Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Ecosse contre le Monde Entier ?

L’Ecosse contre le Monde Entier ?

Le 18 septembre aura lieu outre-manche et même outre Mur d'Hadrien, un référendum pour l’indépendance de l’Ecosse. Rappelons que le rattachement de l’Écosse au Royaume Unis est relativement récent : 1707.

Cela signifie qu’au regard de l’Histoire, l’Écosse est une nation à part entière avec un Passé, une Culture et une Langue qui lui sont propre, comme peuvent l’être la Hongrie, la Pologne ou la Lituanie.

JPEG - 53.9 ko
Vive l’Ecosse libre
Montage de l’auteur.

 

Une autre façon de voir l’Indépendance.

L’Indépendance de l’Écosse n’est pas envisagée par ses partisans comme un repli frileux du pays sur soi. Au contraire, les Indépendantistes ventent les mérites d’une Écosse ouverte multicolore et très bigarrée.

C’est assez inédit en soi pour mériter d’être souligné. Toutes les autres indépendances (ex –Yougoslavie, ex-URSS...) ont souvent abouti à des états nationalistes peu ouverts aux peuples extérieurs ! Voyez ce qui se passe aujourd’hui entre Ukrainiens et Russes. Voyez le passé yougoslave.(1)

Face à cela, un tir de barrage sans précédent.

 

Intra-muros.

Malgré ces bonnes volontés, on assiste face à ces velléités d’indépendance, en Écosse, à un tir de barrage sans précédent !

Il semble qu’à l’intérieur, comme en dehors de l’Écosse, tous les establishments existants se dressent comme un seul homme contre la perspective de cette indépendance.

Sur place, moult célébrités se répandent en leçons gratuites pour expliquer qu’il ne faut surtout pas soutenir l’Indépendance, que cela serait un désastre.

 

Toutes les célébrités médiatiques ou presque sont là : celles de la chanson David Bowie, Mick Jagger, mais aussi de la littérature : J.K. Rowling, la maman d’Harry Potter, du cinéma : Mickael Douglas (le fils de son père) et même… du monde scientifique : Stephen Hawking (qui a fait faire à peu prés autant de progrès à la Science qu’Elisabeth Teissier), plus des sportifs (Dix-huit sportifs médaillés Olympiques) etc…etc…

Une caractéristiques relie tous ces « braves gens » : ils sont médiatiques, supposés doués dans leur domaine, et surtout… pas plus compétent qu’un Écossais lambda : balayeur, plombier ou garagiste pour analyser ce que seraient les conséquences d’une indépendance, pas d’économiste, pas d’analyste politique, pas d’historien évidemment dans le lot !

J’allais dire, il y a une exception quand même, mais… Sean Connery.(3)

 

Et extra-muros.

Certes, je me moque un peu des stars du show bizz qui ont des avis sur tout et surtout des avis, mais je me dois de reconnaître qu’au moins, ils sont chez eux.

Tel n’est pas le cas de l’autre partie de l’Establishment, mondiale celle-là ! qui rejettent à tout prix l’indépendance de l’Ecosse !

D’abord les grandes entreprises, les multinationales et le « Grand Capital » aurait dit le regretté (je parle de ses dons pour le show bizz) Georges Marchais , elles tirent à boulets rouges contre l’Indépendance de l’Ecosse.

Les banques font aussi feu de tous bois contre cette tentation ! HSBC qui nous vente les vertus de la diversité des points de vues dans tous les aéroports du monde n’aime visiblement pas l’idée que les Écossais puissent avoir une vision de la souveraineté qui ne soit pas la sienne !

Mais aussi, les chefs d’états ! Dans la série « De quoi je me mêle  », le premier ministre chinois (grand démocrate comme chacun sait) s’est prononcé contre ! Barack Obama s’est également dit contre l’indépendance. Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin, parce qu’à côté de lui, même le Chinois a l’air d’un démocrate éclairé : Manuel Barroso au nom de l’UE s’est prononcé contre l’indépendance de l’Écosse, la comparant… au Kosovo ! Comme quoi, même à Bruxelles le ridicule ne tue pas !

Et les dignitaires religieux sont aussi contre ! J’aurais pu le classer avec les Chefs d’Etat puisque c’en est un, mais il est tellement truculent que j’ai voulu le mettre à part ! Il ne se préoccupe pas ou très peu du sort des Chrétiens d’Orient, il ignore ce que deviennent ses ouailles en Chine ou en Corée du Nord, il nous demande d’ouvrir grand nos frontières aux réfugiés Libyens ou Soudanais de Lampedusa et évidemment, oubliant au passage de rendre à César etc…, il est contre l’indépendance de l’Écosse, j’ai nommé : le Pape François. J’ai le plus grand respect pour la foi catholique et les Croyants, mais lui, il faut avouer que c’est un peu le François Hollande de l’Église Catholique !

Notez bien qu’il manque BHL à la liste. Mais il avait peut être dépassé son quota d’âneries !

 

Que penser de tout cela.

Les stars du show bizz sont en général aussi douées pour l’Analyse Politique que les Commandos Parachutistes pour la danse classique.

Souvenez-vous d’Yves Montant et de tant d’autres intellectuels nous ventant dans les années 70 les vertus du Communisme…

Pour ce qui est des autres, quand je vois réunis : Barroso, les Banques, les grandes entreprises, Barack Obama pour défendre la même cause, je me dis méfions nous !

Bien sûr, ils n’ont pas toujours tort ! S’ils me disent l’été a été pluvieux en France ce mois d’août, je ne les contredirais, mais là ce qu’ils affirment, que l’indépendance de l’Écosse serait une catastrophe planétaire, me parait moins évident.

 

Et le Peuple dans tout cela ?

Le peuple ne suit pas, le OUI à l’indépendance hyper minoritaire chez les médiatiques et les dirigeants monte sans arrêt. Il approche la barre fatidique des 50%.

Tout un peuple qui ne suit pas ce que les « élites » lui disent de faire, ça ne vous rappelle rien ? Le référendum pour ou plutôt contre la « Constitution Européenne » s’est déroulé dans ces conditions !

 

Pourquoi cette hystérie des classes dirigeantes contre l’indépendance de l’Écosse ?

Je pense que nous sommes dans un système hyper-mondialisé ou quelques uns , les puissances d’argent, Washington, son bras armé l’OTAN et son porte-monnaie l’UE, veulent réguler la planète à leur façon

Il n’y a pas pour eux de doctrine « Pour ou Contre la création de nouveaux états », tout dépend des opportunités.

Washington et l’OTAN ne sont pas du tout hostiles, par principe aux indépendances. Au contraire, pour eux, elles sont les bienvenues lorsqu’elle leur permettent de gêner ou mieux d’abattre ceux qui leur résistent. Ainsi l’indépendance bidon du Kosovo qui permettait de mettre à genoux la Serbie devant l’UE fut pour eux la bienvenue !

L’indépendance du Sud-Soudan (ne pas confondre avec le Darfour partiellement chrétien) les arrange parce que démantelant cet immense état (je parle de la superficie) qu’était le Soudan, son contrôle devient plus facile.

Au contraire, celle de l’Ossétie du Sud ou de l’Abkhazie qui renforçait leur adversaire russe était bien sûr inadmissible !

En Iraq, l’indépendance kurde n’était pas jusqu’alors en odeur de sainteté à Washington car le démantèlement de l’état irakien n’était pas prévu au programme, à l’origine il s’agissait « seulement » de mettre la main sur l’Iraq, pas de le fracasser…

Il est évident qu’une indépendance aujourd’hui, ou demain quand Poutine sera parti, d’une région de la Russie, comme la Yakoutie, ou hier la Tchétchénie serait pain béni pour l’OTAN qui oublierait d’un seul coup, comme elle l’a fait pour le Kosovo tous ses sermons sur « Le nécessaire respect de l’intégrité territoriale des états » !

Mais l’indépendance de l’Écosse : non ! Surtout pas ! Pour les classes mondiales dirigeantes pour Washington, l’OTAN et la City, cela consisterait à toucher à un état qui est complètement intégré, en l’occurrence le Royaume Unis à 100% dans leur schéma mondialiste. Pourquoi faire ?

 

Une indépendance qui créer un soupçon d’incertitude… inadmissible.

Bien sûr, l’indépendance de l’Écosse ne fera pas s’écrouler la planète ou du moins ce qu’ils en ont modelé. D’aucuns ont prévu que l’Écosse reste dans l’OTAN et bien sûr malgré les menaces de Barroso, elle réintégrera sans problème l’UE puisqu’elle remplit déjà tous les critères nécessaires à son adhésion ! Mais cette indépendance créé une incertitude dans le camp des mondialistes ! Et cette incertitude si faible soit-elle est bien sûr pour eux insupportable ! L’incertitude le risque c’est pour les autres ! C’est pour bon pour les Russes, les Chinois et autres Iraniens(2), mais chez nous dans l’OTAN et dans l’UE ? Mon Dieu ! Quelle horreur !

 

D’où la mobilisation.

Les forces d’argent guidant les média comme ils l’ont fait pour le Kosovo, ont ici mobilisé, le doigt sur la couture du pantalon, toutes les stars de show bizz, scientifiques compris contre l’indépendance de l’Écosse.

Avant à l’époque du Communisme, ils disaient n’importe quoi. Ils disent toujours n’importe quoi, mais maintenant dans le sens où ça les (l’OTAN et l’UE) arrange !

Ce qui est assez cocasse, c’est que la dernière fois qu’on a assisté à une telle mobilisation délirante des médiateux, c’était en France contre Jean Marie Le Pen au deuxième tour des présidentielles de 1995. Son programme était à l’opposé de celui des indépendantistes écossais. Peu importe ! Cela allait contre les intérêts de la classe dirigeante : il fallait donc que tout ce beau monde se mobilise, sans penser, au garde à vous !

S’ils réfléchissaient les chanteurs et les abonnés des plateaux de télé, ça se saurait !

 

Qui aura le Dernier Mot ?

C’est l’électeur qui décidera bien sûr.

Les puissances d’argent ont mobilisé leurs troupes, mais derrière les indépendantistes, il y a 2000 ans d’Histoire de l’Écosse, le sang d’un peuple fier et puissant qui coule ! En plus des irréductibles ! Comme tous les Celtes !Et ça Washington et Bruxelles ne peuvent rien contre !

Un état qui a une langue (même si l’écossais a beaucoup reculé) une Histoire qui représente une nation, comme une personne adulte, vit mieux dans l’indépendance. Elle est un commencement et non une fin. Une fois qu’on est indépendant et qu’on entend le rester, on peut bâtir des partenariats et des alliances.

Comme la Liberté l’Indépendance est contraignante. Elle exige de penser ses relations internationales, de travailler sa puissance. Regardez les Russes le boulot que ça leur donne !Y renoncer est aussi une solution de facilité ! Mais c'est pas le genre des Celtes !

A partir de l'Indépendance, on peut construire dans le bon ordre, c’est mieux que de faire, comme la France aujourd’hui, les choses à l’envers, en s’entravant de chaînes (UE, OTAN, lobbys) pour courir ensuite vers son indépendance perdue.

Le chemin de l’Écosse vers une véritable indépendance sera long, car si même si le vote est positif, Washington, Londres et Bruxelles les attendent au tournant : OTAN et UE sont prêts à tenter de vider cette indépendance de sa substance ! Mais le choc serait suffisamment fort pour faire bouger les lignes et il est bien possible que les Écossais en viennent rapidement après à remettre en cause ces institutions pour aller plus loin vers une vraie souveraineté.

Après la Résistance de la Russie de Poutine, après la Crimée, l’Écosse pourrait bien être le deuxième coup de boutoir à la toute puissance de l’OTAN. Un coup de boutoir qui viendra des profondeurs de l’Histoire !

Alors oui, oui à l’indépendance de l’Écosse !

Des gens qui ont inventé le whisky et ne supportent pas l’Angleterre ne peuvent pas être foncièrement mauvais ! Sans parler des fantômes et du Monstre du Loch Ness ! De quoi donner des cauchemars à tous les Cartésiens d'ici et d'ailleurs !

 

(1) : Il y a cependant des exceptions, notamment dans quelques pays d’Asie Centrale comme le Kirghizistan qui a laissé à la langue russe le statut de langue officielle (contrairement à ce qu'affirme Wikipedia en français, il faut se référer aux pages anglaise ou russe) alors que les Russes sont là bas une toute petite minorité. Heureux pays musulman qui coincé entre l’Afghanistan, le Pakistan et quelques dictatures « à la Nord-Coréenne » d’Asie Centrale comme l’Ouzbékistan, ignore même l’Islamisme. Il est parfois des havres de paix inattendus…

(2) : Les plans de démantèlement de l’Iran en Azerbaïdjan, Balouchistan et zone persanne sont prêts à Washington. Là, on s’est bien sûr assis sur le « nécessaire respect de l’intégrité territoriale » .

(3) : Merci aux « Inconnus » pour ce jeu de mots que j'adore !


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • christophe nicolas christophe nicolas 27 août 2014 12:54

    Qu’ils prennent leur autonomie... d’ailleurs,John Searl est Écossais et le 18 septembre est la fête de Joseph de Cupertino, le Saint qui vole.


    Et puis, je me ferais un plaisir de leur filer pas mal de tuyaux sur la fusion froide contre quelques bonnes bouteilles de Whisky, ils n’auront plus de soucis de chauffage et d’énergie. J’ai toujours eu envie de faire un tour en moto en Ecosse...

    • Fergus Fergus 27 août 2014 14:14

      Bonjour,Christophe.

      Ne confondons pas « autonomie » et « indépendance ». L’autonomie, les Ecossais en disposent déjà très largement. Elle est symbolisée par un parlement et un gouvernement.


    • Surya Surya 28 août 2014 08:59

      Bonjour Fergus,


      Et une sorte de Livre Sterling speciale a l’Ecosse. Quand un Ecossais va en Angleterre, ces billets sont acceptes sans probleme, par contre si un Anglais debarque en Ecosse avec sa Livre Sterling « normale » les Ecossais font la tete et il parait que parfiis c’est refuse. Je peux pas vous dire a quoi ressemble ces billets purement ecossais car j’en ai juste entendu parler, j’en ai jamais eu entre les mains.

      Je suis par principe et en regle generale pour le droit des peuples etc etc, mais je trouve que les Ecossais sont un peu hypocrites dans le sens ou, par exemple, ils veulent leur independance, mais veulent conserver tous les avantages du Royaume Uni, la Livre Sterling par exemple, qui est une monnaie forte. Le beurre, et puis l’argent du beurre. Je trouve ca un peu facile et pas tres honnete meme.

      Je n’ai strictement rien contre le principe de l’independance de l’Ecosse, mais dans ce cas ils assument pleinement leur independance. Ils ne disent pas : on veut etre independant mais vous nous laissez tous les avantages qu’on avait quand on etait avec vous.

      De plus je voudrais juste ajouter que je trouve incroyable ce soutien a l’independance de l’Ecosse et a cote de ca quand le peuple des Malouines, qui est Anglais (ce ne sont pas des Argentins qui y vivent) veulent que leur pays reste la propriete du RU, ca fait un scandale. La, on refuse aux peuples le droit a l’autodetermination ??

      Desolee pour ce message sans accents mais je le tape sur une petite tablette dont en plus le clavier est qwerty et c’est l’horreur ces engins la...

    • Fergus Fergus 28 août 2014 09:23

      Bonjour, Surya.

      Beaucoup de vrai dans les constats que vous énoncez. C’est pourquoi, malgré toute ma sympathie pour les Ecossais, je n’ai pas d’opinion tranchée sur la question (épineuse comme un chardon) du référendum d’indépendance. Affaire à suivre. Je crois quand même que le Non à l’indépendance l’emportera lorsque les Ecossais, seuls dans l’urne, devront prendre la mesure des conséquences économiques que leur rupture avec la Grande-Bretagne pourrait entraîner.

      Pour ce qui est de la monnaie, il me semble que c’est plutôt le contraire : ce sont les livres sterling émises par les banques écossaises qui sont parfois refusées en Angleterre et pas l’inverse.

      A bientôt !


    • Surya Surya 28 août 2014 09:37

      En fait je me base sur ce que m’a dit mon compagnon qui a travaille dans le passe en Ecosse et qui a pu constater les problemes que posaient la bas la Livre Sterling anglaise. Personnellement je ne suis encore jamais allee en Ecosse. Cela dit il y a peut etre aussi des gens en Angleterre qui font la tete en voyant des £ anglais, mais l’impression generale que j’ai est que les Anglais n’ont rien contre les Ecossais.


      A bientot Fergus smiley

    • Surya Surya 28 août 2014 09:46

      Je voulais dire des £ ecossais, et non anglais, bien sur. 


    • César Castique César Castique 27 août 2014 13:03

      « . Au contraire, les Indépendantistes ventent les mérites d’une Écosse ouverte multicolore et très bigarrée. »


      Ils gagneraient énormément de temps en allant rebaptiser le Guatemala Scotland, et le risque serait moindre de voir, un jour, la multicoloritude et la bigarritude introduire la charia, le Pure Malt sans alcool et le haggis hallal.

      Mais enfin, ce serait quand même le triste le suicide d’un peuple valeureux au nom d’un universalisme chimérique et porteur de conflits récurrents, comme tous les exemples déjà existants.

      • Fergus Fergus 27 août 2014 14:21

        Bonjour, César.

        Quel suicide ? Les Ecossais sont déjà autonomes et régis, pour la plupart des questions quotidiennes, par des textes votés par le parlement d’Edimbourg et mis en oeuvre par l’exécutif de cette nation.

        Passer de l’autonomie à l’indépendance n’entrainerait pas de difficultés majeure, ni en interne ni sur le plan international.

        Le problème est que cela affaiblirait la puissance du Royaume-Uni. D’où la levée de boucliers !

        Comble d’ironie, la Reine, pour continuer à séjourner dans son château de Balmoral, devrait vendre à ses sujets britanniques le fait de passer ses vacances à l’étranger. Shocking !!!


      • titi 27 août 2014 15:19

        La Reine est déjà reine du Canada, de l’Australie, de Nelle Zélande et d’une palanquée d’autres pays.

        Elle est aussi « amiral du Nebraska », et pour la Nelle Zélande elle est le « Héron blanc »

        Elle est donc un peu partour chez elle...


      • César Castique César Castique 27 août 2014 15:25

        « Quel suicide ? »



        Le suicide par remplacement ! Comme à Ferguson (Missouri) - 73.8 % de Blancs et 25’3 % de Noirs, en 1990 ; 67.4 % de Noirs et 29.3 % de Blancs en 2010, sans augmentation de population, mais, dans le cas particulier, à l’échelle d’un pays de 5,3 millions d’habitants. 


        Ou comme à Mulhouse, 60 % de musulmans désormais*, le « white flight » aidant sans réelle augmentation de la population depuis 1960 (+ 6’000 habitants).


        * « Selon les statistiques officieuses, il y a près de 60% de musulmans à Mulhouse. Or, depuis 20 ans, rien ne change en France. Il faut avoir le courage d’assumer et d’adapter le régime concordataire à l’islam... » - Arlette Groskosst, députée UMP, « Dernières nouvelles d’Alsace » du 26 février 2011. 

      • Fergus Fergus 27 août 2014 16:23

        Bonjour, Titi.

        « Partout chez elle » sur le plan officiel, certes.

        Mais dans sa résidence préférée de Balmoral, elle séjourne de longues semaines à titre privé. C’est là qu’elle aimait naguère faire de longues balades à pieds ou au volant de sa jeep, bien loin de l’étiquette londonienne.


      • Fergus Fergus 27 août 2014 16:25

        @ César castique.

        Quel rapport avec le statut de l’Ecosse ?


      • César Castique César Castique 27 août 2014 18:35

        « Quel rapport avec le statut de l’Ecosse ? »

        Au moment où Cameron a exprimé l’intention de resserrer les mailles du filet pour l’immigration de populations économiquement peu performantes du tiers monde, l’Ecosse indépendante pourrait passer la vitesse supérieure pour parvenir plus vite à davantage de multicouleur et de bigarrure.

        A moins que l’affirmation d’Alex Salmond ne soit, en réalité une « Mélenchon » - La France n’a pas d’avenir sans les Berbères et les Arabes du Maghreb - destinée à faire capoter le projet d’indépendance - par rapport à l’Angleterre donc, puisque sa future soumission à l’U.E. est pleinement acquise.

        Cohérence, ça veut peut-être pas dire la même chose en anglais qu’en français...


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 août 2014 03:17

        Ou comme à Mulhouse, 60 % de musulmans désormais*, le « white flight » aidant sans réelle augmentation de la population depuis 1960 (+ 6’000 habitants).


        Affirmation gratuite, qui ne repose sur rien de tangible.

      • César Castique César Castique 28 août 2014 09:43

        « Affirmation gratuite, qui ne repose sur rien de tangible. »


        Personne n’a jamais contesté l’affirmation d’Arlette, rapportée par les « DNA ». Et, de toute manière, on se demande pour quelle raison une UMP pro-musulmans, apporterait du grain à moudre au Front national en inventant une confirmation de la thèse du Grand Remplacement.

        Je sais bien que ça en emmerde certain, mais il est effectif à certains endroits*. Dont Mulhouse ! Faut te faire à cette idée et à celle du bénéfice qu’en tire et en tirera le FN

        * Ils savent ce qu’ils font ceux qui proscrivent les statistiques ethniques.. smiley

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 août 2014 12:29

        Dans la rue ou j’habite, il y a une maison ou les six occupants sont arabes.


        Ce n’est pas pour autant que je vais dire ou affirmer que 100 % des habitants de ma rue sont musulmans !

      • César Castique César Castique 28 août 2014 15:28

        « Dans la rue ou j’habite, il y a une maison ou les six occupants sont arabes. »


        A moins que la rue ne comporte qu’un seul immeuble destiné à l’habitat et que tu sois toi-même Arabe, il y aura au maximum 85,714286 % d’Arabes dans ladite rue.

        Cela précisé, je ne vois pas où est le rapport avec une ville de 112’000 habitants dont l’une des députés affirme que près de 60 % - soit quelque 65’000 individus - sont musulmans.

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 août 2014 16:28
        A moins que la rue ne comporte qu’un seul immeuble destiné à l’habitat et que tu sois toi-même Arabe, il y aura au maximum 85,714286 % d’Arabes dans ladite rue.

        Donc tu tires des conclusions en ignorant des données essentielles. Et en plus tu es nul en maths : si j’avais été arabe et que la rue comporte deux adresses seulement, alors la proportion aurait été de 100 %.

        Les sondages ont donc raison. Plus on est con et plus on vote a droite.


        Cela précisé, je ne vois pas où est le rapport avec une ville de 112’000 habitants dont l’une des députés affirme que près de 60 % - soit quelque 65’000 individus - sont musulmans.

        Cette bonne femme, issue d’un parti à la morale politique et économique tellement douteuse qu’une cour des Miracles du XIIIè siècle est un endroit plus sûr pour une pucelle dévêtue et soumise en comparaison, ne donne aucune source. Aucune preuve. et tu la crois ?

        Elle est à l’ UMP, bordel ! Le parti ou l’on puise dans la caisse et ou on détourne les fonds publics encore plus rapidement qu’ en Calabre !

        Réfléchis sur sa crédibilité, bon sang !

      • César Castique César Castique 28 août 2014 17:00

        « Et en plus tu es nul en maths... »



        Et toi, t’es nul en lecture... On pourrait peut-être aller en couple à « Des chiffres et des lettres » sur France 2. On cartonnerait sûrement.


        « Elle est à l’ UMP, bordel ! Le parti ou l’on puise dans la caisse et ou on détourne les fonds publics encore plus rapidement qu’en Calabre ! »


        Tu veux dire qu’elle a touché un chèque de la Fédération FN du Haut-Rhin pour affirmer qu’il y a près de 60 % de musulmans à Mulhouse ? C’est grave comme sous-entendu...

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 août 2014 17:42

        Les accointances entre les deux partis d’extrême droite que sont le FN et l’ UMP ne sont plus à démontrer.


        Ils ne font que prolonger les alliances faites avec le RPR qui a offert au FN ses premiers sièges d’élus en 1983.

      • César Castique César Castique 28 août 2014 19:01

        « Les accointances entre les deux partis d’extrême droite que sont le FN et l’ UMP ne sont plus à démontrer. »


        Ça veut dire quoi ? Que la Grosskost a filé les « près de 60 % » aux « Dernières nouvelles d’Alsace » pour pas un rond ?

        P.S.- Ça me fait toujours marrer quand on me parle des extrémistes de droite Juppé, Lemaire, Guaino, Châtel, Pécresse, Kosciusko-Morizet, Alliot-Marie, Raffarin - lui, c’est mon facho préféré, même si j’ai un faible pour Balkany - Gaudin, Jacob, Bertrand...

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 août 2014 19:30

        Hortefeux, Buisson, Morano, Sarkozy.


        N’oubliez pas les plus impliqués dans la dérive nationalo-communotariste.

      • titi 27 août 2014 14:14

        Euh...

        Je comprends pas... lorsqu’il s’agit du découpage du Moyen Orient qui aboutit à la création de pays producteurs de pétrole, nains politiques, ca arrange et c’est dirigé en sous main par l’Oncle Sam.
        Lorsqu’il s’agit de l’indépendance de l’Ecosse qui va aboutir à la création d’un producteur de pétrole, nain politique, c’est contre l’avis de l’Oncle Sam.

        Ca manque pas un peu de cohérence tout ça ?


        • ELCHETORIX 27 août 2014 15:54

          Bonjour
          Oui tout ce qui peut affaiblir la GB est pour moi le bienvenu , d’autant plus que l’Ecosse a une histoire avec notre pays bien moins belliqueuse que celle de l’Angleterre !
          RA .


          • titi 27 août 2014 16:34

            Les Ecossais étaient aux Plaines d’Abraham, et a Waterloo...

            Si en plus d’affaiblir le Royaume Uni, ils pouvaient se gameller, ce serait 2 x mieux.


          • LaureenofScotland LaureenofScotland 28 août 2014 22:26

            Bonsoir,

            Merci pour ces mots d’encouragement !

          • César Castique César Castique 27 août 2014 16:19


            Je suis allé visiter quelques-uns des liens fournis par la l’auteur.

             

            Il ne m’a pas fallu longtemps pour découvrir que nous sommes en présence d’une authentique histoire de fous smiley

            Ecoutons Mme Nicola Sturgeon, vice-première ministre du gouvernement écossais, s’adressant à des électeurs polonais : 


            «  Continuer de dépendre de Londres, c’est risquer la sortie de l’Union européenne, ce serait catastrophique pour l’Ecosse  »


            Donc, ces soi-disant indépendantistes veulent se libérer de la Grande-Bretagne pour être tout à fait sûrs de... rester assujettis à l’autocratisme oligarchique de la Commission de Bruxelles. 


            • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 27 août 2014 19:42

              "Ecoutons Mme Nicola Sturgeon, vice-première ministre du gouvernement écossais, s’adressant à des électeurs polonais : 

              «  Continuer de dépendre de Londres, c’est risquer la sortie de l’Union européenne, ce serait catastrophique pour l’Ecosse  »"

              T’imagines pas, cher César Castique, la catastrophe que représente la sortie de l’UE. Aujourd’hui deux pays européens sont en dehors de l’UE : la Suisse et la Norvège ! Tu vois pas la misère qui existe dans ces pays du fait de leur non-appartenance à l’UE ?

              A Zürich les gens meurent de faim dans la rue, c’est bien connu !

              Aujourd’hui en Suisse, c’est terrible ! Le nombre de réfugiés Suisses qui brûlent des voiture et prône la Guerre Sainte pour Guillaume Tell dans nos banlieues, c’est épouvantable ! Sans parler de ces plaquettes de chocolats égorgées sauvagement dans les baignoires des HLM et des prières dans la rue en face du Coucou Suisse !

              Non, c’est atroce ! Sans blague ! Quand tu penses qu’ils viennent de fixer le revenu minimum des vieux à l’équivalent de 3.500 € (somme à laquelle s’ajoute la retraite normale à laquelle ils ont droit) ; ça doit nous faire 5000 ou 6000 € par personne, c’est épouvantable ! Comment veux-tu qu’avec ça ils ne déferlent pas sur la France !

              Quand aux Norvégiens, là c’est carrément horrible ! Ils s’entassent dans des drakkars pour immigrer clandestinement en France ! Je sais pas toi, mais moi, c’est tous les jours que j’en vois remonter la Seine !

              Non vraiment la sortie de l’UE, c’est atroce ! On peut pas plaisanter avec çà !


            • LaureenofScotland LaureenofScotland 28 août 2014 22:27

              L’on peut etre membre de l’UE sans an faire partie reellement, voire la Suisse !


            • Radix Radix 27 août 2014 16:36

              Bonjour

              Si les anglais sont vent debout contre l’indépendance de l’Écosse c’est qu’il seraient obligés de modifier l’union jack !

              Ce sont souvent les petites choses qui font capoter les grands projets !

              Radix


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 27 août 2014 17:19

                Il n’ y a rien de catastrophique, non...bien sûr que c’ est viable, bien sûr.Simplement c’ est un très mauvais signal envoyé vers d’ autres régions européennes comme la Catalogne qui suit ça avec beaucoup d’ attention et qui veut organiser une consultation le 9 novembre prochain...

                Croire que les régions vont pouvoir s’ intégrer en Europe et former autant de nations indépendantes c’ est entrer dans un jeu dangereux et destabilisant qui ne fera qu’ empirer la situation des régions les plus pauvres( celles qui ne demandent pas leur indépendance)....Et tout ça,à un moment où l’ europe ne convaint plus du tout et oú les partis antieuropéistes recueillent de plus en plus de suffrages.
                Un divorce ce n’ est pas la fin du monde, non mais c’ est très couteux d’ une part,et pour finalement se rendre compte qu’ à deux ça marchait plutôt mieux comme m’ ont expliqué des amis tchécoslovaques qui aujourd’ hui ne sont plus que tchèques.

                • christophe nicolas christophe nicolas 27 août 2014 17:25

                  C’est certain que l’indépendance serait sympa pour eux. Evidemment comme c’est un pays du nord, les échanges commerciaux sont vitaux ne serait ce que pour les fruits et légumes quoique je ne connaisse pas bien le climat.


                  En tout cas, d’après ce que je pressens, les histoires de réchauffement planétaire sont des salades d’autant qu’on pourra bientôt faire de la chaleur par fusion froide sans CO². En revanche la pollution électromagnétique est sans doute beaucoup plus grave qu’on ne le croit. Tout ça pour dire qu’avec de bonnes installations, l’écosse pourra un jour produire sans aucun souci des fruits et légumes sous serre... avec piscine d’eau de mer, il ne faut pas déconner....

                  Je pense que d’autres pays seront intéressés par des clim antigravité 0 CO².... S’ils attendent tout cela de Barroso ou d’Elisabeth, ils peuvent attendre jusqu’aux calendes Grecques... personne ne fait les choses à votre place...en revanche, pour vous mettre dans la merde et vous dire que c’est pour votre bien ou de votre faute, il n’y a pas de souci, on peut compter sur les puissants et les médias.

                  Ce sont les mariages forcés qui finissent mal alors que là, vue leur position géographique et s’ils prennent bien leurs affaires en main, l’Angleterre les courtisera sans doute de façon naturelle et respectueuse....

                  Lorsqu’on développe ses richesses par ses propres mérites, les gens deviennent respectueux... or toutes les nations disposant de suffisamment de ressources en terme de recherche et d’industrie peuvent tout à fait devenir indépendantes si elles font les bons choix et c’est largement le cas de l’Ecosse, surtout que cela ne signifie nullement la fermeture des frontières mais simplement qu’une nation prend en main son modèle de développement, c’est tout.

                  Tous les pays froids ont intérêt à quitter la sphère mondialiste de l’enfumage parce que c’est n’importe quoi. Nous, on n’a pas de bol, on a le Cern, ITER à la maison, des intérêts dans la matière noire, le nucléaire chaud, des chantres du big-bang, les rois de la supersymétrie, etc... il y a des freins terribles.

                  • LaureenofScotland LaureenofScotland 28 août 2014 22:35

                    L’Angleterre ne courtisera pas l’Ecosse, en cas de vote favorable pour une independence... Ils essaient maintenant d’un maniere non ethique et non respectueuse, helas.


                    Merci pour votre quatrieme para, ceci est vrai.

                    Et vous avez aussi raison quant a notre maniere de penser...Nous sommes tres peu « mondialistes » et nous prennons soin de notre energie non-nucleaire ! Je pense que nous somme en avance avec les differentes technologies thermo et aero ! Nous preservons aussi nos terres, c’est-a-dire que nous avons encore 75%+ de terres sauvages.

                    Par contre, une alliance avec les pays nordiques affilies a l’Union Europeenne sans faire partie de la zone Euro (Suisse, Iceland, Norvege, Danemark) est envisageable.

                  • soi même 27 août 2014 17:27

                    Après l’Écosse la Catalogne etc, votre article est celui d’un troll, présenter des faits sous un jour plaisant, comaisez vous Pierre hillard sur ses travaux des ’Erorégions ?

                    http://sos-crise.over-blog.com/article-ue-geopolitique-cachee-decomposition-des-nations-regionalisation-dynamite-46846624.html


                    • seb71 27 août 2014 17:38

                      bonjour a tous, indépendant ok, mais sur le plan économique ils seront bien obligés de continuer la danse avec l union jack.......ou alors ils ont un projet bien ficelé prêt a être mis en place ??


                      • ZEN ZEN 27 août 2014 19:11

                        Les Causses ?
                        Je suis pour l’indépendance
                        Bon, je sors...


                        • logan 28 août 2014 03:06

                          C’est dommage que vous ayez mélangé vos délires anti communistes et complotistes ( mondialisme ) avec cette question de l’indépendance de l’Ecosse, qui mérite certainement mieux.

                          En effet, l’Ecosse est une vraie nation et j’espère ( car c’est l’espoir qui doit nous guider et non pas la peur ) que les écossais choisirons de prendre en main eux-même leur destin. C’est une occasion historique et il serait criminel qu’ils la laissent passer à cause de peurs pour la plupart infondées.


                          • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 28 août 2014 09:28

                            Je vous laisse ravaler vos injures.

                            « délires anti communistes » ? C’est vrai que le Communisme n’a jamais fait que 70 millions de morts. Un détail de l’Histoire pour vous peut être ?

                            « complotiste » ? Je n’ai jamais parlé de complot ! juste d’une hyper puissance qui défend sa position !

                            Lisez et réfléchissez avant d’injurier !

                            Si vous connaissiez un tant soit peu l’Histoire, vous sauriez qu’aucune indépendance ne s’inscrit jamais hors d’un contexte géopolitique plus large ! Quand les pays d’Europe ont recouvré leur indépendance, c’était par rapport à la situation de l’URSS à l’époque ! Réfléchissez !

                            Il se trouve qu’aujourd’hui, la puissance dominante militairement et économiquement et l’OTAN, vous ne pouvez pas l’ignorer dans une analyse !


                          • logan 28 août 2014 16:01

                            Toujours la même rhétorique haineuse et malhonnête en voulant amalgamer les actions de ceux qui se sont réclamer de manière mensongère à une idéologie et cette idéologie elle-même. Comme si les communistes français avaient le moindre rapport avec je ne sais quel mort qq part ...
                            En faisant de tels amalgames alors combien de mort pour le capitalisme ?
                            Combien de morts pour le catholicisme ?
                            Comment voulez-vous être crédible en faisant preuve d’une stupidité aussi affligeante ?

                            Quand au complotisme, il est en filigrane à chaque fois que vous parlez de mondialisme. Le mondialisme c’est comment transformer en version complotisante ce qui n’est rien d’autre que la lutte des classes, le libéralisme économique et le capitalisme en général.

                            En Ecosse comme dans tous les pays du monde il n’y a pas soit disant d’un côté les mondialistes et d’un côté les nationalistes, découpage artificiel et bien pratique pour faire la promotion de l’extrême droite.
                            Il y a simplement une lutte des classes, en l’occurrence une classe de privilégiés, qui essaient de défendre ses privilèges, sa domination et ses intérêts.
                            C’est parce qu’ils profitent allègrement de la soumission à l’Angletterre qu’ils s’opposent à l’indépendance de leur pays.
                            Ils ont peur du changement parce qu’ils savent qu’ils n’ont que des risques de perdre leurs avantages dans ce genre d’opération. Ils n’ont rien à y gagner, vu qu’ils ont déjà gagné.
                            Et les aides de l’extérieur, comme de Barroso, ne sont là encore que la défense d’intérêts croisés.

                            En tout cas, comme je disais il est dommage que vous ayez mélangé vos DELIRES anti-communistes et complotistes avec la question de l’indépendance de l’Ecosse alors qu’il n’y a strictement aucun rapport. En faisant cela, vous ne faites que nuire à cette cause.


                          • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 28 août 2014 20:37

                            En même temps, je n’ai jamais parlé du communisme dans l’article !

                            Jusqu’à nouvel ordre, l’Ecosse n’a jamais été communiste.

                            Donc, ce n’est pas le sujet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès