Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’enjeu de la grande confrontation

L’enjeu de la grande confrontation

HÉGÉMONIE DE L’ONCLE SAM VERSUS SOUVERAINETÉ DES PEUPLES

 Il n’y a plus de doute à l’effet que la grande confrontation qui se dessine trouve ses bases, d’une part, dans la détermination des États-Unis à être le leader du monde pour dominer et décider du destin des peuples et, d’autre part, dans la détermination des peuples à décider de leur propre destin. Nous n’en sommes plus aux motivations, maintes fois invoquées, de la lutte contre les dictatures, les gouvernements antidémocratiques et les terroristes. Ces motivations, mises de l’avant, ne servent qu’à couvrir l’objectif principal qui est celui de l’hégémonie de Washington sur les peuples récalcitrants.

Cette grande confrontation a un visage qui met en scène l’hégémonie des États-Unis et ses alliés qui représentent environ 625 093 120 personnes, contre la multipolarité et l’égalité des peuples, incarnées par la Russie et ses alliés du BRICS qui représentent plus de 3 milliards d’habitants, soit 40% de la population mondiale. Sous cet angle, l’hégémonie de Washington sur la destinée des peuples devient une menace à la sécurité nationale de ces peuples. D’autre part, la multipolarité et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes deviennent une menace pour l’hégémonie des États-Unis et de ses alliés. De part et d’autre, il y a motifs à une confrontation décisive qui ne saurait se terminer que par la disparition de l’un ou de l’autre. Avec les armements qui existent, il se pourrait fort bien que le tout se termine avec la disparition de l’un et de l’autre.

Dans ce contexte, je me permets de partager ce lien qu’un ami a porté à ma connaissance. Il s’agit d’un entretien d’une journaliste reconnue pour la qualité de ses analyses. Il s’agit de Diana Johnstone qu’on peut entendre ici , à l’occasion du lancement de son livre« Hillary Clinton, La Reine du chaos » (les éditions Delga, Paris). Cet entretien eut lieu en octobre dernier. Elle parle évidemment des grands objectifs des guerres menées par les États-Unis. Pour elle, ce n’est pas qu’ils cherchent à gagner des guerres, mais à semer la zizanie au sein des peuples. Plus les peuples seront divisés, plus facilement ils pourront être dominés. Je vous invite évidemment à écouter cet entretien.

 

La Russie est bien consciente de ces enjeux majeurs. Pour le moment, le président Poutine espère toujours que la bonne foi de ceux qu’il continue d’appeler ses partenaires en arrive à s’ajuster au droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes tout en comprenant que leur propre avenir comme peuple n’en continuera pas moins à s’y développer. Il est devenu évident que sans l’abandon de cette prétention hégémonique des États-Unis sur le monde, la guerre deviendra inévitable. Dans ce contexte, il est bon de se rappeler ces propos de Poutine : « les rues de Saint-Pétersbourg m’ont appris « Lorsque la bagarre devient inévitable, il faut frapper le premier. »

Pour le moment, les États-Unis et ses alliés de l’OTAN déploient leurs armements sur terre et sur mer de manière à encercler la Russie et à la provoquer. Il est certain que celui qui aura le contrôle de l’agenda des interventions aura le contrôle éventuel de la victoire. Poutine est très conscient de ces choses et, à ce qu’on peut voir, il tient à avoir lui-même le contrôle de son propre agenda d’intervention. Si Obama et ses alliés de l’Occident pensent que le président Poutine est plutôt du genre naïf, qui ne voit pas leur véritable jeu derrière toutes ces mascarades de dialogue et d’entente, mieux vaudrait qu’ils y pensent deux fois avant d’agir.

Derrière le visage politique des dirigeants de l’Occident, il faut y reconnaître les trois grands pouvoirs qui mènent le monde : Israël (sionisme) qui se porte garant du pouvoir de Dieu en tant que peuple élu, les industries militaires qui se nourrissent des conflits et le secteur financier qui régimentent les peuples et en font des « vaches à lait » de grand rendement. Le 1% de l’humanité qui contrôle les 99 % des biens de la terre se retrouve au centre de ce pouvoir. Nos hommes et femmes politiques de l’Occident ne sont que des marionnettes consentantes au service de ce pouvoir. Tout le reste n’est que mascarade et tricherie. Les médias se chargent de les couvrir si bien que les peuples en arrivent encore à croire en eux.

Oscar Fortin

Le 30 mai 2016

 

http://humanisme.blogspot.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 30 mai 10:47

    Les vrais décideurs ne sont pas 1%, mais beaucoup moins.
    Je crois aussi que l’élection d’H.Clinton serait une vraie catastrophe pour la paix et l’avenir du monde. Cette femme est « folle » : hystérique agressive, totalement vénale, psychopathe ... Le bonheur d’un institut psychiatrique, où elle devrait être si elle ne faisait pas de politique. Mais elle sert très bien les intérêts de Wall Street et d’Israel, donc ils la poussent au pouvoir.
    Le monde est à un tournant, et au vu de l’évolution de la technologie, surement le plus important qu’ait jamais eu l’humanité. Céder ou résister au dictat de « l’empire US ». Mais les USA sont aussi très fragiles, toute leur économie pourrait s’effondrer n’importe quand. L’élection de Trump a aussi une (petite) chance de changer la donne.
    Sinon, la guerre opposant le dit empire à la Russie et à la Chine est très probable. Les conséquences pourraient en être très dramatiques pour nous tous ... et merveilleusement profitables pour les actionnaires du complexe militaro-industriel.
    Ainsi va le monde.


    • JL JL 30 mai 11:03
      ’’Derrière le visage politique des dirigeants de l’Occident, il faut y reconnaître les trois grands pouvoirs qui mènent le monde : Israël,les industries militaires et le secteur financier’’
       
      A ces cavaliers de l’apocalypse, il convient d’ajouter les multinationales qui nous empoisonnent et défigurent la planète.

      • Laurent 47 30 mai 12:37

        Les Etats-Unis ont ce comportement irrationnel car ils n’ont jamais su ce qu’était qu’une guerre !
        Quand je parle de guerre, c’est bien entendu sur le sol américain, avec des villes entières rayées de la carte ainsi que leurs habitants ( genre Hiroshima ou Nagasaki ).
        Les seules guerres auxquelles ils ont participé se déroulaient dans d’autres pays, et avaient été déclenchées par Washington ( en 39-45, c’étaient des volontaires, et non des appelés ).
        La guerre en Europe ne leur a coûté que 150.000 morts.
        Par contre, la Russie a eu la guerre sur son territoire, et ne s’est débarrassée des nazis qu’après avoir anéanti 200 divisions allemandes, au prix de 27.000.000 de morts, dont 14.000.000 de soldats qui eux, étaient des appelés !
        La Russie, qui connaît le prix de la guerre, ne se lancera jamais dans cette folle aventure !
        Mais elle a retenu la leçon de l’Histoire, et s’est dotée ces dernières années de ce qui se faisait de mieux en matière de défense ( aviation, marine, sous-marins, missiles hypersoniques, blindés, systèmes de détection et de brouillage ).
        La Chine et l’Inde, partenaires en matière de défense de la Russie, en ont fait autant.
        Autant dire que s’il venait à l’idée d’un psychopathe de Washington d’appuyer sur le bouton, dans l’heure suivante le territoire américain serait ramené au Néanderthal !
        Pour les sceptiques, il existe suffisamment de sites spécialisés sur les technologies de pointe en matière d’armement et je ne fais que reprendre leurs conclusions, sans plus.


        • Clofab Clofab 30 mai 14:44

          Merci pour cet Article éclatant de vérité !


          Si tous les Français pouvaient être conscients de la menace qui pèse sur leur tête à cause de cette agressivité des USA. La majorité choisirait la sagesse, plutôt que continuer à faire les collabos des Yankees.

          Mais bon, c’est pas donné à tout le monde de réaliser ce qu’il se passe....

          Bravo Mr Fortin.

          • jack mandon jack mandon 30 mai 14:49

            Oscar, Laurent, JL, Alpo 47,

            Bien vu,

            Que pouvons nous attendre de la normalité d’un homme politique ?

            Ça ! Ce quelque chose de flou, d’hypocrite, de faux. Formé et formaté à l’école de Gorgias.

            Le monstre mondial, système gluant et violent qui séduit et vassalise dans l’horizontalité de l’avoir.

            Surtout, n’oublions jamais que derrière cette chimère meurtrière, des hommes de toutes les couleurs et de multiples cultures, aiment la vie, souffrent, enfantent, ils nous ressemblent étrangement.

            Nous ne commettons qu’une erreur, depuis le début des temps, nous sommes manipulés et trompés dans notre naïve dénégation. L’information, une meilleure connaissance de soi et de l’autre...

            Je me joins à vous


            • Neymare Neymare 30 mai 15:08

              Selon les indiens Hopis :
              Le premier monde a été détruit par un feu dévastateur qui vint du ciel et de la Terre.
              Le deuxième monde a pris fin quand le globe terrestre a dévié de son axe et que tout fut recouvert de glace.
              Le troisième monde a été anéanti par un déluge universel.
              Le monde actuel est le quatrième et sera anéanti par les flammes.

              Les Hopis, qui sont des indiens d’amérique du nord avaient prophétisé la survenue sur leurs terres et la consfication de leurs terres par les colons américains

              Il semble en tout cas que les cataclysmes décrit pour la disparition des 3 premiers mondes se révèlent avoir bien eu lieu (météorite, glaciation et déluge)

              La politique US est simple (et débile) : soit on est les rois du monde soit on crame tout, il est plus que vraisemblable que la 4ieme prophétie advienne


              • jack mandon jack mandon 30 mai 16:25

                @Neymare et tous

                Jadis, les Amérindiens aimaient se nommer « Hommes véritables ». Civilisations ignorant l’argent, l’état, le pouvoir, en bon équilibre dans la verticalité de l’être. Anarchistes véritables

                L’observation et la vie dans la nature permet à l’homme de donner sens à son existence. L’activation du cerveau droit est source d’inspiration, d’intuition, d’inventivité, de créativité, en prise avec le spirituel, le divin. La terre devient un être vivant, la mère de toute créature. Les prophéties émergent de ce conditionnement. Les présocratiques, d’hier et d’aujourd’hui répliques vivantes de notre Grèce antique s’alimentent aux mêmes sources.

                L’observation des rythmes des saisons, des mouvements du soleil, des directions géographiques et des cycles de la vie participent sans doute au sacral pour les peuples autochtones d’Amérique du Nord. peuple du jouir et du partage naturel.

                Ils avaient certainement réalisé l’une des plus intéressantes symbioses homme-nature et même la symbiose homme-homme. Ils se considéraient comme appartenant à la nature, ils n’avaient pas la prétention de la maîtriser. Ils ne possédaient rien et n’avaient de droits sur rien. Lorsque en fuite de cette Europe qui nous était hostile on se retrouvait sur un sol vierge libre de toute possession, nous rencontrions les locataires respectueux et amoureux de la terre, de l’eau, de la faune et de la flore et dessinions déjà des possessions compensatoires.

                Au début du XXIe siècle, des interrogations nombreuses demeurent sur le devenir de notre monde, quand les bonnes intentions humaines sont confrontées à de puissants systèmes qui absorbent sans compter les ressources terrestres et les énergies humaines. C’est à la limite de la psychose. A l’instar de chronos dévorant sa progéniture, la culture matérialiste de l’avoir œuvre aveuglément et tyranniquement pour mettre un terme à la marche naturelle du monde.


              • Neymare Neymare 31 mai 09:52

                @jack mandon
                « Les prophéties émergent de ce conditionnement.  »

                Plutôt de cette absence de conditionnement. Le probleme de l’homme actuel est qu’il a perdu son lien avec la nature. Au lieu de se fondre dedans (donc de ne pas etre conditionné) il se met en opposition avec la nature, cette fois par le fait de son conditionnement.

                Le conditionnement que l’on subit dans nos sociétés soit disant « évoluées » (en fait comme vous le dites totalement psychotiques) nous fait prendre ce qui n’est pas important pour important et inversement.

                Le devenir du monde est inscrit dans la nature de l’etre : le monde comme notre corps physique fait tout pour etre en homeostasie, quitte à faire table rase à un moment donné pour pouvoir retrouver un point d’équilibre (c’est le sens des extinctions de masse).

                Quand à l’homme il doit aller dans le mur pour apprendre de ses betises et évoluer intérieurement , les problèmes que rencontre l’humanité sont dus au manque de maturité des humains et à leur faible niveau de conscience.

                Un etre humain avec un faible niveau de conscience est facilement manipulable

                L’homme qui est véritablement conscient n’a rien à craindre de ce monde et ne peut etre manipulé 


              • jack mandon jack mandon 31 mai 23:58

                @Neymare

                C’est à dire que je parlais d’autre chose.

                C’est en praticien de diverses disciplines d’éveil ou d’élargissement du champ de conscience comme la dynamique mentale, le rêve éveillé, la sophrologie, l’hypnose etc.

                L’état naturel dont vous parlez, qui permet de se synchroniser avec les régions créatives du cerveau est souvent perturbé. Nous avons besoin d’une préparation pour faciliter la connexion.

                Ce conditionnement technique ne me semble pas limitant, c’est simplement une technique pour retrouver le cheminement naturel dont vous parlez.

                Pour l’essentiel je pense que nous sommes d’accord. Difficile la communication, chacun dans sa bulle avec sa différence, son histoire, son langage etc...


              • oscar fortin oscar fortin 30 mai 15:45

                Je voudrais remercier tous les intervenants dont la réflexion et les commentaires semblent converger dans une même direction. Je considère que les choses pourraient changer si les pays de l’Europe et le Canada recouvraient leur propre souveraineté et indépendance. Il est certain qu’avec les dirigeants actuels, formatés pour servir l’empire, il ne saurait en être question. C’est dommage car ce sont les peuples de l’Europe qui risquent d’écoper le plus dans cette grande confrontation.


                Merci et bonne journée à tous et à toutes

                • oncle archibald 30 mai 16:29

                  @oscar fortin : « Je voudrais remercier tous les intervenants dont la réflexion et les commentaires semblent converger dans une même direction. »

                  Passe moi la rhubarbe je te passerai le séné. L’antiaméricanisme primaire a encore de beaux jours devant lui sur Agora Vox à ce que je peux lire. Votre poulet sous entend que seuls les USA sont agressifs, et que seuls la Russie, la Chine et l’Inde disposent d’armes de dernière génération .... Si confrontation armée il devait y avoir, ce qu’à Dieu ne plaise, vu la puissance destructrice dont disposent chacun des pays que vous citez, je parierai plutôt sur une destruction mutuelle que sur une victoire de vos amis. Quelle naïveté ! Votre rêve de voir les USA écrabouillés fait pitié.

                  Les USA et leurs alliés sont que cela vous plaise ou non les nations les plus industrieuses de la planète à ce jour, dans les 10 plus gros PIB du monde il y a 8 pays de ce que vous appelez « la coalition », et ceux qui n’y sont pas sont très loin derrière les Etats Unis.

                  La chine malgré sa population de 1,375 milliards d’habitants soit 4,25 fois plus que les USA ne produit que 66% de ce que produisent les Etats Unis avec 323 millions d’habitants. La Russie avec 143 millions d’habitants soit 44,2% de la population des Etats Unis produit à peine plus de 6,3% du PIB des Américains. Il y a dans ce grand pays plein de gens qui entreprennent et ont envie de réussir, parmi lesquels, je le déplore autant que vous, une très importante industrie de l’armement. Mais la France n’est pas en reste, n’est-ce pas, et elle aussi vend du matériel de mort dans le monde entier, tout comme la Russie non ?

                  Le monde ne fonctionne pas comme un ordinateur sur le mode pas binaire. Il n’y a pas les bons d’un coté et les méchants de l’autre, y a un tas de nuances de gris !


                • oscar fortin oscar fortin 30 mai 17:52

                  @oncle archibald : Si vous avez bien lu mon article vous aurez lu : « Avec les armements qui existent, il se pourrait fort bien que le tout se termine avec la disparition de l’un et de l’autre. » Pour le reste, il faut s’en tenir au fait que les É.U. se substituent aux Nations Unies pour assurer le droit international, ce qui est une anomalie. Tant que cette anomalie existera, les peuples auront leurs motifs légitimes de s’opposer à cette hégémonie, ce qui est le cas de la Russie, de la Chine, de l’Inde, de l’Afrique du Sud et du Brésil légitime.Quant au binaire, il faudrait que vous en parliez à G.W. Bush et à ses successeurs qui se font une profession de décider du bien et du mal.


                  Merci pour votre intervention et bonne fin de journée

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 mai 01:09

                  @oscar fortin & Oncle archibald



                  Les deux protagonistes ayant largement la capacité de se détruire l’un l’autre, leurs capacités militaires deviennent secondaires. L’Amérique est encore la plus forte, mais pour des raisons non-militaires : sa culture domine le monde, elle contrôle les systèmes financiers... et elle a introduit des quislings qui noyautent et corrompent tous les autres gouvernements...dont naturellement ceux de l’UE.

                  La faiblesse des USA ? C’est la désaffection de sa propre population. Derrière le BS patriotard de la propagande,L’Amérique des citoyens a perdu sa volonté de puissance et la çcohérion qui lui permettrait de gagner une guerre ou même une bataille ! Elle a été vaincue par le Vietnam, par Cuba ....et reculerait devant la Corée du Nord !. 

                  Sanders comme Trump - ( lisez : les equipes qu’ils représentent) - sont a corriger cette situation et il n’est pas exclus que l’un ou autre - ou les deux ensemble, de connivence - transforment radicalement le politico-social américain et en refassent une nation. Mais il faudra du temps. C’est une course contre la montre, car en attendant elle n’est plus défendue que par des mercenaires... Et « Carthage » est facile a détruire par la corruption et la zizanie..

                  Les USA sont un tigre en papier....à moins que l’oligarchie américaine, refusant d’être écrasée dans une lutte « à la Stalingrad » où la volonté le courage sont tout, n’ait le réflexe suicidaire de cacher son humiliation en passant au nucléaire.

                  PJCA



                • oscar fortin oscar fortin 31 mai 01:25

                  @Pierre JC Allard : Merci pour cette observation fort pertinente sur la solidité du tissu social et politique du peuple américain. Une histoire à suivre sans oublier cet aspect fort important. En Russie la popularité de Poutine n’est pas un mythe la cohésion sociale est plus consistante.


                  Merci et bonne fin de soirée

                • soi même 30 mai 16:34

                  Tant que vous en reviendrez pas sur cette notion mortifère « droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes  » l’on ne pourra pas trouver une issue honorable au chaos généralise, il faut à tous prit sortir du Darwinisme Politique, car il est évident que derrière cette rhétorique se cache un opportunisme politique meurtrier. Il est aussi ravageur que le N. O .
                  Ml., sans issue pour l’avenir de l’Humanité.... !


                  • oscar fortin oscar fortin 30 mai 17:56

                    @soi même : Je ne vous comprends vraiment pas. Le droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes est inscrit dans la Charte des Nations unies por laquelle 194 pays ont voté. Par contre, aucune loi internationale mandate les États-Unis de se convertir en gendarme du monde. Ne pensez-vous pas que ce soit à ce dernier de se réajuster ?


                  • soi même 30 mai 19:06

                    @oscar fortin, et réfléchie bien que, le droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes est le plus beau facteur de guerre perpétuel du coup , les États Unies ont beau jeux de se convertir en gendarme du monde, car tacitement c’est un fait accomplie depuis le Traité de Versailles de 1918 qui a été la plus belle arnaque du XX siècles., vous trouvez pas ?


                  • oscar fortin oscar fortin 30 mai 19:51

                    Le malheur des uns ne crée pas le droit des autres de s’emparer de tout.


                    • jack mandon jack mandon 30 mai 21:14

                      @oscar fortin

                      Les chinois, les russes, les américains...et tous les autres prédateurs humains !

                      Ne sont pas des enfants de coeur. L’histoire étale les méfaits des hommes en folie.

                      Cependant lorsque le soleil verse au couchant, notre empirisme déductif fait une lecture infantile.

                      La terre se livre alors à une circonvolution complexe dont elle a le secret et nous sommes abusés.

                      A l’heure de la géopolitique sophistiquée et considérablement financée, le vrai devient faux et le faux devient vrai. Et pour éclairer ce labyrinthe, le vrai « vrai » est aux antipodes de l’apparence.

                      Bonsoir Oscar...et tous les autres sans visage, il est peut être prudent de se protéger dans ce zoo déshumanisé.


                    • oscar fortin oscar fortin 30 mai 21:35

                      @jack mandons : Vous avez bien raison de parler d’une situation complexe où les intérêts sont multiples. Une raison de plus pour analyser et approfondir les faits qui se révèlent progressivement au travers des interventions militaires, des négociations, des promesses etc... Personnellement, en tant que politologue et analystes des politiques internationales, particulièrement en Amérique latine et au M.O. j’en arrive à décoder certaines tendances et à la fin des volontés réels. Cet article met en évidence ces volontés réelle d’hégémonie des États-Unis et de volonté réelle de ceux qui mises sur un monde multipolaire où les peuples et les nations sont respectées. On peut être ou pas d’accord avec cette analyse, mais elle n’est pas le résultat d’une inspiration spontanée.


                    • soi même 31 mai 21:02

                      @oscar fortin, ne changer rien à votre argumentation, il est visible ce qui vous importe de pas trop êtes ébranler vos certitudes personnelles d’avoir bien raison.... !

                      L’important est de gardé pour soi, une argumentation qui fasse preuve d’autorité.

                      Le monde est tellement complexe, que le seul fait d’afficher la certitude sur un point de vue est en réalité une contribution passive à l’organisation du mensonge généralisé.

                      Bien sûr, vous vous considérez en aucun cas dans le lot ?

                      Comme tous ceux qui pensent avoir tout compris par la simple polarité de l’argumentation qui ne peut être douteuse et spécieuse.


                    • jack mandon jack mandon 31 mai 11:19

                      Bonjour Oscar,

                      J’avais proposé un article pour tenter de faire émerger l’une des causes qui plombe notre monde.

                      Maintenant, je parle seul, car le passage furtif des commentateurs s’est dilué dans le brouhaha de l’actualité galopante.

                      La prolifération des informations tue l’information, c’est une autre arme, assez puissante du pouvoir ambiant.

                      Bonne journée

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès