flot ») installé dans la ville de Moscou, et surtout dans son centre, qui enregistre toutes les voitures en circulation, jusqu’au visages et habits des chauffeurs et des passagers au siège de devant. À ajouter le contrôle total des communications téléphoniques (sans lesquels les tueurs ne pouvaient évidemment pas se passer juste avant le crime). Donc pas si difficile que ça.

              • soi même 15 mars 2015 14:01

                @roman_garev, pourquoi s’en prendre à une personne donc visiblement était pour les russes pas une personnalité de premier plan : uniquement pour déstabilisé Poutine ?

                Boris Nemtsov serait devenue une personnalité gênante qui aurait pue torpillé la junte de Kiev  ?
                Où tous simplement, il faut un martyr emblématique en Russie, pour torpillé l’accord de Minsk II ? 

              • roman_garev 15 mars 2015 14:29

                @soi même

                À mon avis, ce meurtre (tout de go attribué aux « nationalistes russes encouragés par le régime de Poutine qui a installé une ambiance de haine ») devrait bouleverser la société russe et l’inciter à en finir avec ce régime au moyen d’un maïdan pareil à celui de Kiev.

              • septikettak septikettak 15 mars 2015 11:57

                En France, on est encore plus rapide que les Russes : Hollande a failli arriver chez Charlie avant l’attentat. En revanche, les équipes de tournage étaient sur place au bon moment. smiley


                • roman_garev 16 mars 2015 13:22

                  Adam Osmaïev n’est plus considéré en tant que l’organisateur du meurtre de Nemtsov !


                  L’accusation contre les détenus (Dadaïev et al.) a été corrigée. L’article du Code pénal stipulant une motivation « dans un but intéressé ou par embauchement » a été remplacé par « due à la haine idéologique, raciale, nationale ou réligieuse ». Cela veut dire que, selon les enquêteurs, les exécuteurs auraient organisé le meurtre eux-mêmes, sans participation d’un tiers quelconque.
                  Cette nouvelle a étrangement coïncidée à celle de l’apparition publique de Poutine (lors de son entretien avec le président de la Kirghizie Atambaev à St-Pétersbourg) après quelques jours de son absence dans les médias, accompagnée par des rumeurs de toute sorte.

                  Osmaïev lui-même vient d’annoncer durant son interview à la chaîne TV « Dojd’ » (« Pluie ») qu’il était étranger à cet assassinat. D’après lui, il avait de la sympathie pour Nemtsov et a été choqué par la nouvelle de sa mort. De même il a nié toute relation avec le tueur présumé Dadaïev, en exprimant son mépris aux « gens de cette espèce, ... traîtres de leur peuple ».

                  • Werner Laferier Werner Laferier 16 mars 2015 17:47

                    L’auteur de l’assassinat ne peut être que Poutine, les assassinats d’opposants en Russie, Syrie, Iran, Soudan, Corée du Nord, Biélorussie, Tchétchénie, Zimbabwe sont monnaie courante.
                    Partout ou la Russie impérialiste et brutale de Poutine passe, il n’y a que terreur et destruction (Syrie, Tchétchénie, Géorgie...).
                    Les médias , la vie politique en Russie est sous la coupe, le joug d’un tyran.
                    Avant d’être assassiné Boris Nemstov voulait la libération de son peuple en appelant à une révolution a sein de la société fermé russe comme l’a voulue le dictateur russe. Libération de la conscience, cheminement vers les idéaux démocratique..
                    Poutine s’est vue menacé dans sa folie mégalomane de grandeur et a envoyé des sbires du FSB, de la Loubianka assassiner Nemstov.
                    Voila la seul vérité possible que refusent certains propagandistes.
                    Poutine à éradiqué la démocratie en Russie, par conséquent, tout les moyens sont bon pour déstabiliser le pouvoir d’un dirigeant illégitime, que ce pays soit réduit en cendres m’importe peu, le plus important est l’éveil de la conscience politique au sein du peuple russe, arrêter Poutine, mettre en place une démocratie et se rapprocher de l’UE, voila la feuille de route que nous devons tenir.
                    Les USA, le monde occidental, le monde libre devront faire face à un nouveau danger, une menace totale pour le monde, la Russie de Poutine, un dictateur isolé est une bête en furie, Poutine n’hésitera pas à jouer ses dernières cartes, dont la menace nucléaire envers ses voisins.


                    • roman_garev 17 mars 2015 09:51

                      @Werner Laferier

                      Libération de la conscience, cheminement vers les idéaux démocratique..

                      Merci bien pour ce « cheminement vers les idéaux », on en a eu ras l’bol dans les années 90 sous Eltsine et avec des « jeunes réformateurs » tels que Nemtsov qui, justement lui en personne, a mené la Russie jusqu’au défaut de paiement en 1998. N’étiez pas au courant ?

                      Partout ou la Russie impérialiste et brutale de Poutine passe, il n’y a que terreur et destruction (Syrie, Tchétchénie, Géorgie...).Aucun de ces exemples n’est valable :

                      - Syrie : est-ce la Russie ou Poutine à reprocher ? Par contre, c’est grâce à Poutine seul que la Syrie a été privée de son arme chimique, n’en souvenez-vous pas ?
                      - Tchétchénie : c’est justement Poutine qui a mis fin à cette guerre déchaînée par des généraux d’Eltsine lors de son « cheminement vers les idéaux » et qui a transformé ce pays éternellement rebelle en un « doux chez-soi » (quoique au dépens du reste de la Russie) ;
                      - Georgie : à demander des comptes au bien-aimé des États-Unis Saakachvili en avis de recherche par le nouveau gouvernement qui n’a rien à voir avec la Russie ni Poutine.

                      Somme toute, des racontars de Psaki.

                    • roman_garev 6 avril 2015 17:33

                      L’enquête est en train de se poursuivre. D’après l’agence Interfax :



                      - le 6 avril : l’avocat de la famille de Nemtsov, Vadim Prokhorov, a déclaré que les tueurs à gages auraient reçu une partie de l’offre qui consisterait au total 15 millions de roubles (env. 240 mille Euros).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès