Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Iran et l’information

L’Iran et l’information

Pour comprendre la relation que l’Iran entretient avec l’information, il convient d’introduire le Ministère des Renseignements et de la Sécurité nationale iranien, car ses actions agissent directement sur l’accès à l’information.

Le ministère des Renseignements et de la Sécurité nationale, aussi appelé le VEVAK (acronyme de Vezarat-e Ettelā’at va Amniat-e Keshvar), est la principale agence de renseignement iranienne. Rassemblant un large réseau de 20 000 personnes à son service. Il est dirigé par le nouveau ministre, Heydar Moslehi, qui est un mujtahid. Mais bien qu’il soit nommé « Ministère », il n’a pas de compte à rendre au gouvernement ou au parlement. En plus de cette place privilégiée, il dispose d’un très large budget, dont la somme reste secrète.

Chargé de la sécurité de la République islamique, il contrôle ainsi l’information et censure celles qui seraient immorales, contraires à l’islam et dangereuses pour la sécurité de la république islamique. Il a également un rôle de « désinformation ». La crise politique que subit le régime, et la rupture du peuple face à celui-ci, l’oblige à renforcer la censure sur Internet et les Télécommunications.

 Abdolsamad Khoramabadi, conseiller du procureur général de Téhéran, a affirmé que cinq millions de sites web auraient été bloqués en 2008, jugés immoraux, antisociaux, altérant l’identité religieuse. Pourtant, l’ancienne Perse est restée une terre d’intellectuels, qui s’exprime et qui se bat pour ses idées. L’Iran compte ainsi parmi les blogosphères les plus riches et les plus variées du monde, allant de la poésie perse au blog de résistance, et dénombre plus de 100 000 blogueurs.

Placé sous l’autorité directe du VEVAK, le Data Communication Company of Iran (DCI), le seul opérateur public d’Iran et détenant le monopôle absolu sur les télécommunications, a la main mise sur Internet, la téléphonie mobile, etc... Particulièrement craintif d’Internet, il ne met pas en œuvre des axes de développement d’infrastructures, ce qui pourrait potentiellement causer un retard à l’Iran. C’est d’ailleurs un choix délibéré de la part des autorités de plafonner les débits de connexion à 128 ko/s dans le but de décourager les internautes par la lenteur d’affichage.

Comment s’opère ce contrôle ?

Tout d’abord, par les pare-feux et les filtres. En Iran, les pare-feux interdisent les activités malveillantes provenant de l’extérieur. Leur autre fonction est de surveiller les « ports » utilisés. Ces ports sont détournés ou bloqués. Concernant les filtres, ils sont utilisés comme les "passeports" Internet. Le trafic des données de l’extérieur passe par le système de filtre sur le serveur filtre, et l’accès au site web est autorisé ou non.

Cependant, contourner la censure est apparemment possible. Pendant les élections, Twitter a ainsi permis de faire circuler des adresses de filtres publics non contrôlés et même des tutoriaux pour transformer son ordinateur personnel en filtre

Pour contrer ces déviances, les gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime, ont dernièrement créé un comité ad hoc composée de 12 personnes pour lutter contre ce qu’ils considèrent comme délit sur internet.

 

 Pour en savoir plus, l’intégralité de l’article est disponible sur vigie.icomtec-pro.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • anti-oligarchie anti-oligarchie 8 janvier 2010 22:31

    Je vois pas vraiment la différence avec l’Iran en fait.
    6 chaines télé dont une seul (M6) qui ne bosse pas pour le pouvoir(meme canal + est tombé sous les mains de Lagardère).Donc on obtient TF1,Le président(boyuges)pote de Sarkozy,ensuite les France 2,3 etc....Et M6 pour relever le niveau....Une Vrai dictature.
    L’avantage en Iran,c’est que dans leurs médias,c’est pas bourré de merde comme chez nous.Le niveau culturel est largement plus élevé.

    On parle souvent qu’en Iran c’est pas une démocratie,car les Mollahs décident des candidats...Et bien la France idem.C’est bien le système(gauche et droite) qui doit te délivrer les 500 signatures pour te présenter aux éléctions ?
    Donc si demain je crée un parti anti gauche-droite,j’aurai les 500 signatures,selon vous ?
    En occident,il n’existe aucune démocratie.Ce ne sont que des oligarchies aux suffrages,qui ne représentent en rien le peuple.Le taux d’abstentions,d’ailleurs, prouve que ce n’est pas une démocratie.


  • TITI 7 janvier 2010 13:22

    En Iran l’info est sur les portables des réprimés, des oppressés...du peuple qui aspire à la liberté.

    http://csdhi.org/


    • curieux curieux 7 janvier 2010 13:25

      En France, pas besoin de vérifier l’information, les journaleux font le boulot et la propagande sans kon leur dise.


      • TITI 7 janvier 2010 13:36

        de l’humanité au canard en passant par marianne !


        • Shaytan666 Shaytan666 7 janvier 2010 17:23

          Je l’écrivais dans le commentaire d’un autre article, le jour ou « Le canard enchainé » version iranienne paraitra à Téhéran, nous comparerons la liberté d’expression en France et en Iran.


        • Brath-z Brath-z 7 janvier 2010 15:22

          Bien sur que l’information est filtrée et surveillée en Iran, pays où la doctrine islamique est présente dans l’intitulé de son régime. Qu’y a-t-il d’étonnant à cela ? C’était déjà le cas il y a dix ans - et pire encore -, et alors cela ne dérangeait personne. L’important serait d’analyser le changement de ligne qui s’oppère petit à petit dans la censure. Cette dernière se trouve petit à petit réorientée contre les mondialistes, fussent-ils des conservateurs bon teint comme Rafsandjani et ses partisans, et plus seulement contre les « hérétiques » et les opposants au régime.

          La République Islamique d’Iran change, et ce à l’initiative du président Ahmadinedjad, et c’est bien plus intéressant à constater que l’existence d’une censure d’état qui s’éxerce depuis la naissance de ce régime, sans parler de celui qui a précédé.

          Sinon, ne pas oublier comme l’ont souligné certains autres commentaires que nous disposons en France d’une méthode de censure particulièrement rodée, faite de l’existence d’une structure de censure officielle (le CSA), de la réunion entre les mains d’une dizaine de grands groupes industriels et financiers de l’éssentiel de la presse nationale et locale et de l’auto-censure promue au rang de ligne éditoriale par défaut, et que donc à ce titre nous n’avons que peu de choses à envier à l’Iran, juste la chance d’avoir (encore) un régime qui ne se réclame officiellement pas d’une vision du monde religieuse ou idéologique.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 7 janvier 2010 19:01

            Pourtant ici, on peut dire à peu près n’importe quoi contre le gouvernement sans se retrouver en prison ...

            On peut également manifester son opposition au gouvernement sans se retrouver en prison ...

            On peut être homosexuel sans se retrouver en prison ou à l’asile ...

            ect ... ect ...

            En Iran ce n’est pas le cas et c’est très regrettable : nous devons donc nous montrer SOLIDAIRES des personnes qui veulent que leur pays soit une VRAIE démocratie basée sur le respect des droits de l’homme au lieu d’une bouffonnerie basée sur le coran !


          • anti-oligarchie anti-oligarchie 8 janvier 2010 23:57

            c’est une blague rassurez moi ?
            Quel commentaire des plus naïf.
            Faut dire que l’Iran ne détient pas le ranking numéro 1 de consommation anti-dépresseur.
            Droit de l’homme en France ? Une vaste chimère....L’interdiction du voile à l’école étant déjà une violation des droits de l’homme.
            Vrai démocratie,en France ? T’as pas l’air très cultivé quand même mon petit gars.
            L’iran a exactement la meme démocratie qu’en France.C’est les Mollahs qui décident des candidats qui vont se présenter...en France aussi.Faut 500 signatures,donc c’est bien le système(gauche-droite) qui décide de qui rentre dans la partie.
            Un petit facteur révolutionnaire des bacs à sable(ancien facteur d’Attali(gouvernement sarko) d’ailleurs) pour donner l’illusion démocratique,et c’est parfait.

            En fait s’il n’y a pas de révolution,c’est a cause de la grosse masse de boulet comme toi,et de tout ceux qui préfèrent s’occuper de l’Iran(pays souverain contrairement à la France privatisé) plutot que de la France,en nous présentant des arguments de soumis comme ’c’est quand même mieux ici que la bas’.
            L’Iran a un double avantage sur les costards cravates,car la bas la censure fait son travail(film porno+femme dénudé pour vendre des allumettes ou chips+émission culture jamais basé sur l’argent etc)
            Suffit de côtoyer un Iranien moyen et un français moyen pour se rendre compte de qui est bien éduqué et instruit et l’autre pas....
            Quand une société s’indigne devant un voile,et ne trouve rien a redire sur des femmes qui se font éjaculer sur le visage sur vidéo,et dispo sur le net....(imaginez la honte pour sa famille,les pauvres),c’est l’inversion des valeurs comme dirait Nietzsche...L’aliénation suprême.


          • hans 7 janvier 2010 18:52

            Vous pouvez écrire la méme chose pour la france
            merci de cette propagande Usraéliene (merci est du second degré...)
             smiley


            • xray 7 janvier 2010 20:57


              La version officielle du 9 11 est une messe ! 
              Le 9 11 ne vous rappelle t-il pas la dernière guerre mondiale ? 
              Lorsqu’un certain Churchill faisait tout pour que l’aviation Allemande vienne bombarder Londres. 
              L’histoire n’est qu’un éternel recommencement. 

              Le 9 11,  une imposture ordinaire dans le cadre d’un montage de guerre classique. 
              Une version officielle digne d’un scénario de dessin animé pour enfants. 

              Selon des médias bien informés,  aujourd’hui encore en 2009, les étasuniens financent et arment toujours les Talibans, cela démontre bien que les étasuniens ont besoin des Talibans pour justifier leurs interventions militaires en Afghanistan, en Irak et bientôt en Iran. 

              Un certain 11 septembre 2001 
              Une opération menée par l’armée américaine. 
              http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 

              Le plus grand terroriste de la planète 
              http://echomonde2.monblogue.branchez-vous.com/ 



              • nara 8 janvier 2010 02:54

                J aimerai bien savoir les sources de ce que vous avancez ?
                Les talibans avec des fusils M16 par exemple ?
                Il y a des photos de Talibans avec des Famas francais,ca ne veux pas dire que la France vendent des armes aux terroristes.


                • catastrophy catastrophy 8 janvier 2010 11:11

                  L’information pour l’Iran n’est qu’un voile pudique...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès