Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’épidémie de choléra au Zimbabwe menace les efforts de toute une (...)

L’épidémie de choléra au Zimbabwe menace les efforts de toute une région

Au-delà du scandale de l’inaction de la communauté internationale face à une crise sanitaire majeure, on doit déplorer les effets de cette épidémie sur les efforts entrepris par l’Afrique pour mener à bien le combat des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Une dépêche de l’AFP reprise par France 24 rapporte que l’épidémie de choléra qui sévit depuis le mois d’août a fait près de 3.000 morts et 56.000 malades au Zimbabwe où elle est "hors de contrôle". Ce qui n’a pas l’air de déranger grand monde.

La maladie, qui se propage par les eaux usées, a fait 2.971 morts et contaminé 56.123 personnes, selon le dernier bilan de l’OMS. Le précédent bilan de l’agence de l’ONU, en date du 23 janvier, faisait état de 2.773 morts.

Les agences de l’ONU, qui sont mobilisées depuis plusieurs mois, ne cessent de souligner le caractère dramatique de cet épidémie dans un pays dévasté par une crise économique et politique. "C’est l’une des pires épidémies de choléra", a déclaré à l’AFP la porte-parole de l’OMS Fadéla Chaïb.

"Le choléra n’est pas sous contrôle, il est même hors de contrôle et cela ne devrait pas changer dans un avenir proche. Désormais nous nous approchons du pire des scénarios, avec 60.000 personnes malades", a-t-elle ajouté.
Le début de la saison des pluies, augmentant le volume des eaux souillées, devrait encore accélérer la diffusion de l’épidémie. Selon l’OMS, jusqu’à la moitié des 12 millions d’habitants du Zimbabwe sont susceptibles de contracter la maladie en raison de l’insalubrité des conditions de vie dans le pays.

L’épidémie se propage également dans les pays voisins, notamment en Afrique du Sud où les rivières du parc Kruger ont été contaminées par le bacille du choléra. Plus de 2.600 cas ont été recensés en Afrique du Sud où 31 personnes, dont 19 dans la province rurale du Mpumalanga (nord-est) où se trouve le parc Kruger, sont décédées.

Cette épidémie risque de nuire aux efforts de la région pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Si la maladie de propage hors du Zimbabwe, ce qui comment à être le cas, c’est tout un sous-ensemble régional qui patira de l’inaction de la communauté international face à un Etat en plein déliquescence. Pour rappel, les Objectifs, signés par tout les Etats-membres de l’ONU en 2 000, visent à réduire de moitié la pauvreté et la faim dans le monde, en plus de se battre pour l’accès à l’école primaire pour tous ou encore l’amélioration de la santé maternelle et l’autonomie des femmes.Une telle épidémie est un véritable scandale à l’heure les responsables de la crise continuent d’être arrosés de milliards, alors qu’il suffirait de peu de fonds et d’un peu de bonne volonté pour contrer cette épidémie.

Selon Salil Shety, directeur pour l’ONU de la campagne des OMD, il suffirait de 18 milliards de dollars par an pour y parvenir. A mettre en parallèle avec les centaines de milliards données aux banques ou à l’industrie automobile.

L’équipe de suivi de l’actualité des Objectifs du Millénaire.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • jacques jacques 14 février 2009 14:13

    Qui s’interesse à l’Afrique à part les marchands d’armes et Kouchner,personne.


    • Canine Canine 14 février 2009 18:06

      Vous voiys trompez, le pays intéresse toutes les personnes qui trouvent que le Zimbabwe est dirigé par un mec génial, le vieux lion Mugabe qui, en plus d’avoir osé nettoyer le pays des méchants Blancs, critique ouvertement Sarkozy. Comment se pourrait il qu’avec un type pareil, les choses aillent mal, hein, franchement ?


      • abdelkader17 14 février 2009 20:22

        Ou sont donc les Kouchner et leur impérialisme humanitaire ? j’oubliais qu’il n’y avait rien à part la famine et la misère au Zimbabwe.


        • Bill Grodé 15 février 2009 08:55

          Pour qu’il reste effectivement 18 milliards de dollars consacrés à la lutte contre l’épidémie, c’est beaucoup plus qu’il faudrait apporter, compte tenu des détournements,des pots de vins et autres bakchiches inévitables dans une dictature de ce genre. Il faut bien que leurs dirigeants vivent...


          • appoline appoline 15 février 2009 14:00

            Vous pensez bien que toute épidémie à même de faire baisser le nombre de têtes ne sera pas enraillée. Kouchner marié à une bilderberger n’ignore pas cela ; nous ne sommes que du bétail, ni plus, ni moins. Le choléra passe mieux qu’ébola, la misère cache vraiment les plus belles saloperies qu’un être humain puisse faire à un autre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès